Je suis probablement un zèbre qui s'ignore.

Aller en bas

Je suis probablement un zèbre qui s'ignore. Empty Je suis probablement un zèbre qui s'ignore.

Message par steph33 le Lun 10 Juin 2019 - 22:03

Bonjour,

J'ai bientôt 30 ans et je rencontre des difficultés dans ma vie sociale.Depuis aussi longtemps que je m'en souvienne(depuis l'âge de 3 ans),je subi des problèmes au niveau relationnel dans ma vie amicale,familiale car je suis un incompris!Je suis une personne qui a été victime de harcèlement scolaire,mis à l'écart à cause de ma façon de penser et d'agir qui est originale.Des soucis avec des enseignants font aussi parti de mes souvenirs.Aujourd'hui j'ai du mal à communiquer,mettre en avant mes capacités et tisser des liens solides avec des personnes sincères.Je crois que je m'auto-sabote inconsciemment,j'exerce un métier sous-qualifié,mes études supérieures sont gâchés et ratées malgré un niveau licence.

Quand j'étais petit,je m'interessais à des choses plutôt intellectuelles,j'adorais observer,analyser le monde qui m'entourais dans sa globalité.Jouer à des jeux de bagarre, de guerre avec les autres élèves ne m'apportais aucune satisfaction donc je m'isolais.Mon instit avait donc suggérer à ma mère d'être suivi par un psy car elle pensait que j'étais un débile.Malgré le fait d'avoir quelques amis dès la fin de la 6ème,j'ai commencé à jouer un rôle pour vouloir rentrer dans le moule.Me pensant anormal,j'ai fait cet effort en me remettant en question en vain pour avoir une vie comme tout le monde.Ce petit jeu a duré jusqu'à mes 22 ans avant de tomber en dépression que je n'ai pas fait soigner.Des échecs,redoublements ont marqués ma vie car je voulais tout contrôler en me concentrant sur de faux problèmes.

Mon entourage(collègues,amis...),me reconnaissent pour ma culture générale,mon sens de la logique,une mémoire visuelle et auditive hors du commun.Je suis parfois pris pour un fou.Mes sujets de conversations peuvent parfois faire peur aux gens surtout quand il s'agit du sens de la vie ou la vie après la mort.J'ai une sensibilité par rapport à ça.

Depuis quelques années,je parcours les forums,vidéos youtube,et je me rend compte que le parcours de certains zèbres est similaire au mien au niveau des difficultés rencontrées au niveau relationnel.Pour me protéger j'ai du adopter inconsciemment un système d'auto-défense dès l'école primaire qui aujourd'hui me pourri la vie.

Actuellement,je souffre de solitude subie,j'ai presque plus d'amis.Mon emploi ne convient pas car j'ai conscience de mes capacités.C'est primordial de devenir qui l'on est pour s'épanouir.J'aimerais avoir des nouvelles connaissance,amis car j'adore discuter avec les personnes de façon sincère et profonde.Mes relations avec mes collègues restent superficielles et cela me chagrine.Un être humain doit avoir des relations sociales pour son équilibre psychique.
Niveau sentimental,malgré quelques relations superficielles je n'ai jamais connu l'amour à mon âge et ça me rend triste.C'est tout simplement un sentiment humain que j'ai connu de façon non-réciproque à plusieurs reprises.

De nombreuses personnes me disent que mon intelligence,mon fonctionnement,ma lucidité est hors-norme et que je devrais faire des test de QI ou autres.
Je souhaiterais donc avoir l'avis de certains d'entre-vous et échanger sur vôtre parcours de vie.

Merci d'avoir lu mon pavé. Smile

steph33

Messages : 1
Date d'inscription : 09/06/2019
Age : 29
Localisation : région bordelaise

Revenir en haut Aller en bas

Je suis probablement un zèbre qui s'ignore. Empty Re: Je suis probablement un zèbre qui s'ignore.

Message par Invité le Mer 12 Juin 2019 - 13:44

bienvenue :-)

se poser des question est un bon départ , de nombreux points font penser au haut potentiel en effet,le mot surdon m'agaçe de plus en plus je luis préfère le mot gifted doué en anglais

moi j'ai passé le wais4 tardivement pour en avoir le coeur net , je pense que plus tot cela est fait mieux c'est

qu'on le soit ou non cela valide alors un parcours, mais il faut trouver une un psy sérieux qui fait aussi une analyse du parcours de vie à coté du test car le test seul ne donne qu'une partie

moi en relisant mon parcours il était évident que je l'étais,le test n'était qu'une confirmation mais je voulais l'avoir

certains vivent sans surtout que cela coute cher mais cet investissement vaut la peine si on est dans le cas

cela ne résoud rien, ce n'est que le début d'un processus plus long

mais au moins on comprend mieux l'écart et on est mieux outillé pour l'assumer ou l'instrumentaliser positivement et quand les autres vous disent vous êtes nuls, vous savez alors que c'est exactement le contraire

que eux vous rejettent parce qu'ils ne vous comprennent pas






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum