Salut, je me présente enfin.

Aller en bas

Salut, je me présente enfin. Empty Salut, je me présente enfin.

Message par la_caille le Dim 29 Sep 2019 - 16:47

Bonjour,

Moi c'est la caille. J'aime le café et les nénufars. alien J'aimerais bien être l'auteur de ma propre vie. C'est difficile pour moi d'accepter mes errances, mes erreurs passées, de faire face à mes démons, en somme. Un psy m'avait parlé de déni. Je résiste, voilà tout. Je ne vous connais pas, et c'est un peu drôle à admettre, mais c'est la vie ^^.

Je dois apprendre à faire face à la réalité. Cette fameuse réalité qui est plus tangible que mes rêves. Voilà, j'ai peur de continuer. Sad

A+

La réalité est une fiction écrite par de très mauvais auteurs. La vérité, c'est que nous sommes tous des auteurs. La majorité des gens ont été conditionnés à croire que la réalité n'était pas la fiction qu'elle est. Alors ils se confortent à un rôle de soutien, croyant ainsi à tort qu'en faisant ça, qu'ils n'étaient pas fous. Mieux vaut être fou que d'être une coquerelle.
la_caille
la_caille

Messages : 5
Date d'inscription : 18/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Salut, je me présente enfin. Empty Re: Salut, je me présente enfin.

Message par Zarbitude le Dim 29 Sep 2019 - 18:00

Salut et bienvenue.
Moi aussi j'aime bien le café. Les nénuphars aussi mais j'les mettrais pas en tête même s'ils sont assez spectaculaires.
Rhaaa, il y a tellement de choses spectaculaires!
Bah, tu es l'auteur de tes errances, de tes erreurs ( les démons je sais pas ce que c'est ou alors je les appelle mes peurs ) c'est déjà ça LOL

Après, faut pas tout mélanger. Y'a les choses tangibles et puis les autres.
J'aime bien les deux Very Happy
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7682
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Salut, je me présente enfin. Empty Re: Salut, je me présente enfin.

Message par la_caille le Lun 30 Sep 2019 - 0:31

Merci ^^ farao

Ah oui, les nénuphars, mais en tête ça restera toujours le café. Du café au nénufars, j'ai jamais gouté à ça. hihi

Tellement de choses spectaculaires. Et avec l'âge, elles peuvent atteindre un sens et une profondeur insoupçonnée.
Pour les démons, c'est la part ombrageuse en nous. Ne dit-on pas qu'il y a du bon et du mauvais dans chaque personne? Pété de rire

Et puis, il y a ce texte, dont je connais le sens profond Perplexe Huh Idée

Nous devons éliminer les mauvais auteurs de la réalité.

Un auteur est toute personne qui crée quelque chose. Un auteur peut être un artiste si l'objet de la création est une oeuvre d'art. Une oeuvre d'art peut être admiré, ou ignorée. Ce qui distingue un auteur de la réalité d'un artiste, c'est qu'un auteur de la réalité a besoin d'imposer aux autres ses créations.

Toute création implique qu'on peut la percevoir. Les perceptions font émerger des sensations, des sentiments et des émotions. Quand on se prend au jeu des ressentis face à la perception, on peut momentanément fuir la réalité pour embarquer dans le rêve. On dit des rêves qu'ils ne sont pas réels. Les rêves ne sont pas réel dans le sens où ce qui est créé dans le rêve n'est que le fruit privé de son observateur. Mais lorsque l'observateur s'enfonce trop profondément dans son rêve, il risque de ne plus pouvoir retrouver la réalité.

Et si la réalité n'était qu'un rêve?

Distinguer la réalité du rêve implique de pouvoir percevoir la réalité sans se laisser influencer par les émotions, les sentiments et les sensations. En ce sens, la réalité ne serait que la perception pure. Mais une perception pure est incompatible avec la prise de décisions. Car chaque décision impose un changement, et que chaque décision sur la réalité change en retour la réalité pour faire percevoir de nouvelles choses, on peut entendre que les émotions, les sentiments et les sensations sont un prérequis nécessaire pour pouvoir prendre des décisions. Donc, la réalité aura nécessairement une part de fiction, une part de rêve. Cette part de rêve ne sera pas la même pour chacun des individus qui composent la réalité. On peut alors dire que la réalité et le rêve sont les deux pôles de l'expérience humaine, et chacun se promène entre ces deux pôles.

Pour l'humain, le rêve est nécessaire à la réalité, tout comme la réalité est nécessaire au rêve.

Puisque l'expérience humaine se situe toujours entre le rêve et la réalité, les décisions humaines changent aussi bien la réalité, que le rêve. C'est alors impossible de décider que telle chose n'est que rêve, et telle autre, que réalité. Tous les humains, sans exception, sont alors des auteurs. Si pour la majorité des gens, le rêve n'est que fiction, ça n'empêche pas certains humains de créer ces fictions. Puisque qu'une fiction n'est qu'un objet d'art, et que pour être un objet d'art il faut exister dans la réalité, les artistes sont donc des auteurs de la réalité.

L'autorité d'un artiste ne s'étends qu'à sa fiction.

Un auteur de la réalité va devoir imposer sa création aux autres. Cette imposition se fait par l'influence. Quand l'imposition est imposé par d'autres moyens, on dit des rêveurs qu'ils sont en plein cauchemar. Un cauchemar est un rêve duquel on veut s'évader. Mais si on veut fuir un cauchemar, qui n'est rien d'autre qu'un rêve, et un rêve n'est rien d'autre que la fuite de la réalité, on doit d'abord réaliser que le rêve et la réalité ne sont que les deux pôles de l'expérience humaine. L'expérience humaine passe nécessairement par l'acceptation que nous sommes tous et toutes autorisés à être les auteurs de la réalité.

Les mauvais auteurs de la réalité.

Il y a de bons artistes, et de mauvais artistes. On dit de l'art que c'est subjectif. Ce qui peut passer pour un mauvais art pour les uns, peut être très apprécié par d'autres. Un auteur de la réalité va imposer son art aux autres. On pourrait dire que lorsque quelqu'un est obligé de percevoir quelque chose qu'il n'aime pas, qu'il est en plein cauchemar. Il y a donc de bons auteurs de la réalité, et de mauvais auteurs de la réalité.

Ce qui distingue un bon auteur de la réalité, c'est sa capacité à enrichir l'expérience humaine. Un mauvais auteur de la réalité va appauvrir les rêves des autres. Mais puisque le rêve est un pôle, et la réalité un autre pôle, une personne qui verra ses rêves appauvris verra aussi sa réalité appauvrie. L'expérience humaine de cette personne finira par devenir un enfer : elle ne pourra plus fuir quoi que ce soit.

Un très mauvais auteur de la réalité va appauvrir les rêves et la réalité des autres, au profit de sa propre réalité, de son propre rêve. Mais puisque le rêve n'est que le fruit privé de son observateur, la réalité finira aussi par être privée. Ce genre d'auteur de la réalité sera alors tout puissant dans son rêve, qui sera aussi sa réalité. Mais pour être un auteur de la réalité, il faut pouvoir imposer sa création aux autres. Mais s'il n'y a plus personne à qui imposer sa création, le rêve de ce très mauvais auteur va s'appauvrir indéfiniment. Ce très mauvais auteur va alors être en plein cauchemar, puis en enfer, et personne ne pourra plus lui imposer quoi que ce soit. Cet auteur devra alors accepter d'avoir creusé sa propre tombe. Il ne pourra plus décider de quoi que ce soit. Il n'y aura donc que perception pure, et cet auteur aura disparu.

On peut alors dire que les très mauvais auteurs veulent tout faire disparaître, car ils sont de très mauvais auteurs, et qu'ils ne peuvent même pas supporter leurs propres créations.

Nous devons alors les aider à soit ne plus être de très mauvais auteurs, ou bien à éviter qu'ils ne récidivent dans leurs très mauvaises créations.

J'aime bien partager des choses. Bises. Un ange
la_caille
la_caille

Messages : 5
Date d'inscription : 18/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Salut, je me présente enfin. Empty Re: Salut, je me présente enfin.

Message par Zarbitude le Lun 30 Sep 2019 - 8:19

Hééé, merci pour les bises Very Happy
Il y a des passages du texte que j'aime bcp comme celui-ci: Mais puisque le rêve est un pôle, et la réalité un autre pôle, une personne qui verra ses rêves appauvris verra aussi sa réalité appauvrie.

J'aime la dualité dont chaque élément nous mène à son contraire. Ca permet de tout expérimenter.

J'aime bien décortiquer mes rêves. Et toi ?
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7682
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Salut, je me présente enfin. Empty Re: Salut, je me présente enfin.

Message par la_caille le Lun 30 Sep 2019 - 9:16

J'évite d'analyser mes rêves. Un rêve se produit, c'est assez pour moi.
Mais parfois je suis nostalgique de certains rêves. Parfois, c'est presqu'un deuil.
Quand je me réveille, des fois c'est comme si je quittais une vie pour rentrer dans une autre vie.

Je n'ai presque jamais fait de cauchemars. Je crois que c'est un bon signe Smile
la_caille
la_caille

Messages : 5
Date d'inscription : 18/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Salut, je me présente enfin. Empty Re: Salut, je me présente enfin.

Message par Zarbitude le Lun 30 Sep 2019 - 9:42

Oui, je le crois aussi puisque je n'en fais pour ainsi dire jamais et que les choses vont bien aussi dans la vie diurne.
Et je te donne raison lorsque tu dis que le rêve, s'il se produit, c'est déjà merveilleux.
Malgré tout je ne peux m'empêcher d'y chercher un sens.
J'aime bien, qu'est-ce que tu veux ? LOL
Depuis que j'ai lu Jung, je suis accro à mes rêves.
Cette nuit j'en ai fait un où je me fâchais avec une doctoresse. Je vois à peu près ce que mon inconscient tente de me dire mais je vais encore laisser un peu agir ce rêve en moi, je sens qu'il ne m'a pas encore délivré l'entièreté de son message Wink
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7682
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Salut, je me présente enfin. Empty Re: Salut, je me présente enfin.

Message par Clive le Lun 30 Sep 2019 - 9:52

Hello,

Bienvenue ici.
Schopenhauer pensait qu'il n'existait pas réellement "une vérité" ou "une réalité" absolue qui s'imposait à nous tous...

J'dis ça, j'dis rien.

Bonne journée !
Clive
Clive

Messages : 2826
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Salut, je me présente enfin. Empty Re: Salut, je me présente enfin.

Message par la_caille le Lun 30 Sep 2019 - 10:59

Zarbitude a écrit:J'aime la dualité dont chaque élément nous mène à son contraire. Ca permet de tout expérimenter.

Pour la dualité qui permet de tout expérimenter, hé bien, c'est pire que tu ne le penses, ou bien exactement comme tu pensais.
Un autre texte ^^

On dit que les contraires s'attirent. Mais cela est faux...

Les contraires s'attirent dans le sens où le prédateur se cherche une proie. Si la proie est tétanisée de peur, elle sera paralysée. L'Amour et l'ego, c'est ça: un prédateur, l'ego, cherche l'Amour. Il mange l'Amour pour croître davantage. L'humain perd son appréciation personnelle, et celle des autres. C'est comme ça que l'ego se reproduit.

L'ego et l'Amour dans un même humain c'est une situation instable. On peut bien sûr domestiquer son ego. Mais puisque l'ego a toujours besoin de se nourrir, il capturera de l'Amour des autres humains pour se maintenir. L'humain qui vit bien avec son ego, même s'il a de l'amour pour les autres, va quand même causer du tort, même si c'est involontaire.

L'ego n'est pas naturel à l'Homme.

L'humain peut très bien se passer de l'ego. Mais l'ego a absolument besoin d'amour. Quand l'ego disparaît, l'amour revient. Quand quelqu'un apprends l'humilité, c'est une partie de son ego qui disparaît, alors l'amour peut revenir. Ce certain sentiment de tranquillité qui vient de l'humilité, ça vient vraiment de l'ego qui fait place à l'amour.

L'ego est à l'origine de la compétition.



La compétition est la réflexion dans notre monde du principe de l'ego. L'humanité a le potentiel de vivre ensemble en harmonie avec la nature et les animaux. Ce potentiel était autrefois réalisé, car il n'y avait pas d'ego. L'ego est apparu, et depuis ce temps il y a une guerre éternelle entre l'Amour et l'ego. L'Amour vient quand l'ego rétrécit. Quand il n'y aura plus d'Amour, il n'y aura plus d'ego non plus, puisque l'ego a besoin d'Amour pour croître. S'il n'y a plus d'ego, l'Amour reviendra. Mais sa manière de s'exprimer sera très différente de ce que nous connaissons actuellement. L'ego ne peut pas créer l'Amour. L'Amour par contre, engendre d'avantage d'Amour : C'est infini. L'ego est infini dans le sens où il doit consommer de l'amour à l'infini.

Il ne peut pas y avoir d'équilibre entre l'Amour et l'ego.

L'ego a besoin de tout à sa disposition pour consommer autant d'amour qu'il peut. Tandis que l'Amour a besoin de très peu. L'Amour a besoin que d'un médium quelconque pour apparaître.

Tant qu'il y aura de l'ego, l'ego continuera à émerger dans tout et n'importe quoi. On peut dire que c'est une relation d'amour-haine qu'entretient l'ego vis-à-vis de l'Amour. D'un côté l'ego veut toujours plus d'amour, et de l'autre tant qu'il y aura de l'amour l'ego va la consommer. C'est à dire, que l'ego transmute l'amour en ego. L'ego veut de l'amour pour aussitôt la détruire. L'ego n'est pas naturel.

Consommer.

L'ego n'est pas en compétition avec l'Amour. Le mot "compétition" n'est qu'un mot abstrait que nous utilisons ici-bas pour capturer l'image que nous dit nos sens lorsque nous percevons l'émergence de l'ego dans notre environnement. Rappelez-vous: l'Amour a besoin de très peu pour se manifester, mais l'ego a besoin de consommer pour croître. Tant que l'ego pourra entrer en relation avec l'Amour, le mot 'compétition' aura un sens.

Nos gentils politiciens.

Les politiciens sont en compétition les uns les autres, pour être élu, pour diriger. Les lois injustes avantages l'ego. Les lois justes tentent de le contenir. Si l'Amour triomphait, il n'y aurait plus besoin de lois. Pas besoin de lois, donc pas besoin de politiciens.

La politique en Occident ne s'exprime plus par l'amour. Vous vous dites peut-être que s'il y a plus d'amour en politique, alors l'ego de la politique disparaît. Mais c'est pas ça qui se passe. L'ego utilise tout ce qu'il trouve pour croître, tandis que l'Amour a besoin de peu. La vrai raison pourquoi l'amour ne s'exprime plus en politique en Occident, c'est que le terrain politique a perdu son potentiel pour l'amour. Quand l'amour revient en politique, il ne peut plus s'exprimer. Alors les hommes d'Amour se sont désaffilié de la politique. Les personnes qui les remplacent n'ont pas d'affaire à être politiciens. S'ils vont en politique, c'est parce qu'ils y trouvent un intérêt. Tout intérêt est nécessairement relié à la prévisibilité. La prévisibilité implique nécessairement une absence d'imprévisibilité. Or, la seule raison d'être de la prévisibilité est de faire émerger un potentiel de compétition.

La sécurité.



L'Amour n'a pas besoin de sécurité, car s'il n'y avait que de l'amour, il n'y aurait pas de mal. Le mal aussi est un mot abstrait pour l'image de nos perceptions vis-à-vis de l'émergence de l'ego dans notre environnement. L'Amour peut s'exprimer partout. C'est l'ego qui a besoin de sécurité pour pouvoir utiliser tout ce qu'il trouve pour consommer de l'Amour. La sécurité protège le territoire. Le territoire implique la prévisibilité. L'imprévisibilité dans un territoire est relié à l'absence de sécurité. La guerre est toujours un suicide. Le suicide dans la guerre est relié à un sacrifice pour d'autres. Quand la guerre est prévisible, c'est que l'ego a gagné trop de terrain.

On en est là.
la_caille
la_caille

Messages : 5
Date d'inscription : 18/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Salut, je me présente enfin. Empty Re: Salut, je me présente enfin.

Message par Zarbitude le Lun 30 Sep 2019 - 12:33

Très chouette, ce texte.
Mon ego, je l'appelle ma bête.
Un jour, dans un rêve, je l'ai "vu".
Il avait l'aspect d'un homme plaintif. Je l'ai reconnu tout de suite et il m'a émue.
J'ai compris qu'en effet, il avait besoin d'être "nourrit".
Et que s'il ne l'était pas, il se servait sans vergogne.
Mais comme j'ai ressenti de l'amour pour lui, depuis ce temps, il me laisse en paix.
Je dois malgré tout le tenir à l'oeil Very Happy
Parfois, il me joue encore des tours !
Beaucoup de gens pensent qu'il faut le "tuer" mais c'est faux. Il faut juste le reconnaître pour ce qu'il est et alors tout va bcp mieux.
Chaque facette de notre être a son importance et son rôle à jouer.
Comment comprends-tu cette partie du texte : "l'ego n'est pas naturel à l'homme" ?
Moi je le vois comme une partie de moi-même qui me permet de m'incarner comme un être unique, différent dans sa manière de s'incarner mais semblable aux autres, en même temps.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7682
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum