Rebondir après tant d'échecs

Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Lun 26 Aoû 2019 - 18:30

.


Dernière édition par Moglerith le Mer 11 Déc 2019 - 9:00, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par RonaldMcDonald le Lun 26 Aoû 2019 - 21:02

oups...

Dure à lire, ton histoire. Je n'ai pas grand chose à dire, si ce n'est que pour s'occuper des autres, il faut d'abord soi-même être en bon état. S'occuper de soi pour pouvoir s'occuperdes autres. Mais je n'ai pas vraiment de piste pour t'orienter plus que ça. Désolé.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 1073
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 44
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par May Lee le Lun 26 Aoû 2019 - 22:24

Salut Moglerith,

Tu décris un parcours épuisant, mais aussi une situation présente plutôt stable non ? Peut-être que tu peux t'autoriser à ne pas travailler et à vraiment t'occuper de toi ?
Par ailleurs mon expérience de la dépression et de l'épuisement, c'est qu'on s'en veut et qu'on a hâte d'aller de l'avant, on peut avoir tendance à se forcer à faire des choses, alors qu'à un certain moment, ça ne marche plus de se forcer. Prendre soin de soi c'est aussi reconnaître des limites, pouvoir dire "non" à une pression sociale qui nous veut toujours actifs. Pour moi en tout cas, je n'ai pu reprendre des forces qu'en donnant à mon corps et mon esprit ce repos là d'abord, sans enrager de ne pas faire ci ou ça, en arrêtant justement de vouloir être forte.

Moglerith a écrit:
Je suis allée dans un CIO le gars a dit que j'avais le profil pour être CPE. Encore un métier pour les autres, où je vais tout donner et me perdre. Et encore me retrouver dans des situations horribles, avec des histoires horribles qui me détruisent.

Peut-être que tu ne sauras ce que tu peux faire qu'après avoir pris soin de toi. Et qu'à ce moment là, en effet, tu reprendras goût à la relation d'aide, parce que tu connais, que tu sauras gérer, et que ça te donneras le sentiment d'être forte et utile aux autres. Ou bien pas du tout, tu trouveras du plaisir dans autre chose. Mais là maintenant, faut-il vraiment trouver ?
May Lee
May Lee

Messages : 837
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par siamois93 le Lun 26 Aoû 2019 - 23:46

La relation d'aide c'est rarement dans les deux sens. Pour pouvoir donner il faut recevoir également, quelles sont donc tes "sources" ?
Tu habites un peu au calme à la campagne ? Pour moi c'est important ce genre de lieu.
siamois93
siamois93

Messages : 8358
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Mar 27 Aoû 2019 - 0:22

siamois93 a écrit:La relation d'aide c'est rarement dans les deux sens. Pour pouvoir donner il faut recevoir également, quelles sont donc tes "sources" ?
Tu habites un peu au calme à la campagne ? Pour moi c'est important ce genre de lieu.

De vraie source je n'en ai pas. Nul part où me ressourcer.
J'habite en plein Paris ou presque au milieu des clopes et des pots d'échappement. Je suis loin d'habiter le pire quartier mais clairement ça ne me correspond pas, c'est un sujet de discorde avec mon conjoint. J'aimerais vraiment partir de la région parisienne. C'est un projet mais à long terme et moi j'en aurais besoin rapidement.

May lee ce que tu écris est très pertinent, je vais y réflechir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par siamois93 le Mar 27 Aoû 2019 - 15:57

Le bruit nocturne me gêne énormément. Parfois je me retrouve dans des lieus où il n'y a pas de bruit la nuit et c'est vraiment reposant. Pouvoir dormir c'est quand même un minimum.
A une époque j'habitais Pantin près du périphérique, j'en suis parti à cause de la pollution essentiellement.
Après j'ai habité à Gagny et c'était bien mieux côté climat, par contre c'était très bruyant. Le RER E fonctionnait très bien, et les bus jusqu'à 1h du matin c'était bien pratique. Quand il y a trop de bruit je pars.
siamois93
siamois93

Messages : 8358
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Mar 27 Aoû 2019 - 17:34

Oui moi aussi le bruit me gêne mais également les odeurs ( j'ai beaucoup souffert de la fumée des voisins, les travaux permanents etc).
J'ai acheté un casque avec réducteur de bruit que j'utilise partout, surtout dans le métro.
Ce monde m'agresse et me tue à petit feu.
Je dors avec des boules quies, je te le conseille pour t'aider à passer de meilleures nuits

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par izo le Mar 27 Aoû 2019 - 17:58

Si le bruit te gêne CPE ne semble pas trop indiqué. Il te faudrait plutôt un boulot au calme non ? Puis généralement on en trouve pas le boulot qui nous convient du premier coup, on tâtonne pas mal avant de trouver le Graal. Faut donc inclure ce tâtonnement dans ton plan et accepter de te tester dans divers environnements. Ensuite faut pas trop se fier aux CIO et autres orienteurs qui n’ont pas tous un pif énorme en la matière. Pour mon cas j’ai repéré très vite (après expérience stages and Cie) les jobs à éviter et donc mettre et brûler ensuite le turbo pour parvenir à mes fins. Bonne route, fais toi confiance sans te la jouer chat noir Smile
izo
izo

Messages : 3476
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par May Lee le Mar 27 Aoû 2019 - 18:01

c'est quoi se la jouer chat noir ?
May Lee
May Lee

Messages : 837
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par izo le Mar 27 Aoû 2019 - 18:12

Je May Lee a écrit:c'est quoi se la jouer chat noir ?
C’est douter de soi, se traiter publiquement comme dans le premier message émis de pauvre c... avec ses dix doigts démunis, c’est craindre de rater le virage à ne regarder que lui et à le rater en effet en fin de compte. Pour ne plus se sentir chat noir que ce soit envers soi même pour commencer, oblige à penser à soi pour soi, sans devoir aux autres. Sans parler de résilience c’est tenter d’avancer par petits bouts à petits pas en acceptant les échecs sans s’en barder à vie. Dans des tous petits objectifs faisables et réalistes dans l'année en se regardant positivement quand même un tant soit peu  Smile. En l’occurrence ici le truc est de trouver un job qui lui fasse uniquement du bien à elle seule enfin afin de lier le travail à un plaisir personnel. C’est pas évident mais si elle se connaît bien elle peut y arriver. Cesser donc de construire les autres pour se bâtir elle. Je vois peut être mal mais c’est mon ressenti.
izo
izo

Messages : 3476
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Mar 27 Aoû 2019 - 18:27

C'est difficile de bien se connaître. Qui peut dire je me connais vraiment? Surtout quand on commence à peine à comprendre qu'on est un HP.
Vraiment je ne pense pas construire les autres pour me bâtir moi. L'aide à l'autre est plutôt comme une continuité de ma vie personnelle dans mon enfance qui m'a fait croire que c'était vers ça que je devais m'orienter parce que" ça je sais faire". C'était insconscient mais maintenant je le vois comme ça. Je n'ai jamais l'impression de construire l'autre ni d'apporter quoi que ce soit. Pas de satisfaction dans ce métier, juste des gens qui souffrent soigné comme soignant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Boabdil Baguera le Mar 27 Aoû 2019 - 18:53

en lisant l'intitulé de ton topic, j'ai pensé qu'il faut que tu achètes une balle rebondissante, et que tu la lances sur des feuilles de papier scotchées un peu partout avec écrit les noms de tes échecs.

Mais en appartement, le risque de casser une lampe est grand.
Boabdil Baguera
Boabdil Baguera

Messages : 800
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Mar 27 Aoû 2019 - 18:55

C'est gentil de m'avoir fait rire Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par izo le Mar 27 Aoû 2019 - 19:38

Moglerith a écrit:C'est difficile de bien se connaître. Qui peut dire je me connais vraiment? Surtout quand on commence à peine à comprendre qu'on est un HP.
Vraiment je ne pense pas construire les autres pour me bâtir moi. L'aide à l'autre est plutôt comme une continuité de ma vie personnelle dans mon enfance qui m'a fait croire que c'était vers ça que je devais m'orienter parce que" ça je sais faire". C'était insconscient mais maintenant je le vois comme ça. Je n'ai jamais l'impression de construire l'autre ni d'apporter quoi que ce soit. Pas de satisfaction dans ce métier, juste des gens qui souffrent soigné comme soignant.
Oui bien vu  ! : c’est ça que tu sais faire. Le tout alors est d’utiliser à ton endroit ce savoir faire inestimable. Quant aux résultats à obtenir dans ces cas quand on aide autrui ils sont rarement rapportés tant parfois ce qui souffrent ont peur, tout à la fois consciemment et inconsciemment, de perdre une fois « guéris » cette aide et appuis précieux.
izo
izo

Messages : 3476
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Mar 27 Aoû 2019 - 20:51

je ne souhaite plus aider les autres pour le moment de façon aussi proche pour le moment. J'aimerais trouver, peut-être, éventuellement, possiblement, un métier dans l'écologie ( aider mais de façon macroscopique)
Voilà je l'ai dit, je sais pas quoi me demandez pas Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Yusaku le Mar 27 Aoû 2019 - 21:13

Je pense qu'il faut distinguer l alimentaire du reste. Tu veux faire dans l ecologie? Rejoints une association en loisirs. Cela te permettra de voir si c est ce que tu cherches vraiment et peut être d y trouver une opportunité d en vivre.

Pour le "courant ", reste dans ton taf (interim?) Mais ne perds pas de vue la réalité. On reflechit mieux le ventre plein.

Yusaku

Messages : 439
Date d'inscription : 08/08/2019
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Chuna le Mar 27 Aoû 2019 - 21:22

Hello, et vraiment désolée pour toi de cette situation.

Je suis prof, et le niveau d'aide aux autres que j'apporte est quand même bien moindre qu'une infirmière. Cependant, il m'arrive également de me prendre en face la misère du monde, et c'est en effet pas facile.
Mais je pense que j'ai réussi au fur et à mesure des années à bien mettre des limites pour ne plus laisser les choses m'atteindre.
Comment, ça je ne sais pas trop. Je pense que la thérapie que j'ai faite y est pour beaucoup.
Comme toi, j'ai été dressée à prendre soin des autres, et à m'oublier. Et comme toi, j'avais cette tendance à me dévaloriser (enfin tendance... C'était plutôt un vrai sport chez moi lol)
Le travail en thérapie m'a permis de comprendre mon fonctionnement (j'ai découvert ma zébritude ainsi ^^) et d'apprendre à faire la part des choses, mais surtout à accompagner mes émotions plutôt que de les subir.

M'est avis que tu devrais tenter de trouver quelqu'un pour t'aider, en tout premier lieu, sur cette voie.
Ptèt que tu vois qq1, ou continues de voir qq1. Si oui, qu'en dit-il ?

Courage à toi Smile

Chuna

Messages : 16617
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Mer 28 Aoû 2019 - 10:05

.


Dernière édition par Moglerith le Mer 11 Déc 2019 - 9:01, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Chuna le Mer 28 Aoû 2019 - 10:17

lol ^^

Tu devrais regarder ou demander .
Franchement, avoir quelqu'un qui te suit dans ton rythme, sans tenter de trop te ralentir (généralement, les idées partent dans tous les sens, chez les zèbres, les liens entre les idées sont très rapides, pas toujours évident de suivre), qui ne juge pas, qui reste bienveillant, c'est génial, mais pas si courant tongue

Si tu as des traumas, plutôt que les réveiller n'importe comment, le mieux c'est de les traiter, et tu as l'EMDR qui marche bien. Sur Paris, tu devrais trouver sans souci.

Les psy, c'est comme les chaussures, des fois faut essayer tout le magasin pour trouver une qui va à ton pied ^^

Chuna

Messages : 16617
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Chuna le Mer 28 Aoû 2019 - 10:19

En attendant de trouver ce qui t'importe, ptèt dans ton coin tenter d'essayer de décortiquer tes émotions. Te demander laquelle elle est, ce qu'elle fait sur ton corps (tes sensations). Essayer de voir ce qui vient de l'autre et ce qui vient de toi (si tes neurones miroirs fonctionnent trop bien, tu peux être parasitée par les émotions des autres, faut faire le tri). Et essayer de comprendre auquel cas pourquoi ça te touche, te fait mal, à quoi ça te renvoie (moment de ta vie)

Chuna

Messages : 16617
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Mer 28 Aoû 2019 - 10:23

Oui ça c'est quelque chose que je n'ai pas encore trop exploré faire la différence entre mes émotions et celles des autres. Et c'est clair que je suis souvent parasitée par ça. Je ne supporte pas de rester dans une pièce où les gens sont agressifs entre eux ou autre, ou ne se parlent pas. Je mets souvent les pieds dans le plats et ça me retombe dessus. Avec le temps jai appris un peu plus à me mêler de mes affaires mais d'un côté ça avait un tel retentissement sur moi ces ressentis négatifs que c'était une sorte de tentative de soulagement de me mêler de ces choses là. Je ne sais pas si je suis bien claire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par siamois93 le Mer 28 Aoû 2019 - 10:31

On est beaucoup à avoir cet espèce de manque de personalité vraie, de connaissance de SOI. On apprend la vie en regardant les autres, mais qui est-on vraiment ?
Dans les Réseaux d'Echanges Réciproques de Savoirs (RERS) on échange des savoirs, on apprend et on enseigne. Mais pas des savoirs professionnels. Et ce n'est pas si évident de trouver quelque chose de non-professionnel à enseigner. Quelqu'un proposait d'apprendre à lire un plan de métro. Il y a plein de choses que l'on sait en dehors de son boulot. Et des choses que l'on sait mais qui ne sont pas forcément nous, pas intimement nous.
siamois93
siamois93

Messages : 8358
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Mer 28 Aoû 2019 - 10:50

Ca a l'air intéressant les RERS je vais regarder ça.
C'est vrai qu'en y réfléchissant j'ai beaucoup vécu la tête dans le guidon (parce que j'étais obligée) notamment à l'âge adulte. Je crois que c'est la première période de ma vie ou j'essaie de savoir qui je suis et ça a commencé par le fait de découvrir que j'étais Hp et tout part de là.
J'ai encore du chemin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Boabdil Baguera le Ven 13 Sep 2019 - 10:54

Bonjour,

retour sur le topic pour tirer le bilan d'un échec d'extra de service en restauration :

1 / conditions d'embauches : très rapides, après une rencontre mardi midi par hasard, j'ai la possibilité d'embaucher vendredi matin. Echanges de documents, tout est normal, le contrat suit. Euphorie d'un retour aux conditions d'emploi des 30 glorieuses.
Bilan : un retour vers le travail officiel, sortir du black, c'est important pour garder des repères en phase avec le monde du travail. Il faut vérifier avoir disponible une tenue de travail, ça dépoussière. Aussi, cela redonne confiance qu'il y a des personnes qui ont une parole, pour aider l'embauche.

2 / Mental pour accepter le travail : les horaires sont 6h-15h, puis 19h-23h30, aussi, je fais la sieste la veille, glisse une vitamine C dans mon sac . C'est-à-dire, mon mental ne refuse pas le travail, au contraire, je m'y prépare.
Mieux, je pose la main sur le réveil à 4h58, soit deux minutes avant le réveil de 5h...quoique de mauvaise humeur ce matin, j'ai anticipé. Le plus dur semble accepté.

Bilan : Un bel effort de préparation, une mise en condition efficace qui permet d'être à l'heure au travail. Il n'y a pas de mise-à-l'écart par une fausse justification, je semble croire à mon envie de travailler.
Il y a une valorisation de l'égo à partir travailler tôt : les démons du chômage trouvent enfin une opposition.

3/ Le début travail : Je ne décris pas le lieu de travail, pour confidentialité, ce qui importe dans ce bilan est :
-l'adaptation aux nouvelles consignes (comment dresser / débarasser / laver)
-le respect du matériel
-l'accueil de la clientèle

Le poste m'est expliqué par une serveuse avec 4 jours d'ancienneté. Elle me sert de référence si j'ai un doute : par exemple, s'il manque des cuillers, je vais l'en avertir.
Quelques autres personnes apparaissent côté plonge, des bonjours sans prénoms.

Bilan : un effort pour parler à une nouvelle personne dans un cadre professionnel, apprendre une consigne et une méthode dans un temps limité, réaliser un exercice pratique.
Je ne suis pas maladroite (aucune tasse de café abandonnée que j'aurais pu renverser sur la nappe), mais un peu dégoûtée par les aliments à jeter à la poubelle, surtout les yahourts qui glissent lentement sur le plastique noir. Je sais que le côté plonge n'est pas le plus facile.

4/ Les erreurs :
-que je questionne :
a. faut-il changer les nappes à chaque client, et, comment enlever les miettes. Il faut balayer de la main les miettes par terre.

b. je fais remarquer que le listing des clients du petit-déjeuner que l'autre serveuse me demande de cocher quand j'ai le temps d'être à l'accueil, date du 12/09. Je signale la date du 13/09. Un listing actualisé arrive.

-qu'on me reproche :
a. Un monsieur en chemise vient me voir vers 8h. Je ne sais pas si c'est un client ou non. Il se présente comme le directeur de la restauration, et me dit de ne pas débarrasser les tables avec le chariot, qui doit rester côté plonge. Il faut débarrasser avec des plateaux.
C'est une erreur d'apprentissage : le premier apprentissage disait de faire rouler le chariot entre les tables.
La méthode de transmission à serveuse n+1 n'est donc plus intègre.

b. confondre le sens unique des doubles portes battantes

c. vers 9h, j'observe la salle depuis l'accueil et coche les noms des nouveaux entrants. Le Monsieur directeur de la restauration revient me voir, sans que je le reconnaisse (pas en uniforme). Il me fait observer qu'il y a une table à débarrasser. Je crois que c'est un client qui veut être à l'aise, et lui demande quelle table il veut que je débarrasse. Sur ce, il m'annonce que je peux rentrer chez moi car je suis virée.

Bilan : mes erreurs sont
- d'avoir pris confiance en une méthode (chariot / plateau)
-de ne pas avoir été formée par le directeur de la restauration mais par une serveuse récente
-d'avoir laissé une table non débarrassée avant d'aller à l'accueil
-d'avoir confondu le directeur de la restauration avec un client.

***

J'espère ce bilan peut aider à rebondir.
Boabdil Baguera
Boabdil Baguera

Messages : 800
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Ven 13 Sep 2019 - 12:00

eh ben dis donc ça c'est un bilan sacrément bien organisé et précis!

Tu vois ça de façon extrêmement pragmatique et peut-être si je peux me permettre un peu trop.
La plupart du temps quand on se fait virer c'est parce que notre tête ne revient pas à quelqu'un quelque part ou qu'on a posé la mauvaise question le mauvais jour.
Franchement les erreurs de ton bilan sont minimes. Dans d'autres circonstances on t'aurait sûrement accordé plus de temps et de crédit à tes erreurs.
Des fois ça ne passe pas et voilà je crois qu'il ne faut pas aller plus loin.

Surtout la restauration ce sont des gros cons.

Est ce que tu peux envisager un autre milieu que celui là? Parce que la resto pour les Hp c'est quand même la misère. Dans le genre avance et ferme la au dessus c'est l'armée.

Hug pour toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Ven 13 Sep 2019 - 12:02

Sinon pour info j'ai peut etre trouver quelque chose à faire qui sort complètement de l'ordinaire et qui pourrait être cool. Stay tuned

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Hirondelle78 le Ven 13 Sep 2019 - 12:31

@nanawawa je salue ta rigueur et ta motivation et je suis navrée pour toi mais il me semble que tu n'en tires pas les bonnes conclusions.

C'est, il me semble bien plus con que ça en réalité.

je vais te dire ce que, moi, je penserais de toi à la place de ton directeur en espérant que ça peut t'aider et que tu ne t'en offusqueras pas car mon intention est bien de t'aider.

Lorsque ton directeur est arrivé, il a vu un nouveau serveur qui ne sait pas qu'on ne débarrasse pas les tables en se trimbalant un chariot mais avec un plateau (moins encombrant, plus rapide, plus efficace, moins dérangeant pour la clientèle, pratique commune dans tous les restaurants et bars) : il a immédiatement pointé ton inexpérience sans se douter qu'on t'avait donné cette consigne (pour le moins étrange). Pour lui, c'est une première erreur de débutant dans le métier.
la seconde fois, il te voit à l'accueil en train de pointer les nouveaux entrants (pourquoi diantre, quel intérêt ??) alors qu'une table n'est pas débarrassée. Réflexe habituel d'un patron, vérifier que les tables sont prêtes à accueillir un nouveau client avant de les compter. simple bon sens "pour lui". Des tables sales n'attirent pas le chaland.

A ta question "laquelle" ? il comprend immédiatement que soit tu te fous de sa gueule et le prend pour un con, soit qu'il va devoir te former parce que tu n'y connais visiblement rien à ce métier (et donc payer quelqu'un pour être derrière toi et te montrer ce que tu dois faire et investir sur toi), soit que tu es un con parce que tu ne sais pas trouver tout seul ce qui lui a sauté aux yeux.
Aucune des réponses ne pouvant lui convenir, il te vire.

Bilan : inexpérience dans ce métier, ce qui est un simple fait et n'a rien à voir avec tes talents ou même toi, juste que tu ne connais pas ce métier et que ce n'est pas intuitif pour toi.
that's all folks et spa grave Wink un autre métier t'attend.
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 4877
Date d'inscription : 04/11/2018
Age : 52
Localisation : aux confins.. de chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par siamois93 le Ven 13 Sep 2019 - 13:14

Effectivement ne pas connaitre le patron est une grosse erreur qui amène à être viré, quelle que soit l'entreprise.
Pour son business c'est quand même étonnant qu'il n'y ait pas de cahier de consigne pour transmettre les bonnes pratiques et celles à éviter.

Tu ne lui a pas dis que tu pensais qu'il était un client ? Ou il voulait te virer de toute façon ?

Ce métier pour être supportable il me semble qu'il y faut de l'entraide et un bon esprit d'équipe, mais c'est souvent le cas. Parfois le patron s'en fout du bon esprit, parfois c'est important pour lui, je ne sais pas si c'est lié au business.
Tu vas pouvoir trouver mieux c'est certain. Et peut-être affiner tes choix suite à cette expérience.
siamois93
siamois93

Messages : 8358
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par RonaldMcDonald le Ven 13 Sep 2019 - 15:04

Parfois, ça ne veut pas, et tout s’enchaîne de travers.

J'ai eu un cas comme ça. Je ne me suis pas fait virer de la mission parceque ce n'est pas sur le coprs de la mission que ça a déconné, donc je suis tout de suite revenu à mon vrai métier(et vous allez voir pourquoi je ne ferais jamais un bon manager).

Donc, je suis en mission de pretation chez un expert de l'assurance-vie, 3000 personnes, au sein de l'équipe d'assistance technique aux tests logiciels. Je m'éclate, fait plein de trucs rigolos, puis viens l'été, et il n'y a plus grand chose à faire. La dernière semaine d’Août, il n'y a pas grand monde, et on vient me voir : "Machin ici présent faisait le suivi des tests du projet bidule, mais on en a besoin pour le projet truc. Il va te former le temps que le chef revienne." Machin me présente le suivi des bugs en vitesse, on a pas le temps d'en voir 20%(il y en avait plus de 400, et je ne savais même pas de quoi le projet parlait).

Et je me retrouve seul le mardi matin, en "meeting", avec juste la chef de projet coté fonctionnel, qui me pose des question précises sur l'état d'avancement de tel ou tel bug. Je suis bien obligé de reconnaître que je ne suis pas au jus. Elle met un terme à la réunion, et va se plaindre en haut lieu. Tout ce qu'il y avait comme hiérarchie dans la boite m'est tombé dessus, pour avoir "trahi un projet qui ne peut pas se permettre un seul jour de retard".

En gros, on attendait de moi que je joue des claquettes et du pipeau pour faire croire que tout était sous contrôle, même quand les chefs sont en vacances. Le mercredi, Machin, dépité, a repris son rôle. Le lundi suivant, son chef(que j'étais sensé remplacer) est rentré, s'est fait remonter les bretelles, puis a convoqué mon responsable de société de service(mon vrai chef, en fait, celui de la société qui paye mon salaire, pas celui coté client) pour me passer un savon officiel. J'ai posé plusieurs fois la question "bon, mais j'aurais du faire quoi???" - à laquelle on m'a toujours répondu par "ta gueule et reconnais tes torts". J'ai fini par reconnaître que "je n'aurais jamais du accepter ce poste, je n'étais pas fait pour ça". Ca ne leur a pas plu, ils voulaient un mea culpa plus complet, mais au bout de deux heures, ils ont arrêté le massacre.

Puis le projet principal est reparti de plus belle, et j'ai recommencé à faire des trucs rigolos jusque'à la fin de mission à Noël. Mais l'ambiance avait changé, et tout ce que l'open space comptait comme gens pas purement techniques me regardait désormais de travers. Il est clair que ma place n'est pas dans la hiérarchie à faire de la politique, après cette expérience.

Je me mets tout de suite à la place de nanawawa. Quand l'engrenage est en place, tout ne peut que foirer, quoi qu'on fasse, alors autant attendre la suite, et ne pas s mettre martel en tête. De mon coté, les vacances des chefs avaient été mal planifiées, un big boss a fait un caca nerveux sur le projet en retard, et il fallait un coupable. En ne faisant pas de politique, en étant factuel, j'ai servi de bouc émissaire idéal. Tant mieux, au final, je suis retourné à des tâches qui me conviennent mieux que le suivi de bugs.

Après, ça s'est moins mal fini pour moi que pour nanawawa. Les sociétés de services sont tellement laxistes que les remontrances de la part des clients contre un consultant sont archivées pour ne jamais être ressorties(sauf en cas de licenciement, mais un consultant facile à placer comme j'étais, ça ne se vire pas). Mais à un moment, j'ai clairement vu venir la fin des haricots, suite à un enchaînement improbable de circonstances dans un métier qui n'était pas le mien.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 1073
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 44
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par siamois93 le Ven 13 Sep 2019 - 15:53

Hey Ronald. Toujours à faire le clown ?
Tu n'as pas averti ton boss que le client te demandait un truc non prévu dans ta prestation ? Ou c'était encore une demande pourrie du vendredi après-midi, où ces imbéciles ne savent plus quoi inventer pour faire chier ceux qui bossent vraiment et le plus souvent à leur place ?
Je pense que la chef de projet côté client a eu une bonne réaction et ce n'était pas à toi de payer leur manque d'organisation. C'est bien le boulot des chefs de gérer le roulement des congés !
siamois93
siamois93

Messages : 8358
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Boabdil Baguera le Ven 13 Sep 2019 - 18:21

@Moglerith, l'explication "à la tête du client", c'est ce qui m'a fait partir sans dire un seul mot dès qu'il m'a dit que j'étais virée. Ca ne sert à rien d'argumenter si tu reviens pas à la personne. Quand à aller à l'armée...il paraît que l'armée de l'air est plus rigolote que l'armée de terre, et puis, je pourrais commencer officier Suspect , le CERFA n'est pas loin...

@Hirondelle, merci critiquer mes conclusions. Mais ta critique est trop dans le point de vue pour vraiment en tirer quelque chose sur une prochaine expérience. Le pointage à l'accueil était aussi une mission indiquée par l'autre serveuse. Avant d'y aller, je m'étais assurée avoir préparé suffisamment de tables propres.
Peut-être j'aurais du plus coller à l'autre serveuse ?

@Ronald, ton expérience est intéressante parce qu'elle nous renseigne sur des métiers que je ne connais pas. Je ne comprends pas plein de comment / pourquoi dans ton récit. Le sens du "rigolo" au bureau, je ne sais pas. Pourquoi on t'a sorti d'un programme si tu n'avais pas le temps de voir l'autre. Pourquoi l'engueulade n'était pas pour tous ceux étudiants les bugs. Comment on décide qu'un bug c'est mieux qu'un service en salle. Pourquoi il n'y a pas de programme informatique pour suivre quelle table est débarrassée / redressée / occupée / servie / vide .

Finalement, je peins peut-être mieux les repas que je n'en assure le service (scène 2019) :
les repas, mieux à peindre qu'à servir ? :
Rebondir après tant d'échecs Repas10
Boabdil Baguera
Boabdil Baguera

Messages : 800
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Invité le Ven 13 Sep 2019 - 18:26

haha je ne te propose pas d'aller à l'armée c'était sarcastique genre +1000


Dernière édition par Moglerith le Ven 13 Sep 2019 - 18:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Boabdil Baguera le Ven 13 Sep 2019 - 18:39

Sarcastique comment ? Comment le sais-tu ?

Sinon, je me demandais si l'autre serveuse aurait fait exprès de m'indiquer débarrasser au chariot, pour que je me fasse épingler...
Boabdil Baguera
Boabdil Baguera

Messages : 800
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par RonaldMcDonald le Ven 13 Sep 2019 - 20:54

naNawaWa a écrit:(.../...)Sinon, je me demandais si l'autre serveuse aurait fait exprès de m'indiquer débarrasser au chariot, pour que je me fasse épingler...

ça, c'est bien possible. On m'a déjà fait le coup. J'avais 20 ans. je ressens encore la douleur dans mon fondement.

Ou alors il y avait des sous-entendus dans sa demande, sous-entendus que tu ne pouvais pas comprendre, n'étant pas du métier. Encore un point commun entre ton histoire et la mienne. Il y avait des milliards de trucs qu'on attendait de moi, et on a du m'en dire deux ou trois. Et je n'avais pas la bouteille pour combler les trous

naNawaWa a écrit:(.../...)@Ronald, ton expérience est intéressante parce qu'elle nous renseigne sur des métiers que je ne connais pas. Je ne comprends pas plein de comment / pourquoi dans ton récit. Le sens du "rigolo" au bureau, je ne sais pas. Pourquoi on t'a sorti d'un programme si tu n'avais pas le temps de voir l'autre. Pourquoi l'engueulade n'était pas pour tous ceux étudiants les bugs. Comment on décide qu'un bug c'est mieux qu'un service en salle. Pourquoi il n'y a pas de programme informatique pour suivre quelle table est débarrassée / redressée / occupée / servie / vide . (.../...)

Disons que ce qui était rigolo dans la mission principale(donc pas concernée par l'histoire), c'était de faire de l'analyse de données. J'ai des plaisirs un peu pervers, donne moi un tableur excel avec plein de données dedans, et je suis sur de ne jamais, jamais, jamais m'ennuyer à les triturer dans tous les sens.

@Siamois : non, ça ne m'est pas venu à l'idée de prévenir. Encore une fois, on m'a dit le lundi matin "bosses avec machin", et mardi matin j'étais seul face à la dame. Ca ne laisse pas beaucoup de temps pour piger ce qui se passe,surtout que j'ai passé mon lundi à essayer de comprendre de tableau de bugs. C'est ça que j'ai retrouvé dans le récit de nanawawa : cette vitesse extrême, cet engrenage fou qui se met en place et te broie en quelques heures, ne te laissant pas le temps de comprendre que tu est tombé(e) dans un piège. Tout est différent entre son histoire et la mienne, sauf ce point fondamental : quand les événements ont décidé d'aller quelque part, ils y vont, degré ou de force, et personne ne peut les empêcher. Parfois, on peut influer sur le dénouement. Parfois, on a juste aucune chance.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 1073
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 44
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par siamois93 le Dim 15 Sep 2019 - 0:00

Je voudrais bien insister sur un truc dans vos deux histoires : Ne pensez SURTOUT PAS que c'est de votre faute.
C'est certain Ronald qu'en tant que jeune je me serais fait avoir aussi. Je crois que l'expérience c'est ça aussi, voir ceux qui créent des embrouilles.
siamois93
siamois93

Messages : 8358
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par Badak le Jeu 28 Nov 2019 - 8:22

Moglerith a écrit:J'aimerais étaler ici une petite tartine ( grosse) de ma vie.
Voir les réflexions qui peuvent en naître, ça m'intéresse.

....A la suite de mes études, que j'ai très bien réussies, j'ai vécu ..... dans différents types de postes ( je passe les détails c'est long ....).

Deux ans plus tard je suis tombée enceinte et au bout de 16 mois j'ai souhaité que mon fils aille en crèche pour que je puisse avoir de nouveau une activité pro car je commençais à sérieusement déprimer à la maison. La nouvelle expérience professionnelle a également été un gros échec, ....
.
......( infirmière scolaire dans un collège très difficile).
A présent je ne sais plus quoi faire. J'en ai plus qu'assez de souffrir tout le temps et surtout de m'occuper des autres. J'aimerais m'occuper de moi. Je voue ma vie aux autres depuis que j'ai 12 ans et franchement cela n'a fait que me détruire.
.....
Je ne sais pas vers quoi m'orienter. J'ai la chance d'avoir un conjoint prêt à supporter financièrement un changement de carrière, des études, tout ce que je veux et moi je suis là comme une pauvre c..... à ne pas savoir quoi faire de mes dix doigts, en pleine dépression.

Il y a des choses que j'aime dans la vie mais rien qui puisse devenir un métier, je suis perdue.

Salut, je connais moi aussi tout un paquet d'échecs etc.. je m'étalererai sur moi peut-être ailleurs. Juste pour dire que je connais l'amertume de la grosse confiture que tu étales. Ce qui est intéressant je trouve est que les échecs sont relatifs. Certains "détails" qui sont des échecs un individu ne le serait pas nécessairement pour un autre.  
Et tu as plein de réussites aussi. Je veux dire que tu as plusieurs expériences dont l'absence pourrait constituer des échecs pour quelqu'un d'autre. Des études, des expériences professionnelles dans des emplois payants, un enfant, une sécurité financière, un conjoint... avec qui ça semble aller relativement bien parce que sinon tu l'aurais dit.   Et puis tu es encore jeune..  

En tous cas, c'est plus facile d'être optimiste en regardant le cas de quelqu'un d'autre que soi-même, je te le jure..  Very Happy
Tu as eu des emplois difficiles mais quand même parmi les plus utiles et nécessaires .  Bref tu as été super utile  et maintenant tu dis vouloir davantage penser à toi...
Je connais une femme qui a les diplômes, a fait quelques petits boulots mais a préféré rester à la maison pour s'occuper de ses enfants tout en faisant des activités personnelles comme de la peinture et de l'écriture en parallèle..  Elle ne se considérait pas comme une ménagère-femme-au-foyer contrairement à ce que la société lui suggérait pour autant.  Bref c'est beaucoup dans la tête nos perception de ce qu'on considère comme des echecs.
(En tout cas, c'est ce que les thérapeutes que je vois essaient tous de me faire comprendre autrement qu'intellectuellement ) .

Donc la proposition de May Lee plus haut:  s'occuper de toi en faisant les choses que tu aimes, que ce soit un travail non-alimentaire qui ne t'amène pas au burn-out, ou du bénévolat, ou des activités artistiques.   Ou comme d'autres ont dit, tu peux suivre des études dans des domaines qui t'intéressent et avec lesquels tu n'as même pas besoin d'espérer qu'elles débouchent sur un emploi....   Tu es libre... Very Happy  quand on y pense c'est dingue de déprimé pour ça.. Mais évidemment si on se met à ta place, on comprend pourquoi en suivant ton itinéraire. Pourtant si on essaie de regarder autrement, c'est peut-être pas si pire que tu le ressens, vois, pense.  (Je dis ça pour moi aussi hein. ) Arriver à se détacher du passé... aaaaaargggh.

En tous cas, bon COURAGE.. Razz
Badak
Badak

Messages : 1230
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Rebondir après tant d'échecs Empty Re: Rebondir après tant d'échecs

Message par I am just Nath le Mer 11 Déc 2019 - 1:48

Effectivement. Bon courage. J'espère que ça s'arrange.
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 14972
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum