Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par Xiaxia le Mar 11 Déc 2018 - 11:34

Si je suis là permis vous surdoués, zèbres, HP et en résumé êtres humains hyper performants c’est que biensur je me reconnais tout de même quelque part. En fait mon intérêt pour la zebritude date de plusieurs années mais il s’est intensifié avec mes enfants qui présentent pour moi et d’autres des signes de zebritude. Du coup en creusant le sujet je m’y suis aussi très bien reconnue.
Il y a juste que je ne me suis pas faite testée par un psy officiellement, j’ai bien passé un test très long au début de ma carrière pour un recrutement dans une grosse start up (et j’ai été prise d’ailleurs) mais c’est tout et je ne sais pas quel résultat j’ai eu mémé si je suppose qu’il était bon puisque j’ai été acceptée.

Et dans mes réflexions je me dis que finalement vrai zèbre (au QI mesuré et supérieur à 130) ou pas, ce qui compte c’est d’identifier et de comprendre que tout ce qu’on vit ou a vécu a un sens, une raison, une origine. Et au final on se sent moins seul, moins différent, moins bizarre et comme faisant partie d’un groupe même si ca n’est pas celui de la majorité.
Et j’avoue que ces derniers temps ça m’a donné plus de confiance et est assez libérateur. Je n’ai pas trop envie d’aller me tester, d’avord parce que mettre 300€ dans un test ça me saoule et puis je n’ai pas envie de passer un examen de 3h, ca c’etait sympa avant que j’en cherchais à prouver des choses, mais maintenant je n’ai plus envie. Et puis je me dis de quoi j’aurais l’air à demander à un psy « je viens pour passer un test de QI ». Ça va être reloue, le psy va m’en faire mon analyse et j’ai pas le temps, ça va m’en pomper de l’argent et j’ai pas envie.... et puis si jamais le résultat est négatif ça va me casser tous mes effets de m’etre dit qu’enfin j’appartenais à une tribu et que finalement j’en suis froidement exclue !
Je préfère presque vivre dans le doute et me dire que cette tribu me va bien et que peu importe le chiffre, du moment que je suis confortée à l’idee d’etre comme un zèbre. Et même si au final je suis complètement débile et pas du tout intelligente au moins j’en ai l’illusion et comme je dis souvent il vaut être pas très intelligent et avoir une grande confiance en soi que d’etre surdoué et être totalement en manque de confiance. Car la confiance fait faire les choses alors que son absence empêche de faire. Et dans la vie il faut faire.
Je connais un tas de gens très insuffisants intellectuellement mais qui ont une telle confiance et une telle astuce qu’ils s’en sortent très très bien. Il vaut mieux être malin qu’intelligent.

Voilà voilà c’etait ma pensée du jour. Very Happy

Xiaxia

Messages : 22
Date d'inscription : 08/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par Kaiju le Mar 11 Déc 2018 - 13:46

C'est marrant j'ai la même pensée vis-à-vis du test.
Je le passe pas parce que ça coûte (beaucoup) trop cher, parce que ça prend pas mal de temps et surtout parce que j'ai peur d'un résultat négatif, j'aurais l'impression que tout ce que je ressens depuis que je suis enfant ça aurait été faux ou juste parce que je suis bizarre et incapable socialement. Que ma souffrance vient de nulle part, que toute ces difficultés, cette solitude n'a pas de "contrepartie" en quelque sorte.
Kaiju
Kaiju

Messages : 8
Date d'inscription : 12/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par victorrr le Mar 11 Déc 2018 - 13:54

Bonjour,
J'essaierai de prendre le temps d'approfondir mais j'ai rencontré Monique de Kermadec à plusieurs reprises. Elle m'a conseillé de ne pas faire le test.
Se comprendre étant le principal. Si le test peut aider, tant mieux. Mais se reconnaître dans la douance dune manière troublante peut parfois suffire à avancer.
Ceci dit je me pose tjs la question du test. J'y viendrais probablement un jour. Nouvelles discussions avec elle prevues en janvier !

Envoyé depuis l'appli Topic'it

victorrr

Messages : 27
Date d'inscription : 08/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par Kaiju le Mar 11 Déc 2018 - 14:02

Comment tu as fait pour la rencontrer si c'est pas indiscret ? J'aimerais beaucoup lui parler, son livre m'a beaucoup aidé
Kaiju
Kaiju

Messages : 8
Date d'inscription : 12/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par victorrr le Mar 11 Déc 2018 - 14:05

Tu trouveras ses coordonnées sur internet. Elle est psy 😊
Je suis allé a des consultations.

Envoyé depuis l'appli Topic'it

victorrr

Messages : 27
Date d'inscription : 08/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par Xiaxia le Mar 11 Déc 2018 - 22:37

Le hic si on passe le test c'est soit on est diagnostiqué zèbre et alors tout va bien à la limite près de ce que je dirai après, soit on n'est pas zèbre et tous nos espoirs d'appartenance à un groupe plutôt sympa s'effondrent. Et là bonjour la confiance en soit ! On se croit zèbre et en fait on est juste un moyen parmi tant d'autres et notre ressenti n'a rien à voir avec la zebritude. La déprime quoi !
Et pour le cas où le diagnostic est positif je crains que ça puisse causer un excès de confiance qui frôlerait le complexe de supériorité et l'arrogance. Je dis ça parce que YouTube qui regorge de vidéos de zèbres en montre certains que je trouve arrogants et suffisants.
Ça me dérangerait de devenir comme ça, donc à la limite être dans le doute tout en parvenant à se trouver un groupe avec des points communs permet de garder un équilibre entre confiance retrouvée et humilité nécessaire pour ne pas être rejeté à nouveau.

Xiaxia

Messages : 22
Date d'inscription : 08/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par Kaiju le Mar 11 Déc 2018 - 23:00

Oui pareil...
Je veux pas payer 300€ et risquer de voir mon estime de moi soit dégringoler (déjà que c'est pas haut..) soit prendre la grosse tête.
Même si le doute est un peu angoissant, tant pis je préfère ça
Kaiju
Kaiju

Messages : 8
Date d'inscription : 12/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par victorrr le Mar 11 Déc 2018 - 23:40

L'essentiel est d'avancer Smile

victorrr

Messages : 27
Date d'inscription : 08/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par Charv le Mer 12 Déc 2018 - 2:57



Et pour continuer en chanson, un peu de Thiéfaine (c'est les derniers vers qui comptent le plus) :
"Je dérègle mes sens et j'affûte ma schizo
Vous est un autre je et j'aime jouer mélo
Anéantissement tranquille et délicieux
Dans un décor d'absinthe aux tableaux véroleux
Memento remember je tremble et me souviens
Des moments familiers des labos clandestins
Où le vieil alchimiste me répétait tout bas :
« Si tu veux pas noircir, tu ne blanchiras pas » "

Et, toujours lui, ailleurs :
"je marcherai sur l'eau je remplirai mes brèves
avec d'autres comptines avec d'autres histoires
que celles qui se racontent en bordure des comptoirs
j'arracherai mon masque et ma stupide armure
mes scarifications de guerrier de l'absurde
et je viendrai poser ma tête d'enfant sage
sur les gréements chauffés à blanc de vos rivages "

Trouver la paix passe parfois par affronter les dragons, franchir les miroirs, et briser les fortifications pour devenir plus fort... et la paix, quoique toute relative, en reste bien une, eu égard à l'avant.

Mais je sais aussi, pour l'avoir vu de mes yeux et souffert dans ma chair, qu'au moment de s'affranchir des ultimes chimères, peut survenir le besoin de retour à ces fondamentaux, à ces leurres qui déjà nous ont sauvé la peau.

Chacun sa route.

Je ne vous la souhaite pas forcément douce,
mais puisse-t-elle faire sens.
Charv
Charv

Messages : 514
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 42
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par guigou le Jeu 13 Déc 2018 - 9:21

Bonjour !
C'est une belle façon de pensée de dire peut importe, si on se sent zèbre, on est zèbre.
Mais je ne comprends pas pourquoi vous ne voulez pas passer le test ! J'ai une amie, très probablement zèbre, qui refuse aussi parce qu'elle ne supporte pas l'échec et refuse d'essayer sous prétexte qu'elle a peur d'échouer...
En fait, faire ce "test", c'est faire un bilan neuro-psychologique complet, on va pas tester que votre QI, mais la perception dans différents domaines, la rapidité, la façcon de penser etc ! Même si vous avez pas un QI à 130, vous allez quand même bien avancer sur vous-même, et vous connaître mieux. Je pense que si vous n'êtes effectivement pas zèbre, vous allez, avec les résultats de ce bilan, progresser dans une direction qu'on ne connait pas !
Pour la potentielle perte de confiance, je comprends totalement, si vous vous posez des questions sur votre possible zèbritude, c'est que vous avez des "symptômes". Mais j'estime qu'en faisant un bilan avec un psy, il y aura une partie de réponse !
Pour ce qui est de prendre la grosse tête, je vous assure que qui dit zèbre, dit (la plupart du temps, il y a surement des exceptions) lucidité sur soi, donc pas de chevilles qui enflent, vous savez ce que vous valez, et vous connaissez surtout vos défauts !

Mais vous risquez rien à part progresser ! Alors faites un bilan, c'est bon pour la santé mentale quelque soit le résultat !
guigou
guigou

Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2018
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par victorrr le Jeu 13 Déc 2018 - 9:44

Ça me travaille... Merci pour ton message. J'y viendrais probablement un jour. Mais évidemment ça fait très peur...
J'ai découvert la douance il y a 6 mois.

Envoyé depuis l'appli Topic'it

victorrr

Messages : 27
Date d'inscription : 08/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par Xiaxia le Jeu 13 Déc 2018 - 10:05

Guiguou, vous avez raison et votre argumentation encouragerait à aller voir un psy. Je vais y réfléchir mais déjà ma démarche actuelle de venir ici, d’avoir des échanges constructifs et de voir qu’en fait il faut s’accepter tel qu’on est est positif pour moi. Quelle que soit sa personnalité ou ses caractéristiques il faut s’accepter comme on est. Je le vois mieux maintenant même si dans les milieux sociaux et surtout professionnel je ne suis pas à l’aise.
Et avec l’âge je me comprends mieux.
A voir si cela m’apportera plus d’aller voir un psy que de poursuivre mon chemin avec que moi même mais je ne voudrais pas que le psy remue sans cesse mes états d’âmes et finalement que j’avoutisse à me retrouver moins bien qu’avant. J’ai pleins d’occupations et des enfants, peu de temps pour autre chose finalement. Ce sont les enfants en fait qui m’ont ouverte à ces questions de douance car je me renseigne pour eux au départ. J’ai réussi à vivre bien avec ces petits soucis sociaux jusque là car j’ai une bonne vie et c’est vrai que ces temps ci j’en ait été amenée à me poser pas mal de questions que je ne me posais plus depuis des années (j’ai acquis une forme de sagesse sur l’essentiel de la vie).
Mettre 500€ et des heures passées chez le psy (et l’argent qui va avec) pour se dire qu’en fait il faut vivre avec ce qu’on est, bon bah voilà quoi, je ne suis pas persuadée du truc me concernant. Mais en effet, à voir pour plus tard si le besoin se fait ressentir.
Ma fille aussi va chez une psy pour ses soucis d'intégration à l’école (à même pas 4 ans grrrr !), du coup ça peut aussi faire écho pour moi (et mon fils si besoin plus tard).

Xiaxia

Messages : 22
Date d'inscription : 08/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par guigou le Jeu 13 Déc 2018 - 10:24

XiaXia,
Je comprends tout à fait, surtout dans les milieux sociaux et pro (je ne parle jamais, mais alors jamais de ca en public ou au boulot, parce qu'on ne dit rien ou on explique tout, trop de missunderstanding)
Pour vous, si vous êtes heureuse et en paix avec vous même, ce n'est pas la peine de chercher trop loin, quoi que il serait intéressant de savoir pour anticiper l'éducation de vos enfants ! Je sais que le livre de Jeanne Siaud-Facchin "l'enfant surdoué" a beaucoup aidé mes parents à gérer le quotidien, et ils en arrivaient à connaître la page par coeur en fonction du problème ! si c'est le cas, je vous conseille vivement ce livre ! (c'est assez classique les pb d'intégration si il y a non compréhension du comportement des autres enfants, plus ca arrive tot, plus c'est révelateur...)
guigou
guigou

Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2018
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe) Empty Re: Pensée d’une zèbre ou pas (et peu importe)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum