un titre c'est impératif

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Mer 22 Mai 2019 - 17:15

ludion a écrit:Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse... à condition qu'il y ait quelqu'un qui soit présent pour entende la chute, n'est-ce pas ?
ça j'ai pas entendu Pété de rire

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Mer 22 Mai 2019 - 17:52

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Mer 22 Mai 2019 - 20:25



p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Mer 22 Mai 2019 - 22:14

.


Dernière édition par p2m le Mar 11 Juin 2019 - 7:08, édité 1 fois

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Mer 22 Mai 2019 - 23:40

https://soundcloud.com/erasedtapes/nils-frahm-says

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Mer 22 Mai 2019 - 23:51

J adore. Merci


p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Jeu 23 Mai 2019 - 3:03

13/ Langages, systèmes de formulation,  etc. comme cartes et seulement cartes de ce qu'elles prétendent représenter
Cette prise de conscience conduit aux trois principes de la sémantique générale :
- La carte n'est pas le territoire
- aucune carte ne représente tout de son présumé territoire
- les cartes sont auroréférentes (c'est à dire qu'on peut décrire nos cartes par d'autres cartes, idéfiniment). De plus, une carte est au moins, quoi qu'elle prétende cartographier, une carte décrivant l'auteur de cette dernière : son hypothèse, ses connaissances, sa vue du monde, etc.

Par "carte" nous devons comprendre tout et n'importe quoi de ce que les humains formulent, en y incluant ce livre et cette contribution, er, de plus (liste courte), la biologie, le bouddhisme, le catholicisme, l'évangélisme, les écrits de Freud, l'hindouisme, l'islam, le judaïsme, la doctrine de Luther, la physique, le taoïsme, etc...!

14/ Totalité/non-totalité comme des étant des formulations à clairement prendre en compte
Si aucune carte ne peut représenter la totalité de son territoire présumé, nous devons renoncer à l'usage habituel du terme "tout", ainsi qu'à ses anciens équivalents philosophiques, absolus différentes sortes.

15/ Non-identité, dérivatifs et termes corrélés
A chaque instant dans la formulation de Korzybski nous croisons le defi direct qu'il lance au coeur de l'aristotélicisme, et à sa contrepartie essentialiste "quoi que vous dites d'une chose qu'elle est, elle n'est pas cela". Ce rejet de la "loi de l'identité" (toute chose est identique à elle-même) est certainement la formulation la plus controversée de Korzybski. Après tout, le traitement infligé par Korzybski conteste directement les "lois de la pensée" révérées depuis plus de deux mille ans à l'Ouest, et, bien que différement exprimées, dans les cultures non européennes : Les identifications et confusions d'ordre abstractif sont communes à tous les systèmes nerveux humains.

16/ Extension à la "logique du destin" de Cassius Keyser
Depuis les prémisses les conlusions suivent, inexorablement. Korzybski reconnaissait que les conclusions conduisent à des comportements, aboutissent à des conséquences, provoquent le faire, et que tout ceci n'est pas simplement des dérivées logiques, mais bien plus des inévitabilités psycho-logiques.
Si nous désirons changer nos comportements, nous devons tout d'abord changer les prémisses qui donnent naissance à ces comportements.
La version de Korzybski de la formulation restrictive de la logique par Keyser fut tout d'abord esquissée dans un article de Korzybski "Destin et liberté", de 1923, puis développa sa pleine expression dans l'introduction de l'ouvrage "Analyse de la théorie de la signification". Les deux textes formulèrent clairement les implications comportementales des systèmes logiques et philosophiques.

17/ Circularité de la connaissance (caractérisée par une spirale dans le temps)
Korzybski remarqua que nos formulations les plus abstraites se font au sujet des processus ou événements non verbaux, puis comment nous évoquions ces derniers à un certain moment, comment nous nous parlions à nous-mêmes au travers de mécanismes de feedback neuronaux. Ceci déterminant de manière relative comment, subséquement, nous pratiquions à l'abstraction-formulation : sainement si notre niveau d'abstraction est "ouvert" et non absolu, pathologiquement sinon.

18/ Processus électro-colloïdaux (biologiques et macromoléculaires) et processus corrélés
Korzybski fit ressortir la prise de conscience de ces phénomènes comme étant fondamentale à la compréhension des systèmes neuro-linguistiques.

(à suivre)


Dernière édition par ludion le Jeu 23 Mai 2019 - 13:29, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Jeu 23 Mai 2019 - 7:54

Le 17 Pété de rire

bon, allez... un petit pas...

un titre c'est impératif - Page 6 Abstract-wooden-sculpture-3d-rendering-picture-id619243606?s=170667a&w=1007

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Jeu 23 Mai 2019 - 13:26


p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Jeu 23 Mai 2019 - 13:35

hello p2m Smile

Ca ne te dérange pas si je continue mon inventaire à la Prévert ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Jeu 23 Mai 2019 - 13:45

salut ludion. Que du contraire!

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Jeu 23 Mai 2019 - 15:05

19/ Non-élémentarisme appliqué aux humains conçus comme étant des organismes-comme-un-tout-dans-un-environnement.
Quelques prédécesseurs de Korzybski dans l'étude des langues et des erreurs humaines ont pu mettre en exergue ce qu'il ont appellé "l'élémentarisme" (fragmentant verbalement ce qui ne peut l'être empiriquement) comme étant une habitude humaine intégrée-dans-le-langage, mais personne ne s'est autant élevé contre et recommandé de remplacer cela par un non-élémentarisme habituel que Korzybski. L'insistance à jamais répétée de ce dernier à affirmer que l'adoption de procédures et termes non-élémentaristes permettrait à l'humain de benéficier d'un nouveau regard, est pour lui d'une grande urgence.

20/ Extension des logiques (au pluriel)
Elles sont des sous-ensembles de l'évaluation non-aristotélicienne, incluant l'utilité limitée (mais l'utilité néanmoins) de la logique aristotélicienne.

21/ L'epistémologie comme étant centrée sur les problèmes neuro-linguistiques et neuro-sémantiques.
Korzybski bâtit directement son discours sur les neurosciences de son époque et affirme l'importance fondamentale de l'épistémologie (l'étude de comment nous savons ce que nous disons que nous savons) comme un condition sine qua non de l'échange sonore qui structure (organize dans le texte anglais) nos interactions avec nos enfants, étudiants, amis, amoureux, patrons, arbres, animaux, gouvernements,... l'univers. Devenir conscient de l'abstraction constitue l'épistémologie appliquée : la sémantique générale.

22/ Reconnaissance et formulation des orientations intentionnelles et extensionnelles comme orientations
Korzybski est ici dans sa phase la plus avancée dans le diagnostic et les pronostics.
Realisant que le style évaluation-epistémologique d'une personne, donc le chemin habituel qu'elle emprunte pour évaluer, détermine comment se déroule sa vie, il recommende l'adoption d'une orientation extensionnelle, cette dernière insistant sur les faits.
Si une personne est surengagée dans les contructions verbales, dans les définitions, dans les formulations, dans la "sagesse conventionnelle", etc. cette personne peut être tellement piégée dans ces décisions à priori qu'elle ne pourra pas répondre de manière appropriée à de nouvelles informations reçues du non-verbal ou du monde-non-encore-anticipé.
Par définition, la personne orientée vers l'extension hors de soi, quoique restant capable de s'exprimer clairement comme ses voisins, est habituellement ouverte à des nouvelles données, et habituellement capable de dire "Je ne sais pas; allons voir".

23/ Les facteurs neurolinguistiques et neurosémantiques
doivent s'appliquer aux procédures psychothérapiques et à la prévention des problèmes psycho-logiques.

24/ Mathématiques
L'utilisation par Korzibsky des mathématiques, de leur formulation et de leur point de vue est l'une des plus audacieuses contributions de celui-ci.

25/ Sciences et mathématiques comme étant des comportements humains
Démontrant peut-être quelque influence par Kozybski, ceux qui écrivent à propos des mathématiques et des sciences décrivent de plus en plus fréquemment l'être humain qui pratique aux mathématique et sciences. Mais Korzybski semble être le premier, au degré où il le fit, à souligner que ces comportements humains décrits sont les prérequis ou accompagnements nécessaires à la compréhension des sciences. Comme Gaston Bachelard l'observa : "Les conditions psychologiques et même physiologiques de la logique non-aristotélicienne ont été résolument affrontées dans le grand travail fourni par Alfred Korzybski"

26/ Limitation des langages prédicat-sujets (modes de représentation)
quand ces dernièrs sont utilisés sans la conscience de l'abstraction.

27/ Insistance sur la relative "invariance sous transformation"
Korzybski s'en préoccupe et souligne que l'invariance des relations ne doit pas être confondue avec l'invariance des processus.

28/ Incertitude en général (toutes les expressions sont simplement probables à des degrés variables)
C'est une dérivée inévitable de l'abstraction, de la non-identité,etc.
Korzybski a anticipé la formulation du principe d'indétermination d'Heisenberg en quelque sorte.

Petit plus:
https://korzybskifiles.blogspot.com/

(à suivre)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Jeu 23 Mai 2019 - 18:59

Je posterai la fin tout à l'heure, et puis laisserai ton fil (que j'ai bien surchargé) suivre le cours que tu voudras bien lui donner Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Jeu 23 Mai 2019 - 19:05

Vouloir lui donner un cours? je le conceptualise pas vraiment comme ça. Je le vois plus comme un espace d'échange par affinité. Mais à ta guise...

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Jeu 23 Mai 2019 - 19:08

Ninja

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Jeu 23 Mai 2019 - 19:11

j'avais bien compris. C'est pas faute d'avoir essayé de te rassurer ni d'avoir affirmé mon enthousiasme pour nos interactions. Donc: à ta guise ;-)

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Jeu 23 Mai 2019 - 19:15

Je sais, je sais... Sans doute un résidu de ce qui m'est arrivé bien des fois dans ma vie, et que je prends l'habitude de faire de moi-même. Chacun porte encore, malgré ses avancées, une partie de son ancienne croix, poids sous lequel il a bien souvent ployé...

Je t'écoute alors Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Jeu 23 Mai 2019 - 19:17

Pété de rire

pas vraiment d'une humeur émettrice

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Jeu 23 Mai 2019 - 19:25

Quand je disais je t'écoute... eh bien... c'est une terminologie signifiant que j'entends tes arguments de réassurance et d'enthousiasme à partager. (précise le contexte, ludion, précise... Razz)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Jeu 23 Mai 2019 - 19:27

ah ok. J'ai été intimidé d'un coup. Comme si on me tendait un micro alors que j'étais peinard dans un coin de la salle Very Happy

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Ven 24 Mai 2019 - 12:31

.


Dernière édition par p2m le Mar 11 Juin 2019 - 7:09, édité 1 fois

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Ven 24 Mai 2019 - 19:21

la vidéo sur la méta-cognition et la théorie de l'esprit que j'ai postée et diverses tensions du forum
Quelle vidéo ?
Quelles tensions ?

Ma bulle s'est tant épaissie que je ne reçois plus rien ?
La video, je peux retrouver.
Les tensions, j'vais pas chercher.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Ven 24 Mai 2019 - 19:28

.


Dernière édition par p2m le Mar 11 Juin 2019 - 7:09, édité 1 fois

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Ven 24 Mai 2019 - 19:55

Salut p2m

Rapidement ---> https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Monde_des_%C4%80

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Ven 24 Mai 2019 - 19:58


p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Ven 24 Mai 2019 - 20:05

J'vas écouter Dehaene.
J'ai un problème sur mon ordi mais je vais y arriver quand même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Ven 24 Mai 2019 - 20:33

ludion a écrit:Salut p2m

Rapidement ---> https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Monde_des_%C4%80
j'ai préféré "la faune de l'espace", de Van Vogt mais ça doit faire 15 ans. Mais oui, j'ai bien aimé aussi. Wink

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Ven 24 Mai 2019 - 20:39

Spoiler:
J'évoquais ce livre et ses suites parce qu'ils se basent sur les écrits de Korzybski

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Ven 24 Mai 2019 - 20:53

Spoiler:
j'avais bien compris Pété de rire

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Ven 24 Mai 2019 - 21:27

29/ Distinction entre mécanisme et machinisme
Cela semble trop simple pour être présenté comme original, ou pouvant être une point focal. Pourtant c'est vital, puisque cela indique la volonté forte de Korzybski à trouver comment quelque chose fonctionne, en opposition à de vagues, et "spirituelles" explications.
Korzybski, et quelques uns de ces successeurs, qui ont travaillé à la présentation de la sémantique générale, se sont souvent trouvés confrontés à : "Je ne suis pas une machine !". Les gens, "entrainés" dans les myriades de systèmes "intellectuels", "mystiques" et/ou traditionnels de différentes sortes, qu'ils ont fait participer à différents séminaires réagissaient souvent comme s'ils allaient perdre leur humanité quand on leur demandait de considérer les mécanismes qui soutendaient ou constituaient leur fonctionnement. Korzybski prenait alors la peine que le "mécanisme" ne devait pas être confondu avec le "machinisme". Sa préoccupation d'enquêteur à ce niveau se renforçait en plus que d'être centrale à son approche.

30/ La prédictabilité comme étant la mesure primordiale de la valeur de la formulation épistémologique
Korzybski n'était en rien un "anti-esthète". Il était profondément sensible à la musique, marié à une peintre, lisait de la littérature et de la poésie, et appréciait même les romans policiers. Mais il insistait sur le fait, concernant les enjeux de la vie, que la beauté, l'ingéniosité ou une plus grande cohérence n'étaient pas suffisants.
Korzybski proposait son système non-aristotélicien comme étant un modus operandi en tant qu'acquisition continue par l'être humain; aquisition néguentropique, ordonnée et auto-corrective, puisque cette méthode procure une prarique auto-réflexive accompagnée de reformulation, tout en incitant l'être la pratiquant a prendre la pleine responsabilité de son parcours.

(fin)


Dernière édition par ludion le Sam 25 Mai 2019 - 12:39, édité 1 fois (Raison : faute)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Ven 24 Mai 2019 - 23:31

ludion a écrit:(fin)
dont acte:
merciiii pour le partage!  Laughing

pour facilité de lecture, compilation de nos posts sur la sémantique générale:
always back to basics

essai de traduction de: http://semantiquegenerale.free.fr/miltondawes1.htm


Quelques principes généraux de la sémantique générale

Korzybski considérait la science et les mathématiques comme des modèles de la «pensée humaine à son meilleur» (en termes de prévisibilité). Il a créé la «sémantique générale» en tant que science généralisée et mathématiques. Une caractéristique importante de la science et des mathématiques est de prendre en compte la contrainte du temps: revoir, modifier, abandonner et affiner les opinions, opinions, croyances, paradigmes, théories, définitions, expériences, actions précédemment défendus, etc. Développer notre vocabulaire et modifier notre comportement sur la base de termes scientifiques et mathématiques, nous pouvons développer une pensée plus claire de nous-mêmes et des autres; et améliorer notre compréhension de nous-mêmes et de nos relations dans le monde dans lequel nous vivons: un moyen d'élargir nos horizons.

L'application des principes généraux de la sémantique, en particulier la «conscience d'abstraction», peut être considérée comme une «pensée avancée»… avancée dans le sens où, dans notre pensée, notre raisonnement et le sens que nous donnons, nous ne pouvons ni invalider ni aller au-delà des principes de «non-totalité». non-identité »et« non-élémentarisme »et autres. Y sont joints quelques termes mathématiques et scientifiques.

1. La conscience de l'abstraction implique: l'application consciente des principes de «non-totalité, non-identité, non-élémentarisme» et autres): se rappeler que tout ce que nous imaginons, pensons-ressentons, disons, etc., nous ne l'avons pas, et ne peut pas tout inclure: abstraire consciemment: Etre attentif à ce que nous pensons, croyons, imaginons, disons et faisons; écouter et observer consciemment; particulièrement être à l'écoute et à l'observation de nous-mêmes: abstraire consciemment un «précurseur» de la conscience d'abstraction: changer, modifier, apprendre de ce que nous faisons, nous devons être conscients, témoigner, faire attention à ce que nous faisons et comment.

2. Principe de «non-totalité»: Nous ne pouvons pas imaginer, penser, dire, comprendre, tout savoir sur quoi que ce soit ou qui que ce soit - y compris nous-mêmes. Le cas échéant, modifier notre façon de penser avec des mots tels que "certains", "parfois", "certains", "généralement", probablement, et d’autres peut nous aider à éviter le "tout". (Voir «non-élémentarisme» ci-dessous.

3. Conscient de la contrainte du temps: Une approche de la vie impliquant «apprendre et s'améliorer». Construire sur ce que nous apprenons de nous-mêmes et des autres. Faire ce que nous faisons, pour apprendre ce que nous faisons. apprendre de ce que nous faisons; pour améliorer ce que nous faisons; se découvrir dans nos actions.

4. La carte n'est pas le territoire. La carte n'est pas une carte de tout le territoire. (principes de non-identité et de non-totalité) Nos mots, idées, convictions, significations que nous donnons, etc., peuvent être considérés comme des «cartes» - des guides comportementaux. Une grande partie de nos problèmes découlent du fait de suivre des cartes géographiques «inexactes» et obsolètes.

5. Le mot n'est pas la chose (principe de non-identité). Une étiquette, ou un nom, n'est pas la chose étiquetée et nommée. Les «choses» ne sont pas ce que nous pensons, disons, imaginons, croyons, qu’elles sont. Les mots, les choses, les situations, etc., n'ont pas de signification en eux-mêmes: nous donnons des significations. (Voir l'article sur «Signification et vérité» sur <miltondawes.com>

6. Non-élémentarisme. Nous vivons dans un monde de relations. Être, c'est être en relation. Le «non-élémentarisme» consiste à ne pas séparer verbalement et conceptuellement ce qui n'est pas séparé: pensée-sentiment, matière-énergie, intellect-émotion, actions-conséquences, esprit-cerveau, croyance-comportement, observateur-objet de l'observation. En réfléchissant sur les relations, nous prenons de meilleures décisions et arrivons à des solutions plus efficaces aux problèmes… entre autres conséquences.

7. Heuristique - Une approche du type "essayons et voyons ce qui se passe": une orientation basée sur «la conscience de l’abstraction, de l’obligation de respecter le temps, de la non-totalité et de la non-identité». Faire ce que nous faisons, découvrir que nous faisons, en apprendre davantage sur ce que nous faisons; apprendre de ce que nous faisons; apprendre à faire mieux ce que nous faisons.

8. Pensée intensionnelle / extensionnelle: Nous pensons de manière intentionnelle lorsque les mots, les étiquettes, les noms, les définitions, les croyances, les idées, les opinions, les histoires et les théories sont plus importants pour nous que ce qu'ils concernent. En pensant par extension, nous accordons plus d'importance et de priorité au fonctionnement des choses, à leurs structures et à leurs relations.

9. Etc .: Une façon de nous rappeler qu'il y a toujours plus que ce que nous pensons, croyons, définissons, savons, comprenons, imaginons, voyons, entendons, etc. Lorsque nous ignorons ou oublions le facteur «plus», nous nous conditionnons à recevoir des chocs, des déceptions, de la détresse - parmi d'autres facteurs.

10. L’approche scientifique
peut être considérée comme «une entreprise cumulative heuristique évoluant de l’émerveillement, de la curiosité et de l’imagination: par le biais d’observations minutieuses, d’hypothèses, d’expériences, de théories, de prévisions et d’un processus auto-correctif, inscrit dans le temps, d'apprentissage incluant les révisions et le raffinement des théories: «Les scientifiques cherchent à créer des« cartes »(théories, explications, schémas de relations, etc.) qui représentent le plus fidèlement les territoires cartographiés.» «En développant une orientation scientifique, nous pouvons anticiper des améliorations significatives de nos projets. Nous pouvons être créatifs et artistiques sans devenir des «artistes». Il n’est pas nécessaire que nous devenions des «scientifiques» pour développer une orientation scientifique.



posts de ludion:



01/ Transmission et éthique de la transmission
En rejetant les définitions théologiques et zoologiques, Korzybski adopta une science naturelle ainsi qu'une approche opérationnelle, et défint les humains par par l'observation de ce qu'ils sont en train de faire, ce qui les différencie d'autres formes de vie; il les définit comme une forme de vie transmissive, capable de propager la connaissance d'une génération à l'autre dans le temps.

Dérivant cette définition, qui évalue les humains comme étant une forme de vie coopérative (les mécanismes de transmission étant décrits comme étant sociaux et coopératifs), Korzybski postule l'existence d'une éthique de la transmission - code de conduite, choix approprié aux organismes transmissifs.

02/ Langage et symbolisme
Korzybski reconnait que le langage (le symbolisme en général) constitue l'outil de base de la transmission. D'autres avant lui on noté que le langage, dans le sens de la complexité inhérente à l'humain, était un des traits distinctifs de l'humanité. Ce que Korzybski soulignait particulièrement était le rôle central et définissant du langage. Pas de langage, pas de transmission. Ainsi, les structurations des langages sont déterminantes pour la transmission.

03/ Processus d'abstraction
La formulation du processus d'abstraction est centrée sur l'axe neurologique. Personne avant Korzybski n'avait spécifié - autant minitieusement et sans faille - le processus par lequel les humains construisent et font évoluer les théories, établissent des évaluations terre-à-terre, sont exités devant un couché de soleil etc.
La formulation de l'abstraction par Korzybski, particulièrement dans le "royaume" des hommes, peut servir de guide - de manière constructive - à des recherche en neurosciences présentes ou à-venir.

04/ Niveaux d'abstraction
Ces niveaux sont pris comme étant une fonction de ce qui est cité ci-dessus, mais méritant une mention séparée formulant rigoureusement la notion de niveaux d'abstraction. Cette précision vient simultanément avec l'injonction de ne pas les embrouiller (les mélanger) :
Etant donné le caractère hiérarchique et séquentiel du système nerveux (admettant également des structurations horizontales autant que parallélisées), il est inévitable que les résultats, chemin faisant, puissent manifester différents niveaux d'abstraction. Pour autant, que ces résultats soient formulés à un certain moment historique n'est pas inévitable : Maturation.

05/ Avoir conscience de l'abstraction
Si les humains, organismes-comme-un-tout-unissant-système-nerveux-et-esprit, abstraient comme il l'est précisé ci-dessus, il est certain que la conscience de ces événements doit être cruciale pour que le fonctionnement humain soit à son optimal.
Les animaux abstraient aussi, mais, tenant compte de nos connaissance à l'heure de la publication, ils ne savent pas qu'ils abstraient. En fait, Beaucoup d'humains ne le savent pas non plus, mais ils ont la possibilité de le savoir. Korzybski s'en était aperçu en réalisant que la conscience de l'abstraction est essentielle, et est le premier but à atteindre pour s'entrainer à la sémantique générale.

06/ La structure du langage
Parmi les formulations les plus originales de Korzybski fut la détermination multiordinale des principaux termes les plus usités. Il a fortement insisté sur le fait que, pour les termes multiordinaux, la signification qu'on leur accorde est une  fonction rigoureuse prenant en compte le niveau d'abstraction durant lequel le terme est employé, et donc que son signifié est tellement lié au contexte qu'il n'indique rien de définissable tant que le contexte n'est ni compris, ni déterminé.

07/ La structure comme étant le seul "contenu" de la connaissance
Ceci représente la hauteur/profondeur du non-élémentarisme (a); ce que l'on désigne comme "forme" (structure) et "contenu" sont si intimement reliés, et, pour ainsi dire, fusionnés, que l'on peut affirmer que la structure et le "contenu" sont des fonctions l'un de l'autre. De plus, et plus en profondeur, tout ce que nous pouvons jamais parvenir à connaitre exprime un ensemble d'ensembles de relations, et, plus fondamentalement, une relation (singulière) entre le "connu" et l'organisme-en-tant-que-connaissant : la fameuse jointure, produite par la structure observateur-observé. "La structure est le seul "contenu" de la connaissance" est  peut-être est la qualification la plus profonde que Korzybski ait donné à l'anti-essentialisme. Nous ne pouvons pas connaitre "l'essence", les choses en elles-mêmes; les seules choses que nous pouvons connaitre, c'est ce que nous connaissons sous le nom de "systèmes nerveux abstractifs". Bien que nous puissons connaitre plus par récurrence, nous ne pouvons pas nous "transcender" nous-mêmes comme étant des organismes abstractifs.

(a) L'élémentarisme est une théorie élaborée à partir d'un nombre d'éléments le plus réduit possible.

08/ Réactions sémantiques; évaluations et réactions sémantiques
Agrandissant sa prise de conscience du caractère transactionnel de l'humain évaluant, et désirant apporter correction au fractionnement élémentariste appliqué à des termes comme "signification", "mental", "concept", "idée", et un légion d'autres, Korzybski a conciencieusement et délibérément formulé le concept de réaction sémantique. Ceci est central à son système de pensée.

09/ Notion mathématique de fonction appliquée au continuum cerveau-langage
Saisissant avec assurance les notions de neurophysiologie de son époque, Korzybski ce que la recherche trouva extensivement par la suite : le langage est une fonction du (dérive de, est inventé par) cerveau; réciproquement, comme une fonction de mécanismes de rétrocontrôle (feedback), le cerveau est une fonction (modifiée par la structure électro-chimique) du langage.

10/ Les environnements neuro-sémantiques comme environnements
L'environnement neuro-sémantique constitue un envirionnement fondamentalement uniquement au genre humain.

11/ Le non-aristotélicisme comme système
Korzybski a eu des prédecesseurs non-aristotéliciens, comme nous le savons bien. Ce qui le distingue d'eux est le degré dans la formulation conciente qu'il apporta et le courage avec lequel il construisit le système afin d'offrir aux humains un moyen de s'orienter par eux-mêmes.

12/ Les différences structurelles comme modèle du processus d'abstraction
Korzybski realisa l'importance de la visualisation pour la compréhension humaine. Il sût alors que pour aller de l'avant, pour rendre accessibles les relations au sein de son  système, les rendre visibles, il devait faire un diagramme, un modèle, une carte que les gens pouvaient voir et toucher.
Ainsi proposa-t-il la structuration différentielle, apparamment le seul processus structurellement approprié pour représenter les processus d'abstraction. (a)

(a) A la date de publication de la 5eme édition de Science and Sanity

Petit éclairage au passage, faisant référence au 06/ La structure du langage :

"Le fruit" n'est donc plus une unité vide, indifférenciée; il est l'unité en tant qu'universalité, en tant que "totalité" des fruits qui forment une "série organiquement articulée".

Ceci étant, seule l'explicitation de l'environnement dans lequel le locuteur place le terme "fruit" permet de déterminer de quel élément de la série il est fait mention.

13/ Langages, systèmes de formulation,  etc. comme cartes et seulement cartes de ce qu'elles prétendent représenter
Cette prise de conscience conduit aux trois principes de la sémantique générale :
- La carte n'est pas le territoire
- aucune carte ne représente tout de son présumé territoire
- les cartes sont auroréférentes (c'est à dire qu'on peut décrire nos cartes par d'autres cartes, idéfiniment). De plus, une carte est au moins, quoi qu'elle prétende cartographier, une carte décrivant l'auteur de cette dernière : son hypothèse, ses connaissances, sa vue du monde, etc.

Par "carte" nous devons comprendre tout et n'importe quoi de ce que les humains formulent, en y incluant ce livre et cette contribution, er, de plus (liste courte), la biologie, le bouddhisme, le catholicisme, l'évangélisme, les écrits de Freud, l'hindouisme, l'islam, le judaïsme, la doctrine de Luther, la physique, le taoïsme, etc...!

14/ Totalité/non-totalité comme des étant des formulations à clairement prendre en compte
Si aucune carte ne peut représenter la totalité de son territoire présumé, nous devons renoncer à l'usage habituel du terme "tout", ainsi qu'à ses anciens équivalents philosophiques, absolus différentes sortes.

15/ Non-identité, dérivatifs et termes corrélés
A chaque instant dans la formulation de Korzybski nous croisons le defi direct qu'il lance au coeur de l'aristotélicisme, et à sa contrepartie essentialiste "quoi que vous dites d'une chose qu'elle est, elle n'est pas cela". Ce rejet de la "loi de l'identité" (toute chose est identique à elle-même) est certainement la formulation la plus controversée de Korzybski. Après tout, le traitement infligé par Korzybski conteste directement les "lois de la pensée" révérées depuis plus de deux mille ans à l'Ouest, et, bien que différement exprimées, dans les cultures non européennes : Les identifications et confusions d'ordre abstractif sont communes à tous les systèmes nerveux humains.

16/ Extension à la "logique du destin" de Cassius Keyser
Depuis les prémisses les conlusions suivent, inexorablement. Korzybski reconnaissait que les conclusions conduisent à des comportements, aboutissent à des conséquences, provoquent le faire, et que tout ceci n'est pas simplement des dérivées logiques, mais bien plus des inévitabilités psycho-logiques.
Si nous désirons changer nos comportements, nous devons tout d'abord changer les prémisses qui donnent naissance à ces comportements.
La version de Korzybski de la formulation restrictive de la logique par Keyser fut tout d'abord esquissée dans un article de Korzybski "Destin et liberté", de 1923, puis développa sa pleine expression dans l'introduction de l'ouvrage "Analyse de la théorie de la signification". Les deux textes formulèrent clairement les implications comportementales des systèmes logiques et philosophiques.

17/ Circularité de la connaissance (caractérisée par une spirale dans le temps)
Korzybski remarqua que nos formulations les plus abstraites se font au sujet des processus ou événements non verbaux, puis comment nous évoquions ces derniers à un certain moment, comment nous nous parlions à nous-mêmes au travers de mécanismes de feedback neuronaux. Ceci déterminant de manière relative comment, subséquement, nous pratiquions à l'abstraction-formulation : sainement si notre niveau d'abstraction est "ouvert" et non absolu, pathologiquement sinon.

18/ Processus électro-colloïdaux (biologiques et macromoléculaires) et processus corrélés
Korzybski fit ressortir la prise de conscience de ces phénomènes comme étant fondamentale à la compréhension des systèmes neuro-linguistiques.

19/ Non-élémentarisme appliqué aux humains conçus comme étant des organismes-comme-un-tout-dans-un-environnement.
Quelques prédécesseurs de Korzybski dans l'étude des langues et des erreurs humaines ont pu mettre en exergue ce qu'il ont appellé "l'élémentarisme" (fragmentant verbalement ce qui ne peut l'être empiriquement) comme étant une habitude humaine intégrée-dans-le-langage, mais personne ne s'est autant élevé contre et recommandé de remplacer cela par un non-élémentarisme habituel que Korzybski. L'insistance à jamais répétée de ce dernier à affirmer que l'adoption de procédures et termes non-élémentaristes permettrait à l'humain de benéficier d'un nouveau regard, est pour lui d'une grande urgence.

20/ Extension des logiques (au pluriel)
Elles sont des sous-ensembles de l'évaluation non-aristotélicienne, incluant l'utilité limitée (mais l'utilité néanmoins) de la logique aristotélicienne.

21/ L'epistémologie comme étant centrée sur les problèmes neuro-linguistiques et neuro-sémantiques.
Korzybski bâtit directement son discours sur les neurosciences de son époque et affirme l'importance fondamentale de l'épistémologie (l'étude de comment nous savons ce que nous disons que nous savons) comme un condition sine qua non de l'échange sonore qui structure (organize dans le texte anglais) nos interactions avec nos enfants, étudiants, amis, amoureux, patrons, arbres, animaux, gouvernements,... l'univers. Devenir conscient de l'abstraction constitue l'épistémologie appliquée : la sémantique générale.

22/ Reconnaissance et formulation des orientations intentionnelles et extensionnelles comme orientations
Korzybski est ici dans sa phase la plus avancée dans le diagnostic et les pronostics.
Realisant que le style évaluation-epistémologique d'une personne, donc le chemin habituel qu'elle emprunte pour évaluer, détermine comment se déroule sa vie, il recommende l'adoption d'une orientation extensionnelle, cette dernière insistant sur les faits.
Si une personne est surengagée dans les contructions verbales, dans les définitions, dans les formulations, dans la "sagesse conventionnelle", etc. cette personne peut être tellement piégée dans ces décisions à priori qu'elle ne pourra pas répondre de manière appropriée à de nouvelles informations reçues du non-verbal ou du monde-non-encore-anticipé.
Par définition, la personne orientée vers l'extension hors de soi, quoique restant capable de s'exprimer clairement comme ses voisins, est habituellement ouverte à des nouvelles données, et habituellement capable de dire "Je ne sais pas; allons voir".

23/ Les facteurs neurolinguistiques et neurosémantiques
doivent s'appliquer aux procédures psychothérapiques et à la prévention des problèmes psycho-logiques.

24/ Mathématiques
L'utilisation par Korzibsky des mathématiques, de leur formulation et de leur point de vue est l'une des plus audacieuses contributions de celui-ci.

25/ Sciences et mathématiques comme étant des comportements humains
Démontrant peut-être quelque influence par Kozybski, ceux qui écrivent à propos des mathématiques et des sciences décrivent de plus en plus fréquemment l'être humain qui pratique aux mathématique et sciences. Mais Korzybski semble être le premier, au degré où il le fit, à souligner que ces comportements humains décrits sont les prérequis ou accompagnements nécessaires à la compréhension des sciences. Comme Gaston Bachelard l'observa : "Les conditions psychologiques et même physiologiques de la logique non-aristotélicienne ont été résolument affrontées dans le grand travail fourni par Alfred Korzybski"

26/ Limitation des langages prédicat-sujets (modes de représentation)
quand ces dernièrs sont utilisés sans la conscience de l'abstraction.

27/ Insistance sur la relative "invariance sous transformation"
Korzybski s'en préoccupe et souligne que l'invariance des relations ne doit pas être confondue avec l'invariance des processus.

28/ Incertitude en général (toutes les expressions sont simplement probables à des degrés variables)
C'est une dérivée inévitable de l'abstraction, de la non-identité,etc.
Korzybski a anticipé la formulation du principe d'indétermination d'Heisenberg en quelque sorte.

Petit plus:
https://korzybskifiles.blogspot.com/

29/ Distinction entre mécanisme et machinisme
Cela semble trop simple pour être présenté comme original, ou pouvant être une point focal. Pourtant c'est vital, puisque cela indique la volonté forte de Korzybski à trouver comment quelque chose fonctionne, en opposition à de vagues, et "spirituelles" explications.
Korzybski, et quelques uns de ces successeurs, qui ont travaillé à la présentation de la sémantique générale, se sont souvent trouvés confrontés à : "Je ne suis pas une machine !". Les gens, "entrainés" dans les myriades de systèmes "intellectuels", "mystiques" et/ou traditionnels de différentes sortes, qu'ils ont fait participer à différents séminaires réagissaient souvent comme s'ils allaient perdre leur humanité quand on leur demandait de considérer les mécanismes qui soutendaient ou constituaient leur fonctionnement. Korzybski prenait alors la peine que le "mécanisme" ne devait pas être confondu avec le "machinisme". Sa préoccupation d'enquêteur à ce niveau se renforçait en plus que d'être centrale à son approche.

30/ La prédictabilité comme étant la mesure primordiale de la valeur de la formulation épistémologique
Korzybski n'était en rien un "anti-esthète". Il était profondément sensible à la musique, marié à une peintre, lisait de la littérature et de la poésie, et appréciait même les romans policiers. Mais il insistait sur le fait, concernant les enjeux de la vie, que la beauté, l'ingéniosité ou une plus grande cohérence n'étaient pas suffisants.
Korzybski prposait son système non-aristotélicien comme étant un modus operandi en tant qu'acquisition continue par l'être humain; aquisition néguentropique, ordonnée et auto-corrective, puisque cette méthode procure une prarique auto-réflexive accompagnée de reformulation, tout en incitant l'être la pratiquant a prendre la pleine responsabilité de son parcours.

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Sam 25 Mai 2019 - 12:41

Re Smile

Pour rebond sur notre dernier échange sur mon fil.

un titre c'est impératif - Page 6 41TYJTBzi1L._SX210_

Jeter une lumière sur les problèmes les plus sérieux et en même temps ne pas prononcer une seule phrase sérieuse, être fasciné par la réalité du monde contemporain et en même temps éviter tout réalisme, voilà La fête de l'insignifiance. Celui qui connaît les livres précédents de Kundera sait que l'envie d'incorporer dans un roman une part de « non-sérieux » n'est nullement inattendue chez lui. Dans L'Immortalité, Goethe et Hemingway se promènent ensemble pendant plusieurs chapitres, bavardent et s'amusent. Et dans La Lenteur, Véra, la femme de l'auteur, dit à son mari : « Tu m'as souvent dit vouloir écrire un jour un roman où aucun mot ne serait sérieux... je te préviens : fais attention : tes ennemis t'attendent. » Or, au lieu de faire attention, Kundera réalise enfin pleinement son vieux rêve esthétique dans ce roman qu'on peut ainsi voir comme un résumé surprenant de toute son œuvre. Drôle de résumé. Drôle d'épilogue. Drôle de rire inspiré par notre époque qui est comique parce qu'elle a perdu tout sens de l'humour. Que peut-on encore dire? Rien. Lisez!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Sam 25 Mai 2019 - 12:50

un titre c'est impératif - Page 6 Tumblr_lq77iwAew21qfmqz4o1_400

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Sam 25 Mai 2019 - 12:50

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Dim 26 Mai 2019 - 7:42

Cadeau Smile

La 5ème édition de "Science and Sanity" :

https://vdocuments.net/alfred-korzybski-science-and-sanity-56789d3882f91.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Dim 26 Mai 2019 - 7:54

Merciiii

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Dim 26 Mai 2019 - 10:08

.


Dernière édition par p2m le Mar 11 Juin 2019 - 7:10, édité 1 fois

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Dim 26 Mai 2019 - 10:30

.


Dernière édition par p2m le Mar 11 Juin 2019 - 7:10, édité 1 fois

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Dim 26 Mai 2019 - 10:36

.


Dernière édition par p2m le Mar 11 Juin 2019 - 7:10, édité 1 fois

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par I am just Nath le Dim 26 Mai 2019 - 16:07

Ami allons voir s'il arrose.

Comme celle-là c'est de ta faute je te la mets ici, t'assumes ! Moi je peux pas j'ai coquillage et rêveuse tête dans les nuages..
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13885
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Dim 26 Mai 2019 - 16:11

Pété de rire

tiens épanche ta soif: I love you

masse, hume? Perplexe

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par I am just Nath le Dim 26 Mai 2019 - 16:59

Détournement de vocabulaire psychologique.

Le Hp est souvent un solitaire, il s'isole.

Donc en fait un hp vote ! Il vit dans l'isoloir, voire ça tombe il y est resté coincé ! Et personne s'inquiète. Monde cruel.

Et ils voulaient tout ce que je fasse des phrases compréhensibles avec tous ces sujets ! Tetris 15012 !

J'ai eu des périodes où quand j'achetais mon gruyère râpé marque les Croisés de chez Monoprix, je devais me demander si je faisais des croisés dynamiques Excel pour dîner ou pas ? Ou si devais me mettre un Templier pour pas tacher mon pull !

Fais des phrases structurees ! qu'ils disaient. Non. Pouce. Je fais une phase régressive. Mode veille. Je fais un bug. Et j'apprends à imiter la carpe, laissez moi tranquille, je me concentre...

Finir en HP parce qu'on devient tout a coup HP, ils sont fous ces HP, deviens dingue, crames un fusible, mais en phrases structurées, le Hp est doux ! A fond ! Razz
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13885
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Lun 27 Mai 2019 - 10:44

.


Dernière édition par p2m le Mar 11 Juin 2019 - 7:11, édité 1 fois

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Lun 27 Mai 2019 - 10:51

.


Dernière édition par p2m le Mar 11 Juin 2019 - 7:11, édité 1 fois

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Lun 27 Mai 2019 - 13:29

décidément, j'aime beaucoup la manière de transmettre de ce monsieur. L'écouter me confine presque à l'expérience transcendentale.
son cours sur "conscience et métacognition"
https://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2011-01-18-09h30.htm

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Lun 27 Mai 2019 - 13:48

Chouette tout ça p2m,

Merci de faire remonter à ma mémoire Bergson. Quant la la scission sujet-objet, encore une belle illustration de la faconde "korzybskienne" Wink

Merci aussi pour Dehaene !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Lun 27 Mai 2019 - 13:52

.


Dernière édition par p2m le Mar 11 Juin 2019 - 7:12, édité 2 fois

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Lun 27 Mai 2019 - 13:54

.


Dernière édition par p2m le Jeu 20 Juin 2019 - 20:30, édité 1 fois

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Lun 27 Mai 2019 - 14:17

Ca ne peut que me parler p2m, étant donné que j'ai un parcours qui me semble pour partie similaire à celui que tu poursuis de ton coté Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par p2m le Lun 27 Mai 2019 - 14:23

ah vu que tu as dit qqpart que tu n'avais cure de te reconnaitre dans des trajectoires similaires(ou qqch d'approchant), je l'avais tu(pour partie). Mais j'ai cette impression depuis que je suis tombé sur ton fil à ton retour... Wink

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

un titre c'est impératif - Page 6 Empty Re: un titre c'est impératif

Message par Invité le Lun 27 Mai 2019 - 14:26

Il n'est pas trop que je n'en ai cure p2m, il est plutôt que je me fie pas trop aux contigences avant même que de les recouper dans le temps ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum