Ainsi me voici cyclothymique ?

Aller en bas

Ainsi me voici cyclothymique ?  Empty Ainsi me voici cyclothymique ?

Message par K.Kelvin le Mer 9 Oct 2019 - 18:11

Bonsoir,

J'ai perdu beaucoup de temps à traiter mes angoisses, car j'ai longtemps rangé ces dernières dans le spectre de la précocité en pensant que le temps me donnerait des clés d'adaptations.

Depuis, le temps je l'ai pris, j'ai beaucoup avancé, progressé, au point d'atteindre des moments d'échanges, de vie que je ne pensais pouvoir être capable d'atteindre.

J'avais longtemps interprété mes anxiétés et mes phases de dépressions comme résultantes d'une insatisfaction à atteindre une forme d'intégration et d'épanouissement.

Problème : Alors que j'ai commencé à devenir de plus en plus à l'aise, épanoui, mes angoisses ont laissé place ces deux dernières années à des périodes dépressives très courtes, transitoires, me vidant complètement de mon énergie, me rendant irritable, prostré, insatisfait, apathique.

Ces phases n'ont en général pas de cause apparente n'y de facteurs déclenchants, elles apparaissent aléatoirement et me coupent transitoirement du plaisir que j'avais à construire un projet, à partir un week-end voir des amis, à créer, sortir, vivre.

Face à ces difficultés, j'ai vu une psychologue dans un CMP qui m’a rassuré dans un premier temps en me disant que ces crises étaient probablement la cause d'un trop-plein d'anxiété en moi, je l'ai cru (étant un éternel anxieux).

Puis arrive le rendez-vous la semaine dernière avec une psychiatre, qui au regard de mon dossier, de ces phases de dépression très courtes, de mes ressentis m'annonce que je suis très probablement sujet à un trouble de l'humeur.

Beaucoup de questions se bousculent en moi depuis quelques jours, et je suis pour ainsi dire un peu perdu.

J'ai pris connaissance des deux types de bipolarité et je ne me reconnais ni dans le type 1, ni dans le type 2, je n'ai pas de phases maniaques très exacerbées, je ne me sens pas particulièrement dépassé par une euphorie ou une exaltation à n'en plus dormir la nuit. En revanche, le terme de 'cyclothymie' a beaucoup attiré mon attention, et dans ce cas précis je me reconnais pratiquement dans toutes les descriptions de cyclothymiques.

Par votre expérience, votre avis, savez-vous s’il existe une prévalence à la cyclothymie chez les zèbres ? Si vous êtes cyclothymiques comment gérez-vous ces phases dépressives aléatoires ? Est-il possible de diagnostiquer quelqu'un sur un premier rendez-vous ?

La psychiatre m'a prescrit un neuroleptique, Abilify ... Est-ce adapté, nécessaire dans le cas d'une humeur cyclothymique ? (Je dois admettre que ces médicaments m'effraient un peu).

Je vous remercie déjà pour votre clairvoyance ! Je suis preneur de votre expérience, de votre parcours de diagnostic pour m'y retrouver un peu.

merci Wink
K.Kelvin
K.Kelvin

Messages : 3
Date d'inscription : 09/10/2019
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi me voici cyclothymique ?  Empty Re: Ainsi me voici cyclothymique ?

Message par Sélène-Nyx le Mer 9 Oct 2019 - 19:01

Qqu'un en avait parler sur ce fil: http://www.zebrascrossing.net/t38143-tendances-cyclothymiques-et-diagnostic

Si ça peut t'aider ….
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2668
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum