test ou pas test à 40 ans ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

test ou pas test à 40 ans ?

Message par cavavite le Lun 3 Oct 2011 - 13:41

Question que je me pose depuis longtemps.

zebre je suis, c'est une évidence à vous lire, vous adulte.

Je vous avoue que depuis ce matin je rie, je pleure beaucoup en vous lisant toutes et tous....

Parcours scolaire ultra cahotique, saut de classe en primaire, puis redoublement de toutes les années impaires de ma scolarité.... peut mieux faire , elle n'est pas adpaté aux rythmes scolaires....disent mes profs

Toujours avant gardiste dans les boulos que j'ai pu faire ( des idées 1an et demi en avance, du coup vexitude , licenciement ou insulte du type : tu te crois aupays des bisounours ou quoi, ou encore arrete de rever , pour finallement voire mes idées farfelues se mettre en place .....)

Anorexique pendant 1 an, j'ai cru m'en sortir seule et rechute ; mon chéri m'a alors trainée par les cheveux , ligotée dans le coffre et emmener aux urgences psychatriques... de là suivi un an et demi par une psy qui m'avait dit en me regardant droit dans les yeux : madame on peut mesurer l'intelligence en regardant la capacité d'adaption à un probleme ou à un nouveau milieu , et dans ce domaine j'ai rarement vu quelqu'un comme vous....

je lui avais demandé de me faire passé des tests mais plutot nouvelle dans la profession elle n'avait jamais encore fait passé de test et n'avais pas voulu en me disant je vais vous donner un chiffre et alors ?

du coup , blackout et je me suis rangé dans mon placard....

mais je m'interroge souvent en me disant que peut etre le fait de savoir avec certitude me permettrai de ne plus me cacher dans mes placards...

je me demande donc si le fait d'avoir passé ces tests adultes a changé quelque chose en vous ?

cavavite
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2011
Localisation : ici et là

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Luc le Lun 3 Oct 2011 - 14:21

A mon humble avis, la seule chose que cela changera, uniquement dans le cas où tu te poserais en permanence la question "j'en suis ?" "j'en suis pas ?", c'est que, une fois après avoir passé le test, tu ne te poseras plus la question (et encore, il y a des faux négatifs).

Pour ma part, avoir passé le test d'entrée à Mensa n'a pas changé grand chose. Le bilan psychologique a pu, je pense, apporter à d'autres personnes des précisions sur leur fonctionnement. Un résultat supérieur à 140 pourrait entraîner une vigilance particulière vis à vis des problèmes exacerbés des THQI.

Mais ce qui change vraiment les choses, d'après moi, c'est de venir aux rencontres de zèbres. C'est à mon avis ce qui a le plus d'impact, et c'est le plus important.


Dernière édition par Luc le Lun 3 Oct 2011 - 17:00, édité 1 fois

Luc
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3958
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 58
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Pandore79 le Lun 3 Oct 2011 - 15:06

Bonjour
Je te dirais test à condition de bien choisir le/la psychologue qui te fasse un compte -rendu sérieux et te permettre d'aller au délà d'un simple chiffre et mieux te connaitre.
Perso, je suis très frustrée du peu d'informations et ressors avec encore plus de doutes et de questions.

Pandore79
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 191
Date d'inscription : 18/07/2011
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par WildZ le Lun 3 Oct 2011 - 18:08

Si tu te poses comme dis luc, en permanence la question de savoir si tu es zèbre ou pas, comme ce fut le cas pour moi, passer le test peut vraiment aider.

Moi, j'ai 33 ans. Depuis quelques mois, ça me prenait complètement la tête, je me disais, ça y est, c'est ça j'ai enfin trouvé quelquechose qui pourrait expliquer ça et ça et ça... et puis quelques instants après de grands moments de doutes où je finissais par me sentir encore plus seule...
A force, je n'en pouvais plus, je n'arrivais pas à me concentrer sur autre chose tant que je n'avais pas été au bout de ma démarche, mais en même temps ce n'est pas évident, et j'avais très peur de franchir le pas, de passer le test. pale
J'avais peur de ne pas être "détectée" zèbre, non que ce soit indispensable pour moi, ni que je ne vaille rien si ce n'était pas le cas, mais dans le sens où cela signifierait alors que je m'étais trompée, que j'avais crû reconnaître des personnes semblables, mais qu'en réalité je serais toujours seule, originale, particulière. J'ai toujours senti que je ne pensais pas comme toutes les personnes autour de moi, mais étant la seule, j'ai toujours pensé que je n'étais pas normale. Sad

Alors pour moi, passer le test est devenu très important, comme une poursuite de ma démarche dans la connaissance de moi-même. J'avais, je le reconnais, besoin de la reconnaissance extérieure, de la confirmation, pour donner enfin une tentative d'explication à toute ma vie jusqu'à présent.
Je ne me sens pas "définie" par ce test, ni différente depuis, ça n'a rien à voir, mais depuis que je me pose ces questions, ça a quand même chamboulé pas mal de choses dans ma vie. Certes ce n'est qu'un bout de papier, qui plus est créé par des hommes, et on ne peut plus limité, partiel, etc, dans la connaissance qu'il donne de chacun.

Je crois que passer le test ou non doit être une démarche très personnelle.
A mon avis, si tu ne sens pas ce besoin de passer le test, ce n'est pas forcément utile, pour toi, à cet instant t (et peut-être que ça ne le sera jamais).

Si tu souhaites le passer, comme dit Pandore79, il est vraiment important de bien choisir son/sa psychologue, qu'il/elle s'y connaisse en HP et surtout en adulte HP.
Un bon psychologue peut t'apporter une mine d'informations sur ton fonctionnement car ils ne font pas passer la Wais4 seule mais avec un test de personnalité. De plus, l'analyse des tests m'a permis aussi de découvrir que j'avais un petit souci au niveau visuel, confirmé ensuite par une orthoptiste.

En conclusion, je ne regrette pas de l'avoir passé, j'ai appris beaucoup de choses sur moi-même. J'ai l'impression que ces découvertes sur ma zébritude m'ont ouvert des tas de portes sur la compréhension de mon fonctionnement, je me pose beaucoup de questions... Smile

Oups, désolée pour la longueur de ce post, mais ce topic m'a particulièrement parlé, le sujet étant encore très récent pour moi... Embarassed
Depuis que je suis sur ce forum, je m'émerveille tous les jours de trouver des gens qui pensent comme moi Very Happy et enfin je ne me sens plus seule sunny

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Black Swan le Lun 3 Oct 2011 - 18:34

Luc a écrit:A mon humble avis, la seule chose que cela changera, uniquement dans le cas où tu te poserais en permanence la question "j'en suis ?" "j'en suis pas ?", c'est que, une fois après avoir passé le test, tu ne te poseras plus la question (et encore, il y a des faux négatifs).

Pour ma part, avoir passé le test d'entrée à Mensa n'a pas changé grand chose. Le bilan psychologique a pu, je pense, apporter à d'autres personnes des précisions sur leur fonctionnement. Un résultat supérieur à 140 pourrait entraîner une vigilance particulière vis à vis des problèmes exacerbés des THQI.

Mais ce qui change vraiment les choses, d'après moi, c'est de venir aux rencontres de zèbres. C'est à mon avis ce qui a le plus d'impact, et c'est le plus important.
cheers
cheers
cheers

Black Swan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1386
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 49
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par meï le Lun 3 Oct 2011 - 19:28

moi comme je 'lai souvent explique par ici, c'est juste que je ne pouvais pas rester sur de simples questionements.
ma vie a été très chaotique pdt un tmps, (j'ai meme été carrément marginalisée, volontairement..) et j'ai du avoir des explications...ou du moins une chance de comprendre.
et j'ai eu cette chance avec le wais, puis d'aurtes bilans encore.(à 34 et 37 ans..)

pour les psys je suis thqi/aspie, pour moi une survivante ds ce monde ou je ne comprends pas toujours tout (en matière de codes, de relationnel de "base") mais ou j'ai toujours compris les situations, jeux d'influences, et autres impacts et solutions avant tout le monde....surtou d sle monde du travail, -(brr..) ou c'est vraiment dur. Embarassed

donc, je suis contente d'avoir fait ces bilans,..qui m'ont appaisé et donné plus confiance. bien sur ça n'est pas une solution miracle aux problèmes du quotidien mais ça donne une autre approche et une acceptation... Wink

et puis..les renconrtes zebres sont supers, c'est vrai!.. Very Happy
.

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par cavavite le Lun 3 Oct 2011 - 19:51

c'est vrai que la seule zebre que je connaisse habite loin donc on s'appele : temps moyen au téléphone : 4h et c'est vrai que ca fait du bien....

donc je vais déja essayer de rencontrer d'autres zebres (maintenant que je sais qu'il ya des zoos pres de chez moi -> merci meï) et si ca ne suffit pas je pourrais pousser plus loin avec les tests...



cavavite
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2011
Localisation : ici et là

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par astronaute le Mar 4 Oct 2011 - 9:53

bonjour cavavite . je ne sais pas si tu connais cécile bost mais je crois pas me tromper en disant qu elle a passer le test vers l age de quarante ans d ailleur detecté par jsf .elle a ecrit un livre si tu veux .

astronaute
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 123
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 29
Localisation : Saturne

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Betapi le Mar 4 Oct 2011 - 20:58

Salut cavavite, tout d'abord bienvenue parmi nous.

A la question de savoir si un test de QI est une bonne chose à 40 ans, au regard de ton parcours, je suis tenté de dire oui. En effet vu les galères (qui semblent nombreuses) ayant ponctuées ton existence, une réponse parmi un océan de question ne peut avoir que l'effet d'une bouée. Donc vas y fonce!

Betapi
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2144
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par "Boomfunk" le Mar 11 Oct 2011 - 9:49

Bien qu'il y'ait "peut etre" des moments propices pour passer un diagnostique (encore que), je crois que c'est une démarche nécessaire et inévitable (si tant est qu'on veuille être clair avec soi) et je t'encourrage dans ce sens.

"Boomfunk"
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 82
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 42
Localisation : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Denis le Mar 25 Oct 2011 - 23:54

cavavite a écrit:je me demande donc si le fait d'avoir passé ces tests adultes a changé quelque chose en vous ?
Bien que me sentant « différent » des autres depuis mon enfance, je n'aurais jamais imaginé appartenir à la famille des zèbres sans l'aide d'un confrère, également zèbre, qui m'a encouragé à passer des tests. Alors forcément à 50 ans passés, les résultats ont changé beaucoup de choses en moi.

Cela m'a permis notamment de relire de nombreux épisodes de ma vie, tant professionnelle que personnelle, que je n'avais pas compris à l'époque, faute d'avoir les bonnes clés de décodage. Par ailleurs, je sais maintenant d'où viennent mes nombreux défauts que j'ai tenté en vain de combattre. Ils sont en fait le revers d'une médaille dont l'autre face mérite d'être explorée et valorisée.

Alors oui, ça vaut la peine de passer des tests à tous âges de la vie, à condition d'être bien accompagné par la suite.

Denis
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 51
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 58
Localisation : Près de Nemours, Seine-et-Marne, France

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Nutty_Pr le Mer 26 Oct 2011 - 20:38

De mon coté c'est simple,
J'ai compris que j'en étais en lisant le livre, je n'ai pas un doute.
En revanche, ma capacité à passer le test : j'en doute tellement que je n'ai pas envie d'essayer ..
Je m'explique : la vie est encore actuellement (très) dure avec moi, je ne me plains pas c'est une simple réalité très tangible.
Mes capacités intellectuelles sont là mais je peux mesurer qu'elles varient d'une heure à l'autre, qu'elles se spécialisent quotidiennement, bref qu'elles ne sont pas en totalité et en permanence à la disposition ..

Pire ?

Elles sont comme un programme que je charge à partir d'un gros disque dur où parfois j'ai l'impression qu'il n'y a plus assez de place .. je n'ai jamais assez de place sur mon disque dur Smile

par exemple, je fais pour m’entraîner et garder les synapses actifs avec des mots croisés, eh bien quand je charge le programme -performance verbale - je sens bien que je n'ai pas le module mathématique d'activé .

je me sens con devant une grille de sudoku (très frustrant non ? je démissionne de ZC ?)

Donc

Je trouve que ça ne pourrait que me faire extrêmement mal d'avoir un test négatif qui de toute façon ne changerait rien à ma conviction. J'ai beaucoup à perdre et rien à gagner ..

gagner quoi ? savoir si je suis hp, hqi, thqi ??
de mon coté je dis non

40 balais !

je trouve qu'entant que quadra, la plage de période de test est passée, mon cerveau fonctionne très différemment d'avant. Mais avec une efficacité supérieure, une souplesse différente, ça répond moins vite mais sur des problèmes beaucoup plus complexes et sur un spectre beaucoup plus large : j'ai du mal à imaginer une notation capable de donner une note avec des équivalence suivant les ages ..

frustré 2 fois (de ne pas le passer et d'être trop curieux)

quand même

je suis un peu frustré car comme tous les zèbres .. curieux
je le ferai donc peut être, une fois comme on dit en Belgique, mais quand j'aurai assez de recul pour le prendre comme une curiosité insignifiante
à un moment de ma vie, plus calme (ça arrivera bien un jour me dis-je depuis .. toujours)

BOUTADE

Je vous avoue que les tests qui sont dans ma tête sont autrement intéressants et que comme le saut de l'astrophysique vers des théories à 23 voire 25 dimensions (et on n'en a pas encore fait le tour), il serait temps d'avoir des potes zèbres qui mesurent bien votre zèbritude .. alors les pros des tests continuez svp à mettre vos trouvailles en ligne .. dès que je le sens .. je teste.










Dernière édition par Nutty_Pr le Mer 26 Oct 2011 - 22:44, édité 1 fois

Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Nutty_Pr le Mer 26 Oct 2011 - 20:49

@Denis

Toi qui a eu le courage (à mon sens épique) de te faire tester à 53 piges, comment ton test c'est-il passé ?
Quel est ton profil émotionnel ? je veux dire te considérais-tu assez solide moralement pour l'épreuve, etc ?
Que penses-tu de mes hypothèses sur l'évolution du fonctionnement du cerveau avec l'age ?



Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par meï le Mer 26 Oct 2011 - 21:29

nutty,
j'ai passé ce test à 34 ans et avec un passif trèèès "desintegrateur" de capacités, soit disant.... What a Face
(passif de toxicomanies, traitements psy lourds (que je n'ai plus eu très vite par choix mais qui ont du agir sur les capacités à mon avis, neuroleptiques etc..)
durant la post adolescence, et grosse angoisse avant et pendant le test.mais rester dans le doute non, je n'aurai jamais pu.(je n'ai passé le test que quandj'ai eu connaissance de la douance de mes enfants. avant je ne connaissais meme pas la notion hors clichés...)
je pesne vraimetn que si on veut se prévaloir d'etre zebre, on doit à soi meme au moins, d aller jusqu'au bout de la démarche...

moi les maths me semblaient un ennemi juré, j'ai eu une phobie des chiffres totue mon enfance et ado..et durant le test j'ai pourtant réussi la composante mathématique je ne sais comment. la psy ma dit "vous voyez, vous n'etes pas si nulle que ça!!..." et en effte, je n'en sius pas revenue.et depuis j'ai comme débloqué quelque chose avec les chiffres.

mais je pense que meme avec un apssif lourd, depression, etc, on a le potentiel qu'il faut si on est HP pour avoir les resultats escomptés (surtou si le psy est bien choisi et sais "lire" la zebritude dans l anamnèse et le wais.)
si je dis ça c'est parce que , avis complètment personel,( et je ne vise personne), il m'est dificile de lire "je pense etre surdoué et je ne ferai jamais de tests parce que ça ne sert à rien"..pour moi, c'est un manque de courage de s'affronter soi meme, et pas une peur que le potentiel ne soit pas/plus mesurable.... flower

après, il peut se passer un moment enrte la prise de conscience et le passage de test effectif.(déjà ne serait ce que pour trouver le bon psy...ce qui n'est pas si simple.)


meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Denis le Mer 26 Oct 2011 - 21:59

@Nutty_Pr
Mon cas est sans doute exceptionnel, car :

  1. je connaissais la psychologue bien avant qu'elle ne me fasse passer le test. En effet, nous nous sommes côtoyés pendant près de deux ans au sein d'un groupe de travail dont les membres étaient pour la plupart des zèbres (ce que j'ignorais à l'époque bien évidemment). Elle a donc eu le temps de se faire une idée assez précise de mon profil et si un ami commun m'a invité à lire le livre de JSF et encourager à passer le test, c'est que le diagnostic était déjà fait à mon insu (ce qui n'a pas empêché un temps ce doute ridicule « et si j'ai un score inférieur à 130 ? »).
  2. j'ai eu la chance d'être dans un environnement bienveillant (ce groupe) quand j'ai passé le test. Je n'avais pas besoin d'être solide moralement ni courageux, puisque j'étais en confiance.
Concernant tes hypothèses sur l'évolution du cerveau, tu devrais trouver des éléments de réponse dans le livre d'Elkhonon Goldberg, Les prodiges du cerveau, aux Éditions Robert Laffont. Comme l'explique fort bien ce neurologue, si le cerveau décline avec l'âge, il n'en demeure pas moins plastique et sait compenser ses déficiences.

Denis
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 51
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 58
Localisation : Près de Nemours, Seine-et-Marne, France

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Nutty_Pr le Mer 26 Oct 2011 - 22:40

C'est sympa ce que vous dites Smile

Mei je te remercie pour ton témoignage, je suis très loin de pouvoir parler de ce qui m'a tant marqué pour la vie.

Denis j'apprécie ta franchise, tu sembles à l'aise dans ta communication, tu sembles avoir un travail et le temps de lire en plus .., fascinant, écris-nous en plus, des petits bonheurs ?!..




Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Nutty_Pr le Mer 26 Oct 2011 - 22:45

J'ai lors de ma découverte commencé à chercher sur Bruxelles et alentours une psy testeuse .. pas trouvé (pour résumer) .. pas en confiance avec les personnes présentées qui veulent faire du WAIS IV alors qu'elles ne semblent pas savoir à la base ce qu'est un zèbre .. ça fait peur !

Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par lightyear le Lun 31 Oct 2011 - 0:19

Je viens de le faire à 49 ans, je ne regrette rien. C'est pas facile tout les jours, mais cela était nécéssaire. J'ai repris les études cela me fait du bien et j'essaie de m'accepter comme je suis malgrès les regards. Mes deux ados sont aussi comme moi mais le vivent mieux et l'acceptent.

lightyear
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 54
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Nutty_Pr le Lun 31 Oct 2011 - 13:49

@lightwear : tu me sembles être dans un cas de figure spécifique : pour la pluspart le test est un soulagement. Après avoir fait le test 'on acquiert une certitude' qui soulage car au moins maintenant on sait où l'on est.
D'après ton email on pourrait croire que ça a généré une certaine douleur que tu aurais préféré ne pas savoir ?.. pourquoi ?



Dernière édition par Nutty_Pr le Mar 1 Nov 2011 - 13:19, édité 1 fois

Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par lightyear le Lun 31 Oct 2011 - 23:35

Le soulagement, c'est de savoir que vous ne rentrerez pas dans le moule que l'on vous impose depuis des années et vous savez pourquoi.

lightyear
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 54
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Ysée le Mar 1 Nov 2011 - 13:47

Hello !

Pour ma petite contribution, je rejoins tout à fait tous les intervenants ici (démarche personnelle, bien connaître le psy ou au moins qu'il connaisse un peu quelque chose sur le sujet, pour se "soulager"etc).

je comprends vraiment vraiment ton sentiment car je me suis fais finalement testée (j'ai bientôt 37 ans) cette année et j'ai eu un retour très positif avec une psy qui m'a aussi fait un bilan (et une anamnèse, moins réducteurequ d'avoir le simple chiffre du QI).

Je me reconnais dans ton parcours quand tu as eu une psy qui te l'a dit, puis tu t'es finalement enterrée. cela a été mon cas, j'avais 23 ans. je suis allée chez cette psy (une autre que celle qui m'a fait passer le test) et qui m'a dit, en gros, "cela se voit sur vous, vous devriez passer les test". Sur le moment, cela m'a rassurée, je me suis dit : "Ok, maintenant je sais pourquoi je suis comme cela". Mais le fait de ne pas avoir passé le test m'a rattrappé, avec d'innombrables errances (en suisje en suis-je pas)

J'ai eu énormément peur de passer le test, que celui-ci ne valide rien du tout comme cela peut être le cas parfois, d'avoir "perdu mon intelligence" (oui, je rigole maintenant, mais je m'étais dit que c'était possible, alors que non, on ne peut pas perdre une façon d'être).

Après le test, j'ai ressenti un immense soulagement, j'en ai pleuré de joie tellement cela m'a fait du bien de l'entendre et de savoir que je n'étais seule au monde.

C'est vrai que j'avais peur de devoir chercher ailleurs sinon la raison de ma zébritude (dans la folie ?).

Donc il peut être salutaire de faire le test MAIS toujours avec un VRAI professionnel, qui t'écoutera aussi parler et qui ne te fera pas simplement passer le test comme on va au supermarché et qui te donne un vrai retour de bilan.

Et ne pas oublier - encore et surtout - que cela n'est qu'un chiffre et que PERSONNE ne se résume à ce chiffre, jamais.

Je t'envoie plein de bonnes ondes !
cheers


Ysée
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Ysée le Jeu 3 Nov 2011 - 16:18

Coucou !

Je rajoute ici mon vécu personnel pour te montrer impérativement à quel point, si tu veux faire le test, tu dois aller chez un PRO, en qui tu as CONFIANCE et qui y connaît quelques chose sur la Zébritude.

J'ai fait en fait 2 tests (les mêmes, en l'espèce le WAIS) à une semaine d'intervalle (pour éviter trop les biais du genre fatigue) MAIS chez deux psy différents (oui, je suis manipulatrice, mais je voulais en avoir le coeur net). Le premier psy et donc le premier test m'a confirmé ma zébritude. A relever que ce premier psy a pris ma démarche au sérieux, s'y connaît bien en matière de zébritude puisqu'il fait souvent ce genre de bilan et a d'abord fait une anamnèse. La passation du test s'est faite en 2 heures et quelques. Résultat positif.

Le deuxième psy (je me suis d'emblée pas entendu avec car elle me semblait très superficielle et ne m'écoutait pas du tout) m'a fait passer le test en une heure 15 , tout en m'indiquant que "tous ces trucs de surdouance, c'est la mode, mais je n'y crois pas". Résultat positif, mais avec quand même beaucoup de points en moins (de l'ordre de 10, ce qui est énorme !)

Moralité : bonjour le biais de l'examinateur, qui, comme par hasard, trouve en chiffre- certes bon- mais en relation avec sa vision des choses (ne croit pas en la surdouance) et, surtout, te regarde presque en disant qu'il y aurait une pathologie sous-jacente (que je n'ai pas, je vous rassure je vais bien) !

Moralité 2 : des incompétents, y en a partout, mais ils peuvent faire énormément de dégât. On le savait déjà, mais mieux vaut le rappeler !!!

Moralité 3 : fais vraiment attention de ne pas te faire démolir par des gens comme ça.

Bisous (si je peux me permettre)


Ysée
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par meï le Jeu 3 Nov 2011 - 22:04

Ysée a écrit:

J'ai fait en fait 2 tests (les mêmes, en l'espèce le WAIS) à une semaine d'intervalle (pour éviter trop les biais du genre fatigue) MAIS chez deux psy différents (oui, je suis manipulatrice, mais je voulais en avoir le coeur net). Le premier psy et donc le premier test m'a confirmé ma zébritude. A relever que ce premier psy a pris ma démarche au sérieux, s'y connaît bien en matière de zébritude puisqu'il fait souvent ce genre de bilan et a d'abord fait une anamnèse. La passation du test s'est faite en 2 heures et quelques. Résultat positif.

Le deuxième psy (je me suis d'emblée pas entendu avec car elle me semblait très superficielle et ne m'écoutait pas du tout) m'a fait passer le test en une heure 15 , tout en m'indiquant que "tous ces trucs de surdouance, c'est la mode, mais je n'y crois pas". Résultat positif, mais avec quand même beaucoup de points en moins (de l'ordre de 10, ce qui est énorme !)

Moralité : bonjour le biais de l'examinateur, qui, comme par hasard, trouve en chiffre- certes bon- mais en relation avec sa vision des choses (ne croit pas en la surdouance) et, surtout, te regarde presque en disant qu'il y aurait une pathologie sous-jacente (que je n'ai pas, je vous rassure je vais bien) !
M

merci pour ton partage d'experienc Ysée!! flower .
bon, ds un autre contexte, j'aurai bondi ( sa faire tester 2 fois en 1 semaine, aie..pas bien! Rolling Eyes ) mais là vu que tu avais les idées claires et que le résultat est interessant en terme de partage, alors ok.. Wink

et tu as entierement rasion..je pense aussi que le choix du psy est primordial.
ne pas y aller un peu au hasard..surotu si ça a de l'importantce pour vous et que vous etes d sune période sensible..des tas de psys sont incompetents en a matère et pouraient vous démolir en vous trouvant toutes les pathologies du monde.

et voir que encore aujourd'hui des psys ont ce genre de discours..("moi le surdon j'y crois pas" etc.) ça fout carrement les boules.
et c'est pareil avec les enfants alors...esperont que ça evolue vite (on y oeuvre avec les assos..) Wink

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Nutty_Pr le Ven 4 Nov 2011 - 14:19

Comment avez vous trouvé un bon psy / wais IV ?

Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par meï le Ven 4 Nov 2011 - 16:11

Nutty_Pr a écrit:Comment avez vous trouvé un bon psy / wais IV ?
en fait j'ai passé mon wais (3 à l'époque en 2007) avec une super psy qui s'était formée ds le hpi pour les enfants et adultes, avec le cnahp.
(comme mes enfants étaient déjà suivis par ce centre, ils m'avaient donné son adresse.)
je lui ai demandé si elle faisait les adultes et c'était oui. mais elle est partie en retraite très peu de tps après... Crying or Very sad et je peux vous dire que sur ma ville les spé adultes manquent cruellement!(on en a une géniale mais pas de apsage de tests car psychanaliste..donc..)

sinon le meilleur des moyens, appeller tes bénévoles anpeip de ta région, (je suis bénévolepour la mienne ey on a des adlultes qui nous apelle.)
on a (en tant que bénévole anepip) des adresses sérieuses (quand ils en existe bien sur..)

ne jamais aller au hasard...attention au psy. lui poser des questins au tel d'abord pour voir si il comprend la demarche, et s'ila de bons outils (important!..d'ailleurs le 3 doit etre ncore utilisé, donc à defaut mieux vaut un bon psy avec wais3 qu'un mauvais avec wais4 mal analysé..à mon avis (perso))
et sil est sensibilié..sinon..aie, attention.

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: test ou pas test à 40 ans ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum