Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Lyly Walker le Dim 10 Fév 2019 - 10:35

Hello tout le monde,
en cette période de St Valentin où il semblerait que la réussite de vie passe par la sacrosainte vie de couple j'ai cherché et n'ai trouvé aucun sujet sur les zèbres et le célibat ; enfin rien de bien différent que les "moldus" : des filles qui demandent des conseils pour sortir du célibat et se demande si l'intelligence n'est pas un frein, des gens qui parlent de site de rencontre, des annonces pour sortir du célibat, les LGBTI qui demandent a exister. bref...

La société nous pousse à penser que vivre en couple est l'OBJECTIF de notre vie.

En temps que femme je dois savoir que le jour de mon mariage ou de mon accouchement seront les seuls et uniques jours de ma réussite ultime.
(je ne parle pas des hommes, je laisse le soin à ceux qui se sentiront légitime de le faire)


Hors... ma vie s'est passé différemment. J'approche de la trentaine et je n'ai pas d'amoureux avec qui construire ma vie. J'en avais. J'en n'ai plus. J'en trouve pas d'autre. J'ai cherché au début, chemin faisant j'ai construit ma vie "seule" (enfin "seule" ... C'est le mot qu'on emploie pour dire avec pleins d'autres gens, style famille, amis, collègues. Juste pas "l'amoureux".) et puis me voici quelques années plus tard à bien aimer ma vie remplie de plein d'autres choses. Je ne suis évidement pas fermée aux rencontres, mais comme je ne sens pas l'obligation de vivre en couple je ne me force pas. J'applique à ma vie le vieil adage : "mieux vaut être seul.e que mal accompagné.e".

Et plus je suis à l'aise avec cette idée, c'est-à-dire moins je me fait polluer par les visions sociétales sur le fait qu'une femme n'existe qu'à travers sa réussite affective et de construction de famille, plus la majorité des gens me paraissent complètement "fous".

C'est quoi cette course au couple à tout prix ? C'est quoi ce truc de se remettre en question si une personne n'est pas amoureuse de vous, comme si vous n'existiez que si quelqu'un vous valide ? C'est quoi ces couples qui ne sont heureux que dans la démonstration ? C'est quoi cette dépendance affective qui devient le style majoritaire du couple ? C'est quoi ces gens qui détestent leur corps ou leur intelligence parce que ça ne leur permet pas d'être baisé Shocked

Alors en cette période de Saint Valentin, je n'écris pas ce poste pour revendiquer le célibat comme un étendard ; non, j'écris ce post pour dire : être amoureux c'est bien mais c'est pas tous les jours, et c'est sans doute ça qui fait que c'est si magique. Partager des tranches de vie ça se fait avec plein de gens et pas que les amoureux. On peut vivre sans amoureux.se. On peut vivre très bien sans amoureux.se. On peut aussi vivre heureux.se avec un.e amoureux.se (enfaite ça n'a pas de rapport direct et total) Soyons heureux.ses de ce que l'on a aujourd'hui.


Voila... c'était pour contrebalancer avec la masse de topic sur le forum qui parlent d'un besoin viscéral de vivre en couple ; n'hésitez pas à réagir sunny
Lyly Walker
Lyly Walker

Messages : 29
Date d'inscription : 28/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par 3615chuna le Dim 10 Fév 2019 - 10:48

C'est cool pour toi si tu es heureuse ainsi.

Un truc très con : les HP sont des humains, si si, avec les mêmes besoins à combler que les autres humains qui ne sont pas HP, ces "moldus".
Et donc un des besoins humains c'est de recevoir de l'affection, et des fois, ben oui, ça passe par le couple, quand on ne le reçoit pas d'ailleurs.
Un truc con hormonal, ou bien biochimique, ou chépakoi, qu'on maîtrise pas, pas qu'une attente sociétale.

De la part d'une célibataire, qui s'en tape de ce que la société lui renvoie, mais qui trouve des fois les soirées bien tristes seule dans sa maison, et qui aimerait bien les bras chauds d'un chéri quand çavapa, ou partager ses réussites quand yen a.
3615chuna
3615chuna

Messages : 11321
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Lalilala le Dim 10 Fév 2019 - 11:26

être amoureux c'est bien mais c'est pas tous les jours, et c'est sans doute ça qui fait que c'est si magique. Partager des tranches de vie ça se fait avec plein de gens et pas que les amoureux. On peut vivre sans amoureux.se. On peut vivre très bien sans amoureux.se. On peut aussi vivre heureux.se avec un.e amoureux.se (enfaite ça n'a pas de rapport direct et total)

De la part d'une célibataire, qui s'en tape de ce que la société lui renvoie, mais qui trouve des fois les soirées bien tristes seule dans sa maison, et qui aimerait bien les bras chauds d'un chéri quand çavapa, ou partager ses réussites quand yen a.

A vous deux vous avez bien résumé mes pensées (non c'est pas contradictoire !)

Amour Long hug Amour

Lalilala

Messages : 104
Date d'inscription : 18/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Lyly Walker le Dim 10 Fév 2019 - 13:56

3615chuna a écrit:Et donc un des besoins humains c'est de recevoir de l'affection, et des fois, ben oui, ça passe par le couple, quand on ne le reçoit pas d'ailleurs.
Un truc con hormonal, ou bien biochimique, ou chépakoi, qu'on maîtrise pas, pas qu'une attente sociétale.

Tiens, c'est une vraie question ça, est-ce que ce n'est pas que sociétale, mais aussi physique ?
Est-ce que la vie de couple est nécessaire au niveau biologique ?
Est-ce que ce que procure la vie de couple (hormones, etc) peut être produit par d'autres choses ?
Est-ce que le corps humain dépéris ou disfonctionne si on ne vie pas assez l'amour ?

Y'en a qui savent ici ?

Lyly Walker
Lyly Walker

Messages : 29
Date d'inscription : 28/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Hortense le Dim 10 Fév 2019 - 14:11

Un bébé ou un enfant peut mourir par manque d'amour, oui. Mais pas un adulte (à part quelques uns qui décident de mettre fin à leurs jours pour cette raison). Sinon, la question de la surpopulation aurait été réglée depuis longtemps.
Hortense
Hortense

Messages : 5803
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Arsix le Dim 10 Fév 2019 - 14:52

Je pense que c'est plutôt la solitude qui pèse, et qui tue.
Du coup pour les personnes seules (qui se sont éloignées de leur famille ou qui n'en ont plus), et qui ne sont pas forcément à l'aise en société pour être entourées d'amis et d'autres congénères, le couple c'est un peu la solution miracle : tu trouves quelqu'un qui te ressemble et t'essaye de fusionner avec, pour le meilleur et le pire.

Le couple, c'est aussi indispensable si on veut des enfants, en tant que mec.
Et motivant pour faire la cuisine Laughing

Mais tu as tout à fait raison, il faut vivre heureux !


Et puis l'Amour, ça rend la vie tellement plus intense... (même si d'un point de vue cardiaque ça doit pas être le must haha)
Arsix
Arsix

Messages : 36
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Hortense le Dim 10 Fév 2019 - 15:21

C'est quand même une illusion.
Hortense
Hortense

Messages : 5803
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par 3615chuna le Dim 10 Fév 2019 - 16:01

Moi je recherche pas l’amour, je recherche une relation d’affection sincère et durable.
Ça me semble différent.
3615chuna
3615chuna

Messages : 11321
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Hirondelle123 le Dim 10 Fév 2019 - 16:24

3615chuna a écrit:Moi je recherche pas l’amour, je recherche une relation d’affection sincère et durable.
Ça me semble différent.

Impec ! Impec !
Hirondelle123
Hirondelle123

Messages : 1157
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : En théorie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Esteban le Dim 10 Fév 2019 - 16:28


Esteban
Esteban

Messages : 2591
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Biper le Dim 10 Fév 2019 - 16:31

Lalilala a écrit:
être amoureux c'est bien mais c'est pas tous les jours, et c'est sans doute ça qui fait que c'est si magique. Partager des tranches de vie ça se fait avec plein de gens et pas que les amoureux. On peut vivre sans amoureux.se. On peut vivre très bien sans amoureux.se. On peut aussi vivre heureux.se avec un.e amoureux.se (enfaite ça n'a pas de rapport direct et total)

De la part d'une célibataire, qui s'en tape de ce que la société lui renvoie, mais qui trouve des fois les soirées bien tristes seule dans sa maison, et qui aimerait bien les bras chauds d'un chéri quand çavapa, ou partager ses réussites quand yen a.

A vous deux vous avez bien résumé mes pensées (non c'est pas contradictoire !)

Amour Long hug Amour

voila Impec !
Biper
Biper

Messages : 1969
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 45
Localisation : sur le globe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Hirondelle123 le Dim 10 Fév 2019 - 17:06

Esteban a écrit:

A Wilfried forever

Amoureux Un ange Amour
Hirondelle123
Hirondelle123

Messages : 1157
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : En théorie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Helhest le Lun 11 Fév 2019 - 7:00

La réussite pour un homme ? Facile !
Il faut être en couple avec une belle femme, sinon tu es soit nul, soit gay (ce qui dans la tête de certaines personnes revient au même).
Un boulot le plus haut placé ou avoir sa propre entreprise, gagner de l'argent.
Gagner plus que sa femme, sinon c'est que tu te fais entretenir.
J'ai quand même l'impression qu'une mère célibataire (pas compliqué quand le but n'est pas de garder le père, tu peux même baratiner et dire que le père s'est barré pour susciter la pitié) est plus respectée par la société qu'un homme qui n'a pas coché une seule des cases de la réussite. Ceci dit, elle aura beau avoir la reconnaissance de la société, elle n'attire plus grand monde et se retrouve avec plusieurs bouches à nourrir.

Sinon pour le coeur du topic, je pense coller : certes, quand je suis en couple, j'en suis content, mais ça ne fait pas tout et cela reste une histoire de compromis, d'équilibre entre bénéfices et pertes par rapport au célibat. Cela fait maintenant quelques années que je ne me considère pas plus heureux en couple que célibataire, ce sont deux états différents mais aucun n'est mieux que l'autre, chacun a ses avantages et ses inconvénients. Mais ce rééquilibrage (descendre le couple de son piédestal), je n'ai pu le mener qu'en me concentrant sur les bons côtés du célibat (principalement : le temps libre et les occupations qui vont avec, la liberté d'agir sans comptes à rendre à personne). Le revers de la médaille, c'est que depuis, il m'est plus difficile de rester en couple, car si c'est mieux vu de la société, ça empiète sur ma liberté générale, je suis donc devenu plus exigent sur la qualité du couple, ce qui se traduit très bien par le "mieux vaut être seul(e) que mal accompagné(e)".
Helhest
Helhest

Messages : 184
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 29
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Lyly Walker le Lun 11 Fév 2019 - 8:26

Helhest a écrit:Cela fait maintenant quelques années que je ne me considère pas plus heureux en couple que célibataire, ce sont deux états différents mais aucun n'est mieux que l'autre, chacun a ses avantages et ses inconvénients.
Merci Helhest pour ton témoignage sur les attentes liées aux hommes ; et puis cette phrase ci-dessus, que je partage.

3615chuna a écrit:Moi je recherche pas l’amour, je recherche une relation d’affection sincère et durable.
Ça me semble différent.

Dans le sujet de ce topic, je ne me suis même pas lancé dans le thème de l'amour. Vaste thème. Un mot qui pourrait avoir de multiple définition (dont celle que tu viens de donner sans t'en rendre compte) et puis qui représente des sentiments. Je parlais de couple conventionnel; de vivre avec une personne. (après l'amour, y a des gens qui aiment pas mais qui vivent à deux, y a des gens qui aiment et qui ne vivent pas le couple).
Donc de toute évidence je dirais que tu fais partie des gens qui veulent "vivre à deux", même si ce n'est pas à tout prix, en tout cas tu cherches ou tu vis mal de ne pas partager tes joies et tes peines avec La personne.  (attention attention, je n'ai aucune jugement de valeur ! que cela soit bien clair, le premier qui déforme mes propos ...  Twisted Evil )

Ce que je défendais au début de ce topic c'est une petite place d'expression en ce temps de St Valentin pour dire : non mais ça va pas de faire passer le fait d'être en couple comme le truc ultime que nous devrions tous faire, et le célibat comme un état transitoire non-souhaité et pour les losers.

Je voulais donner la parole à ceux qui vivent bien (sincèrement bien, pas dans une forme de petit déni) le célibat; mais qui le vivent bien tout en nuance : ils ne sont pas fermé à l'autre. Juste la vie de couple ne justifie pas chez eux une dispute, un rapport de force, une dépendance affective. Parcontre une relation respectueuse est envisageable, mais pas indispensable, et ils ne vont pas se sentir seul. pirat pirat pirat

Et puis... ça peut être inspirant peut être. Parce que je crois qu'après avoir cherché moi-aussi à être en couple à tout prix, j'ai aujourd'hui un rapport au monde beaucoup plus sain même si... il se pourrait bien que je n'ai jamais d'enfant, parce que ça ne va pas tomber du ciel ... mais en même temps on sait pas ; et puis surtout je ne retournerais dans mes attentes et mes tristesses pour rien au monde. Laughing Very Happy Laughing
Lyly Walker
Lyly Walker

Messages : 29
Date d'inscription : 28/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Zarbitude le Lun 11 Fév 2019 - 11:25

Je peux dire que je suis une célibataire heureuse, surtout lorsque je regarde les couples autour de moi.
Je n'en vois pas qui soient plus heureux que moi.
J'ai essayé le couple deux fois et ce furent deux "échecs" à savoir que ni l'un ni l'autre dans ces couples ne trouvait ce qu'il cherchait.
Je n'ai jamais ressenti autant la solitude que lorsque j'étais en couple.
Je crois qu'il faut vraiment se demander pourquoi on voudrait être en couple et rechercher quelqu'un qui ait les mêmes motivations.
Mais c'est compliqué parce qu'il faudrait vraiment faire passer un sérieux test à la personne et ça pourrait donner quelque chose de trop "rationnel".
J'en suis arrivée à une conclusion toute personnelle : les hommes et les femmes ne sont vraiment pas faits pour vivre ensemble.
La vie commune est un sérieux "tue l'amour".


Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6757
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par actarus_71 le Lun 11 Fév 2019 - 11:31

je suis assez d'accord, tout ça pour un shoot de 90 seconde ça vaut pas le coup.


actarus_71

Messages : 40
Date d'inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Hirondelle123 le Lun 11 Fév 2019 - 11:39

Après 30 ans de couple et 2 ans de célibat, les deux ayant leurs bons et mauvais côtés, je serais bien tentée d'essayer le "chacun chez soi". Ensemble rien que pour le meilleur (le partage de moments forts puisque forcément exceptionnels). Une vie de couple en pointillés me semble une bonne idée... en théorie  Perplexe
Y a t-il des praticiens qui confirmeraient ?

Edit : vu la vidéo, ça le confirme.


Dernière édition par Hirondelle123 le Lun 11 Fév 2019 - 11:53, édité 1 fois
Hirondelle123
Hirondelle123

Messages : 1157
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : En théorie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Zarbitude le Lun 11 Fév 2019 - 11:49

Je crois que les hommes n'aiment pas trop cette solution.
Je crois qu'ils ont encore le réflexe ancestral d'avoir une bonne à tout faire à la maison et ils n'aiment pas vivre seuls, d'après ce que j'ai pu voir et entendre.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6757
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Hirondelle123 le Lun 11 Fév 2019 - 11:54

Ceux qui cherchent une boniche, une aide soignante ou une maman peut être.
les hommes selon ma définition, non.
Hirondelle123
Hirondelle123

Messages : 1157
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : En théorie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Zarbitude le Lun 11 Fév 2019 - 11:55

C'est quoi ta définition ?
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6757
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Hirondelle123 le Lun 11 Fév 2019 - 11:59

Un homme qui ne serait ni un enfant ni un malade n'aurait ni besoin d'être "pouponné", ni "assisté".
Un homme dans le sens "ami/amant" (mais sans la cognition négative du queutard)
Hirondelle123
Hirondelle123

Messages : 1157
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : En théorie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Biper le Lun 11 Fév 2019 - 12:01

Bravo !
Hirondelle123 a écrit:Ceux qui cherchent une boniche, une aide soignante ou une maman peut être.
les hommes selon ma définition, non.
Biper
Biper

Messages : 1969
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 45
Localisation : sur le globe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Zarbitude le Lun 11 Fév 2019 - 12:06

Hirondelle123 a écrit:Un homme qui ne serait ni un enfant ni un malade n'aurait ni besoin d'être "pouponné", ni "assisté".
Un homme dans le sens "ami/amant" (mais sans la cognition négative du queutard)

J'voudrais pas être pessimiste mais....Bonne chance dans ta recherche Very Happy
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6757
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par actarus_71 le Lun 11 Fév 2019 - 12:10

si ça existe et ça fonctionne très bien

actarus_71

Messages : 40
Date d'inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Célibataire et heureux.se - ode à la vie avec ou sans chéri.e.s

Message par Zarbitude le Lun 11 Fév 2019 - 12:13

actarus_71 a écrit:si ça existe et ça fonctionne très bien

Alors je te dis bravo!!
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 6757
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum