Perdu depuis 19 ans

Aller en bas

Perdu depuis 19 ans Empty Perdu depuis 19 ans

Message par Anon7 le Sam 19 Jan 2019 - 13:26

Bonjour, le message qui va suivre risque d'être long et déstructuré : je m'en excuse. Mais je ressentais le besoin de l'écrire tel quel.

Tout d'abord, permettez-moi de me présenter. Je m'appelle Adham, j'ai 19 ans et je vis dans la banlieue parisienne. Je suis actuelement en seconde année d'école d'ingénieur en informatique et électronique. La raison pour laquelle je vous écrit est que mes deux années dans cette école m'ont fait réalisés à quelle point je suis... comment le décrire correctement... "bizarre". Je m'explique.

Je suis classé 140e sur 180 dans le classement de ma promotion, alors que je suis qualifié par tous comme un "bosseur", un "persévérant". J'ai beaucoup de malà travailler, surtout dans les matières scientifiques tel que les mathématiques et la physique. Cependant, j'excelle dans les langues (j'en parle 6, et c'est une fierté pour moi) et l'informatique. Mes difficultés en mathématiques et en physique me troublent, puisque de base j'adore ces deux matières - au collège, j'étais extrêmement proche de mon prof de math et de ma prof de physique qui semblaient être les seuls à combler ma soif de savoir. Pourtant, dans mon école d'ingénieur, je me heurte à un soucis de taille qui me ronge psychologiquement et physiquement : on ne cherche plus à comprendre notre cours, mais à l'appliquer bêtement. Et ça, je ne peux pas le faire, j'ai comme un blocage dans mon cerveau qui m'empêche d'apprendre par cœur les choses.

En parlant de cerveau, depuis deux ans je me sens fatigué intellectuellement. Ce n'est pas une fatigue que j'arriverais à décrire précisément. Mais pour vous donner une idée, j'ai toujours été très curieux, avec des idées foisonnantes et rocambolesques. Or, depuis deux ans, ces idées sont plus nombreuses, s'intensifient, se croisent, se battent. Résultat, mon cerveau surchauffe facilement et moi avec. Je suis devenu sensible à tout : j'ai tantôt des excès de colère et de détresse infinie tantôt des excès de joie et de confiance. Je me sens incompris des autres : je n'ai personne à qui confier ce soucis qui me détruit réellement. Les problèmes de santé, j'en passe : soucis d'accouphènes, problème d'équilibre lors de la marche, peu de confiance en moi, impression d'être fatigué, anxiété, bouffés de chaleurs, mains et pieds froids 3/4 du temps... Enfin, mon plus GROS problème, et là si quelqu'un arrive à comprendre ce que j'ai, je le bénirai pour le restant de ces jours (rien que ça) : je n"arrive pas à rester constant. Mes idées me poussent à me lancer dans des projets que j'arrête une seconde plus tard, car d'autres idées viennent ensuite, et ainsi de suite... Résultat, je n'arrive plus à réviser, apprendre quoique ce soit, je n'arrive plus à me décider, et je me sens vraiment mal intérieurement au plan physique et psychique : comme si j'étais noyé dans un océan infini de brumes.

Auparavent, j'ai essayé de comprendre ce que j'avais. D'après quelques amis, je suis en phase de dépression. Ils n'ont peut être pas tord, mais cette phase dure depuis 19 ans du coup. J'ai demandé des conseils à mes profs pour m'améliorer en cours. Résultat des courses : mon prof de physique me dit que mon raisonnement est trop mathématiques et pas assez physique, ma prof de maths me dit que je ne suis pas assez à l'écoute des arguments des autres et que j'ai un sérieux vice d'orgueil, enfin mon responsable de promo me dit que je dois améliorer ma méthodologie de travail. J'essaye de remédier à ces trois points, mais il y a comme un mur qui se dresse devant moi et qui m'interdit de m'améliorer. C'est usant, frustrant... D'autant plus que j'ai l'impression de tout oublier rapidement, j'ai l'impression d'être un vaurien, un moins que rien. J'ai l'impression d'avoir une intelligence qui pue... incapable de me concentrer en amphithéâtre ou quand un prof me parle en personne. J'ai l'impression d'avoir l'esprit brouillé. Je ne sais pas ce que j'ai.

Je suis venu sur ce forum car je m'y étais inscrit auparavent et je le considère comme un merveilleux refuge pour les gens comme moi. Je tlens à préciser que je n'ai fais aucun test, et je n'ai pas envie d'en faire à cause du regard des gens et de ma peur de la différence.

De gros câlins sur vous tous, je vous aime les amis.

Adham.

Anon7

Messages : 6
Date d'inscription : 18/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Perdu depuis 19 ans Empty Re: Perdu depuis 19 ans

Message par Ardel le Sam 19 Jan 2019 - 14:31

Hello Adham Smile Il est très structuré, ton message, hein ! Et même s'il ne l'était pas, nul besoin de t'excuser ^^

Sans garantie aucune de pertinence, quelques idées qui me viennent en te lisant:

- Sur le besoin de compréhension et la difficulté du "par coeur" : d'une part, j'ai beaucoup entendu de personnes qui éprouvaient de telles difficultés à peu près à ton niveau parce qu'ils n'avaient jamais "appris à travailler" au sens où ils n'avaient jamais eu à passer par l'apprentissage par coeur conscient pour s'en sortir. Est-ce ton cas ? Si oui, il existe surement plein de méthodes pour "s'y mettre" et lever ce blocage, il n'est jamais trop tard Smile As-tu regardé si des témoignages similaires existent ici ("L'école, les études") ou ailleurs ?

D'autre part, je comprend bien le besoin de compréhension et de sens à donner à tes cours. Peut-être peux-tu essayer par toi-même de compléter ce qu'on vous donne à étudier, de trouver explications et applications ? Ce sont des choses qui se font de manière plus agréable en groupe et via l'échange, m'est avis, si tu as des camarades et amis avec qui travailler ... (sinon, tu peux passer sur le Discord ZC où on parle aussi de science, ou sur d'autres plate-formes dédiées -Discord, fora ...-, fin de la parenthèse pub).

- Sur la surchauffe cérébrale, pas beaucoup d'idées (sinon que, encore une fois, je l'ai beaucoup lue, cette surchauffe), d'autres sauront sans doute mieux te répondre.

- Sur l'avis de tes amis + le manque de concentration : ça n'est peut-être pas "une intelligence qui pue" (en fait, je ne pense pas que ça le soit) mais un trouble ou un souci temporaire (tu dis dans ce paragraphe que "cette phase dure depuis 19 ans" mais tu commences le précédent par "depuis deux ans" Wink ). Si tes amis (qui te connaissent immensément mieux que tous les gens d'ici) te disent ça, je suggèrerais de les écouter et d'aller voir un.e professionnel.le qui puisse donner un avis éclairé. Pas besoin de tout de suite chercher un.e psy, hein, en première intention tu peux en parler à ton médecin traitant et/ou au service médical de ton école (ils sont normalement formés à recevoir ce genre de questionnement, d'autres étudiants ont des problèmes similaires tous les ans, n'hésite pas).
Ardel
Ardel

Messages : 4877
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 31
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Perdu depuis 19 ans Empty Re: Perdu depuis 19 ans

Message par Anon7 le Sam 19 Jan 2019 - 18:06

Merci pour ton message Ardel Smile

Je vais essayer de te répondre du mieux que je puisse.

- Effectivement, tu as raison. Je n'ai jamais réellement appris à travailler convenablement. C'est à dire que jusqu'à maintenant je me reposais sur mes facilités d'après les dires de mes parents. Mais aujourd'hui je me heurte à la dure réalité de l'enseignement supérieur. J'essaye de changer ma vision de l'apprentissage par cœur : j'ai dévoré bon nombre de bouquins de maths et de physique, j'ai cherché des méthodologies de travail sur Internet et sur YouTube pendant près de 6 mois maintenant, et je vais quasiment tous les jours voir mes profs pour leur demander conseil. Je suis vraiment investi pour surmonter l'apprentissage par cœur, mais je peux m'empêcher de penser que cette pratique et dégradante et inutile : ça ne fait pas travailler mes méninges et ça ne me valorise pas. Je vais cependant t'écouter et poursuivre cet investissement. Je n'ai pas regardé les autres témoignages et je m'en excuse. J'irai jeter un coup d'oeil à la fin de la rédaction de ce message.

- En effet, je tente de comprendre par moi-même le matériel qui m'est donné. Toutefois c'est loin d'être évident. Je n'arrive que très rarement à comprendre ce que le prof souhaite communiquer, et avec mes difficultés de concentration autant avouer que c'est un enfer mental pour moi. À la fin de la "phase de compréhension", je manque tellement d'énergie que je vois flou. Je ne sais pas si c'est normal, que j'en fais des tonnes... Mais c'est spectaculaire. Effectivement, j'essaye de me faire aider par mes amis afin de comprendre le cours, et je viendrais probablement vous rendre visite sur le Discord afin d'en discuter. Smile

- Je suis allé voir le service médical de mon école il y a un qui m'a réorienté vers la psychologue du campus. Celle-ci m'avait conseillé de sortir plus souvent et de pratiquer des activités extrascolaires. J'ai appliqué ses conseils, mais rien ne s'est résorbé. J'irais la voir la semaine prochaine et je te tiendrais au courant. Concernant ma médecin traitante, je lui avait énoncé les symptômes en Septembre mais n'avait pas cherchée à comprendre. Elle m'avait prescrit des antispasmodiques (Spasfon) ainsi que des compléments alimentaires. Les premiers médicaments ont soigné mes maux de ventre quotidien, si bien que j'en ai moins qu'avant. Toutefois, les autres symptômes persistent...

Encore merci de ton message. Smile

Anon7

Messages : 6
Date d'inscription : 18/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Perdu depuis 19 ans Empty Re: Perdu depuis 19 ans

Message par Ardel le Sam 19 Jan 2019 - 18:38

Haha, j'ai l'impression à lire ta réponse de n'avoir parlé que de ce que tu fais déjà ^^ (bon, au moins, je n'étais pas trop à côté de la plaque).

Pour l'apprentissage par coeur, je pense qu'il faut le valoriser pour ce que ça apporte : une boite à outils, dans laquelle tu peux piocher des outils puissants qui t'aident à avancer pour des choses plus intéressantes sans avoir à tout reprendre du début à chaque fois (pour filer la métaphore, tu as beau être un pro du tournevis, tu iras quand même plus vite le jour où tu auras à ta disposition une visseuse-dévisseuse). C'est pour ça que je conseille de regarder les applications de ce que tu dois apprendre par coeur (qui parfois ne sont pas vues avant quelques mois voire années) pour lui donner un peu plus de sens ; c'est aussi quelque chose que tu peux demander à tes profs (avec diplomatie, parce que le "à quoi ça sert ?" peut souvent être interprété comme "ça sert à rien").

Bravo à toi pour tes efforts et ta persévérance, en tous cas ! A bientôt peut-être Smile
Ardel
Ardel

Messages : 4877
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 31
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Perdu depuis 19 ans Empty Re: Perdu depuis 19 ans

Message par Anon7 le Ven 25 Jan 2019 - 22:01

Merci pour tes messages qui m'ont fait du bien. J'appliquerai tes méthodes afin de m'améliorer dans les domaines scientifiques. J'essayerai d'en discuter avec mon responsable de promotion et le service médical de l'école. En attendant, de nouveaux symptômes ont surgit de façon assez intense. Je les ai déjà expérimentés, mais lors de mes années de collège et de fin de lycée quand j'étais victime de brimades (parce que peu confiant en moi, phobique social et comportement atypique). En gros, je ressens une douleur immense, comme si j'étais étranger à ma propre vie, que mes pensées étaient décadentes, non conformes et délirantes. Je me surprends des fois à "inconsciemment" mettre en sourdine mes propres pensées. Ça me fait tout bizarre. J'ai perdu goût à tout ce que j'aimais faire auparavent. Des fois, j'ai vraiment envie de faire quelque chose, à la limite de l'obsession, puis cinq minutes plus tard un grand sentiment de fatigue, d'indifférence et d'inertie me hante. Du coup, je ne fais rien, je stagne. Je me morfonds dans l'inaction. J'en fait tout un plat. J'en suis désolé. Mais je n'ai jamais eu l'occasion d'exposer clairement mes soucis, car c'est plus fort que moi de "cacher" certains points.

Anon7

Messages : 6
Date d'inscription : 18/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Perdu depuis 19 ans Empty Re: Perdu depuis 19 ans

Message par marion2001 le Ven 8 Fév 2019 - 14:05

Bonjour Adham.

Je ne suis inscrite que depuis hier mais je me renseigne par "vague d'interrogations" sur le sujet donc pas souvent mais sur le moment intensément. Je me reconnais dans ton sentiment d'instabilité, de pensées en arborescence et de cerveau qui surchauffe car il s'éparpille sur 100 pensées à la fois. C'est le cas de beaucoup de HP.
Je te conseillerai juste de te rapprocher de l'association Cogitoz ou des livres de Jeanne Siaud Facchin. Elle fait aussi des conférences. J'ai appris beaucoup en m'intéressant à eux, aux livres, au site internet. Pour retrouver le calme intérieur en cas de crise (régulière de surchauffe intérieur) ils parlent de méditation de pleine conscience. Etant très cartésienne et très éloignée de tout ce qui est psy, mental et s'en approchant je n'ai jamais essayé mais je me dis que peut être ce serait bien de le faire. Alors voilà, je te passe l'info. Renseigne toi et vois ce qui t'intéresse.
Bon courage. Mon fils aussi est surdoué et il commence ce processus de surchauffe (il a 7 ans). J'essaie de lui expliquer qu'il faut habituer son cerveau à travailler, c'est à dire à le forcer à continuer quand il ralentit.. pas facile.
Bon courage et donne des nouvelles. Smile

Amicalement, et affectueusement,
marion.
marion2001
marion2001

Messages : 3
Date d'inscription : 07/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Perdu depuis 19 ans Empty Re: Perdu depuis 19 ans

Message par QubiK le Ven 8 Fév 2019 - 16:42

Salut Adham,

Je pense que tes amis n'ont pas tort, car la surchauffe est typique de la dépression, qui est aussi proportionnelle à ce qu'un cerveaux est capable d'accomplir, donc aussi loin dans l’excès que dans la rechute. Et je ne parle même pas des autres malaises que tu relates. Et si avoir plus de moyens intellectuels te protège plus efficacement de la déprime, ça risque aussi de te plonger plus violemment dans le délire quand elle te frappe.
En plus, et je le dis par expérience de père de deux garçons dont un de ton age, ceux qui ont plus de moyens ont souvent tendance à sous-évaluer la méthode, car tout est facile n'est-ce pas ? Mais il y a une phase dans les études, et je dirais plus en général dans la vie (et là je parle pour moi), ou cette facilité se retourne contre toi. C'est le retour du bâton, et ça peut faire très mal outre que te plonger dans une dépression, qui alimente encore plus le cercle vicieux.
Enfin, je ne te donne qu'un indice parmi d'autres qui t'ont été suggérés et qui vont aussi dans ce sens, qui me semble par rapport a ce que tu racontes assez plausible.
Dans ce cas et si tu est dans cette situation, il faudra d'abord t'attaquer à la dépression, car sans retrouver un peu d'équilibre il est difficile de retrouver l'amour propre et la vertu. Après que dire, facile à dire mais difficile à faire (et j'en sais quelque chose), mais il faut bien commencer quelque part.
QubiK
QubiK

Messages : 226
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

Perdu depuis 19 ans Empty Re: Perdu depuis 19 ans

Message par Jérémy34 le Ven 8 Fév 2019 - 21:20

un-e psy peut être.

et étudier la psy-chologie-chanalyse-chiatrie... aussi.

pulsions, stades, fonctionnement, esprit, sont des indices.

mais il y a surtout la méditation, et la C.N.V.

je t'aime aussi.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 905
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 36
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum