Catre (anciennement appelée cathoo)

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Mag le Sam 14 Juil 2012 - 18:20

cheers
Je me suis beaucoup renforcée* et ça se voit même avec un cheval très difficile qui n’a jamais eu autant de plaisir à galoper avec moi avant. Le plaisir, non la contrainte. C’est ça ma force : le plaisir.

*j'étais forte avant aussi, mais après avoir fait entendre mes convictions, même en voyant le regard de certains se changer en respect pour moi, je me sentais épuisée et me remettait en question (Ma remise en question n'était pas que je n'étais pas sûr de ce que j'avais besoin, c'était plutôt sur la façon de l'obtenir.). Je me suis renforcé dans le sens que maintenant je n'ai plus besoin de me battre pour me faire entendre et respecter: j'ai juste à avoir plaisir à ce que je fais et à faire déteindre ce plaisir sur les autres qui m'entourent... c'est merveilleux!


Yeah ! la clé que j'avais besoin d'entendre... enfin de lire ... non j'ai entendu ce que j'ai lu là Wink
et je suis contente,
je glisse mon plaisir dans celui que tu vis et celui que tu vis se glisse dans le mien
hmmmm
pourtant je reste moi avec mon histoire, et tu reste toi avec ton histoire,
j'adore

soupir...
me manque un cheval...

Long hug

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Catre le Sam 14 Juil 2012 - 18:44



Une matinée devant soi, l'envers frémissant du feuillage, l'eau qui miroite entre les planches d'un ponton, le sentiment d'une journée de liberté sans fin... autant d'évocations de l'« art de ne rien faire » qui résonnent comme une provocation, dans un monde épris de vitesse et d'efficacité. De la paresse au silence et de la rêverie à l'escapade solitaire, Catherine Laroze propose ici de découvrir les nombreux chemins qui peuvent nous mener pour un temps en retrait du monde. L'art de ne rien faire devient alors une oeuvre de résistance et la promesse d'un fabuleux trésor : la reconquête de soi-même.

Quand j'ai vu ce livre j'ai dit "ENFIN quelqu'un qui pense comme moi!" et encore, ce n'est pas fini: comment voulez-vous que mes (nos) donts d'Intuitifs-Réceptifs s'épanouissent autrement?!



Mag:
Long hug Wink

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Invité le Dim 15 Juil 2012 - 12:19




Chez "Nature et Découvertes", entre autres...
Magnifique, sublime, simple à lire avec des chapitres d'1-2 pages, multi-thèmes...
Un beaume.

J'ai été centrée de force ces temps derniers. Mise en plein oeil du cyclone, avec impossibilité de retourner en arrière, sensation d'être embarqué de force au loin, impossible de revenir. Pour m'aperçevoir ensuite, que ce n'était pas si mal du tout, voire excellent là-dedans. Très stressant comme déplacement forcé au début, mais en ce jour, je peux dire que cela en valait la peine. Je ne suis pas sûre de re-supporter un nouveau "passage" de ce genre avec une telle destruction ravageuse en soi, brutale. Mais le bonheur derrière, est à la hauteur de la désintégration subie.
Ce qui n'existait pas dans son quotidien, y arrive, s'y installe. Devient réel, accompagnant. Ce qui était espéré, apparaît, prend forme, prend vie...

Pour y accéder, goûter, progresser tranquillement, ralentir et oser tenir le ralentissement en laissant le monde autour continuer sa course folle si tel est son chemin... Se voir, entre ceux qui se posent aussi. cheers

Tendre un siège, ou une natte de sol à ceux qui passent et voient... Se passer des tasses de doux thé infusé lentement à travers les topics... Bisous




"Nous avons mieux à faire de la vie que d'en accélérer le rythme..."

Gandhi

Rousseau, avait aussi parlé du temps à perdre, qui était la chose la plus importante...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Catre le Dim 15 Juil 2012 - 16:47

Kara Bisous flower
_______________________________________

Comme j'ai dit à Ours: Rien que de voir le bonhomme danser et à la fin rire avec ce rire et ses yeux pétillants... c'est de toute beauté. À chaque pas il met de la couleur! C'est fou fou fou! On n'a pas besoin d'aimer le country pour aimer cette vidéo! Ça remonte le moral!



"en anglais":
Sunshine on your shoulder
Soft breeze through your hair
Smiling at a baby
And dreaming like a kid again
Dancing a little crazy
When nobody's looking

They're all free like love, free like love, free like love
Go and get ya some, get ya some
There's so much, there's so much, there's so much
So spread it around
Free like love, free like love, free like love
And it's more than enough
More than enough

Green grass tickling your belly
Making you laugh out loud
Napping while it's raining
And taking the long way home
Talking to a good friend
And singing along with the radio

http://www.6lyrics.com/free_like_love-lyrics-the_higgins.aspx

They're all free like love, free like love, free like love
Go and get ya some, get ya some
There's so much, there's so much, there's so much
So spread it around
Free like love, free like love, free like love
And it's more than enough
More than enough

It's everywhere, it's everything, it's all we need.
Yeah!
Ahh, ahhh!

Free like love, free like love, free like love
Go and get ya some, get ya some
There's so much, there's so much, there's so much
So spread it around
Free like love, free like love, free like love
And it's more than enough
More than enough
More than enough
More than enough

"en français svp":

Soleil sur votre épaule
Douce brise dans vos cheveux
Sourire à un bébé
Et en rêvant encore comme un gamin
Danse un peu fou
Quand personne ne regarde

Ces choses sont tous libres comme amour, libre comme l'amour, libre comme l'amour
Va et prends-toi en
Il y en a tellement, il y en a tellement, il y en a tellement
Et répand-les autour de toi
Libre comme l'amour, libre comme l'amour, libre comme l'amour
Et c'est plus que suffisant
Plus qu'assez

L'Herbe verte chatouille votre ventre
ça vous fait rire à haute voix
Sieste alors qu'il pleut
Et reprendre la route vers la maison
Parler à un ami
chanter avec la radio

Ces choses sont tous libres comme amour, libre comme l'amour, libre comme l'amour
Va et prends-toi en
Il y en a tellement, il y en a tellement, il y en a tellement
Et répand-les autour de toi
Libre comme l'amour, libre comme l'amour, libre comme l'amour
Et c'est plus que suffisant
Plus qu'assez

C'est partout, c'est tout, c'est tout ce dont nous avons besoin.
Oui !
AHH, ahhh !

Ces choses sont tous libres comme amour, libre comme l'amour, libre comme l'amour
Va et prends-toi en
Il y en a tellement, il y en a tellement, il y en a tellement
Et répand-les autour de toi
Libre comme l'amour, libre comme l'amour, libre comme l'amour
Et c'est plus que suffisant
Plus qu'assez
Plus qu'assez
Plus qu'assez

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Catre le Dim 15 Juil 2012 - 17:13

Magnifique prise de vue des animaux et du paysage durant la nuit. Un message... d'un chanteur country de l'ouest canadien que j'aime beaucoup!



"en anglais":
the truth comes out as the fire burns low
it comes to light as only embers glow
the whiskey talks, the west wind moans in the night

the deadfall's gathered and the branches are cut
kindling crackles and the smoke curls up
the small sticks catch then the bigger stuff will burn

chinook dies down as the dark descends
pine has burned, the ash has cleansed
the message smolders, is lost, but finally sent

connie says she's never seen the cougars so bold
they're comin in the yard and they're stealin young colts
they drag em in the brush with the claws sunk in their nose

the weather's been funny thirty years or so
the winters got warm, not as much snow
hear the big cats comin cuz there's nowhere left to go

you gotta look out for bear when you’re fishing on lee’s creek
they’ll come round the bend and they’ll make your knees weak
there’s grizzlies where there was no grizzly bears before

half heard voices from the ghosts, from the graves
the grandfathers tell us at the mouths of the caves
only old chiefs older than jesus can save us now, if we're lucky

white man light a big fire, stay cold
the red man's warmer, but the old man's old
the antelope seeks the buffalo in the night

the antelope mourns the buffalo in the night

"en français mais la traduction est mauvaise désolée":
la vérité sort comme le feu brûle faiblement
Il devient aussi lumineux que comme les braises brillent
le whisky parle, le vent d'ouest gémit dans la nuit

les feuilles mortes sont recueillies et les branches sont coupées
le feu s’embrase et crépite, la fumée monte en boucles,
les petits bâtonnets brûlent alors le plus gros bois va brûler

Chinook meurt alors que l'obscurité descend
Les pins ont brûlé, les cendres ont été lavé
le message couvé (gardé secret), est perdu, mais finalement envoyé

Connie dit qu'elle n'a jamais vu les cougars si courageux
ils viennent dans le jardin et volent de jeunes poulains
ils les amènent avec les griffes dans le nez (??!?)

la météo a été drôle pendant trente ans
les hivers se sont réchauffés, il n’y pas eu autant de neige
on entend les grands félins venir car ils n’ont nulle part où aller

tu dois surveiller les ours quand tu va pêcher dans le ruisseau de lee
ils vous viennent prêt et ils font sentir vos genoux faiblir
Il existe des grizzlies où il n'y n'avait aucun grizzli avant

On entend à moitié les voix des fantômes, de leur tombe
les grands-pères nous disent à l'embouchure des grottes
que seulement de plus vieux chefs que Jésus peuvent nous sauver maintenant, si nous sommes chanceux

homme blanc allume un grand feu, reste froid
celui de l'homme rouge est plus chaud, mais le vieil homme est vieux
l'antilope cherche le bison dans la nuit

l'antilope pleure le bison dans la nuit

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Invité le Dim 15 Juil 2012 - 17:22

homme blanc allume un grand feu, reste froid
celui de l'homme rouge est plus chaud, sauf celui de l’ancien (??!?)
l'antilope cherche le bison dans la nuit

Sauf celui de l' (Homme) Ancien Blanc... Question I love you


Le Feu qui sera sien, s'il est de la veine "Ancien Blanc", brûle et réchauffe. De tous ces "Anciens Blancs", puisque l'on parle au sens général de "un" pour parler du Peuple finalement...




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Catre le Dim 15 Juil 2012 - 20:18

homme blanc allume un grand feu, reste froid
celui de l'homme rouge est plus chaud, mais le vieil homme est vieux
J'ai édité la traduction parce que j'avais mal compris au début...

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Catre le Mar 17 Juil 2012 - 16:37

Elle se trompe sur l’amitié, elle ne sait pas ce que c’est. Longtemps j’ai trouvé que j’étais une bonne amie pour elle, et qu’elle en était loin pour moi. Aujourd’hui, je suis devenue pour elle ce qu’elle est pour moi : une amie selon SA définition, qui pour moi se résume plus à une connaissance. Je n’ai presque plus d’empathie ni même de sympathie pour elle.

Normalement, je me serais débarrassé d’elle de la même façon que tous les autres que je ne supportais plus. Mais la différence est qu’elle a un enfant. Et je me rappelle que j’aurais aimé que quelqu’un soit là pour moi et me comprenne et soit mon ange gardien, mon confident sans me juger… et au début je me suis dit que je serais cela pour son enfant. Mais plus le temps avance, plus ma disponibilité et mes moyens sont minces, plus je me dis que ce ne sera probablement pas de mon vivant que je serai proche de cet enfant.
J’ai une valise pleine de souvenirs, de pensées, de preuves d’évolutions, d’échelle du temps, de correspondance avec sa mère (mon « amie »)… Des choses que j’aurais aimé dire à cet enfant. Je lui lègue tout, ça qui est dans ma valise, dans mon testament. Mais pour ça, il ne faut pas que je perde sa trace. Je dois donc régulièrement contacter sa mère, et garder un œil sur l’enfant en rendant des visites… Et si la DPJ (dépotoir pour jeune, heu pardon, non, direction de la protection de la jeunesse) venait la prendre? Ça serait pire pour l'enfant malheureusement.

Pour une histrionique, rien n’est profond. Tout n’est que superficiel. Les apparences sont ce qui compte le plus. Elle t’admirera tant que tu sembleras l'aimer. Elle changer radicalement d’avis (pas subtilement) seulement pour trouver ce que tu attends d’elle, pour se faire aimer par toi. Au début, lors d'une première visite après 8 mois d'absence par exemple, elle agira comme une mère parfaite, mais à chaque fois que nos rencontres augmentent à intervalles plus courts, le masque tombe, et je ne peux m’empêcher de la mépriser au plus haut point. Seigneur qu'elle me fait penser à ma soeur, mais en moins pire pour le moment. Voir http://www.zebrascrossing.net/t5958p20-gerer-l-invisible-trois-questions#224446

Elle m’a dit que j’étais une bonne amie et qu’elle croyait notre relation spéciale car j’ai sois disant toujours été honnête envers elle. J’ai à peine senti un malaise. Car non, ce n’est pas honnête ce que je fais envers elle, mais dans le fond, je sais qu’elle n’est même pas une amie et qu’elle ne connaît aucun sentiment profond (à part pour elle-même bien sûr), alors je ne me sens pas coupable.

Elle m’a dit que ça lui ferait tellement mal le jour où je la rejetterais, si jamais ça arriverait. Oui sans doute que son narcissisme en prendrait un coup. Mais m’a-t-elle déjà aimé moi? Non, ça n’a aucune valeur puisqu’elle ne pense qu’à ce que je peux apporter à son miroir.
____________
Ça m’a aussi fait penser à ma réaction violente quand j’ai été rejetée par quelqu’un. Je crois que j’ai été amoureuse de l’amour, peut-être pas de lui en vérité… peut-être que si. En fait oui pendant un temps. Et j’aurais peut-être dû le remercier de ne pas m’avoir niaisé quand il m’a laissé tomber. Mais je lui ai simplement dit qu’il ne méritait tout simplement pas d’être aimé. Je le pense en partie, car si tu ne t’aime pas toi-même, comment peux-tu aimer qui que ce soit vraiment et comment veux-tu que les autres saches t'aimer? J'étais là je voulais qu'on se donne une chance enfin de recommencer un petit monde et ce le partager et tu l'a refusé. Si te ment à toi-même et ne sais pas ce que tu veux, alors comment peux-tu dire que tu ne niaises pas les autres autour de toi autant que toi-même? Alors j’ai été cruelle dans ma lettre. Et je ne le regrette pas. Je ne suis pas entièrement bonne, et si ce coup dur m’a fait comprendre des choses et que ça m’a fait évoluer, je voulais que ce soit aussi percutant pour lui.
------------------------------
J’ai peut-être mal aimé en allant vers les mauvaises personnes, parfois même si c'était des personnes avec un bon coeur. J’ai été mal aimée aussi. Aujourd’hui, je m’aime, et je vais vers les bonnes personnes et on s’aime. Sauf une. Celle qui a un enfant. Je me demande si mon jeu en vaux la peine… Ça pratique ma tolérance dans le monde sans cœur… Ma façon de leur répondre aussi, ma protection… et un espoir d’aider, même si c'est post mortem, quelqu’un venu au monde et qui n’a pas mérité ça, sans plus se mettre du poids sur les épaules. Et si l'enfant était mon âme soeur?

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Catre le Mar 17 Juil 2012 - 16:53

Cette "projection" si je peux dire, si c'est bien ça, sur cet enfant, est peut-être malsaine. Même si je ne me mets pas de poids sur les épaules, je m'en étais mis au début... Je pense parfois à tout brûler ce qu'il y a dans cette valise... Et de ne plus jamais recontacter cette mère. C'est un jeu dans lequel je ne me reconnais pas vraiment...

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Catre le Mar 17 Juil 2012 - 16:55

Mais tout ce que j'ai gardé là-dedans, dans cette valise, ne peut pas avoir été empilé pour rien... peut-être que ça aidera quelqu'un qui a croisé mon chemin, d'une façon que j'ignore... mais je ne veux pas en faire un livre...

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Invité le Mar 17 Juil 2012 - 18:57

Laisse décanter Catre, si c'est noué ou flou... Décentre-toi de ce problème, pour te reconcentrer sur ton centre, le tien.
Rien ne presse dans cette question qui te fait hésiter, donc laisse le temps, aie confiance.


Cela dénoue, te dégage du flou, et donne double liberté. Liberté pour toi et pour les autres.






Les réponses, et les solutions, sont en un seul endroit, "notre centre".
Tout rapatrier en son centre, déclenche les effets positifs: pour toi, et pour ce qui t'environne aussi, ou qui t'est lié.

Paradoxalement, la clé est ainsi: s'ancrer en soi, se centrer en soi, que ce soit par l'espace, mais aussi par le temps. A ce moment, se libère ce qui n'était pas visible ou qui restait flou. Et ce que tu souhaitais modifier là-bas, plus loin de toi, ou hors de ta portée, devient alors spontanément faisable.
Pour caricaturer, cela fait apparaître une tour de contrôle en toi, bien plus efficace que de vouloir aller à pied là-bas pour faire manuellement ou expliquer quoi faire. Le contrôle, est en toi, ton centre. Pas là-bas, au contraire, même (et surtout) si cela a l'air important...
Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Catre le Mer 18 Juil 2012 - 3:05

Merci Kara, tu as raison. Bisous J'ai déjà la moitié de ma réponse, je crois que le reste viendra de lui-même, comme d'habitude, sans que je le cherche.
_________________



Question d'Âme Soeur qui peuvent être amoureux comme peuvent ne pas l'être...

Fleurblanche a écrit:Comme l'a dit Kara dans un post, parfois on croise les gens. Et on sait. Et on cherche à nouer le contact. Mais eux ne savent pas, ou ne sont pas conscients, ou ne sont pas prêts à prendre conscience ou à accepter. Alors le contact se passe mal. Et on se dit " Tant pis, une opportunité perdue ". Avec tristesse, ou alors avec résignation. Mais quand l'autre a plus ou moins le même niveau de conscience des interactions, ou est simplement "ouvert", c'est formidable, et ça permet d'expérimenter des choses étonnantes,

Je me rappelle en effet... j'avais déjà penser aussi que c'est peut-être ça qui s'est passé avec celui qui m'a laissé tombé...

Je n'attends pas de réponse pour celle-là, c'est juste une réflexion comme ça... qui me reviendra un jour en temps voulu. Pourquoi j'avais besoin de l'écrire alors... peu importe.
Je crois que je vais aller écouter "La vie aquatique avec Steve Zissou"... lol! Bonne nuit!

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Catre le Sam 21 Juil 2012 - 20:28

L'évolution de la guerrière, repartir autrement (oui ça fait un peu écolier de souligner le titre Laughing )

Si vous vous reconnaissez un peu, je ne me sentirai pas trop seule sur ce forum à être (avoir été) comme ça. What a Face



Depuis que j’ai pris rendez-vous pour un traitement de reiki, pour bientôt, j’ai réfléchie à ce pourquoi je me servirai de cette expérience. Et il y a des moyens sans rapport au reiki que je mets déjà en pratique, mais sûrement que le maître reiki me donnera des idées pour m’aider avec l’énergie et les chakras. Il y a entre autres l’étau aux poumons qui revient parfois, le mal de pieds et de genoux car souvent serrés, essayer de desserrer les mâchoires aussi, la vessie instable. Ce ne sont pas des problèmes très graves, heureusement.

Et puis j’ai eu une autre vision de la guerrière en moi quand j’ai passé en revue ce que je fais avec cette « amie » dont j’ai parlé plus haut. Ça a sûrement un rapport avec les tensions de mon corps.

Mon côté noir reste au service du bien. C’est vrai, mais je dois changer ma façon de faire. J’ai remarqué que toute ma vie, mes relations ne dépendaient pas seulement de certains patterns inconscients depuis l’enfance.

Je me suis souvent volontairement foutu dans la merde, été vers des gens louches, accepter un job où je savais qu'on pouvait me voler de l’argent, habité temporairement dans des endroits oppressants où il manquait d’intimité, voulu sortir avec des gens manipulateurs et vampirisateurs, etc. En fait, c’était plus ou moins volontaire, soit que je croyais que de toute façon je ne pouvais pas trouver mieux et que je devais m’adapter de cette façon au lieu d’être seule (heureusement ces périodes ne duraient pas longtemps et je recommençais vite à préférer être seule que mal accompagnée), mais il y avait une autre raison qui se cachait derrière celle-là.

La raison sous-jacente, celle qui faisait qu’après m’en être sortie, au fond j’étais fière de moi Cool , c’était que mon but était de punir quelqu’un de son (futur) abus. Que ce soit en :
Like a Star @ heaven -retirant de l’argent (sans devoir travailler pour) d’un ancien patron grâce à un avocat médiateur (difficile d’être neutre pour un médiateur quand l’injustice est flagrante Wink );
Like a Star @ heaven -dénonçant aux autorités une entreprise qui me payait au noir parce qu’ils en profitaient pour me sous payer alors qu’ils m’avaient promis le contraire (les autorités ne m’ont rien fait car je leurs ai dit que le patron m’avait obligé, je n’ai donc même pas eu à rembourser, qui s’est fait fourré celui qui croyait fourrer);
Like a Star @ heaven -démasquant une chambreuse qui créait la calomnie parmi ses locatrices, et qui essayait de nous soutirer de l’argent en plus. Rébellion, on l’a menacé d’appeler la régi du logement, des filles ont foutu le camp, et moi je me suis faite virer assez vite par la chambreuse lol et c’était prévisible, tu veux nous faire du trouble, ça se revire contre toi avant que je m’en aille;
Like a Star @ heaven -fraudant parce que je sentais une injustice (je ne parlerai pas des détails ici et de toute façon je n’ai pas l’intention de me justifier ou de recommencer cet acte illégal Embarassed );
Like a Star @ heaven -humiliant un PN parce qu’il ne gagne sur aucun sujet et ne peux pas me contrôler contrairement à ce que je lui ai laissé espérer (situation différente de la première fois où ce n’était pas volontaire et où je me suis faite avoir par PN) et en lui disant ses 4 vérités sur ces points faibles;
Like a Star @ heaven -acceptant d’être photographiée par un homme louche (qui se disait photographe professionnel) pour le dénoncer ensuite à la police mais celle-là, ne vous inquiétez pas, on ne m’a pas permis de risquer autant, parce que personne ne voulais assurer mes arrières (surveiller sans que le photographe ne le sache) sous prétexte que ce n’était pas « notre » travail;
Like a Star @ heaven -etc.

Me rendre pour mieux fuir, accepter de me laisser envahir pour me prouver que j’avais bien prévu (intuition, réception, instinct) ce qu’ils (elles) allaient me faire et pour le prouver aux autres qui me croyaient associable. Pour baisser les masques des arnaqueurs, pour punir les profiteurs. Pour assouvir une colère en moi.

Peut-être pour sauver les autres (des amis) aussi, les prévenir en leur prouvant le danger, car eux ne s’en seraient peut-être pas sortie comme moi de ces situations. Mais ça n’a rien donné. Les autres n’apprennent rien et continu de tomber dans des pièges en défendant et en justifiant les abuseurs. ( Crying or Very sad Et ça me rendait malade de chagrin de les voir si soumises! Mad ) En fait, je ne préviens pas les autres du danger au bout du compte, je joue le jeu, c’est tout, car je n’ai plus rien à me prouver à moi-même. Je puni les abuseurs, c’est vrai, mais ils n’apprennent rien, ils vont seulement chercher d’autres victimes. Avant de décider de les punir, j’ai essayé de changer les choses avec de la patience, de la tolérance et de la franchise et même en étant vache, et rien ne change pour autant, je fini toujours par m’en aller à leur laissant une trace de ma claque sur leur visage, le souvenir reflétant leur échec avec moi, ou quasi échec. (Bien sûr que parfois j’échouais lamentablement, et toute l’humiliation me retombait dessus, je ne peux pas gagner ce jeu à tous les coups. Rolling Eyes )

Certains ont dit sur un topic ici que parfois on endossait les 3 rôles : bourreau-victime-sauveur, à tour de rôle. Et parfois, avec soi-même… Je me rappelle ça parce que quelqu’un m’a déjà dit il y a longtemps que je jouais la victime inconsciemment. Mais je ne veux pas justifier la façon qu’elle l’a dit et surtout pas la raison pour laquelle elle l’a dit, et je ne peux même pas être sûre qu’elle parlait d’exactement ce dont je suis en train de parler en ce moment. Et je ne suis pas certaine que ce sujet colle bien au mien, mais je ne peux m'empêcher d'y penser parfois.




Je crois que ce que j’attends de mon traitement reiki, c’est qu’il m’aidera à vraiment lâcher prise, me donnera d'autres moyens de sentir ma vie pour mieux m'en servir, agir tout en ne faisant rien. Ange La guerrière doit changer de tactique, maintenant. Avant que la fatigue et le sentiment d’inutilité et d’absurdité ne prennent le dessus. Ça a déjà commencé d'ailleurs, depuis un bon bout de temps, je me sens mieux. flower


Je ne sais pas si vous avez vécu des choses semblables… Si oui, j’aimerais bien vous lire. study Exclamation Je veux m'instruire de l'expérience des autres. Avez-vous déjà été rebels(les) ou délateurs(trices), vous êtres-vous mis consciemment en danger pour faire un semblant de justice ou pour vous prouver quelque chose à vous-même ou pour ouvrir les yeux des gens que vous aimiez avant qu'il ne soit trop tard?

Si non, ce n'est pas plus grave, il reste la petite douce Catre en moi qui se retrouve un peu partout en vous sur ce forum. Bisous à tous.

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Saphodane le Sam 21 Juil 2012 - 23:29

Non, pas exactement. Mais je comprends tout de même ta démarche. Simplement, comme tu l'indiques d'ailleurs, je suis pas sûre que ça porte réellement ses fruits.

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 11:21

Eh dis-donc Catre, je viens de lire ta présentation : Jeremy Narby : excellent !
Et puis j'aime bien ce que tu dis sur l'incertitude : j'aime beaucoup l'incertitude. Je trouve que cela nous permet de rester ouverts.
Il va falloir que nous en parlions, de ça, des chevaux, et sans doute d'autres trucs. Cool ! bounce cheers

@+ ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Catre le Dim 29 Juil 2012 - 22:45

Bonjour Mysti!
Au plaisir de te recroiser! Long hug

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Invité le Mar 31 Juil 2012 - 13:59

Il y a entre autres l’étau aux poumons qui revient parfois, le mal de pieds et de genoux car souvent serrés, essayer de desserrer les mâchoires aussi, la vessie instable.

C'est le genre de manifestations qui s'expriment lorsque l'on s'équilibre.
Certains chakras sont surexcités alors que d'autres ne le sont pas assez.
C'est une très bonne idée d'aller voir un praticien Reiki.Perso j'ai des soucis avec le cou,les épaules et les mâchoires,trop d'énergie à cet endroit!Je vais faire du yoga à la rentrée,histoire d'apprendre à équilibrer tout ça.
Je crois que faire du sport devrait aider aussi.Tu es sportive Catre?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Mégalopin le Mar 31 Juil 2012 - 14:18

alcyonea a écrit: Perso j'ai des soucis avec le cou,les épaules et les mâchoires,trop d'énergie à cet endroit!

Ze spécialiste pour ce genre de choses (et bien d'autres): l'ostéo crânien Wink







Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Saphodane le Mar 31 Juil 2012 - 14:23

... Faut décidément que j'aille en voir un. Douleurs aux mâchoires, tempes, épaules, trapèzes, nuque...

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Invité le Mar 31 Juil 2012 - 14:28

Merci Mégalopin!C'est une autre voie,valable comme une autre! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Mégalopin le Mar 31 Juil 2012 - 15:25

En 35 années d'études et de pratique des médecines alternatives, je les ai croisées un peu toutes. Face aux problèmes que vous décrivez, dans mon cas personnel je commencerais par celle-là.




Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Invité le Mar 31 Juil 2012 - 15:38

Si cela doit se faire,cela se fera. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par lafeelicite le Mar 31 Juil 2012 - 20:37

Tiens Catre, je crois que je ne suis jamais passée te déposer un bisou sur ton post Bisous

Merci de la franchise de ton récit de guerriere. Je comprends ce que tu décris, même si je n'ai jamais fait quoique ce soit de semblable et je suis très touchée par ce que tu décris, sans pouvoir bien le formuler...

lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Catre le Mar 31 Juil 2012 - 21:00

Merci pour vos conseils Alcyonea et Mégalopin: et oui je suis sportive, je fais du saut d'obstacles à cheval.

Lafeelicite: ton message me fait du bien, je me sens moins seule. Long hug Bisous Bisous à toi aussi.

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Bliss le Sam 4 Aoû 2012 - 21:33

Coucou Catre !
Merci pour les zoulies photos que tu as postées sur ma page, ça m'a fait chaud au coeur ! sunny
Besitos bolivianos Bisous


Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catre (anciennement appelée cathoo)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum