voilà où j'en suis...demain on verra

Aller en bas

voilà où j'en suis...demain on verra Empty voilà où j'en suis...demain on verra

Message par crocoïte le Lun 27 Mai 2019 - 11:24

Bonjour à tous,

[Résumé rapide pour ce qui ne veulent pas lire le pavé qui suit: après divorce d'une relation toxique, on me dit que mon fils est HP, je recherche le sujet je reconnait mon fils mais je me reconnait aussi et ça permettrait d'expliquer mon sentiment d'etre différente et de ne pas être fole, ni d'être un imposteur? et  je m'autorise à parler ici au vu des premières réaction de mon entourage quand je l'ai évoqué.
Pas de tests fait à ce jour
]

Premier message : la présentation.
Parler de moi même, j'ai toujours détesté ça ! être le centre d'intéret j'ai passé ma vie à rester dans mon coin, à observer et me demander qu'est ce que je fais là?, à faire en sorte que les autres soit bien, à ne pas dire ce que je pense (ma phrase préférer : "je ne sais pas" juste pour être tranquille alors que j'ai tellement de choses dans ma tête qui fourmille ou parce qu'on me met la pression pour une réponse rapide quand j'ai besoin de comprendre et analyser avant de choisir)...

Me voilà dans un tournant de ma vie (qui s'éternise à mon goût):
J'ai réussi à faire mes études bac +8 et un énorme syndrome de l'imposteur je pense vu que je ne me trouve capable en rien, j'ai été en couple pendant 9 ans, je suis partie vivre à l'étranger pendant 6 ans et j'ai un fils (ma pépite d'or qui m'a ouvert les yeux ! ) puis retour congé maternité, perte de mon job facon americaine on t'appelle un taxi et aurevoir, un mari qui pert pied car lui aussi a été licensié économique qui est rempli de colère et la laisse éclater qui essaye de nous controler (la seule chose sur lequel il a cette impression peut être?) me viole dans mon sommeil et quand j'arrive au point de c'est moi ou lui je me décide pour mon trésor, je fais nos valise et je traverse l'océan pour me retrouver dans mon petit village natal...(on me dit souvent que j'ai fait preuve de courage de revenir mais moi j'y vois juste un instinct de survie et la peur d'etre seule car je ne suis pas resté là bas) un an après mon retour (mon ex est aussi rentré par la suite) je me suis décidée à faire les démarche pour le divorce (en cours mais ça soulage déjà) j'ai croisé le chemin d'une psy qui n'arrivais pas à dire viol pour ce qui m'est arrivée mais incident !!!! je n'en reviens pas que je l'ai vu autant après difficulté pour aller en revoir une.
Mon fils (hypersensible) entre temps a commencé la maternelle et au bout d'un temps a développer une angoisse d'y aller (même si on me dissait c'est l'angoise de la séparation ça va passer, moi grande angoissé qui suis passée par une sorte de phobie sociale je savais que c'était plus) se rendait malade (vomissement, diarrhé) en allant voir son père. J'ai trouvé une psy à côté qui avait l'air ouverte sur l'acceptation des émotions (suite à mon retour j'avais découvert le therme hypersensible qui me correspondait et à mon fils) et très rapidement me parle que mon fils est probablement un enfant précoce. Après avoir ignoré la première fois, la deuxième je fais des recherches sur internet pour comprendre ce qu'elle voulait dire et là j'ai du avoué que je comprennais pourquoi elle me l'avais dit et me voilà fasse à des comportement dans lesquels je trouvais qu'il me ressemblait (fierté de maman de se retrouver un peu dans son fils qui physiquement est le portrait craché de son père) être signes d'être HP et dans ma tête "euh mais on dirait moi ? non c'est pas possible ? non ? si ? puré mais ça expliquerait tant de choses? Ce ne serais pas de la folie que j'essaye de cacher au reste du monde ? Je serais juste différente sur la façon de réfléchir Shocked car oui ma première réaction quand j'ai lu les descriptions sur la pensée en arborescence a été mais il en existe une autre façon? ils font pas comme ça les autres?!)

Je n'ai pas fait de test, je n'ai pas fait passer de test à mon fils, je suis encore en mode j'essaye de me renseigner plus pour trouver à me contredire ou me comprendre ? Surtout que les premières réaction quand j'ai essayé d'en parler fut une déni profond de ma mère (quelle non surprise en y réfléchissant un peu) la maitresse de mon fils qui me pointe dessuite les choses que mon fils ne maitrise pas plus que son age (côté motricité) et sa peur de l'échec intense (elle m'a dit qu'il pleurer quand il faisait quelque chose de dur) et d'un oui c'est vrai qu'il (ou que je) suis plutôt intelligent mais de la à dire qu'il est surdoué...enfin bon je pense que je peux le considérer zébre quand à 4ans même s'il n'aime pas colorier il sait quand même que la terre est ronde qu'elle tourne autour du soleil avec d'autre planette dans le système solaire et qu'il y a des galaxie, il rêve de monter dans une fusée et d'explorer l'espace, l'existance des premiers hommes qu'ils faisait des outils avec les os et la peau des animaux, que les dinosaures ont existé et leurs extinction, la mort et un sujet qui le travaille en ce moment car il a compris que tout le monde pouvait mourir...oui j'ai toujours détesté qu'on me dise tu l'apprendras quand tu seras plus grand que je répond aux questions quand elles viennent avec les détails qu'il faut parfois Smile et son cerveau est en constante activité et je préfére rester avec mon fils que de discuter avec beaucoup d'adulte !
Me voilà maintenant à me demander qu'est ce qui est moi et qu'est ce qui est l'attente des autres dans mon comportement et mes envies, d'après l'image qui m'a été donné je suis comme la chenille dans son cocon me reste à me dissoudre pour arriver à me reconstruire et me transformer en moi même !

Voilà quand je m'autorise à parler je fais un pavé que peu vont lire probablement...
je m'interdis de me relire pour ne pas rester ma journée devant l'ordi juste la matiné  Very Happy donc désolée pour les fautes et les tournures de phrases tordu dont je suis experte

crocoïte

Messages : 1
Date d'inscription : 23/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

voilà où j'en suis...demain on verra Empty Re: voilà où j'en suis...demain on verra

Message par Orangebleue le Lun 27 Mai 2019 - 23:24

J'ai tout lu ;-)
Et je te souhaite la bienvenue ici ! J'espère sincèrement que tu vas trouver, ici ou ailleurs, les réponses et l'apaisement pour te libérer d'un passé visiblement douloureux.
Je te souhaite le meilleur :-)

Orangebleue

Messages : 264
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 47
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum