C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Page 39 sur 41 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 11:16

Votre petite Kasha a dur en ce moment, vraiment, c'est pas facile de s'assumer et de rester cohérent avec soi-même, c'est pas facile cette capacité de voir les jeux et enjeux ... faut dire que je suis tellement maladroite et que lorsque l'émotion s'en mêle ... marre de ces soi-disant professiuonnels qui n'ont rien de professionnel et joue du chantage affectif plutôt que de se former pour faire le boulot un tant sois peu correctement, marre d'être perçue comme celle qui sait et qui met les autres en difficultés !
On m'a demandé, au taf, de dire ce qui n'allaitr pas pour moi et mes souhaits ... j'aurais dû me méfier, je sais bien qu'à chaque fois c'est pareil, les gens vous disent, mais vas-y, lâche toi, dis ce qui ne va pas ... j'ai fait confiance, j'ai cru que je pouvais y aller ...
Pffffffffffffffffffffffff, c'est encore trop saignant là, encore trop confus, encore trop plein de larmes contenues et de colère apocalyptique ! Mais, je vais prendre ça comme un défi, pour une fois, je ne vais pas tout plaquer et claquer la porte, cette fois, je vais tenter de dépasser cette façon de fonctionner, je vais essayer de voir ce que ça peut m'apporter, en quoi ça peut me faire grandir, mûrir et mieux m'aimer moi-même, cette fois, je ne vais pas laisser les autres me définir ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 11:31

Salut kasha Long hug

Les autres, en grande majorité, se définissent en rejetant parce qu'ils se sentent agressés. Ils cherchent donc les failles chez les autres pour s'en servir ensuite...
Ceux, comme toi, qui savent " lire " les mécanismes de " mensonge interne et inconscient " et qui en comprennent peu ou prou l'origine en souffrent.

C'est difficile de trouver une limite entre faire et ne pas faire en ce cas...

Bisous

A bientôt Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 11:35

Merci Mjö, c'est tout à fait ça, je t'embrasse :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Elle préfère la route ... oui, mais Kerouac est mort ...

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 11:42

Et crever de soif dans la rocaille
Plonger à poil dans les torrents
Marcher dans l'herbe jusqu'à la taille

Et avaler de la poussière
Pisser sur une fourmilière
Il prend son temps Des ampoules aux talons

Et y'en a qui courent comme des coupables
Y'en à qui roupillent comme des lézards
Lui il savoure l'inexplicable

Il fait la route comme un pel'rin
Et il continue, il continue
Les yeux ouverts sans ticket de retour

Et tendre le pouce assis dans la mousse
Coucher sur la paille avec une odeur animale
Comme un nomade en rade, un croisé sans croisade

Et pas de plan et pas de bataille
Il a lâché le gouvernail
Et sa barque dérive au grès des courants nonchalants

Il veut pas succomber comme une branche qui va tomber
En attendant la r'traite avec une bouillotte électrique
En r' gardant par la f' nètre comme un Bernard Lermite

Y'en a qui discutent et qui f'ront jamais rien
Y'en a qu'on pas d' but et qui dissent y'a rien d' bien
Mais on est si p'tit devant la montagne.


Et se laver dans l'eau froide des fontaines
Gagner trois ronds ici en boulot saisonnier
Tout devient possible quand on est pas attaché

Et s'arrêter pour croquer une tomate
Ou un bout de fromage un canif à cinq lames
Dans le fond de la poche et pas de compte à rendre

Il fait de mal à personne naïf et utopique
Il préfère la route, faire la route sans étique
Il est jamais sorti de ce vieux rêve beatnik

Il don'rait le peu qu'il a plutôt que de se battre
Il a pas peur d'être pauvre
Y'a pas de frontière la nuit sous l'étoile polaire

On d'vient si vite l'esclave de ses esclaves dit-il
Il préfère la route collée à ses s'melles tant qu'il n'a pas de rhumatisme
Il préfère la route la route la route
la route la route la route la route
la route la route la route la route


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Renarde20 le Mer 13 Mar 2013 - 11:48

kasha a écrit:"Il est des heures bleues où le vent vient mourir sur les grèves glacées où s'endorment les fées"

Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug

Courage ma belle Un ange


Dernière édition par renarde20 le Mer 13 Mar 2013 - 11:49, édité 1 fois

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 11:48


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Harpo le Mer 13 Mar 2013 - 11:50

Bah oui, mais Kerouac est mort Wink

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 11:58

Il est libre Max... Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler..

Je me reconnais dans ton dernier texte kasha. Et c'est bien là la liberté qui reste à conquérir, celle qui niche en soi !

Long hug

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par ♡Maïa le Mer 13 Mar 2013 - 12:12

Je n'ai pas de conseil à donner, moi j'ai toujours fini par claquer la porte et je ne trouve un équilibre que dans le statut d'indépendant qui me laisse une liberté de ton, de méthodes, de planning,...
J'étais hier chez un client et je me suis à nouveau félicitée d'avoir refusé le poste salarié qu'il m'avait offert il y a un an et demi... Les mesquineries, l'inertie d'un grand groupe hiérarchisé, les aberrations d'organisation : je n'aurais pas tenu 3 mois là-dedans !!

Plein de courage jolie Kasha, fais au mieux mais surtout reste intègre Long hug

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 15:02

La Renarde étant dans son terrier, je lui ai subtilisée une image qu'elle avait postée sur le fil de Mjöllnir.
Bon bref, j'ai risqué la morsure ou le coup de hache !



Tout cela pour évoquer qu'il n'y a guère que le livre pour nous définir, nous renvoyer à l'intimité de nous-même et nous autoriser à toute digression de l'imaginaire. Et que cet axe est l'un des seuls privilégiable, sans dégâts collatéraux.
Quant aux "bien/normo/oligo" pensants ou prétendus tels, qui sous prétexte de bienveillance questionnent pour mieux s'attribuer les bonnes idées ou marginaliser les "trop tout", j'en suis largement revenu car cela se termine toujours mal, enfin si je me réfère à mon expérience.

Une bise,

la belle !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Renarde20 le Mer 13 Mar 2013 - 15:24

Avec grand plaisir et sans morsure, tous mes vaccins sont à jour tu ne risques rien Wink

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 15:26

Bah Ours Very Happy

La hache n'est là que pour débiter des troncs d'abres tombès en travers de nos routes Wink

Amitiés

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 15:30

Ouf, double ouf....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Renarde20 le Mer 13 Mar 2013 - 15:32

Et nous, rien à craindre d'un coup de griffe j'espère Laughing
Moi j'ai confiance !

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Aerienne le Mer 13 Mar 2013 - 19:53

Bon courage Kasha ! UP ! Au galop !

Console Bisous Amis

Aerienne
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 58
Localisation : GOLFE JUAN

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Saphodane le Mer 13 Mar 2013 - 22:14

Moi je dis comme Mogwhy, mieux vaut dans ce cas être seule que mal accompagnée. Du reste, tu as raison : pourquoi ça te toucherait qu'ils s'excitent comme des puces parce que tu as osé dire ce que tu pensais ?... On s'en fout de leur réaction. On s'en fout de ce qu'ils racontent. Toi, tu bosses, et bien, et t'as pas besoin de leur assentiment pour le leur prouver, alors basta.

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 23:25

Et moi je dis ... je vous ZM :-) zerbi, vous êtes beaux mais boooooooooooooooooooooo ! demain, je vais voir mon toubib, ai besoin de temps libre pour recadrer c'te chose et hors de question que ce soit le public et moi qui trinquent pour une équipe qui dysfonctionne ..... pfffffffffffffffffff zébrée et atteinte du complexe du saint-bernard, suis pas sortie de l'auberge !!!!!!!!
puis, faut que j'apronfondisse à fond "l'art de négocier" (approche analyse transactionnelle) ... vais interroger mes parents, enfants, toussa qui sont en moi :-) ... mais d'abord : DORMIR !
Bises et belle nuit les rayurés de mon coeur :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 23:29

Bises et bonne nuit Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Renarde20 le Mer 13 Mar 2013 - 23:59

Douce et belle nuit Ronfle

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Jeu 14 Mar 2013 - 8:14

kasha a écrit:.../...puis, faut que j'apronfondisse à fond "l'art de négocier" (approche analyse transactionnelle) ... vais interroger mes parents, enfants, toussa qui sont en moi :-) .../...

Négocier, c'est arrondir les angles.
C'est moi noble que la guerre victorieuse, mais plus efficace.

Victor Hugo :

"Ouvrière sans yeux, Pénélope imbécile,
Berceuse du chaos où le néant oscille,
...
A quoi sers-tu, géante, à quoi sers-tu, fumée,
Si tes écroulements reconstruisent le mal,
Si pour le bestial tu chasses l'animal,
Si tu ne sais, dans l'ombre où ton hasard se vautre,
Défaire un empereur que pour en faire un autre ?"

Je, Moah, Me myself and I (que je m'aime).... dit souvent : "Il ne s'agit pas de faire juste, il s'agit de ne pas faire faux" et cette position est souvent efficace pour transformer le conflit.

En même temps, je n'en pense pas moins.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Jeu 14 Mar 2013 - 8:30

Quand on arrive à devoir négocier c'est souvent que les choses ont dépassé certaines limites...
Il y a dans la négociation même le désir caché de ne pas perdre certains avantages. Et aussi l'implicite de savoir que des concessions, parfois douloureuses, sont à faire. Consensus... parfois appauvrissant.

Je crois bien plus à l'apprentissage commun et permanent, sorte de création d'une " langue partagée " mâtinée de respect des différences qui peuvent être vécues à part. Séparer le beurre de l'argent du beurre dès le départ en quelque sorte...


Dernière édition par Mjöllnir le Jeu 14 Mar 2013 - 21:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Saphodane le Jeu 14 Mar 2013 - 21:39


Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Renarde20 le Jeu 14 Mar 2013 - 22:54

Joli cours de négociation Pété de rire

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Ven 15 Mar 2013 - 6:20

Ah oui !
J'aime beaucoup cette négo.
Elle est comment dire, ... radicale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Invité le Ven 15 Mar 2013 - 14:44

Ohohoh, qu'est-ce que je ris :-) excellent, je vais essayer ça à ma prochaine réunion hihi ... la meilleure façon de négocier avec ses collègues ? Ne plus avoir de collègues ahahah ;-)

Je reviens d'abord sur ce que tu as écrit Mog'jolie ;-)
Oui, j'ai testé la position d'être mon propre patron, pour l'instant, c'est trop générateur d'angoisses pour moi, je dois me vendre et courir le contrat, avec le risque de ne pas survivre financièrement, c'est trop pour moi, mais je ne quitte pas l'idée, justement, chacun de mes boulot a toujours été vu par moi comme une marche de plus vers cette solution.
De plus, j'adore partager, et j'ai toujours pensé qu'un travail en équipe me donnerait cette possibilité de réflexion commune ... force m'est de constater de plus en plus que cet argument est bancal, jusqu'à ce jour, je n'ai jamais rencontré d'équipe qui réfléchisse sur le sens des actions, j'ai encore un peu d'espoir avec celle-ci ... on verra :-/
Cependant, là, avec cette crise (c'est pas la première fois, pour moi, ça se passe dans chaque boulot, j'en viens donc à re-penser que la répétition de ce genre de scénarii dans ma vie professionnelle ressemble furieusement à une situation de transfert non-résolu ;-), j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes, plutôt que de continuer à me contempler le nombril en geignant ;-) :
- je vais me faire accompagner par un psy spécialisé dans les relations au travail (il travaille essentiellement à accompagner les gens dans une "reprise du travail" mais accepte de travailer avec moi à clarifier mon projet professionnel actuel et la façon de continuer en me protégeant (un canard sans plumes, ça se noie ;-)
- je vais me décider à m'inscrire à cette formation par correspondance que je repousse depuis 3 ans "faute de temps" (hum hum la belle excuse) afin d'avoir un réseau professionnel de réflexion que je ne trouve pas actuellement.

En ce qui concerne ce que tu écris Mjöllnir sur la négociation, j'ai envie de partager ceci :
"La symbiose : Les contrats secrets.

Pourquoi les gens négocient-ils si peu ?
Dans bien des cas des personnes qui cohabitent depuis longtemps (en entreprise, en couple, en famille) laissent s'installer des situations préjudiciables et perverses. Pourquoi ?

Tout simplement à cause du concept de symbiose.

Qu'est-ce que la symbiose ?
Certaines personnes ont plutôt tendance à se faire prendre en charge, d'autres au contraire à prendre les autres en charge.
Les premiers pensent qu'il leur est impossible de résoudre eux-mêmes leurs problèmes.
Leur croyance est : " je ne suis pas capable d'y arriver ".
Ils se placent dans leur état du moi Enfant et n'en bougent pas.
Les seconds pensent qu'ils doivent aider les premiers en volant à leur secours ou en leur disant ce qu'il faut faire.
Ils pensent : " Les pauvres heureusement que je suis là pour les aider ! "
Ceux-la se placent dans leur Parent et leur Adulte et n'en bougent pas non plus.
Tous mettent de l'énergie à maintenir stables les systèmes relationnels qu'ils établissent selon leur tendance et s'y enferment.
L' AT explore la manière dont les personnes engagent et élaborent ce type de relations.
Elle apporte les outils pour prévenir ou réparer les malentendus que provoque l'absence de négociation claire dans ces " contrats secrets ".

Les invitations symbiotiques.

La symbiose est une opposition du Parent d'une personne avec l'Enfant d'une autre personne.
Bien entendu l'Adulte est à ce moment là exclu partiellement ou totalement.
Dans la relation symbiotique les deux personnes forment un système complet de Parent, Adulte et Enfant, stable et fondé sur de multiples contrats secrets.
L' Adulte est faiblement présent. Il n'y a aucune négociation d'accords explicites, le fait de s'occuper l'un de l'autre et la manière de faire est quelque chose de dû.
Mais nul n'est vraiment responsable, on est dans le magma relationnel et le flou des responsabilités.

Dans une symbiose chacun néglige certains de ses besoins, ceux de son Enfant pour la personne qui prend l'autre en charge, ceux de ses Parent et Adulte pour la personne qui est prise en charge.
En fait les deux partenaires sont implicitement d'accord pour ne pas trop négocier en Adulte car ils trouvent de nombreux bénéfices secrets à la situation.
Celui qui prend en charge peut en effet exiger ce qu'il veut sans prendre le risque de demander (c'est pour lui un signe de faiblesse).
Celui qui est pris en charge échappe à sa peur des responsabilités.
Les deux craignent de devenir des personnes autonomes dotées d'un système efficace de Parent, Adulte et Enfant.
Chacun a vécu la symbiose à l'origine avec sa mère lorsqu'il était enfant, elle satisfaisait tout nos besoins.
Puis nous avons dû nous résigner, nous prendre en charge progressivement nous-même.
Souvent il peut nous arriver de rechercher à nouveau cet état idéal ou comme dans un rêve tout se fait tout seul…

La symbiose se manifeste par une sensation quasi physique d'empêtrement relationnel, de flou, de gêne.
En toile de fond les gens ressentent une impression de fausse sécurité, vaguement menaçante, avec la peur de " perdre " l'autre. Ils savent bien qu'ils dépendent de l'autre, mais comme rien n'est clair la crainte de voir le système s'écrouler est toujours présente.
Il existe 2 façons de créer une symbiose.
Quelqu'un peut vouloir se mettre en Parent en cherchant à placer l'autre en Enfant.
Il peut aussi se mettre en Enfant en cherchant à mettre l'autre en Parent.
Beaucoup de relations correspondent à une double symbiose dans laquelle les partenaires sont en symbiose du premier type dans certains domaines et de l'autre type dans d'autres domaines.
Toute négociation donne lieu à de nombreuses tentatives de créer des symbioses.
C'est à dire une recherche, consciente ou non, de relations dans laquelle on voudrait au moins un peu se faire prendre en charge par l'autre.
Exemple : " Allez, soyez sympa, accordez-moi ceci ou cela… ".
La recherche de telle situation fait même partie de la panoplie de certains manipulateurs dont le but est d'affaiblir l'adulte de l'autre afin d'obtenir un accord plus favorable.
Le concept de symbiose éclaire et explique divers types de conflits :

Le conflit de rupture symbiotique.

Un premier type de conflit correspond au cas dans lequel 2 partenaires étaient d'accord pour fonctionner de façon symbiotique et ou l'un des 2 (ou les 2) change d'avis.
Pour une raison quelconque celui-ci ne veut plus jouer le jeu symbiotique.
Les conflits de rupture symbiotique sont très nombreux.
Dans l'histoire il y a la révolution française de 1789 des français contre leur roi.
Les grandes luttes ouvrières du début du 20ème siècle face à un patronat paternaliste.
Le mouvement de libération des femmes dans les années 70.
Côté familial on trouve le conflit classique entre les ados et les parents et beaucoup des cas de divorces…
Le conflit de rupture symbiotique est révélateur d'une aspiration à une plus grande autonomie.

Le conflit de refus symbiotique.

Un second type de conflit correspond au cas où l'un fixe d'emblée une règle du jeu et où l'autre la refuse.
Le premier, frustré de ne pas voir accepter la symbiose qu'il réclamait, peu alors engager un conflit pour imposer celle-ci.
Par exemple quelqu'un d'autoritaire (tendance au Parent Critique) a besoin de partenaires de type Enfant soumis pour que son système symbiotique habituel fonctionne.
Si la personne tombe sur un partenaire qui ne veut pas jouer ce jeu, elle se met en fureur.
Ce type de conflit mène souvent à une escalade, c'est à dire à un renforcement de l'agressivité.
Les conflits de refus symbiotique sont assez brefs et débutent en général par un chantage.
Le mendiant qui force la dose, implore la charité en apitoyant le public puis injurie ceux qui ne veulent pas donner d'argent, vit un conflit de refus symbiotique.
En entreprise les affaires de harcèlement sont aussi de ce type.

La compétition symbiotique.

Dans ce troisième type de conflit les partenaires rivalisent pour occuper la même place dans la symbiose.
Deux grands-mères qui se disputeraient pour préparer le petit déjeuner de leur petite fille ou deux associations humanitaires défendant la même cause sont en compétition symbiotique pour occuper la place de Parent Nourricier.
La compétition symbiotique de Parent Critique en entreprise est la guerre des chefs pour être le " roi du pétrole ou de la montagne ", pour pouvoir imposer la règle du jeu aux tiers concernés.
Dans la compétition symbiotique Enfant - Enfant, la dispute porte sur l'avoir. Chacun se place dans l'état Enfant en espérant que l'autre acceptera de se placer dans l'état du Moi complémentaire de Parent Nourricier.
Deux enfants se disputent la possession d'un jouet.
Chacun tire de son côté et le jouet se brise.
En négociation syndicale cela donne : " Nous voulons 5 % d'augmentation de salaire ! " et de l'autre côté : " Il faut améliorer la productivité de l'entreprise ".

Quels que soient leurs types, tous ces conflits ne peuvent être résolus positivement que si chacun renonce à la situation symbiotique et accepte de négocier.

Un conflit sain : Le conflit adulte - adulte.

La meilleure façon de sortir de la symbiose est d'accepter un conflit sain géré par " l'Adulte aux commandes " des 2 parties concernées.
Ce genre de négociation est en effet celle qui a le plus de chance d'aboutir à la résolution du conflit.
Conscient de la réalité dans son ensemble, des faits, les négociateurs peuvent dialoguer, échanger des informations, évaluer leur chance de succès, proposer des évolutions et finalement passer contrat et tomber d'accord.
Le principe majeur en négociation est donc de ramener les conflits à une élaboration de solutions entre :
" Adultes aux commandes " en s'y mettant soi-même et en invitant l'autre à s'y placer lui aussi.
Lorsque les deux parties n'en sont pas capables ou n'y parviennent plus, le conflit peut-être réglé par une tierce personne qui prend le rôle de l'Adulte.
La tierce partie ou le médiateur a pour rôle de se substituer temporairement aux Adultes défaillants des deux parties en conflit.
Si dans le cas de la dispute pour un jouet les parents jouent le rôle de l'adulte et arbitrent le conflit dans d'autres cas c'est un peu plus compliqué…
"
(extrait de "le pouvoir de négocier" sur lequel je reviens plus bas dans ce message)

Je pense que l'équipe dans laquelle je travaille est en crise de "sortie de symbiose", ce qui, pour moi, est plutôt positif, ça dépendra de comment c'est accompagné au niveau structurel !


Je viens donc vous faire part de mes recherches ...
Tout d'abord, je le notais ci-plus haut, je lis "Le pouvoir de négocier" de François Délivré (joli nom, non ? ;-)
http://id.erudit.org/iderudit/009552ar
plus complet ici :
http://www.erudit.org/revue/ri/2004/v59/n2/009552ar.pdf

En voici quelques extraits :

La première chose sur laquelle je me ré-appuye en ce moment :
http://www.unil.ch/webdav/site/dialog/shared/Documentation/Positions_de_vie_DialogUNIL.pdf

et surtout, ce "résumé" très bien fait (à mon avis :-) (tableaux et descriptions en pages 7 et 8 :-):
http://www.cterrier.com/cours/communication/32_analyse_transactionnelle.pdf

C'est marrant à découvrir, je m'y essaie ... j'essaie de décoder en quelle position je me mets dans mes relations avec les autres ... c'est ainsi que j'ai revu cette réunion, quand je me mettais en +/-, en -/+ et en -/- ... peu de +/+ d'ailleurs ;-)


j'ai également découvert le site d'un coach, Frédéric Marquet, qui, je trouve présente clairement plusieurs notions qui me parlent beaucoup :-)

"Une croyance très répandue prétend qu’il serait bon de contrôler ses émotions. Or, le but premier des émotions est d’assurer notre survie. En effet, elles nous renseignent sur nos besoins essentiels tels que boire, manger, dormir, se reproduire, ou encore, sur nos besoins existentiels tels que ceux de sécurité, d’identité ou de réalisation de soi.
L’emballement émotionnel est en grande partie lié à cette tentation du contrôle qui va de pair avec notre réticence à écouter nos émotions, à les reconnaître et à les transformer en une énergie de développement qui ne peut s’effectuer que dans la connaissance de soi, qui elle-même ne peut faire l’économie de la reconnaissance de ses besoins et donc de l’acceptation émotionnelle. Lutter contre nos émotions reviendrait alors à lutter contre notre énergie vitale et
contre cet instinct archaïque de survie qui permet aux espèces d’assurer leur pérennité.
" (F. Marquet in "La santé émotionnelle au travail")

Sur les émotions :
http://fredericdemarquet.com/sites/default/files/emotions.pdf
http://fredericdemarquet.com/sites/default/files/les_emotions_au_travail.pdf

Voili voilou,
Bisoux zavous :-)

P.S : qu'est-ce que c'est gai de lire vos échanges légers et humoristiques que d'aucuns qualifieraient de flood et bien moi : J'AIME LE FLOOD :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est déjà demain ... petit fil reprend son titre de tout début pour se finir :-)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 41 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum