Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par falke le Lun 18 Fév 2019 - 18:52

Salut,

en ayant marre de faire faux pas sur faux pas, j'ai tapé "codes sociaux" dans le moteur de recherche du forum.

Bizarrement je n'ai pas trouvé grand chose.

Pour alimenter la réflexion et nous entraider voici ce que je propose de faire :

Un petit traité des codes sociaux à l'intention des zèbres... (comme il existe un petit traité de la manipulation à l'intention des zèbres ... honnêtes gens (d'ailleurs celui ci serait intéressant version zèbre)

Attention , il ne s'agit pas de stigmatiser nos amis les cerveaux gauches, mais de vivre en bonne harmonie avec eux. lol!

Vous pourriez-y mettre ce qui est couramment admis (mais qui va mieux en le disant) et ce qui résulte de vos observations de zèbre

exple :

- Dire bonjour (avec un sourire) ...même à quelqu'un qu'on apprécie pas.
- ou  : plaindre devant d'autres quelqu'un qu'on apprécie pas , est toujours de bon ton ...  lol!

Ainsi, nous parviendrons à réunir un Corpus intéressant...

Bon j'espère que cette idée vous semblera intéressante.

Nb : ah oui, il serait bien que ça reste un traité, c'est à dire qu'il reste lisible (un code par post) et ouvrir un autre sujet pour le débat Wink


@  +

falke

Messages : 119
Date d'inscription : 02/04/2018
Age : 46
Localisation : Quelque part dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par isadora le Lun 18 Fév 2019 - 19:17

voilà ce que j'ai compris de ta proposition Falke.

quand on te dit : "bonjour, comment ça va ?" ce n'est pas une vraie question.
il est de bon ton de répondre : "bien. et toi ?" qui n'est pas non plus une vraie question.
donc, ne pas attendre de réponse.

isadora
isadora

Messages : 1603
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par falke le Lun 18 Fév 2019 - 19:23

isadora a écrit:voilà ce que j'ai compris de ta proposition Falke.

quand on te dit : "bonjour, comment ça va ?" ce n'est pas une vraie question.
il est de bon ton de répondre : "bien. et toi ?" qui n'est pas non plus une vraie question.
donc, ne pas attendre de réponse.


Voilà Isadora, c'est exactement ça. Mais sont acceptés aussi les codes plus subtils. Quand parler en réunion. Quand émettre son avis. Quand faire (ou pas) un mot d'humour etc...

falke

Messages : 119
Date d'inscription : 02/04/2018
Age : 46
Localisation : Quelque part dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Beautymist le Lun 18 Fév 2019 - 19:31

Voilà qui pourrait s'avérer fort utile...
Beautymist
Beautymist

Messages : 1606
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 46
Localisation : Ailleurs

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par olivier77 le Lun 18 Fév 2019 - 22:43

A toi en premier tu penseras, de tes connaissances tu feras mine de te soucier en groupe, de tes copains tu te soucieras mais pas trop longtemps (genre 1 mois maxi) et surtout en le faisant savoir longtemps (genre pendant 1 an), et tes amis tu épauleras sans mots dire sauf pour montrer que tu en as une plus grosse devant ses copains.
olivier77
olivier77

Messages : 64
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 38
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par I am just Nath le Lun 18 Fév 2019 - 23:37

Le dernier point est quand même à éviter si on est une fille... les hommes sont sensibles et fragiles... Razz
I am just Nath
I am just Nath

Messages : 13210
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par falke le Mar 19 Fév 2019 - 7:09

Bon allez, en vla un :

Des vrais problèmes à ta hiérarchie plus de deux fois tu ne parleras.

Car s'ils ne s'en occupent pas pour un emmerdeur malgré toi tu passeras.

falke

Messages : 119
Date d'inscription : 02/04/2018
Age : 46
Localisation : Quelque part dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par nouvelle_chance le Sam 23 Fév 2019 - 0:00

scratch alors d'après ce que j'ai observé mais que j'arrive pas à appliquer:

- A la fac ne faire que parler :
1) des cours, de tel prof, de l'exam , des notes que tu as (et bien sûr demander aux autres), des stages , alternances (et donc bien détailler partout où tu as postulé et quand etc)
2) Des soirées / sorties à venir
Le même principe s'applique au travail je suppose

-Accompagner les gens s'ils bougent se prendre à manger dans un snack ou ailleurs

- Se réjouir de X qui s'est marié ou de Y qui a fait un enfant. Marche aussi avec n'importe quoi qu'à réussi le gamin de Y (il sait lacer ses chaussures "Mais c'est G-E-N-I-A-L") même si tu t'en fou totalement.

-En général tenter de parler sur le dernier film à la con sorti ça passe (genre comédie française à 2 balles) , ou avec de la chance certain Blockbuster Américain ça passe. Fonctionne aussi avec les séries télés

- Aller à la machine à café avec les gens (ramener sa thermos ça semble moins bien fonctionner ..)

- Si tu veux que des choses avancent , faudra prendre les choses en main (genre créer le groupe de discussion/drive pour créer le projet/exposé), sinon tu as le temps de mourir.

Voilà ce qui me vient à l'esprit

nouvelle_chance

Messages : 6
Date d'inscription : 19/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Invité le Sam 23 Fév 2019 - 0:31

De ce que j'ai pu observé, quand on demande quelque chose avec un ton agréable, un "s'il vous plait ?" et un sourire, ça fonctionne mieux.

A l'inverse, l'irone et le second degré sont très très très mal compris ! Beaucoup de personnes ont pris au premier degré ce que j'avançais et c'est assez destabilisant de devoir dire que c'était en réalité de l'humour ou une boutade ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Xyv' le Sam 23 Fév 2019 - 10:11

Quand tu réponds que tu as un garçon et une fille, toujours ajouter "le choix du roi !". Ce qui n'a strictement aucun intérêt, mais génère chez l'autre un sentiment de forte connivence qui se traduit par un grand sourire bienveillant et une approbation appuyée.
Si on ne le dit pas, c'est l'autre qui le dira, ne pas oublier alors de sourire d'un air bienveillant en ajoutant "oui, j'ai de la chance" ou quelque chose de la même veine.

Je pense que ça a un peu la même fonction que les considérations météorologiques.
Xyv'
Xyv'

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Beautymist le Sam 23 Fév 2019 - 10:29

C'est grave chiant et hypocrite, en fait, les codes sociaux. Pas étonnant que je les respecte pas. #VDM
Beautymist
Beautymist

Messages : 1606
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 46
Localisation : Ailleurs

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Invité le Sam 23 Fév 2019 - 10:45

Tuer le temps avec un sujet de conversation infini et infiniment renouvelable : dire du mal des autres.

Juger leur morale, leur actions, leur esthétique ou autres en évitant surtout pour le zèbre d'ouvrir sa bouche pour leur trouver des raisons valables !

Même si à l'usure ça peut fonctionner, j'ai vu certains groupes s'y habituer.

Par contre à court terme c'est rarement une bonne idée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par falke le Sam 23 Fév 2019 - 11:43

Oui excellent. Merci merci. Prochaine fois je serai pas à côté de la plaque.

Le garçon la fille c'est génial, j'ai déjà eu ça. Quel cliché : ils s'entendent comme chien et chat.

falke

Messages : 119
Date d'inscription : 02/04/2018
Age : 46
Localisation : Quelque part dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par RonaldMcDonald le Lun 25 Fév 2019 - 9:24

Beautymist a écrit:C'est grave chiant et hypocrite, en fait, les codes sociaux. Pas étonnant que je les respecte pas. #VDM

Et quand tu bosses dans une boite avec plus de 10% de zèbres, il faut faire en plus gaffe de les oublier au moment opportun. Oui, nous avons des biais de recrutement(outre l'intelligence, on ne recrute que des gens qui adorent résoudre les problèmes et n'ont aucune patience), même nos hôtesses d'accueil sont très futées(je dirais à vue de nez pas une en dessous de 115 de QI, peut-être même 120), et au moins une est zèbre. L'autre non, mais elle est quand même sacrément intelligente(donc non seulement il faut respecter les codes sociaux avec elle, mais en plus il faut le faire avec intelligence - heureusement, elle est super-sympa).

Pour répondre à ta question, oui c'est chiant et hypocrite, mais l'être humain est ainsi fait. Enfin, dans sa majorité. J'ai fini par admettre que ça faisait partie des règles. On ne crache pas dans le tramway, on ne met pas la main aux fesses des filles, et on parle du football avec les messieurs et des enfants avec les dames. C'est du fluidifiant social pour qui n'a pas des valises de billets à distribuer. Limite, ça fait partie du boulot. Et je me suis aperçu que ça permettait parfois de récupérer des informations utiles, entre deux commentaires sur la petite qui fait du tricot ou le grand qui collectionne les maillots de Kylian MBappé. Parfois même des informations critiques, du genre "le commercial qui t'a demandé un boulot urgent? Il est sur la liste de la charrette, il finit vendredi mais ne le sais pas encore, tu ferais mieux de bosser pour l'autre"(le tuyau était exact - il m'a fait gagner une semaine sur une tâche critique pour un client important).

Donc, maintenant, je vois ça comme du minage d'informations. Prêcher l'inutile pour découvrir l'utile. Évidemment, il faut fortement filtrer. J'oublie çà chaque fois dans quel petit club de football joue le fils de ladite hôtesse d'accueil(ou il est d'ailleurs maltraité par l'entraineur, donc ça ne va pas durer). Mais quand elle me lâche qu'on va avoir un nouveau directeur Europe, je sais que je dois me rencarder sur son style pour préparer son arrivée. C'est vraiment de la pêche. On ne sait jamais ce qu'on va récupérer comme information. Mais de temps en temps, il y en a qui passe, et ça permet d'anticiper terriblement. C'est aussi pour ça que les fumeurs, dans les boites ou le chef fume, ont une meilleure carrière : ils récupèrent plus facilement des informations sur ce que veut réellement le chef, ce qui leur permet de briller plus facilement à ses yeux. Je ne fume pas, mais mon chef non plus, donc ce n'est pas un handicap.

Hypocrite, oui, bien sur. Chiant? Pas si tu est en mode collecte d'informations.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 861
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Beautymist le Lun 25 Fév 2019 - 10:12

@Ronald analyse brillante, comme d'habitude.
Beautymist
Beautymist

Messages : 1606
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 46
Localisation : Ailleurs

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par RonaldMcDonald le Lun 25 Fév 2019 - 10:57

Beautymist a écrit:@Ronald analyse brillante, comme d'habitude.

Tu vas me faire rougir. flower Ma femme va être jalouse. Very Happy

Non, ravi si je peux aider. En outre, formuler des réponses m'aide moi-même à y voir plus clair.

Celà dit, 99% de ce que je dis là-dedans vient de mes lecture, en particulier Jared Diamond(en particulier "de l'inégalité parmi les sociétés" et "le monde jusqu'à hier"). Dans "le monde jusqu'à hier", en particulier, il découpe le mode de vie des chasseurs cueilleurs pour le comparer au notre(et il n'est pas tendre avec la modernité - sauf pour la sécurité alimentaire et médicale, un point essentiel), et considère le cancan comme une activité de survie essentielle. C'est lui qui m'a éveille à l'utilité des potins, en décrivant des Papous dans la jungle parler sans fin de bouffe, de sources de nourritures, de changements subtils du climat qui déplacent les végétaux ou les animaux, des accidents bêtes de la jungle(genre on dort sous un arbre mort et l'arbre mort nous tombe dessus) et de comment les éviter(vérifier avant de planter le camp qu'aucun arbre autour n'est mort), des changements politiques ayant un impact(genre la femme - qui venait de notre tribu - du chef de la tribu voisine est décédée, il n'ont donc plus de raisons de ne pas nous faire la guerre, et en plus les inondations les ont frappés plus durement que nous), etc...

Les détails des problématiques sont évidemment très différentes dans le monde moderne, mais nous sommes des êtres humains, notre cerveau fonctionne par analogies, et il est facile de trouver des équivalents pertinents dans notre univers à  nous.

Maintenant que j'y pense, je me demande si la difficulté pour nous zèbres avec ces mondanités sociales ne vient pas de la surcharge mentale. Le cerveau humain a de nombreuses fonctions, cognitives(animal, émotionnel, rationnel...) ou de contrôle(moteur, hormonal...). L'une d'entre elle est la fonction "filtre". Nous sommes bombardés d'informations sensorielles, et pour trouver de la pertinence, il fait un filtre préalable. Ce qui est rejeté par ce filtre n'est même pas pris en compte par les autres fonctions, pour éviter la surcharge mentale. Là, par exemple, je suis en train de taper, il y a un smiley qui joue au basket à ma droite, ça me déconcentre. Heureusement, je ne vois même pas les autres - mon filtre fait effet.

Mais nous les zèbres avons pour la plupart d'entre nous(il me semble, à vérifier, mais ça colle) un filtre moins épais que les autres - ce qui nous rapproche un peu des autistes, qui eux ont carrément des trous dans le filtre, ce qui les rend encore plus vulnérables(ça les rend formidables aussi, mais c'est un autre sujet). Or, dans un cancan, le rapport bruit-signal n'est pas bon. Même avec pas mal d'entrainement, ça reste un exercice difficile et épuisant pour moi, parce-que je dois faire le filtrage manuellement. Avec l'entrainement, ça se passe mieux, mais c'est quand même forcer ma nature.

Nous ne sommes pas égaux devant le filtre, hein. Si je suis incapable de danser sur une piste de disco avec les lumières et la musique, je n'ai aucun problème avec la foule à Châtelet à l'heure de pointe. Je ne sais pas pourquoi, on pourrait penser que ça fait appel aux mêmes filtres, mais apparemment non. Pour ce qui est u cancan, je ne suis pas bien équipé de naissance, mais j'ai réussi à passer outre mes problèmes naturels. Je peux même parler dans le tram avec des inconnus(impensable pour moi il y a dix ans) et échanger des informations sur les perturbations liées aux gilets jaunes. D'ou l'importance d'un fil tel celui-ci - pour ceux qui ont du mal(et j'ai encore du mal, même si j'ai fait des progrès), ça donne des pistes pour ne pas louper les dernières informations importantes qui ne passent pas par les canaux officiels.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 861
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Invité le Lun 25 Fév 2019 - 11:10

En fait pour la foule dans les transports en commun, au delà de l'anonymat (qui est beaucoup plus réduit quand tout le monde te regarde danser) il y a un phénomène qui se produit dans le cerveau qui tend à réifier (transformer des êtres vivants en objets) le monde autour de nous.

C'est lié à la distance, la proxémie pour être précis. Normalement il existe une distance de politesse à respecter avec chaque personne, selon son degré de proximité relationnelle.

   distance publique : au-delà de 3 mètres 60 (mode proche : de 360 cm à 750 cm, mode éloigné : au-delà de 750 cm).
   distance sociale : de 120 cm à 3 mètres 60 (mode proche : de 120 cm à 210 cm, mode éloigné : de 210 cm à 360 cm) ;
   distance personnelle : de 45 cm à 125 cm (mode proche : de 45 cm à 75 cm, mode éloigné : de 75 cm à 125 cm) ;
   distance intime : moins de 40 cm (mode proche : moins de 15 cm, mode éloigné : de 15 cm à 40 cm) ;

Pour être à l'aise il faut que les inconnus soient à plus de trois mètres, l'interlocuteur à plus d'un mètre vingt, les amis à plus de 45 centimètres et les proches très proches sont les seuls habilités à s'approcher à moins de 45 centimètres (valeurs relatives bien sûr, et dépendantes de la culture, c'est juste un ordre d'idée).

D'ailleurs une technique très appréciée des racaillous ou des gens agressifs et bourrés c'est de rentrer brutalement dans la distance intime, pour mettre l'autre mal à l'aise et prendre l'ascendant. Vous êtes dans votre bon droit de les repousser gentiment mais fermement hors de cette distance, c'est une violation des codes sociaux.

Bref.

Dans les transports en commun, la distance intime est maltraitée en permanence. Vous êtes très souvent entourés d'inconnus à moins de 45 centimètres de vous. Pour éviter la surcharge émotionnelle, le cerveau transforme les gens en décor (la réification). Ce ne sont pas des humains, mais des éléments mobiles du métro qui se trouvent là et aucun problème de distance sociale avec un mur ou un poteau. C'est un phénomène inconscient, et ça explique en partie pourquoi les gens ne sont pas très sympathiques ni très souriants dans les transports. Il y a cette charge émotionnelle qui entre en jeu dû à la transgression des distances sociales.

Alors que sur une piste de danse, dans un contexte de socialisation, j'imagine que cette réification ne se produit pas, du coup les gens autour continuent de garder un visage humain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par RonaldMcDonald le Lun 25 Fév 2019 - 11:49

Alim a écrit:(.../...)
Dans les transports en commun, la distance intime est maltraitée en permanence. Vous êtes très souvent entourés d'inconnus à moins de 45 centimètres de vous. Pour éviter la surcharge émotionnelle, le cerveau transforme les gens en décor (la réification). Ce ne sont pas des humains, mais des éléments mobiles du métro qui se trouvent là et aucun problème de distance sociale avec un mur ou un poteau. C'est un phénomène inconscient, et ça explique en partie pourquoi les gens ne sont pas très sympathiques ni très souriants dans les transports. Il y a cette charge émotionnelle qui entre en jeu dû à la transgression des distances sociales.

Alors que sur une piste de danse, dans un contexte de socialisation, j'imagine que cette réification ne se produit pas, du coup les gens autour continuent de garder un visage humain.

Analyse qui marche parfaitement pour moi, mais d'aucuns sont malades à crever dans les transports en commun. Et sont les rois des pistes de danse. La réification doit marcher différemment pour eux, je suppose. Ou alors c'est un autre phénomène.

Je me souviens, quand j'étais encore à Paris, d'un incendie dans le RER à Nation qui m'a obligé à prendre le bus jusqu'à gare de l'Est. Nous étions tellement serrés que mes pieds ne touchaient même pas le sol. ça ne m'a pas gêné outre mesure. Quand je raconte ça à mes collègues (qui eux ont toujours été provinciaux, ils sont tous effarés. Question d'habitude et de culture, peut-être, qui permet à l'habitué cette réification(je retiens le mot), mais quand on n'a pas l'habitude.....
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 861
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Hermanfred le Dim 16 Juin 2019 - 10:15

En relais : Je vois sur ce forum pas mal de personnes qui se battent dans les méandres d'une notion de supériorité mal placée à mon avis, comme en témoignent des réflexions sur différents fils.

C'est pourquoi je voudrais livrer quelques réflexions philosophiques pour aider à clarifier et voir ce que ça vous inspire.

Nous naissons tous égaux - en droits (et devoirs) et en valeur.

Mais à part ces fondamentaux, nous naissons tous différents - grands, petits, aux yeux bleus, cheveux roux, avec des talents pour la musique, la menuiserie, les maths, des potentiels divers et variés et qu'en sais-je d'autre encore. Et heureusement car un monde où toutes les personnes seraient identiques ne serait non seulement bien triste mais l'espèce humaine condamnée à très court terme. Imaginez un instant que tout le monde serait cordonnier: on aura vite fait de mourir de faim.

Bizarrement, cette diversité ne pose pas beaucoup de problèmes dans les domaines professionnels, artistiques ou sportifs. Seulement, quand on parle de QI, tous les poils se hérissent ce qui n'est pas bien logique.

Prenons l'exemple d'un type qui fait près de 2m: c'est pratique pour cueillir des fruits en haut d'un arbre, beaucoup moins en avion ou dans une couchette SNCF. Mais est-ce qu'il aurait une quelconque supériorité? Non! Il est juste plus grand que la moyenne. Avec une telle taille, on peut le penser prédisposé à devenir basketteur. Toutefois, s'il a les données biomécaniques, le caractère et le talent pour, il peut tout aussi bien devenir un nageur de haut niveau. Si toutes les conditions sont réunis, il peut même faire partie du club très restreint au monde des hommes capables de nager le 100 crawl sous les 47 sec. Mais ça ne fait toujours pas de lui un homme supérieur à qui que ce soit, il nage juste plus vite.

Bien sûr qu'il va susciter de la part du grand public des sentiments mélangés de jalousie, d'admiration mais ses capacités ne vont pas choquer ni déranger d'un point de vue idéologique. Et tout le monde trouve normal qu'un gamin avec un talent pour un sport bien précis fasse un sport-études. Idem quand il s'agit d'un talent pour la musique, ça ne choque pas qu'une personne au don musical s'exerce et entre au conservatoire, on est même prêt à lui pardonner certains comportements de diva. Et elle va être jalousée par ses pairs et admirée par le grand public mais il n'y aura pas de considérations d'une supériorité quelconque.

Seulement, quand il s'agit d'intelligence, de QI, de facultés intellectuelles, appelez ça comme vous voudrez, on constate tout un tas de réactions épidermiques. Avoir un QI hors norme, ou statistiquement rare, est perçu comme une entorse à l'égalité, on crie à la supériorité, à l'élitisme, à l'arrogance et j'en passe. Aussi parfois de la part des personnes concernées qui butent sur cette notion de supériorité dont elles ne veulent pas.

Et pour cause car elle n'a pas lieu d'être. Je m'explique:

D'accord, j'ai des capacités verbales, de réflexion logique, à saisir des concepts abstraits hors du commun, je réfléchis plus vite aussi. Mais suis-je quelqu'un de supérieur pour autant? Certainement pas. J'ai juste quelques particularités que 98% de la population n'ont pas et les autres 98% des personnes ont des capacités que moi, je n'ai pas. Il s'agit d'une différence, rien de plus, et elle ne fait pas une meilleure personne. Elle a plutôt tendance à me compliquer un peu la vie par moments, mais ça, c'est un autre débat.

Si on veut absolument parler de valeur humaine (une idée qui ne me plaît pas vraiment; pour moi, tout être est de valeur égale et mérite respect et bienveillance), elle ne peut se situer que dans ce que chacun fait de ses capacités, peu importe de quel type de talent il s'agit. Et dans ce contexte on a vu qu'un QI élevé ne veut rien dire, tellement il peut être utilisé à faire le plus grand mal aussi. On pourrait éventuellement parler d'une plus grande responsabilité vu qu'avec des facultés extraordinaires on est capable de faire de plus gros dégâts aussi.

En résumé: QI moyen, HQI, THQI, ce sont des termes pour désigner une différence de fonctionnement, par là de vécu aussi mais en aucun cas d'une supériorité quelle qu'elle soit, ni d'infériorité d'ailleurs.

Hermanfred

Messages : 12
Date d'inscription : 21/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Zarbitude le Dim 16 Juin 2019 - 11:59

CQFD Razz
Merci !
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7551
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par falke le Dim 16 Juin 2019 - 12:14

Bonjour,

je m'étais dit : tiens au répond au sujet , malheureusement on s'en écarte..

Alors je me permet de recentrer avec exple récent à l'appui.

Récemment j'étais convié au boulot en tant "qu'expert d'un sujet" a participer à une réflexion sur un projet.


Bon, pendant que je marnais à mouliner là-haut dans ma tête apporter des arguments au débat, les autres tout autant concernés y allaient de leurs petites blagues mot d'humour , sans rapport avec le sujet.

Pour moi c'était un véritable parasitage mental, qui n'a pas manqué de se voir (grosso modo je me renferme dans ma coquille).

Bref, je relance le sujet sur cette question : est-il de bon ton de plaisanter lorsqu'on planche sur des sujets sérieux et complexes.

J'aurais tendance à dire que c'est de l'impolitesse, mais bon je peux me tromper. Avant je ne me serais jamais posé la question car pour moi le boulot c'est le boulot. Mais, en l'occurence est-il bienvenu de faire son intéressant avec les autres.

Plus ça va plus j'ai tendance à me dire qu'en France du moins on est plus dans le blabla et le bon mot que dans le faire.

falke

Messages : 119
Date d'inscription : 02/04/2018
Age : 46
Localisation : Quelque part dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Zarbitude le Dim 16 Juin 2019 - 12:22

.


Dernière édition par Zarbitude le Dim 16 Juin 2019 - 20:44, édité 1 fois
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7551
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par crocuscorax le Dim 16 Juin 2019 - 18:04

Watch out, opinion impopulaire: je trouve que l’hypocrisie est indispensable. C’est juste un coussin social. Après ça peut devenir dangereux quand on finit par être hypocrite envers soi-même, ou plus simplement de mauvaise foi. À part pour les remarques genrées (enfin ça dépend sans doute de variables environnementales) je dirais que Ronald a globalement raison.

@Demantoide, oui le QI fait partie des variations individuelles mais le fait que culturellement, c’est l’intelligence qui est très déterminante dans la société (enfin, corrigée du portefeuille, du genre, de la race et de toutes sortes d’autres choses), c’est assez attendu que ça entraîne des frictions importantes. Qui plus est, c’est quelque chose de moins facile à mesurer que la masse musculaire sèche ou le nombre de centimètres. Techniquement, le QI ne mesure que la capacité à répondre à un ensemble de tests à un moment donné, et basta.

Le test est conçu pour être le plus efficace possible pour déterminer l’intelligence d’un individu, cependant la notion d’intelligence est tellement vague et ses définitions tellement polémiques que c’est difficile d’établir quelque chose qui tient compte de tous les paramètres. On a donc des échelles de QI, qui se fondent sur la résolution de certains types de problèmes cognitifs et pas sur d’autres. Si on intégrait les capacités de cognition sociale dans les tests, je crois que le score de pas mal de monde ici s’écraserait dans les pâquerettes.

Après ça montre aussi que ce qui est valorisé dans les mythologies de la société occidentale, ce n’est pas d’être sociable. On envie et déteste les individus qui émergent comme des individus, mais ils ont une forme de valeur symbolique un peu bizarre. Une fois le succès obtenu, alors leurs qualités cognitives peuvent s’aimer sans ambivalence. J’ai très bien vu ça en regardant les réactions des gens concernant les génies, un Elon Musk on l’admire parce qu’il a fait décoller des fusées réutilisables et qu’il est pété de thune, un Einstein on lui pardonne d’être bizarre parce qu’on nous a dit à l’école qu’il était génial, and so and on.

Remarque que c’est valable pour les sciences dures, et que le domaine des sciences humaines n’est absolument pas valorisé dans la culture populaire. Et pour cause, ce qu’elles ont à dire n’est généralement pas agréable. Pourtant je ne crois pas qu’il faille une plus grande intelligence pour faire une thèse sur les trous noirs que sur les croyances magiques.

Sinon, quand on sait que l’intelligence est quand même très corrélée aux origines sociales, y compris celle qui se mesure dans les tests de QI, car est dépendante de l’apprentissage, je trouve que la critique d’élitisme de la catégorisation HPI est tout à fait recevable. Le dynamisme et l’adaptabilité cognitifs sont des choses qui s’apprennent et s’entretiennent et ce n’est pas à la portée de toutes les classes sociales, ni même à toutes les sociétés. Les test de QI tels qu’on les connaît n’ont aucun sens dans les sociétés où l’écriture n’existe pas, pourtant ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas une variabilité individuelle dans la vivacité d’esprit. Alexander Luria, neurologiste soviétique, l’avait déjà remarqué en son temps.

crocuscorax

Messages : 394
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Merci...

Message par Hermanfred le Dim 16 Juin 2019 - 18:26

...."Il s'agit d'une différence, rien de plus, et elle ne fait pas une meilleure personne."....

(Mince alors j'aurais juré affraid )

Merci pour ta lecture et ta contribution

Hermanfred

Messages : 12
Date d'inscription : 21/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Invité le Dim 16 Juin 2019 - 20:10

On m'a dit plusieurs fois qu'il convenait de citer le prénom (ou le nom, selon le degré de proximité) de son interlocuteur.

Par exemple, dire: "Bob, voudrais-tu me passer le sel ?" serait soit-disant plus agréable qu'un simple: "voudrais-tu me passer le sel ?"

L'explication qu'on m'a donnée, c'est que les gens aiment qu'on les appelle par leur prénom (ou leur nom, on peut tout à fait remplacer "Bob" par "Monsieur Duchnock" dans l'exemple précédent, et le tutoiement par un vouvoiement, c'est même recommandé si Bob est votre supérieur hiérarchique !).

Personnellement, j'ai du mal à comprendre qu'on aime se faire appeler Bob, ou Monsieur Duchnock mais c'est une autre histoire...
Mais quand même, ça m'agace qu'on ponctue toutes ses phrases à mon endroit par des "Hortense" qui n'ont rien à faire là (selon moi). Je comprends qu'on cite mon prénom quand il y a plusieurs personnes et que les autres personnes pourraient se sentir concernées sans celà mais quand ça n'est pas le cas, l'idée ça serait que ça me ferait plaisir. Bizarre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par RonaldMcDonald le Lun 17 Juin 2019 - 13:28

Les petits manuels de communication (i.e. de manipulation) précisent tous que "le nom d'une personne est le son le plus agréable à ses oreilles". Pas toujours vrai(moi non plus j'en ai rien à battre de me faire appeler Ronald), mais suffisamment souvent pour que ça donne un vrai avantage de se forcer à le faire.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 861
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par crocuscorax le Jeu 20 Juin 2019 - 4:19

@Ronald, je crois que ça dépend un peu des contextes. Et des contextes sociaux aussi. Et des gens qui le disent. Quand on dit mon nom en portugais c’est comme du miel dans mes oreilles, en français si c’est pas mes meilleures potes ou mes parents je trouve ça vraiment condescendant.

Enfin, pour appeler quelqu’un c’est quand même mieux d’utiliser sa clé primaire que de faire une requête avec *. Dent pétée

crocuscorax

Messages : 394
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Caveman le Lun 1 Juil 2019 - 14:36

les codes, la plupart me font chier.
Je n'en respecte que quelques uns. Je ne tiens pas à m'aliéner.

Un gars qui m’appelle par mon prénom alors que je discute avec lui, je prends cela comme si il essayait de se rapprocher de moi malgré moi, genre on est potes. J'aime pas du tout l'impression que ça me laisse. Du coup j'ai beaucoup de mal avec ces gens là.
Caveman
Caveman

Messages : 431
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : N'interprete pas, demande des explications

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Amlodan le Jeu 1 Aoû 2019 - 9:48

Quel excellent sujet!
Tout à fait d'accord avec vous au sujet des prénoms, d'autant plus quand ça vient par sms.
Quand on commence à m'écrire en m'appellant par mon prénom j'ai l'impression qu'on va me dire quelque chose de grave.

Sujet à ne pas aborder avec légèreté: la mort, ça ne plait en général pas.
Ah et : quand un ami vous dit que sa grand mère gravement malade est enfin décédée, ne pas dire félicitation, c'est assez mal vu Shocked . D'ailleurs ne rien dire ça passe pas non plus, la petite tape sur l'épaule n'en parlons pas. Egalement testé le sourire gêné, le "Ah, et ça va toi?". Bref ... si vous êtes comme moi, tenez vous loin de ce genre de sujet.
(toutes mes condoléances me parait tellement hypocrite que je n'arrive pas à le sortir)

- quand on vous propose un gateau, ce n'est pas toujours bien vu d'accepter
- quand on parle ouvertement d'une soirée ou d'un repas devant vous, c'est que vous y êtes conviés ("ben on t'a pas vu hier ?" "ben non tu m'as pas invité""si on en a même parlé ensemble" ...)

Lachez vous sur les conseils, j'imagine que je ne suis pas la seule handicapée des codes sociaux

Amlodan

Messages : 2
Date d'inscription : 30/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par RonaldMcDonald le Jeu 1 Aoû 2019 - 9:51

pour le deuil, "chépakouhadirrrr" fais très bien l'affaire, j'ai remarqué. C'est sans risque, et ça communique sur la force du choc. Avec une tronche d'enterrement(100% de circonstance).
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 861
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Madame Picodon le Jeu 1 Aoû 2019 - 10:09

falke a écrit:Salut,

Attention , il ne s'agit pas de stigmatiser nos amis les cerveaux gauches, mais de vivre en bonne harmonie avec eux. lol!

@  +
Un souci avec les neurogauchers ?  Very Happy Very Happy Very Happy

Et perso je déteste l'hypocrisie. 
Parler avec des personnes que je n'aime pas c'est juste impossible....
Madame Picodon
Madame Picodon

Messages : 1611
Date d'inscription : 28/03/2019
Age : 42
Localisation : Ici ou là où partout et nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Caveman le Jeu 1 Aoû 2019 - 11:16

Ouai le deuil c'est trooop galère. Un jour j'ai lâché "je te fais toutes mes condoléances", (cette ex) me réponds: "ah non, putain, pas venant de toi..." sur un ton super déçu.

Déjà que j'étais mal à l'aise, je vous dit pas...




Si on parle devant moi, d'une activité et que l'on ne me dit pas clairement de venir, je ne me sens pas invité non plus, rassures toi!
Caveman
Caveman

Messages : 431
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : N'interprete pas, demande des explications

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par mango-woman le Jeu 1 Aoû 2019 - 11:28

Caveman a écrit:Ouai le deuil c'est trooop galère. Un jour j'ai lâché "je te fais toutes mes condoléances",  (cette ex) me réponds: "ah non, putain, pas venant de toi..." sur un ton super déçu.

Déjà que j'étais mal à l'aise, je vous dit pas...


Ah oui, il vaut mieux faire attention à cette phrase. C'est un peu "la phrase à dire" mais justement, elle ne veut plus rien dire et pourrait montrer (même si c'est faux) un manque d'engagement personnel dans ce que tu dis !

mango-woman

Messages : 172
Date d'inscription : 11/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Caveman le Jeu 1 Aoû 2019 - 11:40

bon ct y a 20 ans mais c'est tout a fait vrai. Sur l'instant je voulais pas paraître insensible avec un : "je suis bien dégouté pour toi" ou autre et donc j'ai sorti la formule.
Erreur mais sur le vif, bah...
Caveman
Caveman

Messages : 431
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : N'interprete pas, demande des explications

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Sarmat le Jeu 1 Aoû 2019 - 12:53

Le sujet est intéressant, j'ai d'ailleurs trouvé ce guide sur internet si cela vous intéresse : http://www.conseils-relationnel.com/guide-conversation/

Sarmat

Messages : 87
Date d'inscription : 13/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Moglerith le Mar 27 Aoû 2019 - 19:09

En tant que femme ne surtout jamais dire ouvertement qu'on ne veut plus d'enfant, ou qu'on n'en veut pas.
Et surtout ne pas parler de stérilisation on risque le bûcher, j'ai encore les fesses rouges.
Apparemment sa propre fertilité appartient à tout le monde, je ne savais pas mais j'ai fini par le comprendre.
J'ai été troublée quand une de mes collègues m'a dit qu'elle était contente de pouvoir encore faire des enfants puisqu'elle avait changé de conjoint ( elle en a dejà deux). En fait on est obligé de faire des enfants à chaque fois qu'on change de partenaire? Apparemment toutes les femmes étaient d'accord sur ce sujet.
Pas moi. Mais bon, ce n'était pas la première fois. J'ai l'impression que beaucoup de femmes considèrent leur uterus comme la preuve ultime de leur utilité sur cette Terre....
Moglerith
Moglerith

Messages : 48
Date d'inscription : 14/08/2019
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par RonaldMcDonald le Mer 28 Aoû 2019 - 9:17

@Moglerith : t'inquiètes pas, quand un homme dit qu'une femme a le droit de ne pas/plus vouloir d'enfants, il se fait recevoir de la même manière. Déjà, quand il dit que lui il a assez d'enfants, la réaction est, euh, pas toujours amicale, pour rester poli. Mais c'est encore bien pire quand il défend le droit d'une femme à dire la même chose.

Je compatis.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 861
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Zarbitude le Mer 28 Aoû 2019 - 9:43

Bah, y'a qu'à le faire et pas forcément le dire si on sait que ce ne sera pas accepté.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7551
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par RonaldMcDonald le Mer 28 Aoû 2019 - 9:51

Zarbitude a écrit:Bah, y'a qu'à le faire et pas forcément le dire si on sait que ce ne sera pas accepté.

Ce qui est exactement le thème de la discussion : "comment se faire accepter en société". D'ailleurs, "on y pense, on verra" est un excellent moyen de détourner la question. Mais Moglerith a 100% raison d'amener ça sur le tapis, ça fait partie des choses à éviter pour ne pas se prendre le bus de la conformité dans la tronche.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 861
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Zarbitude le Mer 28 Aoû 2019 - 9:55

C'est un point de vue tout à fait respectable.
Pour ma part, je préfère ne pas me mettre la société à dos et faire ce que j'ai envie quand même.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7551
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Moglerith le Mer 28 Aoû 2019 - 10:11

Non mais j'ai compris qu'il ne fallait pas en parler mais j'ai tendance à être naive en fait et je me prends souvent mes réflexions en pleine tronche à base de têtes hallucinées. Je ne sais jamais trop si ce que je vais dire va bousculer mes interlocuteurs ou pas et des fois je suis étonnée.

Tout ça pour dire que ce jour là je n'avais pas prévu de devenir la sorcière de Salem. Mais j'ai gardé le chapeau. J'aime bien les chapeaux.
Moglerith
Moglerith

Messages : 48
Date d'inscription : 14/08/2019
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par perenico le Mer 28 Aoû 2019 - 10:14

nouvelle_chance a écrit:
[...]
-Accompagner les gens s'ils bougent se prendre à manger dans un snack ou ailleurs
[...]
- Aller à la machine à café avec les gens (ramener sa thermos ça semble moins bien fonctionner ..)
[...]

Oui, oui et oui !

Si je n'avais qu'un conseil à donner aux zèbres, c'est celui-là, avec en plus la possibilité de participer aux discussions, s'intéresser aux gens, leur poser des questions (pas un problème pour moi, les gens m'intéressent beaucoup plus que moi)...
perenico
perenico

Messages : 349
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 41
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Moglerith le Mer 28 Aoû 2019 - 10:19

Mon conjoint est toujours en galère avec ce satané café. Il en peut plus café café café café il entend ça toute la journée ça le rend dingue ( il est hp aussi), il ne boit pas de boisson chaudes et ne fume pas non plus. A un moment il s'est rendu compte que ça lui portait préjudice au niveau des interactions sociales et même du boulot parce que des informations intéressantes s'échangeaient dans ces moments là. Donc il essaie d'y aller mais franchement des fois il en a marre.
Moi aussi dans mon travail ça m'a posé problème de ne pas boire de café, les gens te regardent bizarre et en plus tu n'es pas caféiné comme eux donc parfois plus fatigué ça je m'en suis rendue compte plus tard.
Moglerith
Moglerith

Messages : 48
Date d'inscription : 14/08/2019
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par perenico le Mer 28 Aoû 2019 - 10:40

Je ne bois pas de café personnellement, mais ce n'est pas un problème, c'est moins génant d'y aller et de ne rien prendre que ne pas y aller du tout, étrangement...
perenico
perenico

Messages : 349
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 41
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par RonaldMcDonald le Mer 28 Aoû 2019 - 11:27

Oui, parfois, un bête verre d'eau fait parfaitement l'affaire. Enfin, la plupart du temps, pour moi, c'est verveine. Mais il faut être présent.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 861
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Zarbitude le Mer 28 Aoû 2019 - 12:28

Moglerith a écrit:Non mais j'ai compris qu'il ne fallait pas en parler mais j'ai tendance à être naive en fait et je me prends souvent mes réflexions en pleine tronche à base de têtes hallucinées. Je ne sais jamais trop si ce que je vais dire va bousculer mes interlocuteurs ou pas et des fois je suis étonnée.

Tout ça pour dire que ce jour là je n'avais pas prévu de devenir la sorcière de Salem. Mais j'ai gardé le chapeau. J'aime bien les chapeaux.

Moi aussi j'étais naïve jusqu'à ce que je comprenne qu'on ne peut pas plaire à tout le monde, ni être compris de tout le monde.
Il vaut mieux bien choisir ses interlocuteurs selon le sujet qu'on souhaite aborder Very Happy
On ne peut pas tout dire à tout le monde.
Bon courage pour la suite Bisous
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7551
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Asperzebre le Mer 28 Aoû 2019 - 13:41

Ne pas parler de ne pas vouloir d'enfants pour éviter le bus de la conformité... OK, pourquoi pas.
Maintenant, quand on est célibataire, qu'on aimerait bien trouver quelqu'un pour partager sa vie, et que notre critère premier est : "je ne veux pas d'enfant, et c'est important pour moi que ma compagne soit dans le même état d'esprit, sinon à un moment elle voudra en avoir et ça signera la fin de la relation", on fait comment ?
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2192
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par perenico le Mer 28 Aoû 2019 - 13:59

Je ne pense pas que ce fil s'applique pour toi Asperzebre. A partir du moment où tu ressens le besoin de ne pas te conformer, tu t'exposes invariablement aux questions, aux regards ahuris etc. Ton choix étant de ne pas avoir d'enfant, tu n'es clairement plus dans l'optique de passer inaperçu Smile

Du coup, tu fais autrement... Et tu passes pour un bizarre, selon moi, pas d'autre alternative.
perenico
perenico

Messages : 349
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 41
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par Moglerith le Mer 28 Aoû 2019 - 14:12

Tu n'es pas obligé d'exposer à tout le monde ce non désir d'enfant pour trouver une compagne qui est dans le même cas que toi. Tu peux le dire juste aux femmes ( si tu es bien un garçon je ne sais pas) qui te plaisent lorsque cela devient sérieux ou sur ta page de présentation si tu es sur un site de rencontre , ça c'est bien et ça fait un tri efficace en principe.
Après si tu le dis ouvertement c'est à assumer mais tu entendras toujours la même chose c'est à dire que n'importe quelle femme a un désir d'enfant même sur le tard c'est a dire 40-45 ans, pour divers raisons. Et que dans une relation longue on évolue, on n'est pas la même personne au bout de 5,10, 15 ans. Donc on peut toujours changer d'avis. Le problème quand on est un homme c'est cette évolution de la psyché de la femme peut parfois être subie si toi tu n'as pas changé d'avis avec le temps.
Mais il faut le savoir quand même.
Les femmes les plus à même de ne jamais vouloir d'enfant sont celle qui ont une profession très prenante, rémunératrice, stimulante, une vie sociale importante, des hobbies.
Quand on n'a pas une place ancrée dans la société le désir d'enfant peut devenir fort parce que d'une certaine manière on créé sa propre petite société à travers la création d'une famille.
Enfin bon je vais un peu loin dans mes réflexions là sorry.
Moglerith
Moglerith

Messages : 48
Date d'inscription : 14/08/2019
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres Empty Re: Petit traité des codes sociaux (et de la bienséance) à l'intention des Zèbres

Message par siamois93 le Mer 28 Aoû 2019 - 14:39

Si on focalise sur ce qu'on n'a pas ou ce que l'on ne veut pas, ces sûr que ça va nous arriver.

Le café, l'eau dégueu, le sucre tout pourri... Même en réunion les odeurs m'indisposent. Ça ne m'empêche pas d'aller à la machine à café pour discuter. Surtout quand le chef joue au généreux et offre le café à tout le monde. Le pauvre, il n'accepte jamais qu'on lui offre quelque chose.
Ce n'est pas facile de recevoir.
siamois93
siamois93

Messages : 6828
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum