Ennui et alcool

Aller en bas

Ennui et alcool Empty Ennui et alcool

Message par Navy le Lun 4 Nov 2019 - 10:56

Bonjour à tous.

J'ai 26 ans et j'ai découvert que j'étais zèbre très récemment. C'est la première fois que je poste un message sur un forum excusez moi si c'est confus. Voici mon problème : je m'ennuie profondément dans la vie, pourtant je fais des choses, de la musique, de la sophrologie, mais ça ne comble pas mon ennui, surtout dans les conversations avec les gens. J'ai trouvé un "remède" à ça, mais le mot est très mal choisi puisqu'il s'agit de l'alcool. J'ai commencé comme beaucoup de gens vers mes 15 ans avec des amis à faire des soirées très arrosées et j'ai découvert que ça me permettait de débrancher enfin mon cerveau et de passer de bons moments avec les autres gens. Donc je n'ai jamais arrêté. Rien de grave en soi, je suis plutôt drôle et sympa quand j'ai bu même si je dis parfois des choses que je regrette un peu, des bêtises on va dire.. je deviens hypersociable je parle à tout le monde alors qu'en temps normal je suis plutôt solitaire.. Bref finalement je ne sais même pas si c'est vraiment un problème je ne pense pas être alcoolique car j'ai arrêté de boire pendant un mois il n'y a pas si longtemps et je continuais de sortir sans aucun problème, mais pour contrer l'ennui il fallait quand même que je fume un peu sur des joints sinon les soirées me semblaient d'un ennui mortel.. Mais voila je ne pense pas que ce soit super, à mon âge, de se mettre une ou deux caisse par semaine pour pouvoir supporter le quotidien.. Ou peut être que si finalement? Bref, qu'en pensez vous? D'autant qu'il m'arrive d'avoir des black outs de manière fréquente (3 par mois en moyenne)… c'est quand même problématique.. Dieu merci j'ai des "amis" enfin des partenaires de boisson plutôt qui sont bienveillants et donc je n'ai jamais eu de problème type aggression ou quoique ce soit mais ces gens ne seraient pas mes amis s'ils ne buvaient pas, ce sont des hommes de 40 ans ils sont très gentils mais pas forcément très intéressant et surtout ne me tirent pas du tout vers le haut. Je me suis quand même pris une voiture il n'y a pas si longtemps mais aucune séquelles mais ça aurait pu être bien plus grave... J'ai aussi quelques copines filles de mon âge qui ne boivent pas excessivement mais généralement leurs conversations m'ennuient même si je les aime beaucoup.

Je viens de finir mon master 2 de droit, les études ont toujours été extrêmement faciles pour moi, je travaille très peu et ça fonctionne, donc clairement ça m'ennuie aussi je n'y consacre pas beaucoup de temps enfin voila ce n'est pas ma priorité contrairement à tout le monde j'ai l'impression. Je vais chercher un emploi dans une association pour aider les personnes type humanitaire. Espérons que j'en trouve un qui me plaise car j'ai fait un stage récemment et je m'y ennuyais tellement c'était horrible du coup je sortais encore plus car sinon c'était métro boulot dodo et je trouvais vraiment que ça n'avait pas de sens…

Ah et aussi il est sans doute important que vous sachiez pour tout comprendre que je suis allé à l'hp il y a 4 ans après avoir consommé beaucoup de cannabis, depuis je suis plus prudente avec ça.. ils m'avaient diagnostiqué bipolaire mais je ne pense vraiment pas l'être le diagnostique de zèbre me semble beaucoup plus approprié. Désormais je prends des antidépresseurs depuis un an et ça me fait quand même beaucoup de bien, par rapport à tout le reste de ma vie ou cet ennui permanent me rendait vraiment très triste et au fond du trou tout le temps.. La ça va un peu mieux.

Le développement personnel a été d'une grande aide pendant un temps mais maintenant j'ai un peu l'impression d'avoir fait le tour, d'entendre toujours les mêmes phrases qui sont biens mais l'ennui et le découragement de trouver un nouveau mode de vie plus sain et heureuse sont revenus au galop...


Voila en gros je ne sais pas quoi dire d'autre j'espère que vous me direz ce que vous en pensez, peut être des conseils ou si vous êtes dans la même situation… Merci de m'avoir lu en tout cas et bon courage à vous dans vos vies de zébrés Wink

Navy

Messages : 6
Date d'inscription : 03/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Invité le Lun 4 Nov 2019 - 11:12

Salut Navy Smile

Et bien ... comme ça en première intention je te dirais que l'alcool n'est pas une solution et peut même devenir un problème donc prudence Smile ... je me souviens de ce que ça fait de devenir sociable..tout est si simple en effet quand on a bu... mais finir la tête au dessus de la cuvette c'est pas top..les black out je ne connais pas..ou alors j'ai oublié Smile

deuxième chose à te dire... sans être alarmiste je te dirais dans un premier temps de faire attention si tu as des contacts en MP suite à ton post .. il n'y a pas que des gens bien sur les forums et celui ci ne doit pas être bien différent.

Le développement personnel ..je ne pratique pas à proprement parler mai sil ne me semble pas que ça soit une chose dont on peut avoir fait le tour ... ça n'est que mon impression.. il me semble que c'est une "hygiène " de vie.

Bon courage à toi et bienvenue Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Navy le Lun 4 Nov 2019 - 11:23

Salut Biper Smile

Merci beaucoup pour ta réponse rapide Smile

Pour ce qui est du développement personnel tu as raison et il faudrait que je m'y remette, mais c'est vrai que mon attraction pour cette hygiène de vie m'est un peu passée car je lisais beaucoup de livres ou écoutais des podcasts et désormais j'ai l'impression d'entendre et lire toujours un peu les mêmes choses, "il faut s'aimer soi même" etc et c'est ce que je voulais dire par en avoir fait le tour…

Pour ton conseils quant aux MP merci beaucoup tu as raison je vais être prudente Wink

Navy

Messages : 6
Date d'inscription : 03/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Invité le Lun 4 Nov 2019 - 11:34

oui c'est un peu ce que je me disais concernant ton propos "faire le tour" , je pense aussi qu'il y a un moment ou il faut appliquer plutôt qu'étudier Smile

s'aimer c'est la base et c'est déjà parfois complexe d'y arriver et long.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Hirondelle78 le Lun 4 Nov 2019 - 11:50

L'alcool désinhibe et si ça te permet de te lâcher, c'est pour laisser apparaître un toi libéré de tout un tas d’inhibitions et de sentiments refoulés. Certains ont l'alcool mauvais... et vont sortir des horreurs sous l'emprise de l'alcool.
Si tu as l'alcool "gai", c'est que tu as en toi une belle énergie refoulée, une joie de vivre probablement masquée par ta dépression, inhibée par tes angoisses.

Tu dis que ta vie n'a pas de sens, qu'elle est d'un ennui mortel, qu'est ce que tu entends par là ?
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3980
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Navy le Lun 4 Nov 2019 - 12:20

Bonjour Hirondelle Smile

ça me touche ce que tu dis sur l'énergie refoulée par ma dépression et mes angoisses… ça sonne juste. C'est vrai que j'ai aussi un côté un peu parano donc toujours extrêmement peur que les autres me jugent, de ce qu'ils vont penser de moi… Donc quand je suis sobre je suis dans un contrôle de ce que je vais dire ou faire, je veux tout le temps aller dans le sens des autres pour qu'ils m'aiment finalement…

Quand je dis que la vie n'a pas de sens, j'espère que ça changera en travaillant dans une association humanitaire, que ça donnera ce sens que je recherche. Parce que ce que je veux dire par la c'est qu'une vie ou on doit se lever tous les matins pour faire son taf, et rentrer manger regarder des séries ça me semble complètement dénué de sens, insensé au sens propre du terme…

Et pour l'ennui souvent je trouve les conversations futiles, je n'ai pas les mêmes intérêts que les gens… et je crois que je me lasse aussi. Mes activités comme la musique au début je trouvais ça super mais au bout de quelques séances j'y vais comme à une obligation, enfin j'aime bien mais bon c'est pas transcendant du tout quoi…

Et sinon en gros soit quand je sors la plupart du temps je vais boire, soit je suis chez moi et c'est pareil ça va un temps mais au bout d'un moment bah.. je m'ennuie j'ai envie de me vider la tête je tourne en rond avec mes pensées… donc je finis par ressortir et reboire en gros c'est comme ça tous les 4 jours à peu près… je sais que je devrais peut être faire d'autres choses comme aller au cinéma mais je me dis que c'est comme voir un film chez moi et mes amis n'ont pas envie il y a des habitudes… et j'insiste sur le côté j'ai envie de me débrancher le cerveau de temps en temps

Navy

Messages : 6
Date d'inscription : 03/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Hirondelle78 le Lun 4 Nov 2019 - 13:17

Je pense comprendre ce que tu veux dire. Boire (sans excès) me permet aussi de lâcher prise et je vois que j'ai encore une sacrée énergie en moi Laughing quand je ne l'utilise pas pour ruminer des pensées négatives et limitantes.
L'humanitaire, je crains que tu sois déçue si tu attends de ça que ça donne un sens à ton existence.
ça peut être aussi très ingrat en matière de reconnaissance et de sens. Vaut mieux être bien dans sa tête pour s'y lancer.
Chercher à sauver les autres pour se sauver soi-même, j'aurais un peu peur que ça produise l'effet inverse, perso.
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3980
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Clive le Lun 4 Nov 2019 - 13:26

Hello,

pas facile tout cela.
C'est bien évidemment à toi de trouver ce qui fait sens à ta vie. L'alcool permet effectivement de calmer les pensées du cerveau. Il peut aussi servir de "substitut" à un manque d'amour, d'attention, de reconnaissance.
Mais il est d'autant plus compliqué de le "supprimer" de sa vie, si on ne la "remplit" pas d'autre chose.

Pour le développement personnel, il ne faut pas le lire, ou le savoir. Il faut le "vivre". Pratiquer, soi-même. La méditation, la cohérence cardiaque, peuvent te permettre de gérer autrement tes pensées. Il ne s'agit à aucun moment d'arrêter de penser, mais juste de prendre du recul par rapport au flot continu de pensées, les laisser passer, couler, comme si on en était simplement spectateur. Une "méditation" active, physique, comme le yoga ou le taï chi chuan sont également très positifs pour ça, tout en ayant un effet sur le corps. De façon globale, être en mouvement aide à gérer ses pensées autrement : marcher, courir... de façon régulière, dans l'idéal dans un cadre naturel (forêt, bord de fleuve ou rivière, lac, montagne...).

Trouver un sens peut aussi se concrétiser dans un cadre spirituel, voire religieux, à voir si ça matche avec tes propres croyances.
Clive
Clive

Messages : 2594
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Madame Picodon le Lun 4 Nov 2019 - 13:39

Hello
L'alcool est un fléau, malheureusement très deshinibant

Point positif déjà tu en es conscient. C'est deja super je trouve.

Va voir ton médecin. Fais toi aider. C'est une spirale infernale et c'est très dur d'en sortir.... 
J'ai. Subi l'alcoolisme d'un géniteur pendant plus de 10 ans. 
Fais toi aider... 

Y a des groupes d'aide. Les AA. c'est pas si mal,  ça permet d'évacuer la souffrance dans un groupe de parole et l'avantage c'est que c'est gratuit... alors que le petit c'est payant et non remboursé par la sécu.

Pour le développement personnel ça fait des années que je cherche à lâcher prise sans succès. Clive  m'avait dit en septembre que quand je ne chercherai plus je trouverai sur le coup je n'avais pas compris.
C'est un cheminement qui est long il m'aura fallu presque 3 ans à arriver à lâcher prise. Aujourd'hui je suis réceptif pour la relaxation,  ce qui n'était pas le cas il y a 3 mois.
 cela fait son chemin dans ma tête.


 le fait que tu te pose des questions et que tu sois conscient de ton problème d'alcool.... C'est positif.

Par contre pour la nuit en société franchement si tu trouves la solution je suis là parce que je crois qu'on est beaucoup à avoir ce genre de problème...

Bon courage
Madame Picodon
Madame Picodon

Messages : 1624
Date d'inscription : 28/03/2019
Age : 42
Localisation : Ici ou là où partout et nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par RonaldMcDonald le Lun 4 Nov 2019 - 14:51

Hirondelle78 a écrit:(.../...)Certains ont l'alcool mauvais... et vont sortir des horreurs sous l'emprise de l'alcool. (.../...)

ça, c'est moi(et en plus, je suis violent). C'est une des raisons(pas la seule) pour laquelle je ne bois quasiment pas, et jamais plus d'un verre par 24 heures(je suis toujours en dessous des 10 verres par an - j'ai même fait des années à zéro).

Après, mon arrière grand-père, qui a survécu à la première guerre mondiale(dans les troupes de choc) et à je ne sais plus quelle campagne après(le Maroc, peut-être? mon père ne se rappelle plus) sans une égratignure n'a pas pu faire face à la cirrhose du foie. Dans la famille, on est tous assez prudents avec ça, c'est une histoire qui nous a tous marqués. Invincible face aux balles, incapable face au vin.

Bon, j'ai une autre drogue, le jeu vidéo. Pas assez pour risquer ma vie professionnelle, mais j'y passe bien trop de temps. Pour la même raison dont vous parlez : j'ai du mal à remplir certains aspects de ma vie. J'adorerais faire des projets au long cours, mais ils nécessiteraient du temps et surtout la certitude de ne pas être interrompu pendant plusieurs heures. Ni madame ni fiston ne se sentent concernés, et je SAIS que je vais être interrompu. Alors je me lance dans des jeux ou les interruptions sont faciles à gérer, genre les jeux de gestion. Ca permet de remplir les blancs, et d'être toujours prêt à repartir dans la seconde quand madame hurle "il faut sortir les poubelles" ou que le petit vient me voir en disant "ga ga ga ga ga ga ga ga gé ga" et en faisant de grands gestes pour m'expliquer son problème.

Je n'ai pas de solution, au final. J'échappe à l'alcool, mais j'ai le même problème à remplir ma vie avec des choses un peu constructives(ne serait-ce que constructives pour moi, je ne parle même pas d'être utile).
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 870
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Zorglub_33 le Lun 4 Nov 2019 - 16:34

Bonjour Navy,
Il y a beaucoup à dire, sur ce que tu écris, alors je vais faire beaucoup de réponses  Laughing

Navy a écrit: J'ai trouvé un "remède" à ça, mais le mot est très mal choisi puisqu'il s'agit de l'alcool. J'ai commencé comme beaucoup de gens vers mes 15 ans avec des amis à faire des soirées très arrosées et j'ai découvert que ça me permettait de débrancher enfin mon cerveau et de passer de bons moments avec les autres gens. Donc je n'ai jamais arrêté. Rien de grave en soi

Comment te dire ? J'ai dépassé la cinquantaine, donc un peu d'expérience et, surtout, un regard un peu affuté sur ce et ceux qui m'entourent. Non, l'alcool n'est pas "rien de grave en soi" dès lors qu'on se met à en consommer de façon régulière, pour pallier à une situation/besoin/manque/...  L'alcool c'est de la merde, c'est dangereux, et d'autant plus qu'on le mélange, comme tu le fais, à une consommation de médicaments. D'ailleurs, tu le constates toi-même : accident de voiture (et si tu avais blessé ou tué quelqu'un ?), black-outs fréquents (il va comment ton cerveau ?)

Dieu merci j'ai des "amis" enfin des partenaires de boisson plutôt qui sont bienveillants et donc je n'ai jamais eu de problème type aggression ou quoique ce soit mais ces gens ne seraient pas mes amis s'ils ne buvaient pas, ce sont des hommes de 40 ans ils sont très gentils mais pas forcément très intéressant et surtout ne me tirent pas du tout vers le haut.
Bienveillants. Mais bien sûr. Résumons, tu es une fille de 26 ans qui picole avec des mecs de 40 mais tout se passe bien. "Jusque là tout va bien" comme on dit. Es-tu sûre de vouloir prolonger l'expérience ? Que dirais-tu à ta meilleure amie/petite sœur si elle te racontait la même chose ?

Ah et aussi il est sans doute important que vous sachiez pour tout comprendre que je suis allé à l'hp il y a 4 ans après avoir consommé beaucoup de cannabis, depuis je suis plus prudente avec ça.. ils m'avaient diagnostiqué bipolaire mais je ne pense vraiment pas l'être le diagnostique de zèbre me semble beaucoup plus approprié. Désormais je prends des antidépresseurs depuis un an et ça me fait quand même beaucoup de bien, par rapport à tout le reste de ma vie ou cet ennui permanent me rendait vraiment très triste et au fond du trou tout le temps.. La ça va un peu mieux.
Non, tu n'es pas allée à l'hp après avoir consommé beaucoup de cannabis. Tu es allée à l'hp parce que ta consommation excessive de cannabis a dû entraîner un état qui a nécessité une hospitalisation. Ce n'est pas tout à fait, voire pas du tout, la même chose. Et l'équipe médicale qui t'a reçue a émis un diagnostic à partir d'un certain nombre d'éléments, observation de ton état, analyse de ce que tu leur as dit. Cela mérite que tu regardes d'un peu plus près ce diagnostic, notamment au regard de l'état dépressif dont tu sembles souffrir.

Le développement personnel a été d'une grande aide pendant un temps mais maintenant j'ai un peu l'impression d'avoir fait le tour, d'entendre toujours les mêmes phrases.
Là je te rejoins, le développement personnel ça tourne un peu en rond. Je t'invite toutefois à t'intéresser au bouddhisme, non comme religion mais comme philosophie, ainsi qu'au yoga, qui me parait être la mise en pratique physique de ce qu'on peut lire en matière de développement personnel.


Voila en gros je ne sais pas quoi dire d'autre j'espère que vous me direz ce que vous en pensez, peut être des conseils ou si vous êtes dans la même situation… Merci de m'avoir lu en tout cas et bon courage à vous dans vos vies de zébrés Wink

Quand j'étais enfant, si je m'ennuyais ma mère me sortait une phrase péremptoire : "si tu t'ennuies, prends un livre. On ne s'ennuie jamais avec un livre !". C'était une génération où s'ennuyer était un défaut. De fait, j'ai toujours beaucoup lu, et nourri mes périodes d'ennui de rêveries de fantasmagories nourries de mes lectures.

Quelques conseils, en vrac : l'alcool, c'est vraiment mauvais, débarrasse-t-en d'autant que ça perturbe certainement ton état psychique. Ton état psychique, justement, sur lequel ce serait bien que tu fasses un point. S'ennuyer, c'est normal, tout le monde s'ennuie un peu, a fortiori les zèbres dont le cerveau a besoin d'avoir toujours quelque chose à moudre, mais l'ennui tel que tu le décris semble être plus une dépression plus ou moins larvée qu'un réel ennui à proprement parler. Psychiatre, psychologue, à toi de trouver quel est le professionnel qui pourra te permettre d'y voir plus clair en toi.

Puisque tu as posté ce message ici, c'est que tu as conscience que quelque chose ne va pas, et c'est un bon début. A mon tour donc de te souhaiter bon courage. En ce qui me concerne je prends la vie comme une expérience géante, faite de bonnes et de mauvaises expériences, et j'essaie de faire en sorte qu'il y en ait plus de bonnes que de mauvaises - et je fais en sorte de me préserver des mauvaises dans lesquelles je pourrais moi-même me fourrer. Bon courage, et surtout sois bienveillante envers toi-même !

Zorglub_33

Messages : 156
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Navy le Lun 4 Nov 2019 - 18:07

Ok, merci pour vos réponses.. Zorglubb c'est un peu lourd à encaisser mais je comprends, merci de ta franchise.


Je prends vos conseils en compte et vais m'intéresser de plus près à tout ça (bouddhisme, yoga..) et en parler à mon médecin.

Ah et je précise que l'accident c'est moi en tant que piéton qui me suit pris la voiture, je ne conduis jamais.

Navy

Messages : 6
Date d'inscription : 03/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Clive le Lun 4 Nov 2019 - 19:31

Navy, et les autres,

Je pense que ça a été dit ici très clairement. Je ne voulais pas aborder ce point, à dessein.
L'alcool est une drogue dure. Violente, puissante, très addictive. Elle est en vente libre à tous les coins de rue, par un truchement culturel qui ne nous honore pas du tout.
Mais, comme tu le dis Navy, tu as déjà été hospitalisée pour surconsommation de cannabis. Si tu as pu avoir un comportement addictif à ce point avec le cannabis, l'avoir avec l'alcool... quelque part, le mécanisme est le même.

Je ne voulais pas aborder cela parce que pour moi la "culpabilité" n'est pas un bon ressort, et encore moins dans le cadre d'addictions (car au lieu de la diminuer, au contraire, il alimente cette addiction).

Je pense que tu as un début de prise de conscience de ce que tu vis. Je pense que tu as envie de t'en sortir, de passer à autre chose. Je ne suis pas du tout, mais du tout, un spécialiste en addiction, donc ce que je dis est à prendre avec des pincettes. Peut-être (sûrement ?) que le volet alcool demande une prise en charge, et c'est une prise en charge qui est possible (et si je dis pas de bêtises, gratuite, ou remboursée), que ce soit dans les cercles de paroles anonymes, ou dans des hôpitaux spécialisés en addiction, par exemple.

Maintenant, te battre "contre" ne rapporte rien si tu ne te bas pas "pour". Pour ce en quoi tu crois. Pour ce que tu veux construire. Pour ce qui te plait dans la vie. Pour ce qui te suscite des bonnes émotions, des bonnes vibes. Pour ce qui te pousse à te transcender. Pour ce qui te fait te lever chaque matin. Pour ce qui te fait regarder, ton histoire personnelle et familiale, et te dire "j'ai ma propre voie, mon propre chemin, et je laisserai personne le tracer à ma place."

Le bouddhisme est autant une philosophie qu'une religion, ça ne te parlera pas forcément. Le yoga devrait plutôt être appelé "les yogas", tellement il y en a de différents, différentes écoles, différents courants, et chaque prof aussi fait les choses à sa sauce. Si c'est une voie qui t'inspire quelque chose, mais qu'un cours se passe mal, que le feeling n'y est pas avec l'intervenant, ou dans la nature des enseignements, n'hésite pas à changer de crémerie.
Clive
Clive

Messages : 2594
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par zebrisse le Lun 4 Nov 2019 - 20:00

Salut Navy,

Les groupes AA ont été mentionnés dans la discussion, je te recommenderais également de les tester ... c'est fou ce qu'on peut y apprendre de choses, apprendre à se connaitre soi même, et partager ses expériences avec d'autres, mieux connaitre la relation qu'on a avec la substance, etc ... (et en plus ca t'occupera un peu ... c'est déja ça de pris sur l'ennui)

Sinon, je partage avec toi le point commun de m'ennuyer fréquemment aussi. A tel point que j'ai recherché diverses solutions, et dans ce processus, je suis tombé sur le livre The power of boredom, de Mark Hawkins. Ca n'a pas résolu mon problème, mais ca m'a permis d'avancer en comprenant mieux certaines choses.

Enfin, le bouddhisme t'a été suggéré pour donner un sens à ta vie. Je ne peux que confirmer ce conseil !!
zebrisse
zebrisse

Messages : 82
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 40
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Navy le Lun 4 Nov 2019 - 21:54

Merci Clive et zebrisse je trouve vos messages très bienveillants et c'est agréable de pouvoir parler de cela quelque part sans se sentir jugée. J'ai pris rendez-vous avec un centre spécialisé en addiction pour la semaine prochaine. Super un livre qui parle de l'ennui c'est vraiment une bonne chose pour moi Smile

J'aimerais beaucoup mieux connaître le bouddhisme, l'aspect religion n'est pas un frein pour moi.. Des conseils pour commencer à en apprendre plus à ce sujet ?

Navy

Messages : 6
Date d'inscription : 03/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Clive le Lun 4 Nov 2019 - 22:07

Alors...

le bouddhisme a cette particularité qu'il tient autant de la philosophie de vie que de la religion. Il n'y a pas de divinité, il n'y a pas de texte sacré. Cela dit, c'est à double tranchant, car pas un message unique, mais quand on connait les dérives des dogmes...

Es-tu proche d'une grande ville ? Il y a peut-être des pagodes pas loin de chez toi.

Sinon peut-être des ouvrages sur le sujet ? Comme le Moine et le Philosophe de Mathieu Ricard ?
Clive
Clive

Messages : 2594
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Navy le Lun 4 Nov 2019 - 22:53

Oui je suis près d'une grande ville! ça marche je vais me renseigner! Comme tu dis je pense que c'est bien de se battre "pour" et ma recherche de sens passe par là..

C'est pas très facile à vivre ce soir mais grâce à vous je pense que j'ai eu une révélation.. Alors maintenant je me dis ok j'essaie de pas paniquer et prendre les choses en main pour que ça aille dans le bon sens.. Je vais faire ce qu'il faut..

Navy

Messages : 6
Date d'inscription : 03/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par zebrisse le Lun 4 Nov 2019 - 23:08

Navy a écrit:J'aimerais beaucoup mieux connaître le bouddhisme, l'aspect religion n'est pas un  frein pour moi.. Des conseils pour commencer à en apprendre plus à ce sujet ?

Volontiers !
Perso je recommenderai pour commencer le livre Comment transformer votre vie, de Guéshé Kelsang Gyatso.
Il est disponible en ebook gratuit sur le site https://commenttransformervotrevie.org
Il existe aussi en format papier aux éditions Tharpa.
C'est une présentation de la voie bouddhiste Mahayana : les principaux concepts du bouddhisme sont présentés progressivement, et c'est facile à lire.
C'est un bon début pour se familiariser avec le bouddhisme.
Si ensuite ça te donne envie d'approfondir, il te faudra voir (et tester ?) ce qui existe comme centres près de chez toi ...
zebrisse
zebrisse

Messages : 82
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 40
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Thalestra le Lun 4 Nov 2019 - 23:10

Coucou Navy
J’ai juste un truc qui me vient à l’esprit. Je m’ennuie beaucoup comme toi et je comble cet ennui aussi mais par des trucs plus sains : sport, travaux etc.
J’ai surtout appris à arrêter de me fuir (l’ennui, c’est aussi la peur d’être confronté à soi): quand j’ai (enfin) un moment où je n’ai rien à faire, je médite. Au début c’est flippant car on a peur du vide, puis on apprivoise le vide, donc l’ennui car on oblige le cerveau à arrêter de tourner dans le vide : l’ennui ce n’est jamais que le cerveau qui tourne à vide au lieu d’accepter de s’arrêter quand il n’a plus rien à penser. Quand on ne pense pas, on ne s’ennuie pas. Ça peut être une piste.
Thalestra
Thalestra

Messages : 1047
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 44
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par siamois93 le Lun 4 Nov 2019 - 23:13

L'alcool c'est aussi surtout du sucre. Je veux dire par là qu'en plus des spécificités de l'alcool, on retrouve et on peut aussi traiter en partie cette addiction comme un problème de diabète et «alimentation trop sucrée».
siamois93
siamois93

Messages : 6893
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par oncho le Lun 4 Nov 2019 - 23:39

bonjour Navy,

je ne répéterai pas ce qui a déjà été dit et que je partage complètement. Mais je crois que tu savais déjà tout ça.

Au-delà des conseils qui t'ont été donnés, pourquoi n'essaierais tu pas de rencontrer d'autres zèbres ou HPI ?

Il y a, puisque tu es visiblement dans une ville universitaire, peut être des IRL du forum dans ta ville.
Tu peux peut être aussi essayer de rentrer dans des associations (type Mensa).
Cela te permettrait de rencontrer des gens qui ont des points communs avec toi, au moins sur le fonctionnement, et qui a priori sont bienveillants. Et surtout de te constituer un réseau pour, de fil en aiguille, rencontrer encore d'autres personnes qui t'intéresseront.

Oncho
oncho
oncho

Messages : 80
Date d'inscription : 12/05/2019
Age : 44
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Zorglub_33 le Mar 5 Nov 2019 - 10:06

Navy a écrit:Ok, merci pour vos réponses.. Zorglubb c'est un peu lourd à encaisser mais je comprends, merci de ta franchise.
C'est un de mes points d'amélioration, une communication moins abrupte, je ne désespère pas d'y arriver. Tu vois, nous avons tous nos failles !

Ah et je précise que l'accident c'est moi en tant que piéton qui me suit pris la voiture, je ne conduis jamais.
Tu m'en vois rassurée :-)

Zorglub_33

Messages : 156
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Ennui et alcool Empty Re: Ennui et alcool

Message par Thalestra le Mar 5 Nov 2019 - 13:33

Il y a quelques bourrins ici, dont moi en tête de classement, mais c’est toujours bienveillant ! 😊
(No offense Zorglub: je parle pour moi)
Thalestra
Thalestra

Messages : 1047
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 44
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum