La possibilité d'une autre île

Aller en bas

La possibilité d'une autre île Empty La possibilité d'une autre île

Message par Athene noctua le Mar 20 Aoû 2019 - 21:46

Bonjour,

J'ai découvert l'existence des zèbres il y a quelques petits mois, au gré de recherches nécessaires pour des réponses différentes à certains questionnements. Il parait que j'ai toujours été trop interrogative. Trop dans la recherche. Trop...
Lorsque j'ai entr'ouvert la porte de ce site, je ne m'attendais pas à y trouver un écho aussi retentissement. Simplement dans la manière d'exprimer sa pensée. Oui bon, et après?  Non ce n'est pas moi.

J'ai néanmoins poursuivi ce chemin étrange, de complète nouveauté par curiosité. A travers d'autres sites, d'autres références, je ne pouvais que constater: j'ai une façon d'être très proche du zèbre...
Un temps certain pour approcher cet univers inconnu qui fait partie de moi, afin de me familiariser avec une idée impossible. Mon fonctionnement n'est pas un problème...


Tout devient limpide. Les souvenirs revus à travers une autre perception de soi, le chemin parcouru, les choix de vie...C'est comme se réveiller d'une longue nuit.
Et mon fonctionnement que je suis en train de découvrir, devient cohérent...
Mieux.
Il est partagé.

Merci d'avoir créé ce site!
Athene noctua
Athene noctua

Messages : 24
Date d'inscription : 20/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

La possibilité d'une autre île Empty Re: La possibilité d'une autre île

Message par Opossum le Mar 20 Aoû 2019 - 22:11

Bienvenue ici. Smile
Opossum
Opossum

Messages : 345
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La possibilité d'une autre île Empty Re: La possibilité d'une autre île

Message par Clive le Mer 21 Aoû 2019 - 7:36

Bienvenue à toi, Sagesse nocturne.

N'oublie juste pas qu'ici est un bout du monde : lumière et ombres, personnes bien ou mal intentionnées.
L'enfer est pavé de bonnes intentions. C'est pour ça que je porte toujours des tongs.

Clive

Messages : 2440
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

La possibilité d'une autre île Empty Re: La possibilité d'une autre île

Message par bepo le Mer 21 Aoû 2019 - 13:10

Oui je suis assez d'accord avec le message précédent.
N'oublie jamais que la définition du dictionnaire pour zèbre ne renvoie absolument pas à un primate doté d'un comportement spécifique au sein de son espèce. Ceci pour dire que l'on arrive ici dans le domaine de la figure de style, de la métaphore, ce qui est très utile pour expliquer un phénomène connu à quelqu'un, ou émettre des hypothèses, mais beaucoup moins pour valider ces hypothèses. Tout ça pour dire que ce forum me semble adapté pour trouver des pistes mais inadapté pour trouver des réponses et surtout pertinentes.
Comme il est très addictif de tourner en rond en groupe, on peut facilement se perdre ici, surtout si l'on y arrive avec un espoir énorme et des étoiles dans les yeux, ce qui est très bien pour la motivation mais beaucoup moins pour la lucidité.
Il m'a toujours été impossible de savoir si ce qui regroupait des gens ici était leur douance partagée ou leur difficulté à vivre, ou leur excentricité. C'est de toute façon statistiquement un mélange de tout ça, donc je ne saurais que trop conseiller le recul qui m'a probablement parfois manqué, et qui nous manque tous de toute façon quand il s'agit de sa propre auto-perception surtout quand elle s'évalue en partie dans le regard de l'autre.
Le tout dit sans la moindre agressivité et avec les doutes qui m’assaillent en permanence, malgré que le fait que m'exprimer m'oblige à émettre un avis compréhensible donc un tant soit peu tranché.

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

La possibilité d'une autre île Empty Re: La possibilité d'une autre île

Message par Athene noctua le Mer 21 Aoû 2019 - 22:09

Bonsoir Opossum, Gashadokuro et Bepo  merci de vos réponses et de votre accueil.

C'est tout à fait le propos de mon inscription ici et le sujet de mon post. Une autre île.
Faite de tout ce qu'elle contient.

Je ne cherche pas autre chose ici que des possibilités, des pistes. C'est déjà bien utile.  Et j'ai trouvé quelques idées bien pertinentes.
De là à avoir des étoiles plein les yeux...remarquez ça deviendrait intéressant astronomiquement parlant.
Merci en tous cas pour les diverses mises en garde ou conseils avisés.
On peut également tourner en rond dans la vie réelle.

Et je trouve très juste cette idée sur la douance partagée ou la difficulté de vivre.
Ce pourrait être les deux, non pas forcément pour des raisons statistiques mais peut être parce que l'équilibre est fait de balances et de contre-poids. Et qu'en dehors des extrêmes,  rien n'est seulement avantage ou inconvénient.

Je mesure ma propre difficulté d'expression, à la relecture de ma présentation:). Je n'ai pas voulu y passer non plus des heures entières. Elle est le reflet de l'instant T. Ecrite à un autre moment, elle serait probablement bien différente.
Athene noctua
Athene noctua

Messages : 24
Date d'inscription : 20/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

La possibilité d'une autre île Empty Re: La possibilité d'une autre île

Message par MoojiKadja le Mer 2 Oct 2019 - 23:38

Bienvenue sur ce forum, Athene Noctua – et merci pour la découverte de cette superbe chouette chevêche, ou Chevêche d'Athéna, dont tu portes si joliment le nom scientifique !

« Il n’est jamais trop tard pour bien faire » ; et, même : parfois, il est intéressant, voire plus judicieux encore d’accueillir un nouveau membre avec un peu de recul, en ailleurs une certaine connaissance de (sa) cause – cause pouvant ici être entendu dans la sens du verbe « causer » ; soit, donc, après avoir pu prendre la mesure des propos postés sur le forum. Et c’est donc avec ce recul que je viens enfin écrire une bafouille ici, pour te dire combien j’ai goûté l’essentiel de tes interventions ci et là, et combien j’ai pu encore déploré une certaine absence d’écho, assez injuste à mes yeux, au regard de la qualité des prises de parole que tu oses pour mieux tenter d’apporter une aide aux solliciteurs de conseils, comme ici, notamment :
http://www.zebrascrossing.net/t38776-si-tu-dis-ca-ca-veux-dire-ca#1619970
Perdu en acrimonie:
C’est sans doute mon côté idéaliste qui s’exprime là, mais je ne peux m’empêcher de trouver dommage toute ce belle sagesse qui se perd alors – pas pour tout le monde, j’espère ; mais soyons justes, et même positifs : ce n’est pas forcément parce qu’on ne réagi pas qu’on apprécie pas une sollicitude, un geste, un mot – même si un simple « merci », cette moindre des politesses – serait toujours appréciable, n’est-ce pas. Non désolé
Je fais ici partie de cette immense majorité silencieuse qui lit beaucoup mais ne commente quasiment jamais, alors je devrais me sentir mal placé pour enjoindre les autres à mieux considérer l’attention qu’on leur porte et l’aide qu’on tente de leur prodiguer ; mais ne sollicitant jamais ni l’une ni l’autre, cela me heurte quand je constate un certain manque de conséquence dans ce genre d’entreprise, pour ne pas dire une désinvolture qui confine à la malséance. En tout cas, j’y vois un paradoxe – qui n’est peut-être qu’une apparence de paradoxe –, ce que pourrait d’ailleurs expliquer le pseudo ad hoc que j’incrimine là, assez sournoisement, sans l’informer de ma réserve sur sa conduite.

Mais pardon : je m’égare, acrimonieux, sur ton fil alors que je prétendais venir y déposer un billet d’humeur favorable. facepalm Je (me) reprends donc !

« Dis-moi ce que tu lis et je te dirai qui tu es » : j’ai bien noté sur mes tablettes cette suggestion qui n’en est pas strictement une :
http://www.zebrascrossing.net/t3567p250-le-livre-qui-vous-a-le-plus-aide#1634375
Athene noctua a écrit:Plutarque: Vies parallèles des hommes illustres.

Une aide incommensurable, infinie.
Ce qui est susceptible d’aider à ce point son prochain vous intrigue nécessairement. Et puis mon meilleur ami – un inénarrable vieil érudit loufoque – m’a envoyé il y a quelques temps un SMS avec cette double citation de Plutarque, qui m’ont immédiatement parlé :
La première :
« La grandeur d’âme inspire le mépris des richesses. »
Voilà qui n’a fait que m’aider à mieux saisir ma répulsion instinctive, viscérale, à l’endroit du lucre, du luxe et autres signes extérieures de richesse – qui sont souvent, à mon sens, des signes d’une pauvreté intérieure (spirituelle, morale, culturelle).

Et la seconde :
« Celui qui gouverne d’une manière douce et populaire est moins blâmable que ceux qui traitent le peuple avec une fierté méprisante, pour n’avoir pas l’air de le flatter. »
Ou comment dire et expliquer, mieux qu’un long discours, mon aversion fondamentale pour un certain président « jupitérien » qui aime tant « marcher » sur la dignité de son peuple…

Bref, je vais approfondir ma découverte de ce Plutarque ! Et pas plus tard que… ! Razz

Athene noctua a écrit:C'est tout à fait le propos de mon inscription ici et le sujet de mon post. Une autre île.
Faite de tout ce qu'elle contient.
La question est trop tentante (pour moi), bien que ma curiosité soit ici dérisoire, mais : serais-tu réellement une lectrice de Houellebecq ? Certes, pas besoin de le lire pour connaître cette gracieuse et délicate expression évocatrice – « la possibilité d’une île » – qui intitule l’un de ses célèbres romans ; mais c’est pour savoir, tout de même, si tu nous donnais là un indice supplémentaire sur ta bibliothèque… !?

Athene noctua a écrit:Je ne cherche pas autre chose ici que des possibilités, des pistes. C'est déjà bien utile.
C’est précisément ce que j’ai préféré lire dans ton intervention sur le topic susmentionné :
Athene noctua a écrit:Les moments de doute servent à balayer le spectre des possibles.
J'ai un peu de mal, mais j'ai appris à me forcer Smile , et ça fonctionne , à envisager aussi toutes les possibilités positives.
Je retrouve bien ma propre croyance dans les « insoupçonnables » ressources du champ des possibles ; on pourrait presque parler plutôt « inépuisables » ressources dans le champ de cette pluralité, même.
En outre, cette positivité qui traverse et irrigue constamment ton propos (contrairement à ce que d’aucuns peuvent penser, pour t’obliger à faire ce genre de rectification : « Je pense que je ne suis pas pessimiste de concevoir qu'il est très difficile pour un enfant de sortir des mécanismes pervers que le parent utilise consciemment ou non. ») est particulièrement agréable à recevoir, pour ne pas dire qu’elle est hautement contagieuse.

Athene noctua a écrit:Je mesure ma propre difficulté d'expression, à la relecture de ma présentation:). Je n'ai pas voulu y passer non plus des heures entières. Elle est le reflet de l'instant T. Ecrite à un autre moment, elle serait probablement bien différente.
Eh bien, voilà de quoi nous faire tous complexer, et méditer !

Au plaisir de continuer à te lire dans ces colonnes et à partager échos, intuitions, sensations et impressions.

PS : Et à propos d’impression : j’adore ton avatar, qui flatte ma fibre d'esthète. Ma mélomanie prégnante a ainsi tendance à y voir un fragment de la suave surface sillonnée d’un disque vinyle Amour. Je ne suis toutefois pas convaincu par cette interprétation subjective, puisque cela pourrait tout autant – et plus sûrement – être une parcelle océanique mordorée, éclairée par un phare fantasmatique ; une étendue suggestive, pas suffisamment étale pour que ce frémissement éveille la passion sensorielle et la folle mécanique imaginative. C'est pourquoi ma nature projective te sait gré du choix sublime de ce cliché entêtant.
MoojiKadja
MoojiKadja

Messages : 304
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

La possibilité d'une autre île Empty Re: La possibilité d'une autre île

Message par Athene noctua le Lun 28 Oct 2019 - 14:11

Bonjour Moojikadja, je te remercie de ton message et de ton rebond.
C'est avec plaisir que j'ai lu ce que tu as souhaité exprimer.

La délicatesse se trouve dans le regard que tu portes aux choses...


Dans un autre ordre, oui Les Vies Parallèles " m'ont infiniment aidée. Je n'ai d'ailleurs pas fini de m'en nourrir... comment le pourrais-je? C'est une sommité...
A chaque portrait, la téléportation dans le temps, les descriptions pleine d'humanité d'un auteur d'excellence de personnages illustres et immémoriaux...
L'Histoire dans sa somme, sa complexité, son récit parcellaire parfois,  mise en abyme , exemplaire.
Je reviens toujours à elles, et je serai ravie d'en discuter avec toi.

Je te remercie d'avoir posé ta sensibilité sur ce fil, égrené quelques fragments de ta propre personnalité à travers ton regard sur mes propres fragments.

To be continued,
à un moment plus calme , pour pouvoir rebondir davantage sur tes questions
Athene noctua
Athene noctua

Messages : 24
Date d'inscription : 20/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

La possibilité d'une autre île Empty Re: La possibilité d'une autre île

Message par izo le Lun 28 Oct 2019 - 17:48

Quel titre ces vies parallèles ! quelle leçon ! On devrait s’en inspirer non pour tromper ou se leurrer mais pour être de manière multiple et donc multiplier nos chances en ce bas (vraiment ?), haut monde. 
Il y a aussi les spectres troublants et troublés, les spectres des possibles qui ne demandent qu’à être vus. Sachons voir ... hum. 
Les hommes ne sont pas des îles.
izo
izo

Messages : 3229
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum