Solitude et douance

Aller en bas

Solitude et douance Empty Solitude et douance

Message par Isa Tangerine le Sam 24 Nov 2018 - 13:01

Bonjour


J'ai 27 ans et je me sens assez seule même si j'ai quelques amis. Les relations que j'ai construit dans ma vie ne me semble pas assez intenses sauf avec ma famille.

J'ai les caractéristiques des surdoués comme l' hyper empathie, la volonté de changer le monde, des questionnements en permanence des doutes , une révolte face aux injustices.

Parfois je trouve les conversations fades. J'ai du mal à rencontrer des gens avec qui construire des choses fortes. Je n'ai pas confiance en moi donc ça n'aide pas.

Je complexe parfois par rapport à d autres personne de mon âge avec un emploi, des enfants. Je n'ai pas l'impression d'avoir raté ma vie non plus.

j 'ai l'impression que les autres se posent moins de questions et que c'est plus facile la relation aux autres pour eux.

Ce qui me choque niveau valeur ce sont les gens fermés sur eux même, qui font souffrir et ne s excusent pas.

Les gens ne sont pas aussi altruistes que moi, aussi respectueux.

Est ce que vous vous sentez seul ? est ce que les conversations autour de vous ne vous " parlent pas" ?

Je pense malheureusement ne pas être la seule.

J 'ai peur de ne pas assez intéresser les gens, de ne pas fonder de famille plus tard.

sans vouloir être démago ou méprisante parfois les gens qui ne sont pas cultivés me questionnent, je ne comprends pas que on ne puisse pas s'intéresser à des choses culturelles
Isa Tangerine
Isa Tangerine

Messages : 239
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 28
Localisation : Poitiers

http://demainseraunautrejour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Solitude et douance Empty Re: Solitude et douance

Message par lucie Lentz J le Sam 24 Nov 2018 - 16:20

Bonjour,

Je me retrouve dans pas mal de points que tu évoques donc je vais essayer de ne pas faire de projections. Une des choses qui me marque c'est que tu as l'air d'être fort dans le contrôle, d'avoir une image assez concise de la vie que tu voudrais. Et si les attentes ne matchent pas la réalité, ça mène à un sentiment d'injustice et de colère. Bien sûr ce serait trop facile de te dire de "lâcher prise" mais peut-être que tu pourrais transformer tes "je dois" ou "je mérite" (je ne sais pas si c'est comme ça que tu le vois, je ne te connais pas, mais voilà) ou "j'ai peur de" par des "j'aimerais bien" et "ce serait cool si". En te mettant moins la pression, tu es plus disponible pour que des choses arrivent, même si elles ne prennent pas forcément une forme intéressante dès le départ.
Pour les gens, c'est un peu pareil, au début d'une relation, ce n'est pas toujours captivant (et à contrario, parfois ça l'est et ça se fane très vite), il faut faire avec les failles des autres et ils peuvent se révéler plus intéressant qu'on ne le pensait. (Par exemple, une fille de mon groupe d'ami s'est retrouvée en classe avec moi, on parlait presque tous les jours et j'ai pourtant mis 2 ans avant de me rendre compte qu'elle était très intelligente, intéressante et même talentueuse, sa timidité et son pessimisme cachaient le reste)
Peut-être que tu attends des autres qu'ils te nourrissent intérieurement ? Si c'est le cas, souvent ça se sent et ça peut être répulsif. Tu peux par exemple te demander ce que toi tu as envie d'offrir aux autres. (c'est assez libérateur)  Tu peux aussi chercher à comprendre ce qui les passionnent, si c'est pas ta came tampis, mais peut-être que tu feras des découvertes.
Il faut aussi faire attention à ne pas tomber dans le fatalisme car si on pense qu'on sera rejeté/jamais aimé/seul, souvent inconsciemment, on va agir de manière à être réellement rejeté/... (ex : on fait des suppositions à partir de pas grand chose (un regard, une tournure de phrase,...) et de là, on va s'isoler soi-même) et l'inverse marche aussi ; si on pense que tout ira bien, ça a des chances de mieux fonctionner (mais pas forcément ; il y a des contextes qu'on ne maîtrisent pas,)
(un bouquin très sympa ; "les 4 accords toltèques", ça parait simple mais ça vaut le coup)
J'espère que ce message n'aura pas l'air trop moralisateur, ce n'est pas du tout le but, (d'ailleurs j'ai un peu les même problèmes donc ce serait malvenu)

lucie Lentz J

Messages : 20
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Solitude et douance Empty Re: Solitude et douance

Message par Dichloro le Sam 24 Nov 2018 - 22:17

Pareil, je me reconnais pas mal dans ce que tu dis.

Je n'ai pas vraiment de conseils non plus, le seul que je reçois c'est de "m'adapter" : aux autres, à leurs capacités, qu'on ne peut pas leur demander de fonctionner comme nous. Sauf qu'il est là le problème,  souvent c'est ce que l'on fait en permanence, sans faire attention, mais cela nous coûte beaucoup d'énergie. Ce qui peut entraîner une fatigue assez importante.

Mais je rejoins lucie lentz j, garder des relations qui peuvent paraître fade de prime abord est important, même si cela n'est pas toujours évident. Surtout quand, comme moi, on ne supporte absolument plus les "conversations vides" (mais mon dernier job y est pour beaucoup).

Isa Tangerine a écrit:Bonjour


Ce qui me choque niveau valeur ce sont les gens fermés sur eux même, qui font souffrir et ne s excusent pas.

Les gens ne sont pas aussi altruistes que moi, aussi respectueux.

sans vouloir être démago ou méprisante parfois les gens qui ne sont pas cultivés me questionnent, je ne comprends pas que on ne puisse pas s'intéresser à des choses culturelles


J'ai la même forme de "colère" et de "peur", et je ne sais pas moi même, la contrôler, si quelqu’un a des pistes..... Cela est tel, qu'aujourd'hui, je suis pratiquement tout seul. Ce que je ne souhaite à personne, parce que c'est très lourd.

Enfin bref, tout ça pour dire que non, donc non tu n'es pas seule.
Dichloro
Dichloro

Messages : 158
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 24
Localisation : Sud/Est /Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Solitude et douance Empty Re: Solitude et douance

Message par lucie Lentz J le Sam 24 Nov 2018 - 23:00

Niveau colère, j'ai la même chose mais j'ai observé une amélioration depuis que j'accepte qu'elle naît de ma frustration et de mon sentiment d'impuissance.
De là, on peut décider de reprendre la responsabilité de sa vie (ça a été dur à accepter vu que j'avais vraiment un sentiment d'injustice et que je pensais faire de mon mieux. J'avais (j'ai encore) du mal à accepter ma responsabilité en posant un regard bienveillant sur moi-même (j'ai plutôt tendance à me culpabiliser à mort pour toutes les erreurs et opportunités gâchées et je préfère me réfugier dans l'autre extrême cad l'apitoiement).
Alors évidemment on est pas responsable à 100% de ce qui nous arrive mais récupérer sa part, c'est déjà intéressant car ça ouvre des possibilités d'action. Pour donner un exemple concret, je me suis rendue compte que j'avais énormément de rancune envers une personne et ma rancune s'est "évanouit" quand j'ai compris que je regardais "mal" la situation (avec trop d'angoisses, en y projetant mes peurs,... ). J'ai aussi remarqué que beaucoup de ce que je lui reprochais n'était que des prétextes à ma colère et ça me semble dérisoire maintenant. En se débarrassant de ses illusions, il y a surement moyen de voir les choses avec plus d'optimisme et donc sortir de sa colère. (sans la rejeter sur soi-même bien sûr)
(je dis ça, je suis dans un bon jour, demain je serais peut-être en train de cracher sur le monde entier haha) (aussi je précise que je n'ai pas fais le test donc je ne comprends peut-être pas toutes vos réalités)

lucie Lentz J

Messages : 20
Date d'inscription : 21/11/2018
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Solitude et douance Empty Re: Solitude et douance

Message par scorame le Ven 22 Mar 2019 - 18:38

bonjour isa Smile

Ton message me parle amplement ; non je me sent pas seul car je suis un solitaire, la solitude est mon intimité mon amie ma conseillère Very Happy  hihihi , je ne me sent jamais aussi bien que seul, j'ai pas d'ami je m'en tape dira ton(ça coute trop chère pour les trouver ,je crois pas en se concept), dans la vie car j'ai 48 ans et mes illusions sont envolé depuis des lustres, les gens passent , moyenne 2 ans je les garde,et les autres changent pas en mieux souvent, sois ils passent partent ailleurs ou je me lasse vite et m'ennuie bcp avec eux et je suis muet comme la carpe, concrètement je n'ai rien à dire à la plupart des gens,

comment je fais ?; j'ai compris le fonctionnement sociétal, donc j'ai du apprendre les codes sociaux et les conventions social, je les appliques suivant les situations, des banalités d'usages , du palabrage manquant de profondeur serte et je m'en vais car c'est ainsi qu'ils fonctionnent , ça me va mais 5 mn , j'ai le syndrome d'asperger mais HPI rabbit , rare sont les gens ayant une bonne écoute comme la mienne et ou suscitant cher moi une curiosité intellectuelle certaine , il faut se protéger et non s'investir car bcp en valent pas la peine , l'histoire nous démontre la nature humaine profonde ,dans se qu'il est et ce don il est capable.

En fais j'aime pas trop l'humain donc belle et bien misanthrope , toi avoir peur d'être seul ?, de toute façon tu est seul même accompagné souvent , pour te répondre je côtoie certains site bien précis pour papoter de certains sujets( philosophie, géopolitique, science,etc etc )  , autrement je m'en contre fou de tout, je te souhaite d'être indépendante de caractère comme moi, ne rien attendre des autres surtout et de garder ton monde secrêt Wink...... et bien en face de toi même seul , ça s'apprend c'est une grande force , les gosses ??? , ba je m'en voudrais d'en avoir fais je crois en presque rien ,n'aimant pas l'espèce je m'en serais voulu aussi hahaha , tu l'a compris j'espère se n'est pas une condition siné-quanon d'en avoir pour se sentir existé, la mort est un sujet qui me passionne  Very Happy pourquoi ,pourquoi etc etc ..........

l'intensite ; oui justement je trouve nos sociétés sans saveur ennuyeuse à souhait , je vis tellement intensément émotionnellement que "j'attend" tjrs ceux pouvant partager la même avec moi .. c'est ainsi ..je suis en prise depuis tjrs à des frasque une souffrance existentielle ,parfois elle reviennent, avec son lot de questionnement plus intense justement . voila ! bises

scorame

Messages : 102
Date d'inscription : 13/11/2017
Localisation : LANDES

Revenir en haut Aller en bas

Solitude et douance Empty Re: Solitude et douance

Message par onono le Mer 17 Avr 2019 - 19:21

D'accord

onono

Messages : 7
Date d'inscription : 22/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Solitude et douance Empty Re: Solitude et douance

Message par Introitus le Lun 6 Mai 2019 - 0:17


La plupart des peurs sont des mécanismes appris.
La seule valable est celle sur sa vie physiquement.

Je résonne un peu avec Scorame.
Le meilleur alliée c'est toi. Toi...Toi!
Ce n'est pas facile d'avoir le C.. entre deux chaises.
D'un côté un modèle appris, les comportements,
les modèles de socièté, les shémas de pensées, les codes moraux,....etc
Et d'un autre, soi-même, avec tout ce que l'on est et que l'on ne retrouve nul part,
car nous sommes uniques!
Donc on regarde à l'extérieur et on cherche quelque chose qui sera ....ressemblant!
On est unique!
Chaque goutte d'eau qui perlent le dessus de la vague de l'océan pense t-elle à toutes ces questions!?

Non, elle est. Elle est tout ce qu'il y a de plus beau.
Elle est cet unique, bien que similaire à d'autres, pleins d'autres, mais unique quand même et ce n'est pas un problème!
C'est sa particularité, c'est tout.
Elle a tout le potentiel que l'océan lui a fourni, car elle vient de l'océan!
Elle est l'océan....une infime part! Et c'est pas pour autant qu'elle diffère de quoi ou de qui que ce soit,
elle est ce qu'elle est, entièrement, totalement.
Et ce n'est pas une 'impression', c'est la réalité.
Elle est et a tout ce qui est nécéssaire pour être -tout ce qu'elle doit être-.
D'ailleurs elle n'a jamais fait que cela....depuis la nuit des temps!

C'est poêtique, totalement imagé, mais au travers se tient le courant ascendant.
Force & courage....'l'océan' est partout autour de toi, rien ne peut t-en séparer! Wink
Introitus
Introitus

Messages : 164
Date d'inscription : 29/03/2013
Age : 47
Localisation : au coeur de l'univers

http://anoukandmary.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Solitude et douance Empty Re: Solitude et douance

Message par scorame le Ven 24 Mai 2019 - 15:18

pas mal ton poeme introitus Wink

Lucie lentz tu dis

Code:
Pour donner un exemple concret, je me suis rendue compte que j'avais énormément de rancune envers une personne et ma rancune s'est "évanouit"

oui je constate cela , mettre en observance le ressenti son émotions , comme si tu te détache et que tu est neutre sans être juge , la effectivement langoisse , la colère ou ta rancune pour ton exemple s’évanouie ,  pourquoi ? j'ai pas la réponse foncièrement ,mais c'est peut être une façon de l'extraire de sois en la conscientisant en restant neutre ,elle est pleinement consciente , détaché de toi tu la digère lol .

scorame

Messages : 102
Date d'inscription : 13/11/2017
Localisation : LANDES

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum