Chiante, associal ou exigeante :D

Aller en bas

Chiante, associal ou exigeante :D Empty Chiante, associal ou exigeante :D

Message par P'tite Plume le Ven 30 Nov 2018 - 8:18

Bonjour, bonsoir à tous

Je part en repérage pour savoir s'il y a des gens comme moi :

Voilà, de base je suis sympa, j'ai eu pas mal de moment de solitudes voir quelques années...
J'ai souvent eu des trahisons amicales et des abus de personnes (profits de ma gentillesse) et du harcellement scolaire également
Aujourd'hui, je me suis fais des amies donc une que j'aime beaucoup, j'approche de mes 20ans
Ce qui m'étonne est que je me rends compte que je parle sur les autres et me plainds d'eux, même des amies précieuses que je me suis faites... J'en ai assez mauvaises conscience...
Je supporte aussi difficilement les autres, des que je ne vois pas leurs défauts ça va... Mais des que je les vois je ne vois que ça... Et ne les supportent plus... Donc peut me mettre en colère faciemement (car je le fais savoir si qqun l'énerve ou que je ne supporte pas son comportement, car je veux être honnête avec les gens, bien sûr j'essaie d'être la plus douce possible mais malheureusement je me met facilement en rogne, bon rien de grave mais c'est juste chiant pour la personne en face...)
J'ai peur de me retrouver seule au bout d'un moment...
À force de ne voir que leurs défauts... Et pourtant je les aimes...
C'est juste que je me trouve insupportable...

Mon chéri me dis que c'est que je suis trop exigeante et que c'est à cause de mon passé
Ma mère me dis que c'est du fait que dans la famille, on est tous comme ça...
On a du mal à supporter les autres que nous sommes des solitaires et qu'on ne peut supporter les défaut des gens et qu'on s'accommode durement avec eux... Elle aussi a le même problème...

Cela m'a triste beaucoup... J'ai peur de finir seule, conne et seule à vrai dire vue que je suis parfois insupportable à cause de çà...

Êtes vous comme moi ? Comment faire pour supporter les gens et arrêter d'être comme ça ? Car je vois leurs qualités mais je ne supporte plus leurs '' defauts'' et ça me le fait avec tout le monde des que je deviens un peu proche avec la personne ... Sad


Dernière édition par Cicatrice le Ven 30 Nov 2018 - 8:24, édité 1 fois

P'tite Plume

Messages : 77
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Chiante, associal ou exigeante :D Empty Re: Chiante, associal ou exigeante :D

Message par nikoku74 le Ven 30 Nov 2018 - 8:22

Ce n'est peut-être pas voire certainement pas à cause de ton passé que tu es trop exigeante mais "à cause" ou grâce à ta douance. Nous sommes des êtres plus purs, plus honnêtes, plus perfectionnistes donc plus exigeants que la moyenne. Et il n'y a pas de remède.
Mais je trouve ça plutôt bien d'être exigeant, ça nous protège de la médiocrité.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Chiante, associal ou exigeante :D Empty Re: Chiante, associal ou exigeante :D

Message par P'tite Plume le Ven 30 Nov 2018 - 8:31

C'est sur que c'est bien de l'être... Mais on risque de finir seul... Sans amis
Après, dire cela ne sonnerai pas comme une escuse... J'ai du mal avec ça... Et ne veux pas me sentir '' supérieure '' ou rejetter la faute que sur une particularité
J'ai plus l'impression que cela est ma faute en fait...

P'tite Plume

Messages : 77
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Chiante, associal ou exigeante :D Empty Re: Chiante, associal ou exigeante :D

Message par Lyssangelle le Ven 30 Nov 2018 - 9:02

Coucou !

"Si je suis trop exigeante, finirai-je seule ?"
C'est une question que je me pose aussi. Si on essayait de la retourner ?

Si tu te sens trop exigeante, c'est que peut-être, tu es sûre de toi ou en tout cas, certaine de tes limites et que tu sais comment te faire respecter. Ce qui est déjà un bon point, nombre d'entre nous ont fini paillasson... (En tout cas, c'est mon cas.)

Peut-être également que tu n'aimes pas certains défauts mais que tu peux en tolérer d'autres. Tu parles que tu as vécu beaucoup de trahisons de la part de tes amis, peut-être essaies-tu de t'en prémunir ?

En tout cas, je vois beaucoup de protection là-dedans, si bien que l'armure est peut-être un peu trop lourde à porter, finalement.
Lyssangelle
Lyssangelle

Messages : 83
Date d'inscription : 25/11/2018
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Chiante, associal ou exigeante :D Empty Re: Chiante, associal ou exigeante :D

Message par Hirondelle78 le Ven 30 Nov 2018 - 9:12

Je suspecte aussi comme le dit nikoku74 que cela soit une caractéristique assez répandue chez les "zèbres". Mon fils a 20 ans comme toi avec un caractère très entier qui le rend intolérant à ceux qu'ils considèrent comme "bête et méchant", typiquement les arrogants qui se moquent de lui ou des plus fragiles. 
Il n'a que très peu d'amis mais ils est extrêmement fidèle en amitié (depuis la maternelle), il est loyal, sincère, absolu, "extrémiste" dans ses relations amicales (et amoureuses !).
Il vit chaque défaut comme une trahison impardonnable.
C'est pas simple, ok.
Mais avec ses potes, ils me font penser aux 3 mousquetaires, unis "à la vie, à la mort" (surtout quand il s'agit de faire des conneries ... Mais bon c'est pas le sujet..) 
Je pense que tu ne dois pas te culpabiliser d'être excessive dans tes amitiés car tu n'as pas besoin d'avoir beaucoup d'amies en réalité, beaucoup de gens n'ont que des relations amicales, peu de gens peuvent prétendre avoir beaucoup de véritables amies.
Or, l'amitié profonde et sincère est la seule qui t'apportera vraiment l'écoute et la bienveillance dont tu as besoin.
Choisis bien, on ne rencontre pas l'amitié ni l'amour à tous les coins de rue, la rareté a un prix, celui de la patience. 
j'ai cette chance d'avoir relativement beaucoup de vrais amis ( femmes mais aussi hommes) mais ça m'a pris 50 ans ! 
Je parle de "coups de foudre" amicaux parce que c'est comme ça que ça se passe chez moi et c'est pareil chez mes enfants. 
Tu n'as pas besoin d'être aimée de tout le monde et tu ne seras jamais aimée de tout le monde mais être sélective, être ambitieuse dans tes relations, c'est pas un défaut, c'est même une très grande qualité... Enfin je crois....
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3387
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Chiante, associal ou exigeante :D Empty Re: Chiante, associal ou exigeante :D

Message par Maxim le Ven 30 Nov 2018 - 18:30

Bah tu as deja commencé le travail^^:
Pour être plus tolérant et compréhensif il faut commencer par voir ses propres défauts.
Etre perfectionniste est un trait de caractère et on ne peut l'exiger chez les autres; même si ca ne nous empeche pas d essayer hihi.
Nul doute que ton entourage en est deja conscient et peut tolérer quelques écartades.
Je pense que cela peut être benefique de le verbaliser avec ces derniers parfois.
A nous de respecter la limite entre reproche bienveillant et reproche blessant, et de reconnaitre lorsque nous allons trop loin.
Maxim
Maxim

Messages : 222
Date d'inscription : 20/04/2016
Age : 36
Localisation : Dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Chiante, associal ou exigeante :D Empty Re: Chiante, associal ou exigeante :D

Message par P'tite Plume le Ven 14 Déc 2018 - 9:38

Désolé, j'ai mis du temps à repondre, j'etais tres occupée par mes cours mais là cela vas mieux de ce coté là Smile

Lyssangelle

'' Sûre de moi '' je ne pense pas que ce soit le bon terme.... Je ne crois pas vraiment en moi et ne m'affirme jamais....
C'est sur que c'est bien de connaître ces limites
En tt cas j'ai toujours cet impression de finir en paillasson...
C'est gênant.. Même les plus gentilles personnes finissent par me rabaisser... Ou alors je prends tout mal... Pour eux c'est de la plaisanterie mais ça finis tj pareil... Et je finis blessé et quand je dis que cela me blessé on me reproche que je prends tout mal...

C'est sur que j'essaie de m'en prémunir... Je me méfie de tout le monde et des que je vois un défaut qui était chez des gens qui m'ont déçus. '. Ben j' ai peur et je m'éloigne mais je sais tolérer certains défauts

C'est sur... Mon armure est lourde... Mais parfois je me dis que je n'ai pas le choix... Car au final les gens finissent toujours par me faire du mal ou alors je ne supporte plus leurs comportement...
J'en ai rah le bol d'eux... Ils m'infantilisent tout le temps et crois que c'est gentil de faire ça de '' s'occuper de moi car je suis leurs bébé '' ou de me '' taquiner''
Mais je ressens pas ça comme ça...

Hirondelle123

On se ressemble beaucoup alors Smile
Je suis très fidèle moi aussi amour comme amitié
Je ne suis pas autant extrême que lui mais niveau extrême je suis tout de même un bon cas

C'est dur de ne pas culpabiliser... Mes amis dont si adorable et ça me rends triste que je dois si dure avec eux car ils subissent les moments où '' tu prends tout mal on peut jamais rien dire '' mais moi j'aime qu'on sois franche avec moi je leurs demande toujours de l'être mais des sue je râle sur un truc qui me gêne ou que ça m'énerve car ils ne comprennent pas quand j'explique (alors que j'explique simplement sens compliqué et ne comprend pas comment ca peut pas être clair genre 1+1=2 et ça m'énerve et dur coups ils me reprochent mon énervement alors sue j'essaie de m'adapter... Du coup quand je dis '' laisse tombé '' ils me traitent de gamine car ils pensent que je me vexé comme un gamin alors que ça sers à rien d'expliquer plus vue qu'ils ne comprennent pas... )
Je sais qu'on a que peu d'amis dans la vie...mais ce sont ceux qui restent avec moi et qui sont adorables... Je veux pas les perdrez ni m'embrouiller alors j'évite de trop contester...
J'ai l'impression de foutre en l'air toute mes relations amicales ...
Je ne cherche pas non plus d'être aimé par tout le monde car je sais que c'est impossible (surtout que je suis pas facilement supportable vue que tout le monde réagis pareil...)
J'aimerais juste arrêter d'être à ce point exigeante car là... Si je m'écoute et que je suis franche avec eux... Ben... Ils risquent de partir... Et je serais encore seule...
À ce stade je ne peux pas me permettre de tout le temps les reprendre... :/
J'en ai marre de cette situation et j'ai pas envie d'être prise pour une folle colérique ... :'(

Maxim

C'est vrai ce que tu dis
Ça va en tout cas de ce côtés, j'ai énormément de défauts

P'tite Plume

Messages : 77
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Chiante, associal ou exigeante :D Empty Re: Chiante, associal ou exigeante :D

Message par Dharmina le Mer 13 Fév 2019 - 15:18

J'aime bien ton post, plutot éclairant!  Idea   Et te conseillerais de rester comme tu es! Après, tu peux exprimer ton exigence sous d'autres formes (par exemple en surjouant ton indignation avec humour) et ressentir les retours qu'ils te font en prenant plus de recul ou d'autodérision (attention, j'suis en mode grognasse!): marges de progression à exploiter vu ton jeune age!

 Quand j'ai vu le titre de ton post, je m'y suis reconnue (asocial, exigeante) mais notre différence est que je prends énormément sur moi pour supporter les autres avec leurs faiblesses (que je ne m'explique pas affraid ) et qu'en échange, ils restent eux aussi très hypocrites  Cool . Les apparences sont sauves  albino  albino  albino  albino (ça manque de bisounours ces smileys!)
 Nos rapports restent donc toujours très superficiels, je sens bien qu'ils se font une idée de moi comme hautaine (je cache mes sentiments et ils s'imaginent probablement bien pire que ce que je pense réellement   Twisted Evil /albino ).
En parallèle, je me censure tellement que j'en viens à etre presque muette. Le problème est qu'il est difficile de bien communiquer, que je suis perfectionniste et attends toujours un haut niveau d'échange au moins de ma part, et ayant peur de sortir un truc trop dur ou couillon, je préfère me taire. J'en souffre assez car ça fait que je ne laisse même pas de place à la réaction des autres,  il n'y a pas communication: alors je suis une chiante passive?!  What a Face

En plus, à force de se contenir, il y a risque d'explosion: au lycée, j'ai éclaté contre une nana intelligente qui se faisait maltraiter en restant avec ce groupe qui n'était pas pour elle..tout le monde a réagi comme si j'étais très dur alors que perso, je trouvais insupportable leur attitude d'essayer de la semer, ou de toujours la critiquer derrière son dos, avec un surnom dégueulasse. Bref, j'ai dit ce qu'il y a avait à dire mais sans aucune prise de gants. Et vu mon mutisme habituel, ça a fait l'effet d'un coup de poing.
 Récemment, j'ai écrit à un copain (je le vois rarement) pour m'excuser d'avoir été brusque (à Noel et il y a 2 ou 3 ans) et rectifier que je ne voulais pas le critiquer mais n'étais pas d'accord avec sa tendance à se diminuer (j'explose qd j'entends qu'il est pas capable d'avoir une famille, qu'untel est trop fort d'etre papa et faire du sport en plus du boulot,etc), sauf que je le coupe sèchement bom ,tout le monde se tait  Rolling Eyes  et on se revoie 6 ou 12 mois plus tard...
En réalité, je ne m'explique pas pourquoi les autres copains aussi ne le contre-disent pas. J'ai l'impression de passer à leurs yeux pour la sans-coeur, qui ne respecte pas sa difficulté. Je regrette souvent que les gens ne soient pas plus transparents sur ce qu'ils pensent (quand j'ai tendance moi-meme à m'autocensurer! je tente peut-etre de me fondre dans le moule?!).

Voilà, je t'explique donc pourquoi selon moi, tu peux travailler sur le style mais pas sur la méthode de communiquer ce que tu penses haut et meme fort car c'est de la vraie communication avec tes proches. Seuls les fans d'hypocrisie te fuieraient; explique juste à ceux auxquels tu tiens comment tu sens les choses et ils comprendront très bien que si tu prends la peine de leur exprimer ton point de vue, c'est pas un manque de respect mais bien de l'attention que tu leur portes. Because You care! Et c'est probablement pour ça que tu n'arrives pas à t’empêcher de penser à leurs défauts, ils te préoccupent plus qu'ils ne t'insupportent (y a nuance!).

J'ai bien progressé sur mon analyse de ma (non)communication avec les autres! Faut que je m'ouvre aux autres, quitte à être critiquée (si je continue comme ça, j’arrêterai de respirer si cela convenait à qlq'un, quoi!).
Bonne continuation

Dharmina

Messages : 52
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Chiante, associal ou exigeante :D Empty Re: Chiante, associal ou exigeante :D

Message par P'tite Plume le Mer 13 Mar 2019 - 9:15

Dharmina a écrit:J'aime bien ton post, plutot éclairant!  Idea   Et te conseillerais de rester comme tu es! Après, tu peux exprimer ton exigence sous d'autres formes (par exemple en surjouant ton indignation avec humour) et ressentir les retours qu'ils te font en prenant plus de recul ou d'autodérision (attention, j'suis en mode grognasse!): marges de progression à exploiter vu ton jeune age!

 Quand j'ai vu le titre de ton post, je m'y suis reconnue (asocial, exigeante) mais notre différence est que je prends énormément sur moi pour supporter les autres avec leurs faiblesses (que je ne m'explique pas affraid ) et qu'en échange, ils restent eux aussi très hypocrites  Cool . Les apparences sont sauves  albino  albino  albino  albino (ça manque de bisounours ces smileys!)
 Nos rapports restent donc toujours très superficiels, je sens bien qu'ils se font une idée de moi comme hautaine (je cache mes sentiments et ils s'imaginent probablement bien pire que ce que je pense réellement   Twisted Evil /albino ).
En parallèle, je me censure tellement que j'en viens à etre presque muette. Le problème est qu'il est difficile de bien communiquer, que je suis perfectionniste et attends toujours un haut niveau d'échange au moins de ma part, et ayant peur de sortir un truc trop dur ou couillon, je préfère me taire. J'en souffre assez car ça fait que je ne laisse même pas de place à la réaction des autres,  il n'y a pas communication: alors je suis une chiante passive?!  What a Face

En plus, à force de se contenir, il y a risque d'explosion: au lycée, j'ai éclaté contre une nana intelligente qui se faisait maltraiter en restant avec ce groupe qui n'était pas pour elle..tout le monde a réagi comme si j'étais très dur alors que perso, je trouvais insupportable leur attitude d'essayer de la semer, ou de toujours la critiquer derrière son dos, avec un surnom dégueulasse. Bref, j'ai dit ce qu'il y a avait à dire mais sans aucune prise de gants. Et vu mon mutisme habituel, ça a fait l'effet d'un coup de poing.
 Récemment, j'ai écrit à un copain (je le vois rarement) pour m'excuser d'avoir été brusque (à Noel et il y a 2 ou 3 ans) et rectifier que je ne voulais pas le critiquer mais n'étais pas d'accord avec sa tendance à se diminuer (j'explose qd j'entends qu'il est pas capable d'avoir une famille, qu'untel est trop fort d'etre papa et faire du sport en plus du boulot,etc), sauf que je le coupe sèchement bom ,tout le monde se tait  Rolling Eyes  et on se revoie 6 ou 12 mois plus tard...
En réalité, je ne m'explique pas pourquoi les autres copains aussi ne le contre-disent pas. J'ai l'impression de passer à leurs yeux pour la sans-coeur, qui ne respecte pas sa difficulté. Je regrette souvent que les gens ne soient pas plus transparents sur ce qu'ils pensent (quand j'ai tendance moi-meme à m'autocensurer! je tente peut-etre de me fondre dans le moule?!).

Voilà, je t'explique donc pourquoi selon moi, tu peux travailler sur le style mais pas sur la méthode de communiquer ce que tu penses haut et meme fort car c'est de la vraie communication avec tes proches. Seuls les fans d'hypocrisie te fuieraient; explique juste à ceux auxquels tu tiens comment tu sens les choses et ils comprendront très bien que si tu prends la peine de leur exprimer ton point de vue, c'est pas un manque de respect mais bien de l'attention que tu leur portes. Because You care! Et c'est probablement pour ça que tu n'arrives pas à t’empêcher de penser à leurs défauts, ils te préoccupent plus qu'ils ne t'insupportent (y a nuance!).

J'ai bien progressé sur mon analyse de ma (non)communication avec les autres! Faut que je m'ouvre aux autres, quitte à être critiquée (si je continue comme ça, j’arrêterai de respirer si cela convenait à qlq'un, quoi!).
Bonne continuation


desolé je n'avais pas vue ton message,

en tout cas je trouve cela interessant de jouer avec l'humour dans ce cas là

j'alterne aussi entre chiante passive et chiante expressive, comme des periodes

à y reflechir, c'est vrai que leurs defauts me preocupent plus qu'autre chose, des fois cela me gene de voir que un gros defaut gache tout chez quelqu'un, du coup cela m'enerve souvent.
En tout cas, cela m'arrive souvent d'exploser comme tu l'a fais avec cette fille qui se faisait maltraité, je ne suis pas du genre à dire "ho ma pauvre tu ne vas encore pas bien..." je suis plus du genre à dire "mais bouges tes fesse mon Dieu! tu vas pas rester comme ca???" bon souvent je m'escuse et cela ne passe pas chez certaines personnes car cela les enfonces plus qu'autre chose mais bon, je fais de mon mieux.
dernierement je me suis reconcilié avec une fille où j'agissais comme cela, c'est une grande victoire pour moi ^^

En tout cas, bon courage à toi car moi aussi parfois je m'éfface tellement que je n'existe presque plus dans mes phase de mutisme, et cela est triste de ne plus se sentir present...
bref, on a du pain sur la planche même si on avance Smile

P'tite Plume

Messages : 77
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum