Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots...

Aller en bas

Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots... Empty Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots...

Message par Une fille bleue de l'été le Mer 6 Mar 2019 - 20:45

...mais je sais (un peu, avec du mal aussi, il faut l'avouer) parler de ce que j'aime le plus, de ce qui peuple mon quotidien, mon monde, les livres que j'aime d'amour fou I love you Embarassed

Je souhaitais initialement poster ce long pavé dans le fil de vos lectures préférées, m'excusant au passage de ne pas savoir me présenter, mais je me suis vite aperçue que ce message avait peut-être aussi sa place ici ! (Et, il faut me l'avouer, j'avais peur que mes maladresses viennent polluer le fil et vos chouettes listes montées efficacement ! Embarassed )

Voici donc mon petit top 10, et ma petite contribution à vos listes qui sont toutes géniales Smile :
(Les titres sont présentés en ordre chronologique par rapport à l'époque où je les ai lus dans ma vie, et non hiérarchisés, ils sont tous égaux à mon cœur.)

1/ Mon livre favori de tous les temps, que je rêve de collectionner dans toutes les langues dans lesquelles il a été traduit, est assez cliché de la part d'une lectrice vorace Embarassed , il s'agit d'Alice in Wonderland de Lewis Carroll. Lu jeune, je ne sais plus à quel âge, en français, et qui m'a valu une belle discussion avec celle qui deviendrait ma première amie : la bibliothécaire de mon école primaire.

2/ Le livre qui m'a sortie de ma solitude à une période difficile de ma vie et aussi le premier livre que j'ai lu trois fois d'affilée en deux jours : L'écume des jours de Boris Vian. Il a peuplé mon monde de personnages qui m'ont pris dans leurs bras à un moment difficile de ma jeune adolescence et il m'a valu le droit de lire en classe au lieu de participer en cours d'histoire lorsque j'avais 12 ans. Mon professeur semblait trouver que mes choix de lecture étaient plus pertinents que le programme qu'il était obligé de nous enseigner dans un système éducatif auquel il n'adhérait visiblement plus depuis longtemps...

3/ La bande dessinée qui m'a fait renouer avec les BD, qui m'a donnée une claque monumentale et qui m'a fait découvrir un auteur que j'admire énormément depuis, qui me fascine et qui m'a permis de me sentir moins à côté de la plaque dans la vie de tous les jours : Jimmy Corrigan : the Smartest Kid on Earth de Chris Ware I love you Grâce à ce livre, d'ailleurs, je me suis découverte un intérêt pour l'édition de bandes dessinées, le neuvième art, son histoire, et puis ensuite pour les fanzines (source inépuisable de trésors et de belles rencontres avec les auteur.es). Bref, c'était une chouette découverte.

4/ Le premier livre de poésie qui m'a fait pleurer, m'a bercée, m'a enchantée, m'a emmenée plus loin que moi-même, plus loin que la réalité, plus loin que les limites de mon imaginaire que je pensais (à tort, naïve que je suis) infini... Chien de fusil d'Alexie Morin. Je l'ai relu au moins trois fois d'affilée (redécouvrant le plaisir vécu initialement avec Vian), je l'ai emporté partout avec moi pour en vanter le langage, les images, la puissance évocatrice auprès des personnes avec qui je passais mes soirées, mes aprems... Mon mari, le premier être que j'ai su aimer, porte d'ailleurs le prénom d'un des personnages principaux de l'œuvre. Pour notre mariage, j'ai lu mon passage préféré. Ce moment est un des plus significatifs pour moi, alors que les invités ont dû être totalement paumés Embarassed Puis, il y a un an, j'ai serré la main de la poète et je lui ai dit merci, c'était dans ma librairie préférée (Le Port de Tête, à Montréal), et elle a su comprendre tout ce que ce « merci » portait en lui.

5/ Le jour où je me suis sentie spirituellement adoptée. Alors même que j'étais en boule, sans pouvoir manger, incapable de me sentir appartenir au monde, incapable de me convaincre d'y rester, j'ai tenté le tout pour le tout et me suis plongée à tête perdue dans Les Dépossédés d'Ursula Le Guin. On m'avait dit tant de bien de cette femme merveilleuse, et avec raison ! J'ai donc été introduite à la SF et à la plume d'une grande dame. Depuis, je lis tout doucement ses œuvres, je savoure ses univers, m'y promène toujours les yeux grands ouverts pour tout capter, ne rien laisser m'échapper, et je rencontre de nouveaux êtres de papier qui me bouleversent chaque fois si fort ! J'aime bien croire que c'est ma mère spirituelle, j'apprends dans ses œuvres, dans ses legs, ce que j'aurais aimé qu'un parent m'enseigne...

6/Une de mes plus belles expériences de lecture (de ma courte vie de lectrice) m'a été offerte par la série Bonne nuit Punpun d'Inio Asano. Lue durant quelques nuits, bercée par « Adeline » d'Alt j, en boucle, cette série a été un rempart durant une période complexe. Je l'ai relue l'été dernier, la tête sortie du brouillard, et j'y ai trouvé une toute nouvelle interprétation, une lumière toute neuve, à sa fin pourtant identique... J'ai eu l'impression de me lire autrement en relisant ces manga.

7/ Une œuvre tombée à point entre mes mains. Je n'arrive pas à en parler. C'est dommage, elle est pourtant tellement magnifique, sortie tout droit de la lucidité d'une autrice merveilleuse. Homo sapienne de Niviaq Korneliussen, traduite en français chez La Peuplade, accompagnée d'une superbe préface de Daniel Chartier.

8/ La première fois où j'ai réellement pensé : « Oh non, il ne faut pas que je termine ce livre, je ne peux pas en lire les derniers mots. Sinon, la première lecture sera à tout jamais terminée. Il ne me sera plus possible de le lire pour la première fois. » C'était avec Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie. De plus, c'était la toute première autrice nigérienne que je lisais ! Quel bonheur, quel plaisir ! Avec ce livre, j'ai tant ri, j'ai été émue, j'ai retrouvé les plaisirs qu'offrent les œuvres des plus grands romanciers français du XIXe, j'ai lu la vie, la peine, la colère, la honte, l'intelligence, la bêtise, l'amour, la passion, les larmes, les sourires, les visages déformés, l'engagement... J'ai envie de dire « tout ». Mais ce serait tellement subjectif... !

9/ Tout récemment, il y a eu Jazz de Toni Morrison. Mais quelle claque ! Terrible... Je ne me suis toujours pas relevée. J'ai eu honte de ne pas avoir osé la lire plus tôt. Il y a tout ce que j'aime dans ce livre : une narration d'une précision à couper le souffle, une maîtrise du langage, la création d'images puissantes rien qu'en juxtaposant des mots, au premier abord anodins, les uns aux autres... Des personnages qui ne laissent pas de marbre. Une intrigue que l'on voit se profiler et qui dévaste tout sur son passage. Un livre qui ne s'oublie pas.

10/ Terminé avant-hier. Un des livres les plus importants de toute ma vie. Assurément. Un livre qui rappelle la nécessité de la littérature, de l'essai, des personnes engagées dans nos sociétés qui se pensent telles qu'elles ne sont pas. J'ai appris tant de choses sur mon pays, que je savais plus crade qu'il ne veut bien se montrer, mais pas à ce point... Et pour cela, jamais je ne pourrai remercier comme il se doit Robyn Maynard et son nécessaire (et comme c'est cliché de dire qu'un livre est nécessaire, pourtant...) NoirEs sous surveillance : Esclavage, répression, violence d'état au Canada, très très bien traduit par Catherine Ego, dans une formidable édition, cadeau de Mémoire d'Encrier. Le texte est fluide, l'autrice s'est extrêmement bien documentée, le tout se lit facilement au niveau de la plume, mais il faut prendre des pauses. Oui. Car les révélations sont difficiles. La colère, la profonde tristesse, il faut savoir reprendre son souffle pour accueillir le tout avec le respect dû à cette grande militante. Je ne saurais que trop vous le conseiller, il me semble que ce genre de livre devrait passer entre toutes les mains, d'urgence.

Il y a quelques autres titres que j'ai hésité à glisser à la place de certains, mais ils sont trop significatifs... Je n'ai pas encore le courage de les nommer, et pourtant ce sont ceux que je conseille le plus lorsque je parle de bouquins avec ma famille ou mes amis !

C'est marrant comme finalement parler de ce qui nous passionne avec tant de subjectivité peut davantage nous dévoiler que ce qu'on ne pourrait prévoir. Very Happy

Si vous avez tout lu, merci infiniment ! C'était un bon gros pâté.
Et si vous n'avez pas tout lu, merci aussi Very Happy Merci d'avoir eu la curiosité de cliquer sur ce post, d'avoir survolé et peut-être capté quelques éléments par-ci par-là Very Happy

Là, tout de suite, Benjamin Clementine me dresse les poils sur les bras avec sa musique qui ne saurait se dire, j'ai un chat qui cherche la meilleure position pour profiter plus longtemps d'un rayon de soleil d'hiver, un humain plutôt extraordinaire qui bosse pas trop loin et m'a partagé un super projet de documentaire sur la fusée N-1 qui a atteint son objectif de financement participatif le temps de cligner des yeux, et tout ça me suffit pour dire que c'est une très très belle journée.
Je ne vous souhaite absolument rien de moins !!

Merci pour ce forum, pour les sujets, j'ai hâte de me décoincer un peu et d'y prendre part du mieux que je peux Smile
Une fille bleue de l'été
Une fille bleue de l'été

Messages : 20
Date d'inscription : 11/07/2017
Localisation : Pognée dans l'trafic

Revenir en haut Aller en bas

Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots... Empty Re: Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots...

Message par Orangebleue le Mer 6 Mar 2019 - 22:33

Au bout du compte, c'est une bien jolie présentation que voilà :-)
Merci pour ce partage et bienvenue à toi !
Je te souhaite de belles choses ici et ailleurs :-)

Orangebleue

Messages : 264
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots... Empty Re: Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots...

Message par Une fille bleue de l'été le Mer 6 Mar 2019 - 23:02

Merci beaucoup Orangebleue !! Very Happy Très chouette ton pseudo Smile

J'aurais peut-être dû opter pour une présentation plus «personnelle», mais le syndrome de l'imposteur est bien trop présent... Et dans ces cas-là, je ne sais que me mettre à parler bouquins... Zut.

Je te souhaite aussi de bien belles choses ! Very Happy
Une fille bleue de l'été
Une fille bleue de l'été

Messages : 20
Date d'inscription : 11/07/2017
Localisation : Pognée dans l'trafic

Revenir en haut Aller en bas

Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots... Empty Re: Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots...

Message par Orangebleue le Mer 6 Mar 2019 - 23:14

Merci :-)
L'important, c'est de commencer par un bout ;-)
Et tu l'as fait !
Bravo :-)

Orangebleue

Messages : 264
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots... Empty Re: Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots...

Message par Hélice le Mer 6 Mar 2019 - 23:19

Salut Fille Bleue!

Tu as dit plusieurs vérités dans ton post:

a) Tu as écrit un gros pavé tongue,
b) Tu nous as dévoilé subtilement pas mal des choses sur toi,
c) Il vaut mieux se décoincer pour profiter du forum (conseil gratuit de Mr. Décontracté)  Wink ,

J'ai aimé lire ta présentation (la longueur n'est pas un problème quand on dit des truc intéressants), est-ce qu'elle aurait une meilleure place ailleurs? Je ne pense pas! Je te souhaite la bienvenue au forum!

Je vois que tu vibres pas mal aussi avec la musique... j'ai écouté tes propositions apaisantes... très sympas!

Edit:  Rhooôo!!! Je fais toujours l'erreur de ne pas lire le message après l'envoi, Orangebleue a pris le devant et j'ai fermé la fenêtre... Bon, je te ré-réponds en respectant au max. ma réponse originale!
Hélice
Hélice

Messages : 309
Date d'inscription : 23/02/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots... Empty Re: Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots...

Message par Une fille bleue de l'été le Mer 6 Mar 2019 - 23:47

Encore merci pour tous ces mots gentils Orangebleue ! :3

Salut Hélice Very Happy
Merci beaucoup pour ton message !! Et d'ailleurs, merci pour la superbe découverte musicale avec Helado Negro, c'est toujours un plaisir d'ajouter d'aussi chouettes artistes à ses playlists :3
Ahah, et je prends en note ce super conseil de Mr. Décontracté, il me sera fort utile, je le sens !

J'aimerais savoir mieux vous le transmettre à tous les deux, mais un grand merci pour votre accueil Very Happy C'est un réel plaisir que de lire vos réponses (il m'en faut peu, je sais... Very Happy ) !
Une fille bleue de l'été
Une fille bleue de l'été

Messages : 20
Date d'inscription : 11/07/2017
Localisation : Pognée dans l'trafic

Revenir en haut Aller en bas

Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots... Empty Re: Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots...

Message par Hélice le Jeu 7 Mar 2019 - 7:50

Une fille bleue de l'été a écrit:
Ahah, et je prends en note ce super conseil de Mr. Décontracté, il me sera fort utile, je le sens !

Je ne suis pas mes propres conseils donc... tu me raconteras comment ça se passe Wink

Sinon, Helado Negro, ouf!... "Running" et "Pais nublado" tournent non-stop dans ma tête depuis la mi-février. La plupart de mes interventions sont pour proposer les morceaux que je suis en train d'écouter, ça me plaisir que tu aimes aussi! En effet, si tu tombes sur quelqu'un avec des gouts similaires, il y a moyen de découvrir plein de beaux trucs. Mais, en général, c'est l'éclectisme qui règne!

Bon promenade par ces contrées!
Hélice
Hélice

Messages : 309
Date d'inscription : 23/02/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots... Empty Re: Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots...

Message par dardar le Lun 11 Mar 2019 - 20:11

Bienvenue Une fille bleue de l'été!
Je te souhaite d'avoir le plaisir de trouver sur ce forum ce que tu n'es pas venue y chercher, pour le reste ne t'en fais pas. Wink
dardar
dardar

Messages : 265
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 29
Localisation : Montréal

http://www.zebrascrossing.net/t3384-vincent-alias-dardar

Revenir en haut Aller en bas

Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots... Empty Re: Je ne sais pas parler de moi sans me prendre les pieds dans les mots...

Message par Une fille bleue de l'été le Mar 12 Mar 2019 - 2:19

Merci beaucoup Dardar! Very Happy

Il est vrai que la sérendipité aura toujours été une excellente alliée! Je garde donc précieusement ce souhait de bienvenue pour profiter de tout ce que ce forum pourra faire germer, puis pourquoi pas éclore, dans différents coins de mon crâne.
Une fille bleue de l'été
Une fille bleue de l'été

Messages : 20
Date d'inscription : 11/07/2017
Localisation : Pognée dans l'trafic

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum