Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Vincenz' le Mar 9 Avr 2019 - 0:25

Bonjour.

Le titre est assez explicite, pour la version courte, voici les liens :

Bilan du CRA:
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

Pages 1 et 2 : introduction, précédents diagnostiques.
Pages 2 à 4 : histoire de mon développement
Pages 4 : fonctionnement actuel
Pages 5 à 7 : ADI-R
Pages 8 à 10 : ADOS
Pages 10 et 11 : évaluation psychologique (cf ci-dessous)
Pages 12 et 13 : conclusion

Y a un résumé des résultats de "l'évaluation psychologique", voici la version complète :

Évaluation psychologique:
page 1, page 2, page 3, page 4, page 5, page 6, page 7, page 8 et page 9.

Pages 1 à 4 : le contexte de l'évaluation, l'enfance et le parcours scolaire.
Pages 5 à 7 : test de QI.
Page 8 : les autres tests.
Pages 8 et 9 : la conclusion.

J'avoue être vraiment très confus. Le diagnostique finale est donc HQI plus trouble anxieux généralisé présent depuis la petite enfance plus trouble alimentaires sévères. Je ne conteste aucun de ces trois diagnostiques, le troisième était déjà posé, le premier est indéniable (les chiffres sont là) et j'ai très clairement des problèmes d'anxiété depuis plus de vingt ans donc ça non plus ce n'est pas contestable, pour autant cela soulève quand même pas mal de questions :

1) Ce n'est pas noté, mais on a trouvé des évaluations montrant de très gros problèmes de motricité en maternelle, qui semblent avoir continué jusqu'à l'école primaire (suivi psychomoteur au CMPP) : est-ce qu'on peut expliquer ça avec ces diagnostiques ?

2) Tout ce qui lié aux difficultés sociales (problème avec le non-verbal, abus des métaphores, incapacité à prévoir les conséquences de mes mots etc.) : ça s'applique vraiment par de la "simple" anxiété sociale ?

3) La partie "enfance" dit, page 7 : "Les résultats (...) suggèrent que les difficultés de Vincent s'inscrivent dans le cadre d'un Trouble Envahissant du Développement". Arrivé à l'âge adulte : y a plus de TED. Ça veut dire que si j'avais été diagnostiqué à 3/4ans on m'aurait diagnostiqué autiste mais vu que je l'ai été à 24 je suis HQI/TAG ?

4) Durant tout le rendez-vous pour recevoir les résultats, elle n'a jamais contesté, voir même a confirmé le fait de parler de moi-même comme d'un "autiste-light" ou comme quelqu'un juste à la limite du spectre. Je sais très bien que les THQI et les TTHQI ont des traits autistiques, mais déjà je ne suis qu'HQI et même si j'avais explosé le plafond du test de QI : c'est à ce point-là ? Du trio autistiques, j'ai des difficultés sensorielles, j'ai des difficultés sociales, le seul symptôme que j'ai pas c'est les intérêts restreints et encore, j'ai beaucoup d'intérêts mais ils sont sacrément bizarres (trouvez moi une personne ayant été intéressé par les propriétés du bambou, la mythologie mésopotamienne, toutes les mécaniques qui seraient utilisées pour construire un mécha, les centrales nucléaires et le fonctionnement du QI dans Dragon Ball, c'est pas assez "spécifique" ?).

5) Comment les non-autistes sont-ils censés apprendre leurs compétences sociales ? Par exemple parler avec les mains, je ne le faisais pas, j'ai vu un politicien le faire, j'ai trouvé ça sympa, je me suis mis à le faire, résultat : "accompagne son discours de gestes spontanés, descriptifs, instrumentaux ou empathiques, adaptés à la situation", ben oui ça fait 20ans que je pratique parce que je trouve ça fascinant, bien évidemment que je suis bon là-dedans : je pensais que c'était plus ou moins intuitif pour les non-autistes et acquis plus ou moins consciemment pour les autistes, c'est acquis consciemment dans mon cas et pourtant c'est pas autistique. Pareil, regarder dans les yeux : je ne le faisais pas, j'ai lu que les autistes ne le font pas, j'ai fait des efforts sur ça, résultat dans le test il ressort que le je le fais normalement, mais c'est pas du tout instinctif... j'y comprends plus rien du tout à ce qui est normal et ce qui ne l'est pas.

6) Je sais que les HQI ont des hypersensibilités et que l'anxiété rend ça encore pire, mais de même... ne pas pouvoir manger de la salade parce que c'est trop froid, ne pas pouvoir manger des pattes au beurre parce que ça a trop de goût, c'est vraiment un truc classique de surdoué ?

Ce que je vois, le ressenti que j'ai, c'est que l'autisme en plus du reste expliquerait quand même énormément de chose et la conclusion c'est que : non seulement y a pas assez de symptômes, mais en plus y a des comportements qui ne seraient pas là si j'étais autiste. Résultat je suis paumé. Elle nous a expliqué qu'en gros ce sont des causes différentes qui mènent aux même conséquences... ce que je pensais comprendre et en fait, nan pas du tout.

On ne m'a jamais diagnostiqué de problèmes d'anxiété directement. On m'a diagnostiqué de la phobie sociale et de la phobie scolaire, ça s'arrête là et aujourd'hui on en arrive à "finalement y a un tel niveau d'anxiété depuis la petite enfance que ça plus le HQI ça a causé des pseudos traits autistiques". Qu'on soit passé à côté d'un autisme de haut niveau dans les années 90 me semble beaucoup plus probable que de me dire "j'ai été suivi par des psys pendant l'écrasante majorité de ma vie et y en a pas un seul qui a trouvé que j'avais des problèmes d'anxiété", ça m'a l'air d'être un truc tellement basique que quelqu'un l'aurait remarqué, quelqu'un l'aurait mentionné, sauf que c'est pas le cas.

Donc je sais pas quoi penser de tout ça. J'ai absolument aucune idée de ce que je suis. Je sais que ça fait quelques années que je ne me sens pas à ma place dans cette communauté parce que je suis trop différent des membres de ce forum...

7) Est-ce que le simple fait que ce soient des surdoués non-anxieux et que je sois un surdoué anxieux suffirait à expliquer un tel écart en terme de capacités sociales, en terme de compréhension des émotions etc. ?
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 7747
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par izo le Mar 9 Avr 2019 - 7:39

Les conclusions du CRA sont une synthèse du regard ternaire dont tu as bénéficié durant le diagnostic.
- Celui de ta mère recueilli lors d’entretiens qui ont révélé quelques uns de tes traits qui orientent vers une anxiété vue que les marqueurs TSA sont absents (exemple : pas d’intérêts restreints évidents, pas de stéréotypies).
- Le leur au moyen d’outils et d’observations qui n’ont pas permis de mettre en évidence un TSA significatif. Ta gestuelle, et manies ne vont pas dans ce sens.
- le tien, biaisé peut être par cette anxiété au point d’avoir en ce qui te concerne un regard obvie penchant naturellement vers un TSA dans la fin de te rassurer (ceci est une hypothèse de mon cru).

L’avantage est la mise en œuvre possible d’un accompagnement pour t’aider à sortir du carcan où tu résides et qui peut être te met en danger socialement (reclusion), mentalement (état anxiogène) et physiquement (alimentation déséquilibrée). Des issues ou chemins de « guérison » existent qui n’existent pas pour les personnes atteintes de TSA.

Quant à savoir qui tu es, moi même à 24 ans pouvais me targuer de le savoir. A la rigueur on a toute une vie pour tenter de s’approcher de soi, certains y parviennent, d’autres pas.

Comme tu es puissamment armé pour classer les choses, c’est ton moi qu’il va falloir ranger (comme on range sa chambre) pour non seulement te voir mais pour voir ce qu’Il y a autour et aussi rassurer les tiens qui te tancent parce que inquiets de te voir ainsi à cet âge ou « normalement » on vole de ses propres ailes.

La balle est dans ton camp et tu ne sembles pas seul. Une équipe a morcé à ton égard une prise en charge, une famille sans doute peu habile à te rassurer mais qui ne te montre pas de signes et signaux d’indifférence et toi enfin qui a une intelligence aiguë ainsi qu’un sens hors norme d’analyse. Que de facteurs à priori positifs dont il est temps de tirer favorablement partie. Puis nous on est là aussi Smile
izo
izo

Messages : 3252
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par RonaldMcDonald le Mar 9 Avr 2019 - 9:07

Je n'ai pas de réponses à t'apporter, je ne suis pas spécialiste, il y a juste des choses qui font écho en moi quand je lis ça.

Vincenz' a écrit:(.../...)5) (.../...). Pareil, regarder dans les yeux : je ne le faisais pas, j'ai lu que les autistes ne le font pas, j'ai fait des efforts sur ça, résultat dans le test il ressort que le je le fais normalement, mais c'est pas du tout instinctif... j'y comprends plus rien du tout à ce qui est normal et ce qui ne l'est pas.

J'ai appris à regarder dans les yeux à l'armée, pendant le service. L'adjudant qui faisant la revue de chambre nous zyeutait de manière fixe pendant qu'il gueulait ses ordres(ou qu'on gueulait les réponses réglementaires). Et celui qu'on avait la plupart du temps était un mec simple, bon, franc. Il m'a appris, sans rien me dire, juste en me gueulant dessus en me fixant dans les yeux, que ce n'était pas une pratique forcément sournoise, et que en fait ça avait sa raison d'être.

Quand à savoir si c'est "normal"..... pfiouuuuuuh, aucune idée. Mais ça aide dans les relations sociales, moi je ne vois pas plus loin, alors je continue à travailler.

Vincenz' a écrit:6) Je sais que les HQI ont des hypersensibilités et que l'anxiété rend ça encore pire, mais de même... ne pas pouvoir manger de la salade parce que c'est trop froid, ne pas pouvoir manger des pattes au beurre parce que ça a trop de goût, c'est vraiment un truc classique de surdoué ?(.../...)

Là, tu me fais terriblement penser à ma grande(11 ans). Plus le temps passe, et plus elle a du mal avec les gouts forts. Elle ne supporte pas l'eau gazeuse, le sel, la nourriture chaude, ne supporte plus le chocolat noir ou le fromage fort. et elle a des traits zébresques évidents(et l'idée d'aller voir quelqu'un pour lui parler de problèmes éventuels lui est incongrue, donc on ne la testera pas de sitôt. Pas la peine de la braquer, elle
n'est pas si mal intégrée au collège, il n'y a pas d'urgence).
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 852
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Vincenz' le Mar 9 Avr 2019 - 15:42

izo a écrit:Les conclusions du CRA sont une synthèse du regard ternaire dont tu as bénéficié durant le diagnostic.
- Celui de ta mère recueilli lors d’entretiens qui ont révélé quelques uns de tes traits qui orientent vers une anxiété vue que les marqueurs TSA sont absents (exemple : pas d’intérêts restreints évidents, pas de stéréotypies).
- Le leur au moyen d’outils et d’observations qui n’ont pas permis de mettre en évidence un TSA significatif. Ta gestuelle, et manies ne vont pas dans ce sens.
- le tien, biaisé peut être par cette anxiété au point d’avoir en ce qui te concerne un regard obvie penchant naturellement vers un TSA dans la fin de te rassurer (ceci est une hypothèse de mon cru).

Mais tout ça c'est tellement loin et plus on creuse plus on trouve de bizarreries. Y a pas d'intérêts restreints d'un autre côté passez des semaines à être tellement obsédé par le bambou que t'en finis par connaître toute l'histoire de sa culture, de son utilisation et toutes ses propriétés c'est quoi alors ? De la simple curiosité ? L'humain lambda a des passions, moi j'ai des addictions et ça correspond totalement à la définition des intérêts restreints, le seul truc c'est que les miens ils changent selon le temps alors que ceux des autistes ne changent pas... et pareil pour les stéréotypies : y en a pas, d'un autre côté j'ai fait chier tout le monde à taper du pied par terre dés que je commençais à stresser et à taper en rythme pendant toute ma vie mais c'est pas suffisant et y a combien d'autres exemples ici ou là ?

L'anxiété ça sort de nul part. On m'apprend que j'ai des problèmes d'anxiété depuis mes 3ans. J'ai été suivi par le CMPP, par le CMPA, par la maison de l'ado, par un psy, j'ai vu plein de médecins divers et variés toute ma vie : ils sont tous passé à côté ? J'ai l'impression d'être tombé sur l'équivalent psychiatrique du "stress" en médecine générale. Problème de motricité ? Anxiété. Problème de sociabilité ? Anxiété. Curiosité bizarre ? Anx... ah non HQI, enfin quoi que non : anxiété. Hypersélectivité alimentaire : anxiété. Traits autistiques ? Boh bah HQI / Autiste c'est plus ou moins la même chose on va pas chipoter...

Ça sonne comme un gros "on a aucune idée de pourquoi vous avez vos problèmes, donc on va dire "anxiété" et puis basta". Regarde n'importe quel témoignage de parent autiste et ma mère pourrait dire exactement la même chose de moi gamin. Regarde n'importe quel témoignage des problèmes alimentaires des autistes et je pourrais dire exactement la même chose qu'eux.

La psy a juste validé mon impression d'être à la limite du spectre. Suffisamment proche des autistes pour avoir leurs problèmes mais pas assez pour avoir le diagnostique et tout ce qui vient avec comme par exemple des gens "comme moi" avec lesquels discuter parce que clairement la population de ce forum a des capacités que je n'ai pas et n'a pas mes problèmes, je m'y suis plus senti chez moi depuis des années et pourtant maintenant on me dit que c'est ici "ma" communauté et qu'il y en a pas d'autres... youpi...

[quote="izo"]L’avantage est la mise en œuvre possible d’un accompagnement pour t’aider à sortir du carcan où tu résides et qui peut être te met en danger socialement (reclusion), mentalement (état anxiogène) et physiquement (alimentation déséquilibrée). Des issues ou chemins de « guérison » existent qui n’existent pas pour les personnes atteintes de TSA.

Le TAG c'est 10% de chance de guérison sur 10 ou 20ans d'après wikipédia. La psy du CRA parle de thérapie de 5 ou 6ans minimum à coup de médocs donc au mieux, croisons les doigts, je pourrais commencer ma vie pour de vrai à 30ans. Je suis désolé de faire mon dépressif mais j'arrive pas à voir en quoi c'est suffisant pour parler de chemin de guérison.

Ma thérapie ça va être d'apprendre à vivre avec un handicap qui est là depuis 20ans et qui sera sans doute toujours là dans ma vie (la psy a même parlé de "personnalité anxieuse" bon bah voilà c'est clair au moins non ?) la différence c'est que le mien personne n'en entendra jamais parler et que je suis condamné à le vivre seul dans mon coin et à ne jamais pouvoir mettre un mot là-dessus parce que les anxieux ont pas mes difficultés, les surdoués ont pas mes difficultés et je ne peux pas m'identifier aux gens qui ont mes difficultés vu que clairement je ne suis pas comme eux.

izo a écrit:Comme tu es puissamment armé pour classer les choses

Ça reste à prouver.

izo a écrit:La balle est dans ton camp et tu ne sembles pas seul.

"sembles" est le mot important de cette phrase.

izo a écrit:Une équipe a morcé à ton égard une prise en charge, une famille sans doute peu habile à te rassurer mais qui ne te montre pas de signes et signaux d’indifférence et toi enfin qui a une intelligence aiguë ainsi qu’un sens hors norme d’analyse. Que de facteurs à priori positifs dont il est temps de tirer favorablement partie. Puis nous on est là aussi Smile

L'intelligence : ça reste a prouvé, le reste : ben ouais j'ai un psy et bientôt j'aurai un psychiatre et j'ai deux amis. Voilà. J'arrive pas à voir en quoi c'est être "bien entouré". J'ai au contraire l'impression qu'on vient de me mettre dans ma bulle dont jamais je ne sortirais alors que je faisais ces bilans pour pouvoir enfin trouver la clé qui m'ouvrirait la porte du monde extérieur.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 7747
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par I am just Nath le Mar 9 Avr 2019 - 16:26

Ça commence aujourd'hui. Autistes asperger. Une vie presque comme les autres YouTube.

Comme c'est le 9 avril et la journée de l'autisme je me permets de vous la mettre ici aussi cette émission que je vais regarder parce .......  que moi non plus je ne comprends pas tout..ou presque et c'est la journée des lucarnes aussi ( la tienne celle de la télé  Razz ).

Bref des gens dans la lucarne ça a des fois des choses intéressantes à dire pour qu'on comprenne.

Petit dépôt ici d une émission grand public en ce jour pour t'indiquer ici que j'ai bien vu et lui que tu avais ouvert ce fil.

Presque ça me fait penser à presqu'île... de la chanson les ils et les ons. Téléphone. YouTube.

cat


Dernière édition par I am so sure le Mar 9 Avr 2019 - 16:32, édité 1 fois
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13205
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Vincenz' le Mar 9 Avr 2019 - 16:31

Et pour la première fois depuis que j'ai découvert l'existence de l'autisme, en cette journée internationale de l'autisme, je ne vais rien faire du tout.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 7747
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par I am just Nath le Mar 9 Avr 2019 - 17:07

Tu déclares ainsi la journée internationale de l'ours qui fait rien ? Et on doit prendre notes pour plus tard Orelsan you tube pour te souhaiter une joyeuse journée internationale de l'ours qui fait rien à la même date l'année prochaine ? Bear hug
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13205
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Vincenz' le Mar 9 Avr 2019 - 19:05

Non, j'ai juste... pas envie de faire quoi que ce soit de particulier aujourd'hui. Ça me déprime tout ça.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 7747
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Vincenz' le Mar 9 Avr 2019 - 22:17

L'avis de ma mère : elle a beaucoup de mal à avaler, mais pas pour les mêmes raisons. Elle trouve le bilan très mal fait, énormément d'informations sont juste fausses (des choses comme : mon alimentation, mon incapacité à me faire manger ou l'âge que j'avais lors du divorce par exemple), ses propos durant le rendez-vous ont été très déformé et elle retrouve des choses qu'elle n'a pas dit. Le fait que le bilan ait été rendu en présence d'une psychologue qui n'a pas participé aux tests plus l'aspect ultra-négatif du rendez-vous lui font dire que la psy du CRA a dû penser "y a rien de mis en place, ils comprennent pas l'ampleur du problème, il faut enfoncer le couteau pour qu'ils réagissent" d'où le fait que toute la partie TED et tous les éléments qui partent dans ce sens-là ont été purement et simplement ignorés. Elle s'en fiche que j'ai le diag ou pas, parce que pour elle les symptômes sont les mêmes et le suivi est en place, pour elle cet aspect-là est prioritaire, c'est pas mon avis. Elle est d'accord avec moi sur le fait qu'au final on a attendu trois ans pour apprendre :

- Que je suis HQI : on l'a toujours su
- Que je suis dépressif : on le savais déjà
- Que j'ai des problèmes d'anxiété : on l'a toujours su

En bref, ces rendez-vous ont été utiles parce que ça m'a fait prendre conscience de mon état et ça m'a poussé à beaucoup de changements, mais en terme d'informations, on a attendu trois ans et on a strictement rien appris.

Ah et j'avais oublié, parce que j'étais pas en état d'écouter à ce moment-là, mais en parlant du TAG, la psy m'a sorti un truc du genre "ta mère est sans doute pareil et pourtant elle s'en sort", en tout cas c'est comme ça que je l'ai interprété. Ce qu'elle a dit, juste après que j'ai parlé du fait que ces diags n'expliquent pas mes hypersensibilités, c'est "mais ta mère l'est aussi", ce qu'elle a pris comme un énième "madame vous avez mal éduqué votre fils". En bref, on en bave autant l'un que l'autre et on est tous les deux convaincus du fait que ce bilan est vraiment super bizarre.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 7747
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par I am just Nath le Mar 9 Avr 2019 - 22:47

Je risque un 2nd degré :

Parce que vous êtes uniques ça donne un bilan super ?

Et bizarre ça tu le savais déjà ?

De ce reportage de témoignage je me disais sans être psychologue ni psychiatre comme une spectatrice que des personnes qui sont alors diagnostiqués autiste asperger tentent de vivre au plus proche de comme tout le monde..

Si ton bilan est super bizarre est-ce que ça peut-être sans rien te retirer de ce que tu penses et ton vécu dû au fait que tu aurais fait plein de progrès sur plein de choses ? Et dans ce cas il semblerait tout du moins vu dans mon angle que cela soit pour toi une bonne nouvelle ? Tu restes  unique en ton genre mais ça veut dire aussi tout du moins pour moi que tu peux être si tu le veux comme tout le monde ?

Je te laisse lire ceci avec tes grilles de lecture que moi je n'ai pas qui résument les miennes..pour échanger.

J'ai souvenir ici d'une jeune fille qui m'avait demandé alors que je ne suis pas testée et qu'elle me disait courir après un diagnostic asperger si je pensais qu en ayant une vie normale on pouvait se sentir normale.. ça m'avait profondément émue et je lui avais bêtement répondu : je crois bien.

Tu as du talent pour m'embarquer dans des conversations d'ours à la frontière des grottes Very Happy

Je retourne réfléchir à la réponse que je vais mettre dans le fil où quelqu'un à poster notes pour plus tard d'Orelsan en espérant trouver les phrases de rappeur de 30 ans à la frontière de la musique et des bars où on rencontre des filles pour pour parler de la pluie Orelsan You Tube.  You tube.

Dans les grottes il fait beau il fait beau whaou cat
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13205
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Vincenz' le Mar 9 Avr 2019 - 23:24

Bizarre dans le sens : non seulement des infos sont fausses, non seulement des infos manquent, mais en plus de ça... la conclusion est uniquement basée sur l'actuel : aujourd'hui, dans ce contexte particulier, je suis suffisamment bon en relation sociale pour ne pas être diagnostiqué autiste. Sauf que si c'était que ça, dans ce cas-là l'intérêt de faire un rendez-vous avec un membre de la famille puis un rendez-vous entier qu'avec un des parents plus l'obligé à remplir quelque chose comme 5 ou 6 différentes grilles... ça servait à quoi ?

On nous en a mis plein la vue sur "c'est un diagnostique compliqué parce que ça se compense" et tout ça, et il faut retourner dans l'enfance pour voir à l'époque s'il y avait des choses et au final en fait l'enfance on s'en fou royalement ?

Ce diagnostique n'explique absolument rien. C'est juste un "bon bah on a rien trouvé, désolé, par contre faut vous soigner".


Le fait d'être normale : je ne le serais jamais. 126 de QI après 10ans de dépression non traité, 20ans de TAG non traité, une anxiété à en avoir des nausées non-stop et à en être paralysé sur mon lit incapable de faire quoi que ce soit et, en bonus, 7ans de réclusion avec peu voir pas "d'exercice mentale", je crois qu'on peut dire sans peur d'avoir les chevilles qui gonflent que mon cerveau est hors norme. Maintenant le truc c'est qu'on a rien appris : les symptômes sont là, ça n'y change rien. C'est pas parce qu'on dit "y a pas de problème de motricité" que je ne continue pas à me cogner aux meubles en permanence, même si étrangement toute la partie motricité a été juste "oubliée" du bilan que ce soit en pratique (pas de test là-dessus en dehors des éléments du test de QI) ou dans la conclusion.

En terme de recherche de mon fonctionnement c'est du temps perdu. On vient de perdre plus de trois ans, parce que ça ne nous a absolument rien apporté. C'est même pas comme s'il y avait une piste à la fin ou quoi que ce soit : c'est juste "z'êtes Z et anxieux, fin, faites vot' vie et arrêtez de chercher". C'est une réponse de professeur de physique-chimie venant de présenter l'atome et répondant à un élève qui lui demande comment fonctionne une centrale nucléaire, pas une réponse de psychologue / psychiatre venant de faire passer des tests qui se sont étalés sur cinq mois après plus de trois ans d'attente et ont coûté plusieurs centaines d'euros.

Edit : Et le pire là-dedans, la cerise sur le gâteau, c'est qu'il faut garder à l'esprit que j'ai commencé à accepter l'idée de ne pas être responsable de mon état après le premier rendez-vous de ces tests. Si je n'avais pas eu cette réalisation, j'en serais sorti avec : enfance, TED, adulte : compensé. Pas de diag, pourquoi ? Parce que je me suis posé trop de questions et que donc j'ai réussi à me dé-autistisé suffisamment pour rater mes tests. Et malgré le chemin que j'ai fait entre temps, c'est quand même l'impression que j'ai : je regardais pas les gens dans les yeux, ça me paraissait pas naturel, j'ai lu que les autistes ne le font pas, j'ai fait des efforts sur ça, résultat ? Le bilan dis que je regarde les gens dans les yeux normalement. Y a tout un tas de trucs de communication qui sont comme ça. La véritable conclusion du bilan c'est : si on m'avait testé à l'enfance, j'aurai été autiste, si j'étais pas HQI, je serai autiste, mais vu que je suis HQI et qu'on m'a testé à l'âge adulte, je suis pas autiste.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 7747
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Taem le Dim 11 Aoû 2019 - 15:39

Bonjour,
Pourquoi vouloir être autiste ? Quand je vous lis, je me dis que c'est une bonne nouvelle pour vous, sans vouloir offenser aucunement les personnes vivant avec cette particularité. Vous avez les moyens de vivre en accord avec les autres bien plus facilement, et il vous reste donc comme nous tous à vivre avec vous même.

Je ressens à vous lire que derrière ce combat se cacherait peut être une question principalement identitaire... Un diagnostic d'autisme serait salvateur pour vous et vos difficultés, et vous permettrait de vous senti légitime à intégrer des ''communautés aspies''.
Je comprends que ce besoin identitaire existe au vu des souffrances que vous avez vécu durant votre vie.

Je tenais juste à vous rappeler, que pour certains la vie peut être cruelle, dure, violente et cauchemardesque, sans avoir de spécificités neurologiques. Peut être est-ce votre cas, à vous de voir cela avec vous même.

En tout cas, si je me permets de fais le parallèle avec mon diag HP, j'ai vécu en effet une courte euphorie au moment du diagnostic avec le sentiment que tout était enfin clair et réglé dans la vie, que cela expliquait tout et éliminait les difficultés.

Comme vous vous en doutez, c'est une chimère. Un diagnostic vient seulement confirmer en général quelque chose que l'on sait depuis longtemps. Un diagnostic est vraiment utile au niveau identité et confiance en soi, estime de soi, mais ne change en rien tous les aspects pratico-pratiques. Votre vie sera la même à l'extérieur, il n'y a qu'à l'intérieur que cela peut (ou non) vous aider.

J'ai moi-même des doutes quant à l'apprentissage des règles sociales, mais si cela peut vous rassurez, je ne pense pas que le fait de conscientiser une approche vous définisse comme autiste. Ce n'est pas parce que consciemment on se dit, il faut regarder dans les yeux et parler avec ses mains, que l'on est autiste.

Prenez l'exemple des séminaires organisés en entreprise pour apprendre aux gens à prendre la parole en public, à avoir une gestuelle et a savoir capter l'audimat. Tout cela peut s'apprendre sans pour autant classer tout à chacun dans une spécificité neurologique.

Tout cela pour vous dire que je vous soutiens énormément dans votre parcours. Néanmoins, ne soyez pas trop déçus de votre retour reçu par le CRA. Peut être qu'avec le temps de la digestion, vous verrez ça comme une bonne nouvelle.

Votre vie peut être un "enfer" sans pour autant être autiste, et le problème dans ce cas là, c'est qu'on ne peut rien faire d'autre que d'avancer, au lieu de constamment revisiter son passé afin de régler l'avenir. Surtout lorsque l'on connaît tous les biais de déformations que l'on peut subir naturellement (amplifier tous les souvenirs qui vont dans le sens que l'on a choisi (autisme dans votre cas) par exemple).

La vie reste un mystère, et chacun peut ou se doit de se découvrir lui même. L'homme en sait plus qu'avant, il a créé plus de cases que jamais auparavant, pour autant il faut garder en tête que se faire reconnaître comme autiste n'apporte rien excepté une reconnaissance handicapé (et encore il faut que ce soit handicapant à une certaine hauteur). Le seul apport est dans la tête, dans son rapport à soi, et donc dans la façon de s'aborder soi même.

J'espère ne pas avoir été rude, ni avoir mal juger de la situation. Mais à vous lire je pense que vous possédez les ressources nécessaires à avancer. Pourquoi ne pas durant un temps, faire une pause des foras, d'internet et de la trituration mentale au sujet de l'autisme. Faites un tour du côté de la page Toc sur wiki, cela vous donnera peut être un autre éclairage sur ce que vous vivez.

Et si jamais je suis totalement à côté de la plaque avec un discours offensant normatif, je m'en excuse. Mais dans le cas où vous seriez juste en grande souffrance, je voulais écrire ce message.

Bon courage, au plaisir de vous lire.

Taem

Messages : 36
Date d'inscription : 02/01/2019
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Vincenz' le Dim 11 Aoû 2019 - 15:55

J'ai conscience que "le seul apport est dans la tête", le truc, c'est que pour avancer j'ai besoin de savoir d'où je pars, comment j'y suis arrivé et où je vais. Aujourd'hui je n'ai toujours pas ces réponses, malgré les quelques mois qui sont passés, je suis plus perdu que jamais autour de ces questions, ne comprenant plus du tout ce que peuvent bien signifier ces mots, "autistes", "asperger", "surdoué"... j'ai besoin de cette logique, de cette explication, parce que sans ça il m'est impossible de réellement progresser : vu tous les problèmes que j'ai eu, comment croire que je vais m'en sortir ? Comment avancer quand on ne sait pas si les chutes précédentes sont causées par des évènements particuliers et donc ne se reproduiront pas, ou s'il s'agit d'une différence de fonctionnement qui va causer d'autres problèmes ?

J'ai besoin de comprendre, j'ai besoin de me comprendre et ce bilan n'a pas apporté grand chose de ce côté-là, il n'a fait que confirmer les symptômes sans identifier de causes (sauf si "personnalité anxieuse" est la cause de tout ça ?). Je comprends cet aspect "je devrais être content de ne pas être autiste", mais pour moi, j'aurais été heureux si l'on m'avait enfin expliqué ce que je suis et ce n'a pas été le cas...

Et merci pour le conseil, mais je crois au contraire que ce forum me fait plus de bien que de mal en me permettant d'extérioriser des questions que de toute façon je me pose et en permettant de croiser des gens qui se retrouvent dans mes récits et donc me permettent de mettre en relief mes caractéristiques pour essayer de les comprendre.

PS : Ce topic n'est pas à jour, depuis ma psychologue, dont l'immense majorité des patients sont autistes et qui est convaincu que je le suis, m'a proposé de faire des dépistages et un dossier complet sur moi, mon fonctionnement, mon histoire et mes problèmes pour le 2ème avis du CRA qui m'a été proposé.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 7747
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Taem le Dim 11 Aoû 2019 - 16:07

A la lecture de votre compte rendu et de certains de vos messages, je vous invite à la réflexion. Vous parlez de "rater vos tests" d'autisme, du fait que "si vous n'aviez pas fait ceci ou cela, alors vous auriez été diag".

Je n'ai pas la qualité de dire ce que vous êtes ou non. Votre psy est bien mieux placé que moi pour ça. Mais je vous invite à la vigilance, sur le rapport que vous entretenez entre vous-même et ces solutions "toutes prêtes" que peuvent donner l'impression de fournir un diag ou un autre Wink

Bonne chance à vous !

Taem

Messages : 36
Date d'inscription : 02/01/2019
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Vincenz' le Dim 11 Aoû 2019 - 18:15

Ben c'est l'éternelle question par rapport à l'autisme non ? C'est pas pour rien que certains appellent ça un "handicap invisible"... et j'ai bien du mal à saisir où s'arrête la normalité et ou commence la différence, surtout que, factuellement, je suis surdoué (donc capacité d'adaptation ++) avec un mère éducatrice spécialisée ayant mis en place, plus ou moins volontairement, tout un tas d'outil qu'elle utilise dans son travail, donc on en arrive au point où je crois que se demander si je n'ai pas mal fait les choses ou si je n'ai pas compensé ou ce genre de choses est plutôt légitime.

En général je me pose beaucoup de questions sur tout, ma personne n'est pas une exception. Après l'autisme n'est pas une solution "toute prête", parce que, que je sois autiste ou non, je suis un surdoué, dépressif, avec un trouble anxieux généralisé et une hyperselectivité alimentaire donc c'est plus une pièce du puzzle qu'une solution toute prête, la question c'est de savoir si l'on peut m'expliquer sans cette pièce ou si elle est nécessaire.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 7747
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Chaton-Lion le Lun 12 Aoû 2019 - 9:47

Je ne sais pas quel CRA tu as été voir, mais certains sont totalement incompétents. Je ne connais pas celui de Bordeaux, pour celui de Toulouse j'ai eu plusieurs retours très négatifs. Essaie de prendre le temps de digérer ça déjà peut-être, puis suis ton instinct et si celui-ci te dit que tu es sûrement autiste, essaie de trouver un(e) libéral compétent (j'en connais une sur Toulouse si besoin).
Chaton-Lion
Chaton-Lion

Messages : 195
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 44
Localisation : Dans la cabane en ssocolat

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Vincenz' le Lun 12 Aoû 2019 - 10:44

C'était au CRA de Pau. Je pourrais pas juger leur compétence, mais factuellement ils ont pas vraiment le budget pour faire quoi que ce soit. Ma psy m'a dit que le CRA de Bordeaux est meilleur pour les adultes, on verra bien ce que ça donne en octobre...
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 7747
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Chaton-Lion le Lun 12 Aoû 2019 - 16:03

Je ne savais pas qu'il y avait un CRA à Pau. Oui, ils manquent de moyens, ils recrutent souvent des gens incompétents parce que peu de professionnels sont formés, ils perdent leur temps en réunions et machins administratifs (35 évaluations par an au CRA de Toulouse, même pas une par semaine). Tant mieux si tu as déjà rdv ailleurs Smile
Chaton-Lion
Chaton-Lion

Messages : 195
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 44
Localisation : Dans la cabane en ssocolat

Revenir en haut Aller en bas

Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout Empty Re: Résultat de bilan au CRA : j'y comprends rien du tout

Message par Vincenz' le Lun 12 Aoû 2019 - 16:21

Celui de Pau n'a qu'une psychiatre depuis 5ans, ils ont pas réussi à trouver qui que ce soit d'autre (quoi que il y avait une psychologue lors de la fin de mon bilan, peut-être qu'elle bosse avec eux ?) et le lieu cri le manque de moyens : un vieux bâtiment qui clairement mériterait d'être retapé avec une porte mal faite qui ne s'ouvre pas totalement et des bruits de tuyaux non-stop...
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 7747
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 25
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum