SCT (Sluggish cognitive tempo)

Aller en bas

Pensez-vous souffrir d'un SCT ?

SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap8%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 8% 
[ 1 ]
SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap23%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 23% 
[ 3 ]
SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap8%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 8% 
[ 1 ]
SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap0%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap8%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 8% 
[ 1 ]
SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap15%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 15% 
[ 2 ]
SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap0%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap0%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap8%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 8% 
[ 1 ]
SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap8%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 8% 
[ 1 ]
SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap8%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 8% 
[ 1 ]
SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_lcap14%SCT (Sluggish cognitive tempo) Vote_rcap 14% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 13

SCT (Sluggish cognitive tempo) Empty SCT (Sluggish cognitive tempo)

Message par Azaniel le Mar 7 Mai 2019 - 17:24

Salutation,

Je n'ai pas trouvé de post concernant le SCT, un syndrome qui semble à première vue faire référence au TDA de type inattentif.
Et pourtant ce syndrome qui n'est aujourd'hui pas reconnue n'y même encore étayer par la communauté scientifique pourrais permettre une redéfinition du TDA/H. [https://en.wikipedia.org/wiki/Sluggish_cognitive_tempo]
Aujourd'hui ce syndrome n'est encore que de l'ordre d'une hypothèse, toutefois je partage avec vous le lien vers une récente conférence très intéressante donné par le Docteur Russell Barkley. [https://www.youtube.com/watch?v=gGRqzh9QFn4] (Dr. Russell Barkley: The Second Attention Disorder Sluggish Cognitive Tempo vs ADHD Nov 2018)
Conférence qui a justement pour but de faire appel à l'avis de la communauté scientifique quant à de future recherches sur le SCT.
Bon c'est en anglais et ça dure une heure et demi... Console
Mais en ce qui me concerne je pense vraiment que la découverte de ce syndrome (encore hypothétique je vous l'accorde) me permet aujourd'hui d'avoir une vue d'ensemble des difficultés qui m'handicape sérieusement dans ma "vie" professionnel et personnel.
Le délai quant à la compréhension de ce syndrome est forcément imprévisible, alors ça prise en charge... [C'est pas l'heure...comme dirait River ! ]
M'enfin, les traitements à base de Dextroamphetamine (https://en.wikipedia.org/wiki/Dextroamphetamine) semblent être le psychostimulant auquel les personnes avec des symptômes de SCT répondent le mieux (traitement bien évidemment non commercialisé en France, est presque impossible d'accès...Bah oui ! Les traitements pourraient être abusé ! Tant pis pour la gueule des patients auquel le traitement pourrait améliorer significativement leurs conditions de vie, dès lors que l'on prend bien évidemment les mesures et précautions nécessaires... ! Mais tiens ! Prend donc un Antidépresseur, parfois les gens se sente mieux après... Perplexe    facepalm / Râleur).
L'atomoxetine (https://en.wikipedia.org/wiki/Atomoxetine) qui n'est pas un psychostimulant quant à elle et bien disponible en France. Pourtant les risque me semble tout à fait inconsidéré (et vos avis m’intéresse tout particulièrement à ce sujet).
Une étude semble indiquer que l’effet du traitement dure dans le temps en effectuent des modifications persistantes concernant la recapture pré-synaptique de la noradrénaline. [https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3857115/] [https://www.youtube.com/watch?v=-25KTEh4Zq4] (Why Do the Side Effects of Strattera Continue Even After Quitting?)
Et les avis positifs de personne sous atomoxetine avec les caractéristiques du SCT semblent maigre par rapport au avis positif envers les traitements à base de dextroamphétamine…
Les traitements à base de méthylphénidate ne m’aident que très peu, et les effets secondaires sont trop important pour moi. J’ai donc arrêté il y a quelques moi maintenant. Les ISRS ne m’aident pas non plus, sensation de dévitalisation et ralentissement des pensées. Lol, le MTH lui les écrasent tout bonnement...
Conséquence de cause, je me retrouve dans un état de détresse psychologique. Aujourd'hui je vie vraiment ce trouble comme une torture. C’est comme une partie de moi qui manque à l’appelle. Et c’est extrêmement douloureux à la longue, malgré l’effort impossible de ce concentré et/ou d’être attentif. Seul une frustration qui donne directement sur une sensation d’anxiété/stress qui comme je le vis est une forme de réaction "rétroactive" destinée à m'alerter de l’anomalie de cet état de conscience altéré. Et mieux vaut s’accroché, parce qu’au bout d’un moment, tôt ou tard. Lorsque vous serez mis à terre par vos propre échecs, l’incompréhension d’un état paradoxal de lenteur et de rapidité d’esprit. La dépression vous promet de ne pas vous lâcher jusqu’à vous avoir vidée de tout vos espoirs et rêves. N’attendez pas grand-chose de la psychiatrie qui pensera au mieux que seul une prise en charge de votre trouble anxieux et/ou phase dépressive majeur/dépression latente peu vous aidez dans un premier temps (mais les Antidépresseurs/anxiolytiques n'aident pas). Leurs « bonté » aurait vite faite de vous mettre un coup de crosse supplémentaire sur votre tronche déjà bien amoché…
Quelques fois, vous préféreriez simplement sombré dans n’importe quelle addiction capable de vous faire simplement oubliez votre cognition en vrac, mais la raison vous rattrape et vous rappel vos espoirs qui s’éloigne chaque jour un peu plus encore. Mais la raison n’omet pas aussi de vous rappeler l’état paradoxal qui vous empêche de vous accomplir et en toute logique, vous vous demandez si vous n’êtes qu’un crétin qui ne rêve que d’une version de soi bien plus épanoui et fantasmé que la dure réalité des choses. Auriez-vous dénié à tort les sages paroles que vous rabâche la psychiatrie ?
C’est bien dommage que les tests de QI soit beaucoup trop hétérogène pour mettre fin à l’idée de votre propre folie !
Espérez simplement que l’ironie de votre état vous permettras de développer un Trouble de la rêverie compulsive [https://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_la_rêverie_compulsive], se serait dommage de perdre vos rêves en plus de votre raison, ne pensez-vous pas ? Pas sûr 2nd degré


Post-scriptum: la transcription de mes pensées à l'écrit est anormalement "énergivore" pour moi, la correction se fera ainsi en différer... Je ne dis rien
Azaniel
Azaniel

Messages : 17
Date d'inscription : 04/10/2016
Age : 19
Localisation : Bouches-du-Rhône

Revenir en haut Aller en bas

SCT (Sluggish cognitive tempo) Empty Re: SCT (Sluggish cognitive tempo)

Message par Invité le Jeu 9 Mai 2019 - 11:12

Mais non Azaniel ! nous prendrons tes écrits ainsi...Merci de nous en faire part et reste naturel et spontané pour ne pas perdre l'essence de tes propos dans ton partage. Garde ton énergie pour ce qu'il t'importe le plus. L'important c'est toi.
Salutations à toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

SCT (Sluggish cognitive tempo) Empty Re: SCT (Sluggish cognitive tempo)

Message par Azaniel le Jeu 9 Mai 2019 - 12:56

Bonjour,
J’apprécie votre message. Je suis personnellement partisan de l'évolution en général, et il faut bien comprendre qu'aujourd'hui comme hier mes projets me sont totalement inaccessible. D'après les éléments à ma disposition, l'intellect n'est paradoxalement pas le principal facteur du problème. Je ne suis probablement pas une lumière, néanmoins rétrospectivement ces troubles d'apprentissage neurodéveloppemental sont un énorme frein à mon épanouissement personnel et professionnel. Plus le temps passe et plus j'ai la sensation d'être prisonnier de mon propre corps...  Prisonnier
Avec toute la résilience imaginable, sans évolution...je passerais sans nulle doute ma vie à faire deux pas en avant et trois pas et demis en arrière. Avec des paramètres plus proche de la survie qu'autres chose, le facteur temps devient rapidement votre plus grand ennemis dans ces conditions.
Quelle ironie que de rêvé d'une espérance de vie bien plus ample, dans l'idée d'obtenir la capacité d'atteindre les étoiles les plus lointaines...d'approfondir infiniment ces connaissances. Être dans la capacité de comprendre des choses sur le monde qui nous entoure, comme sur soi. Des choses peu être simple et plus intuitif à comprendre pour d'autres entité doué de conscience (Oui, je ne suis pas vraiment convaincus par ma propre espèce ces temps ci...). Ou bien à l'inverse, des choses qui nous sont peu être aujourd'hui littéralement impensables...
Et aujourd'hui, je crois que seul le chemin le plus long peu nous données une chance de pensée différemment.
Ceci dit, une évolution trop hétérogène pourrait nous précipité vers la folie j'imagine... Hamster / Se tape la tête cont / Crazy
Azaniel
Azaniel

Messages : 17
Date d'inscription : 04/10/2016
Age : 19
Localisation : Bouches-du-Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum