L'arborescence de la pensée.

Page 4 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Fata Morgana le Lun 21 Fév 2011 - 8:52



Un exemple de la manière dont les choses s'organisent dans mon esprit. Si c'était à refaire, je corrigerais pas mal de choses, inversant la positon de certains éléments et reliant davantage de concepts. Je ne parle pas ici de l'exactitude de la mindmap, mais il s'agit d'illustrer le processus. Il y a une sorte de saisie instantanée qui est à l'origine de ce genre de "graphe".

(J'étais dans une période très optimiste) Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Lanza le Lun 21 Fév 2011 - 9:14

Donc j'avais bien raison, il y a un an dans mon bain, c'est bien un graphe et pas une arborescence. What a Face

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Fata Morgana le Lun 21 Fév 2011 - 9:19

Lanza a écrit:Donc j'avais bien raison, il y a un an dans mon bain, c'est bien un graphe et pas une arborescence. What a Face

Forcément, une fois écrit, et une fois écrit seulement, c'est un graphe... Very Happy Traduire l'idéel en réel. Bon, on en perd un bon paquet en formalisant, mais ça donne une idée...Euh, ça se lirait plutôt de bas en haut. Embarassed

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Lanza le Lun 21 Fév 2011 - 9:56

Pourquoi une fois écrit ?
Effectivement à un instant T, ça peut être une arborescence, mais dès qu'on fait intervenir une dimension temporelle, ça devient un graphe. clown

Sinon les associations d'idées n'existeraient pas, on se perdrait dans des idées sans fin sans jamais pouvoir rien en faire...

Qui est la mauvaise langue qui a dit "ça ne changerait pas grand chose" ? rabbit

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Fata Morgana le Lun 21 Fév 2011 - 10:28

Lanza a écrit:

Sinon les associations d'idées n'existeraient pas, on se perdrait dans des idées sans fin sans jamais pouvoir rien en faire...


Elles ont peut-être une fonction psychologique majeure qui est de concourir à l'unicité de notre être. La dispersion dont tu parles deviendrait un émiettement du moi. L'autiste que j'ai à la maison et dont j'ai observé le fonctionnement consacre beaucoup de temps à répéter inlassablement les mots. (écholalie) Il essaie apparemment de trouver leur sens dans leur sonorité. Mais pour accomplir ce "travail", il ignore tout le reste de la phrase, qu'il gomme; le propre de l'autisme est de ne pouvoir assembler des éléments divers pour en faire un tout et cela au niveau même d'une simple phrase. Chaque mot isolé devient pour lui une entité à part entière. L'absence totale de "théorie de l'esprit", de capacité à composer un tout à partir de plusieurs éléments, les fait vivre dans un monde de séquences intelligibles très courtes et absolument littérales. De fait la globalité leur échappant, ils vivent dans un monde effrayant de surprises. Ainsi un autiste n'interprétera pas un sourire. Il n'en comprendra pas le contenu émotionnel, mais ne verra là qu'un mouvement incompréhensible des lèvres. Voilà à quoi arriverait en fait une impossibilité de produire une synthèse globalisante. Le fait qu'il ne puisse écrire qu'en lettres bâton sous-entend que même à l'intérieur d'un mot, il crée des subdivisions et réduit la compréhension qu'il en a à l'audition des syllabes...

Flash: Je pense de "haut en bas". (Comme si pour expliquer un arbre, on expliquait les racines en partant des feuilles.)
La réalité peut être décrite par des schémas simples et polysémiques. Un même symbolisme sous-jacent peut être utilisé pour décrire des réalités naturelles , psychologiques, artistiques ou mystiques. Cette cohérence souligne la communauté des lois qui régissent le réel. Leur perception assure à ce réel (à nos yeux) une unité. Mais pour se situer à un moment M à l'intérieur de cette unité, il faut du talent et de la perspicacité. Je parle ici de moi et non pour tous !

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Lanza le Lun 21 Fév 2011 - 10:57

C'est assez effrayant, comme vision. pale

J'en viens à me demander (et ça fait un moment que ça me trotte dans la tête), si ce qui fait la différence de mode de pensée n'est pas la "taille" de la "synthèse globalisante", du nombre de données que le cerveau traite de façon simultanée (et quand je dis "capable", je ne suis pas sûr qu'on puisse faire "moins", sauf à mouliner dans le vide).

Plus on monterait dans l'échelle de QI, plus on étendrait le champ du "global"... Et à partir d'un moment on verrait au delà de ce qui est nécessaire à sa propre vie, de façon naturelle et sans efforts... D'où une certaine facilité à voir ce qui ne tourne pas rond, dans la société, dans le monde, voire l'univers. Et des questions à n'en plus finir, puisque les autres n'ont pas besoin d'une cohérence à cette échelle et donc n'y répondent pas. (et on les maudit de ne pas voir alors que c'est évident, quoi ! What a Face)

Hypothèse intuitive personnelle sans réel fondement scientifique, hein.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Fata Morgana le Lun 21 Fév 2011 - 11:08

Lanza a écrit:C'est assez effrayant, comme vision. pale

J'en viens à me demander (et ça fait un moment que ça me trotte dans la tête), si ce qui fait la différence de mode de pensée n'est pas la "taille" de la "synthèse globalisante", du nombre de données que le cerveau traite de façon simultanée (et quand je dis "capable", je ne suis pas sûr qu'on puisse faire "moins", sauf à mouliner dans le vide).

Plus on monterait dans l'échelle de QI, plus on étendrait le champ du "global"... Et à partir d'un moment on verrait au delà de ce qui est nécessaire à sa propre vie, de façon naturelle et sans efforts... D'où une certaine facilité à voir ce qui ne tourne pas rond, dans la société, dans le monde, voire l'univers. Et des questions à n'en plus finir, puisque les autres n'ont pas besoin d'une cohérence à cette échelle et donc n'y répondent pas. (et on les maudit de ne pas voir alors que c'est évident, quoi ! What a Face)

Hypothèse intuitive personnelle sans réel fondement scientifique, hein.

Very Happy ... Je n'ai rien dis...

Mais bon, il y a, je suis bien obligé de le reconnaître un "eux" et un "nous".
Maintenant que tu as posé cela, songe une seconde à l'exil de ton modèle... What a Face

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Lanza le Lun 21 Fév 2011 - 13:11

Bah, la différence entre le "eux" et le "nous" n'est pas si nette, elle est complètement relative, ça se joue entre une personne et son environnement.

Si tu prends deux personnes au pif, c'est la différence entre les deux qui va jouer.

Là où on n'a pas de bol, c'est quand on se situe proche de l'un des extrêmes, vu c'est que ça n'est pas uniformément réparti dans la population.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par PauluZ le Lun 21 Fév 2011 - 14:16

Lanza, tu n'as peut-être pas tort. Moi, je n'ai pas encore passé le test, mais toutes ces questions superflues comme analyser l'univers et voir tout ce qui ne tourne pas rond dans la société sont dans ma tête... mais je me considère pas comme quelqu'un de super intelligent et alors depuis fort longtemps je me pose cette réflexion: ce qui se passe dans la tête des THQI doit être démentiel.
D'une part je trouverais la qualité de la pensée de quelqu'un qui réfléchit moins vite que moi assez pauvre, mais de l'autre je n'ose pas imaginer la torture de quelqu'un qui réfléchit plus que moi.
Mon premier jugement vient du fait que l'on ne peut s'imaginer penser moins vite ==> on pense à la vitesse à laquelle on pense et avec la quantité de données qui va avec... en somme on pense "normalement" pour soi, sa propre vitesse de traitement paraît correct et nécessaire. C'est aussi pour ça que je ne peux me représenter penser plus lentement... et aussi sans images.
Mon deuxième jugement, selon lequel je ne pourrais imaginer la torture que vivent les THQI , peut être révisé avec le témoignage qu'une TH TH THQI m'a fourni il y a 2 ans (si elle ne m'a pas menti bien entendu), comme quoi lorsqu'elle réfléchit elle a l'impression qu'elle se multiplie en plusieurs soi qui réfléchissent en même temps ; un autre garçon m'a dit à peu près la même chose sur son compte, et ça... je ne peux me l'imaginer. Quand je réfléchis je n'ai pas l'impression qu'il y a plusieurs Paul dans ma tête, plutôt quand même j'ai l'impression que d'autres personnes me parlent dans ma pensée et oui j'ai plusieurs images ou phrases en tête à la fois, mais j'ai jamais le sentiment que j'ai une réunion de 10 petits paul en train de réfléchir puissance 10 ou une démultiplication comme Piccolo dans DGBZ (je prends mes références comme je peux...).




PS: Lanza, ta réflexion est sans fondement scientifique parce que je suis convaincu que la science est extrinsèque à la psyché. D'où la difficulté d'une psychologie en tant que science huhu ^^ pourquoi pas une psychologie en tant que... psychologie!!!

PauluZ
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Granny le Mar 22 Fév 2011 - 17:31

chironex a écrit:@Phèdre: c'est quoi ton truc? J'ai essayé la respiration, sophro, les visualisations positives, les balades en forêt, boxer un sac de sable, la danse africaine, mais j'ai l'impression qu'à chaque fois mon disque dur s'emballe dès que quelqu'un évoque un problème même sans me demander une solution. J'arrive à retenir les chevaux fous de la pensée pendant un moment mais l'équipage s'emballe dès que je relâche la relaxation. Zou la solution (non solicitée) à un problème surgit de la boîte noire et c'est le grand galop assuré! Epuisant!
D
Depuis quelque semaine, quand j'y pense, je contemple en imagination le champ de coquelicots de Giverny, à côté du musée de l'Impressionnisme (anciennement musée d'Art américain). Mais la nuit passée, ça a raté et je me suis traînée d'une insomnie à l'autre. La nuit prochaine j'essaierai un champ de pavots somnifères Sleep

Granny
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 583
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Papillonnements arborescents

Message par Lanza le Jeu 24 Fév 2011 - 22:08

Déplacé depuis "Choses diverses et variées"



Source : http://www.stupidbook.fr/2010/08/un-prof-de-philo-ne-prend-jamais-de-vacances/

Lui, je l'aime ! I love you


Dernière édition par Lanza le Sam 26 Fév 2011 - 12:18, édité 1 fois

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Od@vie le Ven 25 Fév 2011 - 4:40

Je pense que la petite voulait juste savoir si les papillons faisaient des crottes...
alala..l'art de compliquer des adultes et d'y voir des intentions philo-intellectuo-psycho! (surtout s'agissant de la question posée par SA môme chérie)

Ca me rappelle Desproges à propos d'un dessin d'enfant (où la mère apparaît lilipucienne et le père immense) soumis à l'analyse d'un psy: complexe d'infériorité avait répondu ce dernier.Il s'avérait juste que la mère faisait 1,50m et le père 1,90m...

J'imagine aussi que chacun voit le monde par le petit bout de la lorgnette de son métier: imaginez la réponse d'un proctologue,d'un fromager..?

Et si l'intelligence c'était avant tout une histoire de bon sens, l'art justement de simplifier les choses, de se mettre à la hauteur de son interlocuteur ?

Qui se fait plaisir dans cet exemple? le père ou la petite fille?

Od@vie
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Lanza le Ven 25 Fév 2011 - 9:10

L'histoire ne dit pas ce qu'il a répondu à sa fille, simplement ce qu'il en a pensé, et ça peut être complètement différent. Il lui a peut-être simplement répondu "oui", pour ce qu'on en sait.

Et oui, la petite fille voulait juste savoir si les papillons font des crottes, mais je ne suis pas sûr qu'il ait tout à fait tort dans son interprétation. Il n'en reste pas moins que la petite s'en fiche et ses contacts Facebook, probablement aussi.

Mais qu'importe, j'adore cet extrait, parce qu'il part dans une tirade alors que personne ne lui a rien demandé, et je trouve ça juste... drôle, beau, incongru, surprenant, une parfaite illustration d'un cerveau qui s'emballe dans une réflexion à la con et qui n'arrive plus à s'arrêter. J'ai déjà vécu ça quelque part.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Fata Morgana le Ven 25 Fév 2011 - 9:17

Lanza a écrit:L'histoire ne dit pas ce qu'il a répondu à sa fille, simplement ce qu'il en a pensé, et ça peut être complètement différent. Il lui a peut-être simplement répondu "oui", pour ce qu'on en sait.

Et oui, la petite fille voulait juste savoir si les papillons font des crottes, mais je ne suis pas sûr qu'il ait tout à fait tort dans son interprétation. Il n'en reste pas moins que la petite s'en fiche et ses contacts Facebook, probablement aussi.

Mais qu'importe, j'adore cet extrait, parce qu'il part dans une tirade alors que personne ne lui a rien demandé, et je trouve ça juste... drôle, beau, incongru, surprenant, une parfaite illustration d'un cerveau qui s'emballe dans une réflexion à la con et qui n'arrive plus à s'arrêter. J'ai déjà vécu ça quelque part.

De fait cette interrogation pousse quasiment jusqu'au domaine transcendantal, et la vérité c'est que quand j'ai lu "les papillons font des crottes" m'est venu à l'esprit tout le champ lexical du beau, du trivial, des "objets-esprit" (je me comprends), comme l'auteur...Le papillon est un objet-esprit très présent dans ma poésie (faussement) naturaliste...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Od@vie le Ven 25 Fév 2011 - 14:48

Je ne critique pas le fait de s'interroger mais la tendance à tout interpréter, à se triturer l'esprit sur des choses simples, belles de par leur spontanéïté.






Od@vie
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Lanza le Ven 25 Fév 2011 - 15:00

Je comprends bien. Mais si ce monsieur est comme moi, il ne s'agit pas d'une volonté de tout interpréter, c'est le genre de truc qui arrive spontanément et qui se déroule sans qu'on demande rien consciemment à notre esprit.

Du coup, ça ne demande pas de triturage d'esprit, c'est l'inverse qui en demande, le retenir.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par augenblick le Ven 25 Fév 2011 - 15:12

Lanza a écrit:c'est l'inverse qui en demande, le retenir.
Ah que oui ! (Ce qu'on a pu me dire : "fais plus simple", alors que mes pensées sont la plupart du temps assez clairement exposées, ce qui pour moi est cela, faire simple.)

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Lanza le Ven 25 Fév 2011 - 15:42

Faire simple, c'est d'un compliqué. Very Happy

Merci, Od@vie, tu viens de me faire mettre le doigt sur quelque chose que je n'avais pas vu comme ça. Et du coup je voudrais te poser une question : est-il plus facile pour toi de ne pas interpréter que de le faire ?

Pour moi, non. Je crois même que je ne peux pas, quand ça se déclenche, ça se déclenche et ça ne me demande pas mon avis.

*Lanza pense à tous ces gens qui lui ont demandé de moins réfléchir, croyant probablement bien faire et lui simplifier la vie, la lui ont rendue par là même excessivement complexe.*

Ça me fait un peu le même effet que si un daltonien, à qui ça demande un effort de réflexion de différencier les couleurs, disait à quelqu'un d'autre « ne t'emmerde pas avec les couleurs, ça sert à rien. » On ne peut pas s'empêcher de voir les couleurs, même avec toute la bonne volonté du monde.

Au pays des aveugles, les borgnes se demandent s'ils hallucinent.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Fata Morgana le Ven 25 Fév 2011 - 16:11

Le pire, c'est de se dire que les petits rats de l'opéra et qu'Angelina jolie aussi font des crottes...C'est de bout en bout métaphysique !

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Mélanie le Ven 25 Fév 2011 - 16:48

Angelina Jolie??? affraid Pourquoi elle? Ca rend bancale toute ta théorie Wink

Mélanie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 36
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Lanza le Ven 25 Fév 2011 - 16:52

Angelina Jolie n'est pas un papillon ? On nous aurait menti ? Sad

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Mélanie le Ven 25 Fév 2011 - 16:58

Aaaah Naïfs que vous êtes... Un battement de cils et ça y est, vous croyez voir des papillons là où il n'y a que de vulgaires moustiques.

Mélanie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 36
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Lanza le Ven 25 Fév 2011 - 16:59

Les moustiques font-ils des crottes ?

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par augenblick le Ven 25 Fév 2011 - 17:03

(les moustiques sont-ils tatoués ?)

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Lanza le Ven 25 Fév 2011 - 17:06

(ça me rappelle un certain papillon...)

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum