Un nouveau zèbre potentiel ... ?

Aller en bas

Un nouveau zèbre potentiel ... ? Empty Un nouveau zèbre potentiel ... ?

Message par Cofal le Jeu 10 Oct 2019 - 21:38

Bonjour à tous,

Je découvre aujourd'hui ce forum grâce à un lien sur un énième article parlant du sujet HPI. Sujet sur lequel je me renseigne de plus en plus. Mais on va peut-être commencer par le commencement...

J'ai eu un enfance assez simple, sans réelle difficulté, parents mariés et jamais divorcés, ainé d'une fratrie mais aussi de tous mes cousins. Enfance durant laquelle la famille prenait une place très importante, origines italiennes obligent ^^
Ma scolarité s'est passée sans accroc, bon élève de manière générale, surtout dans les matières qui m'intéressaient. Scolarité qui s'est terminée avec l'obtention d'un diplôme d'ingénieur. On m'a souvent fait remarquer que j'avais des facilités, j'avais rarement besoin de réviser, sauf lorsque je n'avais pas été attentif en cours.

Je commence ma vie professionnelle dans une grande entreprise internationale dans laquelle je travaille toujours et dans laquelle je me sens bien. J'ai la possibilité de changer de poste tous les 3/4 ans ce qui me permet de découvrir et apprendre des nouvelles technologies.

Côté amour, je rencontre ma femme à l'âge de 20 ans, nous faisons 2 filles, je me mets au bricolage avec l'aide de beau papa et je construis une grande maison avec piscine, grand jardin ... Nos revenus nous permettent de voyager 1 à 2 fois par an sans compter les voyages professionnels qui me permettent aussi de découvrir d'autres horizons.

Bref, on peut dire que c'était la belle vie, en apparence...
Malgré nos 17 ans de vie commune et quelques périodes plus ou moins compliquées, j'avais toujours l'impression de l'aimer, j'avais l'impression qu'elle aussi. Il m'arrivait souvent de me questionner sur mon couple : est-ce bien la vie que je souhaite, est-ce que je suis épanoui avec elle ... Des questions vite balayées car pour moi, à ce moment là, je pensais que l'engagement du mariage devait être plus fort que les difficultés que l'on pouvait rencontrer. J'ai également fait de nombreux sacrifices pour cette vie de famille "rêvée" : des week-ends et des vacances à terminer les travaux de la maison, des astreintes prises au travail pour financer le tout et surtout ce qui m'a fait le plus de mal, accepter un éloignement de mes parents et ma soeur car la relation entre eux et ma femme s'était détériorée. Je pense que c'est à partir de ce moment là que j'ai commencé à me réfugier dans les jeux de rôle en ligne 2 à 3 soirs par semaine. Une façon, je pense pour moi, d'éviter de réfléchir à tout cela. Inéluctablement cela a eu un impact sur mon couple ...

Je découvre un jour, brutalement, que ma femme dialogue de manière secrète avec un collègue de travail. J'ai eu à ce moment là, l'impression que tous les liquides de mon corps se mettaient à bouillir, rien à voir avec de la colère mais plutôt un sentiment très fort de trahison. Mais comme souvent, c'est quelque chose que je garde en moi et qui transparait peu... Malgré les 6 mois de tentatives vaines à essayer de recoller les morceaux, 20 kg de perdus, des nuits de 2 à 3 heures, des milliers de cigarettes parties en fumée, ma femme (je peux dire ex maintenant) décide d'entamer une procédure de divorce. C'était il y 2 ans.

Une nouvelle vie commence pour moi. J'arrive, non sans efforts, à obtenir une garde alternée de la part de mon ex. Je découvre mon rôle de père que j'avais mis de côté pendant toutes ces années et je me rends compte aussi que les valeurs transmises à mes filles de 11 et 8 ans ne correspondent pas à celle que j'aurais aimé : altruisme, bienveillance, famille ...

Assez rapidement je rencontre une personne avec qui tout va très vite. On a des discussions bien plus intéressantes et plus profondes que toutes celles que j'ai pu avoir auparavant. On parle beaucoup de psychologie, en partie car elle a vécu de nombreuses années avec un PN mais aussi car elle s'intéresse beaucoup aux sciences cognitives et tout ce qui a trait à la pédagogie. Elle m'aide beaucoup à gérer les interactions très intrusives de mon ex mais également mon "nouveau" rôle de père.

J'apprends assez rapidement que différents professionnels lui ont dit qu'elle était HPI mais qu'elle n'avait jamais passé de test. Elle me dit qu'elle pense que je le suis aussi. Malgré mes "facilités", j'ai du mal à la croire. Elle semble bien plus intelligente que moi sur bien des points et cela ne correspond pas à l'image que je me faisais du surdoué. C'est à ce moment là que je commence à me documenter sur le sujet. Je ne me reconnais pas dans la majorité des descriptions : hyperesthésie, ascenseur émotionnel ... même si le livre "Les philo-cognitifs" apporte un éclaircissement plus nuancé sur le sujet.

En parallèle, mais pour une autre raison, je décide de prendre rdv chez une psychologue que l'on m'a conseillé, une première pour moi. J'espère qu'elle pourra m'aider à gérer les situations souvent houleuses avec la plus grande de mes filles mais aussi celles avec ma nouvelle compagne qui deviennent plus difficiles. Les deux étant souvent liées ...
Il s'avère que cette psychologue est spécialisée, entre autres, dans les personnes HPI. Bref, les rdvs se suivent et m'aident à mieux me comprendre et à avancer. Puis un jour, environ 3 mois après mon premier rdv, presque en fin de séance, la psy me dit que je suis probablement HPI caméléon ! Sur le coup je n'ai quasiment aucune réaction et notre conversation continue jusqu'à la fin de la séance. Le rdv suivant est dans 2 mois, nos vacances estivales sont décalées.

Pas mal de questionnements après cette annonce et les quelques informations glanées sur le sujet : pourquoi ma psy en est arrivée à cette hypothèse? Si c'est le cas en quoi je m'adapte plus que les autres ? qui suis-je vraiment ? Suis-je capable de gober une mouche en plein vol ?

Bref, voilà où j'en suis aujourd'hui. Ma situation amoureuse s'est bien détériorée pour ne pas dire terminée mais je ne suis pas à un retournement de situation prêt qui est assez courant dans ma relation actuelle. Ma psy me conseille de faire un test pour dissiper mes doutes. De mon côté j'essaie d'en apprendre plus sur la douance, ce qui m'a amené sur ce forum ...

Si vous avez lu jusqu'ici, merci

Cofal

Messages : 14
Date d'inscription : 10/10/2019
Localisation : Près de Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau zèbre potentiel ... ? Empty Re: Un nouveau zèbre potentiel ... ?

Message par Ardel le Ven 11 Oct 2019 - 22:06

Salut Cofal, bienvenue ! cheers

Une vie bien remplie, jusque là sans trop se poser de questions sur la douance ... je ne sais pas si ça te sera utile, mais c'est un domaine intéressant à explorer Smile (et des gens tout aussi intéressants et sympathiques gravitent autour).

Pas d'inquiétude si tu ne te reconnais pas dans les nombreux traits (hypersensibilité, difficultés variées ...) qui sont décrits dans certains bouquins, qui concernent plutôt la patientèle moyenne des auteur(e)s que l'ensemble des HPI. Si tu veux avoir le coeur net sur un possible HP, suivre le conseil de ta psy et passer le test pour qu'elle puisse te livrer un avis motivé (par ce test, mais aussi ce qu'elle sait de toi par ailleurs) est certainement la meilleure solution. Si tu te reconnais dans les descriptions que tu lis et que tu en tires des outils qui te sont bénéfiques, ce n'est peut-être pas nécessaire ... à toi de voir Smile

En tous cas, tu trouveras ici de quoi lire et papoter sur le sujet.

Bons échanges, bonnes rencontres !
Ardel
Ardel

Messages : 4922
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 31
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau zèbre potentiel ... ? Empty Re: Un nouveau zèbre potentiel ... ?

Message par Cofal le Lun 14 Oct 2019 - 10:50

Merci
C'est exactement le chemin que je suis en train de suivre : Explorer le domaine de la douance, rencontrer et discuter avec des personnes qui connaissent le sujet et essayer de me convaincre que passer le test sera une étape nécessaire pour dissiper mes doutes et répondre à certaines de mes questions

Cofal

Messages : 14
Date d'inscription : 10/10/2019
Localisation : Près de Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum