utiliser le test d'entrée à Mensa comme détection de sa douance

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: utiliser le test d'entrée à Mensa comme détection de sa douance

Message par kooper le Mer 29 Aoû 2012 - 18:43

D'accord avec Sense !

Ananke :
Ananke a écrit:

Faux positifs chez Mensa, je n'en sais rien. Je n'ai jamais connu de Mensan qui allait après coup passer un WAIS. Pense t-on que le test Mensa suffit pour savoir et puis basta ? Certainement.


Ayant passé et réussit le tests Mensa écrit d'abord, j'ai eu un doute.
J'ai donc fini quand même par passer le WAIS IV qui m'a confirmé le fait d'être HP.

Donc j'ai les deux confirmations... mais je doute toujours ^^ !

kooper
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 164
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: utiliser le test d'entrée à Mensa comme détection de sa douance

Message par nikoku74 le Jeu 30 Aoû 2012 - 9:03

pour moi Mensa est une comunauté fermée qui n'a pas de recul, ça sent le sectarisme. Tu as 130 ouf, tu as 129 t'es à la porte...j'aime pas les gens qui ne s'ouvrent pas au monde, qui sont protectionnistes donc je n'y irai pas.

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: utiliser le test d'entrée à Mensa comme détection de sa douance

Message par The Broken Vow le Jeu 30 Aoû 2012 - 11:20

tramber a écrit:voila, j'espère que mon avis vous aura été constructif.

J'attends vos témoignages ou commentaires, avec curiosité

Amicalement
Tramb

Je trouve ton initiative excellente. Effectivement, en attendant d'avoir le budget pour les tests psy je pense passer le test Mensa. Mais bon, ce n'est pas non plus une priorité pour moi (non, je ne suis pas un procrastinateur anonyme, non non non).

Je pense que le test est fiable (puisqu'il est officiellement accessible aux 2%) et que le seul inconvénient est l'absence d'analyse. Tu dis "% mais pas de QI", ceci il y a aussi le QE, etc. Bref, pour les gens pressés qui veulent juste savoir s'ils en sont plutôt que ce qu'ils sont, c'est parfait.

Tu soulignes bien que ce n'est pas l'idéal pour quelqu'un en situation de crise, mais imaginons le résultat d'un "échec" aux tests psys pour une personne qui souffre et a trouvé comme seule explication cohérente à son mal-être sa possible douance. L'avantage de Mensa, c'est que tu peux te représenter pour une somme modique, et donc te rassurer en te disant "je reviendrai". Je suppose qu'il est possible de repasser le WAIS, mais vu le budget, bonjour les dégâts pour celui qui misait tout là-dessus... : "Je suis bizarre, mal dans ma peau...et même pas surdoué!" Le pronostic vital pourrait en être engagé.

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: utiliser le test d'entrée à Mensa comme détection de sa douance

Message par Sense le Ven 31 Aoû 2012 - 13:32

Le test de douance le plus simple qui existe est aussi celui auquel on pense le moins.

Allez à une rencontre ZC, découvrir un nouvel endroit, parlez, discutez.
Si en rentrant chez vous:

1/ Vous êtes rentré (bcp) plus tard que prévu
2/ Vous avez bizarrement et perdu moins d’énergie qu'en sortant d'habitude (!!??)
3/ Vous avez réussi à suivre les conversations sans avoir envie de partir en courant au bout de 2 minutes.

Alors: vous avez de très très très fortes chances d'être un Z.

Sense
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 268
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: utiliser le test d'entrée à Mensa comme détection de sa douance

Message par The Broken Vow le Ven 31 Aoû 2012 - 16:39

Sense a écrit:Allez à une rencontre ZC, découvrir un nouvel endroit, parlez, discutez.
Si en rentrant chez vous:

1/ Vous êtes rentré (bcp) plus tard que prévu
2/ Vous avez bizarrement et perdu moins d’énergie qu'en sortant d'habitude (!!??)
3/ Vous avez réussi à suivre les conversations sans avoir envie de partir en courant au bout de 2 minutes.

Alors: vous avez de très très très fortes chances d'être un Z.

Si on va à une soirée ZC et que l'on trouve que c'est une soirée normale, que doit-on en déduire ?

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: utiliser le test d'entrée à Mensa comme détection de sa douance

Message par Lesarbresenroberouge le Ven 31 Aoû 2012 - 18:24

qu'on a déja des amis surdoués

Lesarbresenroberouge
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 133
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 28
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: utiliser le test d'entrée à Mensa comme détection de sa douance

Message par Invité le Ven 31 Aoû 2012 - 19:41

@The Broken Vow:

a priori, il y a encore moins cher que Mensa (gratuit), spécialement indiqué pour les procrastinateurs bien que je sois septique, il y aurait le JCTI (avec la même prudence que le test de mensa) dont on parle sur un autre sujet: discutions sur le JCTI.

donc en annoncé corréler par des asso hqi ou thqi, il y aurait:
le cnfse ( plutôt hardcore, il ne score qu'a partir des 2 dernier percentiles)
et le JCTI

Donc, a mon sens un score bas n'est pas une infirmation ( principalement non verbaux) et (ca m'arrache la bouche de le dire ^^) un score "haut" indique une (probable) douance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: utiliser le test d'entrée à Mensa comme détection de sa douance

Message par kooper le Ven 31 Aoû 2012 - 20:42

Lesarbresenroberouge a écrit:qu'on a déja des amis surdoués
cheers

kooper
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 164
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: utiliser le test d'entrée à Mensa comme détection de sa douance

Message par leverbal le Mar 3 Fév 2015 - 2:28

Merci beaucoup pour ce topic, qui m'a apporté des éclairages sur quelques petites choses qui me travaillent depuis bien longtemps...

J'ai passé le test Mensa il y a presque 20 ans, quand j'avais 16 ans... poussé par ma mère (qui voulait passer des tests par procuration pour la faire courte).
J'avais fait le pré-test sur Minitel quelques semaines avant (je me souviens encore du logo qui se charge en 3h, trop bieeeeen !), et j'avais trouvé de fortes similarités, en terme de raisonnements de suites logiques, entre ce pré-test et les tests domino et l'autre logico-mathématique que j'ai passé ensuite (je ne me souviens plus vraiment s'il s'agissait de "matrice" ou d'autre chose, le grand âge, désolé...).
Du coup j'avais eu l'impression que ces 2 sous-tests étaient un peu bidonnés, comme si, ayant passé le pré-test, j'avais déjà eu des éléments pour y répondre plus facilement.

A côté de ça, il y avait le fameux test verbal, et là, du haut de mes 16 ans, je m'en étais trouvé fort marri !

Comme je ne savais pas vraiment comment était faite l'analyse par la psy de l'asso par la suite, je m'étais tout de suite fait à l'idée que mes résultats seraient tellement mauvais au test verbal que je ne serai pas admis.
Et puis le courrier de la psy arrive, indiquant que c'est bon, ça passe, mais avec une petite note manuscrite particulièrement peu délicate indiquant que mes résultats moins bons au test verbal étaient normaux compte-tenu de mon âge.
Et avec mon esprit d'ado parano, il ne m'en a pas fallu plus pour trouver un ver dans le fruit. Est-ce que ça voulait dire que j'avais eu une admission au rabais ? Pourquoi est-ce que cette psy me parle de mon âge si le test est le même pour tout le monde ? Pourquoi cette asso accepte de faire passer le même test à des personnes de 16 ans (donc dans une période de leur vie où la gestion des examens peut être particulièrement compliquée) ou de 60 ans ? Comment croire qu'une personne de 16 ans et une personne de 60 ans sont sur un même pied d'égalité pour un test verbal qui tient compte du vocabulaire connu (sans parler de connaissances en terme de raisonnements mathématiques ou autres, en fait c'est du même ordre d'idée) ?

Ma mère m'a évidemment payé mon adhésion (elle était tellement...) et je l'ai pris comme un club de correspondants (avec des étrangers... du bocal), sans plus. Jusqu'au jour où j'ai quitté ma province pour Paris, et où je me suis frotté à quelques mensans. La majorité de ceux que j'ai rencontré (exceptée LA jeune qui avait adhéré à la même époque sur Paris) n'avaient pas vraiment les mêmes centres d'intérêt que moi (j'avais en général 10 ans de moins que les plus jeunes), et je me suis senti particulièrement nul en allant à l'une de leur soirée Ludo-jeu-ne-sais-quoi. J'ai écrit un certain nombre de textes à l'humour douteux dans leur bulletin de liaison mensuel, qui n'ont suscité l'intérêt de personne, et puis à 21 ans j'ai arrêté les frais.

Pendant tout le temps que j'étais adhérent, j'ai eu l'impression qu'une espèce de malédiction planait sur ma tête : mes camarades de lycée ont commencé à me montrer du doigt en me traitant de génie (en plus j'avais pas de lampe), j'ai complètement décroché la Physique/Chimie juste après avoir été admis (et j'ai du me taper des cours privés dans une boite privée... mais avec ma prof de lycée comme prof !!!), en terminal j'ai décroché les maths, jusqu'à ce que le prof de math fasse le psy de service pour faire sauter mon inhibition (beaucoup plus efficace que les cours privés d'ailleurs), et en math sup/math spé, je me suis retrouvé cancre, à copier sur les autres et choper des notes négatives (sauf quand il s'agissait de trouver des solutions originales dans un devoir surveillé de physique où là bizarrement j'ai eu la meilleure note de la classe...).

En fait, avec le recul, tout ce que m'a apporté Mensa, en tant qu'ado mal dégrossi, a été de me focaliser (et me mettre la pression !) sur un aspect de ma personnalité (mes performances en logique, alors que j'ai toujours préféré la littérature) au détriment d'autres, même si bien sûr l'environnement familial n'y a pas été de main morte non plus (je me souviens encore du bond de ma mère quand je lui ai sorti que la douance pouvait AUSSI être un handicap !). Le simple fait de recevoir tous les mois un truc qui te rappelle que tu as passé un test de QI et blablabli et blablabla, c'est quelque chose qui m'a pas mal conditionné et qui me fait dire aujourd'hui que Mensa ne devrait PAS accepter de mineurs autrement que sur dossier, établi depuis longtemps, et encore.

Voilà, il est tard, j'en oublie, je voulais juste apporter ma petite pierre concernant les tests pour les jeunes. Même si ça a sans doute évolué depuis, je ne me suis pas renseigné.
Je signale que je n'ai aucune rancune personnelle contre Mensa en tant que tel, d'ailleurs je viens de re-cotiser cette année, et c'est grâce à ça que j'ai découvert ZC, CQFD !

leverbal
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 36
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: utiliser le test d'entrée à Mensa comme détection de sa douance

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum