Timshel, à l'ouest

Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Timshel, à l'ouest

Message par Timshel le Jeu 7 Mar 2019 - 16:00

Bonjour

Je vous lis depuis pas mal de temps, j'ai enfin décidé de me présenter.
Je vais éviter de mettre des habillages et des filtres, même si c'est mon mode de fonctionnement.
Il y a un peu plus d'un an et demi, mon fils a effectué un test de QI qui a permis de comprendre son fonctionnement et de déterminer qu'il était un enfant à haut potentiel.
Sa psy m'a demandé si je me reconnaissais dans son profil. Ma gorge s'est nouée et un flot d'émotions intenses s'est saisi de moi.

J'ai donc décidé de sauter le pas et de me livrer également à un test. La psy avait vu juste, ou du moins son pressentiment était avéré car je suis donc officiellement un  adulte à haut potentiel.
Cela a permis de mettre beaucoup de mots sur des maux profonds et ancrés. Cependant, à près de 45 ans, tout s'est un peu écroulé autour de moi avec un drôle de sentiment de gâchis, mêlé de colère et de soif de revanche.
Un an après les résultats, j'ai dû mal, beaucoup de mal à encore tout comprendre et à gérer de nombreuses facettes de ma personnalité.
Je ne sais pas au final qui je suis vraiment, ayant passé toutes ces années à être un caméléon et à faire entendre aux autres ce qu'ils voulaient entendre. La frustration est donc assez intense.
La gestion de l'humeur reste encore difficile pour moi avec des hauts et des bas, qui peuvent alterner brutalement. Là, ça va.

Quant au boulot, cela va un peu mieux, même si j'ai sérieusement pensé à claquer la porte pour devenir prof des écoles, mais je crois que ce n'était pas le bon chemin.
Je m'ennuie souvent (tout le temps?) au travail. Dans tous les boulots que j'ai exercés, j'ai une phase d'adaptation d'un mois, le deuxième mois je m'organise pour tout optimiser et faire ce pour quoi j'ai été engagé le plus rapidement possible et ensuite je m'ennuie.

Mes interrogations sur la bêtise de nombreux de mes congénères restent sans réponse. Je n'aime pas trop les autres, cela peut paraître méprisant, mais en fait j'ai vraiment du mal avec certains raisonnements primaires qui me blessent. Je hais la hiérarchie également.
J'aime la musique, la culture, les gens intelligents (cela ne veut rien dire je sais), les arts martiaux, la littérature, l'actualité politique.
Je  compléterai ma présentation au gré de mes envies et de vos messages.


Dernière édition par Timshel le Ven 3 Mai 2019 - 11:47, édité 1 fois

Timshel

Messages : 6
Date d'inscription : 25/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par Biper le Jeu 7 Mar 2019 - 16:07

Bonjour Timshel

Bienvenue Smile La gestion de l'humeur Smile tout un programme Smile ... L'ennui oui ça pfff

Bon tu vas pouvoir peut-être un peu moins t'ennuyer en te promenant sur le forum Smile

à bientôt Smile

Biper
Biper

Messages : 2671
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 45
Localisation : sur le globe

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par Timshel le Jeu 7 Mar 2019 - 16:18

Biper a écrit:Bonjour Timshel

Bienvenue Smile La gestion de l'humeur Smile tout un programme Smile ... L'ennui oui ça pfff

Bon tu vas pouvoir peut-être un peu moins t'ennuyer en te promenant sur le forum Smile

à bientôt Smile


Merci

Oui, je l'espère pour l'ennui, le forum semble être une source inépuisable d'échanges, de débats et de découvertes. Et échanger avec d'autres zebrés me motive également.

Timshel

Messages : 6
Date d'inscription : 25/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par izo le Jeu 7 Mar 2019 - 16:19

Bienvenu Timshel , oui l'ennui (c'est même pas ça puis qu'en fait le boulot est fait - mais dans un laps de temps plus court que attendu - c'est donc de la gestion pure du temps, je voudrais pouvoir ouvrir un bouquin et me plonger dedans, y compris genre un bouquin de management ou je ne sais quoi, mais non un livre en entreprise n'a pas droit de cité ce qui fait que je papillote aussi et viens trainer mes guêtres par ici (comme en ce moment)). Oui la bêtise, elle est forte, puissante et usante, elle peut avoir son tout petit charme tant elle humanise les gens parfois (c'est ce que paradoxalement je pense). Amuse toi par ici, partage, défoule-toi, rage, enrage, débourre le zèbre qui sommeille en toi, délivre le, batifole ! Au plaisir.
izo
izo

Messages : 2881
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par Timshel le Jeu 7 Mar 2019 - 17:15

Merci Izo pour ton message.
Oui c'est exactement ça, le boulot est fait mais plus vite que prévu.
Pour la bêtise, ton point de vue est intéressant, je vais essayer de l'envisager ainsi dans la mesure du possible.

Sinon, j'avais oublié de mentionner mes "bizzareries" qui n'en sont finalement pas.

Avant d'acheter quelque chose, j'analyse les caractéristiques de chaque produit concurrent, je parcours les forums, je cherche si possible les sous-marques... pour être sûr de ne pas me tromper ou plutôt d'effectuer le meilleur choix.
Je peux me passionner pour des sujets à l'extrême, avant de les laisser tomber du jour au lendemain (petit je connaissais les noms de pléthore de dinosaures en latin, puis cela a été les poissons d'aquarium avec une spécialité pour les cichlidés) parce que l'ennui me gagne.
Je pense tout le temps, enfant cela allait jusqu'à avoir la nausée, surtout lorsque j'établissais des classements de meilleurs jeux, ou jeux vidéo, en fonctions des critiques plus ou moins bidons des magazines de l'époque.
Je peux me lever de bonne humeur et être d'épouvantable humeur dans les heures qui suivent sans aucune raison apparente (en fait si, car parfois je prends plein pot les expressions physiques de certains interlocuteurs que je sens tendus, vexés, ou mal lunés et je réagis inconsciemment comme ça).
Je pense avec beaucoup d'images, je vois les images dans ma tête en parlant et cela se superpose des fois au réel (est ce que vous aussi?)
Et pleins d'autres trucs, comme ressasser des phrases qui m'ont agacé, blessé des mois voire des années après.


Dernière édition par Timshel le Jeu 7 Mar 2019 - 17:16, édité 1 fois (Raison : Orthographe)

Timshel

Messages : 6
Date d'inscription : 25/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par Saxifrage* le Jeu 7 Mar 2019 - 17:26

Bonjour et bienvenu Timshel !

Pour l'ennui, sûre que zc est un bon dérivatif mais attention à l'effet addictif, surtout au début !! ^^
Haaa, le ressassage des moments négatifs, je connais bien..! Je ne sais pas encore comment être zen mais le livre "Les 4 Accords Toltèques" m'a aidée en tout cas.

Bonne découverte des lieux ! flower
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 6476
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par deepeewy le Jeu 7 Mar 2019 - 17:51

Bienvenu Timshel

Saxifrage* a écrit:Je ne sais pas encore comment être zen mais le livre "Les 4 Accords Toltèques" m'a aidée en tout cas.

Très bonne lecture. Ça a été une révélation pour moi. Alors qu'après coup je crois que c'est juste la base de toutes les méthodes de développement personnel.

Il y a aussi un podcast qui m'a pas mal à aidé (pour ses premiers épisodes, maintenant ça tourne un peu en rond), c'est "Change ma vie". Notamment pour ce que l'auteure appelle l'indépendance émotionnelle (j'ai un problème de gestion des émotions qui me semble être ce que vous décrivez par "sautes d'humeur").
Elle donne plein d'outil pratiques. Il y en a un que j'utilise pour transformer une émotion négative en émotion positive. Ça fonctionne plutôt bien. J'ai juste du mal à repérer quand je suis dans une spirale d'émotions négatives et qu'il faut que je me force à retourner la situation...
deepeewy
deepeewy

Messages : 39
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 43
Localisation : Palombie

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par Timshel le Ven 3 Mai 2019 - 11:46

De nouveau de passage. Je vais passer plus souvent (du moins au moment où j'écris je le crois), je ressens le besoin de communiquer avec mes semblables (bien que je n'aime pas le groupe, au sens groupe d'humains).
Je croyais que mon bilan psy validant mes rayures aurait un effet libérateur fou, mais ce n'est pas le cas. De toutes façons, je n'y croyais pas, j'ai encore du mal à y croire, je le répète à ma psy à chaque séance...
Les couleurs sont plus vives par contre, tout est plus vif, le son, les bruits, les couleurs. Je me surprends à m'émerveiller pour un bleu, un arbre dont la verdure est folle avec une intensité inouïe.
Les sons deviennent parfois difficiles à supporter, je dois m'isoler. Parfois les émotions autour de moi font du bruit dans ma tête.
Reste que je vais commencer à me pencher sur mon parcours pour mieux comprendre, quitte à plonger dans de drôles de méandres.

J'avais envie de changer de boulot, j'ai renoncé à prof des écoles. De toutes façons j'ai truqué mon bilan de compétences. Puisque mon entourage me disait c'est top pour toi prof des écoles, je me suis dis allons y. Mais quand même j'ai eu un sursaut et je n'ai pas passé le concours.

Un des trucs les plus durs est d'arrêter de vouloir plaire aux autres et de leur faire plaisir, au final je ne sais pas ce qui me plaît moi.

Tout ça est fort décousu.

Timshel

Messages : 6
Date d'inscription : 25/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par McDuck le Ven 3 Mai 2019 - 17:34

Salut Timshell,

Je découvre ta présentation aujourd'hui et ça me parle (notamment tout analyser avant un achat et les lubies).

Je viens de faire la même découverte à 36 ans et mon questionnement urgent porte sur le changement de métier.

Comme toi je n'ai pas d'envie qui me porterait vers un job en particulier, je crois même être fâché avec la notion de "travail".
L’entreprise m'inspire du dégoût et le service public ne ressemble pas à ce qu'il devrait être.
Le courage et une idée me font pour l'instant défaut pour me mettre à son compte.

Bref, chaque cas est particulier mais on est pas tout seuls non plus.
McDuck
McDuck

Messages : 19
Date d'inscription : 18/02/2019
Age : 36
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par Sagarmatha le Dim 12 Mai 2019 - 19:50

Bonjour Timshell,

Je viens de lire ta présentation et l'ensemble des messages.
J'ai découvert il y a 5 ans que j'étais surdouée ce qui a généré beaucoup de souffrances en moi.

L'ennui au travail, oh que oui! Je connais bien. A cela s'ajoute le sentiment de ne pas être employée justement. Alors mon esprit s'envole très rapidement vers des contrées lointaines; ce qui ne m'empêche pas de travailler. Mais que l'ennui est épuisant ! Je me force à travailler plus lentement. Ou de prendre plus de charge de travail, cela dépend de mon humeur.
Et tout comme toi, je peux ressasser pendant des semaines une réflexion lancée par une tierce personne (réflexion qui semblait anodine et qui je pense l'est pour les autres) mais qui provoque chez moi un tsunami d'incompréhension qui finit par me blesser. Je décortique la phrase, l'analyse jusqu’à son extrême pour la rationaliser, la déshumaniser. Je m'interdis de réagir dans l'instant car cela susciterait des malentendus néfastes. J'en ai suffisamment souffert par le passé lorsque je ne me savais pas surdouée. Mais il n'empêche que mon cerveau devient une véritable prison dans laquelle je me sens souvent emmurée.

J'ai aussi plein d'images en tête, un monde parallèle qui me permet de m'enfuir cérébralement et qui me permet aussi d'écrire. Les mondes réel et virtuel cohabitent plutôt bien (enfin je crois) et je ne pourrai pas supporter le quotidien sans le second.

J'avais passé le concours de professeur des écoles sur Paris il y a longtemps et j'avais eu de très bons résultats aux premières épreuves éliminatoires. Ma famille était ravie pour moi et j'ai pris la décision, alors que j'habitais Nantes, de ne pas poursuivre. Cela a engendré une confusion totale chez eux. Heureusement, mon mari m'a soutenue. J'ai, peut-être pour la première fois de ma vie, fait MON choix et non celui qui était attendu. Cette décision fut difficile mais je ne l'ai jamais regretté.
En fait, je ne sais pas si nous cherchons à plaire aux autres ou si nous nous efforçons de ne pas montrer nos différences dans la peur d'être incompris et mis de côté. Rester dans une forme de consensus pour être accepté des autres, pour ne pas déranger. Le problème ne serait-il pas là ?

Et merci pour les conseils de lecture. Je vais courir acheter "les 4 Accords Toltèques" dont on m'a déjà dit le plus grand bien ! Very Happy

Bon courage ! Wink
Sagarmatha
Sagarmatha

Messages : 62
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 47
Localisation : Nantes mais le plus souvent sur la lune

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par Myldred10 le Lun 13 Mai 2019 - 22:08

Bonsoir Timshel, je viens juste de m'inscrire sur le forum et je parcours un peu les présentations (avec un petit pincement au cœur en me reconnaissant dans certaines descriptions).

Dans ce que tu décris, je me reconnais en particulier dans le fait de m'investir à fond dans un sujet hyper précis, d'en devenir une experte avant de tout laisser tomber du jour au lendemain. Je ne sais pas comment c'est pour toi, mais quand je fais ça, je suis la première surprise et je culpabilise, et les gens ont tendance à penser que je l'avais prémédité ou que je les ai manipulés (je viens juste de me retirer d'un projet professionnel auquel je me suis consacrée pendant des mois, c'était inconcevable pour moi d'abandonner mais je me suis fâchée avec mon directeur - je ne supporte pas la hiérarchie et l'autoritarisme - et personne ne comprend ma réaction subite, pas même moi).

Bref, mais en fait je voulais à la base rebondir sur le podcast Change ma vie, dont je suis aussi une auditrice fidèle Smile Mon épisode préféré est "lettre à mon intuition" : perso, cet exercice m'aide à prendre du recul et à "laisser tomber le masque" (même si c'est un peu douloureux). Tu l'as testé ?

Myldred10

Messages : 5
Date d'inscription : 13/05/2019
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par Xyv' le Mar 14 Mai 2019 - 9:22

Timshel a écrit:Je pense avec beaucoup d'images, je vois les images dans ma tête en parlant et cela se superpose des fois au réel (est ce que vous aussi?)

Mes pensées sont des images, oui, ou tout au moins des formes visuelles plus ou moins imagées. Et comme pour toi, elles se superposent aux images perçues dans mon champ de vision, mais elles sont d'un type différent (pas des images de type "photo"). Quand je suis plongée dans mes pensées, je vois mes pensées, et presque plus le monde autour de moi.

Un des trucs les plus durs est d'arrêter de vouloir plaire aux autres et de leur faire plaisir, au final je ne sais pas ce qui me plaît moi.
Plaire aux autres était la seule façon que j'avais trouvée pour me faire accepter (ce que je suis vraiment n'est manifestement ni courant ni plaisant) mais ce n'est pas un bon calcul sur le long terme...
On cherche tous des gens qui nous ressemble...
Je travaille désormais à me débarrasser de ce "besoin de l'autre" et surtout à accepter de ne jamais ressentir autre chose que de la solitude par rapport aux humains.
Xyv'
Xyv'

Messages : 41
Date d'inscription : 19/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Timshel, à l'ouest Empty Re: Timshel, à l'ouest

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum