J'ai rencontré la psychologue conjugale

Aller en bas

J'ai rencontré la psychologue conjugale Empty J'ai rencontré la psychologue conjugale

Message par Lac-Thé-Rose le Lun 15 Juil 2019 - 21:23

Bonjour,

Après des mois d'hésitations et rendez-vous annulés, j'ai pu rencontrer une psychologue conjugale. Au début de l'entretien, elle était un peu cassante, peut-être parce que j'avais un réflexe de manipulation affective pour me présenter. C'est très bien de parler, chercher à expliquer une situation avec des sentiments à voix haute : c'est vraiment un exercice difficile. D'autant qu'il n'y a rien à prouver et que l'enjeu est un équilibre inconnu, animer une conversation de psychologie conjugale n'est pas comme une dissertation en 3x3. Je n'ai pas dit que j'étais zèbre, parce que c'était déjà assez compliqué comme ça pour un premier entretien.

Je n'ai pas pu tout dire, et puis, je ne sais pas si le but était de rendre compte. Mais c'était contemporain, mon actualité que je reformulais, donc le sentiment d'une victoire sur l'abandon du gouvernail. A un moment j'ai touché un point sensible et j'ai eu les larmes aux yeux, tant mieux, parce qu'autrement je n'aurais pas pu manifester cette expression à quelqu'un de non formé à la psychologie. J'ai regardé cette femme et elle était présente pour moi, aussi, je me sentais un peu décalée vis-à-vis d'elle parce qu'au lieu de prendre soin du moment entre nous, je lui parlais de situations lointaines.

A un moment, je me suis demandée si j'arrivais à entendre ma voix, à comprendre mon timbre. Si c'était possible de comprendre quelle voix respecter pour s'en sortir, mais, je n'ai pas compris. Elle m'a dit que je renvoie l'image d'une femme faible. Elle m'a un peu parlé des autres femmes, celles qui sont dans des circuits pour femmes épanouies, et j'ai dit que je voudrais les rencontrer.

Et puis elle m'a conseillée. Déjà il ne faut pas que je manifeste mon désespoir par ce qui est compris comme de la déprime, parce qu'on me renvoie à d'autres soit-disant professionnels. Ensuite, elle me demande de jouer la fille qui réussi, la fille qui a réussi, pour attirer un destin de réussite. Qu'il ne faut pas avoir peur de dire non, de renvoyer les avances des autres si on n'en veut pas : c'est très difficile parce que c'est négatif, mais elle m'a quand même conseillé de dire non si je n'ai pas envie. Aussi, elle me conseille de profiter des relations qui me font du bien, des garçons qui ne tirent pas les cheveux, ne mordent pas, ne griffent pas, mais répondent aux messages et sont doux avec moi, parce que cela peut me reconstruire petit à petit.

J'ai pu ressortir des murs auxquels je me suis heurtée, comme, le refus par les psychologues de l'hôpital de me laisser donner mes ovules. Mais elle n'est pas très informée en don d'ovule.

Cela m'a permis de caresser un peu la difficile question "à quel jeu on joue ?".

Lac-Thé-Rose
Lac-Thé-Rose

Messages : 727
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

J'ai rencontré la psychologue conjugale Empty Re: J'ai rencontré la psychologue conjugale

Message par Clive le Lun 15 Juil 2019 - 22:39

.


Dernière édition par Gashadokuro le Mar 16 Juil 2019 - 23:21, édité 1 fois (Raison : l'enfer est pavé de bonnes intentions.)
Clive
Clive

Messages : 2597
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

J'ai rencontré la psychologue conjugale Empty Re: J'ai rencontré la psychologue conjugale

Message par Lac-Thé-Rose le Mar 16 Juil 2019 - 22:21

Gashadokuro, ce n'est pas normal que tu me répondes directement. Tu peux écrire des pages et des pages de fiction, tu inventes des histoires d'épées avec des pierres précieuses qui parlent aux anges chasseurs de vampires et milliers d'autres ressorts, et moi, j'écope du droit au corps.

Pourquoi tant de directivité et si peu d'incohérence ?

Et puis maintenant que je corresponds avec un écrivain, ce n'est pas mieux, je demande à mon copain de m'écrire plus, et il me laisse sans réponse.

/va chercher de la colle à coeur

/va vendre de la poussière de coeur brisé pour avoir l'argent de la colle à coeur brisé
Lac-Thé-Rose
Lac-Thé-Rose

Messages : 727
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

J'ai rencontré la psychologue conjugale Empty Re: J'ai rencontré la psychologue conjugale

Message par Lac-Thé-Rose le Mar 10 Sep 2019 - 12:20

Re, l'aventure de la psychologue conjugale s'arrête puisque je ne suis pas venue au troisième rendez-vous.

Étonnamment, c'était agréable ne pas y aller. Je m'imaginais bleuir très très loin de là où on m'appelait, et savoir être attendue était déjà bon.

Les difficultés à lui exprimer m'ont semblées supérieures à mes capacités de formalisation...la teinte dramatique d'un regard fixe et inexpressif m'ont satisfaite, parce que je reconnaissais la normalité de cet accès de désespoir tranquille.

Les sensations mentales ont donné lieu à des réminiscences de psychologie. Je me suis souvenue de la "sensation" d'épisodes de psychologie, complètement oubliés dans l'activité du quotidien qui a surmonté les difficultés anciennes depuis longtemps.
Aussi, je pouvais imaginer me féliciter d'avoir déjà fait tellement pour aller mieux.

Ne pas y aller fut un bon moment Smile

...
Lac-Thé-Rose
Lac-Thé-Rose

Messages : 727
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

J'ai rencontré la psychologue conjugale Empty Re: J'ai rencontré la psychologue conjugale

Message par olivier77 le Mar 10 Sep 2019 - 14:51

tant pis pour toi
olivier77
olivier77

Messages : 64
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 38
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum