Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Playmo le Ven 23 Sep 2011 - 18:59

Bonjour à tous,

Après une semaine passée à explorer le forum pour mieux vous comprendre, je me décide à ajouter mon grin de sable à vos échanges même si je crois fermement, à bien regarder, ne point avoir de rayures sur mon dos.

Après un parcours universitaire sans faute, je suis avocate d'affaires dans un grand cabinet international... Enfin je l'étais jusqu'à peu. Je viens de me faire virer d'un boulot très bien payé pour avoir trop formulé d'idées hors du cadre. Ne pouvant me satisfaire de la routine qui commençait à s'installer, je voulais bêtement à moi seul révolutionner mon métier et le droit français avec, afin de faire avancer le pays pour qu'il soit plus juste et plus performant pour tous. Mes boss n'ont pas apprécié le grabuge... Bref je me suis laissée emporter par mon coté idéaliste, après être allée au bout de quatre ans de recherche (publications, conférence) en parallèle de mon métier (fusions acquisitions et restructurations en tous genres). J'ai très mal vécue cette "rupture" - je reste persuadée que mes boss auraient pu s'adapter à moi, et que j'aurais pu être en même temps utile d'un point de vue mercantile.

Une zèbre de mon entourage (dont j'ignorais le caractère zébré jusqu'alors), assistant à la scène, m'a récemment demandé si je n'étais pas moi aussi zèbre vu mon besoin de toujours apprendre. J'avais délà lu le fameux livre qui vous vaut ce surnom mais à bien y réfléchir, et surtout depuis que je dévore vos posts, je pense que nom, malgré quelques ressemblances qui peuvent jeter le trouble... (et ce même si cela aurait été chouette d'expliquer plein de choses en moi en mettant le nom HP dessus)

Aussi je prends la plume, tout d'abord pour vous remercier pour ces échanges si riches. Ils m'ont poussée dans retranchements, à m'interroger sur mes différences, sur mes similitudes avec les non zèbres et
même les zèbres. Bref grâce à vous j'ai plus ouvert les yeux sur qui je suis que durant trois ans de psychanalyse. Vous m'obligez à remettre en cause l'idée que je mettais fait qu'après tout si on est vraiment intelligent, on doit être la personne la plus populaire auprès des autres. J'avais vraiment tort même si j'ai pas d'excuses comme vous pour ne pas y arriver. À mon modeste degré, je dois accepter l'idée que je suis
différente aussi.

Comme vous, les "small talks" me fatiguent, mais ne me rendent pas anxieuses pour autant. Je ne sens pas
le besoin d'échanger des mots avec la boulangère, j'ai mis trois ans avant d'entamer une bribe de conversation avec mon coiffeur (même si je reste une des rares clientes à venir avec son boulot chez le coiffeur pour maxmimiser mon temps)- je le fais plus par culpabilité qu'autre chose - je ne veux pas passer pour quelqu'un d'associal mais en même temps .... Paradoxe ... Jusqu'à présent, j'enviais les personnes qui ont ce don car je vois ce que ça apporte de bien aux autres non zèbres et j'aime faire plaisir aux gens.
J'ai une vie sociale assez remplie mais je souffre de ne pas pouvoir parfois être aussi légère que mes semblables... Vous appelez cela superficielle.... Je les envie car ces gens là ont l'air plus heureux que moi dans la vie... Je n'ai aucune ami/ami qui me soit très très proche (même si encore une fois j'ai des amis) et j'ai bcp de mal questions relations amoureuses.... J'ai dû mal à exprimer mes sentiments, d'une manière que je
n'explique pas - avant tout un manque de confiance qui paraît insurmontable.

Je préfère en général la compagnie des étrangers (à défaut de pouvoir repérer des zèbres) car je me sens plus libre... Je me sens moins obligée de suivre les codes sociaux français... Je n'explique pas vraiment cela, bref je suis tout simplement plus chaleureuse avec un étranger que mes semblables.

Par contre, Je ne suis pas zèbre, car je ne crois pas penser selon un mode en arborescence. Je réfléchis certes mais je ne crois pas si vite. Je me suis certes intéressée à des choses un peu bizarre quand j'étais jeune (la bourse à 13 ans, la guerre froide à 16 ans) - mais je n'ai pas l'impression d'avoir trente six mille passions,
pleins de choses ne m'intéressent pas. Je suis sensible, j'ai des grands principes mais mon amie qui s'avère être zèbre me paraît plus sensible que moi. Je peux enchainer des périodes de travail intense et des
moments de vide absolue, je suis aussi très tentée par la procastination... Mais à vous lire, je me crois différente de vous, même si j'ai l'impression de vous comprendre,plus que quelqu'un de la norme.

Je serais ravie d'échanger davantage avec vous si vous le voulez bien - je suis sure qu'en éduquant un peu mieux les non zèbres - on devrait améliorer le sort de bcp d'entre vous (j'entends ceux qui souffrent le plus de leur situation particulièrement au travail) - reste à savoir comment améliorer cette éducation. Je comprends que jusqu'alors les journalistes n'ont pas été top... Désolée pour ce post très long, j'espère ne pas vous avoir
trop saoulé. Au plaisir de vous lire.



Playmo
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 23/09/2011
Age : 36
Localisation : Entre deux mondes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Luc le Ven 23 Sep 2011 - 19:55

Oh, quelle jolie collection de symptômes Very Happy

Les zèbres étant très loin d'être tous identiques, je pense que ton originalité, et tes particularités, enrichiront le troupeau. Et donc, je te souhaite la bienvenue !

Luc
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3959
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 58
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par ♥ Kiss Jong-il ♥ le Ven 23 Sep 2011 - 20:02




(Un nombre non négligeable de "zèbres", avérés, y compris THQI++, admettent avec embarras ne PAS comprendre cette histoire de pensée arborescente. Ont-il, comme je le suppose pour moi, un manque de recul assez logique sur leur mode de pensée, ou bien l'expression est-elle définitivement "impropre", je l'ignore ! Simplement, il ne faut pas trop faire de ce critère l'alpha et l'oméga de l'auto-diagnostic sinon, on se plante !)


♥ Kiss Jong-il ♥
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 943
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Sabina le Ven 23 Sep 2011 - 20:51

très jolie présentation! bienvenue et bon courage pour ta recherche d' un nouvel emploi!!

Sabina
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Mélanie le Ven 23 Sep 2011 - 21:47

Quoi qu'il en soit, tu es la bienvenue ici en espérant que tu y trouves ce que tu ne cherches pas. Wink
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
[Mode guide "ON"]

Le petit guide pratique du membre fraîchement arrivé


Les guides : Qu'est-ce que c'est?
Les guides sont là pour, comme leur nom l'indique, "guider" les membres du forum et assurer le lien entre l'utilisateur et l'administrateur/la modération.
Ses membres sont reconnaissables à la couleur verte de leur pseudo.
Ils participent à l'animation et la bonne ambiance du forum.
Ils peuvent renseigner quant aux manipulations techniques relatives aux posts: comment mettre une image, un spoiler, etc..
Ils sont également disponibles pour des usages diplomatiques visant à résoudre des problème concernant le flood, le trollisme, le manque de respect, etc...
Ils ne peuvent pas bannir les membres mais préviennent la modération en cas d'excès et de non-respect des règles de vie du forum.
Ils peuvent également améliorer la lisibilité du forum en déplaçant un sujet, fusionnant, supprimant, etc... mais pas sans l'accord des auteurs des sujets en question.
Une version complète de la Charte des Guides est désormais disponible dans le Mode d'Emploi du Forum:
http://www.zebrascrossing.net/t2392-mode-d-emploi-du-forum

La modération : Comment ça marche?
Le rôle de la modération est de veiller au respect du bon fonctionnement du forum de manière générale.
Ses membres sont reconnaissables à la couleur bleu foncée de leur pseudo.
Ils veillent au grain quant au manque de respect, publicité, trollisme (membre qui est là pour mettre le souc d'une manière ou d'une autre et dont les interventions n'apportent rien au forum et lui sont au contraire nuisibles), flood (nombre excessif de messages d'un ou plusieurs membres sur un sujet donné mais qui n'ont aucun rapport avec celui-ci ou n'apportent rien à la discussion en cours), procès d'intention, etc...
Ils ont autorité de bannir temporairement un membre pour les raisons évoquées ci dessus et peuvent le bannir définitivement si le conseil de la modération le juge nécessaire.
Ils améliorent également au quotidien la lisibilité du forum en fusionnant des posts dont le thème est le même, effaçant des doublons, réparer des erreurs de post, supprimer ou bloquer une file si nécessaire, etc...
Pour plus d'informations concernant la modération (la contacter, etc..) voir le lien ci-dessous vers le mode d'emploi du forum:
http://www.zebrascrossing.net/t2392-mode-d-emploi-du-forum

Les sujets utiles avant de poster
Ils sont disponibles dans la partie "Présentations" en haut de page en Post-It ....
- Mode d'emploi du forum :
http://www.zebrascrossing.net/t2392-mode-d-emploi-du-forum
- Pour éviter les doublons, ou demander de l'aide dans vos recherches de topics :
http://www.zebrascrossing.net/t2184-etes-vous-certains-qu-un-sujet-n-est-pas-deja-cree-sur-le-sujet-cherchez-d-abord-et-demandez-ici
- Pour une vue d'ensemble des différentes thématiques du forum :
http://www.zebrascrossing.net/t1562-petit-sommaire-non-exhaustif-du-forum
- Pour rester vigilant quant aux dangers des forums et d'internet:
http://www.zebrascrossing.net/t1481-ouverture-d-esprit-et-vigilance
- Vocabulaire utile :
Un sujet présentant un lexique non exhaustif des termes couramment employés sur le forum ("flood", "troll", "spoiler", etc..) est actuellement en préparation et sera bientôt disponible dans la partie "Mode d'Emploi du Forum".
[Mode guide "OFF"]

Mélanie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 36
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par audrey27 le Ven 23 Sep 2011 - 22:54

Playmo a écrit: Comme vous, les "small talks" me fatiguent, mais ne me rendent pas anxieuses pour autant. Je ne sens pas
le besoin d'échanger des mots avec la boulangère, j'ai mis trois ans avant d'entamer une bribe de conversation avec mon coiffeur (même si je reste une des rares clientes à venir avec son boulot chez le coiffeur pour maxmimiser mon temps) (...)
Je préfère en général la compagnie des étrangers (à défaut de pouvoir repérer des zèbres) car je me sens plus libre... Je me sens moins obligée de suivre les codes sociaux français... Je n'explique pas vraiment cela, bref je suis tout simplement plus chaleureuse avec un étranger que mes semblables.

Je partage complètement ces deux ressentis très sociaux. Personnellement, j'ai vécu 3 ans à l'étranger et ce furent les années les plus "libres" de ma vie jusqu'à aujourd'hui. Ce que j'attribuais au début à une différence culturelle et à un ramassis de clichés rendant "la" française sympathique, est en fait un ressenti très personnel du au soulagement de l'absence de comportements sociaux marqués. J'imagine désormais que la plupart des gens en France sont en réalité aussi à l'aise socialement que moi je l'étais à l'étranger. Alors que mon retour en France m'a justement beaucoup stressée, ne serait-ce parce que j'ai l'impression d'être plus sur le qui-vive pour limiter les gaffes...

audrey27
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 31
Localisation : paris / buenos aires

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Invité le Sam 24 Sep 2011 - 7:10

Bonjour et bienvenue! Ta description ressemble à celle d'un zèbre pourtant, passe un test tu verras bien, mieux vaut en avoir le coeur net non? J'ai été testé à 40 ans cette année, cela m'a permis d'avancer, et ma femme, 37 ans, pareillement. Je comprends ton énervement vis à vis tes codes en France, pays archaïque s'il en est et donc invivable pour les zèbres que nous sommes, épris de liberté. Pour nous pas de frontières ni d'esprit, ni de pays. Sur ce bon Week-end.
@micalement.
Eric, zèbre corse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Invité le Sam 24 Sep 2011 - 8:07

Bienvenue à toi. Wink

Tu découvriras tes rayures peu à peu, en parcourant le forum.

Le terme d epensée en arborescence est subjectif, il peut prendre des formes différentes. un jour, on m'avait posé la question en me disant que certains pensaient "en tiroirs" mais cela ne m'avait pas du tout parlé à cette époque, des tiroirs... ^^
Je faisais des arbres de pensées et d'activités. Et c'était encore assez restreint en nombre de thématiques à ce moment, pas ramifié dans des domaines différents.

J'ai peu à peu ré-activé des choses que j'avais laissées de côté avec la vie sérieuse des études supérieures, puis le boulot, le vie de famille. J'avais oublié tout ça, les souvenirs sont revenus en file indienne, tout doucement, parfois en me replongeant justement dans mon passé via journal intime, collecte de documents d'enfance, de créations-dessins stockés dans une boîte, photos...

Nous serons ravis ici, sur ce forum, d'échanger aussi avec toi impressions, idées, débats...


Pour tes idées en lien avec ton travail, rien n'est perdu, cela semble avoir besoin de mijoter, ou de trouver un autre angle de communication, peut-être de mixer plusieurs choses, etc... Les idées des zèbres, souvent novatrices et fulgurantes, sont difficiles à transmettre directement, ou à exprimer et faire entendre. Les zèbres sont les gardiens-phares, ils voient de loin et sont les premiers à voir.
Mais éclairer la mer, au moment où les pêcheurs regardent dans la même direction, ont leurs lunettes sur le nez, et sous condition qu'ils sachent reconnaître ce qu'ils voient. Sans parler qu'ils ont une moins bonne vue de base... Pas simple, mais c'est pourtant ce que nous sommes, des gardiens de phare, et l'on veille à la flamme qui brûle.

sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Playmo le Lun 26 Sep 2011 - 20:45

Merci à tous pour votre accueil. ça fait du bien !

En fait j'ai réussi à retrouver un boulot... plus calme que celui d'avant, c'est à dire juriste d'entreprise... et aujourd'hui était mon premier jour. Pour beaucoup d'anciens avocats, adaptes des nocturnes sur des contrats de 300 pages, cette transition est synonyme de retour vers la vie. Vous apprenez à sortir à 19h30 du boulot... pour d'autres comme moi, cela signifie que vous devez à nouveau à gérer le vide... et cette tête infernale qui n'arrête pas de tourner...

Bref, je suis en quête d'un nouveau sens... Je réfléchis, faut-il reprendre la recherche en même temps que mon job de salarié (mais que dira mon nouveau patron de ces activités?), préparer un concours type ENA...
mais suis-je vraiment fait pour la fonction publique???

Ce soir, ça tourne dans tous les sens...


Playmo
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 23/09/2011
Age : 36
Localisation : Entre deux mondes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Lysange le Mer 28 Sep 2011 - 17:54

Kiss ! a écrit:
(Un nombre non négligeable de "zèbres", avérés, y compris THQI++, admettent avec embarras ne PAS comprendre cette histoire de pensée arborescente. Ont-il, comme je le suppose pour moi, un manque de recul assez logique sur leur mode de pensée, ou bien l'expression est-elle définitivement "impropre", je l'ignore ! Simplement, il ne faut pas trop faire de ce critère l'alpha et l'oméga de l'auto-diagnostic sinon, on se plante !)

Tout à fait d'accord.

Et je pense aussi qu'il est difficile de savoir sans le test. Peut être même plus quand on est zèbre puisque c'est souvent le propre des rayures que de douter...

Bienvenue à toi!

Lysange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 770
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Persona le Mer 28 Sep 2011 - 18:24

Playmo a écrit:
Une zèbre de mon entourage (dont j'ignorais le caractère zébré jusqu'alors), assistant à la scène, m'a récemment demandé si je n'étais pas moi aussi zèbre vu mon besoin de toujours apprendre. J'avais délà lu le fameux livre qui vous vaut ce surnom mais à bien y réfléchir, et surtout depuis que je dévore vos posts, je pense que nom, malgré quelques ressemblances qui peuvent jeter le trouble... (et ce même si cela aurait été chouette d'expliquer plein de choses en moi en mettant le nom HP dessus)

Des noms, des noms ! bounce

Bienvenue à toi
Rêver sa vie, où vivre ses rêves...
La rupture professionnelle que tu as vécue n'est-elle pas un acte manqué, une forme de révolte enthousiaste?
N'y a-t-il pas là une caractéristique N&B ? Une perte de contrôle, ce côté qu'on ne domestique pas ?
La suite sera passionnante !


Long hug

Persona
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 563
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 49
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Invité le Mer 28 Sep 2011 - 20:10

Bonjour, je suis nouvelle ici. Ta présentation me parle beaucoup ... rhaaaa que c'est dur de présenter des idées qui ne seront approuvées et mises en pratique que des mois plus tard !!! moi qui croyais que c'était réservé aux petites asbl avec des conseils d'administration doucement gentils mais qui ne prennent pas leurs responsabilités (tidjûû^, ils ont quand même des gens qui bossent sous eux re-tidjûûû ;-) ... le privé ça n'a pas l'air d'être mieux ;-) J'ai cependant la chance de pouvoir gérer mon temps comme je veux sans (trop) devoir me justifier, sinon, ce serait l'enfer.
Je ne sais pas non plus si je suis zébrée ou pas et si cette fameuse histoire d'arborescence a du sens pour moi (sauf s'il s'agit bien d'une idée qui s'ajoute à une autre qui s'ajoute à une autre qui fait penser à autre chose et me fait dire des choses incongrues soit parceque je suis encore sur le point 2 alors que tout le monde est déjà au point 6 soit parceque je suis à la fin de la feuille alors qu'on a pas encore commencé la réunion ... ;-)
J'ai déjà changé quelque fois de boulots et bien qu'étant dans le "non-marchand", je connais les rentrées à pas d'heure et l'incapacité à gérer "le vide" ... mais depuis que je me pose des questions sur ma (non)zébritude, je me demande : "est-ce gérer le vide ou ne pas pouvoir faire autrement que d'avoir plusieurs activités en même temps pour se sentir vivre ???"
Je ne vais pas raconter ma vie ici, c'est ton post avant tout, mais je serais heureuse de te lire.
Et, comme j'aime beaucoup la phrase utilisée par Mélanie, "que tu y trouves ce que tu ne cherches pas" ... je te souhaites de même ... en espérant qu'elle ne m'en veuille pas ... d'utiliser sa phrase :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Mélanie le Mer 28 Sep 2011 - 20:31

Si, je t'en veux à mort. 2nd degré

Pour moi, le vide c'est l'ennui. L'ennui, c'est la porte ouverte à toutes les ruminations et donc à l'angoisse. Avoir des activités me permet de créer pour faire face à ce sentiment d'inutilité qui bloque mon épanouissement.
Mais pour ça, il faut pouvoir identifier son "vide". Wink

Mélanie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 36
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Invité le Ven 30 Sep 2011 - 19:46

J'ai relu ta présentation (c'est bien organisé de tomber à chaque fois sur le premier message :-) j'aime bien ton "grin de sable", cette idée de petit grincement, aucun sous-entendu ni le moindre jugement là dessous, justement, ça me fait sourire, ça cadre bien avec ce que tu expliques en dessous ... j'aime bien les petits mots qui juste écrits différemment prennent une toute autre tournure, montre une autre face de leur personnalité :-) et toi, ... comment vas-tu ?

@ Mélanie ... ouf Ange j'ai eu chaud ;-)
en fait, je prend tout doucement conscience que je n'ai pas encore investi tout le potentiel que recèle ce vide dans lequel je commence juste à puiser, je dirais, consciemment ... mais on verra demain ... on sait bien qu'en une nuit le monde peut entièrement changer, du tout au pire ;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un non-zèbre qui se sent parfois un brin zèbre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum