TDAH et éducation

Aller en bas

TDAH et éducation Empty TDAH et éducation

Message par 01011001 le Jeu 11 Juil 2019 - 22:29

Bonsoir !

Dans le cadre de mon travail, je suis actuellement confronté à une problématique épineuse. Une famille que j'accompagne a 3 enfants en bas âge (Quelques mois, 3 ans, 4 ans.), le petit de 4 ans est - à mon avis de non professionnel médical - TDAH. Ou "a des" TDAH, peu importe, ce que vous préférez. Les parents ont d'énormes difficultés à se faire entendre (En plus des problèmatiques familiales propres à se foyer...), à le punir, ou ne serait-ce qu'à la canaliser. Un rendez-vous avec une psy est prévu, mais pas avant la fin de l'été. L'enfant est suivi par une orthophoniste, mais le problème c'est qu'en dehors de la maison, dans un cadre précis, le problème est moindre ; c'est vraiment au domicile où chaque élément perturbateur va attirer toute l'attention du petit.

J'aurais juste eu une demande assez générale, vous qui avez des enfants dans ce cas, vous qui avez été dans cas, avez-vous des petites astuces à me communiquer pour aider le quotidien de cette famille ? Merci d'avance. (:

01011001

Messages : 42
Date d'inscription : 04/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par oufy-dame le Sam 13 Juil 2019 - 3:24

Punir est une maltraitance, un abus de pouvoir qui ne fait qu'empirer les choses. Voir peut-être REPPEA

Lire et faire lire alice-miller.com

Il est très vraisemblable qu'au moins un.e des adultes de cette famille exerce des violences, donc les enfants souffrent (y compris si le père frappe la mère et pas les enfants) et on confond souvent TDAH avec dissociation d'origine traumatique.

Parfois, le seul moyen d'inciter les parents à cesser leurs violences est de leur parler de la diminution des résultats scolaires : http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-violence-educative-ordinaire/

On trouve des soutiens à la parentalité, sans doute sur http://www.oveo.org/appel-pour-linterdiction-des-punitions-corporelles/

En général, il faudrait que les parents se soignent pour aider leurs enfants (arrêter les addictions et dépendances, notamment la cigarette et le hachich qui pénètre dans le corps des enfants par tabagisme passif), mais aiment-elles vraiment leurs enfants quand ils montrent exactement le contraire dans leur comportement ? Ca pourrait commencer par de la méditation laïque de pleine conscience (pour les adultes, parce que pour les enfants TDAH, c'est une torture).

Contre le TDAH, on peut facilement éteindre les écrans, empêcher les enfants de regarder la télé (aux parents de montrer l'exemple), leur faire passer un max de temps dans la nature, cesser tous les excitants (coca...), cesser les bruits qui empêchent les enfants de dormir.
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1037
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 53
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par 01011001 le Dim 14 Juil 2019 - 18:40

As-tu simplement pris la peine de lire mon message...?

Je parle de punitions, oui, pas de violence, pas de maltraitance, pas d'addictions... Il y a une différence entre punir son enfant au coin pendant deux minutes et lui éclater la gueule contre le mur. Quant à tes solutions, elles semblent d'un autre temps, mais pour, pour répondre point par point à tes pistes :
- Les enfants passent très peu de temps devant les écrans.
- Leur faire passer un max de temps dans la nature, bah quand t'habites en ville, c'est pas simple, c'est pas pour autant que tous les enfants qui ont grandi en ville ont de tels problèmes comportementaux.
- Ils ont des repas équilibrés, les seuls "excitants" qu'ils peuvent consommer, c'est du sirop (Une légère dose une fois par jour, la mère fait attention, et des bonbons occasionnellement, rien d'alarmant. Alors oui, le sucre, c'est pas bon, mais là on est clairement dans un truc acceptable.)
- Cesser les bruits, l'environnement est relativement calme, mais là encore, y'a pas de miracle possible.

Ceci dit, la mère fait des ateliers manuels avec eux tous les jours, de la peinture, des dessins, des sorties au parc, des jeux d'eau, elle se démène vraiment pour que ses petits puissent s'épanouir. On est loin de la famille qui délaisse les enfants. Je pense effectivement que le petit a des TDAH.

J'ai regardé tes liens, qui parlent de violences éducatives et de maltraitances, je te pose à nouveau la question ; as-tu lu mon sujet ? Je recherche des techniques éducatives qui puissent convenir à des personnes TDAH. Ce que tu me proposes, c'est d'enlever tout plein de choses et de foutre les gamins dans la forêt toute la journée, magnifique.

Sinon, je travaille justement dans la protection de l'enfance, je manque simplement de ressources au sujet des TDAH chez les petits, c'est pour cette raison que je suis ici ; pour chercher des personnes qui vont me partager des connaissances, pas pour qu'on me fasse la morale sur un sujet complètement différent.

01011001

Messages : 42
Date d'inscription : 04/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par AnaSoul le Lun 15 Juil 2019 - 2:28

Salut

Pour ma fille, j’ai mis en place quelques éléments en routine affichées.
Je la relance toujours à voix basse car plus le temps passait plus je finissais pas crier
Et autant que possible je le fais en me mettant face à elle et en essayant de capter son regard
Quand elle déborde d’émotion, je la masse
Surtout le soir avant de se coucher
Parfois cela libère aussi une parole posée et quelques confessions du jour
Jai acheté des sabliers de différents temps
Et je fais un mac de trucs avec elle
Car les TDA sont parfois largués seuls
La présence les stimule
Parfois je relance sans Parler et en agissant
Exemple :
Elle est sensée se brosser les dents mais elle est restée la brosse à dent dans la main
Alors je la caresse sur la main jusqu’à capter son regard et remonte la brosse à dent vers sa bouche

Quand elle gigote
Massage
Ou histoire
Mais elle gigote pas tant que ça

Voilà
Tout ce que je sais faire pour l’instant
AnaSoul
AnaSoul

Messages : 112
Date d'inscription : 28/03/2018
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par 01011001 le Lun 15 Juil 2019 - 9:35

La mère est toujours face au petit et essaie de capter son regard, mais ce n'est pas simple, en revanche, le fait de relancer à voix basse devrait probablement aider, je lui en parlerai !

Merci beaucoup pour toutes tes petites astuces, je note tout dans un coin de ma tête, surtout les massages qui devraient - je pense - avoir un effet positif avec ce petit.

01011001

Messages : 42
Date d'inscription : 04/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par oufy-dame le Mar 30 Juil 2019 - 12:48

les punitions SONT des maltraitances puisqu'elles font mal, notamment en humiliant, et elles ne fonctionnent pas de façon positive à long terme, tous.tes les spécialistes de l'éducation bienveillante l'affirment. Leurs conséquences affectent négativement le cerveau.

Mais comment peut-on faire mal en prétendant aimer ?

01011001 a écrit:As-tu simplement pris la peine de lire mon message...?

Je parle de punitions, oui, pas de violence, pas de maltraitance, pas d'addictions... Il y a une différence entre punir son enfant au coin pendant deux minutes et lui éclater la gueule contre le mur. Quant à tes solutions, elles semblent d'un autre temps, mais pour, pour répondre point par point à tes pistes :
- Les enfants passent très peu de temps devant les écrans.
- Leur faire passer un max de temps dans la nature, bah quand t'habites en ville, c'est pas simple, c'est pas pour autant que tous les enfants qui ont grandi en ville ont de tels problèmes comportementaux.
- Ils ont des repas équilibrés, les seuls "excitants" qu'ils peuvent consommer, c'est du sirop (Une légère dose une fois par jour, la mère fait attention, et des bonbons occasionnellement, rien d'alarmant. Alors oui, le sucre, c'est pas bon, mais là on est clairement dans un truc acceptable.)
- Cesser les bruits, l'environnement est relativement calme, mais là encore, y'a pas de miracle possible.

Ceci dit, la mère fait des ateliers manuels avec eux tous les jours, de la peinture, des dessins, des sorties au parc, des jeux d'eau, elle se démène vraiment pour que ses petits puissent s'épanouir. On est loin de la famille qui délaisse les enfants. Je pense effectivement que le petit a des TDAH.

J'ai regardé tes liens, qui parlent de violences éducatives et de maltraitances, je te pose à nouveau la question ; as-tu lu mon sujet ? Je recherche des techniques éducatives qui puissent convenir à des personnes TDAH. Ce que tu me proposes, c'est d'enlever tout plein de choses et de foutre les gamins dans la forêt toute la journée, magnifique.

Sinon, je travaille justement dans la protection de l'enfance, je manque simplement de ressources au sujet des TDAH chez les petits, c'est pour cette raison que je suis ici ; pour chercher des personnes qui vont me partager des connaissances, pas pour qu'on me fasse la morale sur un sujet complètement différent.
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1037
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 53
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par oufy-dame le Mar 30 Juil 2019 - 12:54

AnaSoul a écrit:
Exemple :
Elle est sensée se brosser les dents mais elle est restée la brosse à dent dans la main
Sans bouger ou en faisant quoi ?
Merci pour ta bientraitance, mais l'exemple que tu donnes ressemble à de la dissociation d'origine traumatique (du moins si elle reste la brosse à la main sans bouger), mais il vaudrait mieux vérifier cela auprès d'une pro formée (on en trouve sur emdr-france.org, je ne connais pas d'annuaire plus complet). Es-tu sûre qu'elle n'a jamais subi la moindre violence ?
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1037
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 53
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par Saxifrage* le Mar 30 Juil 2019 - 13:42

L'éducation "bienveillante" a ses limites.
Comme ne pas savoir gérer les frustrations, utiles dans la construction psychologique.
Il vaut mieux je pense éviter de ramener tout problème avec les enfants à de la maltraitance.
Un enfant perdu dans ses pensées n'est pas forcément traumatisé.
Faut arrêter les points de vue extrémistes.

Saxifrage*

Messages : 9958
Date d'inscription : 07/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par RonaldMcDonald le Mar 30 Juil 2019 - 15:37

c'est une surréaction face au déni que le trauma a subi pendant des siècles. Le trauma est un souci réel et fréquent, qui a systématiquement été ignoré, de manière volontaire. Pas étonnant qu'il y aie un retour de balancier et que certains voient du traumatisme partout.

Celà étant, pas besoin non plus de punir pour apprendre à mon fils à gérer ses frustrations. Lui dire non, et l’empêcher d'aller vider les armoires, je ne crois pas que ça soit de la punition(lui passer un savon en serait une), et pourtant, ça le frustre terriblement, de ne pas pouvoir étaler les slips de son père sur le carrelage, ou d'y casser les assiettes. Et on ne le laisse pas faire. On est même arrivé à un niveau ou quand il se lève de sa chaise haute(oui, il s'échappe facilement du harnais de sécurité, le kiné a fait du trop bon boulot avec lui), sa mère m'appelle, et hop il se rassieds. Pourtant, je ne l'ai jamais puni. J'ai juste une grosse voix et je le rassieds quand il se met en danger.

Maintenant, si dire un peu fort "non, mon pote, pas ce placard!" c'est de la punition, alors plus rien n'a de sens.

Aucun de mes deux enfants n'est perdu dans ses pensées de cette façon, mais je n'y verrais pas non plus forcément la trace d'un traumatisme. Ca peut être tout bêtement une distraction(genre je baille aux corneilles, je peux en être facilement coupable). Je verrais bien la grande faire ça(pas le petit, il ne s'arrête jamais).

Quand à "ne jamais subir la moindre violence", euh, je ricane. La naissance est hyper violente, la pousse des dents est hyper violente, l'apprentissage de la marche est hyperviolent, la vie en communauté(crêche, maternelle) est violente, etc. Même un gamin particulièrement agile comme le mien tombe parfois, et se fait bien mal. Et ça peut faire des traumas, tous ça, même avec des parents qui ne sont pas du genre à sortir les casseroles pour frapper. La vie est violente. Il est inutile d'en rajouter, mais "jamais la moindre violence", c'est juste impossible.

Mon fils, à l'âge de 10 jours, avait déjà subi une naissance traumatisante, un passage en couveuse, des ajouts massifs de sucres pour ne pas qu'il crève de son incapacité à synthétiser son sucre, 4 electro-encéphalogrammes, 2 échographies, 1 IRM, un cathéter dans le nombril, des convulsions à qui mieux mieux, une thrombose de la veine porte, une séparation de 24 heures avec ses parents pour raisons thérapeutiques, et j'en passe et des meilleures. Tout ça, ce sont des traumas en puissance. Pourtant, il n'y a eu aucune maltraitance. Nous avons toujours été avec lui quand c'était possible, et le personnel médical a fait son possible dans des conditions dantesques(tempête de neige, vacation de 36 heures parce-que les remplaçants n'arrivent pas).

Il est fort possible, donc, que mon fils aie, tôt ou tard, des séquelles comportementales d'ordre traumatique. Sous-entendre que forcément c'est parce-qu’un adulte s'est mal comporté, c'est immonde. Tous les adultes impliqués se sont bien comportés, c'est bien pour ça que (1) il est vivant, et (2) il a le plein usage de ses 4 membres.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 748
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par 01011001 le Mar 30 Juil 2019 - 21:20

Comment peut-on faire mal en prétendant aimer ? Je pourrais te donner plein de raisons, plein d'explications, mais la plus pertinente, c'est la famille avec qui j'étais cet après-midi. La mère a deux enfant, un petit de 15 mois qui ne tient pas assis, et une petite qui rentre en maternelle l'an prochain et qui ne sort pas un mot. Elle aime ses enfants de tout son coeur, elle le dit, elle le pense, ça se ressent, mais cette femme a un handicap assez lourd, à bientôt 30 ans, elle habite chez sa mère, ne sait pas se faire à manger, ne sait pas regarder les horaires de bus sur son téléphone, ne sait pas faire les courses seule... Mais surtout, elle ne sait pas quoi faire quand son petit pleure, elle le regarde juste pleurer, elle ne l'emmène pas chez le médecin quand il a pourtant une mycose qui s'étale sur ton son cou, elle va sortir avec lui en début d'après-midi alors qu'il fait 35° dehors, elle ne va pas penser à lui donner à boire de la journée si personne ne lui rappelle, elle ne va pas le stimuler pour l'aider à se développer, etc...

Cette maman n'a jamais frappé ses enfants, elle n'a jamais été "violente", mais je peux vous assurer qu'avec tout ça, ça crée une maltraitance, une carence affective, éducative, un traumatisme.

Maintenant, arrêtons de nous foutre de la gueule du monde ; dire à un enfant d'aller au coin pendant deux minutes, lui refuser un caprice, lui imposer des limites, et tout ce qui va avec, c'est nécessaire à une bonne éducation. (Bon, si vous avez un enfant et qu'il n'a jamais pleuré pour faire un caprice, qu'il n'a jamais testé vos limites, et que vous ne l'avez absolument jamais isolé deux minutes, je suis prêt à revoir ma façon de penser, mais ça me semble peu probable qu'un enfant comme ça existe, ça relève limite de la pathologie.)

Bref, revenons à nos deux petits moutons.

Est-ce qu'il y a eu un traumatisme ? Peut-être. Est-ce qu'on peut régler les problèmes familiaux d'un coup de baguette magique ? Pour le moment, non. Je cherche justement des solutions pour temporiser, pour permettre aux deux petits de se développer.

Merci des autres interventions et partages d'expériences, et désolé pour ce message pas super positif, mais ça me fatigue terriblement.

01011001

Messages : 42
Date d'inscription : 04/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 30 Juil 2019 - 21:25

Il serait souhaitable qu'on en reste à ce qui est demandé par l'auteur en évitant les diag et les jugements hâtifs, merci beaucoup.

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20566
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par nanaille le Mer 31 Juil 2019 - 14:03

Avec les gosses qui ont tendance à partir dans tous les sens, il faut savoir les cadrer, et pour cela il faut savoir punir, mais aussi récompenser.
Dans les punitions, la simple privation de privilège suffit, à condition que ce qui est dit soit fait dans l'immédiat. Isoler pendant quelques minutes fonctionne également.
La mise en place d'un tableau de comportement donne de bons résultats, tout en gardant à l'esprit qu'il faut l'adapter à l'âge. Pour 4 ans, les missions à remplir doivent être simple (une ou deux consignes), et les récompenses à obtenir doivent être visibles et concrètes.
La privation d'attention pendant que l'enfant fait le bazar et lui accorder quand il est mignon est une stratégie de renforcement qui peut donner de bon résultat également, à condition de pouvoir tenir.

Principe général : un cadre efficace n'est pas forcément un cadre toujours expliqué. Moins on justifie son action (qu'on pense devoir expliquer), moins on a des tentatives de négociation de la part de l'enfant.
Les travers de l'éducation bienveillante se centrent essentiellement sur cet aspect des choses ; et ça tourne toujours en couac avec des enfants hypersensbiles/impulsifs. Ils ont besoin d'un cadre ferme, tenter de tout leur expliquer aggrave souvent la situation.

nanaille

Messages : 117
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par oufy-dame le Sam 3 Aoû 2019 - 15:54

Ca vaut le coup de lire ou au moins écouter les explications de l'éminente spécialiste Joanna SMITH :
https://www.dunod.com/sciences-humaines-et-sociales/violences-psychologiques-comprendre-pour-agir

Ici elle donne des exemples de maltraitances et pourquoi elles sont nocives pour le cerveau en formation des enfants : https://vimeo.com/138279978

Lire aussi Olivier Maurel à propos de celles et ceux que des adultes appellent les "gosses".

Je m'interroge sur l'efficacité de la violence pour corriger les adultes violent.es qui prônent la violence ?
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1037
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 53
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

TDAH et éducation Empty Re: TDAH et éducation

Message par 01011001 le Sam 3 Aoû 2019 - 16:45

Punition et violence sont deux choses complètement différentes.

01011001

Messages : 42
Date d'inscription : 04/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum