Zèbre ou pas-zèbre, mais y a quelque chose

Aller en bas

Zèbre ou pas-zèbre, mais y a quelque chose Empty Zèbre ou pas-zèbre, mais y a quelque chose

Message par Lama38 le Dim 17 Nov 2019 - 21:40

Bonjour à tous,

Autant le dire sans détour, je n'ai jamais réalisé de diagnostic, on ne m'a jamais suspecté d'être HP et personne dans la famille ne l'est à ma connaissance. Alors pourquoi je suis là ? Bonne question. Dans tout ce qui me trouble depuis l'adolescence, et dont je n'arrive toujours pas à me défaire aujourd'hui à 35 ans, je n'ai jamais su l'expliquer. J'ai passé une scolarité moyenne, souvent étiqueté timide ou réservé avec les sempiternels "ne participe pas assez en classe" ou "peu mieux faire". Et pourtant, on pouvait aussi me reprocher de bavarder et même d'insolence ! Pareil sur les résultats scolaires, très contrastés selon les profs et les matières. N'empêche j'ai longtemps cru à cette histoire de timidité, notamment parce que j'avais très peu d'amis, je jouais seul la plupart du temps, je fuyais les autres et l'inconnu.

Plus tard je me suis rendu compte que je pouvais lier des relations sociales, avoir des amis et aimer être avec les autres, mais pas avec n'importe qui. En fait je peux être tout autre d'une personne à l'autre, passif à surexcité ! J'ai lié des amitiés à l'adolescence par internet qui m'ont permis de voyager à l'étranger et de passer des moments inoubliables, bien loin de l'enfant que mes parents forçaient à sortir et qui préférait jouer seul. Finalement j'ai compris que c'était une histoire d'affinités, pas de timidité ou d'un tempérament solitaire. Etre seul c'était (et c'est) juste un moyen de fuir un malaise, une sensation de ne pas être à sa place, parce que n'avoir rien à partager avec les personnes présentes. N'aimant pas les activités courantes de la plupart des enfants puis ado, j'avais l'impression d'être à part.

J'ai démarré dans le monde du travail avec facilité et rapidement l'ennui s'installe. Dès que je maitrise une mission et que je n'apprend plus rien, je m'ennuie énormément. J'ai tenté un concours et repris les études avec succès et félicitations du jury. Mais mes chefs de l'époque ne m'ont pas aidé du tout pour changer vers un poste avec plus de responsabilités, voire m'ont enfoncé. Entre le fait que je ne voulais pas m'éloigner géographiquement et un manque de confiance en moi fréquent, je n'ai pas bougé de mon poste.

Mais aujourd'hui ce qui me tracasse le plus, ce sont les échanges avec les autres, particulièrement les personnes qui me sont proches (famille, ancien ami). Je trouve les discussions généralement ennuyeuses, sans intérêt aucun (et avec les proches ça me touche encore plus). Je ne comprend pas que tant de personnes accordent autant d'importance à des choses aussi insignifiantes, aux petits tracas de la vie quotidienne. Mais parce que je suis à l'écoute, ils aiment me raconter leur vie dans les moindres détails. Et quand on me demande comment ça va, je ne sais pas quoi dire, car je n'éprouve pas l'intérêt de raconter mon quotidien que je trouve ennuyeux ! J'ai l'impression de ressasser les mêmes choses et d'être incompris. Du coup je parle peu/pas de moi, les autres me parlent encore plus d'eux, et quand un sujet de discussion s'installe, je fini par donner raison à mon interlocuteur parce qu'il est impossible de débattre réellement, sans finir en discussions de comptoirs. J'ai l'impression qu'on s'intéresse pas à moi alors que je suis attentif et à l'écoute des autres, et que je ressens assez fortement les émotions d'autrui. J'en souffre terriblement.

Bref j'ai l'impression d'être dans une impasse. J'aimerais faire tellement de choses, parler de tant de sujets, mais je n'ai pas le travail ni les connaissances pour le faire. Et à chaque bon moment passé (et là c'est proprement génial), le retour au quotidien me fait l'effet d'une massue. Donc si je suis ici sur ce forum, c'est parce que j'ai trouvé dans les descriptions des zèbres un écho à ma propre vie. C'est un peu présomptueux de venir ici comme ça, mais je me dis que peut être la réponse est ici.
Ça fait un an que je tergiverse pour passer un test sans m'y résoudre. J'avais réalisé les pré-test de Mensa avec de bons résultats un certain temps, ce qui m'avait brassé. Il m'a fallut un effort conséquent pour écrire ce message et je vous remercie pour attention et vos éventuels retours.

Lama38

Messages : 2
Date d'inscription : 17/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Zèbre ou pas-zèbre, mais y a quelque chose Empty Re: Zèbre ou pas-zèbre, mais y a quelque chose

Message par Pango le Lun 18 Nov 2019 - 10:02

Bienvenue Lama38 !

Écouter ses besoins n'a rien de présomptueux, une bonne partie ici n'ont pas passé les tests. Et on s'en fou...
Si tu continu à t'écouter et que tu te laisses du temps pour tout assimiler, je ne doute pas que tu trouveras en ce lieu des réponses, et surtout beaucoup de questions. Ce serait trop facile, sinon...
Il existe une section pour rencontrer des gens en chair, en os et en rayures ainsi qu'un discord selon tes préférences.

Je me retrouve dans un certain nombre de passage, et j'essaye présentement de m'adapter à "l'effet massue" qui m'a trop longtemps paralysé. Ce serait bête d'avoir un "Aurait pu mieux faire, N'a pas assez participé" sur sa pierre tombale  Laughing.

Il y a un livre qui m'a aidé à mieux comprendre les autres, qui a toujours un grand impact sur mon rapport au monde : "Les surdoués et les autres : Penser l'écart" de Carlos Tinoco. Je te préviens, on l'adore ou on le déteste. Il a aussi quelques vidéos par-ci par-là.

Sinon, des passions/hobbies/passe-temps ?

A plus tard sur le forum,
Pango
Pango

Messages : 345
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 30
Localisation : Châtellerault, là où les rêves........ viennent pour crever

Revenir en haut Aller en bas

Zèbre ou pas-zèbre, mais y a quelque chose Empty Re: Zèbre ou pas-zèbre, mais y a quelque chose

Message par Lama38 le Lun 18 Nov 2019 - 18:48

Merci Pango pour l'accueil Very Happy

J'ai trouvé un résumé et des extraits du livre dont tu parles. J'avoue que l'approche semble me plaire, ça ne fait pas "médical". Je vais essayer de me le procurer, c'est une bonne idée de lecture.

Question centres d'intérêts, ça ne manque pas : BD, jardins, architecture/urbanisme, photo, montagne, développement web notamment.

Je vais partir un peu à la découverte du forum et de ses membres. La question des tests me taraude...

Lama38

Messages : 2
Date d'inscription : 17/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum