Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Invité le Dim 12 Fév 2012 - 18:24

Zinzin ^^


J'adore te lire. cheers



Et je rejoins Deurk, j'ai écrit quasimment pareil quant au fait de papillonner et virevolter sans s'arrêter, ou pas longtemps, puis repartir comme on est venue.
Je ne le savais pas, mais je l'avais vu en rêve il y a plusieurs années, et à l'époque je n'avais pas compris que ce "serait moi" qui serait ainsi. Ou j'ignorai que je l'étais par essence, car cela ne se manifestait pas vraiment à ce moment.

Soupir de bonheur de vous lire... drunken
Là, se faire un silence insondable, une connection intemporelle... Bonheur.



Le regard bienveillant, je dirais que c'est une étape. Elle existe aussi en certaines spiritualités. Est-on prêt à continuer ensuite à exister tel que l'on est, si le regard n'est plus là ? Ou bien va-t-on s'affadir pour retrouver le regard bienveillant d'un autre, quitte à ne plus être soi-même ?

Au moment où l'on se retrouve seul, ou qu'on ne sait plus si l'on part ou reste...
** va-ton choisir de persévérer dans la direction entamée, ou la commencer, au risque de ne plus être sous le regard bienveillant car c'est un chemin solitaire qui s'impose ? Solitaire du moins pour un temps.

** Ou bien va-t-on choisir de se renier, pour retrouver ou conserver le regard bienveillant qui est sur une autre route que la nôtre ?



Si des regards bienveillants existent sur la route que nous ne voulons pas prendre car elle ne nous correspond pas... La prendrons-nous malgré tout pour ne pas se sentir seuls ?

Le test est là. Et tant que l'on reste accroché à ce désir de regard bienveillant, alors on n'avance pas, on peut même régresser si l'on suit ce regard bienveillant sur les routes où il est "visible".
Sur l'autre route, celle du "Désert" (en tous les sens du terme)... Celle où le regard bienveillant semble inexistant... Eh bien, c'est tout le contraire qui arrive. Et en ce cas, la Fleur n'a alors plus besoin de quiconque, de regard bienveillant.... Puisque le choix a été fait de s'en passer s'il le faut pour un temps.
Et alors le voyage mène à ce qui est plus chaleureux qu'un regard bienveillant. Il mène à la compagnie, dans tous les sens du terme également. La compagnie en esprit, la compagnie en réalité aussi.



Doux paradoxes: le Désert en solitaire mène à la richesse et à la compagnie d'esprit.
La vie en communauté avec des regards bienveillants ou leur recherche, ne donne que du superficiel et du douloureux parfois aussi. Pas forcément désagréable non plus. Mais c'est une question d'âge existentiel je dirais: quand un môme de 10 ans veut apprendre, il ne va pas jouer dans la crèche des 0-3 ans. Il aimera jouer avec eux, vivre auprès d'eux, mais il n'ira pas passer ses journées dans la crèche comme s'il en avait encore l'âge.
Soit il voit des gens de son âge, soit il part en chercher ailleurs, soit il apprend seul pendant un temps, mais tout en sachant qu'il en trouvera forcément d'autres comme lui au cours de ses voyages, de ses discussions. Et le funny, c'est aussi de partir à la recherche de ceux qui l'ont précédé en ce monde, voir ce qu'ils ont fait, écrit, comment ils pensaient. Ce qu'ils auraient pu faire autrement s'ils avaient su. etc...




Sel de la nuit ? Lutin de nuit ?
drunken Ange

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Dim 12 Fév 2012 - 22:40

Chère Kara

Je suis détachée des regards bienveillants ou désapprobateurs au sens que si je suis persuadée d'aller là où me conduit sûrement ma pensée, je ne me retourne plus pour savoir ce qu'en pensent les autres.

Parfois, et sans doute par esprit de contradiction, j'aime les petites furies jetées de certaines pupilles, cet agacement que j'ai perçu de ceux qui se pensaient si supérieurs à moi et dont, avec une certaine joie perverse, je démontrais l'erreur.

La réaction ne se faisait pas attendre: soit le chemin de la porte avec des manoeuvres très douteuses, soit une sorte d'évitement et de respect, voire d'effarement. Comme s'ils découvraient des canines à une brebis.

Je me rends compte que je suis habituée aux réactions négatives, je les attends, je m'en régale d'avance, comme un boxeur sur un ring. Arrive, arrive, tu comprendras ce qui t'attend!

Rarement, l’œil se fait doux, la voix presque tendre, le propos caressant et flatteur, le geste portant sur l'épaule. Mon mode opératoire de désamorçage passe dans le registre de l'auto-dérision. Mais ce comportement à mon égard m'est moins usuel, il me désarçonne parfois. J'arrive à faire rire. Et l'autre oublie ses tentatives de séduction, conséquences à peu près évidentes d'un calcul longuement manigancé en vue de m'enjôler, mais en fin de compte, pour quoi, pour quoi... je ne le sais pas. Je préfère ne pas le savoir, surtout si c'est cruel.

Si les actes de la vie professionnelle ne suivent pas, si on s'en tient aux belles paroles sans aucun moyen de concrétisation d'un projet, je coupe vite avec mon canif de sécurité ces tons de familiarité.

J'ai appris ainsi à tracer mon sillon comme un paysan avec sa charrue. Il avance, il ne se préoccupe plus des réactions.

Parfois, on a besoin d'encouragement, certes pas comme le boeuf qui attend sa sérénade: je veux des actes, de cette réalité rugueuse des faits. Pour le moment, dans ma carrière, j'ai beaucoup trimé pour les autres, mais je constate que personne -ou presque, car ce qu'on m'a apporté, a rapporté largement plus à l'autre- n'a rien fait pour moi de façon gratuite, à l''exception d'une directrice qui m'a augmentée récemment sans me le dire.

Alors, parmi mes amis, que dire? Les regards trop bienveillants ne me plaisent pas, je n'ai pas l'impression d'"avancer" intellectuellement, de progresser dans la pertinence. Je préfère les critiques. Aucun de mes très rares amis n'ose me critiquer, alors que je cherche souvent la controverse.

Par contre, ce que je préfère le plus, ce sont les longues discussions avec les autres. Ce phénomène est très rare. Je crois que ce qui m'est arrivé de loin en loin, comme des feux allumés dans les ténèbres, ces échanges vrais, vrais comme peut l'être une vérité criante, sont des tremplins pour ma réflexion. A chaque fois que cela m'est arrivé, je suis assurée que les personnes étaient soit zèbre, soit Asperger. Et ce sont des moments de bonheur difficilement exprimables, car je me sentais l'esprit en phase. Est-ce possible? Est-ce que je ne rêve pas?

Et puis je retombe dans la lucidité: je me dis que toute discussion a une fin, et qu'elle ne durera pas. Ainsi, je conclus toujours en étant la première à partir de ce flot de paroles.






Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Invité le Lun 13 Fév 2012 - 14:34

Le concret au sens où on l'entend au sens habituel, est parfois ce qui éloigne au contraire, c'est complexe. Il en faut, mais pas suivant les règles de premier abord...


Du concret gratuit je lis ?
Et que penses-tu de l'offrir toi-même, ce concret gratuit, y compris dans les moments où tu laboures en solitaire ? Tu me répondras que tu le fais déjà... Mais passé un stade, et ce n'est pas une question de quantité donnée, alors les choses se changent toutes seules, et on n'a plus besoin de "chercher chez les autres" ce que l'on voudrait y trouver, ou partager. Tu le fais toi-même et c'est aussi simple que cela. Peu importe si autour ce n'est pas vrai chez les autres. Ni partagé.

Explication:
Des choses se passent toutes seules, sans avoir besoin de nous pour exister. Mais selon ce que nous pratiquons en philosophie de vie, comment nous "tournons" notre coeur, alors ces choses peuvent venir nous tenir compagnie. Ce n'est pas du concret, personne ne le voit. Mais pour toi cela le devient.
Du concret que tu ne pourras guère montrer en son essence pure, car pour cela, il faudrait croiser ceux qui en sont déjà imprégnés. Il est des lieux où cela transpire de partout, de tous les gens, ou beaucoup.
Souvent, nous n'y sommes pas en ces lieux, sinon nous aurions une meilleure vie, et ne serions pas ici à écrire. Laughing

Pas grave, on peut le faire ici ce monde dont on rêve, "on se doit" de le faire là, maintenant, dans notre vie de famille, dans notre travail, dans les rencontres de vie... Si l'on se plaint que les autres ne le font pas, ou pas assez... Qui le fera hormis nous ? Nous tous ? Et si ce n'est qu'un petit "nous" en nombre, peu importe, c'est un éveil quand même, qui se propagera de lui-même, qui a déjà commencé d'ailleurs. Il suffit à chacun de réfléchir à ce qu'il peut changer, même minime...
Une aile de papillon peut provoquer beaucoup... ^^


Pour reprendre la métaphore de la Fleur... La Fleur attire le Papillon butineur, ou l'abeille, qui apportera ce qu'il y a à donner, et qui repartira avec de quoi faire du miel aux autres, ou pour lui-même.
ça n'empêchera pas d'autres accrocs, des gens qui voient un bouton de fleur, ou une fleur fannée (avant la prochaine éclosion à venir), et qui vont en rester là, au constat simple du moment présent: pas intéressant, c'est pas mûr, ou fané. Peut-être ne verront-ils pas d'ailleurs que c'est une fleur, ce bouton ou ces pétales défraîchis... ^^

Tant pis: la Fleur continue de produire ses fleurs, de préparer des boutons à éclore, de laisser faner ce qui a déjà donné vie ailleurs et rempli son office. Même fanée, la fleur resservira en retournant à la terre. Wink
Et son pollen parti donnera d'autres fruits, elle-même deviendra fruit plus tard, pas maintenant.



Dans notre société, le mode de pensée est au rendement, et à l'instantanné: et souvent, on préfère la fleur immortelle, ou éphémère, sans se préoccuper des boutons à éclore, ni de laisser la Fleur se faner pour donner ensuite un fruit. Les étapes moins belles, moins visibles, sont égratignées, coipées, tranchées. Mais que devient la fleur fanée si elle est coupée de sa plante ? Pour devenir fruit, elle doit rester et continuer. Et dans cette phase-là, il n'y a absolument pas de concret visible, pour revenir à ce point. Wink

La Fleur se transforme elle-même, sans l'aide de personne. C'est son job.
Et pour papoter, tout est permis entretemps. Razz

Est-ce pertinent ou bien à côté de la plaque, ou encore nébuleux ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Ringodes&les40bisous le Lun 13 Fév 2012 - 15:16

J'ai beau ne pas te connaitre, malgré tout, je t'aime bien.





(J'ai de l'admiration pour les Poètes.)

Ringodes&les40bisous
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 519
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Mar 14 Fév 2012 - 9:45

Justement Kara, c'est maintenant que les choses changent, parce que je tournais autrefois dans un schéma trompeur.

Je pensais que je devais justifier de mon existence, démontrer sans cesse ma raison d'être sur la Terre. Les racines en sont fort profondes et douloureuses, je continue quelque part d'utiliser cette grille de pensée, en particulier avec mes amis.

En effet, je n'ai rien à offrir à personne, si j'arrive les mains dans les poches, avec juste mon visage à présenter aux autres, (cela est tout juste acceptable face à une personne, pas en face du groupe que vous formez). Je tourne toujours dans le schéma du vilain petit canard qui, même s'il a rencontré des cygnes, même si on a beau lui montrer qu'il est cygne aussi, reviendra à sa basse-cour, car il sait qu'il ne sera jamais du même monde, et pas plus d'ailleurs celui de la basse-cour que celui de la haute cour, la cour des grands. Il est nulle part. Il n'est même pas bien avec lui-même. Il aurait préféré ne pas exister.

Fructifier: période que je commence à vivre. Ou plutôt que je recommence à vivre, ayant traversé dès l'enfance diverses ères géologiques au cours desquelles j'ai développé ma créativité, sans d'ailleurs intéresser qui que ce soit. Ce n'est que, parce que j'ai accepté d'être attentive à autrui et ma zébritude, que j'ai enfin commencé à croire à certains compliments, et que j'écris plus sérieusement. J'ai bazardé des pages et des pages, par centaines... Elles plaisaient aux autres, pas à moi.

Je ne me plains pas. Ma vie ne pèse presque rien. Ce détachement me permet d'écrire plus facilement encore.

Je crois décrypter qu'il serait bon que je confronte mes expériences et idées avec d'autres, d'où le mot "croiser" autrui. Discuter avec les autres, cela devrait être merveilleux, n'est-ce pas?

Sans doute avec certaines ou certains, c'est théoriquement possible. Des discussions sans thème précis, au hasard. Et peut-être sentirais-je au delà de mon mal être ce détachement de moi par rapport à mon enveloppe corporelle. Parler et oublier que je parle. Etre comme extérieure à soi. S'observer à côté de soi, comme un pantin à l'esprit virevoltant qui entraîne suivant la vague une kyrielle d'idées flottantes comme des algues à la surface de la mer. Partir à la dérive des idées, ne pas se sentir penser, avoir cette légèreté si difficile à acquérir de façon à ne pas souffrir.
Et dans le même temps, de façon quasi-immédiate, percevoir l'ensemble des pensées de l'autre, respirer chaque intuition, pouvoir réagir au quart de tour à ce déferlement sans malice. On ne joue plus à être drôle, on pense pour de bon.

Mais ce qui me déplaît, voire m'est insupportable chez certains hommes dans ma vie professionnelle, c'est leur instinct de chasseur. Je ressens en peu de secondes, ce qu'il y a derrière les regards, une sorte de curiosité plus ou moins saine qui se manifeste par des interrogations à double sens. Les vrais zèbres ne sont pas ainsi. J'en ai connu deux dans toute ma vie. Impossible de se sentir mal à l'aise. Ils sont à votre place, donc ne tentent pas d'utiliser un filet à papillons pour capturer vos sentiments.

Ainsi, je me détourne des discussions où on pratique des interrogatoires serrés sur mes pensées, mes actions, mes envies, mes sentiments, sur ce que je fais dans le vie ou ce que je voudrais faire, sur mes domaines d'intérêt et mon avenir. Tout cela ne regarde que moi, que moi et personne d'autre, même en entretien de recrutement, même dans une réunion informelle, même peut-être parmi vous - je vais me faire mal voir de votre noyau dur de fidèles -, je tiens à assumer jusqu'au bout l'antipathie que je suscite en général, et aussi, heureusement fort rarement, l'adoration de certains (oui, ça existe aussi!) . Sauf -car il y a des exceptions - si je me trouve en face quelqu'un qui justement ne m'interroge pas, ne débarque pas à coup de lancette dans mon esprit, ne tente pas d'analyser et ne me juge pas,

Et même si une ou deux sur ce site m'encouragent à vous rencontrer, quelqu'un dans mon dos me tire vers l'arrière en m'insultant et en me montrant la mare: "Tu n'es qu'un vilain petit canard et tu le demeureras jusqu'à ton dernier souffle!"

Pour tout vous avouer: ce déballage m'a secouée. C'est une justification générale face aux curieux. Je ne vous snobe pas, vous l'avez compris. Je demeure dans mon rôle poétique, commencé dès ma prime enfance.

Et je finis cette lettre en saluant timidement Ringodes pour son fort aimable propos.

Nota: Peut-être suis-je plus atteinte que je ne le croyais, à la limite de ces troubles dits autistiques ce qui expliquerait mon peu d'esprit grégaire, et même si j'ai énormément de tendresse vis à vis de l'humanité, sauf que, qui a à faire de cette tendresse, sinon en rire de toutes ses forces, à en crever le firmament?





Dernière édition par Zinzin&co le Mer 15 Fév 2012 - 10:42, édité 2 fois (Raison : 1 Phôtt d'Aurtograff, affinement de pensée aussi.)

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Sam 18 Fév 2012 - 12:49

Avec ce clignement oculaire qui m'encourage à jouer avec les mots pour me cacher derrière, à l'aube de mes 300 messages, à tous ceux que j'aime, je signale que je ne souhaite plus garder le surnom de Zinzin&co, qui manque de poésie et me dénigre:

j'ai tellement navigué dans le registre de l'auto-dérision.
La métamorphose continue. Un jour, j'accepterai d'être moi-même à 100%, à savoir quelqu'un qui n'aime pas choisir dans le domaine de la pensée et qui manie les concepts avec une réelle joie.

Pour le moment, ce n'est pas possible d'être, d'ETRE. Je dois encore m'élever, de plus en plus, finir d'accomplir les rêves essentiels avec une pensée pour la nixe d'Apollinaire.

Je vous salue tous bien. J'ai une passion folle d'avancer dans tout, je sais que quelque part, quelques personnes sont attentives à mes propos. En dépit du bon sens, je refuse de choisir ce qui me caractérise, pour m'intégrer dans les contours (con-tours, n'est-ce pas?) qu'on attendrait pour une présentation. Voilà le paradoxe de ce post, je ne représente rien, même pas quelqu'un, même pas personne, rien, un rien c'est déjà quelque chose dès le moment où on prononce son nom...


Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Invité le Sam 18 Fév 2012 - 19:16

Fée-Nixe... I love you



Cela te sied beaucoup.


C'est parfois difficile de se défaire du bloc qu'on porte, on le connaît tant... Mais s'en séparer devient délivrance, le tout étant de s'en défaire volontairement et au moment où l'on est prêt à le faire. Parfois précédé de douleurs, ou souvent d'ailleurs, selon le prisme avec lequel on regarde, et de quelle distance.


"Rien" ?
C'est le mot le plus beau de l'Univers... Ange
Celui par lequel tout devient par essence, tout est, le "rien" est appelé ensuite à ce qu'il adviendra de lui. Et avec beaucoup plus de soulagement et de force que lorsqu'il était plein ou cherchait à se remplir... Ne cherche pas à le re-remplir de nouveau ce rien, il va le faire tout seul, tout doucement, et tu revideras encore, comme une nourriture qui se mange, puis se digère et ensuite on ne garde en soi que les nutriments les plus fins, les plus petits.

Le parallèle que tu crées entre "rien" et "Fée-Nixe" est loin d'être hasardeux. A toi de voguer dorénavant avec cette force... Dans les projets que tu suivais, ou d'autres, ou aucun, peu importe. Ce qui compte c'est désormais ce que tu "es", ce que tu sens, ce que tu crées importes plus que ce que l'on "veut" de toi. Je vais arrêter avant de me vautrer moi-même dedans, expliquer est tellement difficile.


Je suis heureuse de te voir ainsi.
Et de voir ton étincelle briller, flamber à partir de ce "rien"... Mais ce "rien" qui n'est qu'extérieur, car ce rien est une énergie, et une force. Wink


Si un baiser-volant est autorisé, je te l'envoie de bon coeur. J'espère un jour avoir la chance de te rencontrer, et si cela n'arrive pas, je sais que parmi ceux qui te croiseront, il y aura des heureux. Et parmi ceux qui ne te croiseront jamais également. Puisque "Rien" est beaucoup plus large et vaste en "portée et puissance"...
Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Dim 19 Fév 2012 - 14:36

Que de gentillesse Kara mia, et que de subtilité!
Je t'envoie mes remerciements embarrassés de timidité résiduelle. Embarassed

Il faut que je sois plus intéressante encore... je ne le suis pas assez pour... Plus tard quand j'aurais publié au moins un machin-truc avec des pages à l'intérieur... car je n'ai rien à proposer en dehors de mon cerveau, et encore,... qui peut me trouver sympathique en ce monde? A part ceux qui travaillent avec moi et qui m'installent mentalement sur un socle, par manque de discernement?

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Invité le Mar 21 Fév 2012 - 15:57

S'il y avait un temps "T" pour dire "là maintenant c'est bon", ce serait trop simple. Wink



Le "plus tard", ou "pas encore bon", fait tomber dans le piège de croire que l'on n'est pas prêt, et tétanise sur place.



S'accepter tel quel, au moment donné, et faire avec. Pas trop pour ne pas s'éparpiller. ça, ce dernier point, je le dis plutôt pour ma pomme, parce que bloup-bloup... Laughing
Parce que sinon, on ne fera jamais rien. Ou jamais rien de ce que l'on devrait s'autoriser à faire. Ou tenter... (tout en se concentrant pour ne faire "que" un bout à la fois, ou ne pas éparpiller les forces sur une trop grande distance, c'est ce point-là où j'ai du mal de mon côté, ça vient petit à petit de comprendre les manettes..). What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Mor_IsH le Mar 21 Fév 2012 - 17:51

C'est beau ce que tu écris.

C'est beau car c'est amusant*

C'est vibrant, c'est touchant.

C'est cinglant, c'est crissant.

Comme un diamant contre du verre,

Comme un diamant qui ne touche plus terre.

Je suis toi, tu es nous. Nous sommes fou.
Fou de toi et doux de nous.

Bienvenue Smile


Mor_IsH
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 36
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Mar 21 Fév 2012 - 22:24

Réponse à Kara (binette -> jardines-tu?)

Rencontrer une personne à la fois, je pourrais l'accepter, à condition que je sente la volonté impérieuse interne de cette demande en moi et aussi chez autrui. Comment savoir si l'autre est sincère? On est nu quand on dit ce qu'on pense. On est fragile. Je ne pourrais accepter de dialoguer sérieusement (l'exception) que dans le cadre d'une symétrie de sensibilité et de fragilité, et seulement avec qui accepterait la franchise du cristal et l'imperceptible tremblement d'une crainte réciproque. Pas simple!

Réponse à RoM_IsH

Merci beau-cou, avec des tas de points d'exclamation. On voit bien que tu ne me connais pas, sinon tu aurais forcé le tableau du côté "casse-pied en chef" et "ordonnateur des ennuis en cascade". Bien, bien, donc, continue à te tromper sur mon sort et ne me connais pas trop, tu pourras persévérer dans tes compliments.

Je carbure au dingue-stène. Dis amant? Dix âmes hantent? à lèche-ailes de M'hausse.

Il suffit d'une rayure infinitésimale dans le réseau atomique, une contrainte liée à une attention (hâte tension) pour que la fissure initiale se propage -ça croasse- en faisant semblant d'en rire.

M'aime pas mal! Sourions malgré la souffrance qu'octroie tout espoir d'aller mieux, car le désespoir d'aller plus mal accentue les vacillements en direction du vide en cas d'échec.

Croa de boa, croa de faire, si j'aime tant, je vais m'en faire. Dans l'avis, je n'veux pas m'en faire...

J'ai pris la direction du serre-vis après ventre de ZC, section des appareils pas pareils électro-messengers (ou bien ne serait-ce pas électro-mensongers, électre-home en songer?)

Rôle technique qui me convient fort bien, me garde en contact avec les décharges zélectriques, tout en demeurant à l'abri des coups de foudre, dans le secteur des para-chutes des corps.


Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Mor_IsH le Mer 22 Fév 2012 - 12:05

Et si j'avais pu incarné un super casse couille moralisateur dans une autre vie ?
Et si je pouvais être le catalyseur surpuissant de la loi de l'emmerdement maximum ? Tartine de murphy ... Confiture, Courbe de Gauss et tout ça ...
Et si j'appréciais tes maux, ordonnancés avec humour, rebondissant, triste et chaleureux en même temps ?

J'aurais alors frappé mes lettres avec justesse et sans regrets pour les compliments.

Wink

Mor_IsH
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 36
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Invité le Mer 22 Fév 2012 - 14:47

J'aime les posts en ce lieu... ^^
Etranges et croustidélices à souhaits...



Les mots jouent, virevoltent et tournebicottent nos humeurs, mettent maths les échecs.


Veiner de paillettes les blanches âmes, tristes de ne pouvoir briller dans leurs atours, condamnées à des lignes pures sous des murmures dont tout fut oublié... L'espace d'un instant, écarter le voile, manier l'impalpable et que jaillissent les possibles étincelles, que force sensible danse et montre son ivresse, nous fasse goûter au nectar... Scrupuleuses abeilles, ivres de cette joie rare, vrombissent leurs ailes fragiles, d'une puissance de course qui réveille les instincts.

Mais à quoi bon des ailes de libellule somnambule, si ce n'est pour jouer à l'haéli-coptère, et sauter dans les rires partagés ?


Que j'aime ce lieu, et lire ici ... alien





Pour Fée-Nixe: binette, si c'est sérieux, je compte...
12 pots par-là...
4 ici.
2 en haut.
Les graines du futur potager printannier d'appartement...
Les boutures encore sur le pied-mère.
Les moucherons compagnons de vols somnambules...

Les araignées discrètes,
Qui ne sortent faire la fête
Qu'en approche du froid, charmantes hivernales prophètes...

Tableaux et photos d'ordre végétal,
Aux fleurs peintes et arabesques,
Se mélangent ici, c'est normal
En compagnie des plantes, sans aucun grotesque...

EDIT: se rencontrer, se parler, taquiner le verbe, cristalliser ce qui ne l'est pas... Tout le temps Fée-Nixe, rien ne presse. Echanger déjà ici est un havre et un sanctuaire; chaque facette cherche ses compléments en ce monde, et certaines ne trouvent pas souvent. L'une d'entre elle se pose ici, tout comme d'autres facettes ont eu la joie de trouver des échos en d'autres compagnies, ici sur ZC, ou plus loin. Un peu comme se promener avec dans la tête des éclats, plusieurs éclats qui cherchent chacun leurs semblables. Certains éclats trouvent écho, et d'autres attendent, ou perdent leur double en chemin avec les années... Cet éclat-ci, cette facette, cela fait bien longtemps qu'elle était restée seule. Entendre d'autres éclats, par des musiques et paroles, poèmes, oui. Les entendre vibrer par la parole d'une discussion, ici, ... Quelle douce énergie...
Rouillée je suis, je vais grincer en vibrant mes ailes, cela fera un bon accompagnement musical rythmé. drunken
Elles s'ouvrent peu souvent ces ailes-ci, je ne sais même pas à quoi elles ressemblent, vues par d'autres. Comme une coccinelle, je les cache sous ma coque... I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Mer 22 Fév 2012 - 16:25

RoM_IsH a écrit:
Et si je pouvais être le catalyseur surpuissant de la loi de l'emmerdement maximum ? Tartine de murphy ... Confiture, Courbe de Gauss et tout ça
Wink

Il m'est apparu que la spécialité qui consiste à pratiquer l'auto-sabordement existentiel au nom des meilleures raisons du monde pourrait être récompensé d'un prix, avec des mentions spéciales pour le "Meurs... Fi!" cette distanciation du risque par la dérision à la recherche du pire et de la déconfiture et du fiel, à l'opposé de la confiture et du miel.

Une devise récurrente située dans "cela aurait pu être pire" typique des aiguillonneurs d'ennuis, s'inscrit dans un cadre plus large, celui d'une étude expérimentale des tourments humains affectant ceux qui sont atteints d'intelligence dite morbide. (Après le meurs, fi, le "mort bide", je retombe sur mes pieds de responsable du service après-ventre sans le faire exprès.)

J'ai cherché ce que les gosses avaient avoir là-dedans, tout en cours et en b, et j'ai fini par découvrir une relation suspecte.
Les primés du Meurs-fi, en géné-râle, commencent tôt, et vers les sots-six ans, ils ont déjà cassé les pieds de la plupart des membres de leur famille, jusqu'à se faire copieusement haïr en beauté (en bottée, je voulais dire au sujet des pieds compotés) inexorable.
Puis la vie continue, et l'on ne cesse avec un brio cryogénique d'aiguiser la rage de tous, à quelques zèbres-xceptions près, des zatypiques,- croisés comme deux navires étrangers arrivant par hasard dans un port montrent leurs pavillons et repartent tandis que des années après, on s'aperçoit que l'on partageait les mêmes tourments- les autres prenant leurs jambes à leur cou. D'où mon obsession pour le cou-rage, j'essaie toujours de comprendre l'absence de rage dans les cous humains.

Alors Rom Ich, du, er, sie, es, wie, ihr, sie, je comprends ton intérêt pour mon JE. Léger jeu des perles d'hiver, si tu as lu, ..., passons sur les livres... Se taire langue. Je n'étalerai pas ma confiture.

A-muse-ment de la catalyse... Comme si les catastrophes ambulantes avaient besoin d'un cataly-z'heures, les catapultes les cataloguent dans des catafalques, d'aill'heures: Lieu de suprême tranquillité après une catalepsie. Mettre les voiles d'encre, pousser le bouchon au pot au noir, courir dans les tempêtes pour finir en écume. Joli programme.

voilà ma réponse à une non-question. Je pense n'avoir répondu en rien, ce qui est ma spécialité. Tué? extrêmement insatisfait, n'est-ce poing?





Dernière édition par Fée-Nixe le Mer 22 Fév 2012 - 17:24, édité 3 fois

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Mer 22 Fév 2012 - 16:50

Kara a écrit:J'aime les posts en ce lieu... ^^
Mais à quoi bon des ailes de libellule somnambule, si ce n'est pour jouer à l'haéli-coptère, et sauter dans les rires partagés ?

A l'adresse d'une nouvelle espèce de coléoptère, coque cime-ailes, sache qu'on retrouve toujours ses premiers cerfs-volants aux armatures sensibles, et que l'aile aérienne démo, prototype poétique en version neuf, existe en esquisse dans les croquis d'enfance, qui sèchent irrémédiablement derrière les tas de bois, près d'une montagne d'aiguilles de pin.

Les rires? S'ils pouvaient s'infiltrer à travers les écrans et finir en chatouillements vibratoires dans les doigts quand on pose la pulpe sur les touches. Mais zenfin, ce sont les z'autres que je fais rire, j'ai le désavantage de connaître déjà mes propres blagues en avance, plus de suspense! ça gâche tout. J'ai essayé de me fendre la tête en deux, partie gauche moi, partie droite non-moi, le non-moi et le moi faisant partie d'une sorte de supermoi schizo-freine.

Je ris en apar-thé. Je ris dans ma tasse, surtout quand je ne suis pas dans mon assiette. La circulation des fluides à base d'hémoglobine reflue vers mon cerveau tandis qu'une autre circulation à base de NaCl, petites protéines ordinaires, en outre, hache deux eaux, joue à la cascade en D' => bouée de sauvetage d'urgence! Je vais endiguer, sortir un mouche-choir, pour choir comme une mouche ininvitée.

Vibrations en forme de soir qui foule, repasse la frousse, poire qui s'écroule, ressasse en douce. Sous-rire en buée de naufrage.

Merci à tous ceux qui me lisent avec attention. Je sens comme une étrange chaleur ondulatoire. Ouille, le clavier est à 95°C.

***

Mais si, mais si, ça fait mal, dites donc les amis, Je ne parlais pas du clavier...
mal d'accepter un échange avec vous à base d'émotion et de parler en soulevant lamelle par lamelle ce qui pourrait être quelque étrangeté trop forte et trop violente, trop passionnée et trop fulgurante.

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Jeu 23 Fév 2012 - 15:15

"Un peu comme se promener avec dans la tête des éclats, plusieurs éclats qui cherchent chacun leurs semblables." (Kara)

En réponse à Kara

Si quelqu'un estime qu'il me ressemble
Si quelqu'un a de l'auto-dérision permanente et de l'humour à l'encre noire
Si quelqu'un s'identifie avec mes phrases les plus insensées

Pitié!

Répondez à un autre post, à un autre nom, et à une autre idée.

Deux noyés ne se sauvent jamais en même temps. Ils coulent ensemble!

Merci d'avance!


Dernière édition par Fée-Nixe le Jeu 23 Fév 2012 - 22:53, édité 1 fois

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Invité le Jeu 23 Fév 2012 - 19:27

C'est bien pour cela que je ne déroule pas complètement ces ailes-là, surtout ici et à ce moment-clé. Ce n'est pas d'elles dont tu as besoin, en cet instant.
Comme tu le dis, tu cherches autre chose, mais ces ailes te serviront également. Elles sont ta force.


Nous avons plusieurs ailes, pour reprendre cette image.
Celle-ci est très développée chez toi, c'est rare.

Garde-la. Et vois les autres ailes dont tu disposes. Les autres, qui permettent d'équilibrer, et de remonter lorsqu'on veut remonter. Tu les as, car elles sont livrées avec la panoplie complète. Wink


D'autres trouvent plus facilement les ailes d'équilibrage, toi tu as d'abord mis ta préférence dans ces ailes plus rares, plus difficiles à trouver d'ordinaire.
Nous avons plusieurs éclats, plusieurs ailes à trouver, à développer, à découvrir. Rappelle-toi les ailes de l'Albatros. Le poème ne dit pas qu'il en existe plusieurs sortes. Ni que l'on peut les déployer en simultanné, comme les insectes, qui auront plusieurs paires d'ailes différentes: la coccinelle par exemple, aura les ailes de coque, mais aussi les ailes pour voler.


Nous, c'est pareil: nous avons plusieurs éclats, plusieurs ailes à découvrir, à utiliser. En certains instants, ce sera telle paire d'ailes la plus utile, en d'autres moments, ce sera une autre... Parfois il faudra manier plusieurs ailes en même temps pour une manoeuvre spéciale. Comme un pilote.


Ouvre les ailes dont tu rêves, pour te sortir de cette incommodité. Cherche... Tu ne les perçevras que finement au début, puis peu à peu, elles seront plus présentes à toi. Elles sont là. Et n'attendent que de sortir de l'obscurité, toutes prêtes, pour déployer leur force...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Ven 24 Fév 2012 - 8:22

J'ai toujours cherché les chemins les plus difficiles, ces sentiers inaccessibles que personne n'ose prendre, j'ai toujours essayé de progresser là où nul ne se risque. La rançon est la solitude de la pensée. On assumera.

O combien manient des grandes paires de ciseaux pour couper des ailes! Ils ne sont pas capables de créer quoi que ce soit, mais de détruire seulement. Leur raison d'être, c'est d'éliminer ceux qui pourraient les gêner. Le pire, c'est qu'ils sont placés à de hauts postes, au CNRS, dans les arcanes du pouvoir politique etc.

Si certains manient le quolibet, le sécateur, le désherbant, d'autres ont le privilège insigne du petit arrosoir, des soins méticuleux, de l'observation attentive.

A la longue, rira bien, rira le jardinier.

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Ven 24 Fév 2012 - 16:45

Un dernier aparté sur ce post.

D'aucuns pourraient penser que ces "présentations" ne sont que le prétexte d'une "représentation" avantageuse de soi, de la manifestation d'un égocentrisme maniéré, se limitant à la restriction du monde autour de ce petit égo insupportable qui nous ferait oublier le vaste univers, y compris celui situé hors du système solaire, voire loin de notre chère galaxie.

Comme tous les avis contradictoires, ce point de vue est redoutable et possède sa part de vérité. Sauf qu'on ne saurait appartenir à un forum en oubliant les civilités, voire en essayant de profiter de la bonne volonté des lecteurs tout en se cachant en permanence.

On montre de soi, le pire et le meilleur, le déprimant et le joyeux et la sinusoïde permanente qui nous caractérise. On est déchiré entre l'extérieur et l'intérieur, chaque défaut prend une dimension plus importante chez les plus sensibles.

(Remarquez que je ne parle pas des qualités.)

Personnellement j'en ai pris mon parti: on n'est pas forcément là pour être heureux. Mais le contraire est vrai aussi, on n'est pas forcément là pour nous rendre malheureux.

En lisant "Si c'est un homme" de Primo Levi, on apprend que derrière chaque malheur, une autre série attend. On règle un problème qui nous semble écrasant, tandis que d'autres aléas qui n'attendaient que cela pour se manifester et pour nous tourmenter, événements sans doute moins graves mais tout aussi vifs et tranchants, prennent alors le pas. Qu'on y pallie, et d'autres encore font leur apparition.

Je veux dire que Levi a admirablement compris l'âme humaine. Nous savons parfaitement nous tourmenter avec des riens: alors que, lorsque nous sommes dans le 36ème dessous, nous savons à ce moment-là gérer des malheurs d'importance secondaire. Et puis nous oublions, nous "jouons aux riches", nous nous targuons d'être difficiles pour devenir à nouveau sensibles à des broutilles.

Voilà ce que je souhaitais finalement expliquer à nos amies lectrices et amis lecteurs. Nous ne sommes pas des nombrilistes. Nous tentons de nous élever, malgré notre piètre compréhension du monde et de nous-mêmes.

Merci!

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Dim 11 Mar 2012 - 22:27

Dernière partie du jeu.
Je rajoute Dark à mon pseudo Fée-Nixe, puisque je viens de comprendre récemment que les zèbres ne sont pas tous des animaux sociaux, que certains ne savent pas qu'ils appartiennent à la spécificité des singletons et qu'il serait vain de rechercher un partage intellectuel si l'on ne possède pas les capacités minimales pour s'intégrer parmi vous. J'ai tenté, je n'y suis pas arrivée, je n'y parviendrai pas.

Je vous remercie pour votre gentillesse à tous. Je continue doucement à m'ébrouer dans les sources claires de mots poétiques.

Bien à vous.

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Invité le Dim 11 Mar 2012 - 23:40

Te lire
Sera toujours un délice
En délire.
Tienne bien le Haut Calice.


Singleton
Gigue avec le Temps,
Mais qu'a-t-on ?
Qu'on ressente tant...



Reste telle que tu es, c'est ton essence, celle que tu affectionnes ou choisis.
Ce n'est point illicite de vouloir rester soi, c'est même le fondement de la liberté et de la force intérieure.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Lun 12 Mar 2012 - 8:17

Merci Kara de ton message.

Côtoyer autrui, c'est connaître l'autre, se connaître soi-même, affirmer son identité, sa différence qui ne se révélaient pas dans la solitude.

Je ne quitte aucunement le forum puisque le plaisir est toujours grand de vous lire, en particulier sur les posts poétiques.

Avancer exige de se disséquer, d'aller jusqu'au bout. La progression s'effectue souvent à grands coups de serpe, par fulgurance.
Sans bavure. Net.

Parce que différente, je ne veux plus adhérer au modèle courant. Même ici. Je désire une envolée, des événements extraordinaires! Alors, je vais agir. Je ne veux pas être de ceux qui suivent, préférant tracer mon chemin y compris dans un terrain jamais traversé. Mon temps est venu.

Mon temps est venu.

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Invité le Lun 12 Mar 2012 - 22:22


cheers




Douce joie des Grandes Cimes,
Prises dans la bourrasque de cette Force. Very Happy
Bonheur de Tempête étincelante, en Ciel Argenté de braises soyeuses.
Bonheur mentholé au Dark Chocolat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Dark Feu-Nixe le Mar 13 Mar 2012 - 17:03

...................................................................................................................->.......................................................

Tu m'as vue passer? A peine alors. Grand merci à tous! A toi Kara... sunny

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Invité le Jeu 15 Mar 2012 - 11:43



Anse de la perle à Sainte Rose

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mue et envol de Zinzin&co -> ....-> Dark Feu-Nixe, et ce feu sombre éclairera mon destin

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum