Titro, le titre rigolo

Aller en bas

Titro, le titre rigolo Empty Titro, le titre rigolo

Message par Zonkey le Mar 10 Déc 2019 - 23:20

Salut ! Bon je vais vous raconter un peu ma vie. Ça va être bordélique, j'ai aucun fil conducteur et vais lancer plein d'infos aléatoires sur moi youpi. J'ai eu une vie assez banale et en plus elle a pas commencé depuis très longtemps, alors vous attendez pas à du grand spectacle avec des explosions et tout.

Petit je m'intéressais déjà beaucoup à l'astrophysique. Déjà en primaire j'avais des bouquins bien cossus là-dessus, je comprenais pas tout bien sûr mais même déjà juste en regardant les images et les schémas je m'enjaillais. Et si j'ai beaucoup évolué depuis, cette fièvre de l'astro m'a jamais quitté. C'est clairement la constante de ma vie.
J'ai vraiment un grand amour pour les immensités au-dessus de nos têtes, à la fois pour leur beauté, le vertige qu'elles flanquent, et puis pour la physique elle-même, la danse des atomes, des ondes, des forces et de l'énergie, la manière dont l'humain traduit la "programmation" de l'univers à travers ses mathématiques, cette rage qu'a notre espèce de tout comprendre, de tout dominer, d'essayer de s'arracher à son statut d'animal, et notre volonté de trouver un sens à notre présence sur ce petit oasis en eau et en cailloux. Peine perdue diront certains.  

J'adorerais savoir s'il y a quelque chose derrière "tout ça". S'il y a un sens caché, une ironie, une destination, une expérience, une simulation informatique, ou rien du tout. Même rien du tout ça m'irait, je veux juste savoir. Mais je mourrai sans savoir comme les 100 milliards d'humains qui ont foulé la terre avant moi, et ça, c'est pas de pot.

Malheureusement j'ai jamais trouvé grand monde pour partager ce genre de fascination. J'ai de bons amis mais peu me suivent sur ce genre de terrains. Je soupçonne une partie d'entre eux d'être zébrés, d'autres avaient des comportements très zébroïdes dans leur jeunesse avant de "normaliser" leurs apparences. J'ai un peu de mal avec le concept de normalité, j'ai jamais eu la sensation de rencontrer quelqu'un de normal dans ma vie. Peut-être que j'ai une prédisposition à m'entourer de gens décalés, mais je crois surtout que ranger les gens dans des cases c'est foireux. Normal par rapport à quoi ? C'est quoi l'étalon de référence, l'humain le plus normal du monde ? Il doit être sacrément anormal.  

J'ai repris mes études pour un BTS (j'en suis à la deuxième année) après les avoir lâchées au bac (bon, toutes proportions gardées, j'ai que 26 ans. C'était pas si loin que ça). J'ai jamais été très en paix avec le milieu scolaire mais bon, j'imagine que c'est le cas d'une majorité de monde dans le coin, et même au-delà de ce coin. J'ai été harcelé à l'école, ça m'a poursuivi un temps puis j'ai fini par m'en foutre. J'ai fais un certain nombre de très mauvaises rencontres, notamment un patron ignoble, une monitrice d'auto-école complètement hystérique et un collègue bas et vicieux, qui m'ont démoli sur le coup. Mais ensuite les années ont passé, et je crois que les mauvaises rencontres m'ont rendu plus fort. Je reste fragile, mais bien moins qu'avant, la carapace s'épaissit. C'est important pour l'avenir.

Côté émotions c'est les montagnes russes. M'arrive souvent d'avoir des passades d'euphorie et des passades au fond du trou dans la même journée. Comme c'est clair que c'est câblé un peu n'importe comment dans mon cerveau à ce niveau-là, j'essaye de me détacher de mes émotions, de prendre du recul, de pas trop les écouter. C'est compliqué bien sûr.

A côté de ça, j'aime lire (Werber, Lovecraft, King, plein d'autres, des BD et des mangas aussi), dessiner (pas très bien), écrire (un peu bien), le cinoche et les jeux vidéos (nette préférence pour les jeux de gestion et d'infiltration).

J'ai pas l'habitude de parler beaucoup de moi, mais sous un pseudo c'est bien plus simple et ça libère. J'ai jamais écrit un texte avec autant de "Je" ça me donne l'impression de faire ma diva. Mais bon quitte à se présenter autant y aller franco hein. C'est cool ici, ça a l'air plein de monde, rarement vu un forum aussi peuplé, ici c'est vivant et en plus ça sent pas le vieux chorizo comme dans mon appart.

Sinon, désolé pour le titre j'avais pas d'inspiration et la flemme de passer 10000 ans dessus.

Zonkey

Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2019
Localisation : A côté d'un radiateur, j'espère

Revenir en haut Aller en bas

Titro, le titre rigolo Empty Re: Titro, le titre rigolo

Message par Invité le Mar 10 Déc 2019 - 23:32

Présentation sympa, bienvenue Zonkey Very Happy
(désolé c'est laconique, à cette heure-ci je suis plus très bavard, mais j'ai bien aimé entre autre ton passage sur ta passion de l'astrophysique, puis bon un amateur de Lovecraft c'est cool ^^ Smile )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Titro, le titre rigolo Empty Re: Titro, le titre rigolo

Message par I am just Nath le Mer 11 Déc 2019 - 0:05

Mieux vaut passer 10 000 ans dans les sections du forum.

Bienvenue.
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13885
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Titro, le titre rigolo Empty Re: Titro, le titre rigolo

Message par Pango le Mer 11 Déc 2019 - 12:04

Bienvenue Zonkey,

Ça donne le frisson: Scale of the universe, bien que non croyant, un sentiment quasi-divin.


J'adorerais savoir s'il y a quelque chose derrière "tout ça". S'il y a un sens caché, une ironie, une destination, une expérience, une simulation informatique, ou rien du tout.
Je vote pour rien du tout, ce qui reste quand même ironique. Mais bon, on est en démocratie. C'est le peuple qui décide. Alors je déicide seul.

A plus tard dans les étoiles
Pango
Pango

Messages : 345
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 30
Localisation : Châtellerault, là où les rêves........ viennent pour crever

Revenir en haut Aller en bas

Titro, le titre rigolo Empty Re: Titro, le titre rigolo

Message par Zonkey le Mer 11 Déc 2019 - 16:21

Merci à vous !

Oui il y a un parfum de divin dans l'infiniment grand (et aussi dans le petit). Je suis pas croyant mais je comprends que certains, à force de s'émerveiller, puissent le devenir.

Je ne crois pas en la démocratie perso. Si on avait été en démocratie, on aurait pu voter pour des lois de la physique un peu plus permissives. On ne peut même pas voler ou marcher au plafond ? Moi j'appelle ça une dictature.

Zonkey

Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2019
Localisation : A côté d'un radiateur, j'espère

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum