Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Cecilev le Lun 17 Juin 2019 - 11:49

Bonjour à tous,

Je suis en plein questionnement professionnel. Je ne suis pas/plus épanouie dans mon travail, "cela" n'a plus de sens, et donc plus de motivation .... bref, la roue ne tourne plus. Pas question pour autant d’envoyer tout balader : tout le monde ne sauve pas des vies et pourtant chacun trouve sa place, met un sens dans ce qu'il fait, de façon plus ou moins consciente.
J'ai lu que la question du "sens" est très fréquente chez les HPI. Certains d'entre vous sont peut-être passés par cette phase, d'autre sont naturellement épanouis.... Je recherche vos témoignages !

Au plaisir de vous lire,
Cécile

Pour ceux qui souhaitent creuser le sujet, je recommande cette lecture :
La signification du travail : Nouveau modèle productif et ethos du travail au Québec, de Daniel Mercure
Amazon


Cecilev
Cecilev

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Inanna le Lun 17 Juin 2019 - 12:54

bonjour, je pense que parfois c'est aussi selon les périodes.On peut être super motivée par son travail et y donner du sens, plus qu'en trouver en fait.
Après il se peut aussi que cherchant aussi le sens à tout ça, notre vie, notre ikigai, on finit par croire que plus rien n'a de sens, et c'est très simple d'en arriver là...
L'année dernière je gagnais moins et mon travail avait du sens, je m'y sentais épanouie. Cette année nouvelle fournée, changements de rythme, stress+++++, journées épuisantes nerveusement parfois, donc là forcément avec la fatigue = plus rien n'a de sens, qu est ce que je fous là, ça sert à quoi,j'ai plus le goût...Et avec du recul, tu vois le chemin parcourut, tu te dis, ça va s'arranger, faut s accrocher, pas juste baisser les bras ,abandonner. Tout continue de s'améliorer même si ça ne saute pas toujours aux yeux de prime abord.

Après je suis d'avis que le travail c'est bien si tu t'amuses, si tu y prends du plaisir.
ça sert à quoi? valoriser notre égo? nous donner une appartenance à tout ce cirque sans doute...Est ce que nous faisons quelque chose de bien, d intéressant, d utile? certainement.
chacun a son rôle à jouer.
Le mieux c est quand même quand on se sent authentique et pas en imposture et dans le travail ce n est pas forcément tous les jours facile de se montrer à 100% soi.
Et je souhaite vraiment travailler moins.
J 'ai des petits besoins financiers, je sais économiser et m'en sortir, du coup je cherche aussi intelligemment comment bosser moins et gagner plus ^_^ si si c est possible dans mon travail!
voilà bonne journée!
Inanna
Inanna

Messages : 150
Date d'inscription : 24/05/2015

https://erratticblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Cecilev le Lun 17 Juin 2019 - 13:32

merci pour ton partage Inanna. C'est vrai, il y a des bons jour et des mauvais, se focaliser sur les mauvais est une vision court terme, je comprends. patience...
Cecilev
Cecilev

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Tux le Lun 17 Juin 2019 - 14:04

Il faut simplement faire la balance .. ce que ton travaille t'apporte, ce qu'il t'enlève.

Et faire le choix d'en trouver un autre .. ou te mettre à ton compte .. ou ne plus travailler
Ce qui est hyper important aussi c'est l'ambiance dans le travail .. c'est à dire que tu peux t'épanouir avec une équipe, et pas avec une autre.
Et si ça peut t'aider, tu peux toujours trouver des choses positives en tout. C'est un état d'esprit
Après, si tu n'en peux plus, c'est que ça ne sert à rien de continuer.
Donc effectivement, patienter et voir si ça passe me parait une bonne idée !
Tux
Tux

Messages : 26
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par zebrepat le Mar 18 Juin 2019 - 10:24

Cecilev a écrit:Bonjour à tous,

Je suis en plein questionnement professionnel. Je ne suis pas/plus épanouie dans mon travail, "cela" n'a plus de sens, et donc plus de motivation .... bref, la roue ne tourne plus. Pas question pour autant d’envoyer tout balader : tout le monde ne sauve pas des vies et pourtant chacun trouve sa place, met un sens dans ce qu'il fait, de façon plus ou moins consciente.
J'ai lu que la question du "sens" est très fréquente chez les HPI. Certains d'entre vous sont peut-être passés par cette phase, d'autre sont naturellement épanouis.... Je recherche vos témoignages !

Au plaisir de vous lire,
Cécile

Pour ceux qui souhaitent creuser le sujet, je recommande cette lecture :
La signification du travail : Nouveau modèle productif et ethos du travail au Québec, de Daniel Mercure
Amazon


une recherche des sens minimale dans le travail est a mon avis necessaire, je comprends, la satisfaction du travail bien fait (note que au niveau personnel, bricolage, cuisine, jardinage, potager, cultures etc tu peux encore le faire)
christophe de jour (psy du travail en parle) dans ses videos, actuellement la mode en entreprise c'est plus au travail bien fait mais au rendement court termiste absolu (financiarisation)

J'ai deja parlé des bullshit jobs, je connais des gars qui en font, ds vrais de vrais, quel sens pour ce travail. deja l'intitulé est debile (happyness manager)
. perso je crois pas que je pourrais faire ca.

l'ideal c'est un boulot epanouissant (interessant bonne ambiance), avec des horaires normaux (vie sociale et passions a coté)et payé correctement, mais je crois que c'est de plus en plus difficile a trouer actuellement pour beaucoup de gens non ? si tu es dans une boite qui produit de la merde, ca un effet sur le moral du zebre aussi (car tu te demandes pourquoi avoir visé l'excellence academique pour travailler avec des cons pareil), de plus le zebre sera mal vu dans ce genre d'entreprise qui ne cherche pas la qualité mais le low cost (vite fait mal fait)

zebrepat

Messages : 251
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Invité le Mar 18 Juin 2019 - 10:36

J'ai connu quelqu'un qui avait, très jeune, compris que le travail n'aurait de toute façon aucun sens. Il a donc choisi un emploi idéal pour lui : 1) à cinq minutes à pieds de son domicile (petite ville de province), 2) sans le moindre stress, ni responsabilité, ni fatigue, 3) à horaires très tranquilles, 4) avec sécurité de l'emploi, 5) absolument pas prenant intellectuellement.

Il se fichait du salaire (peu élevé), n'étant guère dépensier, et ne cherchait pas à satisfaire son ego en arborant un statut professionnel enviable.

Ce travail totalement vide de sens était un choix lui permettant de consacrer tout le reste de son temps et de son énergie (beaucoup donc) à ses passions : la lecture, la philosophie, la culture, ainsi qu'à lui, à sa famille, à ses loisirs, etc. Il avait choisi de vivre sans ambition professionnelle, mais avec une ambition de connaissance.

A l'époque, j'avais considéré ce choix comme un peu "facile". Désormais, je suis convaincu qu'il a eu absolument raison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Persane le Mar 18 Juin 2019 - 11:18

Il n'y aurait pas finalement un revers systématique du sens donné à son travail, dans le stress qui en résulte ?
Comment être motivé par les enjeux, sans en ressentir une former d'anxiété?

Après cette question, c'est aussi une façon de penser les entreprises, les structures. On peut faire un métier très noble, et avoir l'impression de ne servir à rien. C'est souvent le cas du travail social, par exemple. Il faut surtout chercher un poste où l'encadrement prenne soin de cette question essentielle au bien-être au travail, qui est celle du sens. Un bon indicateur, c'est la marge de manœuvre laissée aux salariés pour "s'autodéterminer" à titre de collectif de travail. On ne trouve du sens que dans un travail dont on peut choisir collectivement l'utilité et participer profondément à l'amélioration  (pas en façade).


Dernière édition par Persane le Mar 18 Juin 2019 - 14:11, édité 1 fois
Persane
Persane

Messages : 233
Date d'inscription : 16/04/2013
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par zebrepat le Mar 18 Juin 2019 - 13:41

Aube a écrit:J'ai connu quelqu'un qui avait, très jeune, compris que le travail n'aurait de toute façon aucun sens. Il a donc choisi un emploi idéal pour lui : 1) à cinq minutes à pieds de son domicile (petite ville de province), 2) sans le moindre stress, ni responsabilité, ni fatigue, 3) à horaires très tranquilles, 4) avec sécurité de l'emploi, 5) absolument pas prenant intellectuellement.

Il se fichait du salaire (peu élevé), n'étant guère dépensier, et ne cherchait pas à satisfaire son ego en arborant un statut professionnel enviable.

Ce travail totalement vide de sens était un choix lui permettant de consacrer tout le reste de son temps et de son énergie (beaucoup donc) à ses passions : la lecture, la philosophie, la culture, ainsi qu'à lui, à sa famille, à ses loisirs, etc. Il avait choisi de vivre sans ambition professionnelle, mais avec une ambition de connaissance.

A l'époque, j'avais considéré ce choix comme un peu "facile". Désormais, je suis convaincu qu'il a eu absolument raison.

ca s'appelle un job alimentaire et le salaire (princial defaut car le reste je crois pas que ca deplait a grand monde   Very Happy ) suit pas mais ca peut convenir a certains

le mec qui a fait bac+5 master, un job alimentaire c'est pas vraiment un plan en or pour la plupart. un diplôme perso je le concois comme un investissement

Fondamentalement tout le monde n'a pas les meme attentes
Quand le marché de l'emploi est dynamique (ce qui n'est pas vraiment le cas en France actuellement mais l'etait il y a quelques dizaines d'années, demandez aux anciens) il est plus facile de trouver chaussure a son pied et vivre décemment de son travail
Les gilets jaunes je les comprends, avec un smic tu vas pas loin dans une grande ville francaise (deja le montant des loyers ca va bouffer une grande partie du salaire)

zebrepat

Messages : 251
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Sleyo le Mar 18 Juin 2019 - 15:10

Bon, j'avais fait un gros pavé pour plus ou moins expliquer ma situation. il va falloir que je regarde pourquoi je ne retrouve pas mes messages.

Justement, je pense que pour un zèbre, quelque soit son niveau d'étude, si son boulot lui semble vide de sens, il ne pourra pas être épanoui (à moins qu'il ait accepté que son job n'est qu'alimentaire).

J'ai un dimplôme d'ingénieur informatique, j'ai bossé la dedans pendant 10 ans. Je gagne bien ma vie par rapport à la moyenne. Pourtant, je vais tout lacher pour aller passer mon monitorat de plongée, Et partir vivre de ça (ou plus ou moins, j'avoue que je sais pas encore ou je vais finir).

Je sais pertinemment que je ne gagnerai jamais aussi bien ma vie qu'en continuant dans l'info. Mais ça n'a pas la moindre importance. Depuis que j'ai accepté que je préférai retourner dans l'eau que d'avoir un boulot "comme tout le monde" je ne déprime plus, je suis plein d'énergie, et j'ai divisé ma conso d'antidépresseur par 2.

Sleyo

Messages : 16
Date d'inscription : 04/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par zebrepat le Mar 18 Juin 2019 - 17:07

Sleyo a écrit:Bon, j'avais fait un gros pavé pour plus ou moins expliquer ma situation. il va falloir que je regarde pourquoi je ne retrouve pas mes messages.

Justement, je pense que pour un zèbre, quelque soit son niveau d'étude, si son boulot lui semble vide de sens, il ne pourra pas être épanoui (à moins qu'il ait accepté que son job n'est qu'alimentaire).

J'ai un dimplôme d'ingénieur informatique, j'ai bossé la dedans pendant 10 ans. Je gagne bien ma vie par rapport à la moyenne. Pourtant, je vais tout lacher pour aller passer mon monitorat de plongée, Et partir vivre de ça (ou plus ou moins, j'avoue que je sais pas encore ou je vais finir).

Je sais pertinemment que je ne gagnerai jamais aussi bien ma vie qu'en continuant dans l'info. Mais ça n'a pas la moindre importance. Depuis que j'ai accepté que je préférai retourner dans l'eau que d'avoir un boulot "comme tout le monde" je ne déprime plus, je suis plein d'énergie, et j'ai divisé ma conso d'antidépresseur par 2.

vivre de ses passions (j'aime bien la plongée aussi) c'est bien mis il faut encore trouver du boulot (surtout quand tu es dependant d'un employeur, peut-être le pire) ! et je parle meme pas de métiers artistiques ou fileres bidons ou c'est foireux a la base (combien d'artistes reussisent par rapporta  ceux qui ne percent jamais)
ou alors si tu peux te lancer en independant il faut quand meme pouvoir en vivre. Beaucoup de gars qui sont retournés a la campagne en France et vivre de ca (culture elevage) vivotent plus qu'autre chose apparemment. on peut s'y attendre non ?

J'ai fait une formation longue couteuse et difficile (certaines matières c'est tres matheux donc pas pour tout le monde) en cours du soir a cote de mon boulot de jour il y a longtemps et j'ai reussi brillament la formation mais j'ai jamais trouvé de travail dans ce secteur avec la crise, la plupart des gars qui l'ont fait avec moi non plus (sauf l'un ou l'autre par gros piston)
un des gars avait quitté son boulot salarié d'inge bien payé pour suivre cette formation et en etait reduit a de petits intérims. certains etaient meme endettés ( a noter que dans certains pays comme us les etudes sont tres cheres et les étudiants commencent dans la vie avec une dette)
rien de mieux pour demotiver les gens et les encourager a pas prendre de risque.
il fallait etre seieusement motivé pour faire ca mais si il y a pas de boulot quel interet. et dans ce secteur pas possible de se lancer a son compte.

zebrepat

Messages : 251
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Sleyo le Mar 18 Juin 2019 - 17:42

Je sais, et je suis d'accord avec toi.

J'ai grandi entouré de zèbres, sans le savoir. Et ou que j'aille, je finis toujours par être ami avec un groupe de zèbres. Dans le paquet, y'a de tout, des prof de danse en tout genre (du classique au hip-hop, en passant par le contemporain) des artistes, des ostéopathes... Toujours des profils atypiques. parmi tous ceux-là, j'en ai jamais connu un de malheureux.

Je l'ai dit, je ne sais pas ou je vais vraiment. Je sais que c'est risqué. Je sais que je peux me planter. Possible que je doive passer par un taff alimentaire pour compléter. Possible même que ça puisse me ramener à refaire de l'informatique un jour.

Mais je crois qu'avant d'écouter ce que les autres pensent être bon pour moi... Je vais décider de mon chemin. Même si ça doit être celui d'un galérien, ça ne me pose pas de soucis. Quand j'ai attaqué mon "dernier" boulot d'informaticien, j'étais propriétaire d'une belle petite maison, j'y vivais seul. Tout le luxe nécessaire pour quelqu'un de lambda. Sauf qu'elle était pas vraiment dans la même ville (120km en gros). Du coup, pour démarrer plus tôt, j'ai rien dit à personne, et j'ai vécu au camping la semaine, et je rentrai chez moi le WE. Sincèrement, tant que je me sens moi-même, le confort matériel n'a pas la moindre importance. Et je ne sais pas être réellement moi même sans être près de l'eau malheureusement.

Sleyo

Messages : 16
Date d'inscription : 04/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Cecilev le Mer 19 Juin 2019 - 11:22

Sleyo a écrit: Depuis que j'ai accepté que je préférai retourner dans l'eau que d'avoir un boulot "comme tout le monde" je ne déprime plus, je suis plein d'énergie, et j'ai divisé ma conso d'antidépresseur par 2.

C'est super! bravo! je te souhaite plein de belles choses pour cette nouvelle vie.

Merci à tous pour vos partages. Je vois qu'il y a un lien à faire entre ses valeurs, ce qui est important pour soi et son environnement pro... une piste pour avancer...
Cecilev
Cecilev

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par nikoku74 le Mar 25 Juin 2019 - 9:01

j'ai fait de nombreux burn out et je me suis aperçu relativement tard que 1/je n'étais pas câblé comme les autres 2/ j'étais plutôt plus performant que les autres mais je pensais le contraire.

J'ai cheminé dans diverses structures de la petite à la grosse entreprise et j'en suis arrivé à la conclusion que je n'étais pas fait pour le système hierarchique tout simplement.
Depuis que je l'ai compris, j'ai décidé de ne plus me confronter à ça car ça me bousillait la santé et me rendait malheureux.
Depuis deux ans c'est le bonheur avec un revenu plus de deux fois moins élevé.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par boule-d-ombre le Mar 25 Juin 2019 - 20:14

j'ai travaillé toujours de manière précaire intérim, cdi de chantier, cdd. comme je le disais en plaisantant tous les autres étaient mes chefs certains ne s'en sont pas privé d'ailleurs. au début je pensais faire la différence faire du bon travail, faire avancer les choses, puis je me suis rendu compte que comme à l'école un truc clochait: je ne cherchais pas les même buts. pour moi quand je faisais mon travail le but était que ça soit terminé une fois pour toutes. c'est là que les ennuis ont commencés car je gênais. qui était ce débutant à peine sorti de son école qui croit tout savoir. je cherchais à faire du travail bien fait eux cherchaient la plupart du temps à justifier leur paie à la fin du mois. je cherchais un sens sans m'en rendre compte alors que pour la plupart des gens ils font ce qu'ils doivent faire sans chercher à aller plus loin. le pire c'est qu'à force de vouloir bien faire je me suis fais remarquer mais pas dans le bon sens : je me suis fait lentement démolir. je n'avais pas compris que j'étais différent et que cette différence est souvent mal vécue. il y a une vidéo de cecile bost sur les surdoués et le monde du travail qui explique bien les ennuis rencontrés . début entre 4min45 et 5min

depuis de fil en aiguille j'ai décroché de mon domaine. j'envisage une reconversion donc à voir.
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1268
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par juleskicker le Mar 25 Juin 2019 - 21:24

boule-d-ombre a écrit:j'ai travaillé toujours de manière précaire intérim, cdi de chantier, cdd. comme je le disais en plaisantant tous les autres étaient mes chefs certains ne s'en sont pas privé d'ailleurs. au début je pensais faire la différence faire du bon travail, faire avancer les choses, puis je me suis rendu compte que comme à l'école un truc clochait: je ne cherchais pas les même buts. pour moi quand je faisais mon travail le but était que ça soit terminé une fois pour toutes. c'est là que les ennuis ont commencés car je gênais. qui était ce débutant à peine sorti de son école qui croit tout savoir. je cherchais à faire du travail bien fait eux cherchaient la plupart du temps à justifier leur paie à la fin du mois. je cherchais un sens sans m'en rendre compte alors que pour la plupart des gens ils font ce qu'ils doivent faire sans chercher à aller plus loin. le pire c'est qu'à force de vouloir bien faire je me suis fais remarquer mais pas dans le bon sens : je me suis fait lentement démolir. je n'avais pas compris que j'étais différent et que cette différence est souvent mal vécue. il y a une vidéo de cecile bost sur les surdoués et le monde du travail qui explique bien les ennuis rencontrés  . début entre 4min45 et 5min

depuis de fil en aiguille j'ai décroché de mon domaine. j'envisage une reconversion donc à voir.

j'ai l'impression de m'entendre...
quel domaine si pas indiscret?

juleskicker

Messages : 52
Date d'inscription : 05/02/2019
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par juleskicker le Mar 25 Juin 2019 - 21:35

nikoku74 a écrit:j'ai fait de nombreux burn out et je me suis aperçu relativement tard que 1/je n'étais pas câblé comme les autres 2/ j'étais plutôt plus performant que les autres mais je pensais le contraire.

J'ai cheminé dans diverses structures de la petite à la grosse entreprise et j'en suis arrivé à la conclusion que je n'étais pas fait pour le système hierarchique tout simplement.
Depuis que je l'ai compris, j'ai décidé de ne plus me confronter à ça car ça me bousillait la santé et me rendait malheureux.
Depuis deux ans c'est le bonheur avec un revenu plus de deux fois moins élevé.

je viens également de me rendre compte de ce genre de chose, après avoir aussi essayer différentes structures et tailles. par contre je n'arrive pas à passer le cap, je pense toujours à si / comment je reviens. je pense par exemple à aller voir mon chef d'agence pour lui proposer de me reprendre mais dans un truc plus rh et en lui parlant du hp et comment le valoriser, bla, bla, bla. mais je sens bien que je délire mais je m'y accroche pour ne avoir à penser à autre métier dans un autre domaine pour un autre salaire.

j'ai déjà arrêté de bosser il y a quelques années (oui je bosse plus non plus en ce moment) en me disant que j'allais trouver un boulot différents, mais finalement je n'y ai pas trop pensé et à chaque fois que j'envisageais autre chose je trouvais ca ridicule, sans aucune vraie passion ou envie, comme juste des alternatives à peine plausible. alors j'ai peur de ne pas trouver de voie...

qu'est ce qui t'as mis dans l'action et comment as tu fais le choix de boulot (uniquement sur et pour des critères contraires à l'existant ?) ?

juleskicker

Messages : 52
Date d'inscription : 05/02/2019
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par boule-d-ombre le Mer 26 Juin 2019 - 10:49

je travaille dans la technique : les systèmes de mesures dans l'industrie chimique et pétrochimique, enfin, je tente de partir de ce domaine d'arrêter l'industrie et de passer à un niveau supérieur coté diplômes vu que apparemment les bts (surtout en intérim) sont des 'esclaves' qui sont chargés de visser/dévisser des boulons. le problème que j'ai actuellement c'est que pôle emploi m'a déjà barré la route et continue à me pousser dans ce domaine avec quelques ratés de surcroit vu qu'ils me prennent pour un mécanicien Huh mouais moi qui n'a aucune formation dans ce domaine. pour eux bts CIRA doit être équivalent à cirage l'endroit dans lequel ils semblent patauger.

mon plus gros problème (autre que pôle emploi) est que je cherche un sens au travail que je voudrais faire, or je me rends compte que du sens peu de chance que j'en trouve même si certaines grosses entreprises semblent intégrer les surdoués dans des postes adaptés (air france, airbus d'après certaines rumeurs) donc je continue à chercher quand même sauf que je ne sais pas trop où.
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1268
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par siamois93 le Mer 26 Juin 2019 - 12:04

Je crois que je ne sais pas. Évidemment une bonne tente me suffirait à peu près pour moi mais là je viens de récupérer des chats je les aime beaucoup et ils m'aiment aussi je n'ai pas envie de les lacher. Et puis j'ai aussi au peu l'envie de ne pas faire que nombriliser.
L'informatique ça peut me passionner au mauvais sens du terme, il faut s'avoir s'arrêter, en tout cas (à part concevoir des microprocesseurs) ça ne m'a jamais fait rêver.
Quelques rêves un peu farfelus comme fabriquer des chaussures vraiment confortables pour mes pieds.
Je bosse plus sur ma confiance en moi.
siamois93
siamois93

Messages : 6773
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par zelmoed le Sam 6 Juil 2019 - 14:14

je me suis posé la question au moment de prendre mon poste actuel que j'adore. Parce que je bosse pour une boîte privée, dont le but est de vendre toujours plus et à plus de monde. Ca je déteste. Mais y'a un moment, j'ai mis en balance mon besoin financier (très modeste, je ne suis pas vénale), mon envie de me réaliser (énorme) et ça. Et j'ai accepté. Le contrepoids, c'est que je bosse dans une boîte qui accorde autant d'importance à ses différents partenaires (clients, fournisseurs, employés) et pi j'ai un manager au top. Mon boulot au quotidien, c'est gérer du projet, ce que je produis a un sens.

les HPI ont ils un rapport spécial à l'argent ?

zelmoed

Messages : 64
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par neilliott le Mer 10 Juil 2019 - 12:32

Après avoir parcouru ces messages, je vois que je ne suis pas seul à m'interroger sur mon utilité sociale !
J'ai décidé il y a longtemps que je voulais un job sans responsabilité, avec des horaires cool, relativement bien payé,etc bref un job alimentaire pour pouvoir me consacrer à des activités annexes (principalement artistiques).

Je suis donc fonctionnaire dans un ministère. Tout allait à peu près bien jusqu'à récemment où je me rends compte que mon choix initial était une erreur : je m'ennuie à mourir à longueur de journée ; je sais que même si je suis excellent dans mon poste, je n'aurai jamais de progression de carrière car je n'ai pas fait l'ENA. Et ça va continuer comme ça pendant qq dizaines d'années...

Donc si j'ai un conseil pour nos jeunes lecteurs :-), c'est de choisir une formation et un job intéressant, avec un minimum de challenge et des possibilités de progression.

Pour ma situation personnelle/témoignage, je vais faire un bilan de compétence et voir dans quoi me reconvertir, mais à presque 50 ans, c'est très difficile.

neilliott

Messages : 3
Date d'inscription : 10/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Harry Wang le Mer 10 Juil 2019 - 14:53

Bonjour, je viens vous faire part de mon expérience sur ce sujet-là.

Par opportunités et chance, on m'a proposé des évolutions de métier pendant mes 10 premières années de travail. Je m'éloignais de mon premier métier que j'adorais pour aller vers des métiers sans appétences particulières, mais les objectifs et responsabilités m'ont attirés. Est-ce que je suis capable de remplir les objectifs ? C'est le challenge qui m'a fait accepter.

Cependant, après plusieurs années, j'étais de plus en plus triste au travail, mes journées se résumaient à faire des tableaux de bord, surveiller les indicateurs de performance et m'assurer de la viabilité du projet au quotidien, plus les réunions de bureaux sans ordre du jour Smile Une fois les objectifs réalisés plusieurs années de suite mon métier m'a paru vide de tout... Une véritable descente aux enfers jusqu'à ce que je quitte l'entreprise pour "ne pas devenir fou". Je précise que ma dernière expérience était la mieux rémunérée, facteur totalement inutile à mon bonheur.

Sur les conseils d'un psychologue à l'apec il m'a proposé la chose suivante. On a cherché ensemble à définir ma personnalité sans prendre en compte les sujets qui m'intéressent. Qu'est-ce que j'aime faire, comment je les fais ? L'intervenant a très bien cerné, mieux que moi, ma personnalité et mes attentes. On a ensuite cherché des métiers qui répondraient à mon profil et des formations si nécessaire.

Cette année, je suis allé à l'université avec une mission en alternance, 12 ans après avoir quitté l'école. Le métier que je teste en entreprise me convient parfaitement, je travaille seul, je choisis mes méthodes et outils, je ne fais plus de tâches procédurales répétitives quotidiennes, je travaille avec du texte humain et non plus des chiffres, ratio, indicateurs commerciaux... Et je livre mes résultats une fois par semaine à mon responsable avec qui nous discutons de mon travail et des implications possibles sur l'entreprise.
Je suis confronté tous les jours à de nouvelles informations (l'actualité), sur des sujets qui m'intéressent. On me laisse faire toute la semaine et un gros débrief (transmission d'informations) est fait en une demie-journée.

Je pense que mes besoins en entreprise sont assez communs avec les gens de ce forum. Une grande liberté/autonomie, peu de règles/normes, travailler seul, sujets intéressants, vision globale.
Comme nous sommes incapables de faire quelques choses qui nous ennuie, je dirais pour répondre au sujet : Trouvez un métier qui colle à votre profil et à votre manière de vivre/faire. Le métier en lui-même n'a que peu d'importance. Faites ce que vous avez à faire, peu importe ce que disent les autres, ce sont les jaloux qui n'auront jamais eu le cran de changer quelques choses à leurs vies.

Je suis passé d'un métier technique où chaque problème à une solution précise et adaptée à un métier où on n'a jamais de réponses précises. Le saut m'a fait peur en début d'année à l'université. On me demandait de rédiger des synthèses, de lire des textes académiques, d'avoir une vision globale, de prendre du recul et de donner un avis personnel et argumenté, ce qu'on ne m'avait jamais demandé dans mes études et métiers précédents. En réalité, c'est tout moi.
Nous faisons preuve d'une grande capacité d'adaptation, tentez le coup, vous pourrez toujours revenir à votre précédent métier au cas où.
Harry Wang
Harry Wang

Messages : 13
Date d'inscription : 09/07/2019
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par zelmoed le Mer 10 Juil 2019 - 21:09

neilliott a écrit:

Pour ma situation personnelle/témoignage, je vais faire un bilan de compétence et voir dans quoi me reconvertir, mais à presque 50 ans, c'est très difficile.

c'est dans la tête : congé CIF d'un an, licence pro et nouveau job ; j'ai 48 ans. Si tu veux, alors... no limit

zelmoed

Messages : 64
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Heldé le Mer 10 Juil 2019 - 22:25

Pour que le travail n'ait plus de sens, encore faudrait-il lui en avoir déjà trouvé un?
Heldé
Heldé

Messages : 573
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par siamois93 le Mer 10 Juil 2019 - 22:37

@Harry Wang : Je ne pensais pas que l'APEC avait des psychologues efficaces. Avec leurs offres d'emploi je n'ai jamais eu de succès.
siamois93
siamois93

Messages : 6773
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Harry Wang le Jeu 11 Juil 2019 - 8:45

siamois93 a écrit:@Harry Wang : Je ne pensais pas que l'APEC avait des psychologues efficaces. Avec leurs offres d'emploi je n'ai jamais eu de succès.
L'APEC a des offres emplois, mais propose 2 autres services. Le premier t'aide à te reconvertir lorsque tu sais ce que tu veux faire. Le deuxième service, "Perspectives", t'aide à changer d'emploi quand tu ne sais pas quel métier exercé, ce qui était mon cas.
Le service est gratuit, il suffit de leur en faire la demande par téléphone. Cela consiste en une petite dizaine de rendez-vous espacé de plusieurs semaines pour que le candidat puisse mûrir le projet dans sa tête. Ca m'a beaucoup aidé, je te le recommande.
Harry Wang
Harry Wang

Messages : 13
Date d'inscription : 09/07/2019
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par neilliott le Jeu 11 Juil 2019 - 15:10

[quote="zelmoed"]
neilliott a écrit:

Pour ma situation personnelle/témoignage, je vais faire un bilan de compétence et voir dans quoi me reconvertir, mais à presque 50 ans, c'est très difficile.

c'est dans la tête : congé CIF d'un an, licence pro et nouveau job ; j'ai 48 ans. Si tu veux, alors... no limit[/quote

#quandonveutonpeut
#c'estdanslatête
#bougetoi

c'est subtile comme approche. J'aimerais bien pourvoir me permettre 1 an de congé-formation, effectivement !



neilliott

Messages : 3
Date d'inscription : 10/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par zelmoed le Mer 17 Juil 2019 - 11:05

ah sorry, c'est vrai que c'était expéditif, très allezonyva.

Tu sais que j'avais mon salaire à 100%, école payée, mutuelle conservée et j'avais même mes tickets resto ?

zelmoed

Messages : 64
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par neilliott le Mer 17 Juil 2019 - 11:24

ok, merci de ta réponse.

Je ne sais quel est ton employeur, mais j'aimerais bp avoir le même :-)

Moi, je suis dans la fonction publique, donc le congé formation, c'est 2/3 de salaire en moins + coût de l'école...hard.

neilliott

Messages : 3
Date d'inscription : 10/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par zelmoed le Mer 17 Juil 2019 - 13:56

ah ok pour la FP, c'est particulier. Mon employeur n'avait rien à dire. Il avait juste le droit de retarder de 9 mois maximum mon départ en formation (ce qu'il a fait... Evil or Very Mad ).

zelmoed

Messages : 64
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par Harry Wang le Mer 17 Juil 2019 - 16:08

neilliott a écrit:Moi, je suis dans la fonction publique, donc le congé formation, c'est 2/3 de salaire en moins + coût de l'école...hard.

Si tu peux avoir droit au chômage, tu as au moins 18 mois pour mettre en place ton projet sans le soucis financier. L'alternance permet aussi de réduire le coût. C'est ma situation personnelle cette année, pole-emploie complète mes revenus issus de l'alternance.
Harry Wang
Harry Wang

Messages : 13
Date d'inscription : 09/07/2019
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges Empty Re: Quand le travail n'a plus de "sens" : recherche de témoignage et d'échanges

Message par scorame le Ven 19 Juil 2019 - 17:57

coucou la populasse Very Happy

c'est rafraichissant de lire certains messages j'apprécie la sincérité la simplicité qui en résulte . Perso mon parcourt pro est assez chaotique tant social affectivement que professionnellement ,j'ai eu fais de tout , connu bcp de galères aussi ,même si j'ai un métier dans la haute technologie , l'aéronautique,j'aurais aimé aller plus loin en études sans bcp d'interférence parentale de santé et troubles divers , j'ai arrêté le secteur de l'aéro ,car je m'y ennuyer pas mal et ne voulant plus faire fructifier le CAC40 entre autre, ce secteur à bcp changer   Rolling Eyes , je suis pensionné actuellement , faudra bien rebondir bientôt , le développement web peut être, c'est satisfaisant de lire que même des "surdoués" n'occupent pas forcément les postes les plus convoités  ou les métiers bac+7 , c'est loin de l'imaginaire collectif .... partir avec une expédition scientifique c'est un rêve pour moi , je cherche encore un sens à tout ça ,depuis tjrs en faite , avec divers intensités périodique. tout dépend de ces priorités de vie , vivre intensément c'est une quête , je pense vivre en partie hors société , c'est une motivation et du bénévolat avec les animaux  .

scorame

Messages : 107
Date d'inscription : 13/11/2017
Localisation : LANDES

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum