Mère PN vs enfant zèbre

Aller en bas

Mère PN vs enfant zèbre Empty Mère PN vs enfant zèbre

Message par Amphipterya le Ven 24 Jan 2020 - 18:32

Bonjour à tous,

Je me permet de poster ça ici car j'ai terriblement besoin d'aide.
Je vous explique. J'ai pris conscience assez récemment que ma mère est le profil type d'une perverse narcissique (même si je n'aime pas trop ce mot, il faut bien reconnaître qu'il lui va comme un gant). J'avais déjà plus ou moins coupé les ponts avec elle il y a deux ans suite à une opération qui m'avait mise à mal et suite à laquelle mon chien avait été d'un bien plus grand réconfort qu'elle... c'est vous dire. Je passais mes journées amorphe, à me demander si j'allais aller mieux un jour et lorsque je l'avais au téléphone, elle ne cessait de se plaindre en me disant qu'elle aussi avait des problèmes, sous entendu plus importants que les miens... J'avais juste besoin que ma maman me console un peu en me disant qu'elle compatissait et que ça allait bientôt s'arranger... au lieu de quoi elle me disait de prendre sur moi... Et avec sa malveillance et sa manipulation naturelle elle a fini par me convaincre de renouer contact, ce que j'ai fait... Que je suis bête !
Enfin bref. J'ai aujourd'hui 30 ans et je suis maman d'une petite puce merveilleusement tonique et éveillée (ce ne sont pas mes mots mais ceux de tous ceux qui la voient xD). Et depuis sa naissance, je sens que quelque chose a changé en moi. Je ne vois plus ma mère comme la toute puissante déesse qu'elle a toujours voulu me faire croire qu'elle était. J'ai perdu ce filtre qui me masquait la raison et ce que je vois en elle me terrifie. J'ai peur de ma propre mère ! Et le pire dans tout ça, c'est que j'ai pris conscience que j'avais TOUJOURS eu peur d'elle ! Au plus loin que remonte ma mémoire, j'ai toujours craint ses réactions, ses crises de colère, ses piques imperceptibles pour les autres que moi... J'ai toujours été le vilain petit canard, la fille chiante qui a trop d'états d'âme et qui gâche la vie de sa mère qui se plie pourtant en quatre pour elle... Je suis celle qui se plaint, celle qui n'est jamais joyeuse, celle qui broie du noir et qui pense au suicide, celle avec qui il faut parler avec des pincettes pour éviter la susceptibilité, celle qui se met dans tous ses états pour un oui ou un non. En gros, le boulet de service. Elle adorait me chanter la chanson d'Henry Dès qui fait "Lisette Lisette t'as une drôle de binette, t'as toujours mal partout et tu te plaints de tout..." (je m'appelle Lise donc voilà...) Et comme c'est toujours sur le ton de la plaisanterie, personne ne comprend que je le prenne mal ou que ça me blesse... Après tout, c'est juste pour rire n'est-ce pas ?
Seulement voilà, je suis mère à présent. Une vraie maman, qui aime son enfant au point de tout vouloir sacrifier pour son bien. Et s'il y a bien une chose que je veux lui épargner, c'est le contact de cette sorcière qui m'a servi de mère. J'ai donc courageusement décidé de couper les ponts avec elle. Je dis courageusement non pas pour me jeter des fleurs mais parce que personne dans mon entourage ne comprend ma détresse. Tout le monde cherche à me culpabiliser en me disant "mais tu ne peux pas la priver de sa petite fille quand même ! C'est injuste ! Pense à elle, elle va être malheureuse"..... Malheureuse.... Et mon malheur à moi, qui s'en est soucié pendant trente ans ? Le truc voyez-vous c'est que quand on me demande pourquoi je veux couper les ponts avec ma mère, la sacro sainte femme qui m'a donné le jour, je suis incapable de donner des raisons spécifiques. Car à bien y regarder, je n'ai jamais été battue, je n'ai jamais manqué de rien matériellement parlant, et en société, elle passe pour une mère modèle. Du coup je passe pour l'enfant ingrat qui renie sa pauvre mère... Et cette injustice me dévore de l'intérieur tel un ver vorace. Je pense à elle jour et nuit, je fais des cauchemars et me réveille en hurlant. Seul mon mari la perçoit de la même façon que moi. Et heureusement que j'ai son soutiens sinon jamais je ne parviendrais à camper sur ma position. Ma psy aussi me soutien à fond (elle m'a fait passer le WAIS il y a peu d'ailleurs et sans surprise je suis un zèbre, je le savais mais en avoir la confirmation me plonge dans un état de morosité que je ne sais expliquer... trop de choses se passent en même temps dans ma vie et mon cerveau est en train d'imploser sous la pression xD)

Donc voilà, ce que je cherche auprès de vous c'est avant tout votre avis sincère sur la question. Suis-je vraiment une mauvaise personne de priver ainsi une grand-mère de sa petite-fille ? Ou bien suis-je une bonne mère de vouloir ainsi protéger ma fille d'une femme qui m'a tant fait souffrir sans que personne n'en sache jamais rien ? La culpabilité me colle à la peau depuis toujours, aujourd'hui plus que jamais et j'ai besoin de plus d'avis extérieur. Des avis différents de ceux que j'ai peut-être déjà pu entendre, ou alors des avis similaires qui viendront les conforter. Merci par avance à ceux qui me répondront et merci d'avoir pris quelques instants de votre temps pour me lire.

Amphipterya
Amphipterya

Messages : 8
Date d'inscription : 03/01/2020
Age : 30
Localisation : Meuse

Revenir en haut Aller en bas

Mère PN vs enfant zèbre Empty Re: Mère PN vs enfant zèbre

Message par Thalestra le Ven 24 Jan 2020 - 19:04

Bonsoir
Tu peux lire « Pourquoi trop penser rend manipulable », ça m’a beaucoup aidé même hors situation de PN. Bon courage
Thalestra
Thalestra

Messages : 1542
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 44
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Mère PN vs enfant zèbre Empty Re: Mère PN vs enfant zèbre

Message par Zorglub_33 le Lun 27 Jan 2020 - 13:30

Couper les ponts avec ses parents, c'est difficile. Généralement tu es obligé(e) de couper les ponts avec le restant de la famille en même temps parce que comme tu le constates, il faut en permanence se justifier et faire face à l'incompréhension, voire la culpabilisation. A toi de savoir si tu en as le courage, mais si ce n'est pas maintenant quelques années de psychothérapie t'y aideront peut-être, de même que le fait que ta fille grandisse, aussi. Bon courage !

Zorglub_33

Messages : 180
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mère PN vs enfant zèbre Empty Re: Mère PN vs enfant zèbre

Message par Esprit libre le Lun 27 Jan 2020 - 17:00

Amphipterya,

C'est dans la logique de la situation dans laquelle ta mère t'as mise que tu culpabilises afin que tu penses être la méchante de l'histoire voir la folle paranoïaque. Hors ce que tu ressens envers ta fille, qui est authentique et réelle, te rappel que tu n'es pas dans l'erreur de penser que ta mère est nocive et de protéger ta fille de cette femme. Accroche toi a ce sentiment de protection. Je suppose que c'est ce qu'on appelle "l'instinct maternelle"? C'est presque un miracle que tu ais pu le développer avec une mère comme ça.
Mon cas personnel est un peu différent, le comportement de ma mère était plus extrême, violence physique en plus que psychologique, devant les membres de ma famille et pourtant on me demande encore pourquoi il y a 6 ans j'ai coupé les ponts, c'est te dire a quel point le problème ne vient pas de nous mais bien des autres. Surtout que je peux deviner en te lisant que tu as dû y réfléchir maintes fois et te remettre en question a gogo, est ce que tu crois que tes proches ont eu la même sagesse? Je ne pense pas. Le statut de "mère" est très sacralisé dans le monde, d'où la difficulté a faire entendre les raisons de ton coeur. Au début c'est dur d'assumer cette décision car tout le monde te pousse a croire que tu as tord, voir même que tu fais du mal a la personne que tu aimes le plus, dans ton cas ta fille. Mais avec le temps et beaucoup de travail d'introspection sur ta relation avec ta mère et celle avec ta fille, tes convictions ne seront plus aussi facile a mettre en doute qu'aujourd'hui. Tu passes par une étape, la plus difficile.
Dans mon cas, je n'ai pas d'enfant mais c'était vis à vis de mes petites sœurs. Tout le monde me disait "reparle a ta mère, tu fais souffrir tes petites sœurs". Arrh les gens et leurs principe du respect de la mère exagéré au point de détruire des gens sans réfléchir.
Heureusement tu as ton mari comme soutien. Je suppose que si tu l'as épousé c'est que tu as un minimum confiance en lui et en sa perception des choses donc si tu doutes, fie toi à lui, il est ton soutien dans ta vie, un avis plus fiable que le reste de tes proches qui n'ont pas le même sens de lucidité.
Un truc qui ma aidé a renforcer ma position c'était d'imaginer ma mère encore dans ma vie et d'évaluer ce qu'elle apporterait de paisible et de nocif dedans. L'évaluation a été rapide. Fais la même chose avec toi et ta fille et ça pourrait vite te faire sauter aux yeux des évidences de danger.

Je te souhaite bon courage dans ce chemin de paix que tu as entrepris. Pense au bonheur de ta fille avant tout et tout se ferra naturellement.
Esprit libre
Esprit libre

Messages : 652
Date d'inscription : 14/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mère PN vs enfant zèbre Empty Re: Mère PN vs enfant zèbre

Message par Glasius le Ven 31 Jan 2020 - 22:25

Esprit libre a écrit: Un truc qui ma aidé a renforcer ma position c'était d'imaginer ma mère encore dans ma vie et d'évaluer ce qu'elle apporterait de paisible et de nocif dedans. L'évaluation a été rapide. Fais la même chose avec toi et ta fille et ça pourrait vite te faire sauter aux yeux des évidences de danger.

Totalement d'accord! Perso, c'est ce qui m'avait aidé à camper sur mes positions (mon père). Sans vouloir te culpabiliser le moins du monde, c'est un service à ta fille que tu rends en l'éloignant d'elle, tu peux aussi puiser ton soutiens de là. Ta fille ne pourra pas te dire si tu as raison ou si tu as tors mais tu peux te dire qu'en tant que mère tu as une responsabilité envers elle et, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, tu dois prendre des décisions pour son bien. Fie toi à ton instinct.

Zorglub_33 a écrit: Couper les ponts avec ses parents, c'est difficile. Généralement tu es obligé(e) de couper les ponts avec le restant de la famille en même temps parce que comme tu le constates, il faut en permanence se justifier et faire face à l'incompréhension, voire la culpabilisation. A toi de savoir si tu en as le courage, mais si ce n'est pas maintenant quelques années de psychothérapie t'y aideront peut-être, de même que le fait que ta fille grandisse, aussi. Bon courage !

Si ta mère est une "bonne" perverse narcissique (j'entends: si elle est vraiment retors. Il y a plusieurs degrés) tu vas morfler au début avec ton entourage. Et ce qui te rend manipulable (et légitime) c'est que tu te soucies de l'avis de tes proches. Les PN jouent toujours là dessus. Dis toi qu'on lui fait peut être le même genre de reproches qu'à toi pour ne t'avoir pas assez écoutée mais elle tire ça force du fait qu'elle ne prend pas en compte les critiques.

En général, l'objectif c'est de leur donner de moins en moins à "manger", plus tu réagiras à leurs attaques, qu'elles soient directes ou via ton entourage, et plus elle saura là où ça fait mal. Le plus dur à accepter c'est qu'ils ne comprendrons jamais, qu'importe les faits, les avis et même toi...
Si tu continues à répondre à ses messages ou à ses piques, elle va faire en sorte que ça n'arrête jamais, jusqu'à ce que tu craques.

Cette situation n'est pas de ta faute mais tu dois prendre sur toi. Tu dois être triste, sans l'aval de ta mère, digérer ça sans qu'elle change son comportement d'un iota et garder le cap malgré ce que disent les autres. C'est très dur, mais si on est assez déterminé ça arrive un jour ou l'autre. Tu en garderas une marque à vie mais j'espère pour toi qu'arrivera le point où elle ne se fera plus sentir. Il y a plein de gens qui s'en sortent, plus ou moins vite, mais c'est carrément faisable.

Ne t'attend pas à en rester là (ce serait trop facile sinon). Quand les pervers narcissiques perdent le contrôle ils cassent tout sans aucune subtilité. Quand j'ai commencé à faire des démarches administratives pour ne plus avoir aucun lien avec mon père, il a dit à tout mon entourage, mes frères, ma sœurs, mes cousins, que je l'attaquait en justice (et c'était très crédible!). Ce à quoi, je lui ai répondu par une lettre enflammée où j'ai déballé mon sac.
... qu'il a ressorti quelques mois plus tard à ma fratrie (sans leur faire lire évidemment. Il y a eu le drame et les pleurs apparemment) parce que j'ai choisi d'adopter le ton officiel avec lui et de faire fi de tous sentiment dans les derniers messages que j'ai été dans l'obligation de lui envoyer.


La seule prise que ta mère peut avoir sur toi, c'est celle que tu veux bien lui donner. Tu vas peut être devoir encore passer pour la méchante de service et faut que tu l'acceptes. Et un jour, elle ne pourra plus rien faire, ou du moins ce qu'elle fera te glissera dessus. C'est comme ça que ça s'arrête. Couper les ponts avec ton entourage c'est pas nécessaire mais tu vas devoir développer une force supplémentaire pour pouvoir gérer ça. T'en a quoi à faire que d'autres croient que ce qui est vrai est faux?


Occupe toi de toi, parle avec des gens qui vont dans ton sens. Si ta psy ou ton mari disent que c'est vrai, c'est que c'est vrai, t'es légitime à 100%.
Glasius
Glasius

Messages : 6
Date d'inscription : 23/12/2014
Age : 23
Localisation : Dijon/Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Mère PN vs enfant zèbre Empty Re: Mère PN vs enfant zèbre

Message par Ryuzaki L le Ven 31 Jan 2020 - 23:17

Je crois qu'il ne faut pas chercher à savoir si tu es une bonne ou une mauvaise personne mais écouter tes besoins et y répondre.
J'ai enfin coupé les ponts avec mon père et mon seul regret est de ne pas l'avoir fait plus tôt.
Ryuzaki L
Ryuzaki L

Messages : 980
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 27
Localisation : Toulouse

https://www.arbre-aux-enfants.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mère PN vs enfant zèbre Empty Re: Mère PN vs enfant zèbre

Message par Amphipterya le Sam 1 Fév 2020 - 17:34

Merci du fond du cœur à tous. Je ne m'attendais pas à des réponses aussi développées. Je me rends compte que je ne suis pas la seule à qui un parent à fait vivre un enfer. Il est vrai que le plus dur au final, c'est le regard des autres qui ne comprennent pas mais jugent quand même (le propre de l'Homme en sommes...)
Merci aussi pour le mp que j'ai reçu, je ne peux malheureusement pas y répondre car je n'ai pas assez de messages sur le forum pour ça apparemment :/
Voilà un mois que je n'ai pas vu ma mère (même si elle avait tenté de me joindre au début du mois pour se plaindre que je ne lui avait pas fêté la nouvelle année... lol) et depuis, ma sœur m'appelle en me disant que ce serait bien que je règle le truc parce que notre mère n'arête pas de la harceler pour savoir ce que j'ai à ne plus vouloir lui parler. Elle a même été jusqu'à appeler ma belle-mère !!!!! Et il faut voir le message hyper rageux qu'elle lui a envoyé en plus xD Comme quoi elle en avait marre de mes états d'âme, que j'avais toujours un truc qui n'allait pas et qu'elle en avait marre de prendre des pincettes avec moi parce que j'étais hyper susceptible (le problème ne viens toujours que de moi bien entendu... encore que, pour la susceptibilité, je dois le reconnaître, c'est un peu vrai xD) Ce qu'elle ignore c'est que depuis la naissance de ma fille, je me suis rapprochée de ma belle-mère au point que je la considère plus comme la mère que j'aurais aimé avoir étant enfant et que j'ai à présent que comme une belle-mère. Et puis, habiter le même village qu'elle ça aide xD D'ailleurs, je songe de plus en plus qu'elle est aussi HP que moi même si elle me soutien qu'elle n'est pas intelligente et que c'est impossible. J'ai terminé le livre de Jeanne Siaud Fachin (pas sûre de l'écriture) et le lui ai prêté, on verra bien ce que ça évoque en elle Smile

Quoi qu'il en soit, je vais tenir bon. Plus que jamais je sais que je ne veux plus de cette femme dans ma vie. L'autre nuit j'ai rêvé qu'elle était morte... C'est horrible de me dire que j'en ai éprouvé une telle joie... Enfin, pas vraiment de la joie. C'était plus comme du soulagement. Comme si, enfin, on avait ôté le gaz toxique de la pièce et que je respirais de l'air pur pour la première fois de ma vie. Autant dire qu'à mon réveil j'ai été presque déçue... C'est triste d'en arriver à penser ça de sa mère mais bon. C'est elle qui en est la cause première.
Amphipterya
Amphipterya

Messages : 8
Date d'inscription : 03/01/2020
Age : 30
Localisation : Meuse

Revenir en haut Aller en bas

Mère PN vs enfant zèbre Empty Re: Mère PN vs enfant zèbre

Message par Topsy Turvy le Sam 1 Fév 2020 - 19:14

Hello Amphipterya,
Je n'ai pas tout lu ci-dessus, sorry.
Je viens ici suite à ta présentation.

Je partage à mon tour mon avis du moment sur ce genre de questions.

Pour vraiment se dégager de l'emprise d'un parent toxique (j'imagine du type "trouble de la personnalité narcissique"), il faut faire preuve d'une force immense, et avoir au moins un ou deux soutiens (partenaire et thérapeute me paraissent d'ailleurs très bien).

Le niveau supérieur de la force, si j'ose dire, que tu pourrais être amenée à considérer si ta fille venait un jour à souhaiter voir sa grand-mère maternelle par exemple, c'est se dégager de l'emprise par contre-manipulation. Sans sortir de sa sphère d'influence, mais en retournant la force de destruction contre le parent "PN" (selon moi, PN ne veut rien dire, je n'utilise pas ces termes, d'où les guillemets).

C'est de la haute voltige, mais y penser peut aussi aider à surmonter la première épreuve (le prix à payer du coupage de pont en terme de relations avec le reste de la famille voire des connaissances, amis, voisins, etc ; de discrédit et ragots colportés ; d'incompréhension de proches pas si proches ;...), si cette première épreuve est vue comme une "solution de relative facilité" en attendant d'atteindre le niveau ultime, la contre-manipulation.

Si tu comprends l'anglais, je suggère les vidéos du Dr. Les Carter. Il n'est probablement ni mieux ni pire que d'autres, chacun a sa sensibilité, son point de vue,... mais moi c'était exactement ce qu'il fallait que j'entende.

Edit : quand je pense à des "soutiens", c'est surtout pour la validation, pour la phase "ce n'est pas moi qui suis fou/folle, c'est l'autre/le parent toxique qui présente un comportement pathologique", après ça me paraît moins crucial.
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 608
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Mère PN vs enfant zèbre Empty Re: Mère PN vs enfant zèbre

Message par Math le Lun 3 Fév 2020 - 15:25

J'ai coupé les ponts avec ma mère aussi il y a 10 ans, pour protéger mes enfants. J'ai eu les mêmes genres de remarques, je ne me suis pas justifiée car lorsque nous sommes adultes nous avons le droit de voir qui nous voyons.
Au bout d'un moment les questions diminuent et surtout une fois que tu n'es plus sur l'emprise de cette personne tu réalises ce que tu as vécu et tu peux du coup plus facilement te justifier s'il faut.
Je ne regrette pas une seconde ce choix, mes enfants sont assez grands pour aller voir ma mère s'ils le souhaitent mais personne ne veut aller la voir.
Bravo, c'est un choix courageux.
Math
Math

Messages : 506
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mère PN vs enfant zèbre Empty Re: Mère PN vs enfant zèbre

Message par Étoilerose le Dim 16 Fév 2020 - 23:34


J'ai une mère PN et j'ai coupé les ponts totalement après avoir des années durant tergiversé sur la conduite à tenir en pareil cas et après avoir épuisé toutes mes ressources. Comme le fruit mur, j'ai fini par me détacher de l'arbre qu'était ma mère qui passe elle aussi pour une mère modèle même si le processus de détachement fut long et laborieux. Les liens du sang sont puissants mais l'appel de la liberté l'est plus encore. Les PN ne font pas dans les demi-mesures, tu t'en es rendu compte. J'avais auparavant tenté la distanciation sans couper les ponts, la voir à des doses homéopathiques, mais elle trouvait toujours le moyen de m'empoisonner, et pas seulement à des doses homéopathiques, alors au vu de mon expérience, tu ne prives ta fille de rien. Le commun des mortels ne peut pas comprendre. Quand on est la fille d'une mère PN, on a une vision des choses différente.
Étoilerose
Étoilerose

Messages : 195
Date d'inscription : 01/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mère PN vs enfant zèbre Empty Re: Mère PN vs enfant zèbre

Message par siamois93 le Lun 17 Fév 2020 - 0:29

Comme Etoilerose.
Ou comme Sarkozy si tu préfères Wink Very Happy
Un mois ce n'est pas grand chose, le plus que j'ai tenu ça a du être 15 mois puis mon frère m'a eu et j'ai appellé ma mère, le bonheur a disparu un peu de ma vie et de plus en plus.
siamois93
siamois93

Messages : 7692
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum