qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par fleurdesel le Sam 23 Fév 2019 - 8:15

Histoire d’apprendre des erreurs des autres et pas des miennes.  C’est pas que je me fais vieille, mais quand même, si je peux éviter de TOUTES les faire  Rolling Eyes
Histoire que d’autres puissent bénéficier de mes erreurs pour ne pas les commettre ou s’en rendre compte plus tôt et corriger à temps flower


1ere histoire, 8 ans
Quand on répond 90% du temps à l’autre « comme tu veux » à une question, c’est qu’on ne se connaît pas et/ou qu’on n’ose pas exister face à l’autre. Si l’autre fait pareil, ça peut durer longtemps (d’ailleurs…) mais pour aller où ?

Prendre en charge la jalousie de l’autre est une mauvaise idée (je m’habillais en mode passe-partout voire sac à patate quand j’allais à mon campus, largement masculin, et n’y restais pas plus longtemps que mes temps de cours pour le rassurer). Cela n’apaise pas la jalousie de l’autre. Se limiter à accueillir cette jalousie, à la comprendre. Je pense néanmoins que  si tous nos partenaires sont jaloux c’est que nous avons quelque chose à voir là dedans, donc à ce moment c’est intéressant d’y réfléchir. Mais si c’est CE(TTE) compagne qui est jaloux/se alors que ce problème n’existait pas avec les précédents, ne pas s’y adapter.

Savoir communiquer, et peut-être encore plus méta communiquer, c’est important, sinon on vit complètement dans des projections, sinon l’autre peut mal interpréter nos comportements.

Savoir reconnaître ses erreurs, c’est permettre l’existence de l’intimité à travers la reconnaissance que nous ne sommes pas parfaits, donc que l’autre aussi a le droit d’être imparfait. L’ouverture en conséquence à la vulnérabilité, et ainsi à l’intimité.

Comprendre que nous ne sommes pas dépendant de l’autre, mais que nous rejouons la dépendance de notre enfance envers les adultes qui se sont occupé de nous à travers notre attachement à notre compagnon/e (« je ne peux pas vivre sans lui/elle ») – lire Alice Miller- pour éviter de se suradapter à l’autre pour qu’il/elle ne parte pas, pour limiter/éliminer sa jalousie.


2è relation, 20 mois, mon âme sœur
Nous pouvons profondément aimer une personne et celle-ci nous aimer autant, et pour autant la relation amoureuse peut être trop douloureuse pour continuer.

Quand une personne s’identifie complètement à des comportements négatifs, ne pas espérer qu’elle changera, car elle ne perçoit simplement pas qu’il soit possible de changer.

Ne pas jouer à la princesse qui veut transformer un crapaud en prince : c’est uniquement dans les contes de fée (pourtant, j’aurais dû remarquer que je n’avais pas la jolie robe encombrante Razz ) = choisir quelqu’un avec qui on s’imagine pouvoir vivre sans le changer (donc bien faire attention avant de s’engager aux défauts/traits de caractère qui paraissent mignons ou dont on se dit « bah c’est pas grave » et se demander si dans 20 ans on supportera toujours)

3è relation, 12 ans
La communication et la méta communication, ca facilite la vie, mais si l’autre est systématiquement suiveur, c’est très exigeant, et si l’autre refuse d’aborder les questions problématiques pour trouver comment vivre avec nos dissensions, c’est inefficace = on ne peut pas communiquer tout seul aussi grande soit notre bonne volonté (voir Yvon Dallaire, même si je trouve que c’est mal exprimé dans son livre et qu’il méconnaît quelque peu la CNV)

L’équité dans ce que nous apportons, comment nous nourrissons la relation, est pour moi très importante. Trop de déséquilibre épuise, crée du ressentiment (« il n’y a que moi pour qui cette relation compte ? »)

Accueillir ses propres émotions quand on est dans une impasse, quand nos valeurs se choquent, est essentiel pour ne pas sombrer. L’estime de soi, c’est de la m*^$* Twisted Evil   Naaan, bon, d’accord, c’est juste instable car dépendant de choses non contrôlables. Bref... apprendre à s’aimer (cf Kristin Neff)

Les princes qui se transforment par intermittence (parfois durant de très longs mois) en crapauds ça existe  Sad , malheureusement la sorcière qui a jeté le sort est partie depuis bien longtemps et le contre sort est perdu = Même choisir quelqu’un avec qui on s’imagine pouvoir vivre sans le changer (y compris ses défauts) ne garantie donc pas un bon appariement. Pour paraphraserForrest, l'amour c'est comme une boîte de chocolats...

Vivre avec une personne qui parle essentiellement de façon négative, qui arrête les projets avant même de les avoir commencer parce qu’elle voit toutes les difficultés potentielles et qu’elle n’a pas envie d’y faire face etc est très usant et l’amour et l’affection qu’on peut avoir pour elle sont insuffisants.

Il m'est très difficile de rester moi dans la relation quand nous vivons sous le même toit alors que c'est très simple quand je vis seule, même en partageant quelques jours avec mon compagnon. Je suis une véritable éponge et finis par ressembler à la personne avec qui je vis  pale  En cours de reflexion : comment être dans la bonne distance pour ne pas se perdre dans la relation ?


Arrow Et vous, qu’avez-vous appris de vos échecs amoureux, sur vous, sur le choix d’un conjoint, sur le fonctionnement d’une relation ?
fleurdesel
fleurdesel

Messages : 958
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 40
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par isadora le Sam 23 Fév 2019 - 9:07

I will survive.
isadora
isadora

Messages : 1525
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Hirondelle78 le Sam 23 Fév 2019 - 9:56

isadora a écrit:I will survive.
Impec !

Tout ce qu'il ne faut pas faire en amour, je l'ai fait fait ou je le ferai  Laughing

Savoir qu'on s'en remettra est effectivement la première leçon. (la confiance, la résilience)
Connaître ses limites, apprendre à s'aimer suffisamment pour savoir dire non, la seconde (l'estime et le respect de soi)
Savoir que seul on va vite, mais à deux, on va loin, la troisième (le dépassement de soi).

je ne connais aucune autre autre science que l'humaine qui nous fasse autant nous questionner, nous faire grandir, nous apprendre.
Je n'en connais pas de science plus complexe à déchiffrer, ni de plus exaltante, ni de plus créative, ni de plus joyeuse, ni de plus douloureuse, ni d'aussi illimitée.


Savoir jouer à deux une harmonieuse partition de cordes (sensibles) pour la plus douce des mélodies est un art qui nécessite la rencontre de deux maestros.

Oui, j'ai une très haute opinion de cet art majeur et je suis toujours une artiste en devenir Nargue

mais y a beaucoup trop de spectateurs pour si peu de bons joueurs  Laughing

Hauts les coeurs
sunny sunny sunny

Edit : j'ai oublié de parler de l'Erreur apprise Rolling Eyes ! Dans la belle et la bête, ce n'est pas l'amour surpuissant de la Belle pour ce Bête, aussi con que laid Rolling Eyes qui va le transformer en prince ! Nana, nan, z'avez rien compris au conte : le beau prince existait bien avant de subir un sort maléfique. Il a repris sa forme humaine initiale en retrouvant son amour pour lui, tout seul.
Bref, ne perdez pas votre temps à embrasser tous les crapauds que vous croisez, un crapaud reste un crapaud, Arf Laughing


Dernière édition par Hirondelle123 le Sam 23 Fév 2019 - 10:22, édité 1 fois
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3504
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par isadora le Sam 23 Fév 2019 - 10:21

Hirondelle
Prête pour commencer le tango argentin ?
isadora
isadora

Messages : 1525
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Hirondelle78 le Sam 23 Fév 2019 - 10:28

isadora a écrit:Hirondelle
Prête  pour commencer le tango argentin ?

Le temps pour moi de revêtir mes plus beaux souliers (des tongs ! sunny) et de me bouger le Q Laughing
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3504
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Invité le Sam 23 Fév 2019 - 11:47

Le "comme tu veux" pour moi c'est surtout que j'ai un mode de vie qui m'est propre, et que je n'ai absolument aucune idée de comment / ou / pourquoi faire la chose.
Exemple : tu veux aller manger en restaurant ? => "oh peu importe" (car je ne suis pas bouffe plus que ça donc je m'en fiche)
Dans quel restaurant ? => "Comme tu veux" (la bouffe m'est égale, la personne doit avoir une envie en tête autant qu'elle aille la ou elle à envie car je m'en fiche de manger un sandwitch au bord d'une écluse, ou aller dans un restaurant 50 étoiles en plein Londre)

Mais expliquer tout ça est assez... difficile, incompris, long (surtout sur le moment) et génère de l'énervement.

Je passe ma vie en dehors des interactions sociales, je suis perdu lorsqu'il m'est proposé un choix auquel je n'ai jamais été confronté auparavant .... donc je ne sait que choisir "sur l'instant" => mal perçu par la personne.


J'ai aussi un changement journalier des humeurs / gouts / envies en tout genre :
Exemple : Ce midi je vais sur-kiffer manger un éclair à la vanille en dessert.
Prise en compte de mon envie, la personne achètera systématiquement des éclairs à la vanille lorsque je serais présent et ne comprendra pas que je ne prenne qu'une compote car "elle a acheté ça spécialement pour moi"...


On peut dire que c'est un tout basé sur de la compréhension... je suis un être complexe au même titre que d'autres, mais je sais l'exprimer. J'ai tendance (pour éviter d'embrouiller/emmerder) l'autre, à aller au plus simple sans me soucier de moi jusqu'au moment ou je ne peux plus, alors vient mon "changement" (retour à la normale en fait) que l'autre ne comprends pas (logique, je n'ai rien dis).

En clair : il faudrait que je détaille à l'autre ce que je suis, que l'autre écoute, comprenne, assimile. Et j'aimerais la réciprocité, sauf que les autres n'aiment pas décortiquer ce qu'ils sont... => je ne comprends pas tout => impasse pour moi qui fonctionne ainsi.

Je ne parvenais pas à faire de cadeaux lors de ma première relation : J'ai appris à écouter l'autre lorsqu'il parlait de broutilles et y insérait le "oh tien, elle est pas super chouette cette robe ?" ... ou un tas de choses du genre "ça m'énerve, ce truc ne fonctionne jamais"...
J'ai tellement compris, que je suis allé au delà, en comprenant que le fait de "stagner" dans des projets de rénovation de maison contribuait au mal-être de ma compagne du moment (passé), j'ai donc pris les devants, et me suis chargé de finir ce qui était commencé...

Les sorties : j'ai horreur des bars / resto / fêtes...
Mais j'ai compris que proposer une petite sortie resto chinois (compatibilité entre nous), pouvait apporté un gros gros plus à la relation.
Faire des choses qu'elle apprécie : lorsque la personne te dis ne pas avoir d'envie à ce niveau... c'est assez compliqué de trouver quoi faire pour la faire bouger... je ne peut être devin malheureusement...



Bon, résumé de résumé : une relation future doit comporter un point essentiel pour moi :le dialogue et l'explication de TOUT ce qui peut aller de travers ou ce que nous avons mal compris (pas d'interprétation, et pas de rechignement face à une explication d'embrouille par exemple...). Que les envies, et choses soient dites de façon claires et précises (peu importe le moyen).

Enfin bon, je n'ai vécu que 2 relations réelles (3 ans et 2 ans), j'ai eu des prémisces de relations mais cela n'a pas aboutis, et de sexe uniquement aucune... donc j'ai un peu de mal à rassembler tout ce qui n'irait pas ou irait possiblement... Il me faudrait plus de données pour pouvoir travailler dessus.



(je vous prie de m'excuser pour ce parpaing... :s )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par St'ban le Sam 23 Fév 2019 - 11:54

Hirondelle123 a écrit:
isadora a écrit:Hirondelle
Prête  pour commencer le tango argentin ?

Le temps pour moi de revêtir mes plus beaux souliers (des tongs ! sunny) et de me bouger le Q Laughing

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? E9c82a11
St'ban
St'ban

Messages : 6626
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Fleur de Lotus le Sam 23 Fév 2019 - 11:59

Tout ça me parle, mais j’y mettrai plutôt la grille de lecture proposée par Tinoco, à avoir qu’il s’agirait à chaque fois d’une histoire particulière qui est arrivée à son terme, une histoire où l’on tient un rôle dans lequel on apprend à être.

Il n’y a donc pas d’échec mais la fin d’un parcours qui a rempli son office. Et je ne dis pas ça pour me dédouaner ou dépasser les ruptures par le déni, du moins je ne crois pas. C’est plutôt le fruit de mon auto-réflexion depuis deux ans, la dernière rupture.

il manque (selon moi) le désir d’enfant (ou le non désir) et le fait qu’une fois l’enfant présent, par contre, l’histoire particulière perdure au travers de l’enfant, et que cela doit être pris en compte.

Mais j’en arrive  à la même conclusion que toi, tout est affaire de distance. Moi aussi je suis une éponge, moi aussi je vais « naturellement » m’adapter aux attentes de l’autre et moi aussi, donc, je risque de me perdre. C’est même quasiment une assurance.

Lorsque j’étais mariée, avec mes cinq gosses, je parlais régulièrement d’une vie dédoublée avec une organisation où nous serions chacun chez soi. Il refusait, pour tout un tas de « bonnes raisons ». Mais j’ai réussi quand même, par deux fois, à le vivre et même si c’était difficile pour moi de gérer seule le quotidien avec les enfants, j’en étais heureuse (lui, qui travaillait à 400 bornes et ne rentrait que le week-end, franchement pas...).

Lors de ma dernière relation importante, avec M., entamée sur un jeu, cause de mon divorce et vécue sous le même toit pendant quasi quatre ans, à sa demande insistante jusqu’à ce que cela devienne la mienne (..cherchez l’erreur...), je me suis de nouveau perdue, et la rupture, provoquée par lui mais actée par moi (je l’ai viré), a été ultra douloureuse et déstabilisante.

Aujourd’hui je vis plus ou moins bien mon célibat, je le dis, je l’écris, je le questionne chaque jour, parfois même ici. Pour autant je n’ai pas oublié que je me suis perdue. J’ai donc réussi à dissocier célibat affectif (pas de mec à aimer) et solitude effective (on peut aimer sans vivre avec l’autre H24).

Mais je sais aussi que si (quand...) j’aime (j’aimerais ...) à nouveau, vraiment, il me faudra trouver la bonne distance. Et ce ne sera pas simple.

A y réfléchir là, je sais que si je ne souhaitais pas vivre avec M. au départ c’était parce que nous avions une « vie » sur le jeu (riche, variée, immersive) qui me satisfaisait au quotidien et que je n’avais donc nulle envie ou nul besoin d’une proximité réelle permanente.  

Cela veut-il dire que je ne pourrais jamais aimer si cela ne passe pas aussi par le jeu ? Non, bien sûr, mais c’est une facilité d’y croire et j’ai bien du mal aujourd’hui à ne pas tomber dans ce piège.

Par contre ce que le jeu m’a appris c’est qu’il faut pouvoir vivre plusieurs histoires en une, qu’il faut pouvoir adopter plusieurs rôles face à l’autre, ceci afin de ne pas se figer dans un statut ou un mode de fonctionnement, de ne pas se perdre et de toujours conserver en soi sa véritable petite étincelle.

Ça peut se vivre comment ? Déjà il faut que les deux en soient conscients et aient une véritable envie d’y veiller, qu’ils soient volontaires pour trouver le mode de vie adéquat. Et il est évident que si on vit ensemble, c’est un « travail » ou une réflexion qui ne doit pas être occultée.

La solution est peut-être alors dans une vie de couple affichée (et donc stable et réassurante) mais séparée effectivement (chacun chez soi). Sauf que c’est un choix de riche ! Et puis c’est tout de même agréable de rentrer le soir en se disant que l’on va retrouver celui qu’on aime, même juste pour partager un repas ou un bon film.

Ou alors de vivre en communauté ou en colocation pour éviter le repli sur le couple avec des moments seuls, des moments à deux et le reste à plusieurs. Peut-être un nouveau choix de société ?

Je pense au final que tout réside dans la prise en compte de chaque désir profond, de l’un et de l’autre, très rapidement mis à plat, voire mis à jour, discutés, intégrés et régulièrement renégociés, avec bienveillance et adaptation à l’évolution de l’un, de l’autre et de la relation.

Toute une histoire à vivre Wink
Fleur de Lotus
Fleur de Lotus

Messages : 1304
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par I am just Nath le Sam 23 Fév 2019 - 12:39

À jouer aux échecs...
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 12908
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Lalilala le Sam 23 Fév 2019 - 13:57

qu'il faut être deux à le vouloir pour construire qqchose ensemble - ça paraît évident mais...

Lalilala

Messages : 231
Date d'inscription : 18/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par St'ban le Sam 23 Fév 2019 - 13:59

Qu'un chien est un animal fidèle Dent pétée
St'ban
St'ban

Messages : 6626
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Biper le Sam 23 Fév 2019 - 14:03

ça fait mal à chaque fois mais on n'en meurt pas Smile ... ça devrait être simple et ça ne l'est pas ... et attention aux emballements Smile
Biper
Biper

Messages : 3955
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 45
Localisation : plus ici

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par St'ban le Sam 23 Fév 2019 - 14:08

Biper a écrit:ça fait mal à chaque fois mais on n'en meurt pas Smile ... ça devrait être simple et ça ne l'est pas ... et attention aux emballements Smile

Faut mettre des protections Smile
St'ban
St'ban

Messages : 6626
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Hirondelle78 le Sam 23 Fév 2019 - 14:18

Esteban a écrit:
Biper a écrit:ça fait mal à chaque fois mais on n'en meurt pas Smile ... ça devrait être simple et ça ne l'est pas ... et attention aux emballements Smile

Faut mettre des protections Smile

de de genre Twisted Evil

Spoiler:
qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? 3b850710
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3504
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par St'ban le Sam 23 Fév 2019 - 14:24

Hirondelle123 a écrit:
Esteban a écrit:
Biper a écrit:ça fait mal à chaque fois mais on n'en meurt pas Smile ... ça devrait être simple et ça ne l'est pas ... et attention aux emballements Smile

Faut mettre des protections Smile

de de genre Twisted Evil

Spoiler:
qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? 3b850710
Ou de ce genre
Spoiler:
qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? 719vzn10
St'ban
St'ban

Messages : 6626
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Hirondelle78 le Sam 23 Fév 2019 - 14:33

Esteban a écrit:
Hirondelle123 a écrit:
Esteban a écrit:
Biper a écrit:ça fait mal à chaque fois mais on n'en meurt pas Smile ... ça devrait être simple et ça ne l'est pas ... et attention aux emballements Smile

Faut mettre des protections Smile

de de genre Twisted Evil

Spoiler:
qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? 3b850710
Ou de ce genre
Spoiler:
qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? 719vzn10

facepalm
un peu plus et j' oubliais mon masque et mon tuba !

Merci !
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3504
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par St'ban le Sam 23 Fév 2019 - 14:38

Hirondelle123 a écrit:
Esteban a écrit:
Hirondelle123 a écrit:
Esteban a écrit:
Biper a écrit:ça fait mal à chaque fois mais on n'en meurt pas Smile ... ça devrait être simple et ça ne l'est pas ... et attention aux emballements Smile

Faut mettre des protections Smile

de de genre Twisted Evil

Spoiler:
qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? 3b850710
Ou de ce genre
Spoiler:
qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? 719vzn10

facepalm
un peu plus et j' oubliais mon masque et mon tuba !

Merci !

Oublie pas ta qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Une-bo10

St'ban
St'ban

Messages : 6626
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Fleur de Lotus le Sam 23 Fév 2019 - 16:09

Je ne sais pas comment celle qui a lancé cette conversation reçoit toutes ces « réponses » qui n’en sont pas mais moi tout ça me donne un sentiment de vacuité que je trouve désespérant.

Là, vraiment, je comprends pourquoi j’apprécie autant le RP et pourquoi je ne passe plus autant par ici. Au moins quand on pose une question, dans une session de RP, quelle qu’elle soit, on est pris au sérieux et traité comme tel dans sa demande.

Cela prouve que jouer, finalement, c’est bien plus sincère ou « vrai » que le reste, ou en tout cas que du virtuel qui se dit constructif entre personnes dites « intelligentes ».
Fleur de Lotus
Fleur de Lotus

Messages : 1304
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Invité le Sam 23 Fév 2019 - 18:11

Qu'est-ce que le RP?

Cela fait peu de temps que je suis ici, mais j'ai l'impression que personne (ou peu) prennent le temps de réellement écouter et lire l'autre... chacun y va de son déliré et ça part en quenouille au bout de 4 messages... (pour un sujet intéressant à la base, pas pour une section faite pour la quenouille).

Perso, j'ai essayé de répondre comme j'ai pu...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Fleur de Lotus le Sam 23 Fév 2019 - 18:33

Oui, j'ai vu, et je ne t'incluais pas dans ma réponse x)

Le RP = Role Play, que je pratique sur un MMORPG, WoW, très régulièrement, avec des rolistes donc, est une pratique qui permet de "jouer" des actions, échanges, émotions, via ton personnage, et franchement, même si sur ce monde tous ne sont pas estampillés HP "quelque chose" (même si beaucoup le sont probablement sans le savoir, pas pour rien qu'ils vont chercher ailleurs ce qu'ils ne trouvent pas dans la vraie vie, IRL), l'attention à l'autre, toujours via le personnage, est bien plus saine qu'ici.

Mieux, lorsqu'on a joué plusieurs fois avec d'autres personnes, via leurs personnages, on peut passer en HRP (Hors RP, quand on parle d'une action par exemple, mais aussi de nos vies) et garder la même attention bienveillante. Ici, ça part quasi immédiatement en cacahouète et c'est juste déprimant quand c'est dans une section qui n'est pas destinée à ça.

Pas étonnant qu'il y ait autant de défections... moi, j'dis ça, j'dis rien Wink
Fleur de Lotus
Fleur de Lotus

Messages : 1304
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Invité le Sam 23 Fév 2019 - 18:56

Oh ! J'ai cru (je ne comprenait pas trop, alors) ! au temps / autant pour moi =)

Ahhhhh viiiiii (idiot bête que je suis), je connais Wow (de loin) Wink. D'accord, d'accord !
Mais c'est iréel... comme les messages que mon ancienne compagne m'envoyait pleins d'amour d'entrain etc : le réel ne suivait pas et je trouvait cela un peu étrange. Ces personnes sont-elles en réel comme en iréel?
En tout cas comparé à ici, je comprends bien.

Pour en revenir à ta réponse à toi Fleur de Lotus, il y a l'aspect de l'autre à mettre dans ce mic-mac. Je m'explique : tu parles sur les bases vécues, tu parles sur toi (ce qui est logique hein ^^), mais il y a des choses qui peuvent changer suivant la personne rencontrée . Je n'ai pas d'exemple précis par contre (et cette idée vient aussi de comment je perçoit la chose : mon pseudo --')

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Chuna le Sam 23 Fév 2019 - 20:13

@Fleur de Lotus : je connaissais quelqu'un qui avait sa garçonnière dans sa propre maison.
Marié, puis divorcé, puis en couple avec une dame qui vivait chez elle dans la même ville (comme tu dis, c'est un choix de riche).
Puis à la fin, dans la même maison, mais grande, et donc lui avait son coin rien qu'à lui dans la maison.

La liberté me semble également essentielle, mais bon, j'ai vécu en tout et pour tout 6 mois avec quelqu'un, sur 2 vraies relations (5 ans en tout).
Les autres relations, c'était... compliqué on va dire.

Ce que j'en déduis :
Ne pas tomber amoureuse de quelqu'un qui n'est pas libre (que ce soit dans son cœur ou bien matériellement).
Ne pas accepter d'être la roue de secours.
Ne surtout pas s'oublier.
Dire les choses (et non pas ne pas y arriver, pour claquer la porte du jour au lendemain). L'autre ne peut pas deviner, même si moi j'ai facile à deviner le besoin de l'autre. Il ne peut pas, et c'est pas parce qu'il ne le fait pas qu'il s'en fout / n'aime pas / est un putain d'égoïste.

Après, la vie sous le même toit pour une longue durée, je ne connais pas, et appréhende...
Peut-être que ce sera ce que j'apprendrai à la prochaine relation ? (si j'en ai une un jour lol)

@EipotU : question toute bête : tu es asperger ?

Chuna

Messages : 15324
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Invité le Sam 23 Fév 2019 - 20:39

3615chuna : tout le monde n'arrête pas de me dire que je trouverais quelqu'un... donc je pense que pour toi c'est la même chose (tu sais, ces gens qui ne te connaissent pas, mais qui émettent un avis non fondé, non étayé, en se basant sur leur propre expérience...)

Ce n'est pas nécessairement idiot, loin de la puisque cela pourrait apporter un éclaircissement aux réponses que j'ai pu fournir (ici et ailleurs).

Ma réponse : J'ai passé le test psychométrique il y a un mois, j'essaie d'avoir un rdv avec dame neuropsy pour les résultats, en parallèle nous sommes dans les prémices des tests TSA (puisque suite logique).
En toute honnêteté je te dirais que je ne sais pas. Après quelques recherches et conversations avec une asperger, je pense avoir quelques parties du spectre. Mais je te répondrais franchement si il y a établissement d'un diagnostique Wink. (n'aime pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué toussa toussa)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Chuna le Sam 23 Fév 2019 - 20:52

Les gens ont souvent envie de te réparer ^^
(et j'ai tendance aussi Embarassed )

j'espère pour toi que tu auras une réponse rapide. ça permettra dans tous les cas de mieux te connaitre.

Chuna

Messages : 15324
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Invité le Sam 23 Fév 2019 - 21:16

Me réparer ? Je pense plutôt qu'ils utilisent (ou essaient) leur fausse empathie pour rassurer... Mais je trouve cela un peu... "facile" d'énoncer une chose sans y être rattaché (dans le genre je te balance ça, c'est the réponse, tu me fais plus chier et hoplaaaa niquel ! )
Mais si quelqu'un pouvais étayer ces / ses propos... pourquoi cela arrive forcément ? pourquoi à moi ? (bref)

Peu importe la rapidité, j'ai attendu 28 ans... un ou deux ans de plus ne changera rien =) (et puis je veux ces réponses, donc je les obtiendraient ^^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Chuna le Sam 23 Fév 2019 - 21:30

Tu ne sais pas ce que pensent les gens. C'est ptèt vrai, ptèt pas. T'en sais rien. Tu peux mettre des probas dessus. 80% de chances que tu aies raison, mais comme yen a 20% qui restent, ben tu ne peux pas conclure.
Les gens sont plus bienveillants qu'on ne le croit, mais des fois en effet aussi assez peu intéressés par toi.
Bref, tout ça pour dire que même si ça t'agace, ils ne veulent pas forcément mal, et ne sont pas forcément des égoïstes qui se foutent de toi.

Tant mieux si t'es pas pressé Wink
(pasqu'en effet, en général, c'est bien long...)

Chuna

Messages : 15324
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Chuna le Sam 23 Fév 2019 - 21:32

ça me fait penser justement à un point que j'ai appris d'une personne que j'ai aimée à la folie, et simultanément par une amie à l'époque très chère.
"Don't assume" dit Parelli.
Ne présume de rien.

Lorsqu'on est empathique, on a tendance à deviner des choses. Mais nos intuitions, surtout en amour, sont parasitées par plein de choses, dont nos vécus et nos croyances, et on peut facilement tomber dans les procès d'intention injustes...
En amour, c'est pas génial...
(enfin chez moi en tout cas ^^)

Chuna

Messages : 15324
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Invité le Sam 23 Fév 2019 - 22:25

J'ai appris que l'amour, ça n'était pas bon pour tout le monde. Ca peut même être un poison violent.

J'ai mieux à faire, dans la vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Invité le Sam 23 Fév 2019 - 22:29

Non, puisqu'ils ne développent jamais... (ça a souvent été le cas, je parle de ce que je connais Wink )
Bienveillants, tous ne le sont pas je t'assure... et beaucoup sont désintéressés même si ils montrent le contraire (masque social toussa)

Oh mais ils ne veulent pas nécessairement du mal je le sais, je n'ai pas dis ça (et ne le pense pas ^^). Hum, ça par contre... dépends de quelles personnes nous parlons (des amis ? on est d'accord)

Je le sais que ça l'est, c'est pour ça que j'ai dis ça Razz

Présumer sur ? Ma situation amoureuse, ou sur les gens ? (parce que sur les gens, désolé mais j'ai souvent raison... je ne veux pas me faire mousser mais les gens normaux sont prévisibles pour la grande majorité)

La je ne sait pas si tu parlais pour moi ou non, et le rapport avec le reste m'est flou :s

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Chuna le Sam 23 Fév 2019 - 22:52

Non je parlais en général.

J’ai fait l’erreur de présumer, parce que moi aussi je trouvais les gens prévisibles. Moi aussi j’antipe facilement.
Aujourd’hui je laisse le bénéfice du doute.
Sauf qd tous mes détecteurs sont en alerte.

J’ai aussi appris qu’il y a des choses inéluctables. Et que vouloir les arrêter ne fait que rendre plus malheureux.
Quand c’est l’heure de la fin.

Chuna

Messages : 15324
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par RonaldMcDonald le Lun 25 Fév 2019 - 8:56

Hortense a écrit:J'ai appris que l'amour, ça n'était pas bon pour tout le monde. Ca peut même être un poison violent.

J'ai mieux à faire, dans la vie.

Je n'en suis pas là, mais je comprends ce que tu veux dire. J'ai eu une histoire d'amour aussi forte que platonique et impossible, et ça laisse des traces. Je ne peux pas dire que je sois spécialement amoureux de mon épouse, ni qu'elle soit l'épouse idéale pour moi, mais on avance ensemble, on s'occupe des gamins ensemble(et ils en ont terriblement besoin), et on apprend à vivre avec nos bizarreries mutuelles(et elles sont nombreuses). Chercher mieux ailleurs serait tout casser pour se retrouver dans une situation pareille, en pire(il y aurait l'ex à gérer).

Au final, je suis redoutablement proche de ta conclusion, en fait : l'amour(en tant que sentiment) peut être très mauvais conseiller, dans certains cas.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 769
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Saxifrage* le Lun 25 Fév 2019 - 9:06

L'aspect soulevé par Chuna est important selon moi. C'est une des première chose que j'ai compris après ma séparation d'avec le père de mes enfants, après 13 ans de vie commune…
Ne pas présumer, ne pas sur-interpréter… Ne pas penser que l'autre comprend ce qui nous semble tellement évident qu'on ne prend pas la peine de le préciser, même quand on a le sentiment de se connaître par cœur…

Il y a aussi ne pas s'oublier, ne pas se résumer à son couple…

Saxifrage*

Messages : 9989
Date d'inscription : 07/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par fleurdesel le Mar 26 Fév 2019 - 20:37

@Hirondelle : j'admire ton enthousiasme contagieux Smile

@EipotU : moi non plus à l'époque ça ne me choquait pas. Je n'étais juste pas consciente que je ne me connaissais pas et n'osais pas. Pour l'anecdote, mes collègues de bureaux, l'un asperger diagnostiqué, l'autre auto-diagnostiqué asperger, me disaient que j'avais des traits autistiques.
Depuis il y a eu cette rupture et cette prise de conscience qu'en fait je m'hyperadaptais à l'autre au point de ne pas ressentir mes envies propres.
Après oui, les gens aiment bien les petites cases, et il vaut mieux dire un jour qu'on aime la tarte à la fraise et le lendemain le flan au caramel, ça évite la mise en case Laughing
(j'aime bien les parpaings du moment qu'ils sont clairs Wink)

@ Fleur de Lotus : malgré ses 5 jours d'absence par semaine, tu te perdais quand même dans cette relation ? Penses-tu que sans enfants ou avec un seul cela se serait passer différemment ? De mon côté je remarque d'être mère est fatiguant et contribue à accentuer ce phénomène ainsi (pas de "il faut" préparer le repas, s'assurer qu'ils ont pris la douche etc, plus de disponibilité intellectuelle qui peut être utiliser à préserver mes frontières.
Oui, plusieurs histoires en une I love you Ca me rappelle un des livres sur l'amour de Jean Yves Leloux dans lequel il aborde les différents amours (7 mots en grec contre 1 en français !) Smile

3615chuna a écrit: nos intuitions, surtout en amour, sont parasitées par plein de choses, dont nos vécus et nos croyances, et on peut facilement tomber dans les procès d'intention injustes...
En amour, c'est pas génial...
(enfin chez moi en tout cas ^^)
Chez moi non plus Wink

Saxifrage* a écrit:Il y a aussi ne pas s'oublier, ne pas se résumer à son couple…
ouh la, je l'avais oublié celle-là tellement je l'ai bien retenu Laughing Ca m'avait fait bizarre de constater à quel point je me suis retrouvée toute seule à ma première rupture.
fleurdesel
fleurdesel

Messages : 958
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 40
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Jane159 le Mar 26 Fév 2019 - 21:04

1ère relation :
Que j'étais vraiment naïve et qu'il faut parfois écouter son intuition. Quand ton homme te dit "j'aimerais bien faire le tour de l'Australie seul avec mon camion" et que tu te dis "non, je ne pourrais pas le faire, j'aurais trop peur de rester seule avec lui", c'est qu'il y a une raison.
Qu'il faut éviter de mettre ses parents trop tôt dans la confidence et attendre de bien avoir construit la relation avant de le faire.
Qu'il est important d'avoir des rêves à deux. Quand ton homme se projette dans un rêve et que toi tu le ramènes brutalement à la triste réalité au lieu de rêver avec lui, c'est blessant pour lui.

2e relation :
Qu'il vaut mieux éviter les "meilleures amies" jalouses qui prennent plaisir à s'immiscer dans ta relation pour la détruire.
Qu'il vaut mieux prendre ton homme tel que tu le vois actuellement, et non pas tel que tu souhaiterais qu'il soit, ou t'imaginer que tu pourras t'y faire, ou qu'il changera plus tard.
Que si la relation démarre à distance, rien ne vaut quelques rencontres IRL pour mieux apprendre à le connaitre.
Qu'aucun homme ne vaut qu'on s'humilie plus bas que terre pour lui. Lorsque ça arrive, il vaut mieux rompre.

3e relation :
Que l'homme parfait n'est pas forcément l'homme en tout point similaire à soi, et qu'avoir des différences de caractère est important dans un couple. En revanche, cela en fait un excellent ami.
Jane159
Jane159

Messages : 27
Date d'inscription : 25/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Romain3926 le Sam 16 Mar 2019 - 19:38

Moi de mes échecs amoureux, fondamentalement j'ai eu qu'un seul échec et pour la suite j'ai su me tailler avant que ca devienne chiant, j'ai appris et retenu que les femmes qui sont capables d'avoir de l'empathie pour les hommes c'est EXTRÈMEMENT rare
J'ai souvent senti et observé ce manque d'indulgence, ce manque de compassion, ce manque d'esprit de sacrifice, ce manque de remise en question dans le comportement féminin vis-à-vis des hommes
Après on est dans une société qui rend possible, normalise et favorise tous ces comportements qu'on retrouve chez les femmes aujourd'hui, c'est pas du tout le comportement féminin à l'état naturel donc ça permet de relativiser tout ça
J'ai souvent, très souvent eu l'impression d'être une option parmi plein d'autres, d'être un truc qu'on garde ou qu'on zappe à convenance, j'ai eu la nette sensation que la société est un supermarché, que les hommes sont des marchandises et que les femmes sont des clientes qui les choisissent selon leurs avantages, sans jamais se poser la question de ce qu'ils ressentent, sans jamais faire l'effort d'aller au delà de l'image sociale
Un gros manque d'humanité dans ce qui précisément devrait être une merveille d'humanité, ca devrait etre magnifique et ruisseler de partout, mais au final c'est très difficile à trouver... Alors quand on trouve ca fait un bien hallucinant mais c'est aussi très angoissant de se dire qu'on est passé par toute cette merde de non-affection et qu'on pourrait bien y retourner un jour
Dans ma vie, hors famille, les femmes pour qui j'ai du respect et de la vraie affection se comptent sur les doigts d'une main, elles sont vraiment précieuses et font passer toutes les autres pour des coquilles vides...
Je pense que la plupart des femmes n'ont que leur physique comme atout, et sans ça elles seraient seules... Il y a beaucoup de femmes que je désire de façon superficielle, mais il y en a si peu qui me semblent dignes d'être aimées

Romain3926

Messages : 64
Date d'inscription : 31/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par fleurblanche le Sam 16 Mar 2019 - 19:40

J'ai appris à identifier les schémas répétitifs, et à faire en sorte de les éviter.
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4403
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 51
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Lac-Thé-Rose le Sam 16 Mar 2019 - 19:47

j'ai moins appris de mes échecs amoureux que de mes succès sexuels .
Lac-Thé-Rose
Lac-Thé-Rose

Messages : 718
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Supernuva le Jeu 11 Avr 2019 - 20:36

C'est pas simple et les relations amoureuses peuvent faire de sacré dégâts.
L'être est confronté en permanence à tout un tas d'injonctions contradictoires qui l'amène à agir ou non.
L'individu est souvent privilégié dans notre société et nos comportements se font souvent pour nos intérêts propres.
Ainsi la relation est souvent vu comme la satisfaction de ses propres besoins, le partenaire étant alors secondaire.
Et parfois c'est l'inverse, le partenaire passe avant le "moi".
Pour moi, le problème principal dans beaucoup de relations à deux c'est le déséquilibre.
Les déséquilibres peuvent mener à des ruptures mais peuvent aussi bien se corriger.
Les contraintes découlant des engagements peuvent contribuer à prolonger la relation, mais pour combien de temps ?
Supernuva
Supernuva

Messages : 76
Date d'inscription : 03/03/2019
Localisation : La planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Polgara le Mar 16 Avr 2019 - 21:28

J'ai appris qu'il fallait que j'arrête de sortir avec des mecs qui manquent de confiance en eux, parce que je ne peux pas leur apporter cette confiance, qu'ils ne peuvent pas se nourrir de la mienne et que ça freine tout bonheur.
J'ai appris aussi qu'il fallait que j'apprenne à vivre davantage pour moi.
Et que je n'aimais ni la violence, ni la méchanceté, ni la passivité.
Polgara
Polgara

Messages : 22
Date d'inscription : 02/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Invité le Mar 16 Avr 2019 - 21:39

C'est l'inconscient qui décide, pour ce genre de relation. Et l'inconscient, comme son nom l'indique, est totalement inconscient !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par etienne_bixelle le Jeu 18 Avr 2019 - 18:21

Ce que m'ont appris mes échecs amoureux?

De 1°) Ne jamais ô grand jamais surinvestir une relation au début en se montrant hyper attentif au moindre signal d'une femme. Même si elle accepte de me voir, elle a une vie ,moi aussi d'ailleurs.

2°) Ne pas continuer de relations avec des gens toxiques, déséquilibrés . Trois mois de relations hyper rapide m'ont donné l'impression une fois que ce soit mis qui ai mit fin à la relation d'avoir vécu un divorce. Il a fallu des années et aussi fréquenter d'autres femmes pour reprendre du poil de la bête.

3°) Ne pas accepter de servir de faire valoir dans des couples dysfonctionnels quand madame ou monsieur veux se servir de vous pour faire bouger son époux/épouse. Ne pas servir non plus de disjoncteur quand une femme commence à ne plus avoir envie de se marier avec son époux et qu'on est en plus le témoin de la mariée.

4°) Ne pas accepter de servir d'option avec une femme qui me manque d'empathie et fait tout pour ne jamais faire preuve de franchise avec vous.
etienne_bixelle
etienne_bixelle

Messages : 3
Date d'inscription : 18/04/2019
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Invité le Jeu 18 Avr 2019 - 18:51

j'ai un peu d' honte à écrire après le long message en haut car il me semble d'être bien aux bases mais je m'étais dit que j'allais l'écrire de quelque part:

1. Ton prénom
Il peut paraître totalement banal, voir imbécile mais qu'il arrive à dire ton prénom. A t’appeler par ton prénom, c'est tout bête mais avec le temps, du recul et en m'informant sur le sujet: cela oblige la personne à t'identifier. Forcement on est en deux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Zebrone le Jeu 18 Avr 2019 - 20:21

Être soi même dès le début.
Même si on a souvent tendance à penser que faire des efforts sur son comportement, façon de vivre, ou ses projets pour plaire et correspondre parfaitement aux attentes de l'autre, est une preuve d'amour.. Afin que ça puisse fonctionner sur le long terme.. Hélas notre naturel finit toujours par nous rattraper et nous rappelle qui nous sommes.. C'est à ce moment là que les potentiels problèmes commencent à surgir, car on devient moins tolérants avec certains aspects qu'on S'est engagé à accepter depuis un certain temps. Résultat des courses : rejet et rupture.


Dernière édition par Zebrone le Jeu 18 Avr 2019 - 20:25, édité 1 fois

Zebrone

Messages : 1
Date d'inscription : 18/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Invité le Jeu 18 Avr 2019 - 20:39

@zebrone hélas notre naturel est un tue l'amour.
certaines de nous on les voit arriver à des km de distance.
cependant je peux dire peut être l'instinct de survie, mais ces échecs m'ont apporté un certain amour de moi.

Je me casse j'ai une liste de choses à faire là c'est le naturel de ma procrastination . Calimero

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Caracol le Jeu 18 Avr 2019 - 21:10

C'est pas un exercice facile ça. Il me semble encore être dans une démarche d'intégration. Mais j'ai envie d'essayer de répondre en allant à l'essentiel.

J'ai appris beaucoup mieux qui j'étais vraiment. Et ça me fait peur. J'ai l'impression qu'en me respectant vraiment je deviens de plus en plus seule ; que le fossé s'agrandit. Je ressens plus de distance avec les gens zèbres ou non. Pourtant j'ai envie de suivre ce chemin qui laisse entrapercevoir un épanouissement bien plus autonome quitte à ne connaître vraiment d'intime sincère qu'avec ma chienne, parcellaire mais réciproque.

Pour le plus important...
sinon je suis partie assez loin dans des interrogations identitaires et spirituelles... existentielles.
J'ai appris à m'éloigner de certains conformismes et à réinterroger les préceptes du genre, et à devoir ainsi redéfinir les frontières de mon ego, à la sensation de le perdre parfois et de n'être rien de compréhensible, perceptible et durable à mes propres yeux. Je tends je crois à la non binarité, certainement dans une sensibilité plutôt gender fluid. J'ai de plus en plus de mal à comprendre la binarité tant elle me semble oublier une dimension fondamentale de l'humain. C'est une expérience presque angoissante cela dit, le vertige de se retrouver presque nez à nez avec son essence. Ce que ça ça fait de se retrouver tout nu face à soi même.
Mais ça donne aussi un accès délicieux par là même à de nouvelles subversions et un goût nouveau de liberté.
La liberté... ça m'a appris ça aussi.
Caracol
Caracol

Messages : 525
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds dans la drôme

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par Nolimit le Jeu 18 Avr 2019 - 23:00

Rien, je n'en ai gardé que les beaux souvenirs et les jours heureux..

Heureux les simples d'esprits et j'ai été béni des Dieux
Nolimit
Nolimit

Messages : 955
Date d'inscription : 29/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par actarus_71 le Jeu 18 Avr 2019 - 23:10

j'ai appris à échouer
actarus_71
actarus_71

Messages : 450
Date d'inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par St'ban le Jeu 18 Avr 2019 - 23:30

L'amour, c'est comme les cartes : si tu n'as pas de partenaire, il te faut une bonne main. Papy
St'ban
St'ban

Messages : 6626
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par actarus_71 le Jeu 18 Avr 2019 - 23:31

hahaha oui on pourrait commencer un fils, l'amour c'est....
actarus_71
actarus_71

Messages : 450
Date d'inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ? Empty Re: qu'avez-vous appris de vos échecs amoureux ?

Message par St'ban le Jeu 18 Avr 2019 - 23:35

Avec nous deux ça va vite partir en coui.... Dent pétée
St'ban
St'ban

Messages : 6626
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum