Le sport comme élément capital de la santé mentale

Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par chaman_cyclant le Mar 13 Sep 2011 - 0:45

Bonsoir !

Cela faisait longtemps que j'avais envie de lancer ce sujet qui me parait (qui du moins, pour moi, est) capital.

En tant qu'HQI, un combat permanent est celui de l'afflux continu d'informations que notre cerveau traite, et sans nous demander la permission (le salaud !). Et bien, il existe une solution simple pour mettre à plat ce tas de neurones et connexions en ébullition : le sport !

Plus sérieusement, au delà de l'intérêt pour la santé physique (qui nous est suffisamment martelé dans les médias), le sport, pour les HQI permet :
- de s'approprier son corps et de reprendre conscience qu'on n'est pas qu'un cerveau en ébullition
- et donc de (re)prendre conscience que notre état psychique dépend largement de facteurs bassement physiques et mécaniques
- d'arrêter de penser, de se concentrer sur son objectif et uniquement son objectif
- d'être fatigué, et donc de dormir Smile
- d'avoir un domaine déconnecté des compétences intellectuelles dans lequel on est au même niveau que tout le monde
- d'avoir une occasion supplémentaire de socialisation (potentielle, pas obligatoire)
- d'avoir un élément supplémentaire de valorisation et d'amélioration de l'estime de soi
- certainement beaucoup de choses que j'ai oubliées mais que vous allez compléter Smile

Et c'est une des rares drogues qu'on peut consommer (presque) sans modération !

Pour vous illustrer mon degré de conviction sur le sujet, phrase que j'ai sortie à un collègue dernièrement : "Le sport est la seule stabilité dans ma vie".

A quand la thérapie des zèbres par le sport ? Razz
chaman_cyclant
chaman_cyclant

Messages : 247
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 36
Localisation : Rayé de la carte

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Invité le Mar 13 Sep 2011 - 7:09

+ 1000

et pas que les hp, même si pour eux c'est multiplié



et dire qu'on m'a longtemps fait croire que j'étais une intello et donc pas sportive, ou pas pour moi, forcément je m'y étais pliée à ce reflet complètement faussé.

Pour ceux qui penseraient ainsi, je peux dire que cela change beaucoup de choses en positif, de pratiquer, en variant quand on peut avec des manifestations sportives, ou en changeant d'activité pendant les congés sur des activités à découvrir, etc...

En plus on rencontre plein de gens, on crée des liens. ^^
Refaire un réseau social sans se prendre le chou, parfois trouver l'amitié, l'amour, des camarades pour sortir ou vivre un sport... Et dans ce contexte, c'est plus sain je trouve, car les gens eux-mêmes se sentent bien et épanouis par la pratique sportive.

On y trouve plein de zèbres d'ailleurs, car le sport est un réel besoin rayé, pour ceux qui ont la chance de s'en rendre compte. Les zèbres qui s'y mettent ne s'en passent plus après, pour ce que je vois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Invité le Mer 14 Sep 2011 - 19:28

+1000

Faudrait que je m'y force a en faire mais je suis convaincu que tu as raison sur tout les points que tu évoques.

Je sais que la piscine me fait du bien, énormément par exemple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Lancaster le Jeu 29 Sep 2011 - 21:53

Que dire de plus ? Tout est dit. Encore un sujet de discussion qui vient nous définir un peu mieux, et donner des pistes concrètes pour nous aider.

C'est dur de s'y mettre, mais essayez ! Votre vie changera... Smile
Lancaster
Lancaster

Messages : 33
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Bird le Jeu 29 Sep 2011 - 23:01

Je souscris totalement. Sans activité physique, je me noie en moi-même. Faire travailler mon corps réoriente mes pensées, opère un tri sélectif et m'aide à distinguer une montagne d'une taupinière, réactive mes bonnes ondes, mon énergie, mes intuitions, ma créativité, ma bonne humeur, atténue l'angoisse, le doute et la procrastination.
Bird
Bird

Messages : 1346
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Betapi le Jeu 29 Sep 2011 - 23:27

Ce sont mes 80Km de roller hebdomadaires qui me permettent de maintenir mon corps et par la même mon esprit en bon état.

On oublie trop souvent la devise des philosophes grecs quand ils ont créé les premières universités: "Un esprit sain dans un corps sain."
Betapi
Betapi

Messages : 2153
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par fleurblanche le Jeu 29 Sep 2011 - 23:34

La sueur évacue les poisons de notre organisme, y inclus les toxines nées de nos (mauvaises) cogitations (hypercinétiques et donc source d'asphyxie pour notre cerveau, le pauvre chou !)
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4410
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 51
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Invité le Jeu 15 Nov 2012 - 10:51

Ouais, fin, moi, j'ai toujours plus ou moins tué tous ceux que je rencontrais en sport.

Et je sais pas ce que vous en pensez, mais passé un certain niveau, les sportifs deviendraient moins sympa, "toxiques", d'où une préservation de santé mentale en évitant ce genre d'individu.

Je suis aussi surdoué en sport, comme plein d'autres HQI, j'en suis certain. Désolé, mais c'est vrai.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par CarpeDiem le Sam 26 Jan 2013 - 0:46

Je dois dire que je me sens assez "perdue" là... Comme je l'ai mis dans un autre post (qui n'a rien à voir avec le sport), je rechigne de plus en plus à courir (footing) et je me surprends à me dire: "de toute façon, je vais faire que de penser!". J'entends par-là: plus que d'habitude... déjà que...

Et si j'aime penser (bien que ça puisse être évidemment euh casse-pied), là, ça en devient très douloureux... J'ai l'impression que courir fait courir encore plus vite et plus fort mes pensées dans ma tête. Cela n'est même pas qu'une impression... c'est une réalité (envahissante)!
Je reviens du dit footing moralement épuisée et le pire? La pensée s'entretient toute seule: la pensée continue de tournoyer de la même manière que pendant le footing après le footing!
Je faisais du basket avant et bien, c'est pareil, je pensais allègrement aussi pendant les matchs, un peu moins peut-être ( vu que tout le monde te regarde) quoique...

Cela ne vous fait pas ça?

Il me semble quand même que la natation arrive à me vider... mais psychiquement? Je ne sais pas trop... à la rigueur, peut-être après la séance, mais pendant? Il me semble que c'est pareil que le footing... (cela fait un petit moment que je n'ai pas couru ou nagé)

Bref, je n'ai jamais eu cette sensation que le sport m'aidait... D'autant que ces pensées entraînent une hyperexcitabilité qui achève de réveiller tout mon être (après la psyché, le corps suit aussi et je ne peux même pas profiter d'un apaisement physique)!
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1171
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par FakePlasticTrees le Sam 26 Jan 2013 - 1:52

Le sport m'a énormément apporté tout au long de ma jeunesse.

Je dirais même qu'il a été le principal moteur au faut qu'aujourd'hui je me sente en paix avec moi même.

Pourquoi ?

D'une part, il m'a permis de casser la routine liée à l'école avec tout ce qui est inhérent, l'ennui, le fait d'être trop demandeur, sensible aux résultats, le rapports aux autres. C'était un lieu d'évasion et un exutoire où seul comptait le partage en équipe et la recherche de la satisfaction personnelle dans une performance.

D'autre part, il permet de se sociabiliser et de se créer un groupe d'amis forts. Pour exemple, la plupart de mes amis actuels viennent de mon équipe de basket de ma période lycéenne. Cela permet de rompre l'isolement inhérent qui arrive à tout moment dans la jeunesse.

Pour ceux qui n'aiment pas le sport, cela peut être dans la musique, le théâtre et même la foi religieuse que l'on peut évacuer cet enfermement propre au Z quand il manque d'activités qu'ils partagent avec d'autres personnes.

@ CarpeDiem : question bête : cours tu avec de la musique dans les oreilles car ça permet de s'évader et de moins penser. Cependant, j'ai remarqué que pour être efficace. Il me des footings plutôt courts et intenses pour qu'ils soient efficaces et m'évitent de trop cogiter. Donc je te conseille de tenter de raccourcir tes séances.



FakePlasticTrees
FakePlasticTrees

Messages : 391
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 36
Localisation : Bayonne/Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par CarpeDiem le Sam 26 Jan 2013 - 10:02

FakePlasticTrees a écrit:
@ CarpeDiem : question bête : cours tu avec de la musique dans les oreilles car ça permet de s'évader et de moins penser. Cependant, j'ai remarqué que pour être efficace. Il me des footings plutôt courts et intenses pour qu'ils soient efficaces et m'évitent de trop cogiter. Donc je te conseille de tenter de raccourcir tes séances.

Cela dépend: je cours avec et sans musique et c'est encore pire, je crois, avec musique. Les émotions de la musique me font imaginer/penser encore bien plus de choses, en fait, ça n'est pas forcément désagréable (quoique) en soi mais la quantité finit par limite me noyer... Et franchement, ça me donne pas envie de courir ou quoi... Sinon, je fais minimum 1h de footing, mais pas trop rapidement: histoire de perdre un peu de graisse lol. Le problème, c'est que je fais plutôt ça dans ce but-là à la base. Mais il est vrai que courir à pleine balle pas longtemps, me fait plus de bien, sauf que ça va développer mes muscles et ma graisse ne va pas partir ( je suis pas fine fine...)... du coup...

Pour le fait de se faire des amis, je comprends ce que tu dis, j'ai du arrêter le basket pour des soucis de santé (pas bien graves, juste saoûlants), du coup, j'ai un peu coupé les ponts avec tout le monde (frustration+++ ).
Mais à la base, c'était bien le seul lieu où j'avais des ami(e)s! La relation avec ces gens se passe autrement et met peut-être les zèbres à leur avantage (enfin, du moins, ne les met pas à leur désavantage)..?
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1171
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Corsaire le Sam 26 Jan 2013 - 11:21

fleurblanche a écrit:La sueur évacue les poisons de notre organisme, y inclus les toxines nées de nos (mauvaises) cogitations (hypercinétiques et donc source d'asphyxie pour notre cerveau, le pauvre chou !)

Ouaip, et il a été prouvé aussi que l'activité physique stimulerait directement la régénération naturelle neuronale (à tout âge, c'est une découverte assez récente, le fait qu'il y ait un renouvellement pas seulement durant l'enfance), en plus "d'oxygéner le cerveau", quoi ce terme puisse être assez vague. Bref, encore plus HP après le sport ? geek

P't'être pas (quoique, si c'est mieux huilé, c'est plus performant), mais plus d'efficacité intellectuelle, à coup sûr, d'autant qu'il y a, comme si ça ne suffisait pas, une grande amélioration de la concentration.

(Je dis ça, je parle comme un vendeur de bagnoles mais je roule même pas avec les modèles du magasins... Bref vous aurez compris, difficile de se motiver, sauf ponctuellement. :p)
Corsaire
Corsaire

Messages : 330
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 32
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Mégalopin le Sam 26 Jan 2013 - 12:10


La marche, la course, exercent entre autres un massage des points d'acupuncture plantaire, sollicitant la plupart des organes.
La marche du petit matin est la plus profitable, elle recharge en énergie Yang
Spoiler:
C'était "la minute asiatique". Un thé vert avec les nems?
Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Bird le Sam 26 Jan 2013 - 15:10

Je vous laisse, je file courir...
Bird
Bird

Messages : 1346
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Joffrey Gaultier le Lun 4 Fév 2013 - 14:26

Je suis d'accord avec toi chien errant, et ton titre est beau et parfait :
"Le sport comme élément capital de la santé mentale"

Les personnes qui ne font pas de sport tendent à devenir aliénées, malseines. Elles oublient leur corps, et les sensations de base tel que l'effort collectif, la bonne souffrance etc.

De plus quand on lit beaucoup on a tendance à grossir et à avoir mal le dos. Rien que pour ces raisons, faire du sport (notamment du gainage abdominale et de la musculation du dos) est indispensable pour la productivité !

Je pratique la musculation en salle et le cardia (un peu de course, et un peu de vélo).

La musculation en salle est l'un des sports les plus efficaces pour... se muscler rapidement. La productivité du temps investi (si on fait des efforts et qu'on est régulier) est très forte.

Avec la musculation + le cardio le métabolisme fonctionne plus vite, et le cerveau aussi, on brûle plus de graisse naturellement, on a beaucoup moins froid, on sent fier d'avoir fait des efforts intenses et difficiles. Bref faites du sport !

Joffrey Gaultier

Messages : 167
Date d'inscription : 01/02/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Quelques vertus oubliées...

Message par Flou Artistique le Lun 21 Déc 2015 - 13:25

Hello,

Je réponds à un post qui date de Mathusalem mais, avant de faire un métier artistique, je suis passé quelques années par la fac de sport et j'avais une furieuse envie de ramener mon grain de sel (ou ma goutte de sueur au choix ^^)
Au-delà des vertus évoquées par un grand nombre de personnes, il y a quelques aspects dont il n'est presque/pas question (pardon si j'ai raté un avis là-dessus).
Tout d'abord, je suis plus particulièrement attiré par les "jeux sportifs", une baballe aidant franchement en cela. Je m'avoue inconditionnel du basket et, oui, c'est un bon moyen de débrancher le cerveau. Quoi que....
Je m'explique. Il y a longtemps que j'ai fait un sort à la dichotomie corps/cerveau largement véhiculée par nos sociétés modernes. Nous ne sommes qu'un et mes humeurs aqueuses sont directement liées à mes humeurs nerveuses. En ce sens, il me paraît injuste de dire que l'on débranche son cerveau. Je pense davantage qu'on lui donne une direction à suivre, quelque chose qui demande un investissement total et n'autorise pas les chemins de traverse...
On ne laisse pas son cerveau de côté, on lui donne suffisamment de grains à moudre pour qu'il, que nous soyons entièrement à ce que nous faisons.
En basket par exemple, les défis et plaisirs sont multiples.
- N'étant pas un sport de répétition de gestes hyper précis (tel qu'en athlétisme), il impose une adaptation permanente des mouvements par rapport aux problèmes posés. Il demande également un traitement rapide et efficace des choix qui s'offrent à tous moments afin d'arriver à la meilleure option possible. Passe, tir, déplacement, changements de défenseur etc...
- C'est évidement aussi un sport d'affrontements, de contacts qui permet de canaliser (évacuer) dans un espace cadré par des règles, l'agressivité (les tensions) que nous avons tous en nous.
- Les plaisirs sensoriels aussi. Le vent qui caresse la peau lorsque l'on court, l'oeil qui capte le monde qui défile plus vite qu'à l'accoutumée, la courbe d'une balle qui s'envole vers un panier, les odeurs de bitume ou de parquet, de sueurs, (de chlore pour la piscine), l'oreille qui cherche les partenaires, qui entend son propre souffle...toute cette musique sensorielle qui nous (re)met en prise directe avec le monde.
- Un plaisir totalement oublié dans les réponses je crois, le plaisir kinesthésique (j'aurais pu le mettre dans les plaisirs sensoriels c'est vrai ^^). La conscience de son corps, le ressenti intérieur des membres et organes en mouvement, des articulations qui roulent dans leur logement, des muscles qui en se contractant impriment un déplacement dans l'espace, etc.....
- Le plaisir de vivre à fond l'écoute emphatique, qu'elle ne soit plus un boulet mais qu'elle soit au service d'un objectif d'équipe. Elle permet à des moments magiques d'arriver, de sentir que le partenaire va partir avant qu'il ne le fasse vraiment et de faire la passe juste, de re(sentir) le choix d'un adversaire et d'anticiper......

Et puis plein d'autres choses aussi mais il y'aurait redondance avec les autres copains zébrés ^^

En tout cas pour moi, c'est un vrai bonheur au fil des années et de mes améliorations de me sentir en harmonie avec moi-même, avec l'équipe, avec le jeu. Lorsque je ne suis plus qu'un (recentré) et que mon inspiration se traduit immédiatement par le geste juste.
Flou Artistique
Flou Artistique

Messages : 29
Date d'inscription : 22/03/2015
Age : 45
Localisation : poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par JulCat le Mar 8 Mar 2016 - 13:36

Hello tout le monde !

A moi de ramener ma fraise sur un post assez ancien... Faut pas m'en vouloir, je suis toute nouvelle sur le forum. Enfant et ado, je n'étais absolument pas sportive, et je ne comprenais pas l'intérêt du sport, alors que je pouvais passer des heures à observer les nuages et les papillons. Je me suis mise au Karaté quand j'avais 22 ans, parce que j'ai pu constater à quel point ça avait été bénéfique à mon petit frère, zèbre non diagnostiqué comme moi...

Je suis devenue accro à la sensation de maîtriser ce que je faisais depuis le début, au bien-être qu'on ressent quand on finit la séance avec tous les muscles qui crient stop depuis 30 min, et qu'on sait qu'on fait partie de ceux qui n'ont pas baissé les bras. Mind over Matter...
Depuis, je n'ai jamais arrêté de faire du sport, et si mon emploi du temps m'empêche de faire la dose qui m'est nécessaire, je me sens réellement moins bien. J'ai dû abandonner le Karaté car j'ai des horaires atypiques qui ne permettent plus d'aller aux cours. Je me suis mise au tennis plus ou moins par hasard. Je ne suis pas douée (contrairement au Karaté qui me correspondait bien), mais là aussi, j'ai adoré. Une fois de plus, j'ai dû changer de sport il y a un peu plus d'un an.
Maintenant, je fais du CaniCross et du Cani-VTT (j'ai adopté un chien qui a besoin de se dépenser!) et depuis peu je me suis mise à l'escalade en salle avec des copains.

De tous les sports cités ci-dessus, celui que j'aime le moins est le CaniCross. Je m'aperçois que ceux qui me permettent le plus de décompresser sont ceux qui me demandent le plus de concentration. Le Tennis était super parce que la rapidité des échanges ne me permettait pas de papillonner. Pour le Karaté, l'inattention pouvait entraîner au mieux une perte d'équilibre, au pire une bonne châtaigne là ou là.
En escalade, quand on assure on a littéralement la vie de son partenaire entre les mains, et quand on grimpe on se met en posture difficile si on ne fait pas très attention.
Pour le Cani-VTT, il faut gérer le chien, le vélo et l'environnement, parfois à très grande vitesse. La faute peut conduire tout droit à l'hôpital (évité jusque là, mais je me suis fait une ou deux frayeurs !)

En conclusion, pour moi le sport est essentiel ne fut-ce que parce que c'est une des rares choses qui me permettent d'engager mon cerveau sans laisser place aux distractions !
JulCat
JulCat

Messages : 32
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : Par là... Non, un peu plus à l'ouest ! Voilà, dans le pré, là c'est bien... Aaaah, Par-fait !

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Chouette21 le Jeu 4 Jan 2018 - 9:46

Coucou tout le monde!
Je relance le sujet de très loin aussi pour faire partager mon expérience.
J'ai fais plusieurs années d'athlétisme en compétition à partir du lycée et ça m'a fait le plus grand bien. Certes ça oblige à se sociabiliser au niveau d'un groupe et d'un club mais les entraînements c'est vraiment libérateur. J'en faisais 2 à 3 fois par semaine 2h le soir après les cours plus des compétitions le week end. Ça vide le cerveau et ça aide à dormir la nuit. Défoulement, décompression de la journée, etc etc. Ça aide aussi à se renforcer mentalement, à devenir endurant et à persévérer. Suite à plusieurs blessures j'ai dû arrêter. Je fais maintenant du footing, de la rando, du vélo etc etc. Pendant les 2 ans où je n'ai rien pu faire à cause des blessures (même une rando c'était compliqué) ça m'a vraiment manqué de ne rien pouvoir faire et je tournais en rond sur mes idées noires sans pouvoir les vider.Il m'était quasiment impossible de m'endormir et les nuits blanches ou insomnies étaient très fréquentes.
Pour l'aspect motivation, il y a un truc super important dans le fait de faire du sport en club ou en groupe c'est qu'on s'oblige à y aller. Tout seul c'est facile de rentrer chez soi et de se faire envahir pas les "finalement j'ai pas trop envie, le flemme" et autres. quand quelqu'un t'attend t'es obligé d'y aller et quand tu as payé ton abonnement ou ta licence de club tu t'obliges aussi à y aller un minimum. Avec des amis on court au moins une fois par semaine, un soir en semaine après le boulot, ça fait vraiment du bien.
Bien que le sport défoule, ça n'enlève pas l'état d'anxiété permanent. Pour ça, je suis le conseil d'une kiné qui est d'équilibrer le sport avec une activité calme. J'ai testé la méditation mais c'était trop compliqué de se motiver toute seule et surtout de ne pas bouger et il m'était impossible de réussir à canaliser assez mes pensées. Je teste le yoga depuis quelques semaines en groupe et ça fait vraiment du bien. C'est un peu comme de la méditation sauf qu'on bouge du coup ça passe beaucoup mieux pour les sportifs. Et niveau anxiété ça diminue presque à vue d’œil.
Voilà si ça peut aider certains Smile
C'est la période des bonnes résolutions, bonne année sportive à tous Smile
Chouette21
Chouette21

Messages : 22
Date d'inscription : 25/08/2017
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par chevre le Mer 14 Mar 2018 - 18:23

le sport c la base d'une vie sexuel après un moment plus ou moins long d'abstinence ... Laughing

chevre

Messages : 14
Date d'inscription : 12/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par CarpeDiem le Mer 14 Mar 2018 - 20:25

C'est moi où on ramène vraiment tout, tout le temps, au c..?!!
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1171
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par chevre le Mer 14 Mar 2018 - 20:39

c'est toi t parano

chevre

Messages : 14
Date d'inscription : 12/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par CarpeDiem le Mer 14 Mar 2018 - 20:55

Enfin, à la base, on parlait de sport, pas de sexe ^^. Enfin bon... fin du HS, pour moi en tout cas.
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1171
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par chevre le Mer 14 Mar 2018 - 21:07

j'aime avoir le dernier mot.

chevre

Messages : 14
Date d'inscription : 12/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Robot Hypersensible le Mer 21 Mar 2018 - 17:11

Je ne peux qu'encourager l'idée de ce topic ! L'activité physique est primordiale ! Dès lors qu'on se sent déprimé ou inactif, le fait de se (re)mettre au sport fait toujours un grand bien.

J'encourage vraiment les gens qui savent pas par où commencer dans la récupération de la motivation, dans le "passer à l'acte", de se mettre discrètement, solitairement, dans une activité sportive, ne serait-ce que chez soi, de manière régulière. La boule au ventre qui nous pousse à toujours tout reporter se dissipe/diminue suite à une activité physique et on y voit alors plus clair !
Robot Hypersensible
Robot Hypersensible

Messages : 74
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par fredo10 le Mar 3 Avr 2018 - 15:00



Totalement d'accord avec vous ! le sport permet de relancer la machine, aussi bien physiquement qu'intellectuellement je trouve. Rien de mieux que la satisfaction de s'être bien dépensé et qui, comme un cercle vertueux, entraîne une dynamique positive.

fredo10

Messages : 5
Date d'inscription : 12/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Allagria le Mer 23 Jan 2019 - 21:52

Tout est dit. ADOPTE !!!
Le sport est devenu également indispensable à ma vie. Plusieurs fois par semaine. Sinon, il ne fait pas bon de trainer autour de moi bounce parce que l'énergie accumulée va sortir d'une façon ou d'une autre !! Comme une balle rebondissante qu'on ne peut arrêter !!
Course à pied et musculation... qui a dit "Un esprit sain, dans un corps sain" ...??!!
Allagria
Allagria

Messages : 12
Date d'inscription : 12/01/2019
Localisation : 80

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par albanette le Dim 10 Mar 2019 - 21:28

Des conseils pour moi qui n'arrive pas à me motiver pour me mettre au sport ? Triste
albanette
albanette

Messages : 33
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 28
Localisation : Quimper

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par chaman_cyclant le Lun 11 Mar 2019 - 14:48

Il faut en faire une habitude.

Même pour moi qui suis convaincu des bienfaits, je dois toujours me botter les fesses pour aller courir, faire du vélo, nager etc. Mais si je ne le fais pas, je vais sentir un manque / un coup de moins bien par rapport à d'habitude.

Se donner des objectifs marche pas mal non plus. Il faut commencer petit et augmenter graduellement. Après une séance, on doit avoir un peu de courbatures, mais ça doit être quasiment imperceptible (on sent que ça a bossé en gros). Viser trop haut trop rapidement, c'est effectivement le meilleur moyen de se dégoûter voire même de se blesser.

S'inscrire dans un club, y aller avec d'autres personnes peut aider aussi, comme on n'a pas envie de décevoir on se force plus facilement.

J'insiste sur l'habitude : faire du sport toutes les 2 semaines n'a aucun sens, c'est se faire plus de mal que de bien. Il vaut bien mieux faire 1h de marche tous les 2 jours qu'une grosse séance toutes les semaines ou 2 semaines.

Le top du top, c'est d'aller au boulot en vélo. Pas donné à tout le monde mais ça permet de garder une excellente forme sans fournir de gros efforts (à part au début Wink ).
chaman_cyclant
chaman_cyclant

Messages : 247
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 36
Localisation : Rayé de la carte

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par fleurdesel le Lun 11 Mar 2019 - 16:19

Perso je sais que passer par la case compréhension m'aide à me (re)lancer. Par exemple en écoutant cette émission :
https://www.franceinter.fr/societe/oui-le-sport-est-un-vrai-medicament-contre-certaines-maladies-chroniques
fleurdesel
fleurdesel

Messages : 960
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 40
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Confiteor le Lun 11 Mar 2019 - 16:27

Le sport comme élément capital de la santé mentale 9k=
Confiteor
Confiteor

Messages : 2779
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 61
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par gwynplaine le Lun 11 Mar 2019 - 18:18

albanette a écrit:Des conseils pour moi qui n'arrive pas à me motiver pour me mettre au sport ? Triste

bah heu... trouve toi une raison... si t'es pas motivé, c'est que t'as pas vraiment envie, sinon tu serais deja entrain d'en faire, non...?
sois un peu imaginatif : perdre du poids, passer du temps dehors, faire quelque une activité avec d'autres personnes (comme un sport collectif), meilleur santé, faire de la compet... que sais je Rolling Eyes

c'est un peu comme certains qui m'ont pu me dire "allez coach moi, pour que je perde du poids" tout en mangeant mcdo formule maxi, coca 100% sucre... comment dire Rolling Eyes
sans vouloir etre méchant ou cassant avec toi (ce qui n'est pas mon but) autant on peut te donner des conseils pour une meilleurs récup, choisir un sport, améliorer tes performances etc mais ce qui est de te motiver... je crois que c'est avant tout à toi faire le 1er pas (salle de fitness, club sportif, piscine, aller marcher le dimanche plutot que de passer l'aprem devant un film etc)
gwynplaine
gwynplaine

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/06/2013
Localisation : sous un pont, à la belle étoile... sinon le vinatier

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par nikoku74 le Mer 29 Mai 2019 - 7:29

le sport est un psychotrope mais il est moins dangereux que les autres!
Après avec l'expérience je peux dire qu'il s'agit de ne pas y être accroc car quand la blessure arrive ça fait très très mal...
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Hrms le Jeu 30 Mai 2019 - 10:01

Le dosage!
anticiper la rupture, c'est bosser à 70/80% voir plus bas.
C'est pas seulement un rapport à sa fréquence max, il y a aussi la motivation à entretenir. Perso, si je me crame sur une séance à chercher une perf (une pseudo perf, pardon) je sais que je vais avoir un temps de rémission du à la fatigue, que ça va avoir un impact sur ma vie de famille, ma capacité à bosser, mon sommeil (12h), mon humeur... Sans parler des courbatures.
En fait j'ai réussi à identifier les conditions, la fréquence de mes séances de natation pour que le plaisir soit entretenu. Il y a une petite dose de frustration pour que cela me donne envie d'y retourner, suffisamment de résultats, que les risques de blessures soient réduits (assouplissements, nombre de longueurs prédéfinies avant la séance, hygiènes divers)...etre accroc ca veut dire subir, s'emballer (je me souviens d'un été ou je faisais 1 km de crawl tout les deux jours pendant un mois, je l'ai payé par une double otite (4 antibiothérapies, une corticothérapie), je m'en souviens encore...
Depuis j'ai appris à doser: identifier le rythme mini qui me fasse du bien, le plafond à ne pas dépasser, identifier les signes de blessures imminentes (un bon signaling installé par hypnose: c'est le must).
J'ai pris l'habitude de ne pas isoler la séance, je fais beaucoup d'étirement(c'est plus facile dans l'eau: moins traumatique) et à la fin de chaque séance je me tracte sur le plongeoir à la force des bras (un peu comme la planche des sapeurs pompier), je fais 5 exercices, pas plus. Comme ça l’intérêt n'est pas uniquement sur les attraits kinesthésiques d'un environnement aquatique mais aussi sur la souplesse, sur des résultats de "musculation", ou d'endurance...
L'objectif de la restriction (du rythme et de l'intensité) c'est de faciliter la transformation de ta physiologie et de ton métabolisme de manière progressive, facile. La recherche de la perf, c'est identifier ton régime moteur max. Si tu travailles constamment avec le pied sur l’accélérateur, essayes avec ta voiture: elle va pas aimer, pour ton corps c'est pareil. Une recherche de perf doit être ponctuelle. Perso, je n'y vois aucun intérêt. C'est avant tout le corps qui s’épanouit, et la décharge d'endorphines doit  être dissociée d'un travail intensif extrême. Du moins à mon sens...
Hrms
Hrms

Messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 43
Localisation : Le Thor Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Madame Picodon le Jeu 30 Mai 2019 - 10:45

Le sport c'est bon pour tt le monde, hp ou non. 

Être drogué au sport ce n'est pas bon. C'est même dangereux. 
Comme tout. 

Tout est bon en proportion raisonnable ! Je prends l'exemple des chocolats le chocolat noir n'est pas nocif à la santé mais entre manger un carré une fois par jour et manger une tablette une fois par jour.... c'est pas parce que je suis en train de faire du rameur du vélo dans la salle de sport que j'ai arrêté la pensée en arborescence loin de là. De voir le compteur défiler que ce soit seul vélo sur le compteur ça fait penser à des chiffres qui me font penser à des choses et d'autres choses et d'autres choses..... 
Et niveau socialisation, dans une salle de sport il y a mieux. Tout le monde a un des écouteurs dans les oreilles ou un casque sur la tête.....

Et perso j'arrive à penser alors que je suis sur le vélo ou en train de pousser les machines de la salle de sport.....


Mais par contre, qu'est ce que ça fait du bien. D'être crevée après le sport !
Madame Picodon
Madame Picodon

Messages : 1627
Date d'inscription : 28/03/2019
Age : 42
Localisation : Ici ou là où partout et nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par nikoku74 le Ven 31 Mai 2019 - 7:19

La salle de sport...tous les ingrédients qui contre ce que j'appelle l'esprit du sport : individualisme, narcissisme, escroquerie financière...
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Madame Picodon le Ven 31 Mai 2019 - 7:59

Idem
Mais pas le choix 
Handicapée par une maladie (sep) avec perte de périmètre de marché, pbm équilibre et difficulté à rester longtemps debout. 
et le seul sport qu'on mer proposait c'était de souffler dans une sarbacane....
Avant je faisais fitness une fois semaine, renforcement musculaire et stretching. Sans oublier que j'allais  au travail en vélo et en train à peu près 10 km par jour de vélo et que je faisais environ 20 km de rando avec parfois du dénivelé chaque week end! 
Donc souffler dans une sarbacane, non ! 

Alors, la salle de sport c'est peut-être pas génial mais il y a des vélos de salle de sport il y a des rameurs il y a des machines sur lesquelles je suis assise...et sur lesquelles je peux bouger
Madame Picodon
Madame Picodon

Messages : 1627
Date d'inscription : 28/03/2019
Age : 42
Localisation : Ici ou là où partout et nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Caveman le Ven 31 Mai 2019 - 10:32

Penses pas sport.

Penses activité amusante physique, jeu, si tu l'aime tu la feras a fond et hop ca deviendra un sport.
Caveman
Caveman

Messages : 431
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : N'interprete pas, demande des explications

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Madame Picodon le Ven 31 Mai 2019 - 11:46

Ça me va bien la salle de sport
Madame Picodon
Madame Picodon

Messages : 1627
Date d'inscription : 28/03/2019
Age : 42
Localisation : Ici ou là où partout et nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Hrms le Ven 31 Mai 2019 - 13:00

Tu viens de me faire tiquer, Caveman.
Je ne m'amuse pas ou peu.
La notion de jeu s'est éteinte.
Je ne conçois que l'effort dans un rapport
investissement/ retour sur investissement.
Je vais me pencher la dessus.
Merci.
Hrms
Hrms

Messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 43
Localisation : Le Thor Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Le sport comme élément capital de la santé mentale Empty Re: Le sport comme élément capital de la santé mentale

Message par Zorglub_33 le Mer 18 Sep 2019 - 15:47

nikoku74 a écrit:La salle de sport...tous les ingrédients qui contre ce que j'appelle l'esprit du sport : individualisme, narcissisme, escroquerie financière...

La salle de sport, c'est beaucoup de liberté, la liberté des horaires, du rythme des séances, de parler aux autres, ou pas, de regarder les autres, ou pas, d'aller aux séances collectives ou de rester seul côté machines. Côté finances, un abonnement revient selon les salles à 25 ou 30 euros/mois, en accès illimité, je trouve ça très bon marché. A titre de comparaison, je paie 150 euros les 10 séances de yoga, ouille ça pique !

Zorglub_33

Messages : 156
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum