domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Syngja le Jeu 5 Déc 2019 - 18:35

Bonsoir à tous,

Ces mots pour un questionnement peut-être un peu contre-intuitif mais qui me préoccupe actuellement :
Pensez-vous qu'il soit sain et vivable de s'immerger dans le domaine précis (par exemple : maths, théâtre, musique,...) avec lequel on a le plus d'affinités (sensibilité ou plutôt réactivité) et aussi des compétences particulièrement élevées ? Ayant une relation intellectuelle et affective forte avec ce domaine (en tant que champs d'étude et d'exploration vertigineux que l'on vivrait pleinement), ne serait-il pas envisageable qu'un individu s'y noie complètement, saturé, submergé par trop d'intensité dans cette relation ? (bien que je conçoive qu'il est mieux de laisser se développer un polyvalence même si cela entre en conflit avec le désir d'excellence). Ne se brûlerait-on pas les ailes à vivre dans le monde qui nous enflamme ? (d'autre part je me dis qu'il n'est peut-être pas possible de faire autrement car une existence morne et stable pourrait devenir insupportablement ennuyante et vide d'enjeux).

J'espère que ma question est assez claire, n'hésitez pas à me demander des reformulations si nécessaire.

Autre petite question du même acabit : Est-ce qu'un zèbre ne se retrouverait pas complètement perdu dans son délire, détaché du monde, s'il se consacre majoritairement à des activités intellectuelles (bien que ce soit ce à quoi il aspire) ? Le dicton de l'équilibre manuel/intellectuel est-il irréfutable ?

Présentation rapide parce qu'on ne voit pas grand chose à travers les écrans (mais très franchement, pour répondre, la lecture de ce qui suit est facultative) : je suis étudiant à l'université depuis septembre, (et je viens de me réorienter en lettres modernes, grandement enthousiasmé par la profession d'enseignant-chercheur et le fait de pouvoir passer mes journée au-près de la littérature (mais je sais que c'est un idéal à atteindre ; je deviendrais peut-être, si je ne relève pas le défi, professeur de lettres). J'ai eu un parcours fort intéressant par ces virages, où je me suis à chaque fois grandement investie dans chaque voie avant de bifurquer x) mais je perçois une continuité globale, vaguement logique x) , même s'il y a une oscillation entre les sciences rassurantes et d'autre part les arts. J'ai découvert à 16 ans que je suis HP (selon la case formelle), à l'occasion d'un fort sympathique séjour en hôpital, pour cause de dépression anxieuse qui menait sa belle vie depuis longtemps déjà (autrement dit, j'étais shooté quand j'ai passé les tests donc je n'ai aucune idée de leur fiabilité). Bref, je me répand plus que nécessaire, j'aime passionnément les mots, j'écris, lis, écoute, parle, chante, explore, me laisse transcendé par ceux-ci (je ne sais pas si c'est dû à la pointue capacité révélée par le test côté compréhension verbale, je pense qu'il ne faux pas se limiter à cela).

Ma posture peut sembler peut-être comique et naïve : Bonjour, j'ai peur de me brûler, pourriez-vous me dire si l'eau n'est pas trop chaude ? X)

En l'attente des réponses de ceux qui passeraient par là Smile

Syngja
Syngja
Syngja

Messages : 4
Date d'inscription : 11/11/2019
Localisation : "Any where out of the world"

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par isadora le Jeu 5 Déc 2019 - 18:47

faux pas
j'aime beaucoup ce lapsus scriptae.

bienvenue sur le forum.
isadora
isadora

Messages : 1840
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Alcedo le Jeu 5 Déc 2019 - 19:36

Bienvenue ici.

Poser la question, ce n'est pas déjà y répondre ? Au moins en partie ?
Alcedo
Alcedo

Messages : 2982
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par RonaldMcDonald le Ven 6 Déc 2019 - 9:34

Bienvenue.

Tu me fais penser à un essai récent de Paul Graham(en Anglais) : http://www.paulgraham.com/genius.html

Il ne parle pas de zébritude(mais ça s'applique parfaitement dans ce contexte), mais se focalise sur les gens qui ouvrent de nouvelles perspectives dans un domaine précis. Ses exemples sont Darwin et Ramanujan. Des gens qui ne pouvaient pas s'empêcher de creuser toujours plus dans leur domaine de prédilection.

Après, son analyse part du principe qu'être quelqu'un qui fait des percées historiques, c'est forcément bien. C'est bien pour l'humanité, évidemment, les résultats de Darwin ou Ramanujan sont extrêmement utiles de nos jours, plus d'un siècle après. Mais est-ce que ça a rendu leurs vies à eux meilleures? Difficile à dire. Mais obsédés comme ils l'étaient par leurs recherches, il parait difficile d'imaginer qu'ils aient pu vivre autrement.

Je ne sais pas si ça répond à ta question. Je suis un zèbre beaucoup plus touche-à-tout, ce qui explique sans doute pourquoi je n'ai pas fait de découverte majeure. Par contre, je suis très utile à mon chef qui me balade de tâche différente en tâche différente. Je vois des trucs différents, ça me plait, et c'est utile pour la boite. Sans avoir de domaine unique, j'ai quand même des domaines d'excellence. Mais pas au même niveau. Je suis la référence de ma boite en termes de qualité logicielle - mais je ne suis pas un référence mondiale, très loin s'en faut. Pour l'être, il faudrait que j'abandonne tout ce qui fait de moi un touche-à-tout qui peut dépanner à droite à gauche, et que je me consacre exclusivement à mon domaine.

A mon sens, ce n'est pas mieux ou moins bien. C'est juste une autre manière d'aborder la vie, et d'y trouver sa place. Je ne sais pas si ça répond à ta question, mais tu m'as amené cette réflexion.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 1073
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 44
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par plusdidee le Ven 6 Déc 2019 - 10:00

Ma psy m'a réconcilié de la façon suivante :
"Vous n'aurez jamais le temps matériel d'être bon partout et encore moins d'être le spécialiste de tout, vous devrez faire des choix et les assumer"

Ce à quoi j'ai répondu : "Fais c**** mais ce n'est pas con, pourquoi n'y avais-je pas penser avant ?
Bienvenue et no stress. Fais toi plaisir avec le temps imparti et il faut accepter la frustration de ne pas pouvoir tout faire même si nous savons que nous en avons la capacité.
Mais çà fait chier quand même


Dernière édition par plusdidee le Ven 6 Déc 2019 - 10:40, édité 2 fois
plusdidee
plusdidee

Messages : 3538
Date d'inscription : 24/01/2018
Localisation : Sous le ciel bleu

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Alcedo le Ven 6 Déc 2019 - 10:04

Etre libre, c'est choisir.
Choisir, c'est renoncer à [y] en pleine conscience pour mieux vivre [x].
Alcedo
Alcedo

Messages : 2982
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Opossum le Ven 6 Déc 2019 - 10:48

S'agirait-il de l'embarras du choix ?  La direction te semble acquise.  Donc, ce ne me semble pas être cela.
Smile
Les questions qui portent sur les conséquences des choix ne peuvent être traitées que suivant ce qu'on connait de ces conséquences.
Parcours de carrière, équilibre manuel/intellectuel, possibilité de "brûler" (burnout), doivent être gérés en temps opportun.
La gestion ne dépendant pas du choix initial mais de tes capacités à reconnaître une nécessité d'action et à la prendre. Smile
Dans notre société, qui a une forte propension à baser l'appréciation des personnes sur les diplômes (types et nombre),  et donc leur rémunération, il me semble que c'est le principal élément objectif à considérer pour toi, puisque tu connais ton domaine de prédilection.
Si celui que tu vises te procure assez de richesses intérieures et intellectuelles et te permet assez de libertés que pour intégrer à ta vie tout le reste.  Ma foi.  
Il n'y a pas de choix sot, du moment qu'il est éclairé.  
(je suis certaine de citer qqn, mais qui ???)
Opossum
Opossum

Messages : 652
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Hirondelle78 le Ven 6 Déc 2019 - 17:12

ne te fais pas de souci, au contraire.

Il parait que les jeunes devront faire pas loin de 7 métiers dans leur vie compte tenu de la vitesse à laquelle de nouveaux métiers apparaissent tandis que d'autres disparaissent et qu'on ne les connait pas aujourd'hui. il faudra être adaptable et doté de multiples compétences mais pas en même temps, bref, un monde idéal pour les zèbres Wink
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 4875
Date d'inscription : 04/11/2018
Age : 52
Localisation : aux confins.. de chez moi

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Greysome of Balthus le Ven 6 Déc 2019 - 18:13

Je crois que c'est un débat très intéressant.

La passion mène à la pratique. De ce fait, on acquière nécessairement de la technique et de l'expérience, et on devient plus compétent dans le domaine passionné. Partant de là, je crois qu'il est assez intuitif de se demander s'il est possible de mettre à profit l'exercice de sa passion. L'idée peut être très bonne, car on peut facilement devenir performant dans un métier utilisant cette passion. Malgré tout, la passion est quelque chose qui peut, selon les individus, être ou devenir très instable. Par conséquent, tout le travail qui découlerait de cette passion pourrait se retrouver tarit, voire détruit. L'idée, au départ bonne, s'en résulte mauvaise. La passion peut à mon sens mener soit à l'envol, soit à la chute. Il faut bien étudier ses variables pour déterminer ce que l'on fait d'elle : un loisir, ou un moteur professionnel.

Il y a des médecins passionnés par leur travail, comme des personnes qui aiment mettre eux-mêmes les pansements sur leur égratignures, peut-être avec autant de passion que le médecin sus-cité.

_________________
Modérateur du forum : ma messagerie est à disposition des membres.
Signature dans les MP: le libellé "pour la modération" indique que le message vous est signé sous le rôle de modérateur. À défaut, il est à titre personnel.
Greysome of Balthus
Greysome of Balthus

Messages : 719
Date d'inscription : 27/10/2018
Localisation : Caen/IDF

https://www.youtube.com/watch?v=anD9ZrMJT8k&feature=youtu.be

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Greysome of Balthus le Ven 6 Déc 2019 - 18:18

Après, vivre dans son petit monde c'est plaisant, et très épanouissant. Mais on se coupe assez vite, et parfois sans le voir du reste. Faire un zoom sur quelqu'un ou quelque chose, c'est accepter aussi de ne plus voir la totalité du reste. C'est le jonglage zoom/dézoom (aka obsession/relativisme) qui est délicat et difficile. Il s'apprend avec le temps. Smile

_________________
Modérateur du forum : ma messagerie est à disposition des membres.
Signature dans les MP: le libellé "pour la modération" indique que le message vous est signé sous le rôle de modérateur. À défaut, il est à titre personnel.
Greysome of Balthus
Greysome of Balthus

Messages : 719
Date d'inscription : 27/10/2018
Localisation : Caen/IDF

https://www.youtube.com/watch?v=anD9ZrMJT8k&feature=youtu.be

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Heldé le Ven 6 Déc 2019 - 20:56

La passion implique la souffrance à en croire son étymologie.

La passion comme un doux poison qui te nourrit d'abord mais finit par te ronger. Ne parle t'on pas d'ailleurs de passion dévorante?

Ce serait donc plutôt l'envol puis la chute.

Peut-être alors trouver un équilibre, oui, qui briderait l'ascension afin de se prémunir de la dégringolade mais ne sortirait-on pas du champ de la passion?

Seul saurait dire un passionné que je ne suis pas.
Heldé
Heldé

Messages : 634
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Syngja le Sam 7 Déc 2019 - 0:15

Merci pour toutes vos réactions.

Clive, c'est peut-être répondre mais je pense surtout que ça permet au moins de préciser sa pensée (même si cela expose parfois des paradoxes et, par conséquent, rend plus flou et alambiqué ce qui était resté lointain et insaisissable avant la formulation). Je pourrais croire répondre, mais le problème c'est que je désire une certaine réponse à ces questions, alors que deux réponses opposées me semblent concevables. Ainsi, si je cherche une réponse objective (ou du moins qui semblerait fiable à ma raison), je préfère tenter de me détacher du premier élan de réponse que j'ai en moi, mais quand je prend ce recul il est bien plus difficile de trouver une réponse (c'est, peut-être, parce que cela relève plus d'un choix que d'une question appelant réflexion...). A propos des choix, je vais essayer de saisir en pratique dans mon existence la dimension de ce que tu as écris car, bien que j'y trouve une évidence, je suis très loin d'être en pleine conscience sur ce point, merci.

Merci pour ta réponse RonaldMcDonald (c'est donc bien une réponse au moins partielle à ma question Smile ). J'ai tendance à m'éparpiller dans de nombreux domaines mais j'ai l'impression que j'ai aussi besoin de développer un domaine en profondeur par rapport au autres pour m'en sortir, trouver du sens, de quoi animer et nourrir mon intellect etc pour venir à bout d'une certaine flegme existentielle qui apparaît souvent. C'est peut-être en effet une vision du monde. Lire ta réflexion ma aidé car je panique un peu en me demandant si je ne suis pas en train de creuser ma tombe à plonger dans ce domaine de recherche etc, mais si j'en ai besoin ou le désire, l'on peut imaginer que c'est le mieux à faire et que donc, en faisant cela, je vais non creuser mais plutôt planter des arbres x). Pour l'essai, il me faudra un peu de temps afin de bien saisir son sens car je suis encore loin de lire couramment l'anglais, mais ça me semble intéressant (au point de me motiver à attaquer un texte anglais x) )

Merci Plusidee, on se détend, par empathie je n'ai pas pu m'empêcher de sourire puis de rire en lisant ton message.
Syngja
Syngja

Messages : 4
Date d'inscription : 11/11/2019
Localisation : "Any where out of the world"

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Syngja le Sam 7 Déc 2019 - 0:31

*Désolé ce n'est pas vision du monde mais bien manière de vivre.

De mon point de vue, toutes vos réponses permettent de faire mûrir cette réflexion en amenant divers regards forts intéressants, ils permettent d'aller plus loin (j'ai l'impression de décoller mon visage de la vitre où était tracée la question que l'on peut alors aborder tranquillement). Pour aujourd'hui je ne vais pas élaborer davantage ce message de réponse bien que je souhaite le faire pour chacun, vue l'heure et ma fatigue il sera mieux que je revienne l'esprit mieux disposé un autre jour.

A bientôt !
Syngja
Syngja

Messages : 4
Date d'inscription : 11/11/2019
Localisation : "Any where out of the world"

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Alcedo le Sam 7 Déc 2019 - 11:04

c'est l'intérêt du forum, tu peux répondre à qui tu le sens comme tu le sens.

Moi j'ai un peu le problème inverse : j'ai du mal à vibrer pour quelque chose, à me "laisser aller" dans une passion. Pour moi ça équivaudrait à renoncer à moi-même. Mais il y a aussi le fait qu'on vive dans un monde profondément matérialiste, et que peu de choses matérielles m'émeuvent.

Après je crois vraiment qu'on a tous une route particulière à parcourir, que pour certains elle sera autoroute toute tracée, d'autres exploration d'une forêt dense, ou d'un désert, parfois droite, parfois zigzagante, parfois allez retour sur plusieurs chemins...

Autre chose à prendre en compte, on vit dans une société d'hyperspécialisation. On a acquis tellement d'infos, de données, le "pool" d'hypothèses scientifiques en mouvement est tellement "fourni" qu'être un spécialiste dans une matière implique une étude longue et approfondie du thème.
Alcedo
Alcedo

Messages : 2982
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ? Empty Re: domaine de prédilection, les passions intellectuelles mènent-elles à l'envol ou à la chute ?

Message par Proxima le Mer 5 Fév 2020 - 14:06

C'est comme ça que nous sommes les zèbres (et que je disais dans mon post de présentation) : vouloir TOUT faire sans avoir à CHOISIR et donc à RENONCER... Une frustration que nous ne sommes pas toujours prêts à accepter, à assumer...
Proxima
Proxima

Messages : 26
Date d'inscription : 03/02/2020
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum