Nous sommes tous "fous" naturellement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour ceux qui en ont deja pris, quel effet ont eu les "psychiatric drugs" (psychotropes...) sur vous ?

0% 0% 
[ 0 ]
26% 26% 
[ 7 ]
15% 15% 
[ 4 ]
26% 26% 
[ 7 ]
19% 19% 
[ 5 ]
7% 7% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
7% 7% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 27

Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Wise le Mar 6 Sep 2011 - 2:25


Qui a dit que les êtres humains étaient normalement purement rationnels ?
les émotions sont irrationnelles...

Les chercheurs en biologie du cerveau, neurosciences, nous apportent des indications pertinentes (en observant l'activité cérébrale en fonction de ce que vit la personne) :


L'homme a 3 cerveaux.
ils sont apparus dans l'ordre de l'évolution, du plus fondamental au plus perfectionné.
tout d'abord, le cerveau "Reptilien", siège de la régulation des fonctions vitales.
batements du coeur, envie de respirer, soif, faim, digestion, régulation de la température corporelle...
ce cerveau est prioritaire (essayer de décider de ne plus respirer par exemple, vous verrez que c'est bien lui qui décide).

En suite chez les mammifères est apparu le cerveau "Limbique" ou "Mammalien", siège des émotions.
dont la principale est la Peur.
(il n'y a quà observer des chats, écureuils, lapins... pour comprendre ce qu'est la peur) elle nous donne 3 comportements principaux : Fuite, Paralysie, ou Aggressivité.
ce cerveau a la 2eme priorité (lorsque une situation vous provoque de violentes émotions, elles prennent le dessus sur votre logique).

Enfin, en dernier est apparu le cerveau "Cortex", siège de l'intelligence, du raisonnement logique, de la pensée rationnelle.
qui nous permet d'analyser, de mixer les idées, et de faire des calculs admirables...
chez l'hummain, il est devenu le Néo-Cortex. on l'appelle ainsi car il a évolué et considérablement grossi, c'est lui qui a pris autant de volume.
(il enveloppe les 2 autres, on le reconnait à ses circonvolutions).

http://www.youtube.com/watch?v=CO-b5Y8jo14&feature=related

Alors, qu'est ce qui est apparu en premier ?
est-ce le raisonnement rationnel, logique... qui déterminait la pensée des annimaux depuis des centaines de millions d'années. et puis chez l'homme, ces derniers siècles et plus particulièrement ces dernières décénies est apparu la folie ?
cette "folie" que l'on cherche, pour savoir qui mettre à l'écart de la société...
ou est ce que c'est principalement l'irrationnalité qui a mû les annimaux, jusqu'à la pensée rationnelle logique ?

Quelle est donc la norme naturelle ? quel est le fonctionnement le plus présent dans les cerveaux des espèces annimales ?
La Lucidité ? ou la "Folie" ?

La Peur.
qu'est ce que c'est ?

La plupart des gens croient que la peur se divise en 2 catégories,
"les" peurs logiques, et "les" phobies.
seulement voilà, ce n'est qu'une erreur d'interprétation du vocabulaire, car Phobie c'est Peur en Latin.
eh oui les mots de la langue française se forment principalement en combinant des mots Latins.
par exemple peur des araignées = Arachnophobie.

On a inventé tout un tas de mots dans le but de différencier "les" peurs :

Blemmobie : peur du regard des autres
Catagelophobie / Katagélophobie : peur du ridicule
Agoraphobie : peur de la foule
Dyslexophobie : peur de mal parler
Dysmorphophobie : peur d'être disgrâcieux
Ereutophobie / Erythrophobie : peur de rougir
Diurophobie / Cystophobie / Mictophobie : peur d'uriner
Tachycardiophobie : peur d'avoir le coeur qui bat trop vite
Atychiphobie : peur d'échouer
Chorophobie : peur de danser
Téléphonophobie : peur du téléphone
Gynéphobie : peur des femmes
Androphobie / Arrehenphobie : peur des hommes
Taijin Kyofu : peur d'offenser autrui (terme japonais)
Anabléphobie : peur de regarder avec insistance
Cynophobie : peur des chiens
Catoptophobie : peur de se voir dans un mirroir
Aphenphosmophobie : peur d'être touché
Claustrophobie : peur des espaces clos
Phobophobie : peur d'avoir peur
Pantophobie : peur de tout
...
On peut inventer des mots comme ça à l'infini, puisque n'importe quelle idée peut déclencher la peur.

Seulement, la peur est un ressenti.
une émotion est un ressenti.
ce n'est pas un raisonnement.

Il n'y a donc pas "des" peurs, mais LA peur.

soit vous avez peur soit vous n'avez pas peur.

L'objet extérieur qui vous l'a déclenché n'est pas lié à votre ressenti.
que ce soit une araignée ou n'importe quoi d'autre qui vous l'ait déclenché vous ressentez la même chose.
vous ressentez de la peur, c'est qualitativement toujours la même chose, seul l'intensité varie.
Dans tous les cas, c'est un état de "folie naturelle".


Situation :
Vous tenez à la vie et n'avez donc pas l'intention de mourrir, vous êtes adulte, vous êtes en ville,
vous traversez une rue, et donc vous regardez de droite à gauche.
vous êtes nés en ville et y avez toujours vécu,
vous n'avez pas peur parce que vous y êtes habitués depuis gammin et avez compris depuis longtemps ce qu'est une voiture et le danger qu'elle représente.
vous évitez le danger, et passer entre 2 voitures lorsqu'il y a un espace suffisant.
ça c'est logique. vous avez analysés, raisonné, et calculé à quel moment passer.

Une situation identique au départ, mais 2 cas de figure différents :
Vous êtes dans la rue, vous marchez tranquilement, sur le large trottoir. vous n'êtes pas stressés, tout va bien, c'est plutot calme.
quelqu'un vous attrape brusquement par derrière.
vous sursautez brusquement, votre coeur s'accélère puis votre respiration aussi, puis vous transpirez...
- cas 1 : c'est un picpocket qui vous vole votre porte-feuille.
- cas 2 : c'était un bon ami qui a voulu s'amuser à vous faire peur par surprise. il vous a fait sursauter.
Dans les 2 cas, vous avez ressenti exactement la même chose.
danger ou pas, peu importe, la peur est la peur.

Maintenant immaginez un lapin qui veut traverser une route, il est tout petit, on ne lui a pas expliqué ce que c'est une voiture et ces grosses machines terrifiantes lui déclenchent fortement l'émotion de peur ;
si les lapins calculaient intelligement et passaient uniquement lorsque la route est libre, on n'en écraserait pas.
il attend au bord de la route hésitant,
puis lorsqu'une voiture arrive le bruit se fait de plus en plus fort, ça devient terrifiant,
et en général c'est à ce moment que se déclenche sa réaction de fuite, il court pour traverser.
il ne calcule pas toujours intelligemment le bon moment pour traverser entre 2 passages de voiture.

Le corps est lié au cerveau, ça fonctionne ensemble.
le stress est la partie physique de la peur.
quand vous avez peur vous êtes physiquement stressés, quand vous êtes stressés vous avez peur.

Ainsi en utilisant les techniques de relaxation (sophrologie) visant à se détendre, vous faites disparaitre votre stress et en même temps la peur.

Selon les personnes, la réaction à la peur n'est pas la même, il y a une façon de réagir dominante ;
- Fuite :
Dans la nature, un lapin par exemple en cas de peur fuira se réfugier dans son terrier, la plupart du temps pour rien, mais de temps en temps ce comportement automatique le sauvera d'un prédateur.
Pour nous qui vivons en société complexe, nos réactions de fuite sont la plupart du temps néfastes, voir nous mettent en danger. En voiture par exemple, nous sommes pressés, même si nous rentrons chez nous le soir (que nous ne devons donc pas arriver à l'heure à un rendez-vous), nous risquons d'avoir envie de doubler, il n'y a pas de raison valable à la mise en danger de notre vie (c'est ce qui explique les accidents frontaux).
C'est ce qui explique aussi que quand nous sommes mal à l'aise avec une personne nous avons envie de partir, et trouvons des prétextes pour écourter la conversation, "je dois y aller"...
On se précipite, on fait plein de choses rapidement, alors qu'on pourrait les faire bien mieux calme.
- Paralysie ("trac") :
Dans la nature, beaucoup d'espèces ont une réaction naturelle "faire le mort".
Les prédateurs repèrent leur proies au mouvement, c'est probablement comme ça qu'ils distinguent un objet et une proie vivante. Observez un chat qui a vu bouger un lézard, il se précipite, puis le lézard se fige, le chat met sa patte dessus pour le faire bouger, puis il renifle pour essayer de savoir si c'est bien l'odeur d'un être vivant, au bout d'un moment il renifle à côté, il s'éloigne, puis le lézard repart, ce qui déclenche l'attaque du chat...
La paralysie est donc un comportement qui peut fonctionner dans la nature.
Pour nous les humains, cela nous inhibe, nous bloque, on n'arrive plus à se souvenir, on ne sait plus, on a le "trac".
- Aggressivité dissuasive :
Dans la nature, en dernier recours, si une proie ne peut pas fuir, elle devient agressive, et peut ainsi dissuader son prédateur.
Un animal prédateur n'est pas "méchant", il est juste carnivore et a faim.
Il préfèrera un repas qui se laisse plus facilement manger, c'est pourquoi ils s'attaquent d'abord aux animaux blessés ou principalement aux petits. L'agressivité peut donc fonctionner pour que le prédateur aille voir ailleurs une proie plus facile.
Pour nous qui vivons en société, tous interdépendants, les conséquences à l'agressivité en cas de stress sont désastreuses,
colère, irracibilité, intolérance...
On hait les gens dont on a peur.
La haine prépare à réagir de manière agressive en cas de peur.



Dernière édition par Wise le Jeu 16 Aoû 2012 - 19:57, édité 7 fois

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Wise le Mar 6 Sep 2011 - 2:49

J'ai 3 cousins HQI,
je m'inquiète énormément pour 2 d'entre eux,
le plus grand a 7 ans, leurs parents je les trouve idiots, naïfs, conformistes...
ils sont allés voir un (seul) psychiatre, car ils trouvaient leurs enfants trop agités (personellement je les trouve adorables),
le psychiatre a dit qu'ils étaient hyperactifs et leur a prescrit un médicament tres dangereux (neurotoxique je crois), il est si dangereux que à chaque fois pour avoir l'ordonance ils sont obligés d'aller jusqu'à montpellier car il n'y a que ces psychiatres qui sont autorisés à délivrer l'ordonnance.
à forte dose ce produit est mortel.
les parents leur en donnent tous les jours (il me semble 2 fois par jour).
et d'apres le psychiatre le traitement est indispensable à vie.

ces 3 cousins sont les seuls membres que j'apprécie de ma famille, ils sont zèbres et vraiment adorables.
je trouve ça horrible le risque que leur font prendre leurs parents.

je voudrais intervenir mais je ne sais pas quoi faire.
les parents ne sont pas du genre à changer d'avis et ils sont tres influencés par l'apparente compétence du psychiatre.

http://www.youtube.com/watch?v=p4VAvW0FWo0

Il me semble que c'est la Ritaline justement.

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Invité le Mar 6 Sep 2011 - 20:49

Wise, ton rêve n'était pas délirant. C'était "normal", mais pas un rêve habituel, c'est tout. Prend plaisir à les vivre, laisse-les faire, ou apprends à devenir plus aguerri dedans quand cela se répète.
Tu as raison de dire qu'il était différent, c'est le cas.
Mais différence ne signifie pas "mauvais", tu le sais bien avec tout le package de différences que tu dois vivre au quotidien. ^^

Là c'est pareil avec ce rêve.
Différent.
Mais partie de toi.
Si c'est la première fois, c'est comme du vélo, un peu "n'importe comment" le temps d'apprendre à en faire et véloter ensuite pour de bon, comme un grand.



Bravo à toi Wise. cheers
Et bons rêves du matin, quand ils arrivent; pour d'autres c'est le soir au coucher, toi ce sera le matin si celui-ci l'était...
flower

Les psys (pardonnez-moi pour ceux qui le sont, il y en a de très très bien dans ce métier, des perles rares, merci à eux et elles) sont aussi des humains qui suivent ce qu'on leur apprend de faire.

Quand on leur apprend à faire des électrochocs, ils font des électrochocs.
quand on leur apprend à droguer, ils droguent...


tous ceux qui ont pris des psychotrucs m'ont dit la même chose: ils ne se sentent plus les mêmes, sont changés, et le changement procuré ne leur plaît pas du tout. Puisque ce n'est pas "eux".
Maintenant, y'a peut-être d'autres cas, mais décider ce genre de choses, souvent sur des gamins en plus, je trouve ça innomable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Philippe le Mar 6 Sep 2011 - 20:53

Salut Wise.

Pour info, il y a une rencontre sur le thème de l'antipsychiatrie ce W-E en Ariège: « résister à la psychiatrie ».
Infos:
http://toulouse.indymedia.org/spip.php?article47773
Programme:
http://sansremede.files.wordpress.com/2011/08/affiche-programme-avec-marge.pdf

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Wise le Mar 6 Sep 2011 - 22:47

(Kara: j'aurais du préciser 2nd degres, le petite histoire était juste pour faire comprendre que "délirer" est naturel et que ça nous le fait à tous la nuit).

Je trouve que les mouvements de protestations contre ces horreurs sont vraiment trop faibles, trop rares.
d'ailleurs dans tous les domaines, c'est pareil en politique les gens sont anesthésiés.
rien n'est fait pour médiatiser efficacement ce que veulent dire les gens du peuple (il y a internet mais c'est peu regardé comparé à la télévision).

Dans un pays où il y a vraiment la liberté d'expression, je pense qu'on devrait faire tout notre possible pour qu'un maximum de gens puissent s'exprimer à la télé gratuitement.
on entend toujours les mêmes, ça maintient la majorité dans l'ignorance, et puis une partie des gens est tellement agités qu'ils n'ont plus de temps pour réfléchir, être curieux et se renseigner. la société qui fonce, on fait confiance et on suit le mouvement en courrant, le plus vite possible...

ps: ce serait bien qu'il y ait un maximum de votes au sondage, merci Smile
c'est le mot "fou" qui fait peur ? ou c'est la rubrique qui est peu visitée ?

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Invité le Mer 7 Sep 2011 - 14:39

@ Wise

En essayant de répondre me sont revenus des souvenirs contrastés des différentes utilisations dans le temps et dans la nature des psychothropes. Expériences positives et expériences négatives. Dans ton sondage, peux-être permettre plusieurs réponses possibles?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par florangeté le Mer 7 Sep 2011 - 14:58

J'ai pris pendant quelques semaines un traitement a base de neuroleptiques, c'est une expérience psychique intéressante, disons que lorsqu'on en prend, on se rend compte que ce qui nous fait peur est également ce qui nous fait vivre; cette pensée parfois chaotique, surréaliste, analytique et surtout constante qui définit notre "soi" au monde.

Prendre des neuroleptiques, c'est comme se placer dans un double vitrage, couper la source de la pensée. Les perceptions ne provoquent que peu de réactions et la "machine" arborescente semble être hors de portée.

Le fait donc de prendre des neuroleptiques pendant un temps m'a permis de prendre du recul sur ce que je considérais être ma propre folie. Mais les médicaments et leur effet sont des freins à l'existence (en tout cas c'est de cette manière que je l'ai ressenti)

Le premier médicament etait profondément incapacitant, difficultés à le repérer dans l'espace, à réagir à une situation, à trouver mes mots et former mes pensées. Plus d'angoisses liées aux perceptions mais une angoisse terrible de se sentir ralentir et de perdre contact avec le monde.

Le deuxième, moins lourd rendait juste apathique, dépressif, et toujours insensible. anesthésié.


florangeté
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 531
Date d'inscription : 19/02/2011
Localisation : Bordeaux

http://www.hotu.fr/page/atelier.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par fleurdesel le Mer 7 Sep 2011 - 15:06

Je n'en ai jamais pris, je ne peux répondre à ton sondage Wink

Par contre, j'ai peur de ces produits. Notamment parce que dans ma famille il y avait plusieurs personnes dépendantes (à l'alcool), et que j'en ai conservé la peur de devenir dépendante à une substance. Et aussi parce qu'un ancien proche en prenait et qu'il se sentait pour le premier qu'il a pris devenir un légume et pour le 2è, changé par le psy suite aux effets trop "forts" du premier, encore plus instable sur le plan émotionnel.

Je me rappelle la discussion avec la directrice d'une boîte de soutien scolaire à domicile qui était horrifiée par le nombre de parents qu'elles voyaient donner de la ritaline à leurs enfants. Et je partage ce ressenti. D'autant que j'avais lu les résultats d'une expérience menée sur des enfants dit hyperactifs, où l'on comparait 2 groupes, un témoin, l'autre pour lequel on avait demandé aux parents de supprimer toute denrée comportant des additifs alimentaires de quelques sortes. Au bout d'un mois, 80% des enfants du groupe test ne manifestaient plus de signe d'hyperactivité.
Mais bon, ce n'est pas économiquement correct de dire aux parents de ne pas donner de coca et de bonbons (et autres) à leurs enfants. Alors que leur donner de la ritaline tout en continuant d'acheter les causes des troubles, ca fait fonctionner la machine à plein.

Sinon pour revenir à tes inquiétudes sur l'emprise psychiatrique, je signale que la Scientologie combat les psychiatres, à grand renfort d'expo dans des hotels de luxe, gratuites avec publicité. L'expo fait parfaitement le point sur les dérives, par contre les solutions, c'est forcément l'adhésion à cette organisation. Et forcément les tracts qui en font la pub, se gardent bien d'indiquer dans quoi on met les pieds, de même que quand on rentre dans l'expo, on ne sait pas que c'est la Sciento qui est derrière avant que les "solutions" ne soient abordées. Bref, juste pour info, pour ne pas tomber d'une emprise à une autre.

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par themistocle le Mer 7 Sep 2011 - 15:59

perso,c'est le fait que la psy m'a pris treize ans de ma vie, que ça se repercute sur mon cv, malgré mes diplômes obtenus après que je fus stabilisé, comment justifier devant un recruteur d'un trou de 13 années, d'une absence d'expérience professionnelle, et ceci malgré toutes les compétences qui sont les miennes? On t'accorde l'AAH en supposant que tu te contenteras de passer tes journées chez toi devant la tv en mangeant de la creme glacée, ou bien au mieux à faire des cocottes en papier dans un hôpital de jour ou un cattp.

themistocle
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 206
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 44
Localisation : Fontainebleau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Invité le Mer 7 Sep 2011 - 16:14

Wise a écrit:ça nous le fait à tous la nuit.

As-tu vérifié ?




Fleur de sel, tu aurais des infos pour compléter ton apport sur les additifs et leur nocivité?
Bonbons et lait auraient aussi des effets sur certains enfants. Mais pas avec tous.

Spoiler:
J'avais déjà entendu que les bonbons excitaient certains enfants de manière indéniable, mais je ne savais pas qu'une expérience avait été tentée pour ce genre d'additifs au sens large. Mais cela m'expliquerait pourquoi un jour de goûter, j'ai récupéré ma fille dans un état survolté, pire que de la caféine, si tous les additifs de sodas ou autres agissent ainsi.
Suspect
Les autres fois se passaient normalement, mais celui-ci de goûter, elle est revenue comme une pile, réagissant de manière disproportionnée au moindre truc, elle perdait son propre contrôle et ne pouvait maîtriser ses émotions quelles qu'elles soient. Je l'avais déjà vue fatiguée, ou excitée-énervée par des journées mouvementées, mais jamais dans cet état-là, c'était vraiment très différent.

J'ai vu aussi pour elle une amélioration en supprimant le lait de vache (liquide). Yaourts avec d'autres laits, ou lait de vache parfois aussi, fromages de tous laits. Mais plus de lait de vache liquide. De toutes façons, elle ne l'aimait pas. Et en lui redonnant une semaine, parce que je n'y pensais plus et qu'on en avait dans le frigo, ce fut rebelote d'agitation et d'énervements.
Donc lait d'amande (car celui de soja ça ne marche pas chez nous) ou de chèvre, ou produits laitiers yaourts-fromages.
Et elle n'est pas la seule dans la famille à avoir un dégoût du lait de vache, d'autres ont même le refus de tout produit laitier depuis leur enfance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par fleurdesel le Mer 7 Sep 2011 - 17:34

Je ne me rappelle plus dans quel livre j'avais lu ces résultats, je suppose que c'est dans Additifs alimentaires de Corinne Gouget, mais cela pourrait être dans Toxic de William Raymond ou dans Ces maladies créees par l'homme du Pr Belpomme. Je vérifierai dans le premier que j'ai.

Pour les produits laitiers, les théories du Dr Seignalet sont intéressantes, bien que dans son livre (l'alimentation du 3è millénaire) il confonde parfois convictions personnelles et approche scientifique (je me dis que c'est pour cela que beaucoup de médecins ont rejeté son approche). Et sinon très intéressant Thierry Souccar, Lait, mensonges et propagande, où l'on comprend pourquoi le lait de nos grand-parents était moins nocif pour la santé que celui que nous absorbons nous (pour contrer ceux qui disent que l'humanité en a toujours profité).

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Zupiter le Mer 7 Sep 2011 - 21:25

le principal inconvénient avec les Anti depresseurs, c'est le temps perdu à trouver celui qui convient, celui dont les effets secondaires seront inexistants ou supportable.
avec les anxiolytiques par contre, le risque c'est de tomber dans la dépendance, étant donné les effets planants qu'ils procurent.

Wise a écrit:Si le but de l'hummanité est d'être heureux ;
et que l'homme le plus heureux, joyeux... du monde est quelqu'un considéré comme "tres fou",
alors c'est lui qui a atteint le mieux le but.
donc c'est lui qui a le meilleur fonctionnement.
à ce moment là doit-on considérer qu'en fait il est le seul "normal" et que tous les autres sont les "vrais fous" ? scratch

le fou que tu décris, s'il existe, ne consultera jamais Wink
un patient ne consulte pas parce qu'il se sent anormal, mais parce qu'il se sent mal tout court.

Zupiter
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 20/08/2011
Localisation : chez moi, dés que j'aurai retrouvé la route.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Wise le Jeu 8 Sep 2011 - 13:15

tu crois que mes cousins ont "consultés" volontairement ?
ils se sentent tres bien eux, c'est les parents qui les trouvent trop agités.
des parents non-z qui par incompréhension emmènent leurs enfants z voir un psychiatre... du deja vu pour pas mal d'entre nous.

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Philippe le Ven 9 Sep 2011 - 0:54

Un article qui irait plutôt dans ton sens, Wise:
Hausse de la démence en Europe

Plus d'un tiers (38,2%) des habitants de l'Union européenne souffrent d'une maladie mentale ou neurologique, allant de l'insomnie à la démence, selon une étude publiée lundi par le Collège européen de neuropsychopharmacologie (ECNP).

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/09/05/97001-20110905FILWWW00558-13-d-europeens-ont-une-maladie-mentale.php

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Bliss le Sam 10 Sep 2011 - 14:21

Est-ce réellement une hausse de la démence ou bien un changement dans la façon d'évaluer et de mesurer la dite démence*?

Je crois surtout que l'on est dans une époque où on a de plus en plus besoin d’étiqueter, de mettre dans des cases, de quantifier (au détriment de la qualité), de pourcentifier, etc.

C'est une manière qu'ont les gens de se rassurer, d'avoir des repères, de pouvoir se dire "ah bein moi au moins je ne suis pas comme eux, je ne rentre pas dans leur case".

Franchement, on aurait fait le même type d'étude au Moyen Age, je pense qu'on aurait trouvé un sacré pourcentage de "déments" ! Laughing



* "démence", autrement dit, tout ce qui sort de la norme actuelle.
Car on le voit bien : maintenant, dans nos sociétés modernes occidentales, plus nous sortons de la norme et plus nous sommes considérés comme "anormaux", "bizarres", "fous", et plus les autres essaient de nous ramener dans la fameuse "norme" (parois même à coup d'électrochocs).
La folie douce n'a même plus sa place. Tout doit être lisse, unifié, sans aspérité, non dérangeant, identique, etc.

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Invité le Sam 10 Sep 2011 - 16:08

Bliss a écrit:Car on le voit bien : maintenant, dans nos sociétés modernes occidentales, plus nous sortons de la norme et plus nous sommes considérés comme "anormaux", "bizarres", "fous", et plus les autres essaient de nous ramener dans la fameuse "norme" (parois même à coup d'électrochocs).
La folie douce n'a même plus sa place. Tout doit être lisse, unifié, sans aspérité, non dérangeant, identique, etc.

+1
On n'a plus de Picasso, de Monet, ou autre Dali, qui soit connu et mis en valeur.
Idem dans moults domaines.
Seuls les gentils fous naïfs sont admis parfois.



Quant au mal-être, j'en ai déjà dit ce que je pensais sur un autre topic, à propos du burn-out de collectivité, de nos façons de vivre.

Un zèbre avait aussi parlé du souci de la ... Hum, je ne sais plus le terme, disons technotoxique, pour la technologie à outrance, je suis bien d'accord avec cette idée. La technique pour progresser, oui, pour améliorer oui. Mais lorsqu'elle crée des impacts négatifs, alors ce n'est plus un progrés dans cette voie-là. Il fut un temps où l'on rêvait d'une société futuriste alliant admirablement nature et technique, respect et mesure, maturité.
Il existe aussi d'autres choses que le technotoxique, comme le refus de créer librement dans une société de masse tout court, donc tout doit se fondre dedans pour être rassurant.

Et le manque de soigneurs de l'âme. La psychologie simple, la médecine simple, ne font pas tout. C'est une vision globale qu'il faut pour ces soucis, pas juste l'aspect médical, ou juste l'aspect psy. Certaines choses sont des évolutions, autrefois suivies par les rituels intiatiques entre autres, et celles-ci sont aujourd'hui en friche sauvage. Apprendre à nager dans le fleuve, ça se fait, mais mieux vaut quand même des gens autour pour sauter te rattraper dans l'eau ou qui veillent au loin, ou t'expliquent qu'il te faudra prévoir un feu pour te réchauffer ensuite... Voire simplement et bêtement dire que ce sont des choses normal de notre évolution d'humain, qu'elles sont à vivre et passer le temps d'un moment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Wam le Ven 17 Fév 2012 - 18:38

c'est marrant cette représentation du cerveau, on peut aisément reproduire un mandala partant des couches superficielles pour parvenir au cœur reptilien ^^

heu sinon
des recherches récentes ont même démontré que notre ADN évolue et change au cours de notre vie, nous ne sommes pas génétiquement le même à 10 ans et à 50 ans.
t'as les refs ? ça m'intrigue ça, chez la plante ça ok mais chez l'animal ça serait ouf! germen soma tout ça bref ça m'intrigue mais j'imagine que du coup le système évolutif se mixe entre autres à celui de la plante, darwin et son pote auraient étés comme des gosses ^^ et ça aurait clos le débat ^^


je voudrais intervenir mais je ne sais pas quoi faire.
j'ai ma petite idée, si t'aimes écrire et lier des idées, enfin réellement carburer sur la durée et que les gros projets plutôt osés te bottent dis moi
y'a peut être moyen de s'amuser à plusieurs mains, fin cerveaux-plumes. rien de sur mais peut être. chomsky et morin t'as lu ? tu t'es diagnostiqué quoi au fait comme type de trouble ?

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous sommes tous "fous" naturellement

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum