Faut-il manager les surdoués différemment ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Abonné absent le Lun 27 Mai 2019 - 14:23

http://courriercadres.com/entreprise/vie-au-travail/faut-il-manager-les-surdoues-differemment-06052019
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2691
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par RonaldMcDonald le Lun 27 Mai 2019 - 14:55

J'ai tendance à être d'accord avec son avant-dernière phrase :

l'auteur a écrit:ne faudrait-il pas considérer que tous les collaborateurs et collaboratrices sont différents, avec leurs expertises, leurs modes de fonctionnement et que c’est dans la combinaison des forces de chacun et dans la recherche de l’enrichissement des compétences de chacun grâce au groupe que réside la force d’un collectif ?

Exactement mon point de vue : chacun est différent, et doit être géré comme il est. Zèbre ou pas.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 852
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par nikoku74 le Mar 28 Mai 2019 - 7:22

faut déjà faire manager des gens qui ont envie de manager et sont formés à ça...personnellement je n'en ai pas rencontré beaucoup, peut-être 10%.
Après pour ce qui me concerne, j'ai plus l'impression que je ne suis pas fait pour la structure hiérarchique donc la question est plutôt : les zèbres sont ils adaptables à de grosses structures?
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par isadora le Mar 28 Mai 2019 - 7:34

il ne faut pas les manager du tout. ils se managent tout seuls très bien.

éventuellement, discuter avec eux des objectifs à atteindre  (CT, MT, LT) savoir argumenter non pas pour les leur faire comprendre, parce qu'ils ont déjà compris, mais pour s'assurer qu'ils les partagent, tout au moins en partie, et leur laisser ensuite la liberté de les atteindre à leur façon.
isadora
isadora

Messages : 1603
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par RonaldMcDonald le Mar 28 Mai 2019 - 8:07

isadora a écrit:il ne faut pas les manager du tout. ils se managent tout seuls très bien.

éventuellement, discuter avec eux des objectifs à atteindre  (CT, MT, LT) savoir argumenter non pas pour les leur faire comprendre, parce qu'ils ont déjà compris, mais pour s'assurer qu'ils les partagent, tout au moins en partie, et leur laisser ensuite la liberté de les atteindre à leur façon.

Je dirais ça comme ça : il faut leur donner des objectifs et des moyens, pas des méthodes. Le big boss de ma boite parle de "gérer les informaticiens comme si c'était un troupeau de chats - on ouvre bruyamment une boite de sardines, on la pose là ou on veut qu'ils aillent, on regarde discrètement dans cette direction alors qu'ils nous regardent, et on laisse agir". Mais encore une fois, chacun est différent, et certains auront besoin d'un peu plus - ou alors d'encore moins. Le vrai manager, c'est celui qui connait ses gens.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 852
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Rhinocéros le Mar 28 Mai 2019 - 8:16

Hello,

Tout est question de communication et souplesse de mon point de vue. Si le manager est un bon communiquant, il doit être juste dans son écoute, ce qui lui permettra de voir les forces et faiblesses de son équipe. Il pourra donc voir les différents potentiels de chacun et adapter sa sémantique et ses orientations pour optimiser les résultats.
Le soucis avec certains HPI, c'est qu'ils peuvent buller de part leurs aptitudes et si on ne les stimule pas, tout en leur laissant un espace d'expression, les délivrables pourraient ne pas arriver en temps et heure. Comme le dit Nikoku, il est aussi important d'avoir des vrais managers et pas des gars qu'on a mis là sans les compétences.
Peace

Rhinocéros

Messages : 16
Date d'inscription : 26/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Bimbang le Mar 28 Mai 2019 - 8:23

Tout à fait !
Il faudrait que les managers voient leurs critiques comme un "+" et non pas comme une tentative de sabordage... et éviter de les manager avec un tableur excel.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4588
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Helhest le Mar 28 Mai 2019 - 13:00

Comment gérer différemment quand tout n'est que procédures bien délimitées à respecter dans les grandes entreprises ? Pour les petites boîtes encore...
Helhest
Helhest

Messages : 231
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 30
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par zebrepat le Mar 28 Mai 2019 - 13:35

RonaldMcDonald a écrit:J'ai tendance à être d'accord avec son avant-dernière phrase :

l'auteur a écrit:ne faudrait-il pas considérer que tous les collaborateurs et collaboratrices sont différents, avec leurs expertises, leurs modes de fonctionnement et que c’est dans la combinaison des forces de chacun et dans la recherche de l’enrichissement des compétences de chacun grâce au groupe que réside la force d’un collectif ?

Exactement mon point de vue : chacun est différent, et doit être géré comme il est. Zèbre ou pas.

je le crois aussi mais ils préfèrent des moutons dociles, c'est plus facile a manager meme si a mon avis les resultat sont moins bons

Le zebre est souvent considéré comme un empecheur de tourner en rond, je l'ai encore entendu meme de spécialistes de la douance
C'est un reproche souvent fiat aux zebres, ils restent pas a leur place (faire juste ce qu'on leur demande de faire, de la maniere dont on leur demande et pas plus). et dans ces grandes entreprises, aux hierarchies lourdes et pesantes (importance de la politique), codes  (meme vestimentaires) assez rigides c'est pas de la tarte.
Les  grandes entreprises c'est tres bureaucratique (et inefficient, peu adaptable) mais on prefere favoriser la cohesion de la structure (lourde) au progres, au changement, a l'adaptabilité aux conditions économiques.
je n'ai jamais connu de grande entreprise avec des methode de management non hierarchique et rigide (Google ?), type matricielle ou autre, en tout cas autrement que sur le papier.

c'est ainsi quon trouve des entreprises qui valaient des milliards en bourse (avec des moyens enormes donc et parfois integrées verticaleent et diversifiées) qui ne valent plus rien, car elles ont pas su s'adapater malgré les moyens mis en œuvre. un exemple, kodak qui etait un geant de l'argentique

zebrepat

Messages : 251
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Abonné absent le Sam 1 Juin 2019 - 20:01

Intéressants points de vue. Merci.
Que fait-on de la problématique du travail en équipe ?
Comment répartit-on les charges de travail ?
Comment l'équipe se met-elle d'accord sur la façon de parvenir aux objectifs si chacun bosse à sa manière ?
N'y a t'il pas des risques de jalousies ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2691
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par zepoulp le Dim 2 Juin 2019 - 10:04

oh pétard, j'ai lu "faut-il manger les surdoués différemment ?"... avec des pincettes visiblement Cool
zepoulp
zepoulp

Messages : 48
Date d'inscription : 28/08/2016
Age : 52
Localisation : Méditerranée

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Charlo le Jeu 6 Juin 2019 - 18:25

La vraie question est plutôt : faut-il manager... tout court. Personne n'est fait pour avoir un chef, tout comme personne n'est fait pour vivre docilement comme un gentil citoyen-spectateur. J'ai la chance de travailler dans un endroit où la direction laisse une certaine autonomie et tout se passe (presque) pour le mieux, et mes expériences diverses et variées me font dire que c'est souvent le cas ainsi.
Par ailleurs, j'aimerais ajouter que dans l'endroit où je travaille, la personne la plus servile et la plus prompte à obéir aux ordres pour se faire bien voir de la direction est un hp... Bref, le caractère et la façon de pensée jouent beaucoup aussi là-dedans.

La question de travail en équipe est quand même très importante. Certains disent qu'il faut assumer le fait d'être meilleur dans notre travail (je veux dire, en tant que hp) et imposer nos idées dès lors que l'on pense qu'elles sont justes. Je ne suis pas d'accord avec cela pour ma part, je pense que la cohésion et l'entente sont essentielles (relativement à notre bien-être dans notre travail), et si l'on estime les personnes avec qui l'on travaille, on devrait prendre en considération leur point de vue et leur expérience avant de vouloir apporter nos changements à tout prix. Le travail est tellement aliénant et destructeur aujourd'hui qu'il me semble important d'essayer d'entretenir une forme de bienveillance dans nos relations. Mais peut-être que je tiens un tel discours parce que ce n'est pas nécessairement dans le travail que je m'accomplis ou trouve du sens pour ma vie.

Une dernière chose me vient à l'esprit. De temps à autre, et même de plus en plus aujourd'hui, on tend à vouloir rationaliser les méthodes de travail. On pourrait même dire que les employés qui apportent ce type de solution sont toujours appréciés. En même temps, en terme de qualité ou de confort dans la pratique, est-ce que cela est vraiment appréciable ? Dans mon travail, je pourrais tout à fait optimiser diverses tâches en les rationalisant et en cela être plus efficace, mais pourtant je ne le fais pas, car cela rendrait terriblement monotone mon quotidien. Il en va de même avec le travail en équipe. Je trouverais cela très dommageable de proposer une nouvelle organisation du travail qui réduirait la qualité ou le temps des relations entre collègues au profit... de plus de profits.

Pour conclure, je dirais : autogestion !

Charlo

Messages : 51
Date d'inscription : 21/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par zebrepat le Dim 30 Juin 2019 - 10:53

Charlo a écrit:La vraie question est plutôt : faut-il manager... tout court. Personne n'est fait pour avoir un chef, tout comme personne n'est fait pour vivre docilement comme un gentil citoyen-spectateur. J'ai la chance de travailler dans un endroit où la direction laisse une certaine autonomie et tout se passe (presque) pour le mieux, et mes expériences diverses et variées me font dire que c'est souvent le cas ainsi.
Par ailleurs, j'aimerais ajouter que dans l'endroit où je travaille, la personne la plus servile et la plus prompte à obéir aux ordres pour se faire bien voir de la direction est un hp... Bref, le caractère et la façon de pensée jouent beaucoup aussi là-dedans.

La question de travail en équipe est quand même très importante. Certains disent qu'il faut assumer le fait d'être meilleur dans notre travail (je veux dire, en tant que hp) et imposer nos idées dès lors que l'on pense qu'elles sont justes. Je ne suis pas d'accord avec cela pour ma part, je pense que la cohésion et l'entente sont essentielles (relativement à notre bien-être dans notre travail), et si l'on estime les personnes avec qui l'on travaille, on devrait prendre en considération leur point de vue et leur expérience avant de vouloir apporter nos changements à tout prix. Le travail est tellement aliénant et destructeur aujourd'hui qu'il me semble important d'essayer d'entretenir une forme de bienveillance dans nos relations. Mais peut-être que je tiens un tel discours parce que ce n'est pas nécessairement dans le travail que je m'accomplis ou trouve du sens pour ma vie.

Une dernière chose me vient à l'esprit. De temps à autre, et même de plus en plus aujourd'hui, on tend à vouloir rationaliser les méthodes de travail. On pourrait même dire que les employés qui apportent ce type de solution sont toujours appréciés. En même temps, en terme de qualité ou de confort dans la pratique, est-ce que cela est vraiment appréciable ? Dans mon travail, je pourrais tout à fait optimiser diverses tâches en les rationalisant et en cela être plus efficace, mais pourtant je ne le fais pas, car cela rendrait terriblement monotone mon quotidien. Il en va de même avec le travail en équipe. Je trouverais cela très dommageable de proposer une nouvelle organisation du travail qui réduirait la qualité ou le temps des relations entre collègues au profit... de plus de profits.

Pour conclure, je dirais : autogestion !

dans certaines boites ce sont pas les employés qui sont spécialement dociles, c'est le système de management qui veut les transformer en elements dociles par tous les moyens
L'exemple le plus flagrant que vous connaissez tous c'est l'armée, meme en temps de paix : tu obeis aux ordres sans broncher, tu deviens un automate sans cervelle…

de plus il y a diverses méthodes (sujet tres rarement abordé) de manipualtion des individus qui sont aussi utilisée dans une certaine mesuree dans certaines entreprises : esprit de corps = esprit d'equipe . mecanisme de contrôle social par le conformisme. l'individu abdique sa liberté et meme liberté de conscience. chaque armée a d'ailleurs des doctrines particulieres pour renforcer l'obeissance des soldats sans parler de la discipline militaire (feroce en temps de guerre)
un film americain (avec kirk douglas, les sentiers de la gloire) sur les soldats Français fusillés en 1914 a été interdit de diffusion en France jusque dans les années 1970.... affraid

je reviens de revoir le code penal militaire Français, meme en temps de paix, meme un outrage a un superieur ca peut valoir jusqu' a 5 ans de prison

Je suis encore tombé sur des bouquins de management pas piqués de vers, ou comment s'assurer le contrôle total des employés
j'ai posté des videos sur certaines garndes boites Française et leur style de management, apres qqs minutes de visionnage on a l'impression de les pires sectes (les sectes religieuses sont interdites en France) qui soyent.

et les psys et coaches sont complement a coté de la plaque quand ils disent il suffit de s'affirmer. il y en a plein sur le net.

actuellement je lis beaucoup d'artciles sur la motivation de ces soldats qui ont pu tuer des civils innocents en temps de guerre, ecrit par des historiens ou des psys a cote de la plaque
C'est tres simple, le mec qui refusait de fusiller les otages civils meme innoccents en temps de guerre, c'est lui qui prenanit la place des otages !

zebrepat

Messages : 251
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par boule-d-ombre le Lun 1 Juil 2019 - 10:22

j'ai eut un chef qui venait de l'armée, un retraité, un électricien. le mec gérait son "équipe" à la trique, avec quelques problèmes quand même: l'équipe était pluridisciplinaire. il gérait des électriciens, des tuyauteurs, des instrumentistes et un analyseur et demi. ce qui faisait quand il disait aux gens comment faire ça coinçait pas mal. au début des remarques genre "vous n'êtes plus dans l'armée" étaient lancées en blaguant ensuite c'est devenu plus 'agressif', vu qu'à la fin c'était préavis de grève avec comme slogan "c'est lui qui part ou nous !". sans compter qu'un hp lui avait fait la prédiction que s'il continuait comme ça il aurait des ennuis... (bah vi j'avais encore quelques illusions sur le monde à ce moment là). j'étais d'ailleurs là quand le préavis lui a été jeté au visage et l'employé n'a pas compris pourquoi son manager regardait de travers une personne venue lui dire qu'elle avait terminé son travail. il m'a cru coupable d'avoir monté les autres contre lui.

j'ai entendu parlé du président de mensa aquitaine qui fait des sessions pour former les managers à la 'l'embauche et la gestion des hp'. ainsi que diverses boites comme airbus ou ineos qui s'intéressaient justement à l'embauche et la gestion de surdoués car ils se sont rendus compte que les projets étaient rondement menés avec ce genre de personnes.
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1268
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par crocuscorax le Lun 1 Juil 2019 - 12:46

Le micromanagement est une plaie, pour les HP comme pour tout le monde. Je rejoins assez bien Charlo en fait. Plein de HP rampants et serviles, contre-productifs as fuck, comme pour tout le monde. Ce sont les valeurs du monde du travail et les mécanismes d’exploitation pure et simple qui ont fini par devenir contre-productifs, c’est quand même assez ironique.

crocuscorax

Messages : 394
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par RonaldMcDonald le Lun 1 Juil 2019 - 13:17

crocuscorax a écrit:Le micromanagement est une plaie, pour les HP comme pour tout le monde.

Il existe certains profils qui ont besoin d'être micromanagés, mais je crois en effet que c'est tout sauf une majorité. Les gens connaissent leur boulot. Ce pays tourne encore parce-que des millions de gens font leur boulot malgré les élucubrations de leur hiérarchie. Je ne m'inclus plus dans ces millions parce-que j'ai désormais un chef décent, mais j'en ai longtemps fait partie. Et je n'étais pas une exception, plutôt la règle.

crocuscorax a écrit:Ce sont les valeurs du monde du travail et les mécanismes d’exploitation pure et simple qui ont fini par devenir contre-productifs, c’est quand même assez ironique.

Et ça a débordé sur la sphère publique. Par exemple, beaucoup de soutiens des gilets jaunes(dont je rappelle que je ne suis pas, loin s'en faut) hurlent sur les violences policières. Mais la police a commencé à déconner bien avant, pour être précis quand on lui a appliqué les méthodes de management qui donnent des résultats pourris en entreprise(mais qui permettent au grands chefs de frimer, c'est leur vrai objectif), en particulier la gestion par objectifs numériques. Daniel Pink a écrit en 2009 un ouvrage de vulgarisation qui explique en détail pourquoi c'est de la bêtise, et il ne faisait que reprendre - en plus accessible - de la recherche du siècle précédent(le 20ème, donc).

Mais le problème, c'est que les solutions qui marchent flattent moins l'égo du décideur que les solutions qui ne marchent pas. Donc..... Ils savent, mais décident d'ignorer.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 852
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par siamois93 le Lun 1 Juil 2019 - 15:38

Troll inside:
J'ai loupé un a dans le titre : Faut-il manger les surdoués différemment ?
siamois93
siamois93

Messages : 6773
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Caveman le Lun 1 Juil 2019 - 21:02

Et Ailleurs, en europe, dans le monde.

Comment ils font?

Je pense notamment aux US, ou il semblerait que c'est une valeur ajoutée dans l'entreprise (j'avais lu une bricole la dessus / a confirmer). Par contre niveau management, il y a tant de diversités...
Caveman
Caveman

Messages : 431
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : N'interprete pas, demande des explications

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par izo le Lun 1 Juil 2019 - 21:27

il y a un terme qui prévaut actuellement: celui de singularité. Il est approché pour le moment suivant les orientations religieuses ou envers les personnes vulnérables, cependant je rêve de le voir s'étendre à tout.

Le management est un.... et là je sèche n'arrivant pas à le cerner bien que je connaisse son histoire. Je peux développer des pratiques et des styles managériaux à la X et à la Y ou à la Z (pas la génération mais Mc Gregor, ou Ouchi), je peux parler de coparticipation, de co-management, sauf que pour moi c'est un leurre, car je suis hélas convaincue que nous ne pouvons pas nous pousser d'un qui soit au dessus, c'est ainsi, on y est forcés depuis tous petits. Même si on se cogne contre dès le plus jeune âge ("ah voyez moi ce rebelle !"), on ne pas passer outre. C'est ainsi et je le déplore.

Le problème du management est avant tout son appui sur les outils qui le mangent tout cru au détriment d'un bon sens perdu.

J'aime cependant le mot lieutenant, c'est pour moi le terme managérial par excellence qui désigne celui qui maîtrise toute singularité parce qu'il est tenant en son lieu. Les rênes du temps et de l'espace sont dans ses mains. Il est celui qui se défie de l’universalisme au profit de la singularité de tout y compris de ce qui l'entoure et dont il prend pleinement la mesure. Ainsi, il tient en main l'espace et le temps et donc cale la vitesse, donne un horizon. Pas de pouvoirs la dedans, juste une capacité.

Mais mince le pouvoir est grisant, addictif et peut tout gâcher. Or, la personne singulière se moque de ce pouvoir, tant la vitesse le grise, la clarté en toute chose qu'il possède le chauffe - aussi, potentiellement il n'a pas besoin de management juste d'un compagnon pour le rassurer. Ceci est plutôt rare et à vrai dire nous en sommes encore loin.
izo
izo

Messages : 3252
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par siamois93 le Lun 1 Juil 2019 - 21:58

De la philosophie dans les RH :

http://www.koru-conseil.fr/
siamois93
siamois93

Messages : 6773
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par AnaSoul le Mer 3 Juil 2019 - 9:07

Perso être manager me dérange pas.. ce qui me dérange c'est les dérives derrière. Quand on utilise le managment pour t'asservir ta liberté, ta créativité.
je travaille dans l'education nationale depuis peu, et avant j'étais dans le privé... ma foi j'ai la forte sensation, que les gens de partout aiment dénigrer ce qu'ils recherchent. Et dans ce cas, c'est faire le mouton. Car en suivant betement les consignes, ils font une sacrée économie d'énergie et ils leur restent assez de reserve de cette énergie pour critiquer cet état histoire de se convaincre quils ne sont pas des moutons.
AnaSoul
AnaSoul

Messages : 112
Date d'inscription : 28/03/2018
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Abonné absent le Dim 13 Oct 2019 - 19:07

https://www.focusrh.com/strategie-rh/mobilite-interne-fidelisation-des-salaries/brillants-mais-ingerables-comment-manager-les-hauts-potentiels-32355.html
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2691
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Etarcos le Ven 1 Nov 2019 - 7:29

Personnellement, toute personne qui a tenté un jour de me "manager", a fini par abandonner...
je vais donner 2 exemples pour illustrer mes propos, 2 périodes très différentes de ma vie, dans 2 emplois très différents :

-Le premier, vers 23 ans, en mécanique industrielle, PME familiale, tout le monde sympa, le chef d'atelier un ancien des mines, a tenté de me diriger au début, je corrigeais (par réflexe) chacune de ses âneries ("un liquide est compressible, contrairement à un gaz"... heu non, désolé...), à force d'avoir un "ptit con" qui le contredisait constamment et remettait en questions toutes ses indications, il a abandonné et me laissait totalement libre de mes activités... même de mes horaires (il m'a tout de même demandé de me faire discret quand j'arrivais 2 heures en retard, café à la main, avec zéro stress, parce que ça la foutait mal pour les autres...)... (bon il faut dire que je me suis sacrément formé dans cette boite, en quelques années, je suis passé de larbin de service à VAE d'ingénieur mécanicien, formant d'autres ingés suédois concernant un engin minier télécommandé (de 60 tonnes...) que j'avais mis au point (la partie télécommandée)...), de plus j'étais le seul de la région capable de m'occuper de l'électronique de ces engins... donc j'étais un atout pour ma boite, et je leur rapportais pas mal... (malgré mon avancement de poste, grade, échelon, sur le papier, mon salaire n'avait quasiment pas bougé, environ 1000€...)

-Le second à 27 ans, j'ai connu le "management à l'américaine" c'était juste après la fin d'une reprise d'étude, donc j'étais à court d'argent, j'ai pris le premier boulot disponible... téléopérateur chez free (lol). Alors déjà ils ont eu du mal lors du recrutement :
-Clause de non concurrence : je refuse de signer car je suis en train de faire ma boite en informatique...
-Arguments pour bosser pour eux ? alors qu'ils s'attendent à une argumentation dithyrambique sur mon désir profond de travailler à la chaine pour une grosse boite, voir un éloge du fordisme, comme les autres candidats, mes arguments furent : j'ai besoin d'un salaire, vous me proposez un boulot le cul posé sur une chaise, avec la clim, c'est pile ce qu'il me faut, j'aime pas la chaleur, j'aime pas rester debout, et le boulot est facile.
-A la réunion/formation d'embauche, une personne demande si on peut négocier les salaires, réponse du gars "on peut pas vous payer plus", intervention de ma part : "mais le CA de free l'année dernière était de XXXXXXXX€, il y a XXXXX employés, ce qui correspondrait à une augmentation moyenne de 1800€ par mois et par employé" (oui je jette un oeil sur infogreffe avant de me tourner vers une boite...). Malaise dans la salle...
Étonnamment, ils m'ont embauché, et là il y avait cette organisation hyper rigide, il faut pointer sur un logiciel à la minute près, genre si ton créneau commence à midi, tu dois pointer entre 11h59:00 et 11h59:59 après t'es en retard et tu reçois un mail automatique d'avertissement, aussi si tu veux faire une pause WC, il faut la demander dans le logiciel, qui la donne quand il veut (parfois une heure après), pour 5 minutes, bien sur tous les jours la manager écoute des appels et convoque les gens pour les "analyser" en réécoutant...
-Ça m'a gonflé le coup de pointer à la seconde près, dès le début, la manager m'a convoqué et engueulé parce que je pointais avec 2 ou 3 minutes de décalage, parfois avant parfois après, du coup j'ai arrêté de pointer sur le logiciel, invoquant que comme je n'avais pas pu me logger 3 minutes avant, j'avais oublié ensuite de la faire vu que je m'étais mis à bosser, elle m'a dit que je ne serai pas payé, du coup j'ai arrêté de me délogger du logiciel, et je lui ai demandé si je serais payé les 72h d'affilées qu'il était resté connecté... Et on a convenu de ne pas me retirer les heures précédentes où je n'étais pas loggé ^^ Et finalement, elle a arrêté de me faire chier pour 3 minutes de décalage en retirant l'avertissement automatique quant à mon compte...
-Les "convocations" avec réécoute d'un appel, se passaient de la même façon pour tout le monde, on réécoute, la manager demande ce que nous voyons comme problème (comme si j'allais me descendre moi même, manipulation éhontée d'essayer de faire se rabaisser les gens eux mêmes...), ma réponse, contrairement à tous les autre, fut toujours la même : C'est parfait ! Si je l'ai fait comme ça c'est que j'estime que c'est la meilleure façon de faire, si vous voyez quelque chose à améliorer dites le directement, je vous écoute, ou si vous voulez, vous prenez quelques appels et après on vous analyse ensemble, ce serait rigolo pour changer Smile du coup elle me faisait 2 ou 3 observations et mes convocations duraient moins de 5 minutes contre 15 à 30 minutes pour mes camarades...
-Les "objectifs" : la manager essayait de me mettre la pression : "ta durée moyenne d'appel est de 10 minutes30, la moyenne du plateau est de 7 minutes 30, tu dois raccourcir tes appels" réponse : "pourquoi ?" - "parce qu'il y a une prime de 200€ pour les plus rapides" réponse "oui mais ça je m'en fous moi j'ai signé pour un salaire net de 1400€, une carotte de 200€ me laisse de marbre"... La manager était décontenancée, mais elle se reprenait : "tu dois réduire la durée de tes appels si tu veux qu'on te garde" ma réponse : "vous êtes mauvais en math alors" - "??? de quoi tu parles ?" "eh bien, votre objectif c'est de traiter un maximum d'appels, j'ai juste ?" - "oui" - "j'ai un taux de satisfaction client de 100%, le record de tous vos plateaux, et un taux de rappel dans les 15 jours de zéro %, donc mes appels font une fois 10 minutes30, prenons malik, le record de durée courte, il a un taux de satisfaction client de 45%, et un taux de rappel de 57% pour une durée moyenne de 7 minutes environ, autrement dit dans 57% des cas il doit traiter deux fois la demande, donc la durée réelle de son traitement est de 11 minutes, et en plus il dégage une mauvaise image de la boite en laissant les gens insatisfaits une fois sur deux, je suis donc plus efficace" - "mais c'est pas comme ça qu'on calcule !" - "oui, c'est ce que je disais, vous êtes mauvais en math" ... Elle me laissait repartir sans plus de commentaire...
La carotte ne marchait pas, le bâton ne marchait pas, je me foutais du système, je suis encore étonné qu'ils ne m'aient pas viré, mais bon la manager a arrêté de me convoquer pour mes appels, et se contentait d'un petit "essaie de raccourcir tes appels quand tu peux" une fois par semaine en passant près de mon poste...


Enfin bref tout ça pour dire que j'ai toujours été un mauvais élément, je ne m'imbrique pas facilement dans la hiérarchie, je fais toujours craquer les chefs, mais je crois que c'est mon fonctionnement, toute pression qu'on m'inflige se transforme en pression directe et opposée... Au grand dam des managers...
Je fais mon taff, je le fais bien, je ne le fais pas vite, et je le fais à ma manière, c'est comme ça et pas autrement... Et vu que je n'accorde aucune importance au travail (je ne suis pas travailliste, et je n'ai aucune peur de perdre un boulot), il n'y a rien qui puisse me contraindre à quoi que ce soit... Avec le recul, je suis juste étonné qu'on ne m'ait jamais viré, c'est toujours moi qui suis parti quand le boulot commençait à m'ennuyer par sa répétitivité...

Etarcos

Messages : 37
Date d'inscription : 05/10/2019
Age : 35
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par timo le Ven 1 Nov 2019 - 10:34

Il faut manager tout le monde différemment. En premier lieu il faut que les managers laissent les gens travailler en paix au lieu d'être sur leur dos en permanence. Et comme ça, ça leur laisse du temps pour... travailler!

timo

Messages : 142
Date d'inscription : 26/07/2018
Age : 39
Localisation : Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par zebrepat le Sam 2 Nov 2019 - 13:07

une des boites les mieux gerées ou j'ai travaillé il y avait quasi pas de management, une PME de 25 personnes (editeur de logiciels mais c'était pas de jeux) , le management c'était ...le patron que tu pouvais aller voir en cas de probleme, des toutes petites equipes (3 ou meme 2 parfois) pour developper sans interference exterieure. en plus les horaires et la pression etaient normaux.
par contre un mec incompetent faisait pas long feu. la boite était tres bien gerée a tout point de vue (compta etc)
dans ce genre de boite la sanction tombe vite en cas de mauvaise gestion : la faillite
Chez les éditeurs de jeux comme Ubisoft , par contre les horaires ont l'air débiles..

c'est presqu'hallucinant quand j'y pense surtout a toutes ces multinationales ou grandes entreprise ou j'ai travaillé plus tard
ils payent des consultants de SSI ou big5 cher (j'ai des anecdotes ...) pas foutus de fournir du travail correct. des jeunes sortis de l'ecole (certains sont  stagiaires, cad payés des peanuts) mais facturés plein pot.. eh oui la marge  y a que ca qui compte, la viande fraiche est fournie par une SSII (80% des embauches en informatique en France passe par ces negriers !), sans parler des Big5 pour la consultance (finance, audit etc), c'est le meme système
a ce sujet voir certains echanges sur ce forum meme concernant les SSII, on prend le moins cher pour tout...
le recutement dans certains grands groupes c'est a l'avenant. des techniciens ou informaticien pointus engagés par des gens qui n'y connaissent rien (prerselection DRH), des managers incompetents ou au copinage (style le copain du fils du directeur)
fondamenlement ces grand groupes ou multinationales ce sont des bureaucraties du privé, des administrations avec tous les disfonctionnements propres a des grandes structures  mais avec la pression (et les horaires anormaux) en plus

j'ai bossé dans des grandes administrations aussi, peu ou pas de pression, des glandeurs totaux parfois (certains gars on était incpaable de dire sur ce quoi ils bossaient et ils restaient enfermés dans leur bureau), des pauses café et dejeuner a rallonge...

zebrepat

Messages : 251
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par izo le Sam 2 Nov 2019 - 13:17

timo a écrit:Il faut manager tout le monde différemment. En premier lieu il faut que les managers laissent les gens travailler en paix au lieu d'être sur leur dos en permanence. Et comme ça, ça leur laisse du temps pour... travailler!
 Yes !!!!
izo
izo

Messages : 3252
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par boule-d-ombre le Lun 4 Nov 2019 - 6:32

quand je suis arrivé dans le monde du travail je pensais que les chefs (oui le mot manager n'était pas à la mode à ce moment là, on parlait encore français) ne servaient qu'à diriger l'équipe. c'est à dire distribuer les tâches, faire le lien avec le client et gérer les gens en gérant la dynamique de groupe. puis petit à petit je me suis rendu compte de mon erreur: la plupart géraient aussi comment je devais travailler.

j'ai lu (et non je n'ai pas les références donc à prendre avec des pincettes) un article parlant des méthodes pour diriger et soumettre les employés. (oui j'ai bien mis soumettre) déjà les placer dans des situations où leurs connaissances (professionnelles) et leur expérience ne peut les aider, puis les mettre en difficulté pour qu'ils aient besoin du chef. quand j'ai lu ça la question que je me suis posé a été :"en quoi c'est utile à l'entreprise?". pour moi quand on prend quelqu'un c'est parce que on a besoin de lui ou de ses connaissances. là on prend quelqu'un et on le met dans une situation où ses connaissances sont inutiles donc pour moi où la personne est inutile et donc qu'est-ce-qu'elle fait là ?

avant peut être de faire un 'management' pour surdoué, autiste, extraterrestres ou personne ayant une particularité quelconque peut être il faudrait revoir l'utilité du dit 'manager'. pour moi une entreprise c'est un groupe de personnes qui se réunissent pour atteindre un but dans l'optique de gagner de l'argent et d'en vivre, donc qui ont intérêt à travailler ensemble pas à se taper dessus. de plus en plus j'ai l'impression que ce ne sont plus des employés que les boites ont mais des esclaves et qu'on transforme les 'managers' en négriers. c'est sûr que faire ça à des gens comme nous qui n'hésitons pas à remettre tout en cause c'est 'casse gueule'.

pour ma part les surdoués où autre spécificité ne devrait pas avoir besoin de méthode spéciale mais simplement en respectant les employés en les considérant comme des être humains avant tout (avec peut être quelques connaissances sur des particularités quand même). j'ai eut des chefs qui m'en ont fait baver et ils en ont souvent eut des déboires à cause du manque de respect que ça entrainait et j'ai entendu parlé d'autres qui ont fait pire. j'ai eut d'autres chefs qui eux me respectaient et me traitaient comme un humain et eux avaient de belles surprises et de bons moments.

avant quand on gérait des employés on les formait, leur disait quoi faire, le chef se permettait parfois de leur dire comment faire parce qu'il avait de l'expérience dans le domaine. en bref on les prenait pour des humains et des êtres qualifiés et le but était de faire du bon travail. maintenant ce sont des statistiques et rarement autre chose et le but c'est de faire des économies tout autre critère est secondaire. on gère des gens parfois par télécommande leur disant quoi faire et surtout comment sans savoir vraiment ce qu'il se passe. plus ça va plus j'entends parler de boites qui ont des problèmes de recrutement, d'un manque de loyauté des employés, de perte de connaissances ou d'expérience. et à chaque fois la cause avancée c'est de la faute des gens qui sont plus ignares, plus fainéants, plus malhonnêtes, etc., etc.. quand un système est basé sur les statistiques, où la loyauté, la franchise, l'excellence deviennent des luxes dont personne ne veut, et surtout basé sur le court terme. je trouve normal cette évolution. ce sont les chefs qui en dirigeant les équipes donnent la tendance de l'entreprise.


Dernière édition par boule-d-ombre le Lun 4 Nov 2019 - 6:58, édité 2 fois (Raison : fautes)
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1268
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par juleskicker le Lun 4 Nov 2019 - 10:11

prenons le problème à l'envers si vous le voulez bien.

si une grande entreprise met en place un politique de recrutement / encadrement / objectifs / identification / environnements dédiés aux HP, seriez vous intéressés ? (en partant du principe que l'entreprise le fait dans un esprit d'engagement gagnant gagnant, je sais c'est dur à croire ;-) ), quels commentaires en feriez vous ?

juleskicker

Messages : 52
Date d'inscription : 05/02/2019
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par timo le Lun 4 Nov 2019 - 12:05

Je ne suis même pas sûr que ça m'intéresse tant que ça. Je n'ai pas vraiment envie d'être "managé" différemment des autres... Je pense que tout le monde a le droit d'être managé dans le respect, la bienveillance, le bon sens, et l'efficacité. C'est juste que certain y sont plus sensibles que d'autres.

Pour moi, le problème c'est le management en général, qui n'est qu'un système de contrôle démesuré, pyramidal, arbitraire, et donc dans l'absolu, totalitaire. Donc plus de management dans un sens ou dans l'autre, j'ai bien peur que ça ne fasse qu’aggraver le problème.

timo

Messages : 142
Date d'inscription : 26/07/2018
Age : 39
Localisation : Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par zebrepat le Lun 4 Nov 2019 - 13:35

juleskicker a écrit:prenons le problème à l'envers si vous le voulez bien.

si une grande entreprise met en place un politique de recrutement / encadrement / objectifs / identification / environnements dédiés aux HP, seriez vous intéressés ? (en partant du principe que l'entreprise le fait dans un esprit d'engagement gagnant gagnant, je sais c'est dur à croire ;-) ), quels commentaires en feriez vous ?

une grande entrerprise ? j'y crois pas une seconde !

les grandes entreprises de par leur structure et leur fonctionnement favorisent la cohesion de la structure (lourde et complexe) au detriment de la performance et le critere de recrutement c'est le conformisme, respect des hierarchies (importance de la politique), savoir-etre (apparence, codes vestimentaires pointus parfois). il y a d'ailleurs consensus sur le sujet mais certaines personnes ne semblent pas l'avoir compris. Meme chez des entreprises de livraison de  pizza tu as des codes vestimentaires pointus
ceux qui se glissent au somment sont les betes politiques, donc les machavieliens, les sociopathes (aucune empathie sauf pour eux-meme comme les PN, aucun altruisme) quoi ..  cfr ci-dessous , il y a meme la pyramide de Mcleod
certains spécialistes de la douance estiment meme qu'un HP ne devrait jamais travailler comme salarié en grande entreprise pour cette raison, les qualité du HP y sont pas valorisées


il y a la pyramide de mcleod  qui le demontre
https://www.bravenewlife.com/03/macleods-company-hierarchy-and-the-corporate-conscious/
https://www.ribbonfarm.com/2009/10/07/the-gervais-principle-or-the-office-according-to-the-office/


https://www.telegraph.co.uk/news/2016/09/13/1-in-5-ceos-are-psychopaths-australian-study-finds/
https://www.forbes.com/sites/victorlipman/2013/04/25/the-disturbing-link-between-psychopathy-and-leadership/#5641d14e4104
https://www.businessinsider.com/ceos-often-have-psychopathic-traits-2017-7?IR=T


la grande entreprise qui vise uniquement le profit est en elle-même une strcture psychopathologique
https://www.goodreads.com/book/show/108583.The_Corporation

zebrepat

Messages : 251
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par juleskicker le Lun 4 Nov 2019 - 13:47

effectivement il serait intolérable que la structure soit remise en cause. et je ne peux qu'opiner du chef à l'évocation du dress code d'entreprise (t'as pas le pins ? tu rentres pas !). mais ne pourrait on pas imaginer que par profit forcément, l'entreprise choisisse de mettre en adéquation HP / Entreprise / travail. certains de ces HP sont en souffrance dans ces entreprises n'y aurait il pas de la valeur ajoutée à faire autrement, les utiliser autrement ? tous non pas forcément une grande idée d'eux même, sont plutot immobilisés par la puissance hiérarchique justement...

parce que c'est quand même se passer d'une certaine force vive.


juleskicker

Messages : 52
Date d'inscription : 05/02/2019
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Hirondelle78 le Lun 4 Nov 2019 - 15:06

zebrepat a écrit:une des boites les mieux gerées ou j'ai travaillé il y avait quasi pas de management, une PME de 25 personnes (editeur de logiciels mais c'était pas de jeux) , le management c'était ...le patron que tu pouvais aller voir en cas de probleme, des toutes petites equipes (3 ou meme 2 parfois) pour developper sans interference exterieure. en plus les horaires et la pression etaient normaux.
par contre un mec incompetent faisait pas long feu. la boite était tres bien gerée a tout point de vue (compta etc)
dans ce genre de boite la sanction tombe vite en cas de mauvaise gestion : la faillite

Dans une boîte composée des bonnes personnes au bon poste, le management n'est employé qu'à gérer la boîte et les "postes hiérarchiques" ne servent à rien.
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3937
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par RonaldMcDonald le Lun 4 Nov 2019 - 15:15

timo a écrit:Il faut manager tout le monde différemment. En premier lieu il faut que les managers laissent les gens travailler en paix au lieu d'être sur leur dos en permanence. Et comme ça, ça leur laisse du temps pour... travailler!

ça, ça dépend des gens. Certains sont totalement autonomes, moi j'ai vaguement besoin qu'on me fixe des objectifs une fois par mois, d'autres auront besoin de nouvelles consignes toutes les 5 minutes sans quoi ils seront perdus. Nous sommes tous différents, nous avons tous besoin d'un management différent.

zebrepat a écrit:(.../...)des jeunes sortis de l'ecole (certains sont  stagiaires, cad payés des peanuts) mais facturés plein pot.. eh oui la marge  y a que ca qui compte, la viande fraiche est fournie par une SSII (80% des embauches en informatique en France passe par ces negriers !), sans parler des Big5 pour la consultance (finance, audit etc), c'est le meme système
a ce sujet voir certains echanges sur ce forum meme concernant les SSII, on prend le moins cher pour tout...(.../...)

J'ai vu ça. Les incapables défilaient, tous les deux mois, un nouveau arrivait, plein de promesses, il ne faisait rien de bon, et il giclait pour retourner à sa SSII(qui avait facturé, évidemment), puis se faisait remplacer par un autre assez nul. La manière dont ça s'est terminé est très rigolote : ils ont décidé de briser le cycle mortel en prenant un vieux briscard super fort pour encadrer un jeune fraîchement diplôme de l'école d'ingé la moins prestigieuse de France(ou peu s'en faut). L'ancien a fui au bout d'un mois, incapable de masquer sa nullité. Le jeunot s'est avéré être le Kylian Mbappé de l'ETL, et il est resté longtemps.

boule-d-ombre a écrit:(..../...)j'ai lu (et non je n'ai pas les références donc à prendre avec des pincettes) un article parlant des méthodes pour diriger et soumettre les employés. (oui j'ai bien mis soumettre) déjà les placer dans des situations où leurs connaissances (professionnelles) et leur expérience ne peut les aider, puis les mettre en difficulté pour qu'ils aient besoin du chef. quand j'ai lu ça la question que je me suis posé a été :"en quoi c'est utile à l'entreprise?". pour moi quand on prend quelqu'un c'est parce que on a besoin de lui ou de ses connaissances. là on prend quelqu'un et on le met dans une situation où ses connaissances sont inutiles donc pour moi où la personne est inutile et donc qu'est-ce-qu'elle fait là ? (.../...)

Exact.

Un cadre passe en moyenne 50% de son temps à travailler pour sa carrière, pas pour l'entreprise, et plus on monte dans la hiérarchie, et plus c'est important.

Tout le monde sait que les open spaces sont des tueurs de productivité :
https://enigma.swiss/fr/blog/meilleur-lieu-de-travail-votre-open-space-tue-la-productivite/
https://www.usinenouvelle.com/article/open-space-la-baisse-de-la-productivite-est-due-a-l-exposition-au-bruit-selon-catherine-gall.N294525

Pourtant, ils se répandent comme un traînée de poudre. Il doit y avoir une autre raison, plus importante que la productivité des travailleurs. Mon interprétation(qui n'est qu'une interprétation, hein), c'est qu'ils permettent aux grands chefs, ceux qui ont un bureau fermé, de se sentir supérieurs. Et de montrer qu'il existe un monde entre la plèbe et eux.

Ce qui revient un peu, dit tout autrement, mais le fonds est le même, à ce que dit zebrepat.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 852
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par timo le Lun 4 Nov 2019 - 17:00

RonaldMcDonald a écrit:ça, ça dépend des gens. Certains sont totalement autonomes, moi j'ai vaguement besoin qu'on me fixe des objectifs une fois par mois, d'autres auront besoin de nouvelles consignes toutes les 5 minutes sans quoi ils seront perdus. Nous sommes tous différents, nous avons tous besoin d'un management différent.

Bien sûr qu'il faut des consignes! Plus ou moins souvent et détaillées suivant les profils, c'est ce qu'un bon manager est censé faire. Mais de là à être sur le dos des gens toutes les 5mn, faire du micromanagement, et changer les priorités tous les jours, il y a un monde...

Mon expérience, c'est que les gens qui respectent les consignes et les délais, on les fait + chier que les glandeurs invétérés, qui quoi qu'on leur dise et quel que soit le temps qu'on y passe ne sont pas capables de (ou ne veulent pas?) faire quoi que ce soit. Du coup les "managers" les laissent tranquilles et ce concentrent (sur-contrôlent) les "bons éléments". Phénomène tout à fait paradoxal à mon avis...

timo

Messages : 142
Date d'inscription : 26/07/2018
Age : 39
Localisation : Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par siamois93 le Lun 4 Nov 2019 - 17:15

Les «bons éléments» sont un danger pour le mauvais manager.
siamois93
siamois93

Messages : 6773
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par izo le Lun 4 Nov 2019 - 17:17

Pas des consignes, mais des objectifs. Ensuite il y a un élément dont on ne parle parle et qui peut expliquer ce management contraint et contraignant en France. C’est ce que j’appelle hélas la « voyouserie » interne, qui peut impacter une part importante du chiffre d’affaires. Il s’agit de larcins commis en interne, de vols, ou encore d’arrangements qui non seulement entament la confiance de part et d’autre mais aussi ne privilégient pas une autonomie digne de ce nom au travail. C’est un fléau pour les entreprises.
izo
izo

Messages : 3252
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Hirondelle78 le Lun 4 Nov 2019 - 18:06

Merci izo, oui, un bon manager, c'est celui qui sait recruter les bons et les faire évoluer et sait faire partir les mauvais, sans quoi les bons partiront.
C'est sa mission la plus délicate et la plus ardue et c'est la plus importante.
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3937
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Abonné absent le Lun 4 Nov 2019 - 19:48

Hirondelle78 a écrit:Merci izo, oui, un bon manager, c'est celui qui sait recruter les bons et les faire évoluer et sait faire partir les mauvais, sans quoi les bons partiront.
C'est sa mission la plus délicate et la plus ardue et c'est la plus importante.
Que deviennent alors les "mauvais" ? On créé des camps pour les rassembler ? Rolling Eyes
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2691
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par RonaldMcDonald le Mar 5 Nov 2019 - 11:42

Hirondelle78 a écrit:Merci izo, oui, un bon manager, c'est celui qui sait recruter les bons et les faire évoluer et sait faire partir les mauvais, sans quoi les bons partiront.
C'est sa mission la plus délicate et la plus ardue et c'est la plus importante.

C'est pourquoi le bon manager est très dangereux, et qu'il doit se faire virer au plus vite. Oui, je suis un poil cynique, parfois.

Abonné absent a écrit:
Hirondelle78 a écrit:Merci izo, oui, un bon manager, c'est celui qui sait recruter les bons et les faire évoluer et sait faire partir les mauvais, sans quoi les bons partiront.
C'est sa mission la plus délicate et la plus ardue et c'est la plus importante.
Que deviennent alors les "mauvais" ? On créé des camps pour les rassembler ? Rolling Eyes

Une vraie question. C'est le grand impensé de ce que j'appelle l'idéologie californienne(les meilleurs méritent tout. Le reste? C'est quoi le reste?), issue directement du monde des startups. C'est ce qui explique que tant de gens votent contre la liberté(y compris la liberté de voter), partout dans le monde. Nombre de ceux qui sentent(je ne parle pas de réalité, je parle de sentiment, même si il est fréquent que les deux aillent ensemble) qu'ils ne passeront pas au dessus des autres si je jeu est libre et ouvert vont tout faire pour saboter le jeu, histoire de trouver leur place, et de donner une leçon à tous ces gens qui osent bosser mieux qu'eux.

Je n'ai pas de solution. Et le revenu universel, au cas ou il marcherait(à chaque fois que je refais les comptes, je ne parviens pas à trouver hypotheses ou ça marcherait - mais je manque peut-être d'imagination), ne serait pas une solution. Beaucoup de gens veulent la place et le prestige associé - pas seulement le revenu. cf Donald Trump, qui n'avait absolument pas besoin de la place de président des USA - sauf pour y amasser du prestige. Pour beaucoup, c'est important, le prestige.

izo a écrit:Pas des consignes, mais des objectifs.

Je ne suis pas sur de la distinction, au final. Exemple : "Tu adaptes les scripts existants au nouveau système. Quand c'est fini, tu vas demander à Léo ce qu'il voit comme prochain périmètre à scripter". C'est de la consigne? De l'objectif?

izo a écrit:Ensuite il y a un élément dont on ne parle parle et qui peut expliquer ce management contraint et contraignant en France. C’est ce que j’appelle hélas la « voyouserie » interne, qui peut impacter une part importante du chiffre d’affaires. Il s’agit de larcins commis en interne, de vols, ou encore d’arrangements qui non seulement entament la confiance de part et d’autre mais aussi ne privilégient pas une autonomie digne de ce nom au travail. C’est un fléau pour les entreprises.

Et j'ai un lien en Anglais pour faire le lien avec le fil sur la victimisation :

https://hypatia.ca/2017/07/18/the-al-capone-theory-of-sexual-harassment/

En gros, l'idée c'est d'écouter les petites gens(les femmes appartenant à des minorités et occupant des postes subalternes sont idéales pour ça, elles cumulent les a-priori contre elles) quand ils se plaignent de comportements déplacés de la part des cadres. Et de vérifier si les cadres en question n'ont pas des cadavres dans le placard d'un point de vue financier - ce qui est souvent le cas. L'idée sous-tendu, c'est que quelqu'un qui ne respecte pas les gens ne va pas respecter les institutions. Quelqu'un qui n'a aucun scrupule à poser sa main aux fesses de la secrétaire n'aura aucun scrupule à piquer dans la caisse, ou à falsifier ses notes de frais. Ca n'est pas d'une précision totale, mais ça a donné de résultats assez impressionnants quand même, là ou ça a été testé(avec des échantillons qui restent faibles, hélas).

(et par contre, on en revient à la question d'abonné absent - les gens qui piquent dans la caisse, on en fait quoi?)
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 852
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par Abonné absent le Mar 5 Nov 2019 - 12:59

RonaldMcDonald a écrit:Et le revenu universel, au cas ou il marcherait(à chaque fois que je refais les comptes, je ne parviens pas à trouver hypotheses ou ça marcherait - mais je manque peut-être d'imagination), ne serait pas une solution.
Ça reviendrait à ramener les "incapables" au statut de l'Allocation Adulte Handicapé.
Le handicap est d'être victime de l'adversité du Kosmos qui vous diminue en moyens par rapport à un humain en bonne santé.
Et donc là il serait demandé qu'en prime le Kosmos fasse que vous soyez doué, efficace.
Ça me semble être un idéal esclavagiste. Lisez Aristote et Xenophon pour savoir ce qu'est l'esclavage.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2691
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par juleskicker le Mar 5 Nov 2019 - 16:33

timo a écrit:
RonaldMcDonald a écrit:ça, ça dépend des gens. Certains sont totalement autonomes, moi j'ai vaguement besoin qu'on me fixe des objectifs une fois par mois, d'autres auront besoin de nouvelles consignes toutes les 5 minutes sans quoi ils seront perdus. Nous sommes tous différents, nous avons tous besoin d'un management différent.

Bien sûr qu'il faut des consignes! Plus ou moins souvent et détaillées suivant les profils, c'est ce qu'un bon manager est censé faire. Mais de là à être sur le dos des gens toutes les 5mn, faire du micromanagement, et changer les priorités tous les jours, il y a un monde...

Mon expérience, c'est que les gens qui respectent les consignes et les délais, on les fait + chier que les glandeurs invétérés, qui quoi qu'on leur dise et quel que soit le temps qu'on y passe ne sont pas capables de (ou ne veulent pas?) faire quoi que ce soit. Du coup les "managers" les laissent tranquilles et ce concentrent (sur-contrôlent) les "bons éléments". Phénomène tout à fait paradoxal à mon avis...

à croire que nous venons du même monde, car je fais le même constat.

juleskicker

Messages : 52
Date d'inscription : 05/02/2019
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par timo le Mar 5 Nov 2019 - 17:13

juleskicker a écrit:à croire que nous venons du même monde, car je fais le même constat.

Cool! Tu viens aussi du monde des entreprises moisies gérées à la truelle??? Bienvenue au club vilain petit canard!

timo

Messages : 142
Date d'inscription : 26/07/2018
Age : 39
Localisation : Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par zebrepat le Mar 5 Nov 2019 - 19:36

Peterson : 65% des manages apportent une valeur nulle ou meme negative a l'entreprise
https://www.youtube.com/watch?v=Hf0W977ifqY

je dois dire que dans une boite du CAC40 ou j'ai bossé, les managers ca brassait surtout ... du vent
100% savoir etre par contre, apparence et manieres (on appelle ca codes sociaux) impeccables

zebrepat

Messages : 251
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par siamois93 le Mar 5 Nov 2019 - 19:44

On pourrait essayer de faire notre propre boite, nous tous qui pestons ici.
siamois93
siamois93

Messages : 6773
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par timo le Mar 5 Nov 2019 - 21:01

siamois93 a écrit:On pourrait essayer de faire notre propre boite, nous tous qui pestons ici.

Oui très bonne idée, j'y ai pensé, j'ai même fait une formation pôle emploi pour ça.

Problèmes : déjà j'ai pas d'idée précise. Ensuite je suis viscéralement incapable de me mettre en valeur. Et finalement le business pour le business ça me gave. Le coté commercial me gave aussi, ainsi que les RH... + tous mes autres problèmes psychologiques comme la confiance en moi, la peur de l'échec, ou l'appréhension de retravailler.

Après si quelqu'un a une idée je voudrais bien participer. Mon coté suiveur surement. Bref...


Dernière édition par timo le Mar 5 Nov 2019 - 21:22, édité 1 fois

timo

Messages : 142
Date d'inscription : 26/07/2018
Age : 39
Localisation : Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par izo le Mar 5 Nov 2019 - 21:03

Je vais monter un atelier de montage d’ampoules HQI ... qu’en pensez-vous ?
izo
izo

Messages : 3252
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par St le Mar 5 Nov 2019 - 21:12

izo a écrit:Je vais monter un atelier de montage d’ampoules HQI ... qu’en pensez-vous ?

https://www.aqualight-solution.com/1471-eclairage-hqi
St
St

Messages : 6875
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par timo le Mar 5 Nov 2019 - 21:54

D'ailleurs, je trouve qu'il y a un coté illogique à cette idée que si tu n'aimes pas les entreprises, la solution serait d'en créer une : t'aimes pas la musique classique? Écris une symphonie! T'aimes pas les épinards? Manges-en!

En tous cas, moi, les trucs que j'aime pas, je les fais pas et je m'en porte mieux...

timo

Messages : 142
Date d'inscription : 26/07/2018
Age : 39
Localisation : Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par siamois93 le Mar 5 Nov 2019 - 22:36

Ici on peste contre les managers. Je propose de créer notre boîte où nous nous mangerions à notre propre sauce.
(Référence à ce post : http://www.zebrascrossing.net/t39136p150-a-quoi-pensez-vous-a-cet-instant#1645757 Merci la vache Wink )
siamois93
siamois93

Messages : 6773
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il manager les surdoués différemment ? Empty Re: Faut-il manager les surdoués différemment ?

Message par izo le Mar 5 Nov 2019 - 22:47

timo a écrit:D'ailleurs, je trouve qu'il y a un coté illogique à cette idée que si tu n'aimes pas les entreprises, la solution serait d'en créer une : t'aimes pas la musique classique? Écris une symphonie! T'aimes pas les épinards? Manges-en!

En tous cas, moi, les trucs que j'aime pas, je les fais pas et je m'en porte mieux...

ce n'est pas détester les entreprises, c'est rejeter un management moyenâgeux qui se pratique ça et là, aussi une des solutions est par amitié (pas pas amour faut pas pousser quand même) d'entreprendre; de faire, on peut alors s'offrir le luxe (enfin c'est une façon la aussi de oir) disons qu'il faut avoir le courage de fonder sa propre boite pour se rendre compte combien c'est difficile de manager. Aussi ce n'est pas râler pour râler mais c'est un peu se désoler.
izo
izo

Messages : 3252
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum