Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Aller en bas

Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Invité le Sam 8 Oct 2011 - 15:59

Bonjour,

souhaitant me reconvertir dans la formation sur le thème de la prévention des risques psychosociaux (en gros le sur-stress professionnel), j'aimerais savoir ce vous, si dans le cadre de votre travail on vous proposait ce type de formation, ce que vous souhaiteriez y trouver ou ne pas y trouver justement.

Voici quelques pistes (non exhaustif) , libre a vous de reprendre celle qui vous interpellent, ou de disqualifier d'autres qui ne vous plaisent pas.

- la formation dure 2 jours.
- la formation dure 3 jours.
- la formation dure plus de 3 jours.
- en une seule fois.
- en plusieurs fois.
- que cette formation soit ponctuelle.
- qu'ils y ai un suivi mettons tous les 3 mois ou 6 mois pendant un certain temps.
- qu'il y ai quelqu'un en permanence sur votre lieu de travail pour s'occuper de ce domaine.
- la formation a lieu dans une salle aménagée sur votre lieu de travail.
- la formation a lieu dans les locaux aménagés de l'organisme formateur.
- je vais être sensible au lieu de la formation, a son confort.
- du moment qu'il y a une chaise, une table, du chauffage, une peu d'espace cela me va.
- les formé ne doivent pas être plus de 4.
- le groupe peut aller jusqu’à 6.
- le groupe peut aller jusqu’à 8.
- un seul formateur suffit.
- 2 formateur en binôme c'est mieux.
- je veux ressortir avec de l'information juridique actualisée sur le sujet.
- je veux ressortir avec des techniques pratiques.
- je veux ressortir avec de la confiance en moi, de l'espoir.
- je veux ressortir avec une trace écrite fournie.
- je veux ressortir avec ma propre prise de notre.
- je veux ressortir avec des informations médicales.
- je veux ressortir avec des adresses utiles.
- la formation doit s'appuyer à 75% sur du cour magistral, 25% sur des échanges.
- 50/50.
- 25/75.
- j'apprécierais que le formateur donne des exemple de vécu personnel montrant qu'il est lui même concerné et atteint.
- j'apprécierais que le formateur donne l'image de quelqu'un parfaitement serein.
- j'apprécierais que le formateur ai testé lui même certaines méthodes pratiques.
- j'accepterais de remplir des questionnaires complets et anonymes pour guider le formateur.
- un tableau, de quoi écrire, du papier, des échanges verbaux cela suffirait.
- j'apprécierais l'usage du multimédia : animations, projections...
- j'accepterais des jeux de rôle / mise en situation pour illustrer la formation.
- pour moi le formateur doit avoir un age certain preuve de son expérience, plus âgé que moi en tout cas.
- j'accepterais d'écouter un formateur plus jeune que moi.
- pour moi ces formations ne servent qu'a couvrir juridiquement ma boite et engraisser des cabinets spécialisés.
- pour moi j'espère trouver des solutions apportées par des personnes investies, croyant dans leur tâche.
- j'aimerais être formé en compagnie de mes collègues de travail.
- j'aimerais être formé en compagnie de parfaits inconnus.
- j'aimerais être formé avec un mélange de toutes les fonctions et échelons hiérarchiques.
- j'aimerais être formé avec des personnes de même niveau que moi.
- je fais confiance au respect de la confidentialité des informations que j'aurais fourni.
- je n'ai aucune confiance en quelque organisme que ce soit.

voila Smile

Dites m'en le plus possible

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Catre le Sam 8 Oct 2011 - 16:14

Ce sont les patrons que tu voudrais former à ne pas être trop stressants pour leurs employés?
Ou se sont les employés que tu voudrais former à canaliser leur stress malgré la soumission d'un patron stressant?
Ou les deux?
avatar
Catre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Catre le Sam 8 Oct 2011 - 16:20

-la formation en plusieurs fois.
- que cette formation soit ponctuelle.
- qu'ils y ai un suivi mettons tous les 3 mois ou 6 mois pendant un certain temps.
- la formation a lieu dans une salle aménagée sur votre lieu de travail.
- du moment qu'il y a une chaise, une table, du chauffage, une peu d'espace cela me va.
- 2 formateur en binôme c'est mieux.
- je veux ressortir avec de l'information juridique actualisée sur le sujet.
- je veux ressortir avec des techniques pratiques.
- je veux ressortir avec de la confiance en moi, de l'espoir.
- je veux ressortir avec ma propre prise de notre.
- je veux ressortir avec des informations médicales.
- je veux ressortir avec des adresses utiles.
- la formation doit s'appuyer à 50% sur du cour magistral, 50% sur des échanges.
- j'apprécierais que le formateur donne des exemples de vécu personnel montrant qu'il est lui même concerné et atteint. MAIS qu’il s’en ait sortie et donc donne maintenant l'image de quelqu'un parfaitement serein
- j'apprécierais que le formateur ai testé lui même certaines méthodes pratiques.
- j'accepterais de remplir des questionnaires complets et anonymes pour guider le formateur.
- j'accepterais des jeux de rôle / mise en situation pour illustrer la formation.
- pour moi j'espère trouver des solutions apportées par des personnes investies, croyant dans leur tâche.
- j'aimerais être formé en compagnie de mes collègues de travail.
- je fais confiance au respect de la confidentialité des informations que j'aurais fourni.
avatar
Catre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Invité le Sam 8 Oct 2011 - 16:54

cathoo a écrit:Ce sont les patrons que tu voudrais former à ne pas être trop stressants pour leurs employés?
Ou se sont les employés que tu voudrais former à canaliser leur stress malgré la soumission d'un patron stressant?
Ou les deux?

Excellente question !
Tu as en fait le tout : patron, cadres, employés.
En principe tout travail de ce type commence par une étude approfondie, un diagnostic de la situation.
De plus cela va dépendre qui est à l'initiative de la demande : le CE, le CHSCT, la direction, un syndicat, des employés en individuels dans le cadre d'un catalogue fourni par la direction, le RH, etc... et ce que l'on va demander en fonction des modules que tu proposes.
Et c'est loin de se résumé à la problématique que tu décris, d'ailleurs mieux vaut éviter de présenter les choses ainsi frontalement, tu peux être certain que cela fait fuir tout le monde. Les sources de sur-stress sont rarement uniques, elles sont souvent complexes, avec des "responsabilités" partagées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Catre le Sam 8 Oct 2011 - 20:50

HariSeldon a écrit:Et c'est loin de se résumé à la problématique que tu décris, d'ailleurs mieux vaut éviter de présenter les choses ainsi frontalement
Tu as raison, désolée.
avatar
Catre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Invité le Sam 8 Oct 2011 - 21:57

Y a pas de mal Smile C'est vrai que ça démange de vouloir voir les choses de manière aussi simpliste.
Et les risques psychosociaux incluent le harcèlement moral par exemple qui lui peut être dénoncé et traqué de manière plus direct mais ce n'est qu'un aspect.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Kméléon le Dim 9 Oct 2011 - 8:04

Malgré plusieures formation de ce type en interne dans des plus ou moins grosses boîtes, il a fallu que je fasse une thérapie personnelle pour gérer ma perception du stress...
Ce n'est pas l'environnement autour de moi qui a changé, mais ma perception du stress ...

Bonne chance pour ton projet !
Si je peux me permettre, ne vois pas trop grand dès le début ...
avatar
Kméléon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 198
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 46
Localisation : Kraainem Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Invité le Dim 9 Oct 2011 - 8:39

C'est bien ce que je me dis aussi Smile
D'ailleurs je pense qu'il vaut mieux que je cherche soit me faire embauché par de petits cabinets (pas des grosses boites formatées et exigeante sur les critères de sélection) soit à bosser en free lance, mais en tout cas viser les pme ou pmi et non les grosses boites qui de toute façons font appelle aux gros cabinets prés cité.

Malgré plusieures formation de ce type en interne dans des plus ou moins grosses boîtes, il a fallu que je fasse une thérapie personnelle pour gérer ma perception du stress...
Ce n'est pas l'environnement autour de moi qui a changé, mais ma perception du stress ...

Il est intéressant de noter que, apparemment, dans les 2 cas, c'est toi et toi seul qui a du t'adapter, faire des efforts, te remettre en cause. Y a t'il eu a un moment donné quelconque dans les formations proposées par tes boites un quelconque regard posé sur l'organisation du travail ou le fonctionnement de ton entreprise ?

Si il t'est resté des traces écrites de ces formations cela m'intéresserait beaucoup.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Kméléon le Lun 10 Oct 2011 - 16:14

HariSeldon a écrit:
Il est intéressant de noter que, apparemment, dans les 2 cas, c'est toi et toi seul qui a du t'adapter, faire des efforts, te remettre en cause. Y a t'il eu a un moment donné quelconque dans les formations proposées par tes boites un quelconque regard posé sur l'organisation du travail ou le fonctionnement de ton entreprise ?

L'adaptation c'est jusqu'il y a peu l'histoire de toute ma vie.
Ce qui a changé, c'est qu'avant, je m'adaptais pour survivre et je le vivais mal.
Je m'adaptais surtout pour plaire aux autres (parents, copains, patrons,...) et je m'éloignais de moi ...
30 ans de carapace et de masques... Un caméléon version super héros !!!
Résultat quasi deux burn out consécutifs ...

Aujourd'hui, je n'ai plus l'impression de m'adapter, ni de tenter de changer les gens autours de moi, mais j'ai évolué, grandi...
Je suis plus libre parce que notament je ne cherche plus à plaire de la même façon.
Je suis plus solide car j'ai enfin accépté ma fragilité...
Beaucoup de chose se sont éclairées et leur compréhension m'a beaucoup aidé (notament mes rayures).
Je n'ai pas chassé mes angoisses, mais elle m'accompagnent faisant partie intégrante de moi.
Et aujourd'hui, je les regarde avec bienveillance sans qu'elles ne puissent plus me pourrir la vie.
Devrais-je dire "Assez Intelligent pour être enfin heureux"... Il y a de celà...

Ca c'est pour mon vécu (un peu décousu, mais ce serait un peu long à déposer ici...)

Pour ce qui est du rapport aux entreprises et institutions, en effet, elle n'ont pas beaucoup changé et chaque fois, j'ai fuis ...
Je ne supportait plus, je partais ...

Aujourd'hui, en train de me reconstruire sur de meilleures bases, je suis en train de faire un bilan de compétence de longue durée avec une psy qui a toute ma confiance.

Je ne pourrais sans doute plus jamais travailler dans une grosse, voire moins grosse strucutre.
Au terme de ce bilan, je vais sans doute créer un métier sur mesure pour moi ...
Il faut encore que j'apprenne à envisager le début d'un projet sans vouloir tout de suite atteindre le projet finalisé !
Je vois tjs trop grand ou trop complexe ... et oui ...
Apprendre à commencer petit et imparfait est pour moi un véritable challenge.
Réussir à accepter que ce que je fais vaut aussi potentiellement de l'argent est encore difficile pour moi !

Je pense qu'il y a énormément de travail pour aider les gens bousculés par le système à se reconstruire.
La difficulté aujourd'hui pour ma part, c'est d'avoir une légitimité ...
Sans être psy ai-je le droit et les compétences d'aider d'autres êtres en détresses

Par contre, je suis convaincu qu'on change les grandes choses par de petites choses.
En touchant les gens qui touchent les gens, on fini par toucher les organisations...
Enfin, je suis naïf et je veux y croire...

J'adore l'idée développée dans le film "un Monde Meilleur" avec Kevin Spacey et Helen Hunt ...

Je m'emballe, c'est confu, je ne sais pas si celà répond un peu à ta demande ...

avatar
Kméléon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 198
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 46
Localisation : Kraainem Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Kméléon le Lun 10 Oct 2011 - 16:25

HariSeldon a écrit:C'est bien ce que je me dis aussi Smile
Si il t'est resté des traces écrites de ces formations cela m'intéresserait beaucoup.

Je suis un auditif qui en plus a besoin de vivre les choses pour les assimiler.
C'est rare que je garde des traces type papier, bouquins,...
Désolé !

Les principes de base étaient la communication non violente...

Un des formateur qui m'a le plus marqué (tu pourras peut-être trouver des infos sur le net) :

Docteur D'OUtrelugne
Espace du possible
http://www.espace-du-possible.org/
avatar
Kméléon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 198
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 46
Localisation : Kraainem Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Invité le Lun 10 Oct 2011 - 21:27

Je ne pourrais sans doute plus jamais travailler dans une grosse, voire moins grosse strucutre.
Au terme de ce bilan, je vais sans doute créer un métier sur mesure pour moi ...
Il faut encore que j'apprenne à envisager le début d'un projet sans vouloir tout de suite atteindre le projet finalisé !
Je vois tjs trop grand ou trop complexe ... et oui ...
Apprendre à commencer petit et imparfait est pour moi un véritable challenge.
Réussir à accepter que ce que je fais vaut aussi potentiellement de l'argent est encore difficile pour moi !

Je pense qu'il y a énormément de travail pour aider les gens bousculés par le système à se reconstruire.
La difficulté aujourd'hui pour ma part, c'est d'avoir une légitimité ...
Sans être psy ai-je le droit et les compétences d'aider d'autres êtres en détresses

Je partage entièrement cette situation ou presque, je suis dans la même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Gigi le Mar 11 Oct 2011 - 22:53

HariSeldon a écrit:souhaitant me reconvertir dans la formation sur le thème de la prévention des risques psychosociaux (en gros le sur-stress professionnel), j'aimerais savoir ce vous, si dans le cadre de votre travail on vous proposait ce type de formation, ce que vous souhaiteriez y trouver ou ne pas y trouver justement.
Une formation qui ne réduise justement pas la prévention des RPS au stress (et à sa gestion par la relaxation, en exagérant à peine).
Voir à ce sujet Yves Clot : "Le travail traverse une crise de sens"
avatar
Gigi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 814
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Invité le Mer 12 Oct 2011 - 6:57

Référence notée, merci Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire : vous et une formation sur le sur-stress professionnel

Message par Invité le Mer 12 Oct 2011 - 12:22

Gigi a écrit:
HariSeldon a écrit:souhaitant me reconvertir dans la formation sur le thème de la prévention des risques psychosociaux (en gros le sur-stress professionnel), j'aimerais savoir ce vous, si dans le cadre de votre travail on vous proposait ce type de formation, ce que vous souhaiteriez y trouver ou ne pas y trouver justement.
Une formation qui ne réduise justement pas la prévention des RPS au stress (et à sa gestion par la relaxation, en exagérant à peine).
Voir à ce sujet Yves Clot : "Le travail traverse une crise de sens"

Je partage ton point de vue.

S'agissant d'Yves Clot, j'en parle ici justement:
http://www.zebrascrossing.net/t3809-societe-et-burn-out-droit-d-inventaire-du-burnoute#150925

Extrait du livre Le travail sans l'homme ? Pour une psychologie des milieux de travail et de vie, Rééditions La Découverte, Paris, 2008, Postface à la 3ème édition (mars 2008) – Une nouvelle prophylaxie sociale ?
"[...] « Bien » travailler aujourd'hui réclame toujours plus d'avoir le loisir, dans le travail lui-même, de penser et de repenser ce qu'on fait. Ce loisir, c'est le temps qu'on perd pour en gagner, l'imagination de ce qu'on aurait pu faire et de ce qu'il faudra refaire, soi-même et avec les autres [...] ».
«[...] Ainsi s'explique que la suractivité professionnelle soit compatible avec une certaine forme de désœuvrement psychologique. Au-delà d'un seuil, l'intensification factice du travail laisse la vie en jachère en la privant paradoxalement de toute intensité réelle. C'est là la source essentielle du malaise actuel dans le travail. Car la valeur du travail réalisé chaque jour ne réside pas seulement dans ce qui est fait mais dans ce qu'on peut apprendre chaque fois en le faisant et dans ce qu'on imagine pouvoir essayer encore en le refaisant [...] ».

Il dit aussi, toujours dans la même postface du même bouquin:

"[...]Les raisons de donner à la psychologie du travail la tournure d'une critique sociale ne manquent donc pas […] [mais] l'esprit du capitalisme se nourrit des idées critiques, ce qui ne simplifie pas la tâche de la critique, entièrement exposée, du coup, au risque du retournement [...]".

"[...] dès lors que [les travailleurs] font la demande de trouver avec nous les moyens pour « reprendre la main » sur leur travail. On peut alors leur permettre de développer leur critique, entre eux, en eux et sur la tâche afin que l'analyse renouvelle leurs moyens d'agir sur le métier qu'ils exercent dans les cadres où ils exercent. La critique du travail devient alors, à l'initiative des travailleurs eux-mêmes, une critique pratique qui peut se faire au nom du métier mais au-delà du métier. Nécessairement aussi contre le métier, en s'y attaquant pour contribuer à la transformation de l'organisation du travail».







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum