Présentation d'une vie sortie de sa trajectoire (et d'une suite collective?)

Aller en bas

Présentation d'une vie sortie de sa trajectoire (et d'une suite collective?) Empty Présentation d'une vie sortie de sa trajectoire (et d'une suite collective?)

Message par Saule blanc le Ven 7 Juin 2019 - 9:57

Bonjour à tous et à toutes. Je m'appelle Guénaël et j'ai 33 ans. Le moment est sans soute venu de nous présenter, moi et le projet qui m'accompagne.

Je suis un HP (testé à 11 ans) et un très probable asperger (lourdes suspicions personnelles et familiales depuis 1 an) J'ai longtemps trainé ces deux casseroles comme des punitions mais j'aimerais les transformer en forces.

Il y a une dizaine d'années, j'étais bibliothécaire le jour et geek la nuit... la déprime...

Alors j'ai laissé tomber mon existence planifiée pour partir vivre en collectifs (collocations, squats, communautés, lieu autogérés, etc). Je suis aussi devenu pilote de bateau.

Apres des années d'isolement social, je me suis découvert et accompli au contact des autres.

Et pourtant j'ai pris cher, encore plus que mes collocs, même si personne n'arrivait à m'expliquer pourquoi. J'avais fini par oublier que j'étais un HP et je ne savais pas encore ce qu'étais l'asperger.

J'ai parfois eu l'impression que, ne sachant trop pourquoi j'étais bizarre, ceux que je dérangeais m'identifiaient à leurs propres peurs...

Et pourtant, j'ai adoré.

J'y ai grandi, y suis sorti de ma coquille.
J'ai appris à aimer, détester, prendre la parole en public, coller des baffes et diriger des chantiers.
J'ai vu des naissances, des morts, de la création et de la violence.
J'ai découvert des choses aussi étranges que la fête libre, le psychédélisme et le retour à terre...

Ce mode de vie est si intense et passionné, surtout comparé à un vie étriquée seul dans son appartement...


Bref, tout cela m'a suffisamment plu pour que me donner une idée; mettre des sous de côté et fonder un nouveau lieu de vie semi-collectif.
Et puisque chacun de ces lieux a une identité et une sociologie propre, pourquoi ne pas chercher à le peupler de zèbres (et accessoirement de bourriques...)?

Nos idées bizarres, atypiques et l'enthousiasme avec lequel nous pouvons les mettre en œuvre me semble être une belle base...

Tel que nous le voyons actuellement (déjà deux intéressés), le lieu serait donc semi collectif, en partie autogéré, écologiste.
L'autoconstruction, le jeu, la musique et la création de micro-entreprises seraient également au cœur du projet.


Bonne journée à tous et n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, vos avis m’intéressent déjà!


Dernière édition par Saule blanc le Ven 7 Juin 2019 - 10:06, édité 3 fois (Raison : pas fini)
Saule blanc
Saule blanc

Messages : 3
Date d'inscription : 11/11/2018
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Présentation d'une vie sortie de sa trajectoire (et d'une suite collective?) Empty Re: Présentation d'une vie sortie de sa trajectoire (et d'une suite collective?)

Message par LhaleeTreize le Lun 10 Juin 2019 - 10:55

Bonjour Saule Blanc.

Ta présentation est heureuse, ça fait plaisir.
Tu parles de créer un nouveau lieu de vie semi-collectif... Qu'est-ce que tu entends par là ?
En quoi ce lieu devra-t-il être différent des précédents où tu as vécu pour que cela te convienne?

J'ai longtemps pensé que l'habitat communautaire était ce qu'il me fallait mais je sens aussi un besoin de solitude immense et je ne sais pas comment lier les deux... Smile

Au plaisir de te lire !

_________________
Je traquerai désormais les toujours dans le jamais. La beauté dans ce monde.
Muriel Barbery, L'élégance du Hérisson
LhaleeTreize
LhaleeTreize

Messages : 923
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 31
Localisation : Dans mes chaussures en général.

Revenir en haut Aller en bas

Présentation d'une vie sortie de sa trajectoire (et d'une suite collective?) Empty Re: Présentation d'une vie sortie de sa trajectoire (et d'une suite collective?)

Message par Saule blanc le Mar 11 Juin 2019 - 10:34

Bonjour Lahleetreize,

Merci pour ta réponse, cet intérêt me fait plaisir;

"Tu parles de créer un nouveau lieu de vie semi-collectif... Qu'est-ce que tu entends par là ? "
Par lieu semi collectif, j'entends un lieu ou chacun peu mener sa petite vie comme il ou elle l'entend mais ou certaines activités et équipements seraient en commun.

Comme une grosse colloc avec peut être un potager, un poulailler, un spa, un atelier de bricolage, une salle de jeu, un salle de fête/concert, bref, tout est possible, je l'ai déjà vécu à plusieurs reprise.

Concrètement, je verrais bien un vaste terrain acheté en commun sur lequel se trouverait une grande maison gérée comme une colloc, entourée des habitats de ceux qui souhaitent un peu plus d'intimité (en cabane, yourtes, ou tout autre habitat...

Parmi les lieux de vie collectifs que j'ai traversé, certains l'étaient plus que les autres. C'est le cas des kiboutz ou d'une communautés comme celles de 'longo maï' en france. Des lieux que j'ai adoré mais ou l'idéal communiste va trop loin à mon gout. Pas assez de liberté individuelle ou d'intimité...

"En quoi ce lieu devra-t-il être différent des précédents où tu as vécu pour que cela te convienne?" Ceux dans lesquels j'ai vécu avant (en particulier 'troglobal', ou j'ai vécu 6 ans) connaissaient quelques problèmes que je souhaiterais ne pas recréer.

- un manque de cohésion; ces lieux étaient peuplés de vieux anars fatigués, de freaks, d'artistes, de dingues, de paumés, de rêveurs, de feignasses, d’hyperactifs, de révolutionnaires, de baba cools, de punks athées, de chrétiens atypiques et de migrants aux origines et motivations assez variées... bref, c'était passionnant mais y faire émerger un esprit commun tenait de la gageure.

- Un manque de règles; chaque ébauche de règlement ou de traité fondateur fut brulé par des anars jusque-boutistes...

- une ouverture totale au nouveaux arrivants. C'était magique mais l'ennui était que la porte de sortie n'était pas aussi grand ouverte. Du coup, le lieu était parfois squatté par des personnes qui ne le voyait que comme un défoncodromme ou un habitat à loyer nul...

- Les luttes de pouvoir. En particulier ce que des habitants avaient appelé le 'pouvoir des princesses'.
Troglobal a été fondé par deux amis. Mais leurs femmes cherchent insidieusement à modeler le lieu à leur image. Le pire tétait qu'elles ne pouvaient pas se piffer.
L'une voulaient un collectif d'ultra féministes d’inspiration punk quand l'autre voulait un petit village d'artistes tolérant, subventionné et propre sur lui...

- Le côté 'punk crado', tout était dégueulasse, pollué et branlant...


Mais bon, il y avait aussi d'immenses côtés positifs; en particulier des fêtes de dingues, une liberté presque complété et la possibilité de rencontrer des gens incroyables venus de partout.

J'aimerai d'ailleurs recréer ce dernier aspect; vivre la bas, c'était comme vivre dans l'auberge d'un vieux port. Bien que vivant sur place et pouvant donc avoir des projets stables, on passait notre vie au milieu des voyageurs, des fêtes et des aventuriers.

Si cela t’intéresse à un degré ou à un autre, je peux t'envoyer le texte de présentation du projet.

Merci pour ta lecture.


Dernière édition par Saule blanc le Mar 11 Juin 2019 - 13:34, édité 3 fois (Raison : coquilles)
Saule blanc
Saule blanc

Messages : 3
Date d'inscription : 11/11/2018
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Présentation d'une vie sortie de sa trajectoire (et d'une suite collective?) Empty Re: Présentation d'une vie sortie de sa trajectoire (et d'une suite collective?)

Message par Para-Crypto Spéculatif le Mar 11 Juin 2019 - 20:55


Salut à toi, Saule blanc, et bienvenue !
Étant personnellement en réflexion quant à ma sortie du "système", je ne peux que ressentir de la sympathie pour un profil comme le tiens, et pour ton projet.
Je te souhaite tout le succès du monde !

Para-Crypto Spéculatif

Messages : 26
Date d'inscription : 08/05/2019
Age : 36
Localisation : Liège

Revenir en haut Aller en bas

Présentation d'une vie sortie de sa trajectoire (et d'une suite collective?) Empty Re: Présentation d'une vie sortie de sa trajectoire (et d'une suite collective?)

Message par Saule blanc le Mar 18 Juin 2019 - 21:56

Merci pour cet intérêt, même loin, cela fait plaisir de voir que d'autres envisagent des modes de vies originaux.
Saule blanc
Saule blanc

Messages : 3
Date d'inscription : 11/11/2018
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum