Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par Montagne le Dim 13 Nov 2011 - 11:55

Fata Morgana a écrit:
Mais quelqu'un sait-il vraiment qui il est au fond ?

Il y a quand même une "maison mère". On change juste le décor autour. Sinon, c'est très grave !

Socrate lui même aurait souhaité le savoir Wink

Montagne

Messages : 50
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par Montagne le Dim 13 Nov 2011 - 11:57

Giamilla a écrit:Oui. Mais cette maison-mère, une fois trouvée, je trouve qu'elle est difficile à meubler avec cohérence, pour rester dans la métaphore...

Bonjour,

J' y suis néanmoins arrivé par le biais de la méditation. Wink
Montagne
Montagne

Messages : 50
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 53
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par tyler le Dim 13 Nov 2011 - 12:08

Montagne, je n'y vais pas non plus, mais les gens pensent que je suis hautain et pire que je ne les aime pas, c'est peut etre vrai au fond, je n'ai pas la sensation d'"aimer"les gens, meme ma propre famille, mais je n'ai pas non plus l'impréssion de ne pas les aimer, en faite, je ne sais pas ci certains ressentent ca, mais je ne ressent jamais leur manque ou leur absence.
Et c'est incompréhensible pour eux, ce qui amène très souvent à des amalgames et plus j'essaye de m'expliquer, pire c'est.

tyler

Messages : 621
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par Montagne le Dim 13 Nov 2011 - 12:45

tyler a écrit:Montagne, je n'y vais pas non plus, mais les gens pensent que je suis hautain et pire que je ne les aime pas, c'est peut etre vrai au fond, je n'ai pas la sensation d'"aimer"les gens, meme ma propre famille, mais je n'ai pas non plus l'impréssion de ne pas les aimer, en faite, je ne sais pas ci certains ressentent ca, mais je ne ressent jamais leur manque ou leur absence.
Et c'est incompréhensible pour eux, ce qui amène très souvent à des amalgames et plus j'essaye de m'expliquer, pire c'est.

Pour m'être penché sur le problème, je ne pense pas qu'il est question d'aimer ou de ne pas aimer, je crois plutôt qu'il s'agit d'une manière d'être en relation qui diffère de celles de "monsieur tout le monde" et qu'il faut accepter respectivement.

Montagne
Montagne

Messages : 50
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 53
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par tyler le Dim 13 Nov 2011 - 13:23

Montagne; Comment avoir une réciprocité respective lorsque l'on ne peut pas etre compris, je peux m'adapter à leur "mode de fonctionnement" mais la vérité c'est que je n'en n'ai plus envie. Je me nie pour avoir un semblant d'échange sociaux, qui à la finalité n'apporte que des frustrations alors que je n'en ressent pas spécialement le besoin.
J'en suis arrivé à un point ou la seule chose avec laquelle j'échange c'est des livres, mais c'est toujours à sens unique, j'aimerais bien etre nourri de quelqu'un et le ou la nourrir en retour.



tyler

Messages : 621
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par Montagne le Dim 13 Nov 2011 - 14:14

tyler a écrit:Montagne; Comment avoir une réciprocité respective lorsque l'on ne peut pas etre compris, je peux m'adapter à leur "mode de fonctionnement" mais la vérité c'est que je n'en n'ai plus envie. Je me nie pour avoir un semblant d'échange sociaux, qui à la finalité n'apporte que des frustrations alors que je n'en ressent pas spécialement le besoin.
J'en suis arrivé à un point ou la seule chose avec laquelle j'échange c'est des livres, mais c'est toujours à sens unique, j'aimerais bien etre nourri de quelqu'un et le ou la nourrir en retour.



Sans compréhension mutuelles aucun lien ne peut s'établir. Se n'est donc pas étonnant, dans ce cas, que l’enthousiasme cède la place au détachement. Ba si tu n'as pas besoins de faire semblant, ne le fais pas Wink. C'est paradoxal tout de même puisque malgré tout, tu précises que tu souhaiterais échanger, dans le but d'un enrichissement, avec une autre personne ?
Montagne
Montagne

Messages : 50
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 53
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par tyler le Dim 13 Nov 2011 - 15:09

Oui c'est paradoxal, mais pas tant que ca, mon idée d'une relation est pure et absolue, sans faux semblant, sans manipulation, ca c'est un besoin pour moi.
Maintenant ce que je constate, c'est que la manipulation est en quelque sorte le fondement de la communication(et ce à tous niveaux, de la concubine au mari, des parents au enfants et vice verca, de vos amis, de la pub au chef de service, jusqu'aux hommes politique qui veillent à ce que tous fonctionnent, logique en meme temps c'est eux les plus grand menteurs) et comme tu la dit, sans communication, pas de compréhension donc aucun lien ne peut s'établir, cette forme de communication n'est pas un besoin et si c'est la seule forme de communication possible, alors je préfère les livres et la solitude, on se moins seule avec la solitude qu'avec le monde, un autre paradoxe.
On n'ai cerné par le paradoxe c'est inquiétant ou pas.

tyler

Messages : 621
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par Montagne le Dim 13 Nov 2011 - 18:01

tyler a écrit:Oui c'est paradoxal, mais pas tant que ca, mon idée d'une relation est pure et absolue, sans faux semblant, sans manipulation, ca c'est un besoin pour moi.
Maintenant ce que je constate, c'est que la manipulation est en quelque sorte le fondement de la communication(et ce à tous niveaux, de la concubine au mari, des parents au enfants et vice verca, de vos amis, de la pub au chef de service, jusqu'aux hommes politique qui veillent à ce que tous fonctionnent, logique en meme temps c'est eux les plus grand menteurs) et comme tu la dit, sans communication, pas de compréhension donc aucun lien ne peut s'établir, cette forme de communication n'est pas un besoin et si c'est la seule forme de communication possible, alors je préfère les livres et la solitude, on se moins seule avec la solitude qu'avec le monde, un autre paradoxe.
On n'ai cerné par le paradoxe c'est inquiétant ou pas.

Je pense que l'on peut se rapprocher de cet idéal. Oui la manipulation est partout et c'est pour cette raison que je ne communique qu'avec très peu de personne. Ce ne sont pas des politiques bien sûr lol. Ils ont également leurs défauts et j'ai les miens. Mais se sont pas des défauts qui me dérangent trop. La sincérité prime avant le reste.

Que veux-tu dire au juste par : "On n'ai cerné par le paradoxe c'est inquiétant ou pas. "
Montagne
Montagne

Messages : 50
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 53
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par Giamilla le Dim 13 Nov 2011 - 20:05

L, merci pour ton témoignage, je me sens moins seule. Et je me reconnais parfaitement dans les "montagnes russes" de l'intensité à bosser régulièrement que tu décris. Je peux être ultra-studieuse pendant plusieurs jours (voire semaines, mais plus rarement) et partir totalement du côté obscur de la force quelques temps après, incapable de me concentrer sur un bouquin d'uni.

Tyler, c'est une bonne question que tu me poses là. Je crois (en fouillant dans ma mémoire) que pour le moment, je ne me suis pas trop retrouvée confrontée à ce genre de situations. Sauf avec mes amis très proches qui connaissent toutes mes facettes et composent avec, tout comme moi je compose avec les leurs ! (luky me ^^)

Mais pour le moment, je n'ai pas encore vécu de rassemblement d'amis d'horizons tellement divers que j'aie eu à palier à cette situation. La plupart des gens que je connais dans un milieu… restent souvent dans ce milieu (sauf hasard total!).

Les rares fois où c'est arrivé, j'ai fait un peu comme Montagne : j'ai choisi parfois de ne pas aller me confronter à cette situation. Ou alors à limiter le temps.
Ou encore à dans un premier temps, observer. Regarder lesquelles de mes connaissances discutent ensemble, afin de voir quel discours adopter, si possible en restant relativement neutre (quitte à passer pour une chieuse de service).
Etant souvent la confidente de mes connaissances, elles sont également contentes je suppose quand je ne parle pas trop. Wink

Sinon, la solution de la honte que je n'érigerais pas comme conseil, mais que je pratique, parfois : prendre un verre. Ou deux. Pas plus. le but n'est pas de rouler sous la table (surtout que je viens aux fêtes en voiture et que j'ai beau déprimer parfois, je ne suis pas encore prête à quitter cette vie), mais de cesser, un instant, de m'observer continuellement (il y a toujours moi, les autres, et la moi hors de moi qui observe, analyse, passe mes comportements et ceux des autres au prisme de la critique…. cette moi fout facilement le camp avec un peu d'alcool dans le sang - enfin, pas totalement. Ce qui fait que même les rares fois où j'ai été vraiment bourrée (deux fois je crois), je restais totalement lucide. -_-).

Et comme tyler, souvent, je suis fatiguée de constamment chercher comment m'adapter au fonctionnement des autres.
parce que j'ai le sentiment qu'eux ne sont jamais fichus de le faire pour moi. Le ménagement, la subtilité, les choses qui ne se disent pas, eux, souvent, ils ne connaissent pas.
Giamilla
Giamilla

Messages : 179
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 35
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par florangeté le Lun 14 Nov 2011 - 1:39

Hello, pour ma part, j'ai un temps utilisé ces multiples personnalités (sous la forme de dialogues entre deux, ou trois personnages) pour comprendre ce qui les reliait, et pour trouver cette "maison mère" qui revient dans quelques posts.

Ces personnages en acquérant leur liberté d'expression par le biais de l'écriture, dialoguaient de manière assez fluide. Ils n'etaient pas "moi" mais faisaient partie de moi; j'ai toujours essayé de les considérer comme des outils, et des constituants, ça me permettait de ne pas me séparer pour de mauvaises raisons.

J'ai dénombré plusieurs avatars, que j'avais nommé par des couleurs.
Chacun participait à ce que je suis, avec une force et une faiblesse. Chacun etait utile et indispensable.

Bleu, le profil de l'enfant "prodigue", trop candide pour la violence et le mensonge, trop empathique pour être "soi", trop d'abnégation, trop de sacrifice pour les autres. Trop honnête et trop de foi, finalement. Aimant mais pas amoureux. Bonne pomme, son absence d'égo en fait une victime du monde, il se fait piétiner.

Noir, Cynique, désabusé, trop lucide pour croire en l'hêtre humain, rancoeur triste, Il en veut au monde d'abimer Bleu. Méfiant, distant, antipathique, mais jamais mauvais. exècre la manipulation et le mensonge. C'est le beau parleur qui s'élève en bouclier égotique, pour encaisser les coups et faire office d'interface.

Blanc; Apathique. Si Bleu se tourne vers l'homme et Noir s'en défend, Blanc est métaphysique, Il représente la pensée expansive, quantique, la créativité et l'imagination. Logicien plutôt qu'émotif, c'est autour de lui que l'équilibre se fait.

Ensuite, au delà de la dimension dialectique, d'autres personnages ont une présence bien plus concrète, qui sont dus à un déséquilibre dans cette trinité personnelle.

Le mélange de l'expansivité et de la méfiance, qui parfois entraine des crises de paranoïa (oui, vous savez, lorsque tous les gens ont l'ait laids, mauvais et agressifs), des crises d'angoisses et une mélancolie d'une lourdeur infâme

L'expansivité délivrée qui fabrique des arborescences à partir de toutes les perceptions, qui amène souvent à une bonne quantité de comportements quasi autistiques; tocs, perceptions envahissantes, illusions, hallucinations auditives, incapacité à prendre une décision simple ou à faire une action basique. (ça a surement à voir avec le déficit d'inhibition latente); le mur entre moi et les autres devient si épais que je ne les perçois plus..

Il m'arrive souvent de discuter seul, à deux voix lorsque j'ai besoin de mettre de l'ordre dans les données. pour ça j'ai une technique infaillible, je sors mon téléphone, les gens n'y voient que du feu!

Il n'y a qu'un seul moment où je suis vraiment moi, uni, indivisible et concentré dans l'instant. C'est lorsque je suis avec elle. Grâce à nous j'apprends à vivre et à ne pas avoir peur; elle me connaît sous toutes mes formes, et m'aime dans mon entièreté. Si Rare.
florangeté
florangeté

Messages : 531
Date d'inscription : 19/02/2011
Localisation : Bordeaux

http://www.hotu.fr/page/atelier.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par jmd le Lun 14 Nov 2011 - 5:54

Nietzsche écrit : "Le monde te prend tel que tu te donnes". (J'aime beaucoup cette phrase).

Je prends aussi le monde tel qu'il se donne c'est à dire que ma façon de le prendre dépendra beaucoup de la façon dont il se donnera.

Je peux adopter des comportements assez différents (en fonction de mes motivations, de la situation). Ai-je pour autant une personnalité différente ?

Comme la personnalité est justement ce qui est permanent au travers des différents comportements, elle est justement liée à ce que je privilégie, ce que je défends (par exemple être inventif, défendre quelqu'un de faible etc.), à une façon d'être.

Elle peut donc évoluer dans le temps, mais je pense qu'à un moment donné, elle est assez unique même si elle peut se traduire d'un grand nombre de façons différentes.
jmd
jmd

Messages : 802
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'endosser parfois plusieurs personnalités ?

Message par MiniVoodoo le Jeu 31 Jan 2019 - 10:13

Je relance le sujet.
C'est plus ou moins lorsque mon diagnostic de "zèbre" a été posé, que nous avons abordé avec ma psy, la question de ces personnalités multiples que j'ai toujours eu conscience d'avoir et que j'avais du mal à gérer, puisqu'elles n'ont pas les mêmes objectifs, envies, etc...
Ma psy m'a rassurée sur le fait que ce n'était pas de la schizophrénie (par moments, le cerveau bouillonne tellement entre les différentes composantes que j'ai l'impression de devenir folle, irrationnelle, etc et je me suis donc posé la question). Apparemment, ce serait assez fréquent chez les zèbres.
Pour parler plus précisément de mon cas, ces personnalités que j'ai baptisées "Multiples", ont des fonctions bien précises dans mon fonctionnement global, il peut m'arriver de changer de voix selon lequel est aux manettes, ils ne s'habillent pas pareil... Ils ont des savoir-être très différents.
D'où ma première question... Y'en a-t-il parmi vous qui lisez cette discussion qui se reconnaissent ? Comment gérez-vous ?
Dans un second temps, avec ma psy, nous avons travaillé sur les alliances/mésalliances qu'ils pouvaient y avoir entre ces 6 personnalités, car ces alliances ne m'étaient pas toujours bénéfiques et surtout, un Multiple pouvait étouffer un autre pour certaines raisons. Ce fut un travail assez intéressant, maintenant je dirais qu'ils cohabitent pacifiquement, ils ont trouvé "leurs places" et je les écoute.
Cela reste tout de même toujours compliqué quand je suis avec des gens que je connais pas ou peu car je dois rester "cohérente". Ou parfois je ne fais pas cet effort et la réaction en face est toujours empreinte d'une grande surprise... Je me suis habituée.
Ceci étant dit, j'ai un de ces Multiples qui est mon empathie, mon intuition, il est très insouciant, il est resté "enfant" contrairement aux autres et il a donc une sensibilité exacerbée, il est celui qui construit les angoisses. Et je n'arrive pas à le calmer. Je ne vois plus ma psy car je n'en ai plus besoin. Mais lui reste un problème. J'ai beau avoir conscience qu'il faut le ménager, quand un cerveau comme le nôtre va si vite, c'est impossible de freiner sur le moment et... dans certains domaines (particulièrement le perso), je me retrouve à vriller complètement, crise d'angoisse en pleine nuit et insomnie... Je n'ai plus de contrôle sur mes réactions. Je suis obligée de freiner. Enfin je m'oblige à le faire car sinon, intérieurement c'est bien pire, c'est un chaos émotionnel et cérébral.
Je viens de me relire et j'ai l'impression d'avoir raconté n'importe quoi. Mais c'est pourtant bien dans ma tête.
Si quelqu'un se reconnait là-dedans...
MiniVoodoo
MiniVoodoo

Messages : 42
Date d'inscription : 08/11/2017
Age : 34
Localisation : Chez les Bisounours

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum