Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par anotherZebra le Ven 2 Sep 2011 - 21:28

Désolée pour cette intrusion dans ce forum sans me présenter. Mais j'écris et réécris ma présentation au point de ne pas la finir. Mais je le ferai prochainement promis.

J'adore le piano, mais comme plusieurs autres domaines auquel je me suis essayée, j'abandonne vite, faute de concentration et de patience, je me demande encore comment j'ai pu avoir un bac+5  Shocked
En tout cas, je sais que quand mon cerveau fonctionne comme il faut, il est impossible à arrêter. Quelle euphorie! Mais voilà, avant de passer à ces moments de pure joie, il faut apprendre les bases, et donc passer par les méthodes classiques que j'ai du mal (j'ai tenté la Méthode rose, et même ça je n'y arrive pas).

Y aurait-il donc un zèbre parmi vous qui joue au piano? Pouvez-vous partager avec nous vos trucs et astuces pour apprendre de manière efficace?  Si quelqu'un connaît un prof qui enseigne à la Méthode Zèbre sur Paris, je suis preneuse!

Merci beaucoup!

Merci!!

anotherZebra
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par CYP3A4 le Ven 2 Sep 2011 - 22:20

T'es-tu renseignée à propos de la methode Suzuki ?
Je sais que c'est destiné aux enfants à la base mais je connais d nombreux hqi pour qui cette méthode a révélé un potentiel plus qu’intéressant.

http://www.suzuki-musiqueparis.org/La%20methode%20Suzuki.htm

CYP3A4
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 81
Date d'inscription : 31/07/2011
Age : 36
Localisation : ...dans ta tête... euh ! ...dans ton ordi...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par anotherZebra le Sam 3 Sep 2011 - 11:25

Non je ne connaissais pas cette Méthode. J'ai du mal à voir comment un prof de Piano pourrait l'adapter à un adulte.. En tout cas, je vais peut-être commencer par acheter le livre, pour voir si je peux m'en sortir toute seule.

Merci! Very Happy

anotherZebra
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par meï le Sam 3 Sep 2011 - 12:44

ben..la methode "feeling"? Wink

perso je joue du piano, de la guitare et du violon, (et autres à l'ocasion.

ben j'ai jamais pu vraiment faire dan sl'accademique onnon plus...
j'ai passé des heures par périodes, à jouer, jouer jouer...et finir par jouer à peu pret bien. Laughing
bon, mon amie l'oreille absolue est là, (ce qui est un outil précieux) donc je n'ai pas trop de dificulté pour avancer.

mais sinon, je fais vraiment au feeling, à la zebre....de tps en tps je rencontre un prof, qui m'explique un truc, pis hop je repars ds mon univers perso...pis un autre, qui me réapprend un autre truc....mais je ne peux pas rester avec des profs de quoi que ce soit, parce que très viite dje decroche car eje "dois" faire comme je le sens et .ça ne marche pas si j'ai une methode à suivre"..

bonne chance!! Wink

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par bepo le Sam 3 Sep 2011 - 14:30

+1 meï !
Affublé du même travers.

Sinon je m'interroge sur le réel avantage d'une oreille absolue sur une oreille relative, à part dans le cas de morceaux fortement dissonants, et en piano où le contrôle visuel donne régulièrement des points de repères ne serait ce que lors de la première note.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par mag2 le Dim 4 Sep 2011 - 20:30

pareil j'ai appris seule , à l'oreille. j'ai pu apprendre apres avoir fait de l'alto et de la guitare ( appris seul aussi)

ça depend si tu as appris dejà le solfege, fait d'un auter instrument avant ?

la musique c'est un peu la meme construction qui revient, enchainement des accords. je crois que il faut laisser l'instinct oui, laisser trouver tout seul la logique de la musique.

j'ia l'oreille relative, et je transcris instantanément un morceau que j'entends ed façon à ce que ce soit dasn la gamme de do, et apres je peux retranscrire si je veux jouer dans la vraie tonalité.
un ami à moi a l'oreille absolue: il ne chanet jamais car il s'entend chanter faux, on ne peut jamais chanter quand il est là, ça lui fait mal. il n'arrive pas trop à transcrire un morceau et le jouer dasn une auetr tonalité que la vraie.

apres ça depend des personnes peut etre?

moi la question que je me pose..l'oreille absolue c'est inné, et sinon, est ce que ça peut s'acquérir? est ce que ça peut se perdre ?

coucou à Mei ! Smile ( je suis magali pignard )

mag2
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 43
Localisation : grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par lmuyt le Dim 4 Sep 2011 - 22:06

Perso je joue du violon . Les seules motivations que je trouve c'est un morceau qui me touche et que j'ai envie de jouer, alors là oui je travaille. Eventuellement tu peux aussi chercher une méthode avec un disque ça encourage de jouer avec.
Sinon pour l'oreille absolue j'ai pas encore tout compris, perso j'entends le nom des notes jouées par les instruments quand je vais à un concert et en lisant la partition j'entends les notes avant de les jouer ; mais je ne pense pas que ça tienne à cela si quelqu'un sait qu'il a l'oreille absolue ça me plairait de savoir comment il le sait.


Dernière édition par lmuyt le Dim 4 Sep 2011 - 22:11, édité 1 fois (Raison : encore des choses à dire)

lmuyt
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 78
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 34
Localisation : doubs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par meï le Dim 4 Sep 2011 - 22:17

mag2 a écrit:
coucou à Mei ! Smile ( je suis magali pignard )
ben..j'tavais reconnue, y'a ta photo!! Wink Cool

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par meï le Dim 4 Sep 2011 - 22:21

lmuyt a écrit: si quelqu'un sait qu'il a l'oreille absolue ça me plairait de savoir comment il le sait.
et bien, je sais que je l'ai mais moi je ne sais pas comment!... Wink
ce sont des personnes autres qui me le disent (psychlogue, profs de musique, etc...)
il semble que ça soit parce que je peux refaire un air aussitot après l'avoir entendu, (mais par contre je ne sais pas lire la musique je ne joue vraiment qu'à l'oreille...)

on m'a toujours dit ça d'ailleurs..tout au long de ma vie des personnes differentes me le disent..sans que je sache vraiment à quoi ça tient. Embarassed Wink
il n'y a que recemment que j'ai pris conscience que c'était sans doute vrai..(quand ma dernière prof de violon rencontrée, violoniste réputée et ayant travaillé avec des grands, me l'a dit...)

et au fait que je suis asperger , et que vraisemblablement, (selon la psy spé SA), c'est livré avec...(elle m'a raconté qu'aux USA, une partie des orchestres phila sont des aspies car oreille absolue. Shocked .)

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par mag2 le Lun 5 Sep 2011 - 10:41

oui mais ce n'ets pas relié à ce point je crois.

en fait je connais un autiste qui a l'oreille absolue, et sa soeur l'a aussi, et n'est pas autiste ( je les connais bien tous les deux).

idem pour une autre famille, un viloniste aspie qui a l'oreille absolue, sa soeur non autiste qui a aussi l'oreille aboslue.

je connais pas mal d'aspis qui n'ont vraiment pas l'oreille absolue...( ouille pour mes oreilles à chauqe fois qu'on chante !)
c'est vrai que je connais aussi bcp d'aspis qui ont l'oreille absolue.

je crois que c'est genetique, non?

mei, est ce que tu penses pouvoir rejouer une melodie entendue, mais dans une autre tonalité ?


mag2
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 43
Localisation : grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par bepo le Lun 5 Sep 2011 - 14:28

La transposition n'est pas un problème pour les gens qui ont l'oreille absolue ! Un membre de ma famille en est doté et ca ne lui pose pas de problèmes.

Pour ce qui est de la cause génétique, la très grande fréquence de l'oreille absolue chez les chinois (langue tonale) semble indiquer que non. L'explication indique que la langue tonale favoriserait le développement et la persistance de la faculté, présente d'office à la naissance.
A vérifier et a creuser. Rien n'indique non plus que le(s) gène(s) ne seraient pas présents chez les chinois avec une plus grande fréquence, ou que le recrutement des musiciens chinois ne soit pas très basé sur la présence de cette capacité.

Sinon je reprécise que l'oreille absolue permet de reconnaître une note ou un son voire un bruit sans référence préalable et uniquement par sa fréquence de base.

L'oreille relative permet donc tout autant de rejouer un morceau immédiatement après l'avoir entendu à l'oreille. Il suffit d'une référence préalable.

Là ou ca se corse pour l'oreille relative ce sont les morceaux très dissonants ou atonals ou dans mon cas elle ne semble pas assez rapide pour s'adapter. Par exemple, j'entend le nom de la note alors que celle ci s'est affublée d'une altération ou alors les intervalles anormaux sont convertis en intervalles tonals. La suite de la reconnaissance est ainsi décalée.
Moi qui ai une oreille relative pas trop mauvaise (je ne décollais pas du 20 en dictée musicale quand j'étais gamin), je suis par exemple plus souvent perdu dans les pièces orchestrales ou la rapidité des notes, les multiples voies, les timbres différents embrouillent le tout. Quelques secondes d'inattention et l'oreille se recale sur une autre tonalité plausible seulement. Problème que n'a pas une oreille absolue.
Idem pour les accords ou moi j'entend le nom de la note principale, alors qu'une oreille absolue perçoit plus distinctement des notes indépendantes.
Sinon il semble aussi qu'il puisse y avoir des oreilles relatives qui semblent absolues dans certains contextes. Ainsi le timbre des différentes notes d'un instrument particulier peuvent être suffisament connus pour permettre de reconnaître une note sans qu'il s'agisse d'une reconnaissance de sa fréquence de façon absolue.

Pour ce qui est de la corrélation Aspi, je ne peut que citer le membre de ma famille en question qui ne semble pas l'être, bien qu'ayant une forte tendance à se "prendre la tête" dans la vie de tout les jours (pour ne pas être plus précis Wink)

Je rajoute autre chose : le fait d'entendre le nom de la note au moment ou celle ci retentit, et de façon inconsciente, n'est pas un gage d'oreille absolue, ni de reconnaissance exacte. C'est en tout cas ma perception empirique.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par Memento le Lun 5 Sep 2011 - 18:52

AnotherZebra, je comprend ton problème car je suis totalement concerné et ceci depuis l'âge de 6 ans. L'âge ou j'ai commencé à "travailler" le piano car prenant des cours.

Autant ma sœur était une travailleuse acharné, autant je n'ai jamais réussi à travailler de façon "académique" si je puis dire. Or il faut l'admettre, à partir d'un certains niveau le don ne suffit plus. Et personnellement ça a été difficile. Et maintenant c'est difficile et d'autant plus frustrant que je suis obligé de passer par la case rébarbative pour arriver à l'extase comme tu dis. Là ou mon "prétendu" "don" peut s'exprimer.

Globalement j'ai toujours réussi à m'en sortir quoi-qu’ayant eu plus de mal en fin de 3ème cycle, c'est-à-dire DFE/supérieur/perfectionnement. Là où la casse a vraiment commencée.

Mais j'ai peut être trouver "ma" solution. Étant dans une situation chaotique niveau étude je commence (si tout se passe bien administrativement parlant) un cycle spécialisé en musique. Alors je n'aurai plus que "ça" à faire, travailler mon instrument. Et alors peut-être pourrai-je me mettre à travailler sans me trouver d'excuse tout en alternant avec des pauses.

Oui des pauses, car jusqu'ici, rester devant mon clavier pour travailler (déchiffrer, etc) ma concentration ne tenait que rarement plus d'une heure. D'autant que mes oreilles traitresses m'incitent à chaque accord, chaque enchainement de notes, à provoquer un déclique sur un autre air ou un chant et zapé ainsi ma concentration. Je peux ainsi facilement passe du déchiffrage d'un morceau à la recherche acharné d'un autre morceau sans vraiment m'en rendre compte. Le pire étant que je retiens quasi instantanément un morceau et que de ce fait, je me base systématiquement sur mon oreille. Du coup j'en ai plein la tête. Difficile de ne faire aucuns lien, de ne provoquer de déclique. En plus c'est très handicapant pour le déchiffrage par exemple, car on prend du retard à ce niveau. Alors oui c'est sûr je n'ai pas de soucis pour apprendre par cœur mes morceaux, mais pour corriger une faute... c'est tout une histoire ! Et j'aurai préférer devoir travailler à apprendre par cœur plutôt que de lutter à déchiffrer comme un bleu.
Sans parler que j'ai longtemps pu appliquer la technique du : "vous pouvez jouer pour voir s'il vous plais ?". Bref...

Je pense qu'une solution serait d'avoir du temps tout simplement pour faire petit bout par petit bout. A notre guise en somme. Car quand l'idée d'obligation, de contrainte se manifeste, personnellement, même si le piano et un immense plaisir pour moi, dans ce cas il devient un calvaire. Et sachant que pour préparer le DE par exemple, il faut passer par la case de 10h de travail par jour de son instru. ! Diplôme d'autant plus difficile à obtenir au piano ou au violon. Pour de multiples raisons.

Pour le coup, là, j’essaie de me "préparer" psychologiquement, car j'aurai un mois pour préparer le concours d'entrée d'un conservatoire. Un Bach en imposé et un Rachmaninov en libre. Si j'avais cours en même temps c'était mission impossible. Jsp que maintenant ce sera différent...

PS : Ma mère ma toujours dis que je serai "libéré" quand la phase de travail deviendra un plaisir. Or je ne vois pas comment. Alors je cherche aussi des solutions comme avoir plus de temps libre (en faisant de l'instru. mes études).
Si tu trouve une véritable solution, merci de la partager Smile

PS : Désolé de ne pas apporter de solutions finalement, mais juste de dire "hé ! ho ! Moi aussi je suis dans la même me... !".

EDIT : Concernant l'oreille absolue (que je n'ai pas), ce n'est pas un don qu'on a à la naissance et qui perdure forcemment. On peut l'avoir à la naissance, puis il peut "disparaitre", comme il peut "apparaitre" à 40 ans par exemple. A approfondir.

Memento
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 223
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 28
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par meï le Lun 5 Sep 2011 - 22:49

mag2 a écrit:
mei, est ce que tu penses pouvoir rejouer une melodie entendue, mais dans une autre tonalité ?
oui , il me semble. Wink (en transposant ds ma tete.)

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par anotherZebra le Mar 6 Sep 2011 - 14:06

Memento a écrit:
Oui des pauses, car jusqu'ici, rester devant mon clavier pour travailler (déchiffrer, etc) ma concentration ne tenait que rarement plus d'une heure.

1h c'est beaucoup déjà! Moi j'ai évalué ma durée de concentration à 10minutes maxi! Sur un seul sujet, en tout cas. Et donc, au boulot je travaille sur plusieurs sujets à la fois en alternant, sinon je m'ennuie à pourrir!
Malheureusement, c'est pas quelque chose qui est faisable en cours de Piano. J'ai suivi un seul cours et j'ai peut-être dû tomber sur un mauvais prof, mais avec lui j'ai la même impression que n'importe quel cours : cette impression de passer trop de temps sur des choses faciles/évidentes, et de zapper l'essentiel. Alors, les cours c'est soit l'ennui mortel soit une participation intensive par des questions que j'enchaîne l'une après l'autre quand je suis intéressée par le sujet. C'est pas très drôle pour les autres en cours collectif Evil or Very Mad

Sinon, je suis toujours à la recherche de la méthode idéale!! Je tenterai bien la méthode Suzuki, je vous tiens au courant si ça marche pour moi Wink

anotherZebra
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par Memento le Mer 7 Sep 2011 - 11:25

Oui des pauses, car jusqu'ici, rester devant mon clavier pour travailler (déchiffrer, etc) ma concentration ne tenait que rarement plus d'une heure.

Je ne parle pas ici de l'heure de cours. Mais du travail personnel chez moi. C'est donc loin (très loin) d'être énorme !

Sinon mon cours de piano dure 1h environs. Mais le cours en soi se passe très bien.
Effectivement tu es peut-être tombé sur de mauvais prof.
Quand j'ai commencé j'ai eu un prof. très stricte, et j'avais presque peur d'y allé parfois (souvent ?), pourtant il ma permis d'acquérir d'excellente base.
Ensuite j'ai eu le même professeur pendant plus de 10 ans, donc "forcemment" je m'entend très bien avec.

L'ennui quand on est seul avec le clavier je le conçois mieux que l'ennui durant le cours. Moi qui était toujours dans le stress du "j'ai pas travailler que va t-elle dire ?". J'avais pas le temps de m'ennuyer Razz

Par contre l'ennui durant les cours de solfège... ça c'était une autre histoire.

Change peut-être de professeur.

PS : quand tu parle de cours collectif, tu parle de solfège ? Car le piano ne s'étudie pas en "cours collectif" à priori. Mais individuel. Surtout qu'on ne peut pas s'ennuyer à moins de ne pas aimer. C'est là que je ne suis pas sûr de bien saisir.

Memento
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 223
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 28
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par bembo le Mer 16 Nov 2011 - 14:19

Bonjour,
Je ne sais pas si j'ai une méthode Zèbre mais en tous cas, j'ai un avis sur la question Exclamation
Tout dépends de ce que tu veux faire : apprendre à jouer la sonate au Clair de Lune ou pianoter quelques notes au grès de ton imagination. Ce sont 2 objectifs très différents. J'en veux pour preuve que j'ai connu nombre de personnes qui après 10 ou 15 ans de piano classique étaient incapables d'improviser ou de faire un accompagnement simple d'un(e) chanteuse par exemple.
Pour ma part, j'ai 30 ans de musique derrière moi (ça me rajeuni pas de le dire) dont les 10 premières années en ecole de musique. Le vrai déclic pour moi a été l'apprentissage des bases de la théorie musicale.
Pour faire simple, tu apprends les tonalités de base (par exemple tonalité de do : do, ré, mi , fa, sol, la , si; celle de ré : ré, mi, fa#, sol, la, si do#) puis les accords de base possibles (c'est des math de base puisqu'un accord a 3 notes la fondamentale puis la tierce (mineure ou majeure) et une quinte. A l'époque, je m'étais fait une liste des 6 accords pour chaque tonalité principale 4 ou 5 (ça ressemble à une table de multiplication mais à ne pas apprendre par coeur, surtout pas, j'avais horreur de ça). Au départ qd tu joues tu calcules les combinaisons en permanence. Ca occupe le cerveau !!!!
Voilà tu sais tout ! ! Tu fais avec ta main gauche un accord et ta main droite peu faire ce qu'elle veut parmi les notes "autorisée" ds la tonalité. Reste à intégrer un peu de rythme et te voilà en route pour la création..
Ca peut te paraitre trop simple mais tu sais la plupart des grands classiques de la musique rock sont basés sur 3 accords, toujours les mêmes. Je te jure qu'avec cette méthode (dont je n'avais pas réalisé jusqu'à aujourd'hui que s'en était une) j'ai "transformé" quelques pianistes classique en improvisateurs. J'ai aussi essayé avec des tous débutants il ya longtemps mais à ce moment là, il faut au début que je fasse l'accompagnement sur la partie gauche du piano pendant que l'autre fait des notes à droite. Je n'ai jamais essayé avec un(e) animal zébré à coté de moi Very Happy
Voilà, dis moi ce que tu en penses à la base et si l'un, l'une d'entre-vous pense utile d'avoir plus de détails, je serai ravi d'en donner voire même de faire une démo.
Musicalement,
Bembo

bembo
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 43
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par Invité le Mer 16 Nov 2011 - 17:20

détails utiles oui. ^^



Je me lance dans la découverte, pour apaiser la soif musicale de ma petiote, trop jeune pour les cours officiels sur plaquettes d'écoles de musique. Je ne sais pas le solfège, ou seulement jouer sur flûte comme au collège, mais du coup, on se lance toutes les deux dans la découverte, c'est amusant.



Pas de vrai piano à la maison, seulement le clavier numérique si je le retrouve, et un piano d'enfant version jouet enregistreur, donc pas assez évolué mais pour mémoriser l'ordre des touches, c'est mieux que rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par bepo le Jeu 23 Fév 2012 - 18:42

@Memento:
Ton post http://www.zebrascrossing.net/t3735-apprendre-le-piano-a-la-methode-zebre#148540, pourrait me servir de Memento tellement il correspond à mon propre vécu.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par bepo le Ven 24 Fév 2012 - 13:53

Extrait de Wikipaedia: Chopin

Le professeur de piano

La période parisienne, rue Pigalle, qui suivit celle de Nohant à partir d’octobre 1839, fut une fructueuse période de professorat pour le musicien qui, malgré un état de santé toujours critique, consacrait ses matinées au défilé de ses élèves. La durée des leçons était au minimum d’une heure mais souvent davantage. Le coût des leçons était fixé à 20 francs et, en cas de déplacement, Chopin recevait paiement pour le fiacre et 30 francs pour la leçon150.

Voici ce qu'a écrit Chopin sur son idée de l'enseignement de l'art de toucher le clavier : « Je soumets à ceux qui apprennent l'art de toucher le piano des idées pratiques bien simples que l'expérience m'a démontré être d'une utilité réelle. L'art étant infini dans ses moyens limités, il faut que son enseignement soit limité par ces mêmes moyens pour être exercé comme infini. On a essayé beaucoup de pratiques inutiles et fastidieuses pour apprendre à jouer du piano, et qui n'ont rien de commun avec l'étude de cet instrument. Comme qui apprendrait par exemple à marcher sur la tête pour faire une promenade. De là vient que l'on ne sait plus marcher comme il faut sur les pieds, et pas trop bien non plus sur la tête. On ne sait pas jouer la musique proprement dite - et le genre de difficulté que l'on pratique n'est pas la difficulté de la bonne musique, la musique des grands maîtres. C'est une difficulté abstraite, un nouveau genre d'acrobatie. Il ne s'agit donc pas ici de théories plus ou moins ingénieuses, mais de ce qui va droit au but et aplanit la partie technique de l'art151. »

Chopin enseignait à ses élèves sa conception si personnelle de la musique. À titre d’exemple, citons cette phrase de Chopin à une de ses élèves à laquelle il venait de jouer par cœur quatorze préludes et fugues de Johann Sebastian Bach : « La dernière chose c’est la simplicité. Après avoir épuisé toutes les difficultés, après avoir joué une immense quantité de notes et de notes, c’est la simplicité qui sort avec son charme, comme le dernier sceau de l’art. Quiconque veut arriver d’emblée à cela n’y parviendra jamais; on ne peut commencer par la fin152. »

Chopin n’a pas laissé de « méthode », même s'il y avait songé (il laisse à sa mort à ses amis une ébauche d’un travail en ce sens)

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par siddhartha le Ven 24 Fév 2012 - 21:02

Merci à vous pour ce post.

je viens de me mettre au piano il y a quelques jours chez une amie qui en a un électronique. Enfin j'en avais joué un an et demi petit mais me souviens pas de grand chose.

Et là quel bonheur. C'est tellement intuitif comme instrument ! Reste à connaître des accords et surtout à désynchroniser les deux mains et zoupla boum le bonheur. Je me trémousse comme un Ray Charles malgré les nombreuses erreurs et mes difficultés énormes à me désynchroniser. C'est un de mes objectifs du moment. Je vais suivre alrs ce qui se dit par ici à ce sujet, d'autant que je me retrouve beaucoup dans vos expériences, notamment concernant l'incapacité à travailler avec un prof.
J'ai appris la guitare tout seul après qu'un prof m'ait montré les accords. C'est seulement de jouer en groupe qui m'a donné la motivation, puis le choix en prépa entre travailler (en face de moi) et jouer de la guitare (à ma droite) Mon côté réactionnaire. Very Happy Pourvu que ça fasse pareil avec le piano bientôt ! Merci à vous ça me fait du bien, une fois de plus, de vous lire.
Plein de bises.

siddhartha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 31
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par bepo le Ven 13 Avr 2012 - 21:00

*


Dernière édition par qwerty le Jeu 13 Juin 2013 - 2:44, édité 1 fois (Raison : petage de boulons)

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par Unhorriblehurlement le Ven 13 Avr 2012 - 21:22

Hello !

Donc, pour les méthodes de piano, ce qui est important d'apprendre avant tout, d'après moi, ce sont les doigtés et la pédale.
Une fois que tu as compris ce principe et l'a appliqué en apprenant quelques morceaux (à la Synthesia ou à la partoche si tu as fait du solfège) tu seras bien.

À partir de là, tu continues à jouer des morceaux dont les partoches/midi ont déjà été faites, soit tu entraînes ton oreille. Pour ça, tu prends du papier à écrire, et tu fais tes portées, tu tatonnes, tu retranscris les morceaux et à force tu y arriveras mieux.

À côté, si tu veux faire de l'impro', tu apprends les bases de la théorie musicale :
Les tonalités -celle du blues est facile à apprendre et donne des résultats surprenants rapidement-
Les accords relatifs à ces tonalités -pour la basse notamment-
Les différents rythmes
Et enfin, les jeux de style, un que j'aime bien, c'est faire sa petite mélodie improvisée, la ralentir, faire trois accords dissonants, reprendre sur un accord parfait (si je suis dans une tonalité majeure ou mineure) et continuer.

Ca devrait t'occuper un petit bout de temps ^^

Unhorriblehurlement
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Un endroit abstrait reflétant mon intériorité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par bepo le Sam 14 Avr 2012 - 11:33

*


Dernière édition par qwerty le Jeu 13 Juin 2013 - 2:44, édité 1 fois (Raison : petage de boulons)

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par Mégalopin le Mer 18 Avr 2012 - 3:56

qwerty a écrit: C'est ardu car en l'absence de connaissance, on n'envisage même pas pouvoir acquérir ces compétences qui semblent donc ne pas exister. Elle sont juste derrière un mur dont il faut trouver la porte

Mais je la connais, moi, la porte.
Mon travail de prof est très précisément de l'enseigner, jusqu'à niveau professionnel

Et tu sais quoi?
Une bonne partie de mes élèves présents ou passés sont des zèbres Very Happy






Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4088
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par lynx25 le Mer 18 Avr 2012 - 6:58

Bonjour, je suis organiste professionnel.

Je connais un professeur d' orgue à Paris (pas de piano) tout a fait zèbre , bien qu' il ne soit pas prêt de l' admettre...
C' est le seul vrai maître que j' ai rencontré, son enseignement est vraiment de valeur. De toute façon , quand on veut vraiment faire de la musique, qu' on apprenne à l' orgue ou piano...

Si ça t' interesse, trouve-toi un professeur de piano, et quand tu seras capable de jouer des inventions de Bach à 2 voix, contacte moi.

Attention, c' est pas du "ludique", mais le ludique c' est pas ce qu' il faut pour un zèbre à mon avis.

lynx25
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 63
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre le piano à la Méthode Zèbre !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum