Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Elijah Kvar le Lun 5 Déc 2011 - 0:51

Arf... Tu l'as recontactée ?

Elijah Kvar
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 580
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par 'Sengabl le Lun 5 Déc 2011 - 3:34

Loic a écrit:
Bref, rien, rien, rien.

Ah ! Ca, je comprends... pour une fois ! Razz


Pffff, genre tu me comprends pas ptet ? Smile

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par 'Sengabl le Lun 5 Déc 2011 - 3:45

Eleu a écrit:Arf... Tu l'as recontactée ?

Bah non... Vendredi pas de chiffre, j'ai attendu samedi pour l'éventuel bilan (avec une sorte d'intuition qu'il ne viendrait pas non plus), puis dimanche quoi.

Bon, je vais pas non plus la harceler le dimanche. Non, là je vais re-attendre genre jusqu'à mercredi. Et sinon jeudi matin je vais aller faire un tour à son cabinet je pense. Très énervée comme je sais l'être. A deux doigts du meurtre. D'ailleurs d'ici là je vais peut-être poster un nouveau fil "Comment assassiner un psy et échapper à la prison" histoire de faire un brainstorming...

Bon bref, je vais noyer mon chagrin dans... euh... hmmm mouais, j'en sais rien... Tiens nan, je vais aller me noyer dans la Seine pour faire chier les péniches et nourrir les poissons chats.

Mais sinon j'ai de nouveaux éléments pour revenir sur notre discussion mp (au moins sur le début), la suite prochainement donc (non je n'ai pas oublié que c'est mon tour Smile

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Elijah Kvar le Lun 5 Déc 2011 - 11:32

Dis-toi que mardi, tu verras des gens cool Wink
(comment ça, ça ne t'avance pas vraiment ?)

Elijah Kvar
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 580
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Pia le Mar 6 Déc 2011 - 1:27

"la belle Agnès"..?

Pia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 34
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Si on creuse vraiment... Des envies de fuite...

Message par 'Sengabl le Mer 7 Déc 2011 - 11:54

Et me revoilà dans une situation habituelle... Faut-il fuir ou lutter contre l'instinct de fuite ?

Faut-il écouter l'instinct qui fut si souvent salvateur (nan mais c'est con, en fait j'en sais rien, si tu fuis tu sais pas si t'aurais gagné ou perdu) ou lutter quitte à "perdre" ?

Je me retrouve ces jours-ci dans une drôle de situation... Je sors de ma caverne d'ours des montagnes et finalement, le dehors est toujours pareil. Rien n'a été révolutionné dehors, rien n'a changé dehors. Et rien n'a changé dans mon dedans non plus.

Des tas de choses que je voudrais dire mais que je ne peux pas dire en fait.

Bon, commençons par le "début".

Le résultat du test est tombé, mais d'autres choses sont tombées entre temps qui changent un peu la donne. Les impressions/pensées/idées/questions du moment en vrac (et oui, une liste !) :

- Je me connais vachement bien
- J'ai gagné au poids du jambon parce que je me connais vachement bien (je ne peux même plus me surprendre...)
- Je m'en foutrais un peu de donner *le* chiffre, mais apparemment, ça se fait pas, c'est pas propre.
- Le classement existe, quoi qu'en disent les uns ou les autres, même s'ils essayent de faire autrement
- De toute façon le chiffre ne sert à rien, les commentaires non plus, rien de nouveau, tout ce qui est écrit, je le savais déjà : l'extérieur donne une sensation/couleur, à l’intérieur c'est une autre paire de manches (indécelable par qui que ce soit jusqu'à maintenant) -> ça sert à rien, j'avais déjà compris tout ça toute seule (évidemment, 15 ans que je me regarde fonctionner...)
- Pas de T à rajouter devant le HQI : ouf, 2 sur 100 c'était déjà super chaud (menteuse)
- Pas de T à rajouter devant le HQI : pffff, je le savais que j'étais une conne (et oui et en plus maintenant c'est confirmé, alleluia, allez !)
- Dans ma tête c'est un tetris plus qu'un scrabble
- Je suis beaucoup trop carrée, il y a des gens pour qui c'est pas normal
- Je suis beaucoup trop spontanée pour que ça paraisse normal
- 19/19 à "compréhension" : qu'il est con ce test "brillante adaptation sociale" : mais oui bien sûr, considérant le fait que je sors de la maison entre 10 et 20 h maxi par semaine, tu parles Charles.
- Je suis un caméléon (si je m'appelais Léon au moins je pourrais me droguer), y'a longtemps que je le sais, rien de nouveau sous le soleil ; être un caméléon ça pue du bec
- Je n'aime pas les groupes, je ne sais pas faire
- J'aime les gens, les têtes à têtes, j'ai bien choisi mon taf
- Je suis une gaffeuse qui ne supporte pas l'idée de gaffer et de blesser les autres avec ses gaffes -> fuite
- Je ne sais fonctionner que dans le monde que je me suis construit, tout le reste a tendance à m'agresser
- Je suis moins ouverte que je ne le pense la plupart du temps, j'ai des préconçus qui puent du bec
- Je me sens en décalage quand même, serait-ce de la prétention et de la volonté d'être unique qui perdure ou est-ce une réalité due à mon histoire, mon âge, etc.
- Je suis parano -> j'aime pas les groupes
- J'ai envie de câlins, qu'on me dise qu'on m'aime, qu'on prenne soin de moi.
- J'en ai marre d'être un capitaine d'infanterie
- Suis-je, en réalité, plus psy que je ne le pense quand je suis avec des gens avec qui je ne suis pas censée l'être
- Suis-je capable de pardonner quelqu'un qui me griffe intentionnellement ? (-> ça se fait pas de faire du mal aux gens exprès)
- Suis-je capable de pardonner quelqu'un qui me griffe pas intentionnellement ? (-> quand on fait du mal aux gens en faisant pas exprès c'est qu'on est insensible)
- Suis-je capable de me pardonner quand je fais du mal pas intentionnellement ?
- L'âge est-il une raison majeure du sentiment de décalage ? (-> oui, parce qu'il y a quelqu'un dont je me sens vraiment proche, compréhension à demi-mot, allez "épouse-moi")
- Faut-il bien me connaître pour m'aimer ?
- Suis-je aussi lisible pour les autres que les autres le sont pour moi (-> fausse impression, les gens ne peuvent pas être aussi "faciles" à lire)
- Je vais m'éclater à faire du coaching, tous les bouquins que je lis, j'aurais pu les écrire tellement ça me paraît évident. C'est juste exactement pareil que la thérapie, ramenée à un monde professionnel.
- J'en ai marre des cours, j'en ai marre des efforts inconscients, j'en ai marre d'être fatiguée, j'en ai marre de devoir me justifier (oui cher psy, c'est l'effort qui est difficile et qui me ramène sans arrêt vers l'ex : après 6 mois de tentatives en tous genres, le monde extérieur me paraîtra toujours le même, mon décalage sera toujours là, l'incompréhension sera toujours omniprésente, et je retournerai dans ma caverne en l'emmenant avec moi pour me tenir chaud, pour me faire du mal parce qu'au moins comme ça je choisis mon bourreau puisque le monde est en fait rempli de bourreau, moi incluse)
- C'est super rassurant d'être carrée dans le dedans, je suis en fait totalement inadaptable, la pâte à modeler se durcit de plus en plus, c'est de plus en plus compliqué.
- De toute façon tout ça ne sert à rien, il s'agit juste d'attendre (merci jeune homme d'être d'accord avec moi sur ce point -> point de "nom", les intéressés se reconnaitront, ou pas)
- Je bosse dans 10 mn, je suis pas habillée, j'ai pas envie de monter, j'ai pas envie de mettre mon costume, je veux me cacher sous ma couette et pleurer.
- Une fois que je me serai habillée, que j'aurai mis mon costume, que je serai montée, quand je redescendrai tout paraitra plus cool, j'aurai eu mon shoot de "c'est bien ce que tu fais". Et ça sera reparti pour 2/3 heures de mieux.
- J'en ai rien à carrer de l'avis des autres (défense) ma construction est finalement assez solide pour résister mais pas à un tremblement de terre force 9.
- Putain, je relis la liste et je me dis que ça va pas fort quand même. Ca fait un peu flipper ce négativisme.

Voilà, c'est fait, le vomissement. Marrant, ça va pas mieux pour autant.







'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Elijah Kvar le Mer 7 Déc 2011 - 13:10

Mmh.
La prochaine fois, ce sera calin. Le bon vrai gros calin qui veut tout dire.

Elijah Kvar
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 580
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Elléane le Mer 7 Déc 2011 - 13:24

Je suis bouleversée par ton état.
Je ne peux rien ajouter, je n'ai pas les moyens de te réconforter, et pourtant je le voudrais vraiment.
Je vais essayer d'aller traîner dans Paris, pour échapper au forum. Tout ce que je lis me fait mal, me renvoie à mon mal-être et à mon incapacité à secourir ceux qui en ont besoin.
Je suis dégoûtée de tout, et surtout de moi. Pas de repli possible.
Surtout marre de me lamenter sur mon sort.
Il vaudrait mieux que j'arrête de poster, je ne suis que poison .
Je mérite ce que je vis, mais pas toi, surtout pas toi.

Elléane
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 357
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 54
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Invité le Mer 7 Déc 2011 - 13:30

.


Dernière édition par Loic le Sam 8 Déc 2012 - 22:17, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Elléane le Mer 7 Déc 2011 - 13:38

Merci Loîc, mais je ne veux pas polluer le post, du reste je n'ai rien à dire. Je ne veux plus penser. Mon ciel est bien bas et les nuages qui passent sur la vie des autres passent aussi par chez moi. Qu'il me tombe dessus et qu'on n'en parle plus.
Tu es vraiment gentil, mais ne perd pas ton temps. Je suis irrécupérable, épuisée et sans espoir.

Elléane
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 357
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 54
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Shaushka le Mer 7 Déc 2011 - 14:08

Elléane a écrit:Tout ce que je lis me fait mal, me renvoie à mon mal-être et à mon incapacité à secourir ceux qui en ont besoin. Je suis dégoûtée de tout, et surtout de moi.
Hey. Si tu es un poisson des profondeurs, comment peux-tu secourir le nageur qui se noie?
Prends le temps de repli, d'air, la bouffée d'extérieur dont tu as besoin pour t'aider à reprendre pied. Fais pause sur le déferlement d'émotions, fait pause sur tout, ferme les yeux et empêche l'extérieur de te dégouliner dedans. Imperméabilise temporairement, ferme toutes les vannes, le temps que ta tête arrête de tourner, et après tu pourras voir ce que tu fais pour t'aider toi, et encore ensuite, pour aider les autres. Mais avant ça, respiiiiiiire ! I love you

Shaushka
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 413
Date d'inscription : 05/12/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par 'Sengabl le Mer 7 Déc 2011 - 14:29

Elléane a écrit:Je suis bouleversée par ton état.
Je ne peux rien ajouter, je n'ai pas les moyens de te réconforter, et pourtant je le voudrais vraiment.
Je vais essayer d'aller traîner dans Paris, pour échapper au forum. Tout ce que je lis me fait mal, me renvoie à mon mal-être et à mon incapacité à secourir ceux qui en ont besoin.
Je suis dégoûtée de tout, et surtout de moi. Pas de repli possible.
Surtout marre de me lamenter sur mon sort.
Il vaudrait mieux que j'arrête de poster, je ne suis que poison .
Je mérite ce que je vis, mais pas toi, surtout pas toi.

Douce Elléane, chez moi, la force finale réside dans le fait que je sais qu'il ne s'agit que d'une tempête passagère. J'ai tout vaincu, j'ai tout gagné. Mais quand tu es dans la tempête, que veux tu, tu as peur, tu as froid, tu as mal, tu veux qu'on t'aide, tu as le mal de mer, tu veux vomir. Mais ça n'est qu'une tempête.
Il m'est arrivé souvent de me croire poison, j'ai décidé un jour que c'était me donner beaucoup trop d'importance. Il n'est pas question que ma tempête te bouleverse, que ce soit clair, je te l'interdis. Et si j'ai le choix. Et toi aussi.
Et oui, file te promener dans Paris, regarde les gens, certains sont beaux. Si. Ouvre toi et viendront à toi les gens qui sont beaux, je te jure, c'est vrai, c'est arrivé pour moi, cent fois, mille fois. Nourris toi de l'autre, mais pas ici, c'est sûr qu'ici, la noirceur ressort (si on avait pas cette noirceur, on serait tous dehors à se promener dans Paris avec un(e) chéri(e), deux, trois, mille.)
Mais des fois le noir ici, c'est trop noir.
De toute façon, c'est l'époque de la déprime, t'as vu le temps de merde ?
Mais je te le redis, ne te sers pas de mon vomis pour aller plus mal, ça serait dégueulasse de me faire ça.
Je suis juste au croisement difficile d'une reconstruction nécessaire. Les capteurs sont démultipliés, les informations arrivent de toutes parts et l'interprétation n'est qu'émotionnelle. En fait, je devrais juste voir mon psy en 24/24, qu'il me foute une grosse claque dans la gueule et qu'il me dise "c'est bon maintenant, c'est fini les conneries ?" (que n'ai-je la chance d'avoir dans ma vie un mec comme ça, un père comme ça, un frère comme ça...)
Je t'interdis d'aller mal. Et c'est tout.


Dernière édition par Sengabl le Mer 7 Déc 2011 - 14:30, édité 1 fois

_________________
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. - Montesquieu
The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge - Stephen Hawking - Quid malinum fat in ravinum tombat - Groupe dissident "Ailleurs"

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Inarius le Mer 7 Déc 2011 - 14:29

Senga,

je suis sûr que ce jambon là, tu aurais aimé le perdre, finalement.
Je suis désolé pour toi si tu n'as rien appris d'extraordinaire. Mais est-ce vraiment si étonnant ?

Inarius
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par 'Sengabl le Mer 7 Déc 2011 - 14:34

Inarius a écrit:Senga,

je suis sûr que ce jambon là, tu aurais aimé le perdre, finalement.
Je suis désolé pour toi si tu n'as rien appris d'extraordinaire. Mais est-ce vraiment si étonnant ?

J'aurais surtout aimé ne jamais avoir à deviner son poids. J'aurais aimé que le jambon n'existe pas.
Non, ça n'est pas étonnant (Cf. "je ne peux plus me surprendre"), c'est simplement décevant.

Je me sens déçue de me rendre compte que je savais déjà. Que ma construction illégitime est désormais légitimée.

Mais que personne ne s'inquiète, j'intègre mal les informations, mais une fois intégrées, j'ai tout l'humour nécessaire, tout le détachement (de cette vie), et tout le recul nickel pour en faire une force.

Une force pour faire quoi ? Exister ?
Ouais ! Super !

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par 'Sengabl le Mer 7 Déc 2011 - 14:36

Elléane a écrit: Je suis irrécupérable, épuisée et sans espoir.

C'est le seul mot dont il faut tenir compte.
Le seul qui soit valable : je suis épuisée.
C'est pas grave d'être épuisée. Ca arrive. C'est arrivé. Ca arrivera encore.


Dernière édition par Sengabl le Dim 1 Juin 2014 - 23:03, édité 1 fois

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Inarius le Mer 7 Déc 2011 - 14:39

Tu ne peux pas souhaiter que le jambon n'existe pas. Etre normal, personne ne peut souhaiter ça, à moins de l'être.

Ca n'est pas de la magie, les tests, le psy et tout ça ! Je me tue à te dire depuis des semaines que ça ne sert à rien en plus Smile Super, maintenant tu sais que tu savais déjà. Mais là où je trouve ça illégitime, c'est que tu aies besoin que quelqu'un d'autre te le dise. Enfin bon, si ça peut contribuer à faire ton bonheur...

Inarius
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par 'Sengabl le Mer 7 Déc 2011 - 14:39

Eleu a écrit:Mmh.
La prochaine fois, ce sera calin. Le bon vrai gros calin qui veut tout dire.

Toi, tu es si... pfffiou quoi...
Genre "bonjour je dis rien, mais dès que j'ouvre la bouche paf paf paf paf paf" y'a que des trucs beaux qui sortent.
Tu sonnes juste. Tu m'impressionnes en fait.

Dis tu veux être ma keupine ? Smile

_________________
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. - Montesquieu
The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge - Stephen Hawking - Quid malinum fat in ravinum tombat - Groupe dissident "Ailleurs"

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par volcan auvergnat le Mer 7 Déc 2011 - 14:43

Pourquoi cette agressivité latente envers les psys et les tests.
Je suis pas d'accord.

On a eu encore un exemple avec Lion, récemment. Un exemple de mec clairement "bon", mais qui a besoin de se survendre parce que son non test ne lui apporte pas le "repos de la certitude". Souvent, oui, on "sait", MAIS on est jamais sur. Toujours, quelque part, il faut prouver, et se prouver. Le test, ca permet de se reposer. De n'avoir plus a prouver, a se vendre, etc. Le test, en fait, ca permet de ne plus y penser. De ne plus chercher a se démarquer, le test, le faire, ca parmet de le relativiser, en fait.

Je ne comprends pas tes arguments, inarius, en fait.

volcan auvergnat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 256
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 40
Localisation : Au centre de notre beau pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Shaushka le Mer 7 Déc 2011 - 14:45

Heu... je prends la défense du jambon, là, moi!
Ne supprimez pas le jambon, merci! J'aime le jambon, je veux du jambon, je refuse ma vie sans jambon!

Shaushka
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 413
Date d'inscription : 05/12/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par 'Sengabl le Mer 7 Déc 2011 - 14:50

Inarius a écrit:Tu ne peux pas souhaiter que le jambon n'existe pas. Etre normal, personne ne peut souhaiter ça, à moins de l'être.

Et ben moi j'ai toujours voulu être normale avant qu'on me confirme que je ne l'étais pas.
Moi je voulais rentrer dans les cases, être comme tout le monde, pas me poser de questions.
"Bienheureux les simples d'esprit". Et ben ouais quoi. Moi je veux être comme ma mère, faire mon repassage le dimanche en regardant la télé et me dire que c'est bien, que je suis fière que mes enfants aient des tee-shirts bien repassés, bien rangés.


Inarius a écrit:Ca n'est pas de la magie, les tests, le psy et tout ça !

J'ai jamais dit que ça serait magique. Je me préparais au pire, au mieux, au délire, au vomis, au "trop d'info". Mais de toute façon, je suis une warrior. J'ai mal au bras, m'en fous, je coupe le bras. Trop long la guérison. Je tranche dans le vif. C'est comme ça, c'est tout.
De toute façon y'a la vie qui pousse derrière.


Inarius a écrit: Je me tue à te dire depuis des semaines que ça ne sert à rien en plus Smile Super, maintenant tu sais que tu savais déjà. Mais là où je trouve ça illégitime, c'est que tu aies besoin que quelqu'un d'autre te le dise. Enfin bon, si ça peut contribuer à faire ton bonheur...

Tu mélanges émotions et conclusions. Pour l'instant, je vis l'émotion. Je ne présuppose pas de la conclusion. Mais quoi qu'il arrive, la conclusion sera belle, c'est mon genre la transformation de pourri en moins pourri (obligée).
Oui j'ai besoin de l'avis des autres. Oui je les aime. Oui j'aime qu'ils me comprennent et m'aident. Oui je ne veux pas être seule dans mon raisonnement et m'enfermer dans la certitude que j'ai raison. Oui j'ai besoin de miroirs qu'ils soient ou non déformants. Oui j'ai besoin qu'on me trouve belle et brillante parce que je ne peux m'en convaincre seule. C'est mal ? Rien à foutre, c'est moi.

Quant à faire mon bonheur... Ca dépend ? Tu sais faire revivre les morts ?
Nan... ben voilà, alors le bonheur ultime, c'est foutu. Tout le reste ne sera que joie. A force d'accumuler les joies le bonheur montrera peut-être le bout de son nez.
Mais bon bonheur, ça va faire dix ans qu'il a disparu, paf, pouf, comme ça. C'est ça la vraie magie.

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par 'Sengabl le Mer 7 Déc 2011 - 14:54

Putain.

J'ai encore perdu une occasion de fermer ma gueule en fait.

J'vais aller upper chez les coeurs.

_________________
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. - Montesquieu
The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge - Stephen Hawking - Quid malinum fat in ravinum tombat - Groupe dissident "Ailleurs"

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par volcan auvergnat le Mer 7 Déc 2011 - 14:56

Je tiens juste a signaler qu'on peut etre zèbre, hyper humble et "normale", au sens "repassage le dimanche devant la télé en étant content que ses enfants aient des tshirts bien repassés".

Ma mère, elle a sauté 2 classes, elle est a coup sur zèbre, et sa vie, c'est de s'occuper de ses gosses, et de lire des romans sans prétention.

Elle s'en fout de tout, de la politique, des questions existentielles. elle nous aime, nous donne tout, et vivote.

Comme quoi, faut pas "généraliser", c'est avant tout des choix, des équilibres a trouver. Si ca se trouve, dans 2 ans, tu deviens une repasseuse professionelle. j'en sais rien, c'est peut etre pas souhaitable. Je n'envie PAS DU TOUT ma mère, mais ce que je veux dire, c'est que etre zèbre ne prédestine a rien. Bref.

volcan auvergnat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 256
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 40
Localisation : Au centre de notre beau pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par 'Sengabl le Mer 7 Déc 2011 - 15:06

♥ Aeiourst ♥ a écrit:
Comme quoi, faut pas "généraliser",

Je généralise pas. Je parle de MA mère, pas de toutes les nanas qui repassent le dimanche en regardant la télé. La tienne est zèbre, la mienne est bête, parfois méchante, parfois bourrée d'amour.
Je l'aime hein, n'en doutons pas. Ca fait trois ans que je lui parle plus, ça m'empêche pas de l'aimer et de l'envier.
La différence c'est que j'ai mal ma race et elle pas. Que je m'ouvre et elle pas.

Encore une fois, je ne fais pas de généralité. Je dis juste que je voudrais être bête et méchante, parce que ça paraît plus sympa qu'intelligent et une envie pathologique de faire disparaître l'espèce humaine.

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Inarius le Mer 7 Déc 2011 - 15:07

Aeiourst, tu sais je parlais à Senga...y'a une private joke vu que psy c'est son métier en fait...je suis désolé que tu ne l'aies pas saisie.

Toujours, quelque part, il faut prouver, et se prouver. Le test, ca permet de se reposer. De n'avoir plus a prouver, a se vendre, etc. Le test, en fait, ca permet de ne plus y penser. De ne plus chercher a se démarquer, le test, le faire, ca parmet de le relativiser, en fait.

Adrien, tu parles de toi là. Tu as besoin de prouver, tu penses que le test permet de se reposer, tu penses que le test permet de ne pas y penser. Peut être bien que c'est vrai pour toi. Quand si tu sais déjà ce que tu es, et que tu l'assumes, je ne vois pas l'utilité. Autant je comprend qu'on puisse en avoir besoin un moment dans sa vie (et en disant ça je faisais déjà référence à une autre conversation que j'ai eu avec Senga), autant non je ne suis pas d'accord avec toi tu ne peux pas catégoriser ainsi.
Mais Senga se connaissant plutôt bien, je voyais pas trop l'intérêt, non.

Inarius
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par 'Sengabl le Mer 7 Déc 2011 - 15:10

De toute façon, c'est mon fil, je suis irritable et je vais sauter toutes griffes dehors sur le premier qui dit un truc qui ne va pas dans mon sens.
Ou fermer ma gueule jusqu'à la fin des temps.

Hey, mister "marry-me", on peut discuter, que tu sois pas d'accord, que je te traite de tous les noms et que je te raccroche au nez tout ça en pleurant ?

Nan, en fait j'éditais pour rajouter des trucs, mais je vais pas rajouter.

Si, juste un truc.

Dites les garçons, vous allez pas sérieusement transposer votre engueulade sans fin dans mon fil juste pile poil au moment où j'ai envie de tuer des gens ?
On a compris, vous êtes pas d'accord.

Soyez meugnons et allez vous chkripigner ailleurs que dans ma déprime quoi merde. (maman carrée, on m'a dit ça hier, faut bien que je colle quand même.)


Dernière édition par Sengabl le Mer 7 Déc 2011 - 15:21, édité 2 fois

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evidemment, j'ai fait trop long... Un salmigondis

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum