Bonjour les zebres

Aller en bas

Bonjour les zebres Empty Bonjour les zebres

Message par Pouf le Sam 9 Nov 2019 - 1:54

Bonjour à vous.

Je ne suis pas du tout convaincu d'avoir ma place ici, mais je suis tellement désespéré que n'importe quelle bouée est la bienvenue.

Je m'appelle Matthieu mais vous pouvez m'appeler Pouf, comme le cascadeur. J'ai 30 ans et j'ai passé les 15 dernières années à me morfondre sur moi même, à m'isoler toujours plus (bien qu'au point ou j'en suis il est difficile de faire pire) et à avoir l'impression de ne pas faire partie intégrante de cette humanité mais n'en être qu'un spectateur. Un spectateur en profonde détresse à force d'observer l’œuvre qui se déroule devant lui : Absurde, incohérente, injuste et déshumanisée chaque jour un peu plus.

EchecS scolaireS, j'insiste sur les "S" parce-que c'est pas faute d'essayer de trouver un sens à ma vie, sans succès. Dorénavant je laisse le temps s'écouler, je fuis la vie et les autres autant que possible. J'attends patiemment le jour ou, enfin, les lumières s'éteindront. Je me réfugie dans tout ce qui m'extrait du réel afin d'être moins douloureux. Ma famille ne comprends pas, et je m'en veux énormément de leur faire subir ça, je n'ai plus qu'eux, je ne vis que pour eux, par procuration (le terme est mal choisi mais j'ai pas mieux).

Bref, je sais que ce début de post à des allures d'appel au secours mais en fait j'ai dépassé ce cap depuis longtemps. J'ai pu rencontrer par moment des psys, très ponctuellement (rien de ce que j'entreprends ne marche sur la durée). Ça ne m'a jamais rien apporté si ce n'est la sensation de jeter l'argent par les fenêtres. Les psys sont là pour écouter, moi j'ai besoin d'échanger, d'être guidé, tout est beaucoup trop confus dans ma tête pour que je puisse verbaliser et transmettre mes problèmes clairement. Toujours est-il que plusieurs fois le terme de "zèbre" ou de "haut potentiel" est revenu sur le tapis. Je n'ai pas voulu approfondir, tout d'abord car je déteste les cases, ensuite car je ne me vois pas plus clairvoyant ou "intelligent" qu'un autre.

Mais aujourd'hui j'en ai marre d'avoir mal, j'en ai marre de faire souffrir mes proches, j'en ai marre d'un nombre incalculable de choses à mon sujet. Que je sois dépressif est indéniable, que je le sois à cause des rayures reste à prouver.

Je viens vers vous, donc, pour que vous m'éclairiez de vos lanternes. Est-ce qu'à vos yeux le diagnostic du zebré a un quelconque intérêt ? Même si demain je passais le test et qu'il se révélait positif, en quoi est-ce une étape vers le mieux ? Est-ce qu'il y a des recettes magiques pour zebré pour améliorer son quotidien ? Quels bénéfices sinon flatter son égo ("oui je vais mal mais c'est parce-que je suis trop lucide donc ça va") ? Avez-vous des réelles et concrètes pistes d'amélioration pour la suite ? Ou ce diagnostic est-il une fin en soi ? Auquel cas à mes yeux il serait tout à fait inutile.

Voilà, désolé pour la foule de questions, et merci d'avance à ceux qui pourraient m'éclairer à ce sujet. En espérant que je ne fais pas que répéter des interrogations auxquelles vous avez déjà répondu plein de fois, je crains un peu que ce soit le cas.

Navré pour le ton peu enjoué, internet est un endroit ou l'on peut se permettre de ne pas faire semblant, j'en profite.

A bientôt, peut-être.

Matthieu

Pouf

Messages : 6
Date d'inscription : 09/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour les zebres Empty Re: Bonjour les zebres

Message par crislacrise le Sam 9 Nov 2019 - 5:50

salut Matthieu

je me retrouve un peu dans ce que tu dis à savoir que je me suis longtemps cherché après m'être perdu. J'ai fais 6 premieres années différentes d'etudes post bac avec pétage de plomb integral a chaque tir, pour finalement m'accrocher à une formation pour adulte à 30 ans et décrocher un titre pro.

Le problème c'est qu'on fait subir ça à nos proches qui sont désemparés, désarmés et ne comprennent pas : "il fait expres".

le diagnostic de la douance c'est pour , à mon avis ,  s'autoriser à s'identifier aux differentes caracteristiques des personnes dites HP . Si tu as lu quelques livres, tu as dû te retrouver dans beaucoup de portraits décris au point d'avoir un sérieux doute. Y'a plusieurs etapes dont l'acceptation et ensuite avancer avec les outils et armes propres à la douance.

j'aime bien le concept de dichotomie propre aux HP , ça aide à relativiser et à comprendre ses propres incoherences.

Approfondis tes recherches sur le sujet et si tu as besoin de la confirmation par le test pour être sur , il faut le faire.
crislacrise
crislacrise

Messages : 65
Date d'inscription : 18/03/2019
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour les zebres Empty Re: Bonjour les zebres

Message par Zarbitude le Sam 9 Nov 2019 - 7:52

Bonjour Very Happy
Je pense qu'un diagnostic peut aider.
J'allais dire : comme pour toute maladie LOL
Mais la zèbritude, c'est plutôt une "mal à dire".
Que dire quand tout parait absurde et dénué de sens ?
Ils font comment les autres, pour vivre, s'amuser, avancer?
On parle de la crise de la quarantaine mais on oublie de parler de celle de la trentaine.
C'était comment tes 15 premières années ?
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7523
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour les zebres Empty Re: Bonjour les zebres

Message par Irène A le Sam 9 Nov 2019 - 11:50

Est-ce qu'à vos yeux le diagnostic du zebré a un quelconque intérêt ?
Tout dépend de la raison qui te pousse à le faire.

Même si demain je passais le test et qu'il se révélait positif, en quoi est-ce une étape vers le mieux ?
Certitude sur tes capacités cognitives, connaissance de certaines faiblesses potentielles qui peuvent constituer un frein. Parfois, ça encourage à démarrer autre chose, juste parce que tu sais que tu peux, ou par défi, parce que sachant que tu peux, soudain tu veux. J’en ai vu aussi se figer, leur chiffre de QI brandi comme le justificatif de tout et n’importe quoi.

Est-ce qu'il y a des recettes magiques pour zebré pour améliorer son quotidien ?
Des recettes magiques : non.
Des petits trucs à mettre en place, au fur et à mesure, avec patience et persévérance : oui.

Quels bénéfices sinon flatter son égo ("oui je vais mal mais c'est parce-que je suis trop lucide donc ça va") ? Avez-vous des réelles et concrètes pistes d'amélioration pour la suite ? Ou ce diagnostic est-il une fin en soi ?
L’ego n’est vraiment flatté qu’un temps si tu t’en tiens à ça. Après, oui, certains vont agiter leur chiffre de QI à tout vent comme un système de défense, sorte de pare-blessure égotique…  

Le test de QI n’est certainement pas une fin en soi, mais un outil pour mieux appréhender son fonctionnement.  Dont on peut se passer, si ce n’est pas le fonctionnement cognitif qui pose problème (attention, ce n’est que mon avis, et il n’engage que moi). Il faut le voir comme une étape dans son processus de compréhension/développement personnel.

Tu ne trouves pas ta place et tu t’es mis en OFF. Ca me touche beaucoup car je l’ai souvent, longtemps fait, à me laisser porter par les événements, suivre le mouvement, faire ce qu’on attendait de moi. Jusqu’au point de rupture -- bon signe, ça, le point de rupture, ça veut dire qu’il y a encore de la vie dans la carcasse. Bon signe, ta démarche de poser un message tel que celui que tu as déposé, ton ras-le-bol est très sain, c’est le bon moment pour toi de poser des actes. Le test, pourquoi pas, mais en ayant conscience de ses limites et sans te contenter de ça. Plutôt en le voyant comme le début d’une démarche plus large.

Je te souhaite de trouver, ici ou ailleurs, des gens qui ont la même problématique, sont dans la même démarche, pour échanger, parce qu'il est toujours plus facile d'avancer à plusieurs...
Irène A
Irène A

Messages : 70
Date d'inscription : 07/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour les zebres Empty Re: Bonjour les zebres

Message par Pouf le Sam 9 Nov 2019 - 14:17

Merci beaucoup pour vos réponses, c'est sans doute une réaction égoïste mais ça me rassure un peu de me dire que d'autres ont traversé ce que je traverse, et mieux encore, qu'il en sont sortis.

Pour ce qui est d'avant mes 15 ans, très honnêtement c'est très flou, on m'a posé la question il y a quelques temps et j'ai réalisé que je pouvais compter mes souvenirs d'enfance sur les doigts de la main. Et que systématiquement c'était quand j'avais fait du mal aux gens. Rien de grave, des petites choses, mais ancrées dans ma mémoire comme si je ne pouvais pas me défaire de la culpabilité, même sur des bêtises anodines. J'ai pris beaucoup de substances peu recommandables dans ma vie et je leur impute le fait d'avoir flouté, voire effacée, ma mémoire d'enfant (peut-être à tord). J'ai l'impression que le cocon de l'amour familial m'a longtemps protégé du monde extérieur et m'a permis de vivre une enfance heureuse, tout ce qu'il y a de plus banal, les cours ne m'intéressaient absolument pas mais je m'en sortais sans trop de problème. C'est vraiment de fait de tourner les yeux sur le monde, de comprendre son fonctionnement, qui a été le déclencheur (à mon humble avis).

Pour ce qui est des livres sur le sujet, j'ai peur de l'effet cocon, si je suis ici c'est bien parce-que ce que je me suis renseigné en lisant quelques écrits sur les zèbres. Mais continuer à creuser le sujet et lire toutes les paraphrases d'auteurs différents c'est le meilleur moyen pour s'enfermer dans une idéologie et perdre le recul nécessaire à la compréhension de soi même (à mon sens). Ce que je leur reproche c'est qu'on y parle toujours des symptômes et non des solutions, ce n'est pas très productif. Mais je me trompe peut-être et si vous avez de bons ouvrages à me conseiller, qui sortent des sentiers battus, je suis preneur.

Mon dernier psychothérapeute m'a parlé de l'association Mensa et je pense franchir le pas et passer le test, après tout ça ne coute pas grand chose. J'ai juste peur, si je rate, d'en ressortir plus mal encore que j'y suis rentré, avec une sensation d'échec une fois de plus. J'ai cru comprendre que les tests WAIS sont bien plus intéressants mais comme je l'ai dit le contact des psys m'a toujours apporté plus de frustration que de réponses donc je préfère éviter dorénavant.

Bref, J'espère que, comme vous le dites, ça me permettra d'en connaître d'avantage sur moi, et peut-être, soyons fous, que ce pourrait être le point de départ d'une démarche positive qui m'aiderait à m'échapper de cet état légumineux.

Merci encore.

Pouf

Messages : 6
Date d'inscription : 09/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour les zebres Empty Re: Bonjour les zebres

Message par Zarbitude le Sam 9 Nov 2019 - 19:53

Nous avons tous une certaine forme d'intelligence et les tests te montreront juste laquelle tu as.
Pas de quoi être frustré, ce sera juste une information à propos de toi que tu pourras utiliser comme bon te semble et si possible de manière bénéfique.
Si tu es tenté par le test Mensa en premier, vas-y en mode détente, c'est mieux Wink
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7523
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour les zebres Empty Re: Bonjour les zebres

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mer 13 Nov 2019 - 21:16

Pouf le cascadeur, que de bons souvenirs Very Happy !
Bienvenue à toi et fais toi la place que tu souhaites, c'est grand ouvert ici Very Happy

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20623
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum