De nouveaux efforts inutiles :/

Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Lun 1 Avr 2019 - 22:40

Bonjour à tous,

Je m'étais déjà exprimé sur le forum il y a quelques temps, puis j'ai décidé au vu des excellents conseils qui m'ont été donnés ici, de mettre cela plus ou moins en pratique, afin de m'ouvrir quoi, car avec mon parcours c'était vraiment pas facile. Alors aujourd'hui je viens m'exprimer sur un nouvel état de déception qui me submerge à nouveau, car j'ai l'impression que tous les conseils qui m'ont été donnés, n'ont servi à rien.

Il y a quelques jours, c'était mon anniversaire. Pour fêter cela, je me suis dit "allez, je vais pas rester encore seul chez moi sur mon ordi à boire deux bières puis à jouer aux jeux vidéos". Mon cousin est venu à Paris voir sa copine, et on en a profité pour sortir deux soirs, c'était sympa mais bon rencontre avec des trentenaires et des quarantenaires, de bonnes conversations (c'est autre chose qu'avec les gens de ma classe !) mais bon toujours un canyon, et cette fois ci c'était les plus anciens qui mettent une distance visible et nette entre eux et moi, comme si j'étais plus jeune donc moins instruit selon eux, alors qu'ils ont affaire à un spécialiste de l'histoire et de beaucoup de choses. Bref ça a commencé à parler banque, placements etc avec mon cousin, je m'y connais aussi mais c'est comme si en parlant toujours ce vide ou on écoute LA personne qui dit travailler dans ce milieu.

Ensuite, je décide de faire un gros effort, comme conseillé en message privé "ouvre toi à ta classe, lance toi, fais une soirée et tu verra bien y'aura des gens surement sympa qui te tendront la main !" sauf que ça a été du foutage de gueule. J'ai donc invité 8 personnes (5 de ma classe que je ne connais que depuis septembre, qui font les sympas en apparences mais finalement doivent bien être faux culs entre eux). Les trois autres étaient de très bons amis à moi. Seules ces 3 personnes ont eu la décence de venir à mon anniv avec un minimum de savoir vivre, c'est à dire en amenant quelque chose. Sur le principe, je ne suis pas du tout regardant et demandeur qu'on m'offre quelque chose, mais je tiens toujours à ramener quelque chose à une soirée, que ce soit une bouteille, à manger, et un petit cadeau si il s'agit d'un anniversaire. Là, aucun n'a rien ramené. Pire, on a été au restaurant pour le repas, on a décidé d'acheter des pizzas (pas une fortune en soit !!) et bien personne n'a proposé de je sais pas, faire un effort pour payer la mienne pour mon anniv (12€ à 8 personne ça va pas chercher loin pour un anniv, surtout pour des gens qui travaillent et semblent radins pire que des rats) j'ai commandé un très bon gâteau chez un pâtissier, j'ai acheté plein de trucs pour l'apéro (deux bouteilles de 20 ans d'âge en rouge !), et pas juste 3 cacahuètes qui se battaient en duel comme chez beaucoup de monde ... Bref tout cela pour recevoir les gens dans une bonne ambiance, en espérant que ça va ouvrir des conversations sur la cuisine, le vin ou je ne sais pas. Et bah l'un des invités a fatigué tout le monde à ne parler que de boulot pendant toute la soirée. Le pire c'est qu'il s'en rend même pas compte, fait souvent le clown mais il voit pas qu'il pompe l'air des gens, si énergique soit il dans sa vie et au travail, il ne parle que de ça.

Bref, le soir une fille de ma classe est restée dormir, et autant vous dire que oui ça faisait un moment que j'avais des vues sur elle, mais je crois qu'elle vient de me refroidir au plus haut point (à moins que c'est moi qui ai un problème de vision ? Perso je n'ai aucune idée de quand on plaît à une fille. Aucune me parle, aucune me propose rien, donc voilà je vais arrêter de me faire des films sur des petits évènements ridicules). En gros, elle est venue bien habillée, genre soirée avec décolleté, tout en restant hyper coincée toute la soirée, elle a quasiment pas décroché un mot intéressant. Pendant la soirée, elle me lance des regards, mais bon pression sociale environnante on va pas pouvoir trop discuter de façon plus intime. Elle me touche en passant dans la cuisine, me dit qu'elle se charge d'amener mon gateau à table avec la bougie, c'était sympa donc je me suis dit qu'elle faisait un geste envers moi, et que ce n'était pas désintéressé. Donc après je raccompagne le dernier mec à sa voiture à la fin de la soirée, je me dit que je vais peut être continuer la soirée avec la fille, qu'on va pouvoir discuter et tout, c'était l'occasion quoi, pas forcément de coucher mais au moins discuter parce qu'on se voit une fois par semaine seulement en cours, et elle semble bourrée d'apprioris (elle m'a sorti en rigolant une fois que j'étais pas romantique, bah évidemment que si, mais quand on sait l'être avec moi et me le montrer seulement. Sinon comment on peut être romantique envers une personne qui semble détester les hommes, tient un blog dédié uniquement aux femmes dans le travail, et ne rate pas une occasion de mettre des étiquettes aux gens sans vraiment chercher à les connaître, et tout cela avec un petit air niais un peu craquant et en étant jolie, et tout en sachant suivre certaines conversations ? Je suis dépassé, c'est le profil type de la fille qui vient de rompre, est tiraillée par l'idée de sortir avec un mec, n'y arrive pas, voit quelqu'un de bien sous ses yeux mais non ne va pas chercher plus loin). Donc je rentre, et puis elle va se coucher, donc j'ai fait pareil. Le lendemain dimanche, à peine levés à 11h : "bon bah merci au revoir j'ai dit à ma mère que je rentrais manger". Clairement j'en ai marre de passer des soirées de merde comme ça, j'ai l'impression que je suis juste là pour recevoir les gens, me plier en 4 et on a un espèce de merci forcé à la fin. Enfin si, au moment de partir parce qu'on s'en sent obligé, mais ces gens savent très bien au fond d'eux qu'ils ne me réinviteront jamais en retour, on ne m'offrira jamais un verre en terrasse ni quoi que ce soit.

Même les gens sympa de ma classe qui sont des potes, ont une forme de connerie primaire que je déteste, à savoir se moquer de quelqu'un de part ses origines. Pour ma part, mon père est breton, donc j'ai eu le droit aux éternels clichés, alors que ces cons savent pas qu'on vit mieux en Bretagne qu'à Paris, ville surpeuplée, polluée, aggressive, sonore, avec des gens faux obsédés par l'argent et le paraître. Tout ça, ça montre finalement des esprits très limités, même si c'est à la rigolade, c'est des choses qui sont répétées encore et encore dans la bouche des gens qui n'ont jamais voyagé et n'ont rien vécu "ah t'est de là donc t'est comme ça". Bref cette soirée aura servi à rien, encore nourrir des piques assiettes et des profiteurs, conscient d'être des malotrus et avec le sourire en partant ! Ou alors les valeurs d'éducation se sont réellement perdues, et je suis encore le seul à pratiquer cette tradition d'emmener quelque chose à la personne qui vous reçoit ? Savoir vivre, respect, bref ils sont en fait plus péteux que moi, et me jalouse. J'aurais pas du les inviter. Alors que moi je suis une personne qui parle avec mon coeur, eux mettent leurs masques de faux culs, donc forcément j'ai des sujets qui ne plaisent pas. Je suis bien conscient d'être radicalement différents des parisiens bien citadins, déjà je me cultive bien plus qu'eux, surtout en histoire ce qui fait qu'il y a un canyon entre nous. Eux ne parlent de rien d'intéressant, toujours du boulot c'est insupportable à une soirée d'anniversaire. Qu'une personne soit comme ça je comprend, mais que sur 5 y'en ai un qui monopolise les conversations et que les autres soient renfermés à moitié en train de dormir etc, ça m'a saoulé.

Alors si je fais pas d'efforts, c'est sûr je vais rencontrer personne ! Mais pourquoi quand je m'ouvre, je rencontre que des sales profiteurs égoïstes ? :/

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par Plouffe le Lun 1 Avr 2019 - 23:01

Ah, grave question.

S'ouvrir parce qu'il faut, parce que c'est le conseil de gensses bien intentionées ou parce que tu en as envie, que c'est le moment, que tu n'y réfléchis même pas et que ça se fait tout seul ?

Chaque fois que j'ai suivi un conseil, pensant bien faire malgré ce que je sentais, ça a été la cataschtroumph. Alors je suis plutôt mon humeur, mon instinct, mon intuition, mes envies, quand ils veulent bien me visiter et sans toujours savoir où ça me mène (pas toujours très loin et pas toujours au bon endroit), et le reste du temps, je ne donne pas de conseils. Je ne m'en porte que mieux, et les autres, ceux que ne conseille pas, aussi Very Happy

Je dirais : ce que l'on fait par effort n'est pas ce que l'on fait par envie. Du coup, ça marche pas. Parce que c'est contraint. Et que la contrainte se ressent. Personne n'aime voir l'impression que l'on se contraint pour faire comme il faut, ou selon des préceptes plus ou moins bien avisés.

Quand on ne se contraint pas, tout est plus fluide, parce que c'est libre, spontané, que ça donne de l'espace, une respiration (merci, Monsieur de La Palice).

OK mamie, mais comment ne pas se contraindre, il faut bien une méthode, une procédure, un process pour arriver à quelque chose ? En ingénierie, peut-être. En humanité, tout est plus imprévisible, et c'est bien comme ça, même si c'est plus difficile parce qu'on n'y comprend rien. Rassure-toi, personne n'y comprend rien, même ceux qui le croient, la tête dans le sable des illusions et on n'y voit que de la poudre aux yeux. Toute théorie n'a pour objectif que d'être démentie par une autre.

En revanche, les profiteurs et égoïstes ont parfaitement compris que tu fais des efforts en vertu de telle ou telle bonne idée, et savent exploiter cette bonne volonté, parce que tout à tes efforts, tu as moins de recul sur ce qui se passe réellement.

Bref, patience et longueur de temps font mieux que tout le reste.
Plouffe
Plouffe

Messages : 199
Date d'inscription : 27/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Lun 1 Avr 2019 - 23:23

Oui je suis conscient de cela, mais je me dit que recevoir les gens mal, ça montre un certain je m'enfoutisme que j'ai trop observé chez des gens avant ... J'ai toujours vu mes parents offrir quelque chose aux gens qui les invitait, et vice versa, je ne comprends pas que ces valeurs se perdent. Cela ne fait pas des relations par intêret, mais en les marquant "je t'apporte ça, je te laisse un souvenir en remerciement de ton invitation" le bouquet, c'est une fois j'ai un "pote" qui m'a invité à son anniversaire. Je suis allé chez le caviste et je lui ai acheté une bouteille collector de Ballantine's, un 20 ans d'âge. Le gars me l'a offert en retour, à une soirée que j'ai organisé par la suite. J'étais ultra dégouté, car non seulement j'ai reconnu la bouteille qui avait un petit côté déchiré, mais en plus il s'est confondu en excuses. J'aurais préféré qu'il ramène même un simple pack de bières, mais pas un cadeau que je lui ai déjà offert ...

Donc je batifolle comme ça, je cherche des groupes de gens biens, de gens qui ont un minimum d'éducation et de discussion intelligente, j'en trouve pas ! C'est obsessionnel ! Je me sens plus mature que les gens de mon âge (ils n'ont souvent rien à raconter, n'ont pas beaucoup d'empathie. Les priorités c'est le foot, le travail, les relations entre managers en entreprise, et encore le taff. Quand ils ne parlent pas de ça, ils vont se mettre à raconter des trucs débiles comme des trucs de ouf, et que tout le monde s'en fou (genre le trajet de leur métro du matin olala y'avait du monde j'ai du les pousser blablabla oui on sait c'est pour tout le monde pareil à Paris !). Bref je veux faire les choses bien, on est pas des merdes quand même on reçoit les gens avec un minimum de respect (propreté des lieux + on propose à boire et à manger). Mais non eux c'est servir leur petit intéret personnel qui semble être de se remplir uniquement le bide, en étant fermés comme des huîtres. Le problèmes, c'est qu'à côté de mon école et de ces gens, je ne connais personne à Paris. Comme expliqué dans mes messages précédents, je suis féru d'histoire, de généalogie, de reconstitution historiques, de colorisation de photos anciennes et de beaucoup de choses, mais visiblement la culture n'est plus une priorité dans cette ville (beaucoup de parisiens ne connaissent même pas ce qu'est le nom Stalingrad à part un arrêt de métro). Bref je sais pas quoi faire pour rencontre une fille qui saura m'appréhender, on va dire que moi je suis pas tactile, sauf si on le devient avec moi, mais je sais pas du tout quoi dire à une fille qui peut être n'en a rien à faire de moi, et va me faire passer pour un con. Avec une inconnue que je ne revoie pas je m'en foutrais, mais là c'est des gens de la classe, qui ont perdu tout esprit d'amitié et sont déjà tel des requins en entreprises et agissent comme tel sans faire la distinction avec le reste. Je crois bien que je suis condamné à passer ma vie à faire mes passions de mecs, sans jamais rencontrer ne serait ce qu'une fille ...

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par Plouffe le Mar 2 Avr 2019 - 19:28

La seule condamnation de la vie, c'est de la vivre. C'est plus ou moins pesant selon les circonstances, les âges, ses propres croyances sur ce qu'on est ou pas, mais ce qui semble une fatalité à un moment peut sembler loin ou dérisoire quelques années après. On n'est jamais à l'abri des bonnes surprises, il n'y en a pas que des mauvaises.

Peut-être peux-tu essayer de rencontrer des autres autour de ce qui t'intéresse ? C'est plus simple de nouer des liens à partir d'un intérêt commun ou d'une activité. Des sites comme On va sortir peuvent proposent des sorties de toutes sortes, ça peut déjà aérer un peu le temps d'un soirée ou d'un week-end.
Plouffe
Plouffe

Messages : 199
Date d'inscription : 27/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Mer 3 Avr 2019 - 11:55

Hello, oui je rencontre déjà des groupes de gens que j'adore (groupes de reconstitution historiques, ça rapproche drôlement les pays ! Ce week end je vais à un gros évènement et il y aura des russes, des canadiens, des indiens et on va pouvoir parler de tout et de rien je sais d'avance que ça va être cool car il y a toujours un bon état d'esprit !). Le problème, c'est que j'ai 24 ans, donc c'est en général des gens de plus de 40 ans, même si j'ai pas mal de potes mecs de mon âge qui viennent (le soucis c'est qu'on peut pas se voir autre qu'aux reconstitutions, car ils habitent souvent en Alsace, ou dans le sud). Ce genre d'évènement n'attire pas forcément les filles. Il y en a, mais comme à l'armée tous les mecs sont comme des chiens sur elles c'est affligeant :/

Le soucis c'est que je me suis tellement ouvert avec l'histoire, que je peux parler de beaucoup de choses. J'ai une vie assez droite, j'ai des valeurs, fraternelles notamment car j'ai fait l'armée pendant 3 ans, et aussi des valeurs un peu ancien monde sans pour autant me fermer à ce qui compose la société. Du coup aux élections je ne vote pas, car il y a toujours quelque chose qui me dérange dans le programme d'un candidat. Autant je prône la solidarité, l'acceptation de ceux qui ont un mode de vie différent, et d'un autre côté je soutiens les valeurs de respect entre les humains, de savoir vivre, de mariage durable pour l'éducation des enfants et leur bien être (et ça quelque soit le couple ! par exemple le mariage pour tous, je connais un couple homosexuel qui s'occupe très bien des enfants). Bref je suis conscient d'avoir grandi dans une famille hors norme, personne sauf un couple n'a divorcé dans ma famille, et on arrive à se réunir tous les ans pour Noel et d'autres fêtes, malgré les petits ou grands défauts de chacun. J'ai été éduqué à savoir rendre l'ascenseur aux gens, donc je le perpétue. Je ne comprends pas que certains gars oublient par exemple l'anniversaire de leur copine, ne proposent pas de sortir au resto ou de faire des choses qui sortent de l'ordinaire.

Bref je suis bien conscient comme ton dernier message le mentionne Plouffe, que le monde est très disparâtre, mais cela fait maintenant 6 ans que je fais des efforts, que j'organise des soirées dans le but de rencontrer UNE seule personne avec qui sortir. J'ai l'impression de voir des gens bloqués, hésitants, se questionnant. Bref c'est avec les filles tout simplement que je sais plus ou j'en suis. Dois-je discuter en essayant d'ouvrir l'esprit des gens sur certains sujets ? Ou est ce que je dois me plier à une forme de norme qui semble être le nouvel apanage de cette société ?

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par K***fisher le Mer 3 Avr 2019 - 12:28

Hello Alex (guitariste ?!),

Les retours de Plouffe sont je trouve assez pertinents. L'ouverture de l'esprit n'étant pas une fracture du crâne, je crois qu'il ne faut pas prendre les choses au premier degré (pour soi), et rajouter un peu de "moelleux" dans ta vie.
Pour les pseudo-potes qui viennent les mains dans les poches et la queue en fleur à tes soirées, tout simplement, ne les réinvite pas.
Pour la fille que tu as invitée à rester, je peux pas dire du peu que tu en parles, mais je crois savoir que certaines filles aiment les mecs entreprenants, rassurants, qui font le premier pas et mettent les pieds (oui le pied, petit coquin) dans le plat.
J'ai l'impression que tu te mets dans une posture (désolé si je prends une image assez forte) de "paillasson" : tu te mets au pied des gens, et tu attends/espères qu'ils vont faire la même chose. Or que fait-on devant un paillasson ?

Je ne sais pas si tu connais les quatre accords toltèques, mais ça peut valoir la peine de zieuter ça, même de loin (l'approche spirituelle ne parlant pas à tout le monde).
Sinon, pour les filles, les gonzes, le reste : sois toi-même. T'es passionné d'histoire ? T'as sûrement des histoires à raconter, des anecdotes, du croustillant, du graveleux, du gras.

J'ai cru comprendre que tu avais également beaucoup d'empathie et de hautes valeurs morales. Tous les gens ne sont pas comme cela, tu le constates chaque jour. Donc autant multiplier les rencontres, et interrompre celles qui n'enrichissent pas, sans plus de remords que cela.
K***fisher
K***fisher

Messages : 1430
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 36
Localisation : There there

http://www.bloodsucker.ovh

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par Lorelei le Mer 3 Avr 2019 - 12:32

Tu habites à Paris? Alors tu as énormément de possibilités de rencontrer des personnes intéressantes!
   Es-tu allé aux rencontres proposées par Zebrascrossing?
   Vas-tu aux expos, conférences, concerts, expositions (les vernissages sont de bonnes occasions de rencontres)... suivant tes goûts? Une amie autrichienne a fait guide pour des visites culturelles destinées à un public international jeune, elle m'a dit que c'était une excellente agence de rencontres...
  Bref, quoi t'oblige à inviter des gens que tu n'apprécies guère, pour déjà trop les connaître?

     Et si elle t'intéresse vraiment, ce qui ne semble pas clair, appelle d'urgence la fille qui a dormi chez toi pour lui proposer un rendez-vous! Par exemple, choisi un film que tu as envie de voir au cinéma et propose-lui. Ou juste prendre un verre... Elle n'attend que ça!

                  cat
Lorelei
Lorelei

Messages : 1081
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Mer 3 Avr 2019 - 12:41

Oui j'ai fait 12 ans de guitare :p sinon oui c'est vrai je me met en mode paillasson, mais la fille l'était aussi un peu mdr. C'est elle qui a voulu rester dormir (elle habite loin). En fait j'ose pas du tout être entreprenant avec les filles, tout simplement parce qu'avec tout ce qu'il se passe en ce moment, la façon dont l'amour est vu par les gens ne me convient pas. On met en avant le mauvais (une minorité d'hommes qui agressent leur compagne, qui les viole etc, toujours des trucs glauques. Et les filles me disent de plus en plus être sur leurs gardes, ce qui est normal, mais à l'extrême avec des gens avec qui elles ne devraient pas l'être, par simple peur). Y'a une fracture entre eux, moi, la réalité, le superficiel ... Eux ne pensent qu'au marketing, au travail, en oubliant complètement l'humain en lui même. D'ailleurs on le reconnaît lors des phases de brief dans mon école sur des sujets, ils croient tout savoir des gens, et moi j'apporte mon grain de sel à chaque fois.

La en ce moment, on travaille sur une campagne pour une association qui récupère des perruques, les reconditionne et les donne gratuitement ou contre un tarif minimum à des femmes qui ont vécu une chimiothérapie suite à un cancer du sein. Ils sont persuadés que les femmes qui ont perdu leurs cheveux ont honte (de mon expérience personnelle, j'ai croisé beaucoup de femmes qui étaient en train de se battre contre des cancers, et elles n'avaient pas de honte, ce qui est normal, à ne pas porter de perruques. Cela ne m'a pas choqué, mais pour eux c'est une forme de stigmatisation... Au contraire pour moi ça montre une personne qui vit dans le réel, montre ce qui lui arrive car cela peut arriver à n'importe qui. Faut dire que je suis passé au dessus de l'apparence avec l'armée, et tout ce qui compte c'est l'empathie, avoir un toit, bien se nourrir et avoir une passion. Le reste, le regard des autres parce que vous êtes comme ci ou comme ça, franchement je m'en fout et même si je suis timide et que j'ai tendance à m'écraser devant la bienpensance ambiante, je n'en pense pas moins. Vous savez je suis sorti avec une fille enrobée, une autre qui était malade de la sclérose en plaque et que j'ai accompagné, donc je suis passé au dessus des choses superficielles, ce qui compte, c'est ce qui il y a dans le coeur de la personne. Mais ça les gens s'en rendent compte au bout de très longtemps et vu qu'ils n'expriment rien de leur ressenti, difficile d'avoir de l'empathie pour eux. Les questionnements se transforment en regards plus ou moins faux culs et franchement c'est pesant.

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Mer 3 Avr 2019 - 12:42

Hello LoreleiSebasto, oui j'habite Paris, mais je n'ai pas encore eu l'occasion de tester les rencontres de ce site. Je vais m'y atteler !

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par K***fisher le Mer 3 Avr 2019 - 12:52

J'y pensais pour les rencontres ZC, merci Lorelei !

Alex, j'ai l'impression que tu généralises beaucoup. Pour l'histoire de la fille, oui on vit l'époque des metoo et pour des garçons respectueux qui ont du mal avec les filles, ça semble rendre les choses encore plus compliquées. Il y avait le côté "j'habite loin d'ici" qui a pu la faire rester, après, rien ne t'interdit de t'approcher d'elle, de lui dire qu'elle te plait. De lui dire que si quelque chose ne lui plait pas ou la met mal à l'aise, elle n'a qu'à dire stop. De la prendre par la main, de poser une main sur son épaule...

Tu connais la différence entre énergie centrifuge et centripète ? Il faut que tu sortes ce que tu as en toi, que tu l'extériorises, que tu sois toi-même !

Et pour la guitare, tu pratiques seul ? Ça te dirait pas de monter un groupe ? C'est aussi une super façon de rencontrer des gens !
K***fisher
K***fisher

Messages : 1430
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 36
Localisation : There there

http://www.bloodsucker.ovh

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Mer 3 Avr 2019 - 13:04

J'avais un groupe avant, maintenant je me contente de jouer seul chez moi, ça me détent. Je n'ai plus le temps pour la musique trop, entre mes études, ma page, et l'histoire, c'est compliqué. En plus je vis seul, dans un appartement immense donc j'ai toutes les responsabilités d'une personne vivant seul : ménage, cuisine, lessive, repassage, factures, etc, ce qui me laisse très peu de temps pour réellement rencontrer quelqu'un, mais on est obligé vu la société d'argent constant dans laquelle on vit. Je ne cours après l'argent, j'ai ce qu'il faut pour vivre, ce qui m'autorise de me faire plaisir, mais en solo du coup. Je n'ai plus aucune envie de cuisiner, je me fait livrer, par contre je me plie en 4 pour recevoir les gens. Les gens sont trop compliqués car plus bornés que moi, comme je l'ai dit impossible de discuter de choses et d'autres avec eux. L'histoire ne les intéresse pas, la société non plus, les voyages non plus. Pourtant tous ont des origines variées, qui pourraient donner lieux à des conversations intéressantes (l'un est hollandais, un autre serbe macédonien). Pourtant il n'est jamais question d'approfondissement de la culture en discutant de cette manière. Tout est ramené au travail, aux choses débiles du quotidien. Quand je leur raconte ce que j'ai vécu à l'armée, j'ai l'impression de parler à des extras terrestres. Moi ja'i les pieds sur terre, eux préfèrent se voiler la face sur certaines choses. En attendant je suis devenu plus fort mentalement qu'eux, capable d'endurer ce que les autres n'arrivent pas. En revanche je me plains des choses réelles qui m'énervent et qui font que tout va mal. Mais si on laisse tout aller on se dirige vers ou ? Y'a des choses qui sont pas normales et les gens préfèrent fermer les yeux.

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par Lorelei le Mer 3 Avr 2019 - 13:11

La fille qui met sa tenue de soirée avec décolleté, qui s'ennuie toute la soirée à cause de la conversation des abrutis que tu as invités, qui se débrouille pour te toucher dans la cuisine et pour finir dors chez toi, elle est restée sur ses gardes?
Elle est en train de se demander ce qu'elle a merdé ou si décidément elle ne te plaît pas plus que ça, conclusion qu'elle a peut-être déjà classée à regret comme certaine. Rien ne t'empêchait de lui demander de rester déjeuner avec toi (puis de prendre l'air, puis de, puis de... Embarassed ), elle aurait volontiers prévenu maman qu'elle ne viendrait finalement pas à midi. Allô, non mais allô quoi!
Tu l'appelles ou pas?
Lorelei
Lorelei

Messages : 1081
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Mer 3 Avr 2019 - 13:14

Non mais j'ai même pas eu le temps de proposer quoi que ce soit en fait, elle me dit qu'elle se lève à 11h le lendemain, normal dimanche. A 10h30 elle est allée se préparer dans la sdb, et on a même pas discuter elle m'a direct fait en me voyant "bon bah je rentre j'ai dit à ma mère que je rentrais pour le déjeuner". Merci au revoir quoi, mais pour elle quoi si effectivement elle est pas capable à 21 ans de dire à sa mère qu'elle va manger quelque part un midi c'est qu'il y a un soucis d'ouverture, de détachement.

Et moi j'ai fait l'effort d'organiser quelque chose, pas toujours au même de tout faire non plus.

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Mer 3 Avr 2019 - 13:18

On discutait en début d'année, on jouait même à des trucs genre dual quiz sur nos phones, puis un jour je l'ai battu et d'un coup elle s'est refermée "c'est pas mon truc" et hop plus de nouvelles. J'ai trouvé ça vraiment bizzare, malgré que j'essayait de la relancer sur d'autres conversations. Après j'ai appris qu'elle voyait d'autres mecs, elle fait ce qu'elle veut hein mais visiblement ça a pas marché au travers des quelques mots que j'ai pu saisir d'elle et de ses conversations avec les autres. En même temps elle vient à mon anniv, bien habillée, mais ne fait aucun effort, pas beaucoup de sourires non plus ... Hier, sursaut d'éveillement, je reçois un message d'elle, qui me demande, encore pour du taff, c'est quoi le modèle de mon ordi, je lui ai répondu très gentiment et puis ça s'est arrêté là. Alors est ce que c'était réellement pour dialoguer, pour entamer une conversation, ou alors elle s'est détachée et se sert juste de moi pour ses conseils informatiques mdr

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par Lorelei le Mer 3 Avr 2019 - 13:20

C'est un gamine, tu es un homme, c'est à toi de lui proposer de déjeuner avec toi et de lui dire d'appeler sa maman pour la prévenir...
Mais c'est pas grave, tu peux lui proposer un rendez-vous maintenant!
Elle attend!
Lorelei
Lorelei

Messages : 1081
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Mer 3 Avr 2019 - 13:29

Bah maintenant je vois pas trop comment j'aurais l'occasion de proposer quelque chose ... Je sais vraiment pas y faire ... Toutes les filles avec lesquelles je suis sorti, c'était elles qui me proposait des trucs et au fur et à mesure des conversations on était bien quoi. Moi je parle de choses, elle ne parle jamais, ou presque pas. Les seuls visions de sa personnalité que j'ai eu, c'est elle s'énervant sur un sujet débile, une femme en photo pour une marque de fromage (un truc débile en soit, donc depuis je la vois vraiment comme une gamine). Je laisse les choses se tasser, au risque de sortir avec une personne totalement immature qui finalement n'est jamais sortie du nid douillet de ses parents ... Une fille ça peut éviter un mec parce que elle ne l'aime pas, ou parce qu'elle l'aime et le fait chier aussi, moi je n'aime pas rentrer dans ce jeu ... Des filles m'ont trop foutu la honte suprême plusieurs fois (pour ça elles sont championnes pour aller raconter à tout le monde que vous vouliez sortir avec et en se foutant de vous). Je me pose la question de savoir si c'est le genre à faire ça ou non. Bref je suis sur mes gardes mais faut pas m'en vouloir. Je vais vite m'ennuyer avec une personne qui n'a pas d'expérience, pas de discussions, et qui vit uniquement au travers de ses séries Netflix et de sa misandrie :/

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par K***fisher le Mer 3 Avr 2019 - 13:32

Je vais écrire un truc désagréable à lire mais... tu ne peux pas changer les autres. Oui y a plein de gens qui parlent de plein de sujets bateaux (pour rester poli). Faut faire avec (ou malgré).
K***fisher
K***fisher

Messages : 1430
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 36
Localisation : There there

http://www.bloodsucker.ovh

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par Lorelei le Mer 3 Avr 2019 - 13:42

C'était ma question : t'intéresse-t-elle vraiment?

  J'ai dans l'idée que la réponse qu'elle espérait à sa question était : "J'ai un P.C. X série Y de... Au fait, merci d'être venue à mon anniversaire, ça m'a fait très plaisir! Ca te dirait de m'accompagner à, au... / venir prendre un verre, dîner / se balader... / etc..."

    Ce que tu nommes misandrie, c'est un effet de mode, une manière de s'inclure dans un groupe et d'être dans le coup.
  En effet, tu la vois sans doute à raison comme pas très mature, mais j'ai l'impression que de ton côté tu n'es guère plus avancé qu'elle concernant les relations amoureuses : vous vous compléteriez assez bien sur ce plan-là au moins. Et qui sait, elle pourrait te surprendre, tu pourrais l'aider à révéler ce qu'elle cache pour s'adapter, elle aussi, à son milieu ; elle pourrait t'apporter de la nuance dans tes opinions très tranchées sur les gens, tout en aimant ton côté de misanthrope un peu bourru... et un peu artiste Very Happy

P.S. la peur est mauvaise conseillère, et il n'y a pas de mal à aimer les femmes!
Ce sont les gens qui racontent des choses privées et colportent des ragots qui sont méprisables et qui, en réalité, sont méprisés par les seules personnes qui t'intéressent toi.
Lorelei
Lorelei

Messages : 1081
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Mer 3 Avr 2019 - 14:13

Merci pour ta réponse éclairée, c'est qu'on entend et qu'on lit tellement de choses ... J'ai commencé à me désabonner des journaux sur Facebook qui ne postent littéralement que de la merde, que des trucs chiants, de haine ou glauques. Ca entretient la paranoïa des gens, mais malheureusement on fait aussi face à beaucoup de clichés. Par exemple, moi j'ai été diagnostiqué d'un léger PTSD (syndrome de stress post traumatique) après l'armée, mais ça va bien je tiens le coup. Le truc c'est que j'ai un tic qui est apparu avec ce stress, j'ai la jambe qui tremble de temps en temps, parce que j'ai envie que les choses aillent vite, c'est nerveux. Je le fais en cours aussi et une conne a été dire à son voisin "ouais c'est les effets de la cocaïne ça" et l'autre il acquiesait mais MDR je prend pas de drogues, bon je fume un joint de temps en temps mais en aucun cas je ne bois ou je ne me drogue. Je sais que cette autre fille m'aime pas trop depuis que je lui ai fermé son clapet en cours (elle me laissait pas parler une fois alors que c'était moi qui était interrogé, ça m'a énervé). Du coup les gens vont raconter des conneries comme ça, mais bon ça a toujours été comme tu le dit.

On dit que les gens ne changent pas, c'est faux. Comme le disait Nietzsche, l'homme a besoin d'être confronté au pire pour changer. C'est ce qui m'est arrivé au travers de l'armée et en faisant de l'humanitaire, j'ai vu les pires choses de ce monde (d'ou ma facilité à parler des guerres et de l'histoire passée, j'ai vécu des situations que seuls ces gens peuvent comprendre, des plus anciens quoi). Aujourd'hui les gens de la ville essayent de se détacher de plus en plus de l'histoire, deviennent incultes au possible et se croient au dessus des autres via leur argumentaire foireux, et ils en sont fiers. Et ils récoltent pleins de réactions de gens qui sont d'accords avec eux. Quand je vois ça je me dit "ok je vais fermer ma gueule, je connais la réponse et le juste milieu de ce sujet, mais soit les gens seront énervés parce que je sais mieux qu'eux, soit ils vont insulter, soit être hyper aggressifs alors qu'on l'a pas été". Même mon père a été choqué de la façon dont les gens répondent sur les réseaux sociaux. C'est devenu se montrer, prendre 15 000 photos de soit, du style "nan mais j'ai une trop grande estime de moi, personne peut me parler" c'est comme ça que je ressent les choses. Moi j'ai quelques photos de moi en train de faire des activités et ça s'arrête là quoi.

Pourtant j'en ai tendu des perches à l'autre fille. J'ai proposé des soirées, à part mon anniv personne n'a jamais voulu bouger. Ce genre de fille, c'est le style à publier des articles sur "on sait ce que vous voulez les mecs quand vous venez nous parler", tout en se plaignant de ne pas trouver chaussure à son pied. Le truc c'est qu'elle est assez jolie, mais je bon je vais être méchant elle fait idiote parfois :/ plus occupée par son travail aussi que par les gens qui l'entourent. Il y a aussi le fait que je suis peut être exigeant, mais quand je vois comment mes parents et les autres gens de ma famille ont tenu, je me dit qu'il me faut certains standards sinon ce sera pas possible. Tout ce que les jeunes de mon âge n'ont pas encore fait, je l'ai déjà fait. Oui je sai ça paraît extraordinaire, mais c'est le cas. J'ai commencé par faire du bénévolat en Egypte à l'âge de 9 ans avec mes parents ont a été voir les enfants d'Abu Simbel et on leur a fait livrer un stock de cahiers, stylos et crayons. Je m'épuise à mettre toujours les autres avant moi, et je m'épuise quand je pense seulement à moi. Mon argent je pourrais le garder pour m'acheter une grosse voiture comme n'importe quel mec, mais c'est pas du tout mon objectif. Souvent sur un coup de tête je fais des donnations (j'ai été visité Verdun en mai, alors que je visitais l'ossuaire, j'ai encore fait un gros don au bleuet de France, qui oeuvre pour les blessés de guerre). Voila ce sont des causes qui me tiennent à coeur, et je me demande parfois si il en ai de même pour les autres (ou qu'ils se trouve une bonne action ?). La fille veut aller faire du bénévolat dans un pays asiatique, mais elle va devoir s'ouvrir pour faire ça. Pas se fermer à la pauvreté ou à la réalité telle qu'on lui expose sinon elle ne supportera pas de voir ce qu'elle va voir. Bref j'ai toujours fait tout seul toute ma vie, j'ai appris à ne jamais compter sur personne pour quoi que ce soit, et surtout pas en amour puisque je n'ai jamais eu l'occasion de sortir au restaurant en couple ou même avoir une personne qui vous prend dans ses bras et que vous sentez qu'elle vous apprécie c'est dur. Donc oui c'est un cercle vicieux parce que la personne en face peut penser exactement la même chose. Moi j'ai la peur de me faire juger, car je sais que mes passions n'intéressent personne. D'ailleurs à part quelques potes, rares sont ceux interessés par l'histoire (on parle pas QUE de ça entre nous, mais on est ouvert à beaucoup de discussions et dieu seul sait qu'une discussion sur l'histoire débouche toujours sur un fait de société actuel).

Bref je pense que les choses auraient été différentes si globalement les gens de ma classes étaient plus responsabilisés. La plupart vivent encore chez leurs parents, sont dans leur petit confort. Donc critiquer les autres ils ont visiblement tout le temps d'y penser. Aujourd'hui j'ai la grippe je sors pas, mais hier en cours j'ai encore constaté que certaines filles sont méchantes avec les hommes, et elles même se voient engueulée par leurs collègues féminines qui sont encore plus aggressives qu'elle. Bref un monde de taré, et moi je suis fatigué de jongler comme ça entre plein de groupes. J'ai connu des hippies, des gens fans de rap, des gothiques, des cathos coincés, des gens trop ouverts sur tout, bref de quoi perdre la tête, et à chaque fois il y a quelque chose qui m'énerve chez les gens et qui devient récurrent (souvent leur manque d'empathie, leur manque de compréhension, la façon dont certains se disent "ouvert" mais sont complètement butés, d'autres qui disent que ce sont des fous et qui adorent faire des soirées, et quand tu les invite tut e rend compte de la connerie qu'ils ont écrit).

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par Plouffe le Mer 3 Avr 2019 - 18:12

Bon, ben tu fais déjà tout ce qu'il faut, on dirait. Le truc, ce serait de ne pas produire un effort, avec un but sous-jacent. Fais ce que tu aimes. Des fois, la perle est là où on ne l'attend pas.

Je suis assez d'accord avec Kingfisher, c'est peut-être plus un changement d'optique qu'il te faudrait. Arrêter de faire des efforts pour des gens dont tu sais qu'ils vont en profiter ou ne même pas te prêter attention ; croire à ta bonne étoile, cultiver les rencontres avec les passionnés pour des discussions où tu donneras le meilleur de toi-même. Et surtout ne pas attendre un retour sur investissement. Fais les choses parce que ça te correspond, que ça te plaît, pas parce que tu penses que si tu fais agis de telle façon, alors normalement tu devrais obtenir telle réaction ou telle réponse. Dans le cas contraire, tu sera déçu et une spirale s'enclenche faite d'amertume, de méfiance et de conviction que tu n'y arriveras jamais, malgré toutes tes bonnes intentions. Si ça marche une fois, tu en retireras l'impression fausse d'avoir trouvé une méthode.
Plouffe
Plouffe

Messages : 199
Date d'inscription : 27/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Mer 3 Avr 2019 - 18:52

Oui je comprends, c'est ce que je fais maintenant. Je fais beaucoup moins de soirées qu'il y a 2 ans, parce que les gens m'ont grave déçu. Des gens qui ne redonnent plus jamais de nouvelles, et je réinvite seulement les "vrais" ceux qui viennent et que je sais que je vais me marrer avec eux parce qu'ils ont toujours une vision humoristique de tout. Si j'invite les gens, c'est parce que aussi j'ai pas trop de moyens d'en rencontrer d'autres ailleurs. Niveau culturel, à part les touristes à Paris dans les musées, franchement faut chercher pour tomber sur une fille cultivée etc. Je veux pas être méchant mais la plupart ne savent :/ ça fait 4 ans que je vis là et je l'ai longtemps constaté. Et puis de mon expérience perso, on se retrouve souvent avec des retraités dans ce genre d'évènements, ou des gens qui ont des flexibilités horaires comme moi en ce moment. Ca fait 2 ans que j'ai l'impression que mes journées tournent en rond.

J'ai fait d'autres efforts avant : mes parents sont partis en vacances il y a un mois, j'ai donc décidé de garder mon chien pour eux. Bon en appart c'est pas le top mais ça me faisait une sacrée compagnie (c'est un braque de weimar). Du coup je le sortait deux fois par jour pendant plusieurs semaines, et les seules personnes qui sont venues me parler sont des gays et des grands mères ... Les jolies filles de mon âge ou même de la trentaine qui promenaient aussi leurs chiens étaient encore plus blasées de la vie que moi en mode "je promène le clebard ca me fait chier je le montre sur ma tronche et plus ce sera fini, plus vite je pourrais aller mater Netflix". Bon ça me fait rire mais la plupart du temps ça risque d'être ça. Moi je promenais mon chien sans vraiment faire attention au temps que ça me prenait etc. Je l'ai emmené au parc pour lancer des frisbees etc. Alors non il faut pas forcément attendre tout sans but, moi ça fait 4 ans que j'attends sans but. Donc un moment à force de me sentir morose en permanence, de n'avoir jamais une main tendue, de croiser des voisins d'immeubles antipathiques "tantôt bonjour tantôt non on sait pas pourquoi" je commence à en avoir raz le bol. J'ai l'impression d'être trop différent pour vivre en fait. De pas rentrer dans certains moules qui marchent pour les autres, ce qui fait que visiblement je suis seul et que je n'intéresse personne.

Les gens semblent avoir tous beaucoup de potes qu'ils voient souvent, ils recoivent souvent des messages aussi. Moi à part le travail, jamais de proposition de sortie, de soirée ou de quoi que ce soit d'autre. On dirait juste que j'emmerde les gens à être ce que je suis, et que du coup par jalousie ils donnent pas suite. J'en sais rien comment ça se passe une relation pour une personne lambda, j'en ai mais alors aucune idée. A 24 ans y'a un problème je sais même pas quoi dire à une fille et ça restera un moment comme ça puisque dans ma tête c'est "il faut que je trouve une discussion de bas étage pour entrer en contact mais quoi je connais rien de toutes ces conneries que font les gens de maintenant et qui sont inutiles". De toute façon même mes cousins de mon âge ne prennent jamais de nouvelles de moi, donc là aussi j'ai cessé les contacts. Toujours le premier à envoyer un message, toujours cette impression de déranger les gens, donc je demande plus rien à personne (d'ou le fait que je me suis intéressé très tôt à savoir bricoler, faire des travaux etc, pour ne jamais ou du moins le moins possible, avoir affaire à quelqu'un pour quoi que ce soit, seulement en cas de dernière nécessité).

Pour une fille, rien mais alors rien à voir. Même ma tante m'a dit ça, elles ont l'embarras du choix, sont harcelés en permanence par des gars pour sortir, elles ont cas faire le tri et prendre ce qu'elles veulent. Nous aussi on aimerait bien avoir une personne à nos côté ne serait ce qu'une fois dans l'année et nan ça c'est surement trop demander. Moi je suis la dernière roue du carrosse à chaque fois, quand on se fout pas de ma gueule on se sert de moi. Ce sentiment est absolument désagréable pour moi, le pire foutage de gueule possible. Moi je suis pas là à jouer de mon physique comme les femmes pour obtenir ce que je veux, parce que ça j'en ai connu aussi, des nanas qui me prenaient pour leur porte monnaie ambulant. Quand je serais resté seul pendant 10 ans à vouloir essayer de faire des efforts pour tout le monde et qu'on se sera bien foutu de ma gueule, au bout d'un moment la soupape elle peut plus contenir la vapeur et voilà ça implose. Quand on vit dans un monde qui semble le plus hypocrite possible, moi je n'en peux plus. Toutes ces magouilles, ces non dits entre les gens, ces regards de travers, ces histoires fausses inventées sur les gens pour leur nuire, cette jalousie de ceux qui font mieux et plus intéressant qu'eux, vraiment je ne comprend pas et j'ai l'impression de retrouver ça chez tout le monde. Comment prendre les remarques ? Je ne le sais jamais. Est ce que des moqueries sont sincères de méchanceté ou elles sont révélatrices d'une vérité enfouie chez l'autre, qu'il cherche à masquer par la blague ? Bref j'ai du mal à saisir les taquineries des gens, au mieux j'esquisse un grand rire jaune bien coincé parce que je me dit "attend il se fout de ma gueule ou quoi là ?" souvent les blagues démontrent un manque de culture flagrant :/ cependant j'adore l'humour noir, ou rigoler de choses vraiment grotesques, mais je suis passé au dessus de certains niveaux de moqueries qui datent de l'école primaire.

Une fille de ma classe était terrorisé à l'idée de devoir parler aux autres, parce qu'elle dit qu'elle a un accent du sud, de Toulouse, mais qu'est ce que j'en ai à foutre moi ? Rien. Et je vais pas me moquer d'elle là dessus, parce que sa langue et son accent c'est son identité régionale, c'est quelque chose de normal quoi et ça fait parti des choses auxquelles on ne peut rien. Elle a pas à en avoir honte, mais elle dit qu'on l'entend à l'oreille, franchement elle m'aurait pas dit qu'elle était de Toulouse et elle aurait pas parlé de son pb, j'aurais même pas entendu d'accent en tendant l'oreille.

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par Lorelei le Mer 3 Avr 2019 - 19:14


Visiblement, il y a une fille que tu intéresses... Elle veut faire de l'humanitaire, tu connais le sujet, hé bien invite-la, parle-lui de ton expérience. Je parie que tu l'impressionnes, tu dois la fasciner par ta différence.

As-tu lu son blog? Tu y trouveras certainement des choses avec lesquelles tu n'es pas d'accord, sur lesquelles tu auras un autre point de vue... hé bien pourquoi ne pas lui dire que tu vois un point précis différemment, entamer un échange sur vos différences de points de vue et de perceptions (sans chercher à démontrer que ton point de vue est le bon, je pense que tu as saisi)? Ca pourrait par exemple amener l'idée de nourrir le blog de réflexions masculines variées (pas seulement les tiennes), et d'échanges entre hommes et femmes sur les sujets traités dans le blog... ce qui serait constructif et enrichissant.

A Paris tu peux trouver des sorties autour de tes centres d'intérêts, pour l'Histoire il y a des conférences, des associations, pour les sujets contemporains différents cercles (certes souvent politisés) qui organisent des conférences... bon moyen de rencontrer des personnes avec lesquelles tu peux nouer des amitiés!

Lorelei
Lorelei

Messages : 1081
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par K***fisher le Mer 3 Avr 2019 - 19:17

Alexfender, il y a des choses qui m'embêtent pour toi, parce que tu sembles vraiment souffrir et mal vivre toute cette situation.
A mon humble avis, si tu veux jouer à la course du nombre de contacts facebook, ou de messages whatsapp qui t'attendent quand tu reprends ton téléphone, tu pourrais le faire, mais pour quelle "qualité" d'échange ?

J'ai l'impression que tu prends le problème à l'envers, de façon très mentale. Je vais dire encore un truc qui choque. Tu veux trouver ? Arrête de chercher. Sois toi-même, entier, unique, différent. Fais des trucs que tu kiffes. Dis des trucs que tu kiffes. Fais-toi ton délire, tes projets, et investis-toi à fond devant. Juste, fais le test pour voir. Il y a des grandes chances pour que ça provoque des rencontres, des découvertes, des échanges, avec des gens sur la même logique que toi.
K***fisher
K***fisher

Messages : 1430
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 36
Localisation : There there

http://www.bloodsucker.ovh

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par alexfender le Mer 3 Avr 2019 - 19:38

LoreileiSebasto : oui j'ai lu son blog, elle ne partage que des choses très restreintes (les femmes dans le digital, toujours des articles qui mettent l'accent sur le fait que l'informatique serait encore trop un monde d'hommes) la vérité c'est que ce n'est pas vraiment le cas. Les filles semblent attirées par d'autres domaines, qui leur sont propres dans leurs choix personnels, pourquoi vouloir les influencer ? Je veux dire on est en France, chaque femme a le droit et c'est normal de s'épanouir dans le métier qu'elle veut, de monter son entreprise et de prospérer (le retour du fameux argument "le patriarcat" un peu). Alors que bon moi par exemple si ma copine veut monter une affaire, je vais l'aider. Perso, j'aime rester à la maison, alors comme l'a dit Marlène Schiappa sur un plateau tv, même si je ne suis pas d'accord avec elle, je suis d'accord sur le fait que la tendance peut tout à fait être inversée (l'homme reste à la maison s'occuper des enfants, de la maison en elle même, des repas, du reste quoi. Je comprend pas qu'on dise qu'un homme veuille toujours avoir le dessus sur une femme, pour ma part c'est faux et l'histoire nous l'a démontré (les femmes se sont émancipées de plus en plus pendant les guerres avec les hommes sur le front, elles ont reçu des droits équivalent avec le vote, l'ouverture d'un compte bancaire, le droit de s'habiller comme elles le veulent) tout ça fait partie d'une graduation normale de l'évolution des choses. Ce qui n'est pas normal, c'est de vouloir mettre la faute sur un genre en particulier, alors que d'un côté comme de l'autre il y a des nuisances (quelle femme n'a jamais accéder à un CDI à cause d'une DRH qui la jalousait etc). Bref, moi j'ai une page d'histoire, je partage beaucoup de contenus, de portraits de soldats surtout mais aussi de femmes, d'inventrices, de beaucoup de choses. Une fois justement et c'est intéressant que tu en parle, nous devions étudier une affiche en droit numérique. Il s'agissait d'une femme nue, assise sur ses genoux mais dont on ne voyait aucune partie intime. C'était une pub pour du fromage de chèvre. Tu va me dire "ça n'a rien à faire dans une pub pour du fromage" et je serais parfaitement d'accord avec toi. Avec la classe, nous avons essayé d'en parler, en rigolant de la chose, elle a pris au coeur direct ce qu'on disait, alors qu'elle ne connaissait même pas la fille de la photo (nous les mecs, on s'en fout pas mal qu'un mec inconnu fasse des conneries, on le connaît pas quoi). J'avais beau lui expliquer le plus doucement possible que "c'était le choix de la fille sur la photo d'accepter un tel contrat. Si elle avait un minimum de respect pour elle, elle aurait refusé. Mais je pense que si elle se trouvait devant nous, elle t'aurais dit que c'était son choix et que ça te regardais pas. Jusqu'à preuve du contraire on ne force personne à faire un spot en France. Si tu trouve cela dégradant pour la femme, personnellement ça l'est pour elle, pas pour l'ensemble des femmes tu vois ce que je veux dire ? Si tu dois t'en prendre à quelqu'un, c'est à elle pour lui demander les raisons de son choix, et pas à nous de nous engueuler." Et là elle n'a rien dit pour argumenter, elle s'est enervé et nous a sorti en agitant les mains "c'est bon je m'arrête là parce que ça va m'énerver". C'est très refroidissant et c'est de ça dont je veux parler quand je parle de gens non ouverts à la discussion.

Kingfisher : Effectivement je fais ce que je kiffe, c'est les moments passés en solitaire qui me pèse. C'est un vrai cercle vicieux malheureusement, car quand je vois les gens, je déprime de savoir que certains ne donneront jamais de nouvelles, et d'un autre côté je suis content d'être sorti. Comme je réfléchi beaucoup, ça tourne dans ma tête et le soir j'ai de très gros problèmes pour dormir. Il m'arrive de ne pas aller en cours, parce que la moitié de la nuit je l'ai passé à me retourner sous ma couette et à me poser des questions. Cela fait que je me réveille le matin, je me dit "mais nan je peux pas aller en cours, je suis beaucoup trop fatigué" et du coup j'invente une excuse bidon, et je me recouche jusqu'à 10/11h. Bon après je fais ça sur des cours pas importants, je ne manque pas les partiels ou les examens. J'ai beaucoup de filles sur insta qui font de l'histoire et vivent leur passion comme moi, mais étonnement il n'y en a aucune sur Paris ... Ici les gens sont pressés, obsédés par le moderne et le superficiel, et ne voit pas ce qui est fait pour eux. Pour eux ça doit être fait et ça doit être carré en donnant le moins possible en retour. Généralement ils se plaignent de leur bouffe parce que la dame du rayon traiteur n'a pas fait assez chauffé leur plat, enfin que des conneries comme ça quoi ... Quand je parle de trucs historiques, ça les intéresse mais aussitôt après ils prennent une tête genre "mais on s'en fout en fait". Moi je comprends le monde avec l'histoire, eux essayent de le comprendre via des choses différentes j'ai l'impression. Mais la fille est beaucoup trop studieuse aussi, résultat elle était crevée à ma soirée d'anniv et avec l'autre qui faisait que de parler de travail ça l'a littérallement endormie. Alors je laisse le temps passer, mais il passe beaucoup plus lentement pour moi que pour elle. Il est vrai que quand je vivais chez mes parents en Bretagne, je rentrais des cours j'oubliais tout parce que je faisait toujours un truc et je me rendais pas du tout compte de ma solitude. Depuis que je vis seul ça a pris le dessus et c'est horripilant. Surtout quand j'ai l'impression qu'une soirée va bien se passer, que les gens vont s'amuser, parler et rigoler et qu'en réalité c'est un encéphalogramme plat ...

alexfender

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux efforts inutiles :/ Empty Re: De nouveaux efforts inutiles :/

Message par K***fisher le Mer 3 Avr 2019 - 19:48

Bon désolé Alexfender, tu me lis mais tu me comprends pas. Obligé de mettre la dose. Bon visionnage.

K***fisher
K***fisher

Messages : 1430
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 36
Localisation : There there

http://www.bloodsucker.ovh

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum