L'arborescence de la pensée.

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Nobody le Sam 26 Déc 2009 - 20:23

Phil a écrit:
PauluZ a écrit:Mme Siaud-Facchin n'étant point surdouée,
Tu sors ça d'où?
C'est elle-même qui le dit ou, plus exactement, le fait dire à un Z, dans son bouquin, si ma mémoire est bonne (elle l'est un peu trop ggggggrrrrrrr)...

Pour l'arborescence, j'ajouterais ceci : un arbre pousse par les branches en même temps que par les racines : potentiellement chaque branche en appellent plusieurs autres et idem pour les racines ; un sacré tricot ; c'est très jazzy (rythmes) ; ad nauseam, oui, et plus si affinité... J'aime assez la description qu'en fait Phil...
bounce

Nobody
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 39
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Julian le Sam 26 Déc 2009 - 20:28

Oui, elle cite un enfant qui lui disait en gros : mais comment vous savez vous qui n'êtes pas surdouée !

Mais elle ne dit jamais si c'est vrai ou pas Razz Et il me semble même que dans un paragraphe elle dit "nous les zèbres". Ca m'avait interpellé lors de la lecture. Mais alors là, c'est de l'info sans source !!

Mais perso je pense que SI, quand même Smile

Julian
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 34
Localisation : Brésil !

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Nobody le Sam 26 Déc 2009 - 20:42

Julian a écrit:Oui, elle cite un enfant qui lui disait en gros : mais comment vous savez vous qui n'êtes pas surdouée !

Mais elle ne dit jamais si c'est vrai ou pas Razz Et il me semble même que dans un paragraphe elle dit "nous les zèbres". Ca m'avait interpellé lors de la lecture. Mais alors là, c'est de l'info sans source !!

Mais perso je pense que SI, quand même Smile

Grossière erreur Julian! Si elle l'était, elle ne pourrait tout bonnement pas en parler comme ça... Evil or Very Mad et le "nous les zèbres", je me dis, ce ne serait pas plutôt du transfert ça? Rolling Eyes Wink

Nobody
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 39
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Morgane le Sam 26 Déc 2009 - 20:48

Heuuuuuuuuuuuu... Suspect balle au centre? scratch Pouvez me rappeler le nom du tournoi? Razz

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Nobody le Sam 26 Déc 2009 - 20:58

Morgane a écrit:Heuuuuuuuuuuuu... Suspect balle au centre? scratch Pouvez me rappeler le nom du tournoi? Razz
Bah Morgane, on ne se battait pas, on jouait... (Bon Noël à toi Morgane au fait! Ca roule? bounce ), enfin je croyais... j'ai été désagréable là? Suspect

Nobody
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 39
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Morgane le Sam 26 Déc 2009 - 21:04

lol! Ma vision était celle d'un match de tennis plutôt que celle des jeux du cirque Very Happy Désagréable? ben non Suspect geek Razz

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par PauluZ le Sam 26 Déc 2009 - 22:25

Phil a écrit:
PauluZ a écrit:Mme Siaud-Facchin n'étant point surdouée,
Tu sors ça d'où?

ahhhhh tu as raison, j'ai peut-être tort, vu que y'a 7 mois j'ai du lire quelque part dans ses pages la réaction d'un zèbre qui s'était courroucé parce qu'on essayait de le comprendre alors que le psychologue en question n'était pas surdoué, mais j'avais omis que le vous de "comment pouvez-vous me comprendre" n'était pas directement adressé à Siaud-Facchin!

PauluZ
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par PauluZ le Sam 26 Déc 2009 - 22:44

Sinon, j'ai une Pensé assez bizarre quand je me couche:

En effet, lorsque je ne suis pas trop fatigué, lorsque je me couche je mets une heure à m'endormir. Se met en place alors un système de Pensée qui se divise en fait en deux pensées:

- La première étant à peu près normal, presque linéaire, étant donné que j'ai presque la maîtrise de ma pensée.
- La deuxième est très idiosynacrasique - singulière... et difficile à expliquer. C'est une pensée que je ne maîtrise pas. En premier temps, je m'en rends même pas compte. C'est une pensée qui enchaîne des faits invraisemblables comme s'il y avait des liens logiques alors qu'il n'y a aucune connexion.

Mais au bout de quelques minutes, mes deux pensées s'entrechoquent, entrent en collision, et là c'est la " seconde de vérité" où je me prends tout à la figure: pendant cette unique seconde la deuxième pensée se présente dans une moment d'existence éternel retraçant son histoire dans toute sa pseudo-logique: en clair, le temps d'une seconde je perçois ce que ma seconde pensée a enchaîné pendant quelques minutes auparavant ( les faits invraisemblables) et berne ma première pensée comme si elle lui disait "il y a une logique". Il en résulte une conclusion assez... originale ou un air-de-déjà-vu qui me rend amnésique les quelques secondes suivantes. Et justement, les quelques secondes suivantes détruisent cette éternité de la seconde, le "logique" devient "absurde" et je me dis " mais comment ai-je pu arriver à cette conclusion?". Par exemple, il y a environ 7 mois j'essayais de m'endormir quand je suis arrivé à la conclusion " je vais devoir me faire naturaliser israëlien" lors de la collision des deux pensés; ce n'a rien de logique, mais lors de la seconde-éternité ça l'était pour moi... ou encore la fois où une image m'est apparue où j'étais retrouvé à côté d'une voiture avec mon meilleur ami et une brebis est apparue au dessus d'un mur et s'est mise à me parler. ou encore la fois où j'ai pris conscience eidétiquement de ma double pensée comme une double-corde, et il manquait une corde (une corde = une pensée); alors la deuxième corde est réapparue et ça m'a apaisé.

Est-ce que ça vous arrive aussi?

PauluZ
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Morgane le Sam 26 Déc 2009 - 23:14

le temps d'une seconde je perçois ce que ma seconde pensée a enchaîné pendant quelques minutes auparavant ( les faits invraisemblables) et berne ma première pensée comme si elle lui disait "il y a une logique". Il en résulte une conclusion assez... originale ou un air-de-déjà-vu qui me rend amnésique les quelques secondes suivantes. Et justement, les quelques secondes suivantes détruisent cette éternité de la seconde, le "logique" devient "absurde" et je me dis " mais comment ai-je pu arriver à cette conclusion?".

Oui, moi aussi, il m'arrive souvent de ressentir ce genre de sensations -que tu décris d'ailleurs très bien, je trouve Very Happy - et je les mets, peut être à tord, sur le compte du basculement d'état de conscience au moment de l'endormissement...

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par PauluZ le Dim 27 Déc 2009 - 13:07

oui et ce basculement de la conscience me permet parfois de croiser ma mémoire onirique et ma mémoire de l'éveil.

PauluZ
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Phedre le Dim 27 Déc 2009 - 13:58

sinon les échecs, avoir quelques coups d'avance, voir les "possibles", chercher (et trouver ? Wink) le plus adapté....

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par chironex le Dim 27 Déc 2009 - 15:06

J'ai plutôt l'impression d'une toile d'araignée. Une piste intéressante de structure est le mind mapping basé sur le cerveau droit (image, intuitivité, émotion) en opposition avec le cerveau gauche (linéaire a) b) c) et logique) mais dominant dans le mode de fonctionnement de la société. Grâce à internet (fonctionnement en réseau) les zôtres seront-ils plus sensibles à notre si étrange boîte noire. Egalement intéressant les travaux sur la gestion mentale. Moi j'aimerais surtout le mettre sur pause se fichu ordi intérieur!

chironex
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 27/12/2009
Localisation : bruxelles

http://http//:out-of-the-bok-s.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Phedre le Dim 27 Déc 2009 - 15:09

Y'a plein de méthodes pour débrancher ! Wink

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par chironex le Lun 28 Déc 2009 - 8:15

@Phèdre: c'est quoi ton truc? J'ai essayé la respiration, sophro, les visualisations positives, les balades en forêt, boxer un sac de sable, la danse africaine, mais j'ai l'impression qu'à chaque fois mon disque dur s'emballe dès que quelqu'un évoque un problème même sans me demander une solution. J'arrive à retenir les chevaux fous de la pensée pendant un moment mais l'équipage s'emballe dès que je relâche la relaxation. Zou la solution (non solicitée) à un problème surgit de la boîte noire et c'est le grand galop assuré! Epuisant!

chironex
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 27/12/2009
Localisation : bruxelles

http://http//:out-of-the-bok-s.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Phedre le Lun 28 Déc 2009 - 10:47

Ah ben dis donc...Tu étais donc sur la bonne piste...

A LIRE LENTEMENT; ET TRANQUILLEMENT Wink

J'ai envie de dire que c'est aussi une question d'état d'esprit général...Et d'équilibre personnel et intérieur...

Alors je me permets d'être un peu plus personnelle...J'ai eu ces mêmes emballements toute ma vie Wink et pendant longtemps, je les gérais bien : je prenais ça comme un jeu grisant d'enquête pour aider et améliorer des choses, j'avais une grande énergie et ça me maintenait en forme et c'était un moteur pas fatigant...(Sauf quand trop "d'amis" pas bien à la fois Wink)

En revanche, j'ai eu des emballements de la pensée épuisants pendant 2 ans : pendnat des révisions pour un concours et pour ces raisons : j'ai bossé le droit social en France pour un concours (collectivités)...Par engagement et "naïveté ?" ça a été important pour moi (avoir un métier dirigé vers les citoyens, âtre utile, sauver le monde Wink)

Il s'est produit un décloisonnement de mes connaissances de Fac, tout s'est mélangé, littérature, philo, psycho, psycho sociale, économie, droit social, et j'ai eu soudain une vision du monde (un peu noire) qui m'a fichu le vertige...Et paf, sans arrêt, peur de l'avenir, chercher des solutions, angoisser, me sentir prise au piège, avoir mal pour tous ceux qui souffrent etc...

Epuisant, oui...Ca peut paraître "moche" mais j'ai commencé à me sentir mieux après avoir travaillé sur moi et accepté de lâcher prise...I'm not superman...Je ne sauverai pas le monde à moi toute seule, sauve d'abord ton c...tu verras après...

Une image personnelle m'a beaucoup aidée : celle du marathon. On vit dans une société qui nous fait courir des marathons...On nous confie trop de responsabilités qui reposent sur trop peu d'épaules, on joue avec notre sentiment de culpabilité et de peur, on court pour tout gérer, on court acheter...Le stress est un marathon intérieur...

Mais le mec de marathon : il a bien délivré son message, mais juste après il est mort.

Je me suis dit...Cerveau rapide ou non, marathons à l'extérieur ou non, envies ou non...Il faut prendre son temps...Et l'accepter...J'ai bien plus pris du temps pour moi, j'ai raisonné au ralenti...J'ai accepté que je ne pouvais sauver presque personne Wink que moi-même (et encourager les autres, mais on ne peut sauver des personnes qui ne le veulent pas de toute façon)...

Enfin, quand les "chevaux fous" arrivent : je les canalise, les investis dans quelque chose qui me rapporte du bon et du bien (pour ma part le cinéma Wink pour l'instant bénévole) et où je me fais plaisir aux brainstorming et à triturer des idées...ça me donne de la force...

C'est la catharsis des anciens...la rituel de "purification"...Les Bene gesserit dans Dune disent "quand c'est amer, crachez"...J'ai besoin des outils de communication et de l'art comme exutoire...C'est comme pomper le venin et le cracher dehors, c'est comme la digestion...Tout ce qui est sorti de toi ne te pèse plus sur l'estomac et tu peux le regarder en face avec distance, recul...

C'est marrant les activités que tu évoques...je pense qu'il y a du bon....Mais "tu ne fais pas avec toi"...Il n'y a pas "ce qui vient de toi"...Tu devrais peut-être essayer de "faire avec tes mains"...? (Poterie, marionnettes, écrire, chanter...) Ca marche pour moi mais je ne sais pas si ça peut en aider d'autres...

Enfin vis à vis "des autres", "des proches"...Choisir de "ne pas imposer sa vision" (même si on la croit bonne !!), de les regarder comme des êtres responsables d'eux-même, et tant pis si ils se trompent (ils ont le droit Wink, et nous aussi); comprendre qu'il n'y a nul supérieur ou inférieur mais seulement des différences...

Et puis aussi comprendre que parfois en donnant à une personne, en cherchant "à sa place" une solution, on le prive de sa liberté et de sa responsabilité, on l'empêche de faire ses expériences, ses erreurs, donc de mûrir...Ca aide aussi à "ne pas s'emballer" pour intervenir à tout prix...

Franchement pas facile...Wink j'avoue...pour moi non plus...mais si on comprend ça profondément, on se sent mieux...

En tout cas bon courage !!!!! Je sais pas si ce qui m'est venu sera utile, je l'espère...

(Par pudeur il est possible que je raccourcisse un peu ce post dans quelques temps Wink)

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Phedre le Lun 28 Déc 2009 - 10:52

Tiens en lisant ce qu'ont écrit Chironex et Titelfe, je tombe sur le terme : les personnes ex-centriques Wink c'est exactement ça ! Ex-centrées Wink

(En psychologie sociale : la norme, la normalisation / et le pôle, la polarisation ; ce dernier étant un processus de déplacement de l'opinion d'un groupe vers un pôle, et de celui-ci souvent naît l'originalité l'innovation et la créativité Wink)

Chironex disait : marre de ressentir la peine de la vieille dame dans le train ou l'agacement du serveur de café...

Ce qui me vient encore c'est que parfois il est bon de "regarder ailleurs" ? "regarder autrement" ? (en soi, à l'intérieur ?) "changer de point de vue"...(merci la réalisation pour apprendre ça ? Wink)

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Lenski le Lun 28 Déc 2009 - 11:25

Phedre a écrit:
(...)
Ce qui me vient encore c'est que parfois il est bon de "regarder ailleurs" ? "regarder autrement" ? (en soi, à l'intérieur ?) "changer de point de vue"...(merci la réalisation pour apprendre ça ? Wink)
(...)

bounce c'est exactement (ou presque Exclamation albino ) ce que je voulais dire hier mais je trouvais mon message trop embrouillé et je l'ai dit verbalement à Philou que j'ai vu au café: en ce moment je me rends compte que l'état de décontraction et de détachement que je cherche (j'appelle ça être en mode "vacances" parce que ça me rappelle l'état de bonheur que me donnaient les jours où j'étais détaché de l'obligation scolaire quand j'étais au collège -à moins qu'inconsciemment ça se réfère à la notion de "vacuité" lue dans les bouquins sur le zen) se met en route quand on regarde les choses (soi, ses émotions, et le monde alentour, dans un vaste regard global) comme si on les voyait d'un oeil extérieur, ou d'une caméra comme tu dis... Mettre à distance ce qu'on ressent, pour ne pas en être esclave, être conscient de ses pensées (comme si c'étaient celles d'un autre) pour être présent ici et maintenant et pas empêtré dans ses films intérieurs (donc comme si on était dans un vaste film cosmique) drunken study Suspect Very Happy


Dernière édition par Lenski le Lun 28 Déc 2009 - 15:50, édité 1 fois

Lenski
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 332
Date d'inscription : 17/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par chironex le Lun 28 Déc 2009 - 12:13

En mode cinéma? Bonne idée! J'étais plutôt sur celui du scientifique qui observe le comportement des rats blancs dans le labo (mais ça c'est pour les milieux hostiles) un peu comme dans le film de Jean Renais Mon oncle d'Amérique!
@Phèdre merci pour tes précieux conseils!

chironex
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 27/12/2009
Localisation : bruxelles

http://http//:out-of-the-bok-s.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par PauluZ le Mar 16 Fév 2010 - 22:17

Bon jusqu'il n'y a pas longtemps je pensais que j'étais penseur verbal, puis j'ai discuté sur doctissimo avec un monsieur qui a la pensée en arborescence et nous avons découvert de nombreux points communs (comme l'envolée vers le monde des images lors d'une lecture ou l'impossible concentration lorsque les lignes défilent).

PauluZ
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Phedre le Mer 17 Fév 2010 - 9:33

Ah voui hostile, c'est dommage...parce qu'on peut rater "la rencontre avec l'autre"...en mode cinéma et si on a patience et amour, quand on agit ou qu'on parle, on rencontre l'autre, l'autre mais : l'enfant de l'autre, celui qui a du coeur, des rêves, celui qui est tendre et capable d'affectivité, on le touche, on le frôle et il est ému et content...(à moins bien sûr qu'on soit face à un pervers narcissique...auquel cas il semble que "sa partie bonne" ne soit qu'en nous-même...Wink)

Concrètement, un mot gentil au serveur de café le fera sourire, un sourire à la vieille dame embellira sa journée, et tout change...Sérieux, j'ai testé sur des gens moroses un jour de pluie, à un arrêt de bus non protégé, en partageant sans leur demander mon parapluie (le mettant au-dessus de leur tête Wink) sourires et discussions sympas Wink

Enfin Amélie poulain ne marche pas à tout les coups, mais nous-même on est content de l'avoir fait, et on est content quand il y a des réponses positives Wink

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par graymalkin le Ven 5 Mar 2010 - 13:21

[quote="PauluZ"]- La deuxième est très idiosynacrasique - singulière... et difficile à expliquer. C'est une pensée que je ne maîtrise pas. En premier temps, je m'en rends même pas compte. C'est une pensée qui enchaîne des faits invraisemblables comme s'il y avait des liens logiques alors qu'il n'y a aucune connexion.

Mais au bout de quelques minutes, mes deux pensées s'entrechoquent, entrent en collision, et là c'est la " seconde de vérité" où je me prends tout à la figure: pendant cette unique seconde la deuxième pensée se présente dans une moment d'existence éternel retraçant son histoire dans toute sa pseudo-logique: en clair, le temps d'une seconde je perçois ce que ma seconde pensée a enchaîné pendant quelques minutes auparavant ( les faits invraisemblables) et berne ma première pensée comme si elle lui disait "il y a une logique". Il en résulte une conclusion assez... originale ou un air-de-déjà-vu qui me rend amnésique les quelques secondes suivantes. quote]



ça m'arrive : en fait on commence à réver alors que l'on est encore à demi éveillé !

graymalkin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 229
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Phedre le Ven 5 Mar 2010 - 15:56

Est-ce que parfois vous avez eu cette impression, après les arborescences, ou pendant...d'une sorte de "révélation" : comme si votre cerveau avait fait des recoupements "par delà votre conscience" ?? Comme si brusquement des choses sont "digérées et comprises, recoupées et écloses" d'un coup ? Vous donnant une idée "fulgurante" ou une compréhension qui "semble" totale, d'une chose ? Un flash, une bonne idée, une phrase "magnifique" ?

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Invité le Ven 5 Mar 2010 - 15:56

ça s'appelle l'intuition non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Phedre le Ven 5 Mar 2010 - 16:07

Oui sans doute Wink lol mais alors une intuition aiguisée par les connaissances préalables ? Wink

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Invité le Ven 5 Mar 2010 - 16:19

Je ne crois pas que l'intuition sorte du néant.
Pour moi, c'est justement ce genre de processus, sauf qu'on n'en a pas conscience.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arborescence de la pensée.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum