Présentation et recherche d'un psy

Aller en bas

Présentation et recherche d'un psy Empty Présentation et recherche d'un psy

Message par papylhomme le Jeu 2 Jan 2020 - 10:47

Bonjour,

j'ai hésité longtemps avant de faire ce premier pas, voir même repousser l'échéance pour être honnête. Alors voila, je m'apelle Michaël, 37 ans, père de famille de 2 enfants en bas age (4 et 5 ans) près de Dijon (à côté d'Auxonne pour être exact), et pour aller droit au but j'ai besoin d'aide, je cherche un professionnel qui puisse m'aider dans mon secteur.

Je ne sais pas vraiment "ce que j'ai", je suis passé par plusieurs explications au cours de ma vie, agoraphobe quand j'étais adolescent, scyzoide à la vingtaine, trop grosse déformation professionnelle à 25 ans (informaticien), et ces dernières années j'ai découvert la notion de zèbre et d'asperger, et comme à chaque fois je m'identifie plutôt bien à ce qui est décrit.

Au niveau parcours de vie, petit j'étais plutôt introverti, je n'aimais pas les réunions de famille et autre attroupement, la hantise de faire le tour pour dire bonjour à tout le monde... en revanche j'avais une relation très fusionnelle avec mon meilleur ami. Et ce schéma c'est répété à chaque fois. Mon père est prof de mathématique et je "jouais" avec des choses comme le triangle de pascal avant le collège, puis j'ai découvert l'informatique avec le PC de mon père : j'ai commencé par jouer à une version DOS du jeu "snake" écrit en BASIC, et je suis vite parti à modifier le code pour débloquer les niveaux et ensuite changer le comportement du programme. Me voila tombé dans la marmitte en étant petit.

J'ai continué sur cette voie sans vraiment me poser de questions, collège puis lycée en scientifique. Ca a été la période de ma première relation amoureuse, plutôt desctructrice, je suis resté avec elle pendant 3 ans, émotionnellement très dur je ne savais pas vraiment dire non. C'est aussi la période ou je suis resté bloqué sur ma première grande question existentielle : est-ce que c'est pareil d'être naturellement gentil ou de l'être parce que c'est la meilleur chose à faire. Depuis j'ai arrêté de me poser ces questions, au final je ne suis jamais vraiment naturel, je me vois toujours faire, conscience de l'acte ou de la réaction et décision de la meilleure chose à faire.

Après un bas S obtenu au raccroc, j'ai enchainé par un DUT en informatique ou j'excellais en informatique et ou j'ai totalement laissé de côté les autres matières, puis par une écolé d'ingénieur ou j'ai reproduit le même schéma. A cette période je m'étais remis en couple avec ma copine et nous nous sommes fiancés, relation à distance compliquée, des heures à s'engueuler au téléphone tout les soirs. Je ne pourrais même pas expliquer pourquoi j'ai continué, et à force de "péter les plombs" on a fini par se quitter sans vraiment se séparer : je suis rentré après la nième engueulade où elle a (encore) jeté son alliance, et ca c'est terminé comme ca.

Mes premiers pas dans le monde du travail, petite structure de 3 personnes, je suis resté 2 ou 3 ans, mais j'étais en conflit avec le patron sur la manière de faire les choses. Mon second emploi c'était une grosse entreprise de logiciels bancaires, les premiers temps tout se passait plutôt bien, puis j'ai vite été confronté à l'inertie et la médiocrité de certains points, à me mettre en rage que les choses ne changent pas comme elles le devraient. A cette période je vivais avec quelqu'un d'autre, Karine. Ensuite tout c'est enchainé, elle m'a quitté, je me suis plongé dans mon travail et je suis devenu encore plus intolérant vis à vis de la qualité des produits et du travail de mes collègues. J'ai aussi eu une relation avec une de mes collègues marié qui a duré un an mais qui n'a débouché sur rien, mon grand père est décédé, et au bout d'un an de "pétage de plombs" j'ai quitté mon emploi et mon logement pour essayer de me sortir la tête de l'informatique, essayer de "penser plus humainement" : je suis parti habiter chez ma soeur pendant presque 1 an pour suivre une formation de cuisinier. Métier manuel qui me permettrait de sortir de ma tête et ou on trouve toujours du travail.

C'était le début d'une renaissance, je me suis intéressé à la psychologie et aux sciences sociales en générales, à la méditation et au bouddhisme, je suis parti faire un stage de 10 jours dans un centre de méditation, un petit pélerinage à pied sur 5 jours. Je me sentais invincible ! Et me voila nouvellement armé, je suis parti rechercher Karine pour fonder une famille.

Sauf qu'en fait je n'allais pas vraiment mieux à priori. J'ai trouvé un job stable dans un ESAT ou j'encadre des personnes handicapés en cuisine ou les horaires me permettent d'être à la maison l'après midi et les week end pour les enfants, et ma femme travail dans le commerce (un grand frais). Mais la vie sociale d'un père de famille ne m'a pas vraiment réussi, la famille qui passe constamment à la maison, les parents d'élèves à la sortie de l'école, les voisins avec leurs enfants, mes propres enfants... et les travailleurs handicapés... beaucoup trop de stimulations, de contacts, de besoin d'attention. Et ma femme qui rentre souvent tard, je me suis retrouvé confronté à ne pas réussir à gérer tout ca sans échappatoire et je me suis éffondré. J'ai fini par m'enfermer dans ma chambre pour ne pas voir les gens aux anniversaires et aux fêtes, trop de bruit, faire semblant que tout va bien, faire semblant de s'amuser alors que mon esprit s'écroule.

Ca va faire trois ans que ca dure, je ne sais plus quoi faire. Avec Karine nous ne pouvons pas avoir une discussion sans se crier dessus, nous n'arrivons même pas à être d'accord sur ce qui a été dit il y a 5 minutes, elle me trouve incohérent et moi aussi en retour, j'ai l'impression d'être fou. Je ne gagne pas assez ma vie pour me permettre d'avoir un logement séparé. J'ai essayé de rechercher un emploi dans ma branche d'origine pour mieux gagner ma vie, mais sans trop de succès, les recruteurs ne sont pas vraiment fan de mon profil et me renvoi gentillement sur de la cuisine. Je ne peux pas non plus envisager de laisser mes enfants, qui soit dit en passant sont plutôt gratiné : ma fille de 5 ans me fait penser à moi en étant jeune, très introverti, difficulté à dire bonjour et à communiquer avec des adultes, et mon fils de 4 ans est plutôt typé TDAH, impossible de se concentrer, toujours tout asimuth sans écouter un mot de ce qu'on lui dit, il a du mal à répeter ce qu'on vient de lui dire.

Voila, désolé pour le pavé décousu ainsi que pour son contenu pas vraiment enjoué, j'espère que tout ca aura du sens

papylhomme

Messages : 2
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation et recherche d'un psy Empty Re: Présentation et recherche d'un psy

Message par timo le Jeu 2 Jan 2020 - 12:33

Bienvenue!

Je regrette de ne pas pouvoir t'aider, mais je te souhaite du succès dans la terrible quête du bon psy.

timo

Messages : 285
Date d'inscription : 26/07/2018
Age : 39
Localisation : Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

Présentation et recherche d'un psy Empty Re: Présentation et recherche d'un psy

Message par teichezgégé le Jeu 2 Jan 2020 - 23:36

Salut Papylhomme Smile
Pas facile de répondre à cette interrogation :[quote=]pour aller droit au but j'ai besoin d'aide, je cherche un professionnel qui puisse m'aider dans mon secteur[/quote].
Surtout sur un secteur défini.
Essaie de faire des recherches de plusieurs manières assez différentes : le net - associations - EFT - EMDR - journaux spécialisés - bouche à oreille - etc ... et si un nom revient plusieurs fois, ça vaut peut-être le coup de tenter l'expérimentation.
Ceci dit la personne qui conviendra à Mr X à un moment de sa vie n'est pas forcément compatible avec Mr Y, même avec une problématique similaire.
L'expérimentation fera de toute manière partie du chemin !

Je te souhaite le meilleur dans ta recherche.

gégé
teichezgégé
teichezgégé

Messages : 18
Date d'inscription : 17/12/2019
Localisation : bassin d'Arcachon

http://www.synchronicites.fr

Revenir en haut Aller en bas

Présentation et recherche d'un psy Empty Re: Présentation et recherche d'un psy

Message par papylhomme le Ven 3 Jan 2020 - 0:16

Merci à vous !

Un autre membre m'a envoyé un mp pour me donner des contacts spécialisés dans mon secteur (un grand merci), le chemin peut commencer.

Je dois dire que je me sens soulagé, je tremblais en écrivant mon message ce matin. C'est la première fois que j'essaie d'exprimer tout cela et que je n'ai pas besoin de me justifier ou d'expliquer en long en large et en travers, sans jamais réussir à me faire comprendre.. Je suis plutôt habitué à esquiver le sujet pour éviter les imbroglios.

papylhomme

Messages : 2
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation et recherche d'un psy Empty Re: Présentation et recherche d'un psy

Message par Ardel le Ven 3 Jan 2020 - 1:20

Bonsoir Papylhomme, bienvenue ! cheers

Bonne route sur ce chemin qui commence Smile Au cas où, je te donne aussi mon laïus pour les arrivants en recherche de psys spécialisés dans la douance :

Sur ZC, la section dédiée est http://www.zebrascrossing.net/f58-les-psys-les-adresses-de-psys

Tu peux aussi contacter des associations spécialisées, par exemple

L'ANEIP : http://www.anpeip.org/choisir-sa-region (le lien te permet d’envoyer un mail au référent ANPEIP de ta région et qui te communiquera les coordonnees des psychologues avec qui ils travaillent).

Ou l'AFEP : http://www.afep-asso.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=193&Itemid=61 Même principe, il y a un référent par région et ils te communiquent leurs listes de psys recommandés.

Je donne aussi une liste de psys par départements (établie par une consoeur, je ne sais pas ce que ça vaut) : http://surdoues.e-monsite.com/pages/psychologues-et-psychotherapeutes-competents-dans-la-prise-en-charge-des-personnes-a-haut-potentiel.html
Ardel
Ardel

Messages : 4932
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 31
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Présentation et recherche d'un psy Empty Re: Présentation et recherche d'un psy

Message par I am just Nath le Ven 3 Jan 2020 - 21:04

Je compatis, c'est agaçant ce forum, on a même plus le temps d'avoir un problème qu'il a déjà une solution  Razz

Bienvenue ici et bon nouveau cheminement.  Very Happy albino sunny
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum