Perséverer ou me résigner

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Mar 16 Avr 2019 - 18:12

Bonjour à tous,

Je suis nouvelle sur ce site. Même si cela fait longtemps que je vous suis, je n'ai jamais osé poster. Toutefois, dans la mesure où je m'interroge beaucoup en ce moment, je souhaiterais avoir des avis.

Voilà je suis une non HP en couple avec un HP depuis plusieurs mois. Tout se passe globalement bien, cependant il a beaucoup de mal à oublier un ex relation.

Lorsque je l'ai rencontré, il m'a expliqué être célibataire depuis un an, je pensais donc qu'il avait fait le deuil de sa relation mais je constate que ce n'est pas vraiment le cas.

Pour la petite histoire, son ex est également HP et ils ont vécu une relation passionnelle et fusionnelle. Ils sont restés ensemble 5 ans et se sont rencontrés à une époque où il n'était pas bien et ne savait pas encore qu'il était HP. Lorsqu'ils se sont mis ensemble, il y a donc eu comme une évidence. Toutefois, cette relation n'a pas duré car ils avaient un mode de fonctionnement trop similaire et cela les a éloignés l'un de l'autre car ils ne se comprenaient plus, ce qui a généré des crises. Ils ont eu beaucoup de mal à se séparer, en tentant, à plusieurs reprises, de se donner de nouvelles chances, en vain. Aujourd'hui, il me dit qu'ils ne se remettront pas ensemble mais qu'il souhaite qu'elle reste dans sa vie en tant qu'amie. Pourquoi pas me dirait vous? sauf que je sens que les choses ne sont pas claires même s'il tente de me rassurer.

J'ai peur qu'il s'ennuie avec moi (attention, il ne m'a jamais dit cela) et qu'il ne soit avec moi que dans l'attente de revivre une nouvelle passion. Il reconnait être un amoureux de l'amour et aimer la passion et moi, je suis une personne plus mesurée que se méfie de la passion et de l'idélalisation de l'autre.

Je sais que les HP ont tendance à vivre les choses à 2000 % et ne peuvent envisager de rompre des liens avec des personnes qu'ils ont aimé mais si cette femme est son âme soeur, que puis je y faire. Je ne suis pas stoïcienne pour rien Smile J'estime que l'on ne peut pas lutter contre des élements qui nous sont extérieurs.

Bref, je ne sais pas si son comportement est lié à sa douance ou au fait qu'il aime encore cette femme qui visiblement est la seule à l'avoir compris (bon pas tant que ca puisqu'ils ne sont plus ensemble) mais il a du mal à passer à autre chose mais s'il se projette avec moi et est bien à mes côtés.

Je tiens à lui, d'où mes craintes car je ne veux pas le perdre mais je ne veux pas non plus souffrir inutilement.

Je vous remercie de m'avoir lue

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par I am so sure le Mar 16 Avr 2019 - 18:30

Hello.

Au fond de toi qu'est-ce que tu as envie de faire ? Et qu'est-ce que tu ressens ?

Je te demande ça parce que de mon humble avis en règle générale lorsqu'on fait ce que l'on a envie on ne se pose pas de questions, logiquement on ne souffre pas et dans le cas d'une relation même si éventuellement au final elle doit s'achever pour X raisons le plus souvent parce qu'on a fait ce qu'on avait envie on n'a pas de regrets.

Par contre toujours de mon humble avis si avant de rentrer en relation avec quelqu'un on se pose trop de questions et si pendant ce début de relation on se pose trop de questions je trouve que l'on est décalé par rapport à soi-même et par rapport à l'autre. Du coup au lieu de se poser des questions ensemble et de se poser à l'un à l'autre des questions ce qui fait qu'on se rapproche on s'éloigne.

Mais je n'ai parlé ni de HP ni de non hp puisque à mes yeux ça n'a aucune importance. Puisque de toute façon tout le monde n'a pas le même fonctionnement donc dans un couple je pense que l'essentiel et de se fixer ensemble des bases de voir comment ça s'equilibre ou pas et comment ça fonctionne bien ou pas.

Je pense que si tu peux le mot HP dans ton raisonnement ça va mettre une barrière par contre si tu suis les étapes du processus des sentiments ça te permettra d'avoir des réponses au fur et à mesure et en fonction de curseurs.

Je ne suis pas testée mais je sais que j'ai commencé toutes mes relations par "ne cherche pas à me comprendre complètement pour me connaître il faut me pratiquer quelques temps". Et je sais que je continue à me présenter sans utiliser le mot HP et tout le dictionnaire qui va éventuellement avec et parce que vu du nombre d'info contradictoires qui peuvent se trouver sur internet il n'est déjà pas forcément simple de trouver le bon diapason et un bon rythme de croisière dans un couple alors effectivement si éventuellement l'un des deux a déjà eu une tonne d'information éventuellement des informations contradictoires ça fait beaucoup de mur entre deux personnes surtout si c'est pour être proche

Simple feedback a te lire.


Dernière édition par I am so sure le Jeu 18 Avr 2019 - 16:47, édité 1 fois
I am so sure
I am so sure

Messages : 12591
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Mar 16 Avr 2019 - 18:44

Merci beaucoup pour ce retour qui m'oblige à me demander ce que je souhaite.

Cet homme me plait, ca c'est indéniable mais je pense que mes réactions sont gouvernées par la peur. Peur de le perdre et sans doute peur de me stabiliser dans une relation et de souffrir.

Ces questions qui m'assaillent, je ne peux les évacuer complétement car je suis comme ca. Le doute est une constante chez moi. C'est un compagnon de route parfois encombrant mais également bien utile.

Effectivement, tu as raison sur le fait qu'internet regorge de tout et son contraire concernant la douance ou toute autre thématique.

Je souhaiterais des certitudes et des garanties dans un domaine qui n'est qu'incertitude, ressenti et lacher prise.

Cet homme appuie sur certaines fragilités dont j'ai pleinement conscience et je ne veux pas reproduire les mêmes schémas donc j'observe, je me questionne sans parvenir à des reponses satisfaisantes.

Nous avons déjà discuté de tout cela et de mes craintes supposées ou avérés et il me dit que le plus difficile est derriere lui mais qu'il reste des résidus. Dans tous les cas, il a hate de faire complétement le deuil de cette relation pour devenir ami avec cette ex 🤔

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par I am so sure le Mar 16 Avr 2019 - 19:05

Merci à toi je suis allée voir stoïcienne sur Wikipédia ça m'a l'air intéressant Very Happy

Et tu m'as fait penser à la chanson les lois de la nature de Gérard De Palmas.

Et peut-être que consulter un site qui s'appelle red psy pourrait te sembler intéressant.

Et jeter un coup d'œil du côté du concept de la répétition des scénarios pour voir si le fait que cet homme te semble-t-il appuie sur des fragilités te semble annonciateur de futur souffrance ou si ce ne sont que ce que l'on appelle des fantômes du passé et qu'il faut dans ce cas logiquement laisser passer en mode Ghostbusters.

À te lire de nouveau sur tes nouvelles trouvailles sur tes souhaits puisque persévérer est un terme à mes yeux assez fort qui m'a laissée penser que tu sembles déjà estimer faire beaucoup d'efforts ce qui m'a touchée et m'a donné envie de te répondre.

Puisque bien évidemment lorsqu'on lit quelqu'un et qu'on est extérieur à la situation particulièrement quand c'est une situation affective on voit des équations bien simples.

En espérant que déjà par ta rapide remise en question tu trouves rapidement des réponses voir qui sait d'autres questions à poser à cet homme et peut-être d'une autre façon de manière à ce qu'il puisse te rassurer ?

Puisque il me semble à te dire assez clair il est avec toi au présent cette autre femme est son passé, tu es son présent ainsi que son avenir puisqu'il t'a exposer clairement et franchement son objectif de mettre cette histoire d'amour derrière lui. Et ce n'est qu'une hypothèse mais peut-être que de son fonctionnement le fait de souhaiter qu'elle reste une amie peut-être une façon de ne pas se faire de mal. Je ne connais pas vos autres points communs, affinités et projets mais en tous les cas vous semblez tous les deux ne pas vouloir souffrir ça me semble déjà un beau projet.
I am so sure
I am so sure

Messages : 12591
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Mar 16 Avr 2019 - 20:25

Merci pour ton analyse qui me donne matière à reflechir.

Concernant mon pseudo, je tends à me rapprocher de ce courant philosophique et me persuade qu'on ne doit se concentrer que sur les élements sur lesquels nous pouvons agir.

S'agissant de ta réference à Gerald De Palma, elle me donne le sourire car ce n'est pas sa chanson la plus connue mais je l'aime beaucoup.

Je ne connais pas le site que tu m'as conseillé mais je vais aller y jeter un oeil 🙂

Je trouve ton analyse interessante sur la répétitions des scénarios. Je ne saurais, à ce stade, te dire dans quelle hypothèse je me situe puisque c'est la première fois que je me retouve dans une configuration où je me connais assez bien pour identifier mes fragilités sans avoir fait un travail suffisant pour les surmonter ou, à défaut, les tenir à distance.

L'être humain imprime les experiences passées et génere des émotions plus ou moins en adéquation avec des situations déjà vécues. Seul l'avenir pourra me dire si je m'inscris ici dans des pensées limitantes qui m'empêchent de vivre cette relation plus pleinement ou s'il s'agit d'autres choses.

La remise en question ne me semble pas si rapide. J'aimerais avancer plus vite (je ne suis pas de nature patiente 😄). Ce qui est frustrant, c'est de connaitre mon mode de fonctionnement, de pouvoir le rationnaliser mais me debattre avec mes émotions. Je n'arrive pas à connecter les deux pour agir logiquement et sereinement.

Tu vas trouver cela assez surprenant mais je ne me suis jamais dit que je representais son présent et cette femme, son passé. Cela m'étonne moi même. A force de tourner en boucle, je suis sans doute en train de passer à côté de l'essentiel

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par isadora le Mar 16 Avr 2019 - 21:22

"Deux routes bifurquaient dans un bois jaune

Et au regret de ne pouvoir prendre les deux
Car voyageant seul, je suis resté longtemps
Les yeux fixés sur l’une des deux aussi loin que possible
Jusqu’à un virage qui se perdait dans les broussailles ;

Alors j’ai suivi l’autre route, tout aussi séduisante
Et peut-être même plus encore
Parce que recouverte d’herbes ne demandant qu’à être foulées ;
Cependant, ceux qui étaient passés par là
Les avaient empruntées de façon assez semblable.

Et toutes deux en ce matin s’étiraient
Parmi des feuilles qu’aucun pas n’avait encore souillées
Je réservais la première route pour une autre fois
Sachant pourtant qu’un chemin menant à un autre,
Je doutais d’y revenir jamais.

Un jour, dans des années et des années
Je conterai tout cela en soupirant, à savoir que
Deux routes bifurquaient dans un bois, et que moi —
J’ai suivi celle par laquelle on chemine le moins souvent
Et cela a fait toute la différence."

Robert FROST (1874-1963)
The road not taken
In « Mountain Interval », 1916
Traduction de l’anglais par Bruno Rigolt
isadora
isadora

Messages : 1393
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Mer 17 Avr 2019 - 1:25

Mille mercis pour ce texte qui me touche aux larmes.

Il n'est jamais facile de faire des choix mais il est sans doute temps de prendre un peu de risque et de choisir le chemin par lequel je chemine le moins.

J'ai terriblement peur de me tromper et de me blesser mais il en vaut peut être la peine. La seule qui me rassure est que je partage ma vie avec un être aussi sensible que moi

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Invité le Mer 17 Avr 2019 - 8:04

Bonjour stoïcienne et bienvenue !

Même si c'est d'une importance moindre pour certaines personnes (je parle en général, pas forcément sur ce forum), tu dis que tu es non HP. Comment tu le sais ?


J'ai terriblement peur de me tromper et de me blesser mais il en vaut peut être la peine. La seule qui me rassure est que je partage ma vie avec un être aussi sensible que moi

Vous avez, d'après ce que tu dis, des sensibilités assez proches. Vous le prenez en compte dans la façon d'appréhender l'autre, dans vos interactions?

Pour l'histoire des relations passionnelles et/ou fusionnelles, je te rejoins. En général, c'est plus destructeur qu'autre chose.
Peut être doit il apprendre à ressentir autrement. Je prend mon cas (plus facile de citer ce qu'on connait). J'ai eut plusieurs histoires passionnelles (c'était soit elles soit moi, rarement les deux ensemble), toutes ont été destructrices. La passion, pour moi, ce n'est pas de l'amour.
Ce que je vis actuellement est totalement différent. J'ai appris rapidement à ressentir mes émotions autrement. C'était un peu déstabilisant au début mais tellement plaisant. C'est bien plus profond et bien plus sain. Et je vis cet amour de façon bien plus entière. J'apprécie chaque instant avec elle bien plus que mes précédentes relations.

Aussi, ce qui me semble le plus important... As-tu parlé de tout ça avec lui (seul hein... Pas avec l'ex ou quelqu'un d'autre à côté), sans retenue? Si oui, y a-t'il un échange ET une écoute des deux côtés ou est-ce plutôt une sorte de monologue ou chacun reste un peu buté?
Et lui, a-t'il tiré des leçons de sa précédente relation? A-t'il fait le travail d'introspection nécessaire qui donne sens à une rupture? Si c'est pas le cas, pas grave, cette introspection peut se faire tout en étant en couple. L'introspection n'est pas l'apanage intellectuel et spirituel des seuls célibataires. Pour être efficace ça doit être plus ou moins constant.

Je ne sais pas si ça va beaucoup t'aider, peut-être t'emmener explorer d'autres pistes pour ton mieux être.



Stoïcienne a écrit:
Il n'est jamais facile de faire des choix mais il est sans doute temps de prendre un peu de risque et de choisir le chemin par lequel je chemine le moins.
Enfin, je ne peux que t'encourager sur ta décision! Lorsqu'on veut quelque chose (surtout lorsqu'il est question d'Amour) il faut savoir prendre des risques ! Wink

@Isadora Très beau texte ! Impec !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Mer 17 Avr 2019 - 10:19

Bonjour Dumnos,

Je te remercie pour tes encouragements.

Comment sais-je que je ne suis pas une HP? Je me suis posée la question il y a quelques années mais je ne pense pas l'être car je n'ai pas une raisonnement en arborescence, très mauvaise mémoire et même si je réfléchis beaucoup, je ne pense pas avoir un cerveau qui tourne à tout berzingue. Ma psy qui est spécialisée dans la douance (plutôt côté enfant qu'adulte) me soupconne d'être plutôt borderline, ce qui pourrait expliquer ma sensibilité extrême et ma façon binaire d'entrevoir certaines choses.

Toutefois, elle ne veut pas poser un diagnostic clair et a évoqué cela que très récemment alors qu'elle me suis depuis plus de deux ans. Je reste dubatative sur cette détection tardive mais selon elle, je n'étais pas prête à l'entendre. Bref! Je ne suis pas tout à fait comme les autres mais pour autant, je ne sais pas réellement ce que je suis, si tant est qu'il faille absolument me mettre dans une case.

Pour répondre à tes questions, je suis ultra sensible et j'ai souvent été blessée par le passé donc je tente de ne pas blesser les autres et si c'est le cas, je sais m'excuser. Avec mon compagnon, on essaie de communiquer le plus possible même si nous sommes maladroits car ce n'est pas notre fort. J'écris beaucoup avant de lui dire les choses, cela me permet de me recentrer et de mieux maitriser mes émotions. Nous arrivons à nous dire les choses calmement et j'apprécie vraiment cette bienveillance.

S'agissant de la relation passion, nous en avons discuté. Il reconnait être un amoureux de l'amour et être attiré par la passion car il ressent le besoin de vivre les choses à 2000%. Toutefois, il a conscience que ce type de relation peut être destructeur. En définitive, s'il écoute son coeur, il aura tendance à se diriger vers une passion et s'il écoute son cerveau, vers la raison. Cependant, chez lui, la raison sonne comme quelque chose de négatif et de plat. Il me dit avoir trouvé un entre deux avec moi.

Pour sa précédente relation, il arrive très bien à analyser ce qui n'a pas fonctionné mais j'ai parfois peur de n'être qu'une relation pansement. Je n'arrive pas à me faire confiance sur ce point.



Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Chuna le Mer 17 Avr 2019 - 10:24

Te sens tu aimée ?
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Mer 17 Avr 2019 - 10:42

Euh...vaste question!

Est ce que je me sens aimé? par moi? mon compagnon? les autres?

Pour ce qui me concerne, je m'apprécie mais sans plus. Quant à mon compagnon, il n'est pas du tout dans la communication de ses émotions. Il a fini par me dire qu'il avait beaucoup de sentiments pour moi mais parce que je lui ai demandé car j'avais du mal à interpréter ses comportements parfois contradictoires.

Pour répondre simplement à ta question, je ne sais pas. Je me sens appréciée mais pas forcément aimée

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Invité le Mer 17 Avr 2019 - 11:30

Je précise au passage que, ne vous connaissant ni l'un ni l'autre, je me base sur ton récit. Donc mes propos restent à prendre avec des pincettes. Je ne veux pas te donner de faux espoirs ou tout le contraire. Ce sont uniquement des points de vues pour essayer de t'amener sur une piste pour tes réponses.

Le côté HP n'est pas le plus important. Je pense que c'est la sensibilité.

N'étant pas psy, je me garderai bien de donner mon avis quant au diagnostic de ta psy. Cependant, pour les problèmes de mémoires, si c'est la mémoire à court terme qui est concernée cela peut venir d'un trouble comme les différents DYS (ou autre). Encore une fois je ramène le sujet sur moi (HP+dyslexique/dysorthographique (maybe dyscalculique...) Bref, dysfonctionnel!  Laughing  Mais je le vis bien^^) mais c'est juste pour donner des pistes. Mais attention à ne pas t'égarer avec tout ça. Seul des professionnels habilités peuvent poser un diagnostic valable. Donc leur faire confiance est important.

En parlant de confiance...
Je n'arrive pas à me faire confiance sur ce point.
Que ce soit sur le point que tu mentionnes ou un autre, il est primordial d'apprendre à se faire confiance et à s'aimer pour avoir une relation qui marche. D'ailleurs, difficile de se sentir aimé si on ne s'aime pas soi même et si nous n'avons pas confiance en nous. On a plus de difficulté à comprendre pourquoi l'autre nous aimerait. Qu'est-ce qui fait qu'on peut avoir une sorte d'importance au regard de cette personne ?

Vous semblez ne pas vous voiler la face chacun par rapport à vos propres ressentis, etc... (je sais pas si c'est bien clair Perplexe ). C'est très bien ça, d'avoir une bonne capacité de recul.

Je trouve vraiment génial que tu mettes d'abord par écrit ce que tu as à lui dire! Ça permet de faire un travail sur soi en même temps et donc de comprendre éventuellement où nous même avons nos torts et/ou des choses à travailler. C'est vraiment bien!!! Very Happy

Pour cet "entre deux" qu'il dit avoir trouvé avec toi, c'est peut-être bien l'amour. Le vrai. Juste qu'il a du mal à l'identifier parce que c'est nouveau. Donc si c'est bien le cas, je pense qu'il lui faut du temps pour le comprendre et l'accepter pleinement. Et ensuite il pourra le vivre comme il se doit... Je pense. On est tous différents donc difficile de dire comment tel ou tel personne vit ses émotions. Surtout sans la connaître...

Je le redis... À prendre avec des pincettes...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Chuna le Mer 17 Avr 2019 - 11:31

Je pensais dans ton couple, mais c'est intéressant aussi de voir plus large...

C'est dingue comme on se prend la tête dans les relations. T'es pas la première ni la dernière, hp ou pas, c'est juste l'histoire de l'humanité ^^

La seule question qui me semble valable, c'est : "est ce que je suis bien avec ou pas avec lui ?"
Bien entendu, c'est pas juste là, les dernières 5 min, mais quelque chose de plus global.
Un couple, ça devrait apporter plus de positif que de négatif.
Entre autres l'impression d'être aimé, pour moi.
M'enfin après ça dépend aussi des gens, de leurs besoins.

Donc, est-ce que le couple comble mes besoins ?

OK, ça pose un problème : quels sont mes besoins ?
Parmi mes besoins, tout à fait personnellement, ya le sentiment de sécurité qui m'importe. ça n'importe pas à tout le monde, ya des gens qui savent se créer leur propre sécurité.
Pour certains c'est la confiance, qui dans mon petit monde est l'autre face de la sécurité affective, d'autres c'est la fidélité, la fiabilité, d'autres c'est le fusionnel, ou des valeurs communes, ou que sais-je.

As tu une idée de tes besoins ?
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Mer 17 Avr 2019 - 12:45

Dumnos,

Je suis obligée d'écrire car je suis de nature impulsive. Si je ne pose pas les choses, je garde mes émotions jusqu'à explosion. Il ne s'agit pas de violences verbale/physique ou de cris mais plutôt de vider mon sac en faisant parfois référence à des choses qui n'ont rien à voir avec le sujet abordé. L'écriture me permet de faire sortir les choses et de canaliser mon trop plein d'émotion.

Chuna, tu as l'art d'appuyer là où ca questionne Wink

Au regard de mes précédentes relations, ce dont j'ai besoin c'est du sentiment de sécurité et de l'authenticité dans mes rapports. J'ai toujours tendance à choisir des personnes qui me renvoient à mon insécurité et qui sont indisopnibles. Mon compagnon actuel me semble moins indisponible que les autres puisqu'il se projette et souhaite avancer avec moi mais j'ai la trouille de revivre les mêmes choses. Y croire et au final entendre un "je ne suis pas prêt".

Je pense rejouer toute seule mes anciennes partitions en me persuadant qu'il n'a pas totalement tourné la page. C'est sans doute, en partie vrai, mais certaines personnes arrivent à s'engager dans de nouvelles relations malgré de récentes déceptions et blessures.Je souhaiterais qu'il puisse en être ainsi avec lui car je ne me sens pas l'âme d'entrer en compétition avec son ex pour lui démontrer à quel point, il serait mieux avec moi. Ca annihile toute légereté à la relation (en même temps, suis-je capable de vivre une relation légérement...)

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par isadora le Mer 17 Avr 2019 - 12:51

Stoïcienne a écrit: J'ai terriblement peur de me tromper et de me blesser mais il en vaut peut être la peine.

Allez, fonce, et si tu t'aperçois que tu t'es trompée et que tu es malheureuse, tu reviendras ici, sur ce fil et on te consolera.

Je vais citer mon ami surfeur québécois qui surfe dans le monde entier des vagues impressionnantes : "d'abord tu réfléchis, et ensuite quand tu y vas, surtout, tu réfléchis plus."





isadora
isadora

Messages : 1393
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Mer 17 Avr 2019 - 14:38

Merci beaucoup pour ton soutien Isadora.

On va essayer mais ca va me demander pas mal de lacher prise et de favoriser le dialogue pour faire part de mes ressentis et craintes

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par isadora le Mer 17 Avr 2019 - 14:48

personne ne sait jamais comment sera la vague qu'on va surfer. et on ne peut pas demander à la vague d'être prévenante envers nous.

surfer n'est pas lâcher prise, mais trouver son équilibre dans un environnement mouvant. c'est bon, ça.
isadora
isadora

Messages : 1393
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par St'ban le Mer 17 Avr 2019 - 14:53

« La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre. » (Mahatma Gandhi).
St'ban
St'ban

Messages : 5525
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Mer 17 Avr 2019 - 16:35

Tout est résumé en une seule phrase mais il est évident que dans la réalité, tout est bien plus compliqué. A mon grand regret

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par St'ban le Mer 17 Avr 2019 - 16:38

Oui bien sur mais qui ne risque rien n'a rien et çà c'est une réalité
St'ban
St'ban

Messages : 5525
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Chuna le Mer 17 Avr 2019 - 21:01

C'est sûr que la vie ce ne sont que des incertitudes, et le risque de se faire mal.
Sauf qu'on se fait encore plus mal à ne pas se lancer, des fois (j'en sais qqchose)

Tu sais, je crois que tu as plusieurs solutions :
- rester et apprendre à surmonter tes réticences, apprendre à faire confiance, à te faire confiance, en te faisant aider par un pro (psy).
Quand on fait toujours les mêmes choix, les mêmes "erreurs", c'est qu'on a des choses à régler avec soi même, avec les autres, et s'y atteler une fois pour toute permet ensuite de te laisser avancer tranquilou dans la vie. ça peut prendre du temps, mais une fois que tu as des outils, tu sais t'y référer quand tu en as le besoin?
- Apprendre à choisir une personne qui correspond clairement à te besoin. C'est tout un travail en soi, et pareil le plus rapide étant de se faire aider. Mais me semble à nouveau que tu le fais déjà.
- virer tout le monde : le copain, le psy, et prendre un chat. Le chat, lui, il en a rien à battre de toi, il vient là que pour profiter, c'est un pervers narcissique, mais il est trop mignon, et tu lui pardonnes tout I love you Laughing (bon, oké, c'est ptèt pas la meilleure des solutions...)

Après, je crois que la vision qu'on est beaucoup à avoir de l'amour, c'est le couple qui dure éternellement. Du coup, on se met une pression terrible, du coup on a l'impression qu'on s'engage pour la vie, du coup, on ne sait des fois plus quoi faire, comme si on jouait notre vie.
Alors que l'on peut aussi voir ça comme un moment agréable passé entre deux personnes, qui peut aboutir ou non à une projet commun.
Et ça s'arrête là.
ça marche, c'est cool, ça marche pas, c'est triste, mais c'est pas si grave.
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Jeu 18 Avr 2019 - 10:32

hahahaha...Chuna, j'aime beaucoup tes propositions qui me font sourire.

La facilité me ferait opter pour la troisième proposition mais je ne suis pas fan des chats. Le côté PN me plongerait encore plus dans une insécurité.

La 2ème est tentante mais je m'aperçois que je ne suis pas encore en capacité de choisir une personne sans faire abstraction de mes peurs supposées ou avérées. Toute cette histoire me permet de me rendre compte que d'avancer seule avec son psy, c'est bien mais ca ne nous met pas vraiment en situation. On est fière de nos petites victoires quotidiennes mais finalement l'endroit où toutes nos craintes se cristallisent reste la relation amoureuse. Et quand tu es célibataire, tu peux toujours travailler sur toi mais sans confrontation à l'autre, tu ne sais pas vraiment si tu as avancé.

Donc par élmination, je vais garder la première et apprendre à surmonter mes peurs. Je repense à la phrase de Dumnos qui a écrit que " l'introspection peut se faire tout en étant en couple".

J'ai trop longtemps cru qu'il fallait que je me débarasse de toutes mes peurs et règle mon passé pour pouvoir me mettre en couple. Je m'aperçois que c'est faux. Je demande à mon homme de régler son histoire avec son ex alors que moi même, je m'évertue à reproduire des vieux schémas de mon enfance. C'est drôle et triste à la fois.

Je vais "essayer" de faire preuve de tolérance vis-à-vis de son deuil qui réactive bien des peurs et travailler sur moi mais cette fois ci en m'appuyant sur cette relation comme vecteur de croissance.

Au pire, je peux toujours prendre le chat en sus, histoire de vaincre aussi ma phobie du cat

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Chuna le Jeu 18 Avr 2019 - 10:49

Prends un persan, tu craindras moins, c'est un vrai coussin, tout doux tout gentil, par contre ça met de poils partout Dent pétée

ça me parait judicieux comme choix.

Le psy, il t'aide in situ à régler doucement les soucis. Tu es épaulée, tu avances.
On change les choses de 2 façons : en changeant sa façon de voir les choses, alors le comportement changera, ou en changeant son comportement, et doucement on assimile une autre façon de voir les choses.

Me semble qu'un de tes objectifs doit être d'apprendre à gérer tes angoisses probablement créer par ton manque de confiance (en toi, en les autres).
Créer une relation sécure, quoi.

A voir si ce compagnon actuel peut t'aider à ça.
Il discute avec toi, même si pour rassurer il n'est pas le plus doué. Mais c'est ptèt justement ça qui est intéressant... Si tu n'es jamais confrontée à l'incertitude, comment veux tu évoluer ?

Pour en revenir à cette relation avec son ex. Il peut avoir encore beaucoup d'attache à cette personne, sans en être amoureux. ça serait un pote, la même intensité affective ne te dérangerait pas.
Je sais pas toi, mais moi, j'ai un ex que je ne sortirais de ma vie pour rien au monde. Et je suis certaine de ne pas être amoureuse (je ne l'ai jamais été en fait, mais je ne crois pas que ça changerait grand chose). Il serait blonde à forte poitrine, je crois que je l'aimerais pareil... (ve mon affection pour certaines copines, je n'exagère pas).
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Jeu 18 Avr 2019 - 11:36

Effectivement, quelque soit l'issue de cette relation, je me dis que c'est le moment de cloturer les mauvaises programmations.
Je ne sais pas si mon compagnon, sera capable ou aura l'envie de m'accompagner dans ce cheminement mais nous pouvons, dans tous les cas, commencer ce travail ensemble.

Pour l'ex, je pense, pour être tout à fait honnête, qu'il y a de la jalousie de ma part car je n'ai pas réussi à créer ce lien avec le seul ex que j'ai aimé. En fait, j'ai l'impression de rejouer cette rupture à chaque nouvelle rencontre. C'est un homme que j'ai quitté après 5 ans de relation car nous ne voulions pas la même chose. Il s'est remis avec une autre femme deux mois après cette rupture et m'a rayé de sa vie (sans doute pour se protéger) en me disant qu'il n'aimait pas sa nouvelle amie mais qu'il ne pouvait pas faire autrement que de rester avec elle. Il y a peu de temps, il a repris contact pour avoir de mes nouvelles et m'a dit être resté avec cette femme sans l'avoir jamais aimé. J'ai trouvé cela d'une extrême violence.

Depuis, je pense rejouer plus ou moins inconsciemment ce schéma. A savoir, être attiré par des hommes qui n'ont pas complétement oublié leur ex et essaye de me persuader qu'avec moi, ils y arriveront et resteront pour moi et non par dépit. Ma crainte est que mon compagnon soit avec moi par dépit car il ne peut avoir son ex. Voilà le fond de l'histoire.

Je ne sais pas pour vous, mais je connais, dans mon entourage, tellement de personne qui sont en couple par dépit, sans réellement aimer l'autre.

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Chuna le Jeu 18 Avr 2019 - 11:47

Ben avec la vieillesse ( Laughing ), je vois les choses autrement...
Parce que l'amour c'est pas juste être amoureux.
Aimer, c'est plus complexe, et ça peut être sans passion (tiens donc, on y revient), et pourtant ça peut être doux, confortable, sécurisant...

C'est illusoire de croire que l'on passe une vie amoureux de son conjoint. Ya des hauts, ya des bas, ce qui importe, c'est la profondeur de leur attachement.

Si je prends les vieux couples que je connais, ça peut se disputer tout le temps, par ex, mais au final, tu sépares les amoureux, et ils sont perdus.
je pense par ex à mon grand père qui s'est retrouvé seul à 85 ans, perdu et malheureux. ma grand mère m'avait expliqué un jour qu'elle l'aimait, mais pas comme quand ils étaient jeunes.
ça, c'est beau (à mes yeux).

Après, ya des gens qui ne s'entendent pas, qui ne partagent rien, et qui en deviennent malheureux, sur le long terme (pasque sur 1-2 ans, on peut avoir des baisses d'entente, et le souci de notre société, moi la première, c'est qu'on ne persiste pas et on fuit).

Si ya pas de respect, et projets communs, ça me semble difficile qu'il y ait couple.

Bref ^^

Par contre, tu vois, je pense qu'il y a des choses bien plus profondes que celles que tu cites, à savoir une relation non terminée.
Pourquoi n'est elle pas terminée cette relation ?
ça concerne toi et que toi, ta vision de la vie, ton rapport au monde, à toi, mais pas les autres qui sont impliqués.

Regarde toi, ton passé, tes ressentis.
Fais la traque aux pensées qui parasitent sournoisement tes émotions, je suis certaine que tu aurais des surprises...

Qu'en dis tu ?
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Hirondelle78 le Jeu 18 Avr 2019 - 12:06

C'est plus de la jalousie que de la peur dans ton cas. Dans l'absolu, il peut te quitter pour n'importe quelle autre femme mais c'est son ex qui te perturbe. Ta crainte est moins qu'il retourne avec qu'il ne t'aime pas autant qu'il l'a aimée.
Quand on a vraiment aimé, il reste toujours des sentiments, même la haine en est un.
Aujourd'hui, il est avec toi et c'est la relation que vous construisez au présent qui est importante, ne la gâche pas.
On aime jamais 2 fois pareil, à vous d'inventer votre histoire à vous et laisser vos histoires passées ...au passé.
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 2578
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : in good moods

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Jeu 18 Avr 2019 - 12:38

Chuna, je commence à me confronter à ce passé avec parfois une certaine réticence. J'aime à me persuader que les choses sont digérées mais certaines situations viennent me démontrer le contraire. Ma relation actuelle en est le plus bel exemple. Le plus difficile est toujours de savoir à quoi nous renvoient nos réactions disproportionnées. Ce n'est pas toujours simple à identifier car parfois il s'agit non pas d'une blessure mais de plusieurs. Cela nécessite donc de les détricoter une à une, ce qui peut representer un travail titanesque, épuisant mentalement.

Je te rejoins sur le fait que l'amour ne suffit pas pour établir une relation mais j'ai l'impression et je me trompe (sans doute) que les HP vivent les choses tellement fortement, qu'il leur faut (à prendre avec des pincettes, ce n'est que mon ressenti sur ce que j'ai pu percevoir ou lire ci et là) des émotions très fortes dans leurs relations. C'est sans doute cela aussi qui me fait peur. Ne pas être en mesure d'offrir à mon petit zebre cette intensité dont il semble avoir besoin. En raisonnant de la sorte, j'ai pleinement conscience de penser à sa place, ce qui est assez idiot mais c'est plus fort que moi.

Hirondelle78, ta remarque est pertinente. J'ai la crainte de ne pas être la hauteur face à cet ex qui est également HP et avec laquelle, il s'est enfin senti lui-même et compris.

Je confirme que l'on aime jamais deux fois de la même façon et que mon entêtement à vouloir me comparer et vouloir des garanties risquent de me conduire à ma perte.

Il est terrible d'avoir conscience des choses mais de ne pas être tout à fait en capacité de mettre en oeuvre les changements nécessaires. Le chemin me semble encore long mais la bonne nouvelle est qu'il est éclairé.


Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par St'ban le Jeu 18 Avr 2019 - 12:43

isadora a écrit:"Deux routes bifurquaient dans un bois jaune

Et au regret de ne pouvoir prendre les deux
Car voyageant seul, je suis resté longtemps
Les yeux fixés sur l’une des deux aussi loin que possible
Jusqu’à un virage qui se perdait dans les broussailles ;

Alors j’ai suivi l’autre route, tout aussi séduisante
Et peut-être même plus encore
Parce que recouverte d’herbes ne demandant qu’à être foulées ;
Cependant, ceux qui étaient passés par là
Les avaient empruntées de façon assez semblable.

Et toutes deux en ce matin s’étiraient
Parmi des feuilles qu’aucun pas n’avait encore souillées
Je réservais la première route pour une autre fois
Sachant pourtant qu’un chemin menant à un autre,
Je doutais d’y revenir jamais.

Un jour, dans des années et des années
Je conterai tout cela en soupirant, à savoir que
Deux routes bifurquaient dans un bois, et que moi —
J’ai suivi celle par laquelle on chemine le moins souvent
Et cela a fait toute la différence."

Robert FROST (1874-1963)
The road not taken
In « Mountain Interval », 1916
Traduction de l’anglais par Bruno Rigolt

Impec ! Impec !
St'ban
St'ban

Messages : 5525
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Jeu 18 Avr 2019 - 12:57

Texte toujours aussi juste Smile

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Hirondelle78 le Jeu 18 Avr 2019 - 13:10

Forcément, si tu commences par te comparer parce qu'elle et lui seraient HP et pas toi, tu t'attribues d'emblée un handicap, comme s'ils avaient un truc en plus. Oublie tout ça, tout ça c'est du flan. S'il t'a choisie et que tu l'as choisi, c'est que tu as toi aussi un truc en plus par rapport à toutes les autres femmes et c'est ce qui te rend unique, comme votre relation le sera si vous le voulez.

Très beau texte, oui Impec !
Quelque soit le chemin que tu choisis, celui là sera le bon.
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 2578
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : in good moods

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Chuna le Jeu 18 Avr 2019 - 13:35

Va lire ce qu'écrit Confiteor au sujet de sa femme non zèbre. Un peu plus loin dans cette section (je te chercherai ça plus tard quand je serai sur un ordi )
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Invité le Jeu 18 Avr 2019 - 13:38

Compréhension (dans le sens prendre avec, s'il est besoin de le préciser) et acceptation ne sont pas l'apanage de quelque degré de QI que ce soit ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par isadora le Jeu 18 Avr 2019 - 14:16

"Elle lui offrit son coeur trop tard, il était devenu végétarien". Benoît Barvin in "Pensées pensées".
isadora
isadora

Messages : 1393
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Invité le Jeu 18 Avr 2019 - 18:02

Vu que vous êtes déjà en couple je vous dirais de continuer. je tiens à vous apporter mon témoigne, vous pourrez prendre les éléments qu'ils vous paraîtront plus utiles, ou le zapper. J'ai lu dans vos réponses que la psy que vous suit depuis 2 ans a décidé qu'il était temps d'évoquer avec vous la possibilité d'un trouble border line. Ce détail a fait resurgir un souvenir très douleur: j'ai été victime d'un couple où la femme avait cette particularité. Lui je le soupçonne mais il n'a pas encore passé le diagnostic. C'était un couple qu'il y avait besoin d'un tiers à combattre en commun. Le combat en commun justifiait l'existence même du couple, ils étaient sans piété, inutile à vous dire. Avant de les connaître la femme du couple avait trompé lui avec un autre homme. D'ailleurs entre eux ils avaient des trahisons réciproques, le tiers (homme ou femme) qui entrait accidentellement dans ce couple infernal il se voyait investi d'une colère et une violence sans piété de la part des deux. Inutile vous dire que pour attirer des tiers ils faisaient semblant de se séparer et donc d'être disponibles pour attirer l'homme ou la femme. Ils étaient séparés à son dire quand j'ai connu lui, je vous assure que quand ils ont décidé de m'attaquer de commun accord je peux bien dire d'avoir connu les effets de la maladie borderline sur un tiers. Cela pour vous dire qu'un bon fonctionnement d'un couple ne doit pas comporter la présence d'un tiers non plus sous l'alibi de l'amitié.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Chuna le Jeu 18 Avr 2019 - 20:13



Tu sais, si elle est pas HP, elle sera plus jolie. Si elle est pas plus jolie, elle sera plus grande. Si elle est pas plus grande, elle sera plus dynamique.
Et ainsi de suite.

Ceci dit, je connais ce sentiment, de "l'autre", et c'est compliqué à vivre, et à maîtriser.
ça renvoie à nos faiblesses, à nos peurs.

Maintenant, comment on se débarrasse de ça ? J'en sais rien!
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par isadora le Jeu 18 Avr 2019 - 20:34

@chuna.

"Sincèrement, elle t arrive pas à la cheville. Mais..."

On connait toutes aussi l histoire de la HP qui est "trop".

Si ça se trouve l ex HP est sur ZC...
isadora
isadora

Messages : 1393
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Chuna le Jeu 18 Avr 2019 - 20:39

Bah moi j'ai vécu ça avec une nana qu'était pas HP, donc bon ^^
(plus jolie, plus mince...)
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Jeu 18 Avr 2019 - 20:49

Se comparer aux autres est un problème insoluble qui renvoie à l'estime de soi. Point faible chez moi donc il faut lutter perpetuellement.

Je n'avais pas pensé au fait qu'elle puisse être sur le forum.

Je m'étale sans doute trop Sad

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Chuna le Jeu 18 Avr 2019 - 20:51

Oui m'enfin des zèbres qui se vivent des trucs intenses et se séparent, yen a quand même qq1.
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par isadora le Ven 19 Avr 2019 - 8:42

isadora a écrit: Si ça se trouve l ex HP est sur ZC...

C était une boutade. J ai oublié le Wink ou scratch
Tu ne t étales pas trop Stoicienne. Prends toute la place qui t est nécessaire, c est ton fil.
isadora
isadora

Messages : 1393
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par EmyEstrella le Ven 19 Avr 2019 - 19:28

Personne ne peut vraiment te dire quoi faire.
Il s'agit de toi et uniquement de toi.
De quoi as-tu envie?
Que peux-tu supporter? --> L'aimer inconditionnellement et voir ce qui en adviendra ou te dire que tu n'es pas prête à souffrir?

Dans toute relation qu'elle soit amicale, familiale ou conjugale, on ne sait jamais dans quoi on s'engage. La situation à l'instant où tu te trouves peut avoir radicalement changée 10 secondes plus tard dans un sens ou dans l'autre. On évolue aussi constamment les uns les autres, et il n'y a ni bonne, ni mauvaise décision à partir du moment où tu es en accord avec ton choix.

Une décision n'est jamais non plus irréversible.

Demandes-toi de quelles ressources tu disposes et quel chemin tu souhaites donner à ta vie mais plus que tout: suis ton instinct.
Pas besoin d'être zèbre pour cela. Le nôtre est plus affuté, mais tout le monde en a un.
Souvent, on refuse de l'écouter car on a peur de ce qu'il nous dit, on n'est pas prêt, ou ce n'est pas ce que l'on veut entendre, mais au final, il est notre meilleur conseiller et notre meilleur allié. Il faut juste le consulter et savoir l'écouter objectivement. Very Happy

EmyEstrella

Messages : 7
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par NightArrow le Ven 19 Avr 2019 - 20:21

Coucou Stoïcienne,

Je précise que je ne suis pas la personne qui voit le monde sous son plus beau profil actuellement et j'en ai conscience, mais ça ne veut pas dire pour autant que ce que je pense est faux.

Premièrement : Chapitre copain.
Je me met dans la peau de ton copain et je reprend quelques phrases de ton intro : son ex a beaucoup compté pour lui et tu pensais qu'au bout de 1an l'ex et la séparation étaient digérés.
Je ne ferai pas de grandes et belles citations comme seule Isadora sait le faire, juste ce que je connais le mieux (et encore la connaissance est légère... Very Happy ) moi.
Mon ex est partie, ça va faire 10 mois, je dis à tout le monde que ça va mieux, que je gère, que je remonte la pente et c'est vrai, mais...
Mais, si demain mon ex revenait vers moi, je ne sais absolument pas comment je réagirai (ou plutôt si, mais je refuse de me l'avouer Rolling Eyes ). Parce que 10 mois après, pour moi, la rupture était hier et les sentiments sont toujours biens là.
Ce que je veux te dire, c'est que si ton mec n'est pas très clair c'est que surement ça ne l'est pas tellement dans sa tête (sans que ce soit grave pour toi).
Au final, 1an c'est quoi pour une relation passionnelle et fusionnelle comme tu le dis?
Pour moi c'est rien, pour toi c'est plié. 2 personnes, 2 vécus, 2 visions.
De là à dire que tu es un pansement, il y a un monde.
C'est peut être le bordel dans sa tête mais il peut quand même savoir que c'est avec toi qu'il veut avancer. Il rangera plus tard.
Il y a toutefois des éléments à ne pas occulter pour avoir le puzzle dans sa globalité et pas juste une partie (celle qui nous arrange).

Euh : tu dis plusieurs mois de couple... combien? Je ne crois pas l'avoir lu.

Deuxièmement : Chapitre couple.
Ce que j'ai appris, que je ne sais toujours pas appliquer, mais à minima j'en ai pris connaissance, c'est de ne pas faire sa vie en fonction de l'autre.
J'ai donné toute ma vie et tout mon temps pour être l'idéal de mon ex, aujourd'hui je suis sur la touche. Est-ce que ça aurait été différent si j'avais été moi-même? surement, peut-être que j'aurai été dehors encore plus vite. Mdr
La vie pour moi c'était l'amour au-dessus de tout, au-dessus du travail, au-dessus de mes loisirs, au-dessus de ma famille.
Je me donnais l'autorisation d'aller faire ce qui me plaisait quand je savais qu'elle avait réussi à faire tout ce qu'elle voulait.
Il faut que tu fasses comme d'autre t'on dit : comme toi tu le sens. C'est toi le capitaine de ton navire.
Et pour reprendre le texte d'Isadora, il y a 2 chemins, peu importe celui que tu vas prendre, de toute façon tu as 50% de chance d'avoir pris le mauvais (pour les pessimistes comme moi ou le bon pour les optimistes). Alors go. Il suffit de mettre un pied devant l'autre et tu verras bien.


Quand au HP et le couple j'ai mon idée sur le sujet, évidemment différents des autres. Very Happy


Du coup je dirais persévérer évidemment.
NightArrow
NightArrow

Messages : 21
Date d'inscription : 08/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Lorelei le Ven 19 Avr 2019 - 21:04


Se résigner à persévérer?
Lorelei
Lorelei

Messages : 1193
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Bimbang le Sam 20 Avr 2019 - 11:39

NightArrow a écrit:Ce que j'ai appris, que je ne sais toujours pas appliquer, mais à minima j'en ai pris connaissance, c'est de ne pas faire sa vie en fonction de l'autre.
Je rejoins tout à fait ce que dit NightArrow.

Il est venu vers toi à un moment où tu étais "toi-même", et là, tu cherches à te changer pour qu'il reste avec toi ?
Pour essayer de t'adapter à lui, ne vas tu pas au contraire devenir ce qu'il ne cherche pas ?
Puis comme tu vas changer, lui devrait également changer dans ce cas ?

Je ne crois qu'à une chose aujourd'hui ; il faut vivre le plus possible son présent, pas en faisant tout ce qu'on veut comme un enfant capricieux, mais en décidant en soi, ce qu'on veut faire sur l'instant, parce que c'est ce qui nous fait du bien, ou ne nous fait pas du mal. C'est respecter son besoin.
Et comprendre son besoin, c'est beaucoup de présent et d'attention à ce qu'on vit sur l'instant.
Pas ce dont on aura besoin dans x années, ou quinze jours.

Si l'autre ne veut pas, il faut le laisser libre et le laisser revenir plus tard. N'y mettre aucun enjeu.
C'est juste moi qui ai besoin, toi, tu fais comme tu veux. Là, maintenant. On se revoit plus tard.

Ça s'applique aussi à lui. Il a besoin d'aller voir son ex pour une raison ou une autre ?
Laisse le faire. S'il part, c'est qu'il se sera trompé avec toi.

Mais toi, ne fais pas des choses que pour lui, fais pour toi. Ton bonheur à toi, ce n'est pas d'attendre qu'il soit heureux pour que toi tu puisses être bien, c'est de prendre soin de toi, et en te respectant, trouver de plus en plus de bonheur dans ta relation avec l'autre. En toute conscience.
C'est ainsi que vous pourrez être heureux ensemble.

Interview Guy CORNEAU " Mieux s'aimer pour aimer mieux"
https://www.youtube.com/watch?v=0Fc4SCJes40
Bimbang
Bimbang

Messages : 4281
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Sam 20 Avr 2019 - 12:21

Tout d’abord, je tiens à tous vous remercier pour le temps que vous prenez pour me répondre. Ca me touche vraiment. Je n’avais pas trop le moral hier donc il m’était difficile de vous répondre. J’ai lu tous vos messages avec attention et aucun ne me laisse indifférente.

Je m'excuse par avance pour les fautes

Chuna,
je n’ai pas trouvé ce que Confiteor a écrit mais je vais aller rechercher cela.
Je te rejoins sur le fait que des zèbres qui vivent des choses intenses peuvent se séparer mais c’est difficile de faire abstraction du lien qui a pu les unir car, selon ses dires, c’est la première fois qu’il s’est senti compris. J’ai bien conscience que chaque histoire est différente mais au fond, on recherche tous cela, quelqu’un qui puisse comprendre comment nous fonctionnons sans que cela ne nécessite des efforts surhumains. Je ne suis pas zèbre mais je sais parfaitement ce que c’est de se sentir incomprise.

Seine,
merci pour ton témoignage qui me touche. S’agissant des aspects borderline ma spy me soupconne de l’être sans vouloir le dire clairement. A croire qu’elle ne veut pas porter la responsabilité de ses mots. Je le suis peut être ou pas mais c’est déstabilisant de ne pas savoir clairement car l’état-limite relève d’une pathologie qui se soigne très bien. Bref, si une certaine labilité dans l’humeur, la tendance à être binaire dans ma perception des choses et l’hyperémotivité font que je suis borderline, dont acte. Je ne pense pas que mon compagnon et son ex le soient et souhaitent me manipuler. Je pense uniquement que chacun tente de se débattre dans cette histoire qui ne semble véritablement claire pour aucun de nous trois.

Isadora,
je te remercie pour tes mots mais j’ai parfois l’impression de me répandre plus qu’il n’en faut. Ce qui est assez étonnant car j’ai plutôt du mal à parler de moi d’ordinaire mais je pense en avoir besoin car je me sens très seule en ce moment. Impression de m’éteindre.

Emystrella,
tu as raison, je suis la seule à savoir de quoi j’ai envie. Le problème est que ca fait des années que je ne me suis pas posée la question pour ne pas déranger autrui. Devancer les besoins et désirs des autres pour qu’ils m’aiment. Nous serons tous d’accord pour dire que ca ne marche pas. Je veux juste que l’on m’aime et que l’on me respecte. Je sais que le respect commence par soi-même. Je connais bien toutes mes leçons sur le bout des doigts mais on se raccroche toujours à ce que l’on connait. Certes, cela peut faire souffrir mais cette souffrance est connue et maitrisée. Je ne cesse de relire le poème posté par Isadora. Dans la mesure où nous rejouons les mêmes scènes pour s’en extraire, je ne sais toujours pas lequel des chemins va me permettre de dépasser mes patterns. Partir maintenant au risque de rejouer la même chose ailleurs ou rester et oser imposer mes désirs et besoins (que je peine toujours clairement à identifier) au risque que cette relation cesse également mais sans y perdre mon identité. En outre, je ne peux me fier totalement à mon instinct qui est névrosé et aussi versatile que mon humeur. Il m’a souvent dit « DANGER » et cela même avec des hommes qui avec le recul auraient pu me convenir.

NightArrow,
je te remercie pour tes mots qui sont assez justes. Nous sommes ensemble depuis 7 mois.
Je conçois qu’une relation n’est pas simple à oublier mais tu as sans doute fait le choix de ne pas te replonger dans une autre relation pour oublier la précédente. Bref, je ne peux incriminer mon compagnon pour ce qu’il ressent mais je peux m’en vouloir de ne pas faire de vrai choix.


Bimbang,
Tellement juste! Je veux bien le laisser partir mais cette décision lui appartient. Je ne veux pas qu’il reste par confort ou facilité.

Bref, je tourne en boucle et sur moi-même telle une toupie qui non seulement fait du surplace mais va finir par s’enfoncer tout droit dans le sol

Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Bimbang le Sam 20 Avr 2019 - 12:39

Va prendre l'air.
Il fait beau. Laisse ton esprit en repos et profite de la nature.
Les réponses viennent... ou plutôt, on "entend" les réponses quand on fait silence.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4281
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Lorelei le Sam 20 Avr 2019 - 14:12

.
.

Je ne veux pas qu'il reste par confort ou facilité.

Voilà déjà un besoin, ou plutôt une demande clairement exprimée... sur ce site. L'intéressé la connait-il?
Lorelei
Lorelei

Messages : 1193
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Stoïcienne le Sam 20 Avr 2019 - 17:06

Oui, je lui ai dit. Il me certifie que ce n'est pas le cas

Je vais suivre les conseils de Bimbang et sortir profiter du soleil


Stoïcienne

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Deedee le Lun 29 Avr 2019 - 11:07

Salut Stoïcienne
Comment vas tu ?
Une chose m'est apparue à la lecture de ton fil : des pensées obsédantes pour l'autre, "la rivale". Qui en fait n'en est pas une. Tant que l'on considère cette personne comme rivale et que l'on s'y compare, tout ne sera que souffrance, et la relation ne sera que biaisée. L'exercice, à mon humble avis, est de te recentrer sur toi et sur ta relation avec lui : ce que vous partagez, ce qu'il t'apporte, ce que tu lui apportes, ce que vous ressentez. L'exercice est ô combien difficile, je le sais, mais pas insurmontable. J'ai réussi à plusieurs reprises par le passé à finalement sortir ces "autres" de ma tête en voyant les choses de façon unique. Ce lien entre toi et lui, est unique. Peu importe ce qu'il adviendra, il est en tous cas unique.

J'ai beaucoup aimé certaines choses qui se sont dites ici et je voulais les citer et remercier leurs auteurs car elles m'ont parlé et aidée.

Dumnos a écrit:
Pour l'histoire des relations passionnelles et/ou fusionnelles, je te rejoins. En général, c'est plus destructeur qu'autre chose.
Peut être doit il apprendre à ressentir autrement. Je prend mon cas (plus facile de citer ce qu'on connait). J'ai eut plusieurs histoires passionnelles (c'était soit elles soit moi, rarement les deux ensemble), toutes ont été destructrices. La passion, pour moi, ce n'est pas de l'amour.
Ce que je vis actuellement est totalement différent. J'ai appris rapidement à ressentir mes émotions autrement. C'était un peu déstabilisant au début mais tellement plaisant. C'est bien plus profond et bien plus sain. Et je vis cet amour de façon bien plus entière. J'apprécie chaque instant avec elle bien plus que mes précédentes relations.
Je plussoie. La passion j'ai arrêté, ça coute trop cher en émotions et en tourments. Le calme, la connexion fluide c'est ça qui me fait rêver !

isadora a écrit:
Je vais citer mon ami surfeur québécois qui surfe dans le monde entier des vagues impressionnantes : "d'abord tu réfléchis, et ensuite quand tu y vas, surtout, tu réfléchis plus."

isadora a écrit:personne ne sait jamais comment sera la vague qu'on va surfer. et on ne peut pas demander à la vague d'être prévenante envers nous.
surfer n'est pas lâcher prise, mais trouver son équilibre dans un environnement mouvant. c'est bon, ça.
J'aime beaucoup et j'adhère à tout ce que dit ton ami surfeur québécois, Isadora. Très belles métaphores, merci.
Deedee
Deedee

Messages : 1904
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Perséverer ou me résigner Empty Re: Perséverer ou me résigner

Message par Lorelei le Lun 29 Avr 2019 - 11:34

Puisque ce fil n'est pas mort, il y a deux choses qui me sont venues à l'esprit et que je n'ai pas écrites car beaucoup de choses très pertinentes me semblaient déjà écrites, et je n'avais fait que survoler l'ensemble.

  Cependant : j'aimerais bien savoir ce qui te donne la certitude, Stoïcienne, de n'être pas zèbre!
   Pour moi, quelles que puissent être les résultats de tous les tests de la Terre que tu pourras passer, tu es plus que dans ton élément parmi les zèbres, donc tu en fais partie. (Tout le problème étant en fait de définir ce qu'est un zèbre).

   Et aussi : pourquoi ai-je l'impression que tu parles de ton compagnon comme une mère de son enfant?
Je cite : "Ne pas être en mesure d'offrir à mon petit zèbre cette intensité dont il semble avoir besoin. En raisonnant de la sorte, j'ai pleinement conscience de penser à sa place, ce qui est assez idiot mais c'est plus fort que moi."
Lorelei
Lorelei

Messages : 1193
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum