L'intuition

Aller en bas

L'intuition  Empty L'intuition

Message par -cig- le Dim 27 Jan 2019 - 13:25

Je souhaiterais partager vos lumières sur l'intuition des zèbres
Il n'est pas sans dire qu'on est doté d'une très forte intuition
Reste à savoir comment en tenir compte quand celle ci est contredite par les faits ou les dire
L'intuition peut parfois m'être parfois paralysante et parfois envoûtante
Mes émotions, mon analyse et mon intuition sont très souvent en contradictions
Il n'est pas aisé de faire la part des choses

Comment vivez vous votre intuition ???

Namaste

-cig-

Messages : 2
Date d'inscription : 25/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'intuition  Empty Re: L'intuition

Message par Invité le Dim 27 Jan 2019 - 14:47

Bonjour,

L'intuition est une petite voix qui t'invite à l'écouter mais n'ordonne rien. Ce qui tend à paralyser, faire douter, décourager, menacer (si tu fais ou ne fais pas ça alors...), donner des injonctions, vient de l'ego et des peurs. L'intuition nous donne une conclusion sans nous donner le calcul, ni la juger, c'est pourquoi elle s'accompagne d'une sorte de calme intérieur sur le moment, ce qui peut être déconcertant puisqu'elle semble ne se fonder sur "rien"... Cependant, le plus on sait se connecter à ce calme intérieur (cela se cultive), le plus on sait distinguer la voix de l'intuition du reste... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'intuition  Empty Re: L'intuition

Message par Invité le Lun 28 Jan 2019 - 9:22

-cig- a écrit:Comment vivez vous votre intuition ???
Très mal depuis quelques temps ^^
Longtemps l'intuition a été mon GPS de vie : globalement très fiable, elle ne se trompait pour ainsi dire jamais, à part sur des questions - somme toute mineures - de réglages mais alors c'était la logique qui prenait le relais... et tout était ok (bon, je suivais ou pas, mais au moins quand j'allais dans le mur, je savais pourquoi).
... puis un beau jour, à cause d'une émotion intempestive, mon système d'intuition a commencé à dysfonctionner, est devenue une machine à sur- et mal- interpréter, jusqu'à me faire tourner en boucle sur cette monstrueuse erreur d'appréciation commise, comme si mon système intuitif se refusait à cette évidence (son erreur) et cherchait par tous les moyens, jusqu'aux plus discutables (essayer de faire plier de force la réalité à son délire), de me convaincre qu'il avait quand même raison...

En gros, je suis obligée d'éliminer toute production intuitive ayant trait à ou étant en lien avec ce domaine d'erreur avant d'envisager de la manière la plus rationnelle possible, les pistes qui restent. Du coup, ma vie est devenue carrément merdique un peu plus compliquée. Se tape la tête cont


-cig- a écrit:Reste à savoir comment en tenir compte quand celle ci est contredite par les faits ou les dire
(...)
Mes émotions, mon analyse et mon intuition sont très souvent en contradictions
Il n'est pas aisé de faire la part des choses
On peut associer l'intuition au système 1 de Kahneman, l'analyse au système 2...  (--> voir : https://sciences-cognitives.fr/syteme-1-systeme-2-deux-vitesses-de-pensee/   )
... et les émotions... à une meute de chiens : bien cadrées, des alliés précieux, livrés à eux-mêmes, des dangers pour notre intégrité mentale... ^^
(Kahneman décrit son système 1 comme "émotionnel", je distingue pour ma part l'émotion-chien cadré => intuition efficace, de l'émotion-chien fou => intuition déformée, biaisée, mode dysfonctionnel. Ce qui me parait important pour ne pas réduire l'intuition à un système de pensée fragile et peu fiable : le problème vient essentiellement des dysfonctionnements émotionnels (hors certains biais, qu'on peut d'ailleurs atténuer quand on les connais, mais restons général), et l'intuition est un outil injustement déprécié à mon humble avis)

Quant à savoir comment tenir compte de nos intuitions quand elle sont contredites par les faits ou les dires... je patauge trop dans ma vie perso pour être de bon conseil à ce sujet, mais serais intéressée de lire des avis / débats à ce sujet.


-cig- a écrit:L'intuition peut parfois m'être parfois paralysante et parfois envoûtante
Envoûtante je comprends, ses fulgurances ont quelque chose de magique, mais pourquoi paralysante ?
A part quand elle est paralysée par des analyses trop normatives ou des émotions envahissantes, je n'arrive pas à voir en quoi elle serait paralysante...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'intuition  Empty Re: L'intuition

Message par RonaldMcDonald le Lun 28 Jan 2019 - 10:24

Très bon bouquin de Malcolm Gladwell sur le sujet : https://www.amazon.fr/force-lintuition-Malcolm-GLADWELL/dp/2266168789

Son propos principal : l'intuition, ça se travaille. Après, nous les zèbres, avons besoin de moins de travail que les autres, et lm'intuition vient plus facilement. N'empêche, si mon intuition m'a sauvé les fesses plus d'une fois, elle ne l'a fait que dans des domaines ou j'avais déjà une certaine compétence.

Dit autrement, dans ma vie perso, elle en m'est pas d'une grande utilité. D'ailleurs, je trouve qu'elle n'est utile que si on arrive à lui donner uns structure derrière. Quand elle dit "ne fait pas ça" sans autre détail, et qu'on est incapable de savoir pourquoi, ça n'aide pas beaucoup. Et parfois, même, aucun regret de l'avoir ignorée.

Dans la vie professionnelle, par contre, je l'ai trouvée d'une grande utilité. Un jour on est venu me voir en me disant "on a un problème. On a oublié de faire un programme. On avait prévu 10 jours, mais tu n'en as que 2. Bon, en fait, seuls trois flux sur 18 sont stratégiques, tu peux ignorer les autres pour le moment. Tu penses que ça passe?", j'ai répondu "non. Je fais les 18 d'un coup, avec les bons outils, ça ira plus vite que d'ne faire 3 un par un - et on peut tout passer en deux jours". Et j'ai tenu. La tronche du gars(un bon gars, d'ailleurs, très sympa et professionnel) reste un de mes meilleurs souvenirs.

Mais c'était une intuition sourcée. Je connaissais la structure des flux, je savais qu'il existait des outils pour les manipuler de manière standardisée que je pouvais cannibaliser et adapter, je connaissais mes propres capacités en terme de développement, etc..... Répondre ça sans connaitre le sujet, juste sur une intuition non sourçée, c'est juste du suicide. C'est ça dont parle Malcolm Gladwell. L'intuition est plus forte quand elle se base sur un corpus de connaissances.

L'intuition fait peur aussi parcequ'elle est quand même beaucoup plus légère qu'une analyse complète. La manière formelle de faire pour mon souci ci-dessus aurait été d'analyser la spécification de par en part, de formaliser une solution, de la faire valider, de la documenter avant de commencer à coder, enfin bref de faire les choses "proprement". Ce que j'essaye de faire le plus souvent. Mais ça m'aurait pris 3-4 jours avant même de commencer, et je ne les avait pas. J'ai fini sur les rotules, mais le jour dit, ça marchait. Après, on me regardait un peu comme un jedi. Et dans le milieu bancaire, on aime pas les jedi. On les garde au cas ou, mais on s'en méfie fortement.

@Sybille, j'aime beaucoup l'analogie de la meute de chiens. Mal contrôlées, mes émotions m'ont fait faire pas mal de bêtises. Bien contrôlées, elles m'ont poussées au delà de mes limites - en particulier en prépa, ou la peur de l'échec a été mon meilleur moteur, parceque j'ai réussi à la contrôler. Je garde ton analogie, elle me parait très puissante et utile.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 861
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

L'intuition  Empty Re: L'intuition

Message par Bruno le Lun 28 Jan 2019 - 10:47

RonaldMcDonald a écrit:Très bon bouquin de Malcolm Gladwell sur le sujet : https://www.amazon.fr/force-lintuition-Malcolm-GLADWELL/dp/2266168789

Son propos principal : l'intuition, ça se travaille. Après, nous les zèbres, avons besoin de moins de travail que les autres, et lm'intuition vient plus facilement. N'empêche, si mon intuition m'a sauvé les fesses plus d'une fois, elle ne l'a fait que dans des domaines ou j'avais déjà une certaine compétence.

Dit autrement, dans ma vie perso, elle en m'est pas d'une grande utilité. D'ailleurs, je trouve qu'elle n'est utile que si on arrive à lui donner uns structure derrière. Quand elle dit "ne fait pas ça" sans autre détail, et qu'on est incapable de savoir pourquoi, ça n'aide pas beaucoup. Et parfois, même, aucun regret de l'avoir ignorée.

Dans la vie professionnelle, par contre, je l'ai trouvée d'une grande utilité. Un jour on est venu me voir en me disant "on a un problème. On a oublié de faire un programme. On avait prévu 10 jours, mais tu n'en as que 2. Bon, en fait, seuls trois flux sur 18 sont stratégiques, tu peux ignorer les autres pour le moment. Tu penses que ça passe?", j'ai répondu "non. Je fais les 18 d'un coup, avec les bons outils, ça ira plus vite que d'ne faire 3 un par un - et on peut tout passer en deux jours". Et j'ai tenu. La tronche du gars(un bon gars, d'ailleurs, très sympa et professionnel) reste un de mes meilleurs souvenirs.

Mais c'était une intuition sourcée. Je connaissais la structure des flux, je savais qu'il existait des outils pour les manipuler de manière standardisée que je pouvais cannibaliser et adapter, je connaissais mes propres capacités en terme de développement, etc..... Répondre ça sans connaitre le sujet, juste sur une intuition non sourçée, c'est juste du suicide. C'est ça dont parle Malcolm Gladwell. L'intuition est plus forte quand elle se base sur un corpus de connaissances.

L'intuition fait peur aussi parcequ'elle est quand même beaucoup plus légère qu'une analyse complète. La manière formelle de faire pour mon souci ci-dessus aurait été d'analyser la spécification de par en part, de formaliser une solution, de la faire valider, de la documenter avant de commencer à coder, enfin bref de faire les choses "proprement". Ce que j'essaye de faire le plus souvent. Mais ça m'aurait pris 3-4 jours avant même de commencer, et je ne les avait pas. J'ai fini sur les rotules, mais le jour dit, ça marchait. Après, on me regardait un peu comme un jedi. Et dans le milieu bancaire, on aime pas les jedi. On les garde au cas ou, mais on s'en méfie fortement.

@Sybille, j'aime beaucoup l'analogie de la meute de chiens. Mal contrôlées, mes émotions m'ont fait faire pas mal de bêtises. Bien contrôlées, elles m'ont poussées au delà de mes limites - en particulier en prépa, ou la peur de l'échec a été mon meilleur moteur, parceque j'ai réussi à la contrôler. Je garde ton analogie, elle me parait très puissante et utile.

QFE comme on dit (Quoted for emphasis), totalement du même avis à la virgule près.
Il me parait aussi très important de se départir de tout mysticisme malvenu quand il s'agit d'intuition. C'est avant tout un processus cognitif, pas de la magie.
Bruno
Bruno

Messages : 105
Date d'inscription : 29/08/2018
Age : 38
Localisation : Paris 12

http://www.perdu.com

Revenir en haut Aller en bas

L'intuition  Empty Re: L'intuition

Message par Invité le Lun 28 Jan 2019 - 11:47

A destination de RonaldMcDonald (flood inside):

RonaldMcDonald a écrit:@Sybille, j'aime beaucoup l'analogie de la meute de chiens. Mal contrôlées, mes émotions m'ont fait faire pas mal de bêtises. Bien contrôlées, elles m'ont poussées au delà de mes limites - en particulier en prépa, ou la peur de l'échec a été mon meilleur moteur, parceque j'ai réussi à la contrôler. Je garde ton analogie, elle me parait très puissante et utile.

Courbette
par analogies parler je sais
d'inspirer un Jedi flattée je suis

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum