36 ans et toujours paumée...

Aller en bas

36 ans et toujours paumée...  Empty 36 ans et toujours paumée...

Message par Myosotiss le Ven 26 Avr 2019 - 13:53

Bonjour à tous
Fraîchement débarquée sur ce forum que j'ai découvert, comme beaucoup d'entre vous, dans le cadre d'un profonde introspection, voici une courte présentation.
Femme, 36 ans, 2 enfants, présentement enceinte de 2 autres...et enfin déterminée à comprendre les raisons qui m'ont toujours fait me sentir "à part", totalement décalée, avec une vision sur le monde complètement différente de toutes les personnes que j'ai pu côtoyer jusqu'à présent.
Je suis fille d'immigrés, issue d'une famille modeste, j'ai grandi dans un quartier. J'étais l'ovni de mon quartier qui a appris à lire et écrire toute seule en maternelle, qui a sauté une classe, qui a fait de longues études, eu un poste à responsabilités très jeune etc. Bref, sur le papier, que du bon.
Mais je ne me suis jamais sentie bien, épanouie, à ma place, comprise. Aujourd'hui encore, j'ai dû mal à trouver de sens à tout ça, j'ai stoppé de moi même une carrière pourtant très prometteuse, je fourmille d'idées, d'envies d'activité, de créativité et pourtant je stagne. J'en suis à un stade de ma vie où je me dis que si je ne donne pas aujourd'hui un sens à ma vie, ce sera trop tard, je n'y arriverai jamais.
Alors, au fil de mes pérégrinations sur le net, de mes lectures, j'ai commencé à m'intéresser au sujet de la douance, aux caractéristiques des zèbres et je me suis pris un gratte ciel sur la tête. C'était donc ça, toute cette existence faite d'errances psychologiques aurait finalement une explication... Mais parallèlement je me dis que tant que je ne serai pas testée, je ne pourrais pas affirmer avec certitude en être...
Alors j'ai commencé par le moins "implicant" & émotionnellement et financièrement parlant: j'ai passé le test Mensa. Je suis en attente du verdict. J'avais eu 36/40 au prétest et je pense que avoir fait maximum 2 erreurs sur chacune des 3 parties du test réel. Mon but n'est pas d'être admise à l'assoc mais plutôt de me conforter (ou non) dans l'hypothèse d'une surdouance. Je pense que si le résultat s'avère très négatif (>10e percentile) , je reconsidèrerais cette piste. Dans le cas contraire, j'aimerais pousser la réflexion plus loin et passer le wais IV. D'ailleurs si vous avez des recommandations de psys en région parisienne (je suis dans le 78 mais prête à me déplacer), très bons dans cet exercice, je suis preneuse.
Voilà où en est mon cheminement à l'heure actuelle.
Au plaisir de vous lire.

Myosotiss

Messages : 6
Date d'inscription : 24/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

36 ans et toujours paumée...  Empty Re: 36 ans et toujours paumée...

Message par Clive le Ven 26 Avr 2019 - 14:12

Bienvenue Petite Fleur,
L'époque est parfaite, le printemps frappe à la porte.

Se sentir "à part" dans une société malade et où tout va à l'envers (quand ce n'est pas à vaux-l'eau), est plutôt un indicateur de bonne santé mentale.
Ceci étant dit, du peu que je vois, les tests Wais et Mensa ne sont pas vraiment comparables, donc si le Mensa ne donne rien d'intéressant, cela devrait t'encourager d'autant plus à faire le Wais. Des personnes qui connaissent mieux ces tests pourront sûrement te donner plus d'info (et corriger mes propos).

Quant au reste, tu dis fourmiller d'envies et de choses à faire. C'est également mon cas. Choisir, prendre sa liberté, c'est renoncer.

Bon courage, en espérant que tu puisses trouver et des infos et de riches échanges ici.

Clive

Messages : 2440
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

36 ans et toujours paumée...  Empty Re: 36 ans et toujours paumée...

Message par Invité le Ven 26 Avr 2019 - 14:17

Bienvenue Pour Toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

36 ans et toujours paumée...  Empty Re: 36 ans et toujours paumée...

Message par Myosotiss le Ven 26 Avr 2019 - 14:42

Kingfisher a écrit:
Ceci étant dit, du peu que je vois, les tests Wais et Mensa ne sont pas vraiment comparables, donc si le Mensa ne donne rien d'intéressant, cela devrait t'encourager d'autant plus à faire le Wais. Des personnes qui connaissent mieux ces tests pourront sûrement te donner plus d'info (et corriger mes propos).

Bonjour Kingfisher. Oui, tu as raison, j'ai lu aussi que le test Mensa ne pouvait pas être considéré comme une finalité mais je t'avoue que si j'échoue lamentablement a ce test, cela remettrait en question mes convictions actuelles même si je tenterais de me persuader le contraire. Ceci dit, je pense que ma curiosité et mon besoin quasiment vital d'enfin comprendre mon mode de fonctionnement me pousseront, quels que soient les résultats du test Mensa, à creuser davantage et à passer un bilan.

Quant au reste, tu dis fourmiller d'envies et de choses à faire. C'est également mon cas. Choisir, prendre sa liberté, c'est renoncer.

Oui, mais le souci, c'est que dans mon cas, tous ces fourmillements,' bien que très construits, restent pour l' instant stockés dans ma tête et que je ne parviens pas à passer aux actes, concrètement. Perfectionnisme, immobilisme, toussa toussa...

Myosotiss

Messages : 6
Date d'inscription : 24/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

36 ans et toujours paumée...  Empty Re: 36 ans et toujours paumée...

Message par Myosotiss le Ven 26 Avr 2019 - 14:43

Fény a écrit:Bienvenue Pour Toi
Merci Fény Wink

Myosotiss

Messages : 6
Date d'inscription : 24/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum