Journal d'un Squelette

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Biper le Dim 21 Juil 2019 - 12:02

Smile


Biper

Messages : 3278
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Lun 22 Juil 2019 - 7:34

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:06, édité 2 fois
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Chuna le Lun 22 Juil 2019 - 7:44

Courage I love you
Chuna
Chuna

Messages : 14915
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Lun 22 Juil 2019 - 8:08

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:06, édité 2 fois
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Lun 22 Juil 2019 - 8:26

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:06, édité 2 fois
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Saxifrage* le Lun 22 Juil 2019 - 9:27

Coucou !
Tu bosses sous clim ? Parce que ça peut provoquer des conjonctivites…
Fleurs de camomille !!
Pour Toi Un ange

Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 9418
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Lun 22 Juil 2019 - 10:04

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:06, édité 2 fois
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Saxifrage* le Lun 22 Juil 2019 - 10:15

Arff… Les saints bols sont-ils sains ? Ta conjonctivite est la preuve que non ! Pas sûr Dent pétée Ninja Ange
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 9418
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Lun 22 Juil 2019 - 10:33

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:05, édité 2 fois
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Invité le Lun 22 Juil 2019 - 10:55

Je voudrais que le vent te porte un peu de ce que je trouve ici, dans le silence de la mer, de sérénité et de bonheur, mais je crains que tu ne trouves ce qui me régénère un peu... flippant... ? Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Saxifrage* le Lun 22 Juil 2019 - 11:02

Les symboles sont ce qu'on en fait, malheureusement j'ai envie de dire.
Farpaitement d'accord avec la première partie de cette phrase. Le côté "malheur" non. Parce que justement ils ne sont que ce que nous en faisons. Ce peut être aussi bien positif que négatif mais ce n'est que de notre responsabilité.
Moi je ne prends que ce qui me fait avancer ou réfléchir ou du bien tout simplement, dans les symboles. Voire je m'en crée de personnel. ^^
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 9418
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Lun 22 Juil 2019 - 19:34

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:04, édité 4 fois
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Lun 22 Juil 2019 - 19:34

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:04, édité 2 fois
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Lun 22 Juil 2019 - 19:44

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:08, édité 2 fois
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Godzilla le Lun 22 Juil 2019 - 21:26

bounce

Godzilla
Godzilla

Messages : 10987
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 41
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Mar 23 Juil 2019 - 7:37

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:03, édité 2 fois
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Mar 23 Juil 2019 - 19:33

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:02, édité 2 fois
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Mer 24 Juil 2019 - 21:32

? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ?


Dernière édition par Gashadokuro le Mer 24 Juil 2019 - 21:34, édité 3 fois (Raison : ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ? ? nob iouq à à quoi bon ?)
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Saxifrage* le Mer 24 Juil 2019 - 21:43

Merdum..! T'as chopé une crise de à quoi bon ? !!!! Sad
Après, c'est joli cet effet estompé du dernier post, mais dommage pour tout le reste disparu… Crying or Very sad
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 9418
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par siamois93 le Mer 24 Juil 2019 - 21:45

Aqua fresca !
siamois93
siamois93

Messages : 5774
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par siamois93 le Mer 24 Juil 2019 - 21:49

Il y a trois semaines compliquées dans l'été, c'est mieux de ne rien tenter et d'attendre qu'elles passent.
siamois93
siamois93

Messages : 5774
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Lorelei le Mer 24 Juil 2019 - 23:51

.

  Aqua bona, altrimenti da essiccazione diventeremo rapidamente scheletri.

Lorelei
Lorelei

Messages : 1221
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 7:30

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:01, édité 1 fois
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Confiteor le Jeu 25 Juil 2019 - 7:42

Pas fait gaffe si c'est déjà sorti. Certainement ...



Et aussi ce lien
Confiteor
Confiteor

Messages : 2508
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Chuna le Jeu 25 Juil 2019 - 8:34

Perplexe

Chuna
Chuna

Messages : 14915
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Saxifrage* le Jeu 25 Juil 2019 - 9:10

Un ange

Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 9418
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 12:55

Merci pour le lien. C'est bien cela :

Qu'est-ce que l'aquoibonisme ?

Bien que présent depuis la nuit des temps à l'état larvaire dans l'esprit de l'homme, l'aquoibonisme est un mouvement relativement récent dans l'histoire déjà longue de la pensée. Il a ceci de particulier qu'il ne possède ni grand théoricien, ni figure de proue auxquels il serait aisé de le rattacher.

Offrant parfois des similitudes avec le nihilisme et le stoïcisme, il est cependant difficile de les confondre. L'aquoibonisme reste avant tout une idée philosophique naturelle, protéiforme et particulièrement complexe, qui supporte mal la théorisation. Et c’est probablement cette réticence à la conceptualisation qui fait qu’à ce jour, l’aquoibonisme n’a encore jamais fait l’objet d’une étude sérieuse.


Les origines

Nous l'avons dit, l'aquoibonisme a toujours existé. L'homme des cavernes qui reste assis, et dessine d'un air absent des motifs abscons sur le sol, tandis que ses camarades sont partis cueillir des baies, est un aquoiboniste en puissance.
Toutefois, il faut attendre l'année 1977 pour que le mot fasse une apparition notable, dans un domaine traditionnellement plus enclin à la gaudriole qu'à la réflexion philosophique.
Cette année-là, en effet, l'auteur-compositeur Serge Gainsbourg écrit une chanson qu'il offre à son égérie d'alors, Jane Birkin. Cette chanson, "L'aquoiboniste", si elle ne rencontre qu'un succès tout relatif, a néanmoins pour mérite d’offrir un nom à un courant de pensée jusqu'alors volatil.

En voici les passages les plus significatifs :


C'est un aquoiboniste, un faiseur de plaisant-tristes

Qui dit toujours "A quoi bon ? A quoi bon ?"

Un aquoiboniste, un modeste guitariste

Qui n'est jamais dans le ton, à quoi bon ?

Un aquoiboniste un peu trop idéaliste

Qui répète sur tous les tons : "A quoi bon ?"

Un aquoiboniste qui se fout de tout et persiste

à dire « je veux bien, mais au fond, à quoi bon ? »



En dépit de ses allures frivoles, le texte pose avec une remarquable acuité les fondements de la pensée aquoiboniste, qui dès lors peut se synthétiser comme suit :

- Doute face à l'action et à son utilité.

- Prise de recul systématique face aux différents engagements que l'individu est inconsciemment contraint de prendre pour s'insérer dans la vie sociale (adhésion à la famille, au travail, à la morale dominante…)

- Refus de penser que les motivations communes à l'ensemble du genre humain (pouvoir, reconnaissance, et leurs corollaires, argent et sexe) suffisent à donner un sens à la vie, tout en reconnaissant que, parfois, cela peut aider.

- Ferme conviction que la vraie vie est ailleurs, sans savoir précisément où.


A quoi reconnaît-on un aquoiboniste ?

Une simple observation à l’œil nu peut bien souvent s’avérer insuffisante. Toutefois, quelques indices peuvent mettre sur la voie :

- Un manque de recherche consternant en ce qui concerne la vêture.

L’aquoiboniste n'est jamais à la mode. Cela ne découle pas chez lui d’une volonté de se démarquer de ses contemporains, mais plutôt d’une incompréhension totale des mécanismes qui sont en jeu. Son idéal serait qu’à la naissance on lui couse sur le corps des vêtements qui s'adapteraient à sa croissance, et qu'il pourrait ainsi porter jusqu'à la fin de sa vie. Ce pourrait être, par exemple, une sorte de barboteuse.

- Une coupe de cheveux approximative.

Appuyant son raisonnement sur le fait qu'il est dans l'incapacité de percevoir plus de 30 % de son apparence capillaire (et encore faut-il se regarder dans un triptyque de miroirs tel qu’en offrent les armoires de salles de bains), il ne trouve pas utile de se rendre chez un coiffeur. Il se coupe donc lui-même les cheveux, avec un bonheur variable.

- Un maintien aléatoire.

Il se tient souvent courbé vers l'avant, les mains dans les poches dès lors que ses vêtements – veste ou pantalon - en sont équipés. Lorsqu’elles font défaut, ses bras se tiennent de chaque côté de son torse, parallèle à lui, à l’endroit où les lois de la gravitation universelle les ont précisément assignés.

- Une position sociale ambiguë.

L'aquoiboniste n’éprouve le plus souvent qu’un intérêt mitigé pour son travail (s'il en possède un). Il peut lui arriver cependant de faire preuve d’efficacité dans les tâches qui lui sont confiées, dans le seul but de ne pas compromettre sa survie sociale. Mais ça ne va jamais plus loin.

- Une vie sentimentale pauvre.

Bien que raisonnablement attiré, comme tout un chacun, par le sexe opposé, l’aquoiboniste éprouve toutes les peines du monde à se lancer dans un travail de séduction. Cela exige de lui la mise en place d’une stratégie de conquête impliquant la mobilisation d'une énergie qu'il ne possède pas toujours. On constate dès lors chez l’aquoiboniste l'élaboration d'une technique de séduction passive réduisant à sa plus simple expression le recourt à la volonté. La plupart du temps, cela consiste à espérer qu’une rencontre se produise, assis à la table d'un quelconque café-bar-tabac. L'attente, souvent longue, s'avère au demeurant toujours stérile.


L'aquoiboniste et l'action

L'aquoiboniste n'a rien contre l'action. Il y serait même favorable, dans certains cas. Pour exemple, il préfère agir plutôt que s'ennuyer à ne rien faire. Cela l'amène parfois à adopter des comportements surprenants, comme se lancer dans l'écriture. Très rapidement, cependant, il réalise la vanité de sa démarche en se posant un certain nombre de questions : "Qui ça intéresse ?" "Qui s'amuserait à lire ça ?" "N'est-ce pas l'heure de "Qui veut gagner des millions ?" ?" (Ce qui fait deux questions en une). Aussi, les esquisses de débuts d’histoires inachevées s'entassent sur ses étagères, pauvres petits feuillets orphelins à jamais oubliés par leur géniteur inconséquent.


L'aquoiboniste est-il un être à part ?

Si l’idée est séduisante, rien cependant ne nous permet de l'affirmer de façon catégorique. L'aquoiboniste, bien que se situant, de par son état d’esprit, aux lisières de la société, n’en reste pas moins un être humain comme les autres, et par conséquent assujetti aux mêmes contraintes, parmi lesquelles se trouvent en bonne place : avoir une raison de se lever chaque matin, de faire éventuellement son lit, sa toilette, de se brosser les dents (la liste n'est pas exhaustive. Certains ajouteront, par exemple : se rendre à son travail)

Pour accomplir toutes ces tâches, il convient de posséder une motivation supérieure qui en quelque sorte servira de moteur. Voici, sans souci de classement hiérarchique, quelques motivations supérieures identifiées par nos soins chez des individus raisonnablement insérés :

- Gagner de l'argent.

- Devenir célèbre

- Rester jeune

- Connaître par coeur le classement du championnat de football (celui-ci change chaque semaine)

- Maigrir

- Grossir

- Acheter une résidence secondaire

- Partir en vacances dans un endroit exotique.

- Se lier d'amitié avec des gens et organiser des paëllas-party

Malgré leur diversité, aucune n'est en mesure de satisfaire l'aquoiboniste, qui n'aspire en définitive qu'à une chose : s’abîmer au plus profond d’un néant infini, ou exprimé plus simplement : être tranquille. Voilà donc sa motivation supérieure à lui. Chacun de ses gestes, chacune de ses pensées tendra irrémédiablement vers ce but ultime et pas si accessible que ça. Pour le reste, l'aquoiboniste dispose d'une devise taillée à la mesure de ses ambitions : « Espérer le meilleur, s'attendre au pire ».


Les expressions symptomatiques utilisées par l'aquoiboniste

« Peut-être… »

« Si on veut… »

« Fais comme tu veux… »

« Je m'en fous… »

« Je vois pas l'utilité… »

« Ca va servir à quoi ? »

« Quel intérêt ? »

« Ca ou autre chose… »
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Lorelei le Jeu 25 Juil 2019 - 14:57

.

Un "Homme approximatif", cet aquaboniste?

A quoi bon? --A écrire.
Lorelei
Lorelei

Messages : 1221
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Saxifrage* le Jeu 25 Juil 2019 - 15:03

Merdum… Je suis à moitié aquoiboniste..! Aquoiste ?... ou Aboniste ? Question

Je ne sais pas trop quoi dire (quoidiriste ?!) à part des couneries mais mes pensées de soutien volent vers toi… Un ange
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 9418
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 20:53

Les étapes du deuil

On distingue en général des étapes "communes" dans la façon de vivre un deuil.

Le choc
En général, il s'agit de la première étape. En effet, la plupart du temps il est extrêmement compliqué de prévoir le moment où arrive un deuil, sur un plan vertical comme horizontal. Horizontal comme le temps : on ne peut (sauf exceptions) déterminer à quel date, à quelle heure cela arrivera. Vertical, car, dans l'esprit humain, c'est une chose difficile à concevoir, tellement elle suscite d'émotions, d'incertitudes, et renvoie à la propre finitude de chacun. En gros, c'est inconcevable (même une fois qu'il arrive, on a du mal "à y croire".
Ce choc va au delà de la simple surprise. Son effet est tel qu'il bloque les réflexions, mais également les émotions. L'être apprenant la nouvelle se trouve pris au dépourvu.

La colère
Liée en partie à cette difficulté de "croire" ce qui arrive, la colère est souvent la première émotion ressentie. On trouve cet évènement injuste, avec parfois une interpolation jusqu'au sens de la vie-même. Des envies de taper, cogner, crier, bouger, battre. Parfois la cible de cette colère est l'être (ou l'objet) "perdu". Parfois, soi-même. Parfois un tiers, que ce soit une personne, ou une valeur.

La tristesse
Autre émotion, celle-ci se fait écho du vide laissé par la personne. Ce n'est pas toujours l'émotion ressentie en premier, mais c'est souvent celle qui va le plus "s'étaler" dans le temps. Il est assez difficile de s'en départir, car cette émotion se rattache souvent aux souvenirs liés à l'objet du deuil. Or les souvenirs activent souvent des circuits cognitifs rapides et "efficaces" dans la transmission d'informations, rendant les émotions qui y sont liées plus promptes à ressurgir.

La résignation
Il s'agit d'une phase transitoire vers l'acceptation. Elle consiste à relativiser les émotions ressenties (colère comme tristesse). Elle est parfois associée à un raisonnement "logique" qui fait que l'on ne pouvait pas agir sur les éléments ou conjonctures ayant entraîné le deuil (la "fatalité").

L'acceptation
Il s'agit de l'étape où la personne a "assimilé" le deuil, et peut regarder à nouveau vers l'avant, reconsidérer sa vie et ses projets. Les émotions liées au deuil (colère, tristesse) peuvent toujours ressurgir, mais elles sont accueillies avec détachement, voire de façon positive (les "bons" souvenirs).

La sublimation
Il s'agit d'une étape particulière, qui n'est pas forcément vécue par tous. L'évocation de l'objet du deuil se fait inconditionnellement de façon positive. L'absence de l'objet du deuil devient comme une forme de "présence incarnée" dans la personne qui vit le deuil. La sublimation est parfois liée au niveau de "conscience" ou aux croyances spirituelles ou religieuses de cette personne.

Nota bene : à l'exception de la sublimation qui clôt le processus de deuil, les autres étapes peuvent se vivre dans n'importe quel ordre, et n'importe quelle étape peut ressurgir dans ce cheminement.
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Lorelei le Jeu 25 Juil 2019 - 21:31

Lorelei
Lorelei

Messages : 1221
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Invité le Ven 26 Juil 2019 - 12:14

Gashadokuro a écrit:Nota bene : à l'exception de la sublimation qui clôt le processus de deuil, les autres étapes peuvent se vivre dans n'importe quel ordre, et n'importe quelle étape peut ressurgir dans ce cheminement.
... on peut parfois stagner à un niveau plus longtemps qu'on ne devrait, et le deuil devient alors "pathologique"...

-------------------------------------

Excellent, ton texte sur l'aquoibonisme.
Je trouve que la frontière avec le m'enfoutisme est, selon les points évoqués, parfois un peu mince... ce qui le différencie est à rechercher dans la motivation ? la profondeur d'analyse et de réflexion ? une question d'optimisme/pessimisme ? un peu de tout cela ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Ven 26 Juil 2019 - 13:22

Exactement. Merci pour la précision, mes explications sont tristement brèves et incomplètes. Tout comme il n'y a pas d'ordre préétabli dans le vécu de ce deuil, il n'y a pas de durée préétablie pour une étape. Une étape peut durer... deux étapes peuvent se superposer...
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Ven 26 Juil 2019 - 13:52

Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Sam 27 Juil 2019 - 18:25

Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par fleurdesel le Lun 29 Juil 2019 - 17:55

Il y a 2 semaines, j'ai lu la 5è montagne de Coehlo, j'ai pensé à ton évangile que je n'ai pas encore lu (pourvu qu'il ne fasse pas parti des messages effacés). Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu de "connexion" avec un livre. J'enchaîne avec Les 5 regrets de personnes en fin de vie. J'apprécie cette autobiographie, partage de moments de vie sans complaisance et sans chercher à faire pleurer dans les chaumières, et qui tient finalement quelque peu du roman initiatique.

"à quoi bon"... je ressens un profond malaise en lisant ça. Toute la pesanteur et l'engluement de ma vie avec mon compagnon. Et des souvenirs de périodes de vie lointaines.
L'autre jour en marchant je repensais à ces philosophes qui considèrent l'homme comme le moins abouti des animaux, car capable de réfléxion, de douter etc, là où les autres animaux ont l'instinct. La pensée comme outil. Comme tous les outils. Ce qu'on en fait est une question de choix. Mais la question que je me pose sur l'aquoibonniste, c'est que si tous les choix sont équivalents, parce qu'à quoi bon l'un plutôt que l'autre, pourquoi ceux qui détruisent ? pourquoi systématiquement ceux qui détruisent ? Si ce choix est fait systématiquement, dire que tout est égal est fallacieux. Sinon l'aquoibonniste choisirait aussi de temps à autres des choses qui le font s'épanouir, il choisirait des fois la salade périgourdine au lieu du hamburger  Twisted Evil

Je ne vais pas te venter les mérites de la vie, ce n'est pas toujours facile d'être humain.
Aujourd'hui l'ancien ami que j'avais été voir à Paris a été débranché des appareils qui le maintenaient artificiellement en vie. D'avoir appris ça samedi m'aura replongé dans l'écriture pour le WE. Ecriture exutoire. Le style est nul. L'histoire me plaît. Ca fait son office, c'est l'essentiel.
fleurdesel
fleurdesel

Messages : 955
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 40
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Lorelei le Lun 29 Juil 2019 - 18:04

.

   Je viens enfin de commencer La fin de la plainte de François Roustang. Excellent.

https://www.franceculture.fr/personne/francois-roustang

(spéciale dédicace à Narkyss)
Lorelei
Lorelei

Messages : 1221
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Lun 29 Juil 2019 - 21:31

Merci pour vos messages.

Fleur de Sel, je ne connais pas cette oeuvre de Coelho. Mais c'est un écrivain pour lequel j'ai beaucoup de respect. En général ses livres ne se lisent pas, ils se vivent. C'est assez rare pour être signalé.

Je ne voulais pas réveiller des choses délicates de ta propre histoire. Ce "à quoi bon", hélas, il correspond à ce que je pense, à ce que je vis, là, et j'ai pensé et vécu maintes fois. J'imagine toute l'horreur et l'incohérence que peut avoir cette "doctrine" à qui ne la "vit" pas. Il y a aussi une histoire d'effort pour moi là dedans. A quoi bon faire des efforts pour aller mieux, alors qu'il suffit de ne rien faire, pour dériver au gré des flots et du vent ? Tu emploies toi-même les termes d'engluement, de pesanteur, et c'est tout à fait cela.
Je suis désolé pour ton ami.

Pour en dire plus sur moi, même si ça m'est pénible, pour expliciter dira-t-on, je me retrouve face à une espèce d'incohérence. Pourquoi se battre ? Pourquoi se démener ? Pourquoi s'acharner à y croire ? Je ne sais pas dans quel état d'esprit (et de forme) vous vous levez les matins, mais qu'est ce qui vous fait croire en la vie ? Vous donne la force de vous préparer votre petit-déjeuner ? Faire votre vaisselle et votre lessive ? Le ménage le week-end ? Vous investir dans un boulot, dans des formations, construire des projets ? Vous jeter dans des relations, amicales, amoureuses, et autres ? Par quelle incongruité, suivant quel mécanisme, arrivez-vous à "enclencher" ce qui fait votre vie ?
De mon côté, c'est peut-être un dédain ou une fuite de ma part, mais la vie sans amour ne vaut rien. Ce n'est pas de la vie, c'est de l'existence. Je ne parle pas d'amour familial, ou amical, ou personnel (autodirigé ?). Je parle de l'Amour avec un big A. C'est la seule chose qui arrivait, à certains moments, à donner un sens au mouvement du tas de cellules amoncelées que je suis. L'Objet de cet amour était pour moi Unique, Irremplaçable, et ce de façon non-négociable. Cet Objet a "disparu", me laissant dans un univers complètement vide. Les couleurs sont fades, la musique vaine, les bruits agressants, les saveurs tièdes et molles. Les jours indistincts. Qui se plairait à évoluer dans un monde tel que lui ?

Si tu as du temps à perdre, le texte dans lequel j'évoque l'Evangile du Martin-Pêcheur se trouve (encore) là :
http://www.zebrascrossing.net/t38472-quelques-textes#1600437

Dame Lorelei, je ne connais point ce François Roustang. J'ai ajouté ces podcasts à mes favoris. Je ne vous remercierai jamais assez de votre noblesse d'âme, votre attention, votre pertinence, partagées sans compter et sans les grossièretés égo-esques (oui oui, pas égoïstes) que l'on ne voit que trop par ici.
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Le Don qui Chante le Mar 30 Juil 2019 - 18:09

Gashadokuro
tu es de où?
Le Don qui Chante
Le Don qui Chante

Messages : 1821
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Lorelei le Mer 31 Juil 2019 - 1:38

.

Embarassed Merci...

J'ai partagé ton expérience, je n'y ai trouvé ni remède profond ni encore de sens clair, je soupçonne cependant que celui-ci ne peut être que dans le changement même qui s'opère en nous.

https://www.youtube.com/watch?v=cmyxYFhyfFQ
https://www.youtube.com/watch?v=yU_Rh1sPX9M
Lorelei
Lorelei

Messages : 1221
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Mer 31 Juil 2019 - 8:52

Le Don qui Chante a écrit:
Gashadokuro
tu es de où?

Ville minière et industrielle du centre de la France, qui se veut aujourd'hui égérie du Design (ahah.). Mais j'ai migré dans ce berceau du cinéma.
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Mer 31 Juil 2019 - 8:54

Lorelei a écrit:
.

   Embarassed  Merci...
 
    J'ai partagé ton expérience, je n'y ai trouvé ni remède profond ni encore de sens clair, je soupçonne cependant que celui-ci ne peut être que dans le changement même qui s'opère en nous.

           https://www.youtube.com/watch?v=cmyxYFhyfFQ
           https://www.youtube.com/watch?v=yU_Rh1sPX9M
           

Merci à toi, tu en es "où" aujourd'hui ?

Pourquoi c'est loin la Suisse ? J'aurais aimé qu'on puisse papoter et refaire le monde, devant un verre, sur une terrasse, avec vue sur le Lac de Neuchâtel...
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Jeu 1 Aoû 2019 - 23:49

Et cette impression bizarre... lorsque je me balade dans la rue, lorsqu'il y a assez de silence autour, je peux entre les morceaux de moi-même qui s'entrechoquent à l'intérieur. Comme des bruits de verre. Comment recoller tout cela ? Par quoi commencer ? Et surtout, à quoi bon ?



Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Bimbang le Ven 2 Aoû 2019 - 0:57

Va te balader dans un coin de nature.
Respire, et ouvre tes yeux et tes oreilles.

C'est ainsi que je fais, moi.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4387
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Lun 5 Aoû 2019 - 19:42

De la nature, à Lyon ?
Euh, merci du conseil...

Sinon, Life > moi et mes foutues certitudes. 1-0

Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Invité le Lun 5 Aoû 2019 - 20:39

Gashadokuro a écrit:De la nature, à Lyon ?
Le parc de la Tête d'Or, mais à l'ouverture...  Wink

Comment recoller tout cela ? Par quoi commencer ? Et surtout, à quoi bon ?
Parce que rien ne dure jamais, ni le beau, ni le laid, que donc, finalement, rien n'est vraiment important...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par siamois93 le Lun 5 Aoû 2019 - 22:02

Ace Ventura c'est cool ça ! La nature ...
siamois93
siamois93

Messages : 5774
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Mar 6 Aoû 2019 - 19:30

Hum. Musique pourrie, chanteur à qui on aurait dû expliquer le sens des paroles avant de l'envoyer sur scène. Combo.

Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Jeu 8 Aoû 2019 - 19:16

P****n.

Une collègue de boulot m'a tanné pour que je fasse un truc avant les vacs.
J'ai proposé au bureau d'amener un dessert pour demain midi.
J'ai galéré mardi pour récupérer des verrines, hier pour les courses, cet aprem pour la préparation du bouzin.
La galère avec des fruits qui ont déjà pourri, le rouleau de sopalin qui tombe sur le sol crade et donc plus utilisable pour cuisiner, l'empilement de papiers, de vaisselle, la galère pour éplucher le bouzin pendant que le reste de la préparation attend dans la chaleur (y a du yaourt, et je suis assez maniaque avec ça). Et l'évier rempli à ras-bord, l'eau qui s'écoule par le syphon de sécurité coule par l'intérieur du placard sous l'évier et inonde le sol...
Là mes verrines sont prêtes, au frais, mais mon appart ressemble à Dubaï. Pire, Dunkerque. Je suis vide, j'ai plus d'énergie, plus rien... J'ai envie de juste pleurer.
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Gashadokuro le Jeu 8 Aoû 2019 - 19:17

Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 2149
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'un Squelette - Page 9 Empty Re: Journal d'un Squelette

Message par Godzilla le Jeu 8 Aoû 2019 - 19:25

Ben respect pour ta cuisine, tu pourras quand même te dire Veni Vidi Vici Approuve

Bon tu la connais, mais j'y ai pensé à cause de la bouffe, et au moins, ça donne vraiment pas envie de pleurer Very Happy

Godzilla
Godzilla

Messages : 10987
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 41
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum